Vous êtes sur la page 1sur 23

Gestion des Valeurs Mobilières

TD 1

1.Une obligation d'échéance 30 ans et de valeur nominale 1 000 détache un coupon semestriel
égal à 5,5 % du nominal. Quel est le montant du coupon ? Quel est l'échéancier des flux ?

2.Une obligation détache un coupon semestriel. Ses flux sont :


0 1 2 3 20(semestre)
20 20 20 20+1000

Quelle est la maturité résiduelle de l'obligation ? Quel est son taux de coupon ?
Quelle est sa valeur nominale ?

3.Le tableau ci-dessous fournit le prix de plusieurs obligations zéro-coupon de valeur nominale
100 sans risque de défaut :
Maturité 1 2 3 4 5
(années)
Prix 95,51 91,05 86,38 81,65 76,51

Quelle est la rentabilité à l'échéance de chaque obligation ? Quelle est la courbe des taux
zéro-coupon (des cinq premières années) ? Quelle est la forme de la courbe des taux :
croissante, décroissante ou plate ?

4.Les taux extraits de la courbe des taux zéro-coupon sans risque sont :
Maturité 1 2 3 4 5
(années)
TRE 5,00 % 5,50 % 5,75 % 5,95 % 6,05 %

Quel est le prix d'une obligation zéro-coupon de valeur nominale 100 sans risque et
d'échéance deux ans ? Et si l'échéance est de quatre ans ? Quel est le taux d'intérêt sans
risque à cinq ans ?

5.Une obligation d'échéance dix ans et de valeur nominale 1 000 détache un coupon semestriel
de 8 %. Cette obligation s'échange actuellement au prix de 1 034,74 . Q uelle est la rentabilité
à l’écheance de l’obligation ( exprimée en taux proportionnel) ?
La rentabilité à l’échéance de l’obligation passe britalement à 9% . Quel est le nouveau prix de
l’obligation ?

6 Une obligation d'échéance cinq ans et de valeur nominale 1 000 détache un coupon
semestriel. Cette obligation s'échange actuellement au prix de 900 . Sa rentabilité à l'échéance
est de 6 %. Quel est son taux de coupon ?

7.Le tableau suivant présente le prix de plusieurs obligations de valeur nominale 1 000 :
Obligation A B C D
Prix 972,50 1 040,75 1 150,00 1 000,00
Parmi ces obligations, lesquelles sont au pair, au-dessus ou au-dessous du pair ?
8.Pourquoi la rentabilité d'une obligation échangée au-dessous du pair est-elle supérieure au
taux de coupon ?

1
DAOUI DRISS
9.Une obligation à sept ans, de valeur nominale 1 000 , détache un coupon semestriel de 8 %.
La rentabilité à l'échéance est actuellement de 6,75 %. Cette obligation est- elle échangée au
pair, au-dessus ou au-dessous du pair ? La rentabilité à l'échéance de l'obligation passe à 7 %
(taux annuel proportionnel). Quel est le nouveau prix de cette obligation ?

10.GMA a émis des obligations de maturité dix ans, de valeur nominale 1 000 et de taux de
coupon 7 %. Les coupons sont annuels. Le jour de l'émission, la rentabilité à l'échéance de ces
titres était de 6 %. Quel était le prix d'une obligation le jour de l'émission ? La rentabilité à
l'échéance est constante depuis l'émission. Quel est le prix de l'obligation juste avant le
paiement du premier coupon ? Et juste après ?

11.Un investisseur achète une obligation d'échéance dix ans, de valeur nominale 100 et de taux
de coupon annuel 6 %. Il détient cette obligation pendant quatre ans puis la vend
immédiatement après avoir reçu le quatrième coupon. La rentabilité à l'échéance de l'obligation
est supposée constante à 5 % .Quels sont les flux versés et reçus par l'investisseur ? Quel est le
TRI de cette opération ?

12.Les obligations suivantes ont des coupons annuels :


Obligation A B C D
Taux de 0% 0% 4% 8%
coupon
Maturité 15 10 15 10
(année)
Quelle est la variation du prix de ces obligations (en pourcentage), si le taux d'intérêt passe
de 6 % à 5 % ? Quelles sont les obligations les moins sensibles et les plus sensibles à cette
baisse du taux d'intérêt ? Pourquoi ? Comment répondre à cette question précédente sans
faire de calculs ?

13. Un investisseur achète une obligation zéro-coupon d'échéance 30 ans dont la rentabilité à
l'échéance est de 6 %. Il détient cette obligation pendant cinq ans avant de la revendre. Quel
est le TRI de cette opération en fonction d'une rentabilité à l'échéance de 6 %, 7 % ou 5 % au
moment de la revente ? L'obligation ne présente aucun risque de défaut. Le risque est-il nul si
l'investisseur souhaite la revendre avant son échéance ? Pourquoi ?

Pour les exercices 14 à 19, les rentabilités à l'échéance d'obligations zéro-coupon sans risque
de défaut sont :
Maturité 1 2 3 4 5
(années)
TRE 4,00 % 4,30 % 4,50 % 4,70 % 4,80 %
14.Quel est le prix d'une obligation d'échéance deux ans, de valeur nominale 1 000 , sans risque
de défaut et de taux de coupon annuel 6 % ? Cette obligation est-elle échangée au pair, au-
dessus ou au-dessous du pair ?
15.Quel est le prix d'une obligation d'échéance cinq ans, sans risque de défaut, zéro-
coupon, de valeur nominale 1 000 ?
16.Quel est le prix d'une obligation d'échéance cinq ans, sans risque de défaut, de valeur
nominale 1 000 et de taux de coupon annuel 4 % ? Quelle est la rentabilité à l'échéance de cette
obligation ?
17.Quelle est la maturité d'une obligation sans risque de défaut, dont les coupons sont annuels
et la rentabilité à l'échéance de 4 % ? Pourquoi ?
18. Une obligation d'échéance quatre ans, sans risque de défaut, dont les coupons sont annuels
et dont la valeur nominale est de 1 000 , est échangée au pair. Quel est le taux de coupon de
cette obligation ?
2
DAOUI DRISS
19. Une obligation d'échéance cinq ans, sans risque de défaut, de taux de coupon 5 % et de
valeur nominale 1 000 verse des coupons annuels. Sans faire de calculs, déterminez si cette
obligation s'échange au-dessus ou au-dessous du pair. Quelle est la rentabilité à l'échéance de
cette obligation ? La rentabilité à l'échéance de cette obligation augmente à 5,2 % ; quel est
son nouveau prix ?

20. Les prix d'obligations zéro-coupon, sans risque de défaut et de valeur nominale 1 000 , sont
résumés dans le tableau :
Maturité 1 2 3
(années)
Prix 970,87 938,95 904,56
Une obligation d'échéance trois ans, sans risque de défaut, de taux de coupon annuel 10% et de
valeur nominale 1 000 , s'échange actuellement au prix de 1 183,50 . Y a-t- une opportunité
d'arbitrage ? Si oui, comment en profiter ? Si non, pourquoi ?

21. Les prix et les flux futurs de quatre obligations sans risque de défaut sont :
Flux futurs
Obligation Prix Année 1 Année 2 Année 3
(aujourd'hui)
A 934,58 1 000 0 0
B 881,66 0 1 000 0
Flux futurs
Obligation Prix Année 1 Année 2 Année 3
(aujourd'hui)
C 1 118,21 100 100 1 100
D 839,62 0 0 1 000
Y a-t-il des opportunités d'arbitrage ? Si oui, comment en profiter ?

22. Les taux de coupon et rentabilité à l'échéance d'obligations couponnées (coupons annuels)
sans risque de défaut sont :
Maturité 1 2 3 4
(années)
Taux de 0,00 % 10,00% 6,00 % 12,00 %
coupon
TRE 2,000 % 3,908 % 5,840 % 5,783 %
Quelle est la rentabilité à l'échéance d'une obligation zéro-coupon d'échéance deux ans
(utilisez la Loi du prix unique) ? Quelle est la courbe des taux zéro-coupon ?
23.Pourquoi la rentabilité espérée d'une obligation risquée n'est-elle pas égale à sa rentabilité à
l'échéance ?

24.Le tableau détaille les rentabilités à l'échéance de plusieurs obligations zéro-coupon


d'échéance un an :
Obligation Rentabilité à l'échéance (%)
Obligation souveraine 3,1
Obligation privée notée AAA 3,2
Obligation privée notée BBB 4,2
Obligation privée notée B 4,9

3
DAOUI DRISS
Quel est le prix (en % de la valeur nominale) d'une obligation zéro-coupon d'échéance un an
notée AAA ? Quel est le spread de crédit des obligations zéro-coupon notées AAA ? BBB ?
Comment varie le spread de crédit avec les notations ? Pourquoi ?

25.Une entreprise envisage d'émettre une obligation d'échéance 30 ans, de taux de coupon 7 %,
dont les coupons sont annuels et dont la valeur nominale est de 1 000 . L'entreprise estime
pouvoir obtenir la note A de la part de Standard & Poor's. Néanmoins, de récents problèmes
financiers rencontrés par l'entreprise conduisent Standard & Poor's à avertir celle-ci d'une
possible dégradation de sa note à BBB. La rentabilité à l'échéance des obligations à long terme
notées A est égale à 6,5 % et celle des obligations BBB est de 6,9 %. Quel est le prix de
l'obligation si l'entreprise demeure notée A ? Et si elle est dégradée

26.HMK souhaite émettre des obligations d'échéance cinq ans, de valeur nominale 1 000 et de
taux de coupon 6,5 % (détachements annuels). Les rentabilités à l'échéance d'obligations
privées d'échéance cinq ans en fonction de leur note sont :
Note AAA AA A BBB BB
TRE 6,20 % 6,30 % 6,50 % 6,90 % 7,50 %

A)Si les obligations sont notées AA, quel sera le prix des obligations émises par HMK?
Combien l'entreprise devra-t-elle émettre d'obligations pour lever dix millions d'euros ?
Quelle doit être la note des obligations pour qu'elles puissent être émises au pair ?
B)Le prix d'émission des obligations est de 959,54 . Quelle est la note de l'entreprise ?
S'agit-il de junk bonds ?

27. La rentabilité à l'échéance des obligations d'échéance cinq ans notées BBB est 8,2 %. La
rentabilité à l'échéance des obligations sans risque de même échéance est de 6,5 %. Les deux
types d'obligations offrent des coupons semestriels (taux 7 %). Les rentabilités à l'échéance
sont exprimées sous forme de taux annuels proportionnels. Quel est le prix (en % de la valeur
nominale) de chaque obligation ? Quel est le spread de crédit des obligations BBB ?

4
DAOUI DRISS
Gestion des Valeurs Mobilières
TD 2
1.Acap prévoit de payer un dividende de 2,80 par action dans un an, puis de 3,00 dans deux
ans. Le cours de Bourse anticipé dans deux ans est de 52,00 . Le coût des capitaux propres est
de 10 %. Quel prix un investisseur est-il prêt à payer aujourd'hui pour une action Acap qu'il
souhaite détenir pendant deux ans ? L'investisseur projette de détenir l'action pendant un an : à
quel prix peut-il espérer la revendre ? Quel prix est-il prêt à payer pour une action Acap
aujourd'hui, s'il souhaite conserver le titre pendant un an ? Comparer avec la première réponse.

2.Le prix de l'action de Krell est de 22,00 . Krell est supposée verser un dividende de 0,88 cette
année. Le cours de Bourse devrait atteindre 23,54 dans un an. Quel est le rendement et quel est
le coût des capitaux propres de l'action ?

3.NoGro verse un dividende de 0,50 par trimestre et elle continuera à verser de tels dividendes
à l'infini. Son coût des capitaux propres est de 15 %. Quel est le prix estimé d'une action ?

4.Sumite versera un dividende de 1,50 € cette année. La croissance des dividendes est supposée
égale à 6 % et le coût des capitaux propres est de 10 %. Quel est le prix estimé d'une action ?

5.Le rendement de l'action Dorpac est de 1,5 %. Le coût des capitaux propres de Dorpac est de
8 % et l'on prévoit que ses dividendes vont croître à taux constant. Quel est le taux de croissance
espéré des dividendes de Dorpac ? Quel est le taux de croissance espéré du prix de l'action
Dorpac ?

6.DFB prévoit cette année un bénéfice par action de 5 et projette de verser un dividende de 3
par action. Le bénéfice non distribué sera réinvesti dans de nouveaux projets dont la rentabilité
espérée est de 15 % par an. Le coût des capitaux propres de DFB est de 12 %. Le taux de
distribution des dividendes, le nombre d'actions en circulation et la rentabilité des nouveaux
investissements sont supposés constants. Quel est le taux de croissance des bénéfices de Dorpac
? Quel est le prix estimé de l'action ? DFB verse finalement cette année un dividende de 4 € par
action ; le taux de distribution des dividendes sera maintenu à ce niveau par la suite. Quel est le
cours de Bourse théorique de DFB ? Est-ce que DFB doit augmenter son dividende ?

7.Coupert vient juste d'annoncer que le dividende par action allait être réduit de 4 à 2,50 et
que les capitaux conservés par l'entreprise serviraient au financement de nouveaux projets.
Avant cette annonce, le dividende était supposé croître à un taux de 3 % et le prix de l'action
était de 50 . Désormais, il est supposé croître à un taux de 5 %. En supposant que le risque de
Coupert ne change pas, quel est le prix estimé de l'action Coupert ? Les nouveaux
investissements sont-ils à VAN positive ?

8.Gillet doit verser un dividende de 0,65 dans un an. Les analystes prévoient que son dividende
devrait croître au taux de 12 % pendant cinq ans, puis au taux de 2 % par an. Le coût des
capitaux propres de l'entreprise est de 8 %. Quel est le prix estimé d'une action ?

9.Calgote vient juste de verser un dividende annuel de 0,96 par action. Les analystes prévoient
que le taux de croissance de son bénéfice sera de 11 % par an dans les cinq prochaines années.
Après cela, le taux de croissance ne sera plus que de 5,2 % par an. Le coût des capitaux propres
de Calgote est de 8,5 % par an et le taux de distribution des dividendes est supposé constant.
Quel est le prix de vente du titre Calgote prédit par le modèle d'actualisation des dividendes ?

10.Quelle est la valeur d'une entreprise dont le coût des capitaux propres est rcp, le montant
initial des dividendes est Div, qui croît pendant N années (c'est-à-dire jusqu'à l'année N) au taux
g1, puis au taux de g2 pour toujours ?

5
DAOUI DRISS
11.Halbert prévoit que son bénéfice par action sera de 3 l'année prochaine. Halbert prévoit de
ne verser aucun dividende pendant les deux prochaines années, puis 50 % de son bénéfice les
deux années suivantes, puis 20 % de son bénéfice après. Chaque année, le bénéfice non distribué
sera investi dans de nouveaux projets dont la rentabilité espérée est de 25 % par an. Le nombre
d'actions est supposé constant. La croissance du bénéfice provient uniquement des
investissements autofinancés. Le coût des capitaux propres est de 10 %. Quel est le prix estimé
de l'action Halbert ?
12.Cosci ne verse pas de dividendes, mais a dépensé 5 milliards en rachat d'actions l'année
dernière. Le coût des capitaux propres est de 12 % et le montant dépensé en rachat d'actions
devrait croître de 8 % par an. Quelle est la capitalisation boursière de Cosci ? Le nombre
d'actions en circulation est actuellement de 6 milliards d'actions. Quel est le prix estimé d'une
action ?

13.Les aciéries du Maine prévoient de verser un dividende de 3 cette année. Le bénéfice espéré
de l'entreprise devrait croître au taux de 4 % par an ; le coût des capitaux propres est de 10 %.
Le taux de distribution des dividendes et le taux de croissance espéré sont supposés constants.
Les aciéries du Maine n'émettent ni ne rachètent d'actions. Quel est le prix estimé d'une action
? Les aciéries du Maine décident de verser un dividende de 1 cette année et utilisent le bénéfice
non distribué pour racheter leurs actions. Quel est le prix estimé d'une action ? Quel sera le taux
de croissance des dividendes et du bénéfice par action ?
14.Les analystes prévoient qu'Arcoler produira les flux de trésorerie disponibles suivants au
cours des cinq prochaines années :
Année 1 2 3 4 5
FTD (en millions ) 53 68 78 75 82
Ensuite, les flux de trésorerie disponibles de l'entreprise augmenteront au taux de 4 % par an.
Le coût moyen pondéré du capital est de 14 %. D'après le modèle d'actualisation des flux de
trésorerie disponibles, quelle est la valeur de l'actif économique d'Arcoler ? La dette nette est
de 300 millions. Le nombre d'actions en circulation est de 40 millions. Quel est le prix estimé
d'une action ?

15. Sora a une dette de 120 millions et une trésorerie excédentaire de 40 millions . Le nombre
d'actions en circulation est de 60 millions. Les flux de trésorerie disponibles espérés les quatre
prochaines années sont les suivants :
Années 0 1 2 3 4
Prévision des flux de trésorerie disponibles (en millions d'euros)
1 Chiffre d'affaires 433,0 468,1 516,3 547,3 574,6
2 Taux de croissance (par 8,10% 10,30% 6,00% 5,00%
rapport à l'année
précédente)
3 Consommation de matières 313,6 345,9 366,7 385,0
premières
4 Charges de personnel 93,6 103,3 109,5 114,9
5 Excédent brut d'exploitation 875,3 965,5 1 023,4 1 074,5
6 Amortissements -7,0 -7,5 -9,0 -9,5
7 Résultat d'exploitation 53,8 59,6 62,1 65,2
8 Moins : Taux d'imposition -17,8 -19,7 -20,5 -21,5
(33 %)
9 Plus : Amortissements 7,0 7,5 9,0 9,5

6
DAOUI DRISS
10 Moins : Investissement -7,7 - 10 -9,9 - 10,4
11 Moins : Augmentation du -6,3 -8,7 -5,6 -4,9
BFR
12 Flux de trésorerie 29,0 28,8 35,1 37,9
disponibles
Les bénéfices et les flux de trésorerie disponibles de Sora sont supposés croître au taux de 5 %
par an après l'année 4. Le coût moyen pondéré du capital est de 10 %. Quel est le prix estimé
d'une action ?
Les consommations de matières premières représentent 67 % du chiffre d'affaires de
l'entreprise. Si elles montent à 70 %, quelle sera la variation du prix d'une action ?
Les consommations de matières premières sont toujours supposées égales à 67 % des ventes,
mais les charges de personnel baissent de 20% à 16% du chiffre d'affaires. Quelle sera la
variation du prix d'une action (sous l'hypothèse que rien n'est modifié à l'exception des impôts)
?
En année 0, le BFR est égal à 18 % du chiffre d'affaires. Si Sora peut réduire son BFR à 12 %
de son CA à partir de l'année 1, et que toutes les autres hypothèses initiales sont conservées,
quelle est l'estimation du prix de l'action ? Remarque : ne pas confondre BFR et variation du
BFR.
20.En 2006, le prix de l'action Coca-Cola était de 43 , son dividende de 1,24 . Suivant Reinald,
analyste financier, le dividende devrait croître d'environ 7 % par an à l'infini. Le coût des
capitaux propres de Coca-Cola est égal à 8 %. Quel est le prix estimé d'une action Coca-Cola ?
Compte tenu du prix de marché de l'action Coca-Cola, quelle conclusion peut-on tirer quant à
la croissance attendue par le marché des dividendes futurs ?

21.Roybus vient d'annoncer qu'une de ses principales unités de production à Taïwan a été
détruite par un incendie. Bien que l'usine soit entièrement assurée, les flux de trésorerie
disponibles annuels de l'entreprise devraient baisser de 180 millions cette année et de 60
millions l'an prochain ; la dette de Roybus n'est pas influencée par l'accident. Il y a 35 millions
d'actions en circulation. Le coût moyen pondéré du capital est de 13 %. Comment le cours de
Bourse va-t-il réagir ? Est-il possible de réaliser un profit en vendant le titre Roybus ? Pourquoi
?

22.Apnex est sur le point d'annoncer le résultat de ses essais cliniques sur un nouveau
médicament. Si les tests s'avèrent probants, l'action Apnex vaudra 70 . Dans le cas contraire,
elle ne vaudra que 18 . La veille de l'annonce, l'action Apnex s'échange au prix de 55 .
Que peut-on déduire du prix de marché de l'action à propos de l'anticipation des investisseurs
quant aux résultats des tests ?
Un gérant de hedgefund a embauché plusieurs scientifiques pour estimer les chances de succès
de ce nouveau médicament. Ce fonds peut-il réaliser un profit en échangeant des titres dans les
heures qui précèdent l'annonce ?
Qu'est-ce qui pourrait empêcher le fond de tirer profit de l'information qu'il détient ?

7
DAOUI DRISS
Gestion des Valeurs Mobilières
TD 3

1.La densité de probabilité des rentabilités annuelles de l'action RCS est la suivante
Rentabilité
Rentabilité -25% -10% 0% 10% 25%
probabilité 10% 20% 15% 25% 30%

Quelle est sa rentabilité espérée ? Quel est l'écart type de ses rentabilités

2.Ce tableau donne la densité de probabilité des rentabilités annuelles de l'action Pousset.
Quelle est sa rentabilité espérée ? Quel est l'écart type de ses rentabilités ?
Rentabilité Probabilité
-100% 40%
-75 % 20%
-50 % 20%
-25 % 10%
1 000 % 10%

3.Quelles sont les différences entre les actions des exercices 1 et 2 ? Pourquoi choisir de détenir
l'une plutôt que l'autre ?

4.À l'aide du tableau, quelle est la rentabilité d'un placement en actions Renault sur l'année
2007, en supposant que le dividende est immédiatement réinvesti en actions Renault ?
Date Prix Dividende
29/12/2006* 91,00
15/05/2007 102,97 3,10
31/12/2007 97,01
'Cours de clôture du vendredi 29 décembre 2006.

9.En quoi la relation entre rentabilité moyenne et volatilité historique d'une action se
différencie-t-elle de la même relation dans le cas d'un portefeuille diversifié ?

10.La banque A a octroyé 100 crédits à ses clients. Chaque crédit a un montant de un million
et doit être remboursé aujourd'hui. Chaque crédit a une probabilité de défaut de 5 %, auquel cas
la banque ne touche rien. La probabilité de défaut est indépendante entre crédits. La banque B
a octroyé un unique crédit d'un montant de 100 millions , dont elle attend également le
remboursement aujourd'hui. La probabilité de défaut est identique. Quelle est la différence entre
les risques subis par les deux banques ? Quelle est la banque subissant le moins de risque ?
Pourquoi ?

11.Si on utilise les données de l'exercice 10, quel est le remboursement total espéré par chaque
banque ? Quel est l'écart type de ces remboursements ?

12.JH est un investisseur craignant le risque. Il a le choix entre deux portefeuilles pour son
épargne. Les rentabilités espérées et les volatilités des deux portefeuilles sont identiques. Le
premier contient des titres qui fluctuent tous à l'identique : en cas de hausse d'un titre, tous
augmentent et réciproquement en cas de baisse. Le second portefeuille est composé de titres

8
DAOUI DRISS
dont les rentabilités sont indépendantes : la variation du prix d'un titre n'a pas d'influence sur
les prix des autres. Quel portefeuille JH doit-il choisir ? Pourquoi ?

13.Il existe deux types d'actions : S et I. Les prix des actions de type S évoluent de manière
coordonnée. Les prix des actions de type I varient de manière indépendante. Quelles que soient
les actions, elles ont une probabilité de 60 % d'avoir une rentabilité de 15 % et une probabilité
de 40 % d'avoir une rentabilité de -10 %. Quelle est la volatilité d'un portefeuille composé de
20 actions S ? De 20 actions I ?

14.À partir des données de l'exercice 13, représentez graphiquement la volatilité des porte-
feuilles en fonction du nombre d'actions différentes qu'ils contiennent.
15.Pourquoi la prime de risque d'un actif ne dépend-elle pas de son risque diversifiable ?
16.Parmi les risques suivants, lesquels relèvent de risques systématiques et diversifiables ?
a)Le PDG disparaît dans un accident d'avion.
b)L'économie entre en récession, ce qui réduit la demande adressée à l'entreprise.
c)L'ingénieur le plus doué de la division R & D part chez la concurrence.
d)Les recherches en cours dans la division R & D n'aboutissent pas.

17.Qu'est-ce qu'un portefeuille efficient ?

18.Que mesure le bêta d'un actif ?

19.On suppose que le portefeuille de marché a autant de probabilités d'augmenter de 30 % que


de baisser de 10 % :
a)Quel est le bêta d'un titre dont le cours augmente de 34 % en moyenne lorsque le marché est
haussier et diminue de 17 % en moyenne lorsque le marché est baissier ?
b)Quel est le bêta d'un titre dont le cours augmente de 18 % en moyenne lorsque le marché est
baissier et diminue de 22 % en moyenne lorsque le marché est haussier ?
c)Quel est le bêta d'un titre dont la rentabilité espérée est de 4 %, indépendamment de la
rentabilité du marché ?

20.On suppose que le taux d'intérêt sans risque est de 4 % :


a)Quelle est la rentabilité espérée de l'action de la première question de l'exercice 19 ?
b)Quelle est la différence entre la rentabilité calculée à la question précédente et celle provenant
de la distribution de probabilité implicite de l'exercice 19 ?
c)Mêmes questions à partir de l'action de la deuxième question de l'exercice 19.

22.Si la prime de risque du marché est de 6,5 % et si le taux d'intérêt sans risque est de 5 %,
quel est le coût du capital d'un projet dont le bêta est de 1,2 ?
23.Parmi les propositions suivantes, lesquelles sont cohérentes avec l'hypothèse d'efficience
des marchés, le MEDAF et les deux ?
a)Un titre exclusivement exposé à un risque diversifiable a une rentabilité espérée supérieure
au taux d'intérêt sans risque.
b)Un titre de bêta égal à 1 a eu une rentabilité de 15 % l'an dernier ; celle du marché a été de 9
%.
c)Une action d'une petite capitalisation dont le bêta est de 1,5 a, en moyenne, une rentabilité
supérieure à celle d'une action d'une grande capitalisation de bêta égal à 1,5.

9
DAOUI DRISS
Gestion des Valeurs Mobilières
TD 4

1.Paula souhaite placer ses économies pour préparer sa retraite. Elle décide de placer 200 000
dans trois actions : 50 % en actions Pouleauxœufsd'or (valant chacune 25 ), 25 % en actions
Yapaspire (valant chacune 80 ) et le reste en actions J'aimelafinance (valant chacune deux ). Si
le prix de l'action Pouleauxœufsd'or augmente jusqu'à 30 , celui de l'action Yapaspire baisse à
60 et celui de l'action J'aimelafinance augmente de 3 € :
Quelle est la valeur finale du portefeuille de Paula ?
Quelle est la rentabilité de son portefeuille ?
Si Paula n'achète ni ne vend aucune action après que les prix ont été modifiés, quelles sont les
pondérations de son portefeuille ?

2.Il existe deux façons de calculer l'espérance de rentabilité d'un portefeuille : à partir de la
valeur globale du portefeuille et des dividendes totaux, ou à partir de la moyenne pondérée des
espérances de rentabilité des titres qui le composent. Quelle méthode donne la rentabilité
espérée la plus élevée ?

3.Si les rentabilités de deux actions affichent une corrélation de +1, comment les prix de ces
actions évoluent-ils ?

4.Utilisez le tableau et déterminez :


la rentabilité moyenne et la volatilité de chaque action ;
la covariance et la corrélation entre les deux actions.
Rentabilités réalisées
Année Action Actio
A nB
2003 -10% 21%
2004 20% 30%
2005 5% 7%
2006 -5% -3%
2007 2% -8%
2008 9% 25%

5.Le tableau contient les rentabilités mensuelles des actions Sanofi-Aventis (code : SAN. PA)
et Schneider Electric (code : SU.PA) pour l'année 2006.
Quelle est la rentabilité mensuelle moyenne et de la volatilité de chaque action ?
Quelle est la covariance et la corrélation entre les deux actions ?
Date SAN.PA SU.PA
01/2006 1,96% 14,1%
02/2006 -5,37 % -0,29%
03/2006 9,94 % 3,91 %
04/2006 -4,78 % 0,73 %
05/2006 -1,61 % -9,80 %
06/2006 3,74 % 0,69 %
07/2006 -2,42 % -1,23%
08/2006 -5,91 % 3,41 %

10
DAOUI DRISS
09/2006 0,21 % 5,64 %
10/2006 -5,13% -7,44%
11/2006 -0,45 % 0,42 %
12/2006 5,51 % 2,88 %

7.À l'aide des résultats de l'exercice 4, quelle est la volatilité d'un portefeuille composé de 70
% d'actions A et de 30 % d'actions B ?

8.À l'aide des résultats de l'exercice 5, quelle est la volatilité d'un portefeuille composé de 55
% d'actions Sanofi-Aventis et de 45 % d'actions Schneider Electric ?

9.À l'aide des résultats de l'exercice 5, représentez graphiquement la volatilité d'un portefeuille
composé d'actions Sanofi-Aventis et Schneider Electric en fonction de la pondération des
actions Sanofi-Aventis.
10.Comment calcule-t-on la volatilité d'un portefeuille composé de nombreux titres ?
11.Quelle est la volatilité d'un portefeuille équipondéré composé de nombreux titres d'un même
secteur d'activité dans lequel les volatilités sont égales à 50 % et dont les corrélations entre
paires d'actions sont de 40 % ?

Dans les exercices 13 à 15 ont considère les données suivantes : Carrefour : E[R] =7 % et ET
= 16 % ; L'Oréal : E[R] = 10 % et ETR = 20 %. La corrélation entre les actions Carrefour et
L'Qréal est supposée égale à 22 %.(ET : écart type)

13.Quelles sont l'espérance de rentabilité et la volatilité d'un portefeuille équipondéré composé


d'actions Carrefour et L'Oréal ?
14.Quelles sont l'espérance de rentabilité et la volatilité d'un portefeuille composé d'une
position longue de 10 000 en actions Carrefour et d'une position courte de 2 000 en actions
L'Oréal ?
15. Quelles sont les espérances de rentabilité et les volatilités de portefeuilles composés
d'actions Carrefour et L'Oréal, lorsque les pondérations peuvent varier ? Représentez
graphiquement la rentabilité espérée de ces portefeuilles en fonction de leurs volatilités.
Quelles sont les pondérations en actions Carrefour qui permettent d'obtenir une combinaison
efficiente des deux actions ?
16. Anouk dispose de 100 000 et décide d'emprunter 15 000 supplémentaires au taux d'intérêt
de 4 %. Anouk place l'intégralité des 115 000 dans un portefeuille d'actions J dont la rentabilité
espérée est de 15 % et la volatilité 25 %.
a)Quelles sont la rentabilité espérée et la volatilité du portefeuille d'Anouk ?
b)Quelle est sa rentabilité réalisée si J augmente de 25 % au cours de l'année ?
c)Quelle est sa rentabilité réalisée si J diminue de 20 % au cours de l'année ?

17.Si tous les investisseurs souhaitent détenir un portefeuille qui, pour un niveau donné de
volatilité, maximise son espérance de rentabilité et qu'il existe un actif sans risque, pourquoi
tous les investisseurs doivent-ils détenir le même portefeuille d'actifs risqués ?
18.AN a investi dans le fonds Véga, composé d'actions internationales. La rentabilité espérée
du fonds est de 12 % et sa volatilité de 25 %. Le taux d'intérêt sans risque est de 4 %. Le courtier
d'AN lui suggère d'investir dans un fonds de capital-risque. Celui-ci a une espérance de
rentabilité de 20 %, une volatilité de 80 % et une corrélation de 20 % avec le fonds Véga.
Quelle est la rentabilité exigée par AN du fonds de capital-risque ? AN doit-il ajouter ce fonds
à son portefeuille ?

11
DAOUI DRISS
19.PL a identifié une opportunité d'investissement qui, compte tenu de son portefeuille actuel,
a une espérance de rentabilité supérieure à sa rentabilité exigée. Que doit-il conclure au sujet
de son portefeuille ?

20.La société Kaui cherche à lever des capitaux auprès d'investisseurs pour développer ses
activités. Ces investisseurs détiennent actuellement des portefeuilles composés d'actions du
l’indice boursier. Leur volatilité est de 15 % et leur rentabilité espérée de 10 %. Quel est le coût
du capital approprié pour le projet de développement de Kaui ? La volatilité de ce projet est de
30 % et sa corrélation avec l’indice est de 15 %. Le taux sans risque est de 4 %.

12
DAOUI DRISS
Gestion des Valeurs Mobilières
TD 5

Choisissez la ou les réponses exactes


1. Les sociétés désirant se développer se procurent des ressources financières :
a) Sous forme d’emprunt indivis auprès des banques ;
b) Sous forme de fonds propres par augmentation de capital
c) Sous forme de fonds propres par autofinancement brut
2. L’augmentation de capital en numéraire est souvent motivé par :
a) La levée de nouveaux fonds qui permettront la réalisation de projets
b) L’impossibilité de recourir à un endettement supplémentaire
c) La volonté de consolider les fonds propres gratuitement
3. L’augmentation de capital avec émission de droits préférentiels de souscription
a) Permet d’attirer de nouveaux actionnaires
b) Permet aux anciens actionnaires de souscrire en priorité
c) Etablit l’équilibre entre les anciens et les nouveaux

1.Quelles sont les différentes mesures du risque ?


2.Qu’est-ce qu’une mesure de covariance, de corrélation ?
3.Quelle est la relation entre la covariance et la corrélation ?
4.Comment peut-on calculer la rentabilité et le risque d’un portefeuille à deux actifs ?
5.Comment peut-on calculer la rentabilité et le risque d’un portefeuille à n actifs ?
6.Comment peut-on définir la frontière efficiente ?
7.Analysez le risque systématique et non systématique
8.Analysez la diversification
9. L'asymétrie de l'information est réduite par la publication d'une information
réglementée.
10. Le délit d'initié correspond à une prise illégale d'intérêt par une personne possédant
des informations non diffusées publiquement.
11. Le marché secondaire est le seul marché qui procure un financement réel à l'entreprise.
12. Le marché obligataire est quasiment accessible aux seules grandes entreprises, aux
collectivités publiques et à l'État.
13. Un placement global garanti permet à l'entreprise d'être sûre que tous ses titres seront
placés dans le public ou auprès des membres du syndicat.
14. La Cotation assistée en continu ne permet pas de connaître le fixing deux fois par jour.
15. Les indices boursiers correspondent à des indicateurs de performances pour des entreprises
regroupées en fonction de leurs tailles.
16. Le taux actuariel d'une obligation tient compte des flux de revenus réellement encaissés
par l'investisseur.
17. L'obligation est toujours cotée avec le coupon attaché, c'est-à-dire intérêt couru non échu
inclus.
18. Lorsqu'une obligation cote une valeur supérieure à 100, le taux d'intérêt actuel est supérieur
au taux d'intérêt de l'obligation.
19. Lorsqu'un actionnaire donne un ordre de vente « au marché », il prend le risque de vendre son
titre à n'importe quel prix.
Applications
1.Vous disposez du bilan financier d’une société en millions
Actif immobilisé 100 Fonds propres 80
13
DAOUI DRISS
Actif d’exploitation 200 Dettes financières à MLT 180
Dettes financières à CT 90
TA 50 TP 0
Total 350 Total

Informations complémentaires :
- Le cours de l’action : 100 dh
- Le nombre d’actions : 1000000
- Le taux de rentabilité exigé par les investisseurs : 18%
- La dette financière à court terme est contractée au taux de 13%

Les dettes financières à moyen et long terme correspondent à des obligations émises depuis 5
ans pour une échéance de 10 ans. Le taux du coupon est de 10%. Le taux d’intérêt aujourd’hui
est de 12%. La valeur nominal de l’obligation est de 1000 dh. La valeur de remboursement est
de 1000dh. Le nombre d’obligations est de 180000.

Etudiez la structure du capital de l’entreprise par référence aux valeurs de marché


Calculez les coûts de différentes sources de financement
Calculer le cout moyen pondéré des différentes sources de financement

2.Une entreprise émet pour une durée de 5ans au prix de 980 dh des obligations d’une
valeur nominale de 1000 DH. Elle supporte sur chaque obligation 30 dh de charges et frais
divers. Les obligations portent intérêt au taux de 7% l’an remboursables au pair à l’issue de
la cinquième année
Calculez le coût de financement

3.Soit une société au capital de 2Mdh, divisé en 20.000 actions de 100 dh cotés 125 dh.
Cette société augmente son capital, qui passe à 3Mdh, en émettant 10.000 actions émises à
110dh pour une valeur nominale de 100dh (10 prime d’émission)
Calculez le droit de souscription
4. Une société dont le capital est composé de 30.000 actions est évaluée à 6.210.000 dh.
Pour financer un investissement, elle décide une augmentation de capital par émission
de 10.000 actions nouvelles à 160 dh
a) Quelle est la valeur de l’action avant et après augmentation de capital ?
b) Calculez la valeur du droit préférentiel de souscription

5.Soit une obligation à 6% au nominal de 1000dh, jouissance au 31/12/N. l’obligation vaut au


30/09/N 925dh
Déterminer la cotation en pourcentage
6.Une obligation d’une valeur nominale de 1000, au taux annuel de 5%, est souscrite en N pour
une durée de 5ans. A la fin de la première année, l’investisseur désire la vendre. Le taux du
marché pour les nouvelles émissions en N+1 est de 6%. Quelle est le cours de l’obligation ?
7.Un gestionnaire de trésorerie dispose dans son portefeuille de 50 obligations émises par l’ONCF en N,
sachant que le taux du marché, le 1er mars N+3, est de 7 %.
Caractéristiques de l'emprunt
Nombre d'obligations émises : 1 000 000.
Valeur nominale : 1 000 dh.
Remboursement au pair le 1er juillet N+5. Date d'émission : 1 e` juillet N.
Taux d'intérêt : 5 %.
14
DAOUI DRISS
Coupon versé le 1er juillet de chaque année.

1. Calculez le cours de l'obligation au pied du coupon le 1er juillet N+3.


1. Déterminez la valeur du coupon couru non échu le 1er mars N+3
2. Refaites tous les calculs avec un taux d'intérêt au 1er juillet N+3de 3 %.

8.Une société émet le 1er novembre N un emprunt de 100.000 Kdh dont la durée est de 8 ans.
Cet emprunt fait l’objet d’une prise ferme par un groupe bancaire. Le nombre d’obligations
est de 20.000 d’une valeur nominale de 5.000 dh. Le taux nominal est de 9% et le prix
d’émission de 99,80% de la valeur nominale. Le prix de remboursement est de 101%. Les
frais de l’émission sont de 2.400Kdh amortis sur cinq ans. Les primes de remboursement
seront amortis par fractions égales au prorata de la durée de l’emprunt. L’amortissement de
l’emprunt s’effectuera in fine le 30 octobre N+7.
a) Rappelez ce qu’une émission au pair et précisez si l’emprunt est émis au pair
b) Quel est le produit brut de l’émission ?
c) Calculez le montant de la prime de remboursement
d) Calculez le montant des intérêts courus au 31/12/N, date de fin d’exercice comptable

9.La Banque Postale lance un emprunt obligataire avec les caractéristiques suivantes :
Caractéristiques de l'emprunt Banque Postale
Nombre d'obligations émises : 1 500 000.
Valeur nominale : 1 500 dh.
Prix d'émission : 1 450 dh.
Prix de remboursement : 1 520 dh.
Date de remboursement : 1 er octobre N+5.
Date d'émission : 1er octobre N.
Taux d'intérêt : 4 %.
Coupon versé le 1er octobre de chaque année.

1. Quel est le flux financier perçu par la Banque Postale ?


2. Quel sera le montant du remboursement ?
3. Quel est le coût total supporté par la Banque Postale ?
4. Quel est le taux actuariel brut de cet emprunt ?
10. Rentabilité et risque d’un portefeuille

Pour optimiser un portefeuille d'actions, il faut évaluer la rentabilité et le risque.


Soient deux actions X et Y dont les espoirs de rentabilité sont les suivants:

Probabilités X Y
0,2 11% -3%
0,2 9% 15%
0,2 25% 2%
0,2 7% 20%
0,2 -2% 6%

1. Quel est le titre le plus rentable ? Le plus risqué ?


2. Quels seraient la rentabilité espérée et le risque si le portefeuille était composé

15
DAOUI DRISS
par moitié de titres X et de titres Y ?

11 Optimisation d'un portefeuille

À partir des données de l'exercice précédent

1. S'il était possible de trouver sur le marché financier deux titres non corrélés, quel
serait alors le risque
2. Pour illustrer ce phénomène, on vous demande de calculer le risque pour un
coefficient de corrélation égal à 0,5, -0,5 et -1.
3 Regroupez l'ensemble des résultats obtenus pour l'étude de l'impact de ce coefficient
de corrélation et concluez sur la théorie financière qui invite à la diversification des
placements.

13. Critère de décision face au risque et fonction d’utilité


Six projets sont ainsi recensés :
Projet A Projet B Projet C Projet D Projet E Projet F
Enrichissement 10000 50000 0( p=0,5) -10000 0 -10000
20000 30000 30000 50000
probabilité 1 1 0,5 0,5 0,5 0,5
0,5 0,5 0,5 0,5

Les choix suivants sont successivement proposés à l’investisseur


Choix n°1 : entre les projets A et B
Choix n°2 : entre les projets C et D
Choix n°3 : entre les projets D et E
Choix n°1 : entre les projets C et F

1. Quel sera son choix dans chacun des cas


2. Quelle conclusion peut-on tirer quant à la validité de l’espérance de l’enrichissement
comme critère de choix entre les projets ?

14 : La théorie du portefeuille
Les données suivantes ont été relevées sur la cote pour les actions A et B :
A B
Cours au 2.1.N 485 2150
Cours au 31.12.N 530 2135
Dividende 55 180
a) Calculer le taux de rendement pour chacun des titres A et B sur l’année N et comparer
les taux obtenus
b) Comment un taux ainsi calculé peut-il s’interpréter ?
c) En quoi sa connaissance intéresse-t-elle l’investisseur ?

15.Supposons que l’Etat annonce pour des considérations stratégiques que les entreprises
ne sont plus autorisées à pratiquer la diversification. Quelle est la réaction des titres
risqués à cette annonce ?

16.Considérons les caractéristiques suivantes des deux titres A et B :

16
DAOUI DRISS
- Rendement anticipé de A : 20%, B : 10%
- Ecart type de A : 30%, B : 20%

Calculez le rendement et l’écart type des trois portefeuilles suivants :


Pourcentage Pourcentage
dans A dans B
Portefeuille 1 0,2 0,8
Portefeuille 2 0,4 0,6
Portefeuille 3 0,5 0,5

Déterminez le meilleur portefeuille lorsque le taux d’intérêt sans risque est de 8%


Déterminez le montant à investir dans les actions et les obligations sans risque en présence
d’un écart-type du portefeuille de 21%. L’investisseur dispose d’un montant de 100.000DH

17.Considérons les caractéristiques suivantes des deux titres A et B :


- Rendement anticipé de A : 20%, B : 30%
- Ecart type de A : 17,5%, B : 25%

Calculez le rendement et l’écart type des trois portefeuilles suivants :


Pourcentage Pourcentage
dans A dans B
Portefeuille 1 0,2 0,8
Portefeuille 2 0,4 0,6
Portefeuille 3 0,6 0,4

Déterminez le meilleur portefeuille lorsque le taux d’intérêt sans risque est de 8%


Déterminez le montant à investir dans les actions et les obligations sans risque en présence
d’un rendement anticipé de 16%. L’investisseur dispose d’un montant de 100.000DH

18.Une Enterprise envisage deux projets d’investissements A et B dont le taux de rentabilité


de chacun varie essentiellement avec les conditions économiques suivantes :
- Une forte croissance : probabilité 20%
- Une croissance très modérée : probabilité : 30%
- Un ralentissement modéré : probabilité : 30%
- Une récession : probabilité : 20%
Pour ces quatre situations, le rendement des projets envisagés et du marché des capitaux
risqués peut être ainsi prévu
Conditions Rendement
économiques Du marché en % Des projets en %
A B
1 30 0 100
2 20 45 30
3 0 20 -40
4 -10 -45 -20

Le directeur de l’entreprise estime à 12% le cout moyen pondère du capital et à 8% le


rendement des actifs sans risque. Les deux projets sont indépendants
Sélectionnez le ou les projets rentables
a) Selon le critère d’une rentabilité supérieure au cout moyen pondéré du capital

17
DAOUI DRISS
b) Selon le critère d’une rentabilité supérieure

19.M. X désire que vous lui prépariez une étude concernant le placement d’une somme de
400.000 DH
Pour cela, il a sélectionné des placements possibles dans deux sociétés A et B. Le prix
d’achat des actions de ces deux sociétés est identiques : 400dh l’une :
Société A B
2000 47 36
2001 38 42
2002 45 40
2003 46 40
2004 36 43
2005 46 39
2006 42 43
2007 41 43
a) D ans un premier temps, on vous demande de calculer la rentabilité moyenne et la
dispersion des résultats mesurée par la variance d’un portefeuille de 400.000 réparti en
50% d’actions A et 50% d’actions B
Cherchez la composition du portefeuille qui rend minimale la dispersion attendue des
résultas

20. L’action C vaut aujourd’hui 500 dh, le dividende D1 qui sera versé au cours des 12
prochains mois et le cours P1 du titre dans un an sont deux variables aléatoires qui ne sont
pas indépendantes

Dividende Probabilité Cours Probabilité


conditionnelle
480 1/3
40 0,3 550 2/3
50 0,4 600 1
60 0,3 650 2/3
720 1/3

a) Etablir la distribution de probabilité des sommes disponibles au bout d’un an, puis des
taux de rendement correspondant.
b) Calculer l’espérance mathématique et l’écart type de la distribution des taux de
rendements futurs.

21.La distribution des taux de rendement des actions A et B pour l’année à venir est la
suivante :
Hypothèse Probabilité A B
Hypothèse forte 0,25 36% 10%
Hypothèse moyenne 0,5 14% 8%
Hypothèse faible 0,25 0% 4%

a) Calculer pour chaque titre l’espérance et l’écart type du taux de rendement


b) Calculer la covariance puis le coefficient de corrélation entre les taux de
rendement des titres A et B

18
DAOUI DRISS
22. Les portefeuilles A,B,C,D,E,F,G,H et O sont composés de titres risqués existant sur un
marché financier parfait.
Un investisseur prévoyant d’investir sur ce marché formule pour l’avenir des
anticipations sur le comportement des titres
Espérance de rendement Risque mesuré par l’écart-
type
A 18% 14,7%
B 20% 14,15%
C 18% 17,32%
D 22% 14,7%
E 26% 18,5%
F 28% 21,25%
G 30% 24,5%
H 26% 24,5%
O 25% 17,32%

1.Qu’est-ce qu’un marché parfait ?


2.a) Représenter les portefeuilles décrits dans le plan E-6. Parmi ceux-ci, lesquels sont
efficients ?
b) Tracer approximativement la frontière d'efficience et préciser ses caractéristiques dans
le plan E-6.

3.a) Expliquer comment l'investisseur sélectionnera les titres risqués pour constituer son
portefeuille.
b) Cette analyse peut-elle s'appliquer à toutes les catégories d'investisseurs ?

4.A côté des titres et des portefeuilles risqués, on considère qu'il existe sur le marché un titre non
risqué dont l'espérance de rendement est 10 %.
a) Préciser la notion de titre non risqué.
b) Etudier comment cette prise en compte modifie les combinaisons offertes à l'investisseur.
c) En déduire les conséquences sur la frontière d'efficience.

EX a) Le coefficient b i mesure la sensibilité du titre i aux influences du marché. Que


peut-on dire de la sensibilité de l'action CTM ?
b) Dans une étude menée sur le marché parisien pour la période N-4 à N+7 (2), on
relève les valeurs suivantes pour trois titres
CTM INVOLYS LABEL
Sensibilité 0,89 1,31 0,99
Risque de marché(% de la 45% 38% 54%
variance totale expliquée par le
marché)

Commenter ces chiffres.


c) En retenant pour le marché les valeurs E M et 3M estimées à la question

19
DAOUI DRISS
d) calculer pour les titres Involys et Label, le risque de marché ou risque
systématique, le risque propre ou risque non systématique et le risque total.
5. a) Comment peut-on calculer le risque systématique et le risque non systématique d'un
portefeuille à partir des risques systématiques et non systématiques des titres qui le
composent ?
b) Calculer pour le portefeuille P composé de 50 % de titres CTM et 25 % de chacun des
titres INVOLYS et LABEL, le risque systématique, le risque non systématique et le
risque total.

23.Sur le marché financier de Markoland , les cours des titres A et B sont aujourd’hui respectivement de 120 dh
et de 1700 dh, alors que l’indice du marché est au niveau de 260. A l’horizon d’une période, les investisseurs
prévoient le versement d’un dividende de 10 dh pour le titre A et de 100 dh pour le titre B, alors que pour les
cours de fin période les prévisions prennent la forme des distributions de probabilités suivantes :
Probabilité Cours de A Cours de B Indice de marché
0,2 100 2200 250
0,3 130 1500 330
0,3 150 2000 340
0,2 180 2400 360

1.Calculer pour A, B et M le taux de rendement espéré, le risque et la sensibilité. Qualifier les


titres A et B au vu de leur coefficient beta
2. Sachant qu'il existe un actif sans risque dont le taux de rendement est de 10 %

a)Quel est le prix du risque sur le marché ?


b) Quel est le rendement attendu à l'équilibre pour les titres A et B?
c)Comparer ce résultat avec la valeur du rendement espéré obtenue à la question 1 et
commenter
3
Sur ce marché, les quatre portefeuilles P, Q, R, et S appartiennent à la frontière d’efficience des
seuls titres risqués ; leurs caractéristiques sont les suivantes :
P Q R S
Espérance 22% 26,4% 28,2% 30%
Ecart type 13,6% 17,2% 20% 24%
Représenter les titres et portefeuilles A, B, M, P, Q, R et S dans le plan E, 6 et tracer la frontière
d’efficience des titres risqués
Commenter la situation des points A,B et M
4.En prenant en compte l'ensemble des titres (titres risqués et titre non risqués) présents
sur le marché, représenter graphiquement la nouvelle frontière d'efficience et établir son
équation.
5Un investisseur se fixe un niveau de risque de 12 %, détermin er les caractéristiques
(rendement, risque et composition) du portefeuille qu'il détiendra.
6 .Calculer le risque systématique et le risque non systématique du titre B.

24.Sur le marché financier d'Euroland, 100 titres distincts sont numérotés de 1 à 100. Les
informations concernant ces titres sont données dans le tableau suivant. La capitalisation boursière
totale des titres risqués s’élève à 10.000.000 Dh.

20
DAOUI DRISS
Il existe également un titre non risqué dont le rendement est de 10%. Les anticipations
concernant le portefeuille de marché sont de 20 % pour le rendement et 15 % pour le risque
mesuré par l’écart-type
Titre Quantité Cours Beta
1 1000 100 1,05
2 2000 50 0,83
3 4000 25 0,95
4 500 200 0,67
5 5000 20 1,35
6 100 1000 0,38
7 3000 33,33 1,2
8 8000 12,5 0,22
9 200 500 1,87
10 600 166,67 ?
11 à 100 Non précisés Non précisés 1,02 (beta moyen des 90 titres)

1.Expliquer comment sont obtenus les bêtas des titres et préciser la signification et
l'intérêt de ces coefficients.

2.a) Calculer la part des différents titres risqués dans la capitalis ation boursière totale du
marché.
b) Déterminer le bêta du titre 10 en justifiant le raisonnement utilisé

3.Vous disposez de 100 000 dh et souhaitez les placer sur le marché financier. Vous êtes décidé
à supporter un bêta de 1,2.
a) Proposer trois solutions possibles permettant d'atteindre cet objectif et précisez celle
qui vous semble la meilleure (justifier).
b) Pour la solution jugée la meilleure, déterminer les montants (en dh) investis dans les
différents titres retenus ainsi que le nombre de titres 1 détenus (de 0 à 1000).
4.Quel est le prix du risque sur ce marché ?
Quelles sont les primes de risque liées aux titres 2 et 5 ?
Quel est le taux de rendement exigé à l'équilibre sur chacun de ces deux titres ?
5.Les anticipations pour les cours et dividendes futurs de ces titres à l'horizon d'une
période sont les suivantes. Calculer les taux de rendement correspondants sur la période,
pour les titres 2 et 5, et dire comment vont évoluer les prix actuels de ces titres.

24.Le titre Grobêta est l'un des n titres cotés et offerts aux investisseurs sur un marché financier
parfait.
Au moment de cette étude, les caractéristiques du marché sont les suivantes
EM= l1 % RF=6%
Par ailleurs, le (3 (bêta) du titre Grobêta est de 0,9.
1.Quel est le rendement exigé par les investisseurs sur le titre Grobêta ?
2.De l'entreprise représentée par son titre à l'entreprise représentée par son bilan.
Au départ (situation 1), Grobêta est une firme non endettée. Le montant de ses capitaux
propres est de 2 000 (en milliers de dirhams par exemple).
a) Représenter schématiquement le bilan de Grobêta.
b) Définir le bêta des actifs et le calculer pour la firme.

21
DAOUI DRISS
3.Définir et calculer le taux de rendement exigé sur les actifs.
4.La société Grobêta décide de substituer dans sa structure financière un montant de dettes
de 500 au même montant de capitaux propres (situation 2).
a) Présenter le nouveau schéma de bilan.
b) Quelles sont les conséquences de cette décision sur le risque de l'entreprise en
distinguant risque de l'actif et risque des capitaux propres ?
5.Quelle incidence la décision de recourir à l'endettement a-t-elle sur la situation des
actionnaires ?

6.
a) Comment introduire dans les raisonnements précédents le coût du capital de l'entreprise
?
b) Le calculer pour l'entreprise non endettée (situation 1) puis pour l'entreprise endettée
(situation 2).

7.La société envisage de faire évoluer ses activités (situation 3). Elle veut substituer à
une partie (400) des actifs existants de nouveaux actifs ayant un (3 de 1,8, c'est-à-dire deux
fois plus risqués que ceux actuellement en place. Cette opération se ferait avec le maintien
de la structure financière existante.
a) Présenter le nouveau schéma du bilan.
b) Que devient le (3 des actifs de Grobêta ?
c) Quelle est l'incidence de cette décision sur le rendement exigé par les actionnaires ?
8.La société souhaite s'agrandir et envisage non pas de substituer les actifs nouveaux
étudiés dans les questions précédentes à une partie de ses actifs actuels, mais d'ajouter ces
400 d'actifs aux actifs existants. Pour cela, Grobêta aurait recours à un emprunt nouveau
(situation 4).

Après étude des caractéristiques du projet, le taux interne de rendement de celui-ci


(TIR) ou plus exactement le TIR espéré est évalué à 18 %.
a) Présenter le nouveau schéma du bilan.
b) Grobêta doit-elle entreprendre ce projet d'investissement ? c) Comment intervient le
mode de financement ?
d) Quelle sera l'incidence de ces décisions d'investissement et de financement sur le
taux de rentabilité exigé par les actionnaires ?
e) Quelle sera l'incidence de ces décisions d'investissement et de financement sur le
coût du capital ?

25.La société Altel est financée par des capitaux propres et des dett es. La valeur de ses
actions sur le marché est de 100 millions d'euros et la valeur de ses dettes
(obligations) est de 50 millions d'euros. Ces obligations sont considérées comme étant
sans risque. Le taux du marché obligataire (TMO) est de 5 % et la prime de risque sur le
marché est également de 5 %.
Si l'on représente les rendements des actions de la société en fonction des rendements
du marché, on obtient un nuage de points par lequel il est possible d'ajuster une droite de
pente égale à 45°.

1.Quel est le bêta de l'action Altel ? Quel est le taux de rendement exigé par les
actionnaires ? Décomposer ce taux pour faire apparaître les primes de risque
économique et financier.
22
DAOUI DRISS
2.Quel est le bêta des actifs de la société ?
3.Quel est son coût du capital (calcul possible de deux façons) ?
Celle-ci envisage de réaliser un projet d'investissement de 50 millions en acquérant
des actifs supplémentaires semblables à ses actifs actuels. Elle décide parallèlement
d'émettre un emprunt de 50 millions de dirhams.
4.Quel taux d'actualisation doit être utilisé pour évaluer le projet envisagé ?
6.Que devient le bêta du titre Altel si le projet est adopté ?
7.Que devient le taux de rendement exigé par les actionnaires ?
8.Décomposer ce taux en faisant apparaître la prime de risque économique et la
prime de risque financier.
9.Qu'est devenu le coût du capital de la société ? Commenter.

26Vous êtes à la tête de l'entreprise de construction S.D.H.


Pressentant l'amélioration de la situation dans ce secteur, vous envisagez de développer vos
activités. Dans cette perspective, vous voulez évaluer le coût du capital de votre société.
Le bêta moyen d'un groupe d'entreprises ayant des activités similaires aux vôtres est de
1,3 et leur ratio moyen d'endettement (D/CP) est de 0,25. Ce même ratio est de 0,35 pour votre
société.
Le taux sans risque est de 5 % et la prime de risque unitaire sur le marché est de 5 %.
1.Quel est le taux de rendement exigé sur les actifs de l'entreprise S.D.H. ?
2.Quel est le taux de rendement exigé sur ses actions ?
3.S.D.H. envisage l'extension de ses activités actuelles par un projet générant des flux sur
cinq ans. La dépense initiale serait de 135 000, financée par 35 000 de dettes, et 100 000 de
capitaux propres.
Quel flux constant minimum ce projet doit-il générer sur les cinq prochaines années pour
être intéressant (ou plus exactement quelle doit être l'espérance mathématique de ce flux) ?

4.Que devient le bêta du titre S.D.H. si le projet est adopté ?

23
DAOUI DRISS

Vous aimerez peut-être aussi