Vous êtes sur la page 1sur 27

Section 3 : Le marché de change :

caractéristiques, intervenants et opérations

Le marché des changes est le marché sur lequel se retrouvent tous les
participants désireux de vendre ou d’acheter une devise contre une autre. Il
est souvent désigné par le terme « Forex » ou « FX » contraction des
termes anglais Foreign Exchange.
C’est donc un marché financier sur lequel différents acteurs s’échangent
des devises selon un taux de change déterminé.

125
UMA-ISCAE-Finance Internationale-R. Akremi- 2021-2022
Le marché de change : caractéristiques
Caractéristique 1 : Un marché sur lequel «le soleil ne se couche jamais»

UMA-ISCAE-Finance Internationale-R. Akremi- 2021-2022 126


Caractéristique 2 : Le marché financier le plus important.
En moyenne 6.600 milliards de dollars y sont négociés tous les jours.

UMA-ISCAE-Finance Internationale-R. Akremi- 2021-2022 127


Caractéristique 3 : Dominé par le Dollar américain
82% des opérations ont devises sont effectués en Dollar américain

UMA-ISCAE-Finance Internationale-R. Akremi- 2021-2022 128


Caractéristique 4 : Un marché avec une place financière « star » : Le marché
Britannique
1 opération de change sur 3 est effectuée sur le marché britannique

UMA-ISCAE-Finance Internationale-R. Akremi- 2021-2022 129


Caractéristique 5 : 2/3 des opérations de change sont effectués à terme

UMA-ISCAE-Finance Internationale-R. Akremi- 2021-2022 130


Caractéristique 6 : marché de gré à gré

Le marché des changes est un marché où la quasi totalité des opérations sont réalisées
de gré à gré.
Les courtiers et les banques négocient directement les uns avec les autres, sans
intermédiaire boursier. Les particuliers comme les entreprises doivent faire appel à leur
banque pour avoir accès au marché des changes.
Le Forex est donc un marché non régulé

UMA-ISCAE-Finance Internationale-R. Akremi- 2021-2022 131


Caractéristique 7 : Un marché de concurrence pure et parfaire.

 le nombre d'acheteurs (côté demande) et de vendeurs (côté offre) est très grand et
aucun des agents n'a un poids sur le marché suffisant pour pouvoir influencer le prix
(atomicité du marché de change)

 La libre entrée et sortie sur le marché Il ne doit y avoir aucune entrave tarifaire
(protectionnisme), administrative (numerus clausus), technique à l’entrée d’un offreur
ou d’un demandeur supplémentaire. La libre entrée suppose de manière plus générale
que les nouveaux entrants ne font face à aucun désavantage face aux agents présents
et peuvent aisément obtenir les facteurs de production qui leur sont nécessaires
(fluidité du marché de change

 Les devises sont interchangeables et substituables sans perte de valeurs (fongibilité


des produits négociés)

 Tout demandeur trouve un offreur (marché liquide)

 Les intervenants ont accès aux mémés informations (marché transparent);

UMA-ISCAE-Finance Internationale-R. Akremi- 2021-2022 132


Les intervenants sur le marché de change

UMA-ISCAE-Finance Internationale-R. Akremi- 2021-2022 133


Les banques commerciales :
Ce sont les principaux intervenants sur le forex cependant leur part de marché diminue
régulièrement.
Aujourd'hui 43% des transactions transitent via le marché interbancaire . Les banques ont
principalement un rôle d'intermédiaires pour les autres intervenants sur le marché.
Elles cherchent à réaliser des profits en faisant du «market making», c’est-à-dire en proposant à
leurs clients un prix à l'achat et un prix à la vente.
Les plus populaires sont UBS, Barclay's et Deutsche Bank et elles traitent généralement pour le
compte de leurs clients (particuliers, banques, établissements financiers)

Les investisseurs institutionnels :


Ils constituent le deuxième acteur important. Ce sont entre autres des sociétés d'investissements
ou d'assurance, des fonds de pension et des Hedge Funds. Ils interviennent sur le forex pour
couvrir leurs portefeuilles d'actions, d'obligations ou de devises et représentent 30% du total des
échanges sur le marché des changes.

UMA-ISCAE-Finance Internationale-R. Akremi- 2021-2022 134


Les Banques centrales :
Elles interviennent pour gérer leurs stocks en devises et en papiers d'état. Leurs transactions
représentent 5% à 10% du total des volumes réalisés sur le forex. Les banques
centrales peuvent également intervenir pour défendre leurs monnaie et ajuster des déséquilibres
économiques et financiers.

Les courtiers ou brokers permettent aux particuliers d'accéder au marché


du forex en transmettant les ordres de leurs clients aux banques commerciales ou sur
des plateformes comme EBS, Reuters Dealing, HotSpot, FXall...
Ils se rémunèrent soit sur le spread ou en prenant une commission sur chaque
opération.
Il existe aussi les courtiers markets makers qui comme les banques commerciales
proposent en permanence à leurs clients un prix achat/vente (bid/ask) pour gagner le
spread si ils trouvent un acheteur et un vendeur au même moment.

UMA-ISCAE-Finance Internationale-R. Akremi- 2021-2022 135


Les entreprises multinationales sont amenées à intervenir sur le forex afin de
convertir leur monnaie lors d'opérations d'importation et d'exportation, leurs transactions
représentent 5% du volume des échanges mondiaux. Certaines disposent même d'une salle
de marché avec des traders qui spéculent dans le but de faire des profits et de limiter le risque
de change

Les investisseurs particuliers interviennent depuis quelques années sur le marché


des changes grâce à internet. Le volume des transactions des particuliers représente
aujourd’hui plus de 5% du volume total des échanges réalisés. Le trading de devises peut être
adapté à plusieurs profils de traders forex particuliers qui peuvent maintenant comme les gros
acteurs du marché obtenir des performances sur le forex en maîtrisant certains critères comme
l'effet de levier et le money management.

UMA-ISCAE-Finance Internationale-R. Akremi- 2021-2022 136


UMA-ISCAE-Finance Internationale-R. Akremi- 2021-2022 137
Le opérations effectuées sur le marché de change

La couverture :
Opérer au moindre coût le règlement de transactions commerciales et financières,
présentes et futures, libellées en monnaies étrangères.
Au centre de ces opérations se situe la couverture du risque de change

La spéculation :
Rechercher un gain en capital, en s'exposant volontairement au risque de change.

Les arbitrages :
Tirer profit des disparités de cours de change et de taux d'intérêt, certaines monnaies ou
certaines échéances étant surcotées, ou sous-cotées par rapport à d'autres à un moment
donné .

UMA-ISCAE-Finance Internationale-R. Akremi- 2021-2022 138


La couverture (hedging) :

La couverture (hedging) consiste à se protéger


contre les fluctuations des cours de change.
Elle correspond à la prise d'une position inverse à
celle générée par l'activité normale de l'entreprise
et de ce fait le risque est transféré au marché.

UMA-ISCAE-Finance Internationale-R. Akremi- 2021-2022 139


Exemple (risque de change)
La société ABC a un contrat pour vendre des biens d’une valeur de 100 000 $ canadien (CAD) à
un client chinois, qui a convenu de payer en yuan chinois.
 La société canadienne a une créance en yuan, elle est vendeuse du yuan :
Elle a une position de change longue en Yuan
 La société chinoise a une dette en $ canadien, elle est acheteuse du $ canadien :
Elle a une position de change courte en $ canadiens

1) Au moment du contrat : 1 CAD = 1,000 CNY,


la société encaissera alors 100 000 $ canadiens et le client payera 100 000 yuans,
2) Si la valeur du $ canadien baisse avant que le client paie pour les biens :
1 CAD = 0,9950 CNY soit une baisse de 50 points,
Le client chinois payera 100 000 Yuan mais la société n’encaissera que 99 500 CAD.
Soit pour la société ABC, une perte de 500 $.

La couverture de risque de change serait un moyen efficace


d’atténuer ou d’éviter cette perte.

UMA-ISCAE-Finance Internationale-R. Akremi- 2021-2022 140


La spéculation :
Il s’agit de rechercher un gain en capital, en s'exposant volontairement au risque de change,
en espérant que l'évolution future du cours de change lui permettra de réaliser un gain en
capital. On dit qu'il se met en « position de change », c'est-à-dire dans une situation telle que
ses avoirs en devise étrangère sont inférieurs, ou supérieurs, à ses dettes dans cette devise.

Il s’agit d’anticiper l’évolution future des cours pour une échéance donnée et à prendre
immédiatement une position de change en conséquence.
 Si le spéculateur anticipe la hausse de la devise A par rapport à B à une certaine échéance,
il va l’acheter afin de la revendre à l’échéance à un prix plus élevé.
 Si le spéculateur anticipe la baisse de la devise A par rapport à B, il la vend aujourd’hui en
vue de la racheter à l’échéance à un prix plus faible.

Contrairement aux opérations de change liées aux transactions commerciales (importations et


exportations de biens et services), les opérations spéculatives se suffisent généralement à
elles-mêmes et n'ont pas nécessairement pour support une transaction commerciale ou
financière. C'est en ce sens qu'elles sont souvent qualifiées d'opérations « sèches ».

UMA-ISCAE-Finance Internationale-R. Akremi- 2021-2022 141


Exemple : spéculation sur la paire EUR/USD

UMA-ISCAE-Finance Internationale-R. Akremi- 2021-2022 142


Exemple : spéculation sur la paire GBP/EUR

UMA-ISCAE-Finance Internationale-R. Akremi- 2021-2022 143


L’arbitrage
L’arbitrage consiste à tirer profit sans risque de l’existence au même moment d’écart de cours de
change. Ces opérations permettent aux opérateurs qui accèdent directement au marché de tirer
profit d’une incohérence non justifiée dans l’évolution des taux de change.
L’arbitragiste doit tenir compte des coûts transactions (commissions de courtage, frais de téléphone
et télex et autres coûts administratifs) de transactions afin que les gains d’arbitrage puissent les
couvrir L’arbitrage génère souvent des coûts.
L’arbitrage consiste à acheter la devise là où elle est la moins chère.et la vendre là où elle est la plus
chère,

Arbitrage spatial : L’arbitrage géographique peut être effectué par un cambiste, lorsqu’au même
moment, le cours acheteur d’une devise sur une place financière donnée est supérieur au cours
vendeur de cette même devise sur une autre place.

Arbitrage triangulaire : Un arbitrage triangulaire met en jeu trois devises et permet au


cambiste de tirer profit d’un écart entre un cours croisé calculé et un cours de change
observé au même moment.

UMA-ISCAE-Finance Internationale-R. Akremi- 2021-2022 144


Devise A
1 unité Vente de A à (A/B)A
le plus élevé

Devise B :
Vente de C à (C/A)A
le plus élevé 1 * (A/B)A

Vente de B à (B/C)A
Devise C : le plus élevé
1 * (A/B)A * (B/C)A

Gain d’arbitrage = 1 * (A/B)A * (B/C)A * (C/A)A unités de A – 1 unité de A

UMA-ISCAE-Finance Internationale-R. Akremi- 2021-2022 145


Exemple 1 :
On observe sur le marché des changes au comptant, les cotations suivantes :
A Paris : USD/EUR = 0,8116 – 0,8120 GBP/EUR = 1,4687 – 1,4694
A Londres : GBP/USD = 1,8065 – 1,8069
Calculer les gains d’arbitrage sur la paire USD/EUR et sur la paire GBP/USD

La paire GBP/USD :
GBP/USD croisé = GBP/EUR * EUR/USD
(GBP/USD)A = (GBP/EUR)A * (EUR/USD )A = (1,4687) * (1/0,8120) =1,80874
(GBP/USD)V = (GBP/EUR)V * (EUR/USD )V = (1,4694) * (1/0,8116) = 1,81050
Paris : GBP/USD croisé = 1,80874 - 1,8105 (GBP/EUR * EUR/USD )
Londres : GBP/USD = 1,8065 – 1,8069

Le cours de la £ par rapport au $ sur les deux marchés français et britannique n’est pas le même, les marchés ne sont pas
équilibrés et il existe alors des opportunités d’arbitrage.
Les opportunités d’arbitrage sur le marché consiste à vendre la £ au cours acheteur le plus élevé et l’acheter au cours vendeur le
plus faible : vendre la £ à Paris à 1,80874 $ et l’acheter à Londres 1,8069 $
L’opportunité d’arbitrage est profitable (prix d’achet de la £, 1,8069 < au prix de vente de la £, 1,80874).

Gain d’arbitrage :
Vendre 1 £ (GBP) à Paris en contrepartie de l’euro au cours (GBP/EUR)A =1* 1,4687 = 1,4687 euros
Vendre les 1,4687 euros à Paris en contrepartie du $ au cours (EUR/USD )A de 1/0,8120 $ = 1,4687*1/0,812=1,80874 $
Vendre les 1,80874 $ à Londres en contrepartie de la £ au cours (USD/GBP)A de 1/1,8069 = 1,80874*1/0,1,8069= 1,0010204 £

Ainsi un gain de 1,0010204 £ – 1 £ = 0,0010204 £ soit un gain de 10,2 points par 1 £


UMA-ISCAE-Finance Internationale-R. Akremi- 2021-2022 146
Exemple 2 :
Le marché est-il en équilibre ?
Y-a-t-il une opportunité d’arbitrage ? Est-elle profitable ? Si oui, calculer le gain d’arbitrage

UMA-ISCAE-Finance Internationale-R. Akremi- 2021-2022 147


Travail à faire : Calculer les gains d’arbitrage

Exercice 9 (diapo 149)


Exercice 10 (diapo 150)
Exercice extrait du DS1 (diapo 151)
Série 1 - Exercice 2 : Questions 3 et 4
Série 1- Exercice 7 – Question 4
Série 1 : Exercice 8

UMA-ISCAE-Finance Internationale-R. Akremi- 2021-2022 148


Exercice 9 :
Un cambiste est chargé de vendre 1 million de Yen provenant d’exportation réalisé par une
entreprise française. Le 7 mai, jour de la transaction, les taux de change au comptant sont :

100 JPY =0 ,9113 EUR à Paris


100 JPY = 0,9556 USD à Tokyo
USD 1 = 1,0145 EUR à Paris et à Tokyo

Les coûts de transaction sont estimé à huit euros par opération de change.
1. Quel est, par rapport à une transaction directe Yen/ euros, le gain obtenu par le cambiste
s’il effectue un arbitrage avec le dollar ?
2. Quel aurait été son gain s’il avait dû vendre 10 millions de yen ?

UMA-ISCAE-Finance Internationale-R. Akremi- 2021-2022 149


EXERCICE 10 :

Un investisseur américain souhaite acheter la contre-valeur de 2 millions de dollars en


yens. Il s’adresse à trois banques concurrentes qui lui proposent les cotations suivantes :
Banque A: USD/JPY = 119.89-98
Banque B: USD/JPY = 119.79-90
Banque C : USD/JPY = 120.03-15

1/ Quelle banque l’investisseur choisira-t-il ? Calculer alors la somme à percevoir.


2/ Existe-t-il un arbitrage possible entre les 3 banques ? Si oui, détaillez votre réponse
en mentionnant de quel type d’arbitrage s’agit-il.
3/ Quel gain pouvez-vous réaliser si vous disposez de 3 millions de yens ? Même
question si vous disposez de 200 000 dollars.
4/ Que décidez-vous si on vous annonce une commission de change de 0.1% pour
chaque opération de change ?

UMA-ISCAE-Finance Internationale-R. Akremi- 2021-2022 150


Extrait du DS 1 :
Le 20 septembre 2021, on observe sur le marché des changes au comptant, les cotations
suivantes :
A Paris : EUR/USD = 1,1566 – 1,1621
A Londres GBP/EUR = 1,1827 – 1,1877
GBP/USD = 1,3691 – 1,3706
Les codes EUR, GBP et USD désignent respectivement l’euro, la livre sterling et le dollar
américain.

1) Calculer le cours de du $ par rapport à l’euro sur le marché français.


2) Calculer le cours de du $ par rapport à l’euro sur le marché britannique.
3) Existe-t-il des opportunités d’arbitrage sur la paire EUS-EUR ? Sont-elles profitables ? Si
oui, calculer le gain d’arbitrage.

UMA-ISCAE-Finance Internationale-R. Akremi- 2021-2022 151

Vous aimerez peut-être aussi