Vous êtes sur la page 1sur 13

Le club de basket-ball

du collège Teikô.

Plus de cent membres,

trois titres consécutifs


au championnat inter-collèges.

Au cours de sa glorieuse histoire,

on l'a même dit invincible

quand y jouaient cinq génies comme on


en voit d'ordinaire un par décennie.

C'était la génération miracle.

Il existait toutefois
une rumeur étrange à son sujet.

Elle mentionnait un autre membre,


connu de personne,

absent des comptes-rendus de match,

mais devant lequel


les cinq s'inclinaient,

un sixième joueur fantôme.

Je peux pas compter uniquement


sur Kuroko et les autres !

Moi seul peux dynamiter Shûtoku.

C'est pas du travail d'équipe


qu'il nous faut,

c'est que j'enchaîne les paniers.

Le basket est un sport collectif.

Tu disais vouloir écraser la GM,

mais tu as la même mentalité qu'eux.

J'ai peut-être une solution.

SEIRIN : 47 - SHÛTOKU : 61

Tout ce que je sais faire,


c'est des passes,

Mais je peux encore élever mon niveau.

Un nouveau type de passe ?

Pourquoi tu l'as pas essayé avant ?


Peu de gens savent la réceptionner.

Mais Kagami en est peut-être


capable, désormais.

Sauf que...

on ne s'approchera pas assez


de leur raquette

avec cette seule passe.

Il faudra s'extraire
du marquage de Takao

et faire quelques passes ordinaires.

Ça peut marcher !

Tu peux compter sur ma vision du jeu.

Comment ça ?

Dernier quart-temps.
Va marquer, toi aussi.

- Oui !
- Senpaï.

Euh... Pour tout à l'heure...

Je m'excuse.

Ah, ça ? T'en fais pas, va...

C'est ce que j'aimerais te dire,

mais pas moyen que je tolère ton attitude.

Je vais te latter.

Ça y est, Hyûga est passé


en mode bête féroce.

On verra ça plus tard.

Les larmes ou la joie,


on sera fixé dans dix minutes.

On fonce !

Début du quatrième quart-temps !

13E QUART-TEMPS : JE LE SAVAIS

Kuroko fait son retour.

Qu'est-ce qu'ils espèrent ?


Tant que Takao sera là,

le joueur transparent n'est pas un atout.

À moins d'une surprise...

Dommage pour lui,


je le repère toujours autant,

sinon plus qu'en première mi-temps.

Ouais !

Il a arrêté de foncer seul dans le tas !

Le coup de poing de Kuroko


t'a calmé ?

Mais ça ne change rien


au fait que tu es vidé.

Il se remet vite dans le match !

Kagami !

Tu n'es plus en mesure de me contrer !

Il n'a pas tort, je suis à plat,

mais...

Kagami,
il te reste combien de sauts ?

"Combien de sauts" ?

Les détentes avec lesquelles


il bloque Midorima ?

Ça te coûte cher en énergie.

Tu utilises tout ce que tu as


pour les exécuter.

Sans compter que tu n'as pas encore


fini ta croissance.

Tu ne peux pas les répéter


à l'infini en match.

N'importe quoi ! Je sauterai


autant de fois qu'il le faudra !

Arrête de jouer les durs, tu veux ?

Au mieux, deux sauts.

Seulement deux ?
Ce sera pas suffisant
pour neutraliser Midorima !

Garde une cartouche pour le rush final.

L'autre, utilise-la...

dès la reprise
pour basher sa première tentative !

Il peut encore sauter ?

Je suis pourtant sûr


qu'il est à bout de forces !

Il ne s'économise pas pour la fin ?

Allez, entre !

Ça y est !

Ils reviennent à dix points !

Coach.

C'est prudent de griller


un saut d'entrée de jeu ?

Oui, puisqu'on bluffe.

Rien que de suivre Midorima,


ce sera très compliqué.

Ses prochains tirs, n'en parlons pas.

Mais on sait que cet as


ne prend pas de risques inutiles.

On va lui faire croire que Kagami


en a encore sous la pédale,

Et le contraindre
à tirer moins qu'il ne le prévoyait.

Pour le reste, c'est à toi de jouer,

Kuroko.

Ils ont placé leurs espoirs en toi,


apparemment.

Mais quoi que tu tentes,

je t'en empêcherai.

Tu ne pourras pas échapper

à mes yeux de faucon !


Il doit jouer dans son angle mort

ou ses tours
resteront sans effet sur Takao !

Que vas-tu inventer, Kuroko ?

Non, il n'est pas irrémédiablement


condamné à l'échec.

Le champ de vision de Takao

lui permet de voir l'ensemble du terrain.

Tant qu'il décidera de traquer Kuroko,

il continuera à le voir.

Sauf que là...

Hein ? Mais...

Kuroko n'essaye même plus


de détourner l'attention.

C'est tout le contraire.

Il cherche à être
le plus visible possible.

Il est juste là !

En première mi-temps,
il a enchaîné les passes

pour que Takao ait une image


bien précise de lui.

Maintenant qu'il est sous ses yeux,


il pourra le tromper !

Je l'ai perdu de vue !


J'y crois pas !

Du calme ! Même si je ne vois plus


Kuroko, je sais où est Kagami !

Je vais me placer
entre lui et la balle !

Cette fois, c'est différent.

Jusqu'à présent, je déviais


la trajectoire des balles,

Mais maintenant, je vais les booster !

Il a propulsé la balle en avant !


Et l'autre arrive à la réceptionner ?

J'hallucine !

Tu peux encore sortir deux sauts.

Garde une cartouche pour le rush final !

Je sais tout ça !

Mais si je ne marque pas ici...

Tu ne passeras pas !

Quand est-ce que je le ferai ?

- L'action de dingue !
- C'était quoi, ça ?

Il a réussi son coup...

Il a fini par surclasser Midorima.

En plus...

les passes comme celle-ci,

seuls nous, la GM,


savions les réceptionner.

Cela dit, il est au bord


de l'effondrement ! Il va tenir ?

On peut effectivement considérer

qu'il n'aurait peut-être pas dû


aller chercher ce dunk.

D'autant que dans l'absolu,


ce move n'a rien de nécessaire.

- Il aime en faire des tonnes.


- Tu vaux pas mieux.

Mais...

Kuroko.

Ça me fait mal de l'admettre,


mais le coach a raison.

Ça va devenir dur pour moi de sauter.

Tout ce que je peux faire,


c'est bluffer et coller Midorima.

Alors tu m'entendras pas


dire ça souvent,
mais je m'en remets à toi.

Vu.

Je suis claqué.

J'ai pas envie de bouger.

Ça doit être l'âge.

J'ai plus un gramme d'énergie.

Il me faut un gâteau.

Ah, te voilà, toi !

Tu simules encore
pour sécher les matchs ?

Puisqu'on va gagner de toute façon...


Ça me soûlait.

T'es un cas, toi !

Tu sais que Tetsu et Midorin


sont en train de s'affronter ?

Ah ouais ?
Cool...

Celui qui va gagner,


c'est Tetsu, je dirais.

En même temps,
c'est le garçon dont je suis folle.

Celui qui va gagner,


c'est Tetsu, je dirais.

En même temps,
c'est le garçon dont je suis folle.

Ça reste à voir...

Difficile de dire avant la fin


où penchera la balance.

Ils sont tous les deux forts


dans la dernière ligne droite.

On n'a pas remporté trois fois


le titre sur un malentendu.

On avait Tetsu

et Midorima.

Depuis quand il est là ?


Je pige plus rien !
Ça rentre !
Deux minutes à jouer !

Seirin est à deux points !

Temps mort pour le lycée Shûtoku !

SEIRIN : 76 - SHÛTOKU : 78

C'est sidérant...

Sidérant, d'être bousculés à ce point.

Tu te moquais des dunks

parce qu'ils ne rapportent


que deux points.

Tes trois points


sont incroyables, d'accord...

Mais pour moi,

les dunks sont déterminants

pour l'énergie
qu'ils insufflent à un groupe.

C'est leur dernier temps mort.

C'est Seirin qui a l'ascendant.

Shûtoku gardera-t-il son avantage ?


Seirin va-t-il remonter ?

Ce break sera décisif.

Il reste deux minutes.


Tout doit passer par Midorima.

Mais Kagami peut encore sauter !

Oh que non.

Leur coach
nous a menés en bateau, point.

Ce numéro dix
n'a plus une once d'énergie.

Enchaînez les trois points.

Filez !

On peut confier un rôle


aussi important à un rookie ?

Les autres vont mal le prendre,


je le sais mieux que quiconque.

Mais pour les trois années à venir,

Midorima sera au centre de tout.

Quand un coach recrute un tel talent,

c'est ce qu'on attend de lui.

Midorima !

- Oh non ! La balle va à Midorima !


- Et Kagami n'en peut plus !

Je l'aurais parié.

Ils ont compris le bluff

et concentrent les passes sur Midorima.

On sait où vont aller tous les ballons !

Seirin va contrer !

Le talent prime, on le sait.

Mais s'en remettre à un jeunot


en dernier recours,

ça fait pas plaisir.

On a notre fierté, nous les anciens.

Miyaji, Kimura et moi,


on s'est entraînés comme personne.

On est un espoir pour ceux, qui,


malgré leurs efforts,

ne sont pas parvenus à se faire


une place sur notre banc !

Et la fierté des seigneurs


ne se nourrit que de victoires !

Confier la phase offensive à Midorima,

c'est contraindre
les quatre autres à défendre.

Mais la meilleure solution

est de laisser Midorima


décapiter l'adversaire

à coups de trois points.


C'est sinistre.

J'attendais un final frénétique.

Depuis que Shûtoku


a baissé en intensité,

le score s'est figé.

Il reste une minute !

Ils s'y remettent !

Avec Midorima, bien sûr !

Trente secondes,
cinq points de retard !

Merde !

Izuki !

Ouais !

Seirin réplique par un trois points !

Deux points d'écart !

Plus que dix-huit secondes !

Y a plus le temps ! Au contact !

Balle à Seirin !

Quinze secondes !

C'est la dernière chance pour Seirin !

Ôtsubo est au marquage de Hyûga ?

Ils veulent empêcher les trois points !

Mais Seirin n'a pas d'autre choix


que de tirer de loin.

Si Hyûga ne marque pas, c'est la fin !

Je reconnais ta valeur.

Je vais donc tout donner pour t'arrêter !

Tu nous en as fait assez voir.

Ton contre de tout à l'heure

a fait son petit effet, par exemple...

Mais ça se reproduira pas.


On est trop frustrés.
L'an dernier, ils nous ont laminés

en nous mettant
plus de cent points d'écart.

Mais notre passion a été la plus forte

et on s'est hissés à ce niveau !

Un écran ?

Mais il est mou !


Je peux rattraper l'autre !

Quoi ? Il s'éloigne
de la ligne des trois points ?

Il va tirer d'aussi loin ?

J'y crois pas !

- À trois secondes de la fin !


- Seirin a gagné !

On a gagné ?

Ça, c'est pas encore dit !

Midorima !

Je vais t'apprendre pourquoi je préfère

frapper de loin.

Ce n'est pas seulement


pour les trois points.

Au basket, il n'est pas rare


que des équipes de force égale

se départagent
dans les dernières secondes.

Une petite erreur au dernier moment


devient alors

une source de grande amertume.

Un tel hasard
ne scellera pas mon destin.

Je vais donc vous achever


avec un buzzer beater.

C'est ce qui s'appelle mettre


toutes les chances de son côté.

Danger !
Tout le monde est à bout de forces !

Et Kagami ne peut plus sauter !

On doit gagner !

Allez les guiboles, bougez !

Pas question

d'être un poids
comme au match précédent !

Normalement, il a atteint ses limites !

Et voilà.

Je savais
que tu dépasserais tes limites.

J'y crois pas !

Il a un mental en béton armé


pour tenter une feinte maintenant !

Voilà de quoi est capable la GM !

Je le savais.
Je me doutais que Kagami sauterait.

Kuroko...

Et que toi aussi,


tu avais prévu le coup

et que tu abaisserais la balle.

Ouais !

Fin du match !

- Yes !
- On a gagné !

Cette fois, c'est pour de bon !

On a gagné !
On a gagné ! On a gagné !

Allez, en rang pour le salut.

Tu vois que l'horoscope


se plante, parfois...

Ferme-la.

Le lycée Seirin s'impose par 82 à 81 !


Merci beaucoup !

Cette pluie s'arrêtera pas aujourd'hui.

Au tour des playoffs, maintenant.

Autrement dit,

ils trouveront bientôt


Aomine sur leur route.

Allô ?

Midorin ! Ça faisait un bail !

Comment ça s'est passé ?


Tu as gagné ? Perdu ?

Bah réponds, à la fin !

Quoi ? Fiche-moi la...

T'es pas accueillant, toi...

Ils vous ont battu, c'est ça ?

Aomine...

Oui, j'ai perdu.

Sois sur tes gardes, toi,


au moins, pendant les playoffs.

Hein ?
Ce qu'il faut pas entendre...

Le seul qui puisse me vaincre,

c'est moi-même.

AU PROCHAIN ÉPISODE

Un, deux, trois.

Kuroko !
Tu vas tout casser, comme ça !

Je recommence.

Laisse tomber,
je vais le faire ! Ouste !

Je recommence.

Sous-titres : Wladimir Labaere

Vous aimerez peut-être aussi