Vous êtes sur la page 1sur 7

Série cinétique chimique 2bac

EXERCICE 1
À température élevée, le pentaoxyde de diazote, de formule N2O5 se décompose pour former le dioxyde
de l’azote NO2 et le dioxygéne O2 . On se propose d’étudier la cinétique de cette réaction lente et totale.
On place du pentaoxyde de diazote dans un ballon fermé de volume constante V = 1,0L à température
constante θ = 660C . Un baromètre mesure l’évolution de la pression P(t) de ballon en fonction du temps.
A t = 0, on mesure une pression P0 = 8,12 × 104 Pa.
P (t )
Les mesures du rapport r (t )  en fonction du temps sont reportées dans la courbre ci-dessous.
P0
Données : Constante des gaz parfaits R = 8,31 J.mol1.K1.

On considère que tous les gaz se comportent, au cours de l’expérience, comme des gaz parfaits.
1- Soit n0 la quantité de matière initiale du pentaoxyde de diazote, calculer la valeur de n0 .
2- dessiner le tableau d’avancement de la transformation chimique.
P (t )
Pour réaliser ce suivi temporel de la réaction, il a fallu trouver la relation entre r (t ) 
P0
et x(t ) l’avancement à l’instant t.
3- trouver l'expression de r (t ) en fonction de x(t ) et n0 .
4- Déterminer la valeur de t1/2 à l’aide du graphe.
5 - trouver l’expression de la vitesse volumique de la réaction en fonction de : V , n0 et la dérivé du
dr
rapport par rapport au temps . Calculer la vitesse volumique à l’instant t=32min
dt
6-Comment varie la vitesse volumique de réaction au cours du temps ? Justifier à l’aide de la courbe.

t(min
16 32 )
EXERCICE 2
On étudie la cinétique de la réaction d'hydrolyse basique d'un ester, le méthanoate d'éthyle par la mesure
de la conductance du mélange de méthanoate d'éthyle et de solution d'hydroxyde de sodium NaOH (ou
soude) en fonction du temps.
Série cinétique chimique 2bac
Protocole expérimental :
On verse dans un becher une solution d'hydroxyde de sodium (ou soude) de volume V=100mL et de
concentration C = 1,00.10 –1 mol . L -1.

On plonge la cellule conductimétrique dans la solution et on met en marche l'agitation.


On mesure la conductance initiale G0 à un instant que l'on désigne par t0.
On ajoute alors rapidement un volume v le méthanoate d'éthyle, en quantité égale à celle de la soude
initiale.
On mesure la conductance de la solution en fonction du temps. Les mesures sont reportées dans le
tableau 1.
Tableau 1 : Mesures des conductances en fonction du temps :

t (min) 0 3 6 9 12 15 45 Fin de réaction

G (mS) 2.49 2,16 1,97 1,84 1,75 1,68 1,20 1,05

Données :
L'équation de la réaction étudiée est : HCOOC2 H 5  HO   C2 H 5 OH  HCOO 
k la constante de cellule,  la conductivité molaire ionique.
Les conductivités molaires ioniques de quelques ions à 25°C sont données dans le tableau ci-dessous :

ion Na+(aq) HO–(aq)


en S.m².mol-1 5,01.10 –3 19,9.10 –3

Le méthanoate d’éthyle liquide de densité d=0,92


1- Montre que v le volume de méthanoate d'éthyle est négligeable devant le volume V d'hydroxyde de
sodium.
La solution d'hydroxyde de sodium étant nettement basique on négligera la présence des ions H 3O+
devant les autres ions du mélange réactionnel.
2- On considère la solution d'hydroxyde de sodium de volume V à l'instant t 0. Trouver l’expression
de la conductance G0, calculer la valeur de k la constante de cellule.
3- On note x, l'avancement de la réaction à un instant t. Dresser un tableau d’avancement de cette
réaction.
4- Trouver l’expression de Gf la conductance de mélange réactionnel à la fin de la réaction ,
calculer la valeur de la conductivité molaire ionique d’ion HCOO-

Montrer que G(t) la conductance du mélange à un instant t en fonction des quantités de matière
initiales et de l'avancement x peut s'écrire sous la forme
G(t) = a.x + b

a et b étant des constantes à calculer.


Série cinétique chimique 2bac
5- Par exploitation de la courbe donnant la courbe donnant les variations de G(t) en fonction du
temps.
5.1- calculer la vitesse volumique de la réaction à un instant t0 et t=20min .

G(mS))

1. 5

0. 75

t(min)
)

5.2- Comment varie la vitesse de la réaction étudiée ?


5. 3- Définir le temps de demi-réaction. Évaluer graphiquement ce temps.
EXERCICE 3

 2
Pour étudie la cinétique de l'oxydation lente des ions iodure I (aq ) ,par les ions peroxodisulfate S 2O8 ( aq )

nous ferons un dosage du diiode formé I2 par les ions thiosulfate S2O3 2 -.
 2
On note l’oxydation lente de I (aq ) par S 2O8 ( aq ) (réaction 1). Dosage rapide de I 2 ( aq ) formé par
2
S 2O3 ( aq ) (réaction 2).

A l’instant t = 0, on réalise le mélange M de :

 2
- V = 100 mL de solution S de peroxodisulfate d’ammonium ( 2 Na , S 2O8 ( aq ) ) (C = 0,12 mole /L)
 
- V ' = 100 mL de solution S' d’iodure de potassium ( K ( aq ) , I ( aq ) ) (C’ = 0,20 mol.L - 1).

Une oxydation lente de I - par S2O8 2 - se produit. Elle met en jeu les couples d'oxydoréduction suivants :
Série cinétique chimique 2bac
S O
2
2
8 ( aq ) / SO
2
4 ( aq )  I 2 ( aq ) / I (aq ) 
1- Ecrire les équations de demi-réaction correspondantes et l’équation de la réaction numérotée (1) .
2- Etat initial et état final

En déduire, à la date t = 0, la concentration molaire en ions peroxodisulfate [ S2O8 2 - ]0, et en ions iodure
[ I - ]0 dans le mélange réalisé (c)

3- Dresser un tableau d'avancement de la réaction 1 . On appellera x (t) l'avancement de la réaction à


l'instant t. En déduire les quantités de matière des espèces chimiques présentes à l'état final. (c)
4- Dosage du diiode formé à différentes dates

On prélève, à différentes dates t, des volumes V1 = 10 mL du mélange M, que l’on refroidit dans l’eau
glacée.

Dans chaque prélèvement on dose le diiode I 2 ( aq ) formé par une solution de thiosulfate de sodium
2
( 2 Na  , S 2 O3 ( aq ) ) de concentration C2 = 0,10 mol.L- 1, en présence d’empois d’amidon.

La réaction de dosage, rapide et totale.

4.1- Indiquer le rôle de l’eau glacée et d’amidon.

4.2- Ecrire les équations de demi-réaction correspondantes et l’équation de titrage numérotée (2) .

Elle met en jeu les couples d'oxydoréduction suivants : S 4 O6 ( aq ) / S 2 O3 ( aq )  2 2


 I 2 ( aq ) / I (aq ) 
Dans le tableau ci-dessous, on a noté les différentes valeurs V2e (t) du volume de thiosulfate de sodium
nécessaire au dosage des différents prélèvements :

t (min) 0 4,5 8,0 16 20 25 30 36 44 54 69

V2e (mL) 0 1,8 2,4 4 4,8 5,6 6,1 6,9 7,4 8,4 9,2

4.3- Trouver la relation entre la quantité de matière de diiode n(I2), présent dans le mélange M, et la

V2e (mL)
8

t(min)
10 20 30 40
Série cinétique chimique 2bac
quantité de matière d’ions thiosulfate ne(S2O32-) nécessaire à ce dosage.

En déduire, la relation entre l’avancement de la réaction dans mélange M et V2e (t)

1- Par exploitation de la courbe donnant les variations de V2e (t) en fonction du temps.

Calculer la vitesse volumique de la réaction à une instant t1/2 demi-réaction. et t=20min .


Exercice 4
- la solution de peroxyde d'hydrogène (ou eau oxygénée H2O2) décontamine les lentilles en éliminant les
germes pathogènes
- un disque catalytique recouvert de platine situé à l'extrémité du porte-lentilles permet d'éliminer le
peroxyde d'hydrogène restant en le transformant en eau et en dioxygène.

Après 6 heures de traitement, les lentilles de contact peuvent être posées directement sur les yeux.
1. Ecrire les demi-équations électroniques des couples mis en jeu dans la décomposition du peroxyde
d'hydrogène, puis l'équation de cette réaction. C’est une réaction de dismutation , expliquer le terme
dismutation
2. Le platine est un catalyseur pour la décomposition du peroxyde d'hydrogène.
2.1. Donner la définition d'un catalyseur.
2.2. Pourquoi qualifie-t-on d'hétérogène la catalyse par le platine ?
2.3. Pourquoi faut-il quelques heures de traitement avant de poser les lentilles sur les yeux ?
3. L'étude cinétique de la transformation est menée à la température ambiante.
A l'instant t = 0 min, le disque de platine est introduit dans un volume VS = 50 mL de la solution de
peroxyde d'hydrogène. On détermine à chaque instant le volume de dioxygène dégagé et on en déduit la
concentration molaire en peroxyde d'hydrogène restant. Les résultats obtenus sont donnés dans le
tableau suivant :
(t min) 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90
[H2O2] (mmol.L-1) 91 78 67 58 49 42 36 32 28 25

3.1. Le graphe de la fig 1 représente l’évolution de la concentration molaire en peroxyde d'hydrogène en


fonction du temps

Déterminer graphiquement La vitesse instantanée de la réaction à l'instant de date t = 0 min et de date t =


45 min

3.2. Définir, puis déterminer graphiquement le temps de demi-réaction t1/2.


Série cinétique chimique 2bac
Détermine graphiquement le temps au bout du quel le 8ème du peroxyde de H a été décomposé.
3.3. Comment évolue la valeur de la vitesse v au cours du temps ? Quel est le facteur responsable de cette évolution ?
Exercice 5

Soit la réaction d'oxydation de l'ammoniac : 4 NH3(g) + 5 O2(g)  4 NO(g) + 6 H2O(g).

1- Sachant qu'à l'instant t, NH3 disparaît à la vitesse de 0,2 mol/L.s, calcule :

La vitesse de disparition de O2 et les vitesses d’apparition de NO et H2O au même instant


2- On considère que tous les gaz se comportent, comme des gaz parfaits.

A t = 0 on place un mélange stœchiométrique de NH3 et H2O dans un ballon fermé de volume constant
V à température constante T . Un baromètre mesure l’évolution de la pression P (t ) de ballon en fonction
du temps. Pf la pression finale (la réaction est supposée totale ).
Trouver l'expression de P (t ) en fonction de x(t ) , xm et Pf
x(t ) L’avancement l'instant t et xm l’avancement maximal

Exercice6

La courbe ci-dessous reprend l'évolution de la concentration de H3O+ en fonction du temps. au cours de la


réaction :

CaCO3(s) + 2 H3O+(aq)  Ca2+(aq) + CO2(g) + 3 H2O(l)

1) Calcule la vitesse volumique de la réaction a t= 40 s et 120 s.

2) Calcule la quantité de matière du carbonate de calcium initiale pour un litre de mélange


réactionnel

H O (mmolL
3
 1
)

16

80 160 t(s)
Série cinétique chimique 2bac

Vous aimerez peut-être aussi