Vous êtes sur la page 1sur 18

Licence Professionnelle

CESAG

Normalisation comptable internationale

Avril 2012

Baye Babou NDIAYE


Expert comptable Stagiaire – Auditeur Manager au Cabinet Mazars Sénégal
Sommaire

1. LA NORMALISATION COMPTABLE INTERNATIONALE

2. LE CADRE CONCEPTUEL

3. PANORAMA DES NORMES IFRS

4. LES ÉTATS FINANCIERS (IAS 1, 7, 10)

5. LE RÉSULTAT DES ACTIVITÉS ORDINAIRES (IAS 18)

6. IMMOBILISATIONS CORPORELLES ( IAS 16, 17, 20, 23, 36,40)

7. IMMOBILISATIONS INCORPORELLES ( IAS 38, 36)

 8. EVALUATION DES PASSIFS NON FINANCIERS (IAS 19, 37)

2
Provisions
Définitions

Passif dont l’échéance ou le montant ne sont pas connus


avec précision

Provisions
Obligation de l’entreprise à l’égard d’un tiers dont il est
probable ou certain qu’elle se traduira par une sortie de
ressources sans contrepartie au moins équivalente

Obligation potentielle résultant d’événements passés, dont


l’existence ne sera confirmée que par la survenance ou la non
survenance d’un ou plusieurs événements futurs incertains
qui ne sont pas totalement sous le contrôle de l’entreprise
Passif éventuel

Obligation actuelle résultant d’événements passés, mais qui ne


peut être comptabilisée car : sortie de ressources représentatives
d’avantages économiques non probable ou pas d’évaluation fiable
du montant de l’obligation

Actif potentiel résultant d’événements passés, dont l’existence ne


Actif éventuel sera confirmée que par la survenance ou la non survenance d’un
ou plusieurs événements futurs incertains et qui ne sont pas
totalement sous le contrôle de l’entreprise
3
Provisions
Critère de comptabilisation

Arbre de
décision
Début

Non
Obligation actuelle Non
résultant d ’un fait Obligation
générateur d’obligation potentielle ?
à la clôture ?

Oui Oui

Non Oui
Sortie de ressources Faibles ?
probable ?

Oui Non

Non (rare)
Estimation fiable ?

Oui

Indiquer le passif Ne rien faire


Provision
éventuel

4
Provisions
Evaluation
Modifications et utilisation des provisions

 Mise à jour à chaque arrêté


 Actualisation en charges financières
 Utilisation uniquement pour l’obligation prévue
 Une provision est reprise dès qu’elle devient sans objet

Meilleure estimation – éléments à prendre en compte

 Jugement de la direction
 Expérience dans des transactions similaires
 Rapports d'experts indépendants
 Risques et incertitudes
 Evénements post-clôture
 Evénements futurs s'ils sont probables (indications objectives)
 Population à évaluer

5
Provisions
Evaluation
Coûts inclus dans la provision
 Dépenses concourant directement à l’extinction de l’obligation
Coûts qui n’auraient pas été engagés en l’absence de l’obligation
Montant que l’entreprise devrait payer de manière rationnelle à la date de
clôture
pour éteindre l’obligation, ou
pour la transférer à un tiers à la même date

Coûts exclus de la provision

 Exclusion des dépenses liées aux activités futures : Pertes


d’exploitation futures (sauf pertes sur contrats déficitaires)
 Coûts de dépréciation d'actifs

Interdiction de compenser avec des produits à recevoir


remboursements,
profits attendus de la sortie d'actifs,
effet d'impôt sur les provisions
6
Provisions
Informations à fournir en annexe

Informations générales

Méthodes et montants pour les provisions significatives


Information relative aux risques non provisionnés du fait de leur caractère non mesurable (nature du
risque, probabilité de survenance, etc...)

Informations spécifiques

Augmentations de la période (y compris les révisions)


Soldes début et fin de période
Pour chaque
Utilisations de la période
catégorie de
provision Reprises de la période
Impact de l’actualisation (passage du temps et modification du taux d’actualisation)
Description brève de la nature de l’obligation et date prévue d’utilisation
Indication des incertitudes, hypothèses retenues pour les événements futurs
Montant des remboursements attendus

Pour chaque Description brève de sa nature


catégorie de Estimation de son impact financier
passif Incertitudes (montant ou date)
éventuel Eventualité de remboursement

7
Provisions
Provisions pour restructuration

Existence d’un plan détaillé


Fait générateur Commencement de mise en œuvre et/ou annonce du plan
Mise en œuvre rapide
Modifications ultérieures significatives peu probables

Uniquement les coûts liés aux activités qui ne sont pas poursuivies

exclusion des coûts liés à :


Eléments constitutifs changement ou modification de système informatique
formation et re-localisation des employés
efforts commerciaux pour atténuer les effets des perturbations
Coûts de sous-activité
Campagne de publicité pour promouvoir une nouvelle image

Pas de prise en compte des plus-values latentes de cession

8
Avantages au personnel
Champ d’application et objectifs

Périmètre Une définition du champ d’application des avantages du personnel et


d’application assimilés
très large 4 catégories d'avantages du personnel

Une obligation d’évaluation et de comptabilisation de tous les avantages


Règles précises Un mode d’évaluation
et restrictives Un mode de comptabilisation prescrit pour chaque catégorie
d'avantages

Informations
► Un ensemble d'informations à fournir
nombreuses
et détaillées

9
Avantages au personnel
Catégories des avantages

► Les différents avantages dont peuvent bénéficier les salariés d’une entreprise peuvent être
classés dans les catégories suivantes :

Avantages Ensemble des montants payables postérieurement à la cessation d’activité donc


postérieurs à principalement l’ensemble des prestations de retraite : Pensions, assistance médicale
l’emploi postérieure à l’emploi, avantages en nature, prévoyance, indemnité de fin de carrière

Avantages à long Avantages du personnel qui ne sont pas dus et versés intégralement dans les douze
terme mois suivant la fin de l’exercice : les congés liés à l’ancienneté, les jubilés (Médailles
du Travail en France), les indemnités d’incapacité de longue durée, et si elles sont
payables 12 mois ou plus après la clôture de l’exercice, les primes, s ’inscrivant dans
les mêmes délais et les rémunérations différées.

Avantages à court Avantages dus intégralement dans les douze mois suivant la fin de l'exercice : les
terme congés payés,les congés maladie, les salaires, les primes, les cotisations de sécurité
sociale, les avantages en nature, le bonus, l'intéressement, la prévoyance, s'ils sont
payés à moins de 12 mois.

Indemnités de fin de Avantages payables suite à une décision de l’entreprise de mettre fin à l’emploi du
contrat de travail salarié avant qu’il ait atteint l’âge de la retraite.

Avantages sur Avantages sous forme d’instruments de capitaux (actions, stock options…) ou de
capitaux propres paiements en trésorerie dépendant de l’évolution du cours de l’action.

10
Avantages au personnel
Régimes de retraite

Il existe deux régimes d’avantages postérieurs à l’emploi :

Régimes de cotisations définies Régimes à prestations définies

Les régimes de retraite à prestations définies


garantissent, au moment du départ en retraite, une
Les régimes de retraite à cotisation définies pension dont le montant est prédéterminé.
permettent de transformer une épargne
régulièrement versée pendant la période d’activité Cette prestation peut être garantie de différentes
en rente viagère à partir de l’âge de la retraite manière, mais est le plus souvent exprimée en
pourcentage du dernier salaire ou la moyenne des
derniers salaires

Il existe différents types de régimes de retraites à Il existe différents types de régimes de retraites à
cotisations définies : prestations définies :
Contrat d’épargne bloqué  Régime différentiel ou chapeau
Contrat de rente viagère différée  Régime additif
Contrat d’acquisition d’unités de rente  Régime mixte
Contrats multisupports
Il existe deux modes de gestion : l’externalisation ou
la gestion interne

11
Avantages au personnel
Régimes de retraite

Cotisations définies Prestations définies


Fonctionnement  Postérieurs à l’emploi  Prestations définies versées
 Cotisations versées à un aux salariés (pensions,
organisme reversées aux salariés IDR,etc..)
 Droits calculés par rapport à
un salaire de base
Obligations de  Obligation de moyen = payer Obligation de résultat = garantir
l’employeur cotisations un niveau de prestation
 Pas d’obligation de verser des
cotisations supplémentaires
Risque démographique et Employé Employeur
financier
Principe de Cotisations enregistrées en Méthode rétrospective
comptabilisation charges au fur et à mesure de
l’obligation envers le salarié
Méthode prospective
Actualisation des cotisations à
payer quand leur échéance dépasse
12 mois

12
Avantages au personnel
méthodes d’évaluation

Coût des prestations au titre des années de service


Méthode effectuées jusqu’à la date d’évaluation de l’engagement
rétrospective
Augmentation progressive de l’engagement

Régimes à
prestations
définies
Coût des prestations au titre des services rendus à la date
d’évaluation et à rendre jusqu’à l’âge de la retraite
Méthode
prospective étalement linéaire de la charge globale sur la durée de vie
active

Au final : Montant total de l’engagement identique selon les 2 méthodes

13
Avantages au personnel
méthodes d’évaluation

Méthodes admises en IFRS

 Calcul de l’engagement

Rétrospective
 Rôle des actifs de couverture
avec salaire  Comptabilisation de la charge de l’exercice et de l’engagement
de fin de
carrière
 Informations à donner en annexe

Principe de comptabilisation

 Comptabiliser l’engagement de retraite (DBO), et dans le cas d’un actif,


comparaison avec le plafond (évaluation actuarielle des prestations
Comptabilisation accordées)
en deux temps

 Enregistrer la charge de l’exercice et les cotisations versées

Lourd travail pour recenser et évaluer l’ensemble des prestations accordées mais non encore
provisionnées

14
Avantages au personnel
Calcul de l’engagement

Utilisation de la méthode des unités de crédits projetées :

Engagement brut Montant des droits acquis Probabilité qu’a


(E) = par le personnel X l’entreprise de verser X Facteur
( D) ces droits (P) d’actualisation
(A)

Quantité de droits Salaire de fin de Probabilité Probabilité d’être


acquis à la date de carrière d’être en vie présent dans
clôture (Q) (S’) (PM) l’entreprise (PR)
S’ = S*(1+t)n

A l’âge de la retraite

A : Taux d’actualisation déterminé :


 par référence à un taux de marché à la date de clôture,
 fondé sur les obligations d’entreprises de première catégorie, de même maturité et de même devise, ou, à défaut,
des obligations d’Etat.

15
Avantages au personnel
Comptabilité

Au bilan

+ Valeur actualisée de l'obligation


+ / - Gains/Pertes actuariels non comptabilisés
- Coût des services passés non encore comptabilisé
- Juste valeur des actifs du régime

Au compte de résultat

Charges Produits
+ Coût des services rendus de l’exercice X
+ Actualisation des droits antérieurement acquis X
Composantes
- Rendement attendu des actifs de couverture X
régulières

+ Amortissement du coût des services passés X


Variations +/- Pertes et gains actuariels X X
exceptionnelles + Effet d’une réduction ou d’une liquidation de régime X X

16
Avantages au personnel
Comptabilité

L’entreprise doit comptabiliser une fraction des ses écarts actuariels en produits ou en charges si les
écarts actuariels cumulés non comptabilisés à l’ouverture excèdent la plus grande des deux valeurs:
10% de la valeur de l’obligation liée au régime concerné à la date de la clôture,
10% de la valeur des actifs du régime concerné à la date de la clôture

 Valeur actualisée de l ’obligation


 Projection de l’engagement sur les bases actuarielles de N-1

+ 10%
Limite supérieure
du corridor
 
+ 10% 
+ 10% - 10%
 
 - 10%
Limite inférieure - 10%
du corridor

N
N+1 N+2

17
Avantages au personnel
Conclusion

Avantages Régime à prestations garanties : Comptabilisation d’une provision en utilisant


postérieurs à des hypothèses actuarielles et la méthode des unités de crédit projetées.
l’emploi Possibilité de différer, dans certains cas, les écarts actuariels
Régime à contributions définies : Pas de provision car le paiement de la prime
dégage l’employeur de toute obligation

Avantages à long Comptabilisation d’une provision en utilisant des hypothèses actuarielles et la


terme méthode des unités de crédit projetées. Pas de possibilité de différer les écarts
actuariels
Avantages à court Pas de différence de comptabilisation avec les règles françaises : provision non
terme actualisée pour les avantages non encore payés

Indemnités de fin de Provision si l’entreprise est manifestement engagée à mettre fin au contrat de
contrat de travail travail des salariés (ou à accorder une indemnités pour encourager les départs
volontaires. Il doit exister un plan formalisé. La provision doit être actualisée si
les paiements doivent intervenir plus de douze mois après la clôture.

Avantages sur Norme sur la comptabilisation de ces avantages à part : IFRS 2


capitaux propres

18

Vous aimerez peut-être aussi