Vous êtes sur la page 1sur 2

Coup d’œil sur la gestion stratégique

Le président-directeur général d'Intel, M. Craig R. Barrett, aimerait bien célébrer une dernière
victoire avant de démissionner comme président du conseil d'administration d'ici 15 mois . Sa
yision consiste à étendre l'emprise d'Intel au-delà des ordinateurs: penser INTEL dans le
monde entier, car tout est sur le point de devenir numérique. Il souhaite que les puces Intel
deviennent le moteur de tous les dispositifs numériques de la planète, notamment dans
l'industrie des communications, de l'électronique grand public et du divertissement. Imaginez
les téléphones cellulaires, les réseaux familiaux sans fil, les lecteurs vidéo et les téléviseurs à
écran plat l'expertise d'Intel y est parfaitement adaptée. La puce WiMax connaît actuellement
un énorme succès sur le marché, car elle permet de fournir un accès Internet haute vitesse sans
fil sur une distance de 50 km (l'équivalent d'une petite ville) pour environ 100000$, ce qui
correspond aujourd'hui à un dixième du coût d'installation des lignes de fibres optiques». (En
comparaison, la société concurrentielle WiFi offre une portée d'environ 60 m.) Les
compagnies de téléphone et de câble sont très intéressées par cette technologie en raison de
ses faibles coûts d'entrée.

Selon certains critiques, l'approche coercitive de Barrett serévèle trop risquée, mais ce dernier
ne le voit pas ainsi. Plutôt que de préconiser l'ancienne méthode de l'entreprise qui consiste à
concevoir des nouveaux produits en solitaire, Barrett désire avanttoute chose qu'Intel tisse des
liens plus étroits avec ses clients en créant les produits dont ils ont besoin plutôt que des
produits qui n'intéressent personne. Il admet que pénétrer les marchés des consommateurs
représentera plus qu'un défi. Il a l'intention d'apporter un soutien financier et une aide aux
entreprises qui créeront de nouveaux produits à l'aide de puces Intel. En outre, Barrett
considère que le niveau de risque à fournir un soutien financier à de petites entreprises qui
conçoivent de nouveaux produits est faible, bien que certaines fassent faillite. Si la plupart des
nouveaux produits connaissent un succès commercial, le risque demeure minime, car les
marchés pour ces produits entraîneront une augmentation de la demande pour de nouveaux
ordinateurs personnels plus rapides et plus gros pour lesquels Intel domine le marché du point
de vue des coûts de fabrication.
Mettre en place la nouvelle vision n'empêchera pas le processus de fabrication d'Intel de
demeurer à la fine pointe de la technologie. Récemment, Intel a procédé à l'ouverture de cinq
nouvelles usines qui fabriquent des plaques de silicium d'un diamètre de 30 centimètres
pouvant recevoir des circuits imprimés d'une épaisseur de 90 nanomètres, soit l'équivalent de
0,1 % de la grosseur d'un cheveu. Grâce à ces usines, la direction d'Intel prévoit réduire de
moitié le coût de fabrication des puces.
Intel a établi sa mission: créer des puces afin de répondre à la demande de nouveaux produits
numériques. Qu'il s'agisse d'une bonne ou d'une mauvaise décision, tout le personnel de
l'entreprise connaît la stratégie et doit concentrer ses efforts sur cette nouvelle orientation
adaptée aux besoins du consommateur. Les projets relatifs aux produits numériques seront
donc classés comme hautement prioritaires.

Vous aimerez peut-être aussi