Vous êtes sur la page 1sur 73

LA MONDIALISATION

Truth Publishers Ltd


152 City Road
LONDON EC1V 2NX

LA MONDIALISATION
Livre Virtuel Gratuit dont la reproduction, sans altération,
est GRATUITE et… MASSIVEMENT ENCOURAGEE
Sous réserve de la mention
© Ben Peri 2010 - Worldwide
benperi.eu@gmail.com

Livres de Ben Peri déjà publiés en Français :


L’empreinte du Diable
Testez votre QI politique
Je vous aime
Stop au Warbiz
Le Grand Complot de la Mondialisation
Les Protocoles des Sages de Sion
La Mondialisation
benperi.eu

Livres de Ben Peri à paraître :


Saloperies de Banquiers
Le Grand Procès de la Mondialisation
Sauvons nos Démocraties

Books of Ben Peri published in English:


The Fingerprint Project
Stop the Warbiz
High Crimes - Volume 1 - Lies, Loot and Genocides
High Crimes - Volume 2 - The World under Attack
benperi.com

benperi.eu 2
Et les clowns qui la servent… BEN PERI

« Quel que soit votre niveau de paranoïa,


ou votre croyance dans des conspirations,
soyez assuré que votre gouvernement
fait des choses bien pires. »
William Blum
Journaliste et écrivain américain
(Notamment auteur de « The Rogue State » l’Etat Voyou.)

Depuis que Ben Peri a découvert le monde politique,


il a décidé de devenir politiquement très incorrect…
car d’une approche à l’éthique irréprochable !

Il vous propose avec ce livre, de découvrir la face cachée de la vraie


politique, dans un nouveau…

Voyage dans les coulisses du nouvel ordre mondial


Cette Mondialisation détruit notre humanité, nos économies, nos
entreprises, nos emplois et massacre salaires et retraites. Elle fait
exploser les prix de l’énergie, des matières premières et des
produits de première nécessité. La spéculation s’approprie les fruits
du travail. Elle est le résultat du plan général du Cartel des
Banques pour imposer leur Gouvernement mondial. Ce Cartel qui
règne déjà sur le monde et les médias, sans jamais rendre de
comptes à personne, organise toutes les guerres néocoloniales et les
prétextes pour les justifier, y compris pour le 11 septembre et des
guerres et des génocides d’Afghanistan, d’Iraq, du Pakistan, de
Palestine, la fable d’Al Qaeda et de la terreur dans le monde, les
assassinats politiques, les crises économiques, la ruine des pays
développés, commissionne les « déficits de croisière » qui endettent
les états, nomme et dirige les Présidents et les politiciens du monde
entier… Mais aux yeux de ses chefs, tout ceci n’est rien… Ils en
veulent toujours plus !
Pour que meure la bête immonde…

Toutes les illustrations contenues dans ce livre et celle de la


couverture sont des œuvres originales de David Dees.
deesillustrations.com

3 benperi.eu@gmail.com
LA MONDIALISATION

Ce livre virtuel et gratuit est un livre promotionnel, une


compilation composée de brefs extraits des livres :
Le Grand Complot de la Mondialisation
Stop au Warbiz
Les Protocoles des Sages de Sion, et
HIGH CRIMES - volume 1

Il a été réalisé pour vous faire prendre conscience que toutes les
tragédies qui frappent l’humanité sont le résultat d’une sauvagerie
sournoise organisés par les prédateurs de la finance internationale
et mises en place avec servilité par les partis politiques dits « de
gouvernement », sur l’industrie, l’agriculture, l’économie, vos
emplois, vos salaires, vos retraites, la paupérisation des classes
moyennes et laborieuses, la flambée du prix des matières premières
et par-dessus tout de l’énergie… mais aussi les guerres et les
génocides de Palestine, d’Iraq, d’Afghanistan, du Pakistan… et
bientôt d’Europe et d’Asie !
Tout ceci pratiqué simultanément à un accroissement constant
des impôts et des taxes pour les peuples et un honteux allégement
fiscal pour ceux qui a force de vol et de corruption sont devenus
immensément riches…
Vous comprendrez à sa lecture que le Cartel des Banques est en
guerre contre l’humanité, une guerre d’un néo-colonialisme
financier impitoyable, à la sauvagerie et à la manipulation sans
bornes…

benperi.eu 4
Et les clowns qui la servent… BEN PERI

« L’individu est handicapé lorsqu’il est confronté à une conspiration


tellement monstrueuse, qu’il ne peut croire qu’elle existe. »
John Edgar Hoover
Directeur du FBI, avant, pendant et après
L’assassinat du Président John Fitzgerald Kennedy.
L’homme qui avait envoyé à l’autre bout de la terre celui qui devait organiser la sécurité
du Président Kennedy à Dallas

Un homme bien placé pour nous parler de monstrueuse Conspiration...

5 benperi.eu@gmail.com
LA MONDIALISATION

TABLE DES MATIERES

PREAMBULE ................................................................................................................................9
LA VÉRITÉ SUR LE 11 SEPTEMBRE ...............................................................................13
Depuis plus de 150 ans, le Cartel des banques, par l’intermédiaire de tous
ceux qu’il manipule de corruption et de menaces, fabrique les prétextes
nécessaires pour déclencher des guerres, en faisant chaque fois croire que
c’est l’attaquant qui a été attaqué ! .............................................................................13
Les attentats du 11 septembre 2001 ne sont donc que la pure et simple
reproduction de pratiques séculaires, d’opérations psychologiques aussi
appelées « False Flag Operations » (opérations militaires menées sous de faux
drapeaux) destinées à provoquer les guerres décidées par les prédateurs de
l’impérialisme financier… ...............................................................................................15
LA MAIN INVISIBLE QUI DIRIGE LE MONDE ..............................................................17
Le racisme, vu par un expert Sioniste Israélien .......................................................18
NAISSANCE D’UN COMPLOT MONDIAL .........................................................................19
AU CŒUR DE LA SYNAGOGUE DE SATAN ...................................................................21
BANK OF INTERNATIONAL SETTLEMENTS, BASLE, SUISSE ...............................................22
LE POUVOIR DE L’OR....................................................................................................23
LE DROIT, C’EST LA FORCE......................................................................................23
NOUS SOMMES DES DESPOTES ..............................................................................24
NOUS SUPPRIMERONS TOUTE LIBERTÉ..............................................................28
LA DÉCLARATION BALFOUR POUR PRÉPARER LA CRÉATION D’ISRAËL 29
LE WARBIZ........................................................................................................................31
LA PAUVRETÉ EST UNE DE NOS ARMES.............................................................32
NOUS AVONS CRÉÉ, ET SOUTENONS LE COMMUNISME ..............................33
NOUS MENONS LES FOULES PAR LE MENSONGE ...........................................34
NOUS RÉDUIRONS LE MONDE EN ESCLAVAGE ................................................37
C’EST PAR NOUS QUE LA TERREUR ARRIVE ....................................................39
HAARP, L’ARME ULTIME ET INVISIBLE ...............................................................40
NOUS DIRIGEONS LE MONDE PAR LES MÉTHODES LES PLUS
PERVERSES ......................................................................................................................41
LE TERRORISME UTILISÉ COMME MOYEN D’ACCEDER AU POUVOIR
SUPREME ....................................................................................................................................43
ISRAËL L’ÉTAT SIONISTE..........................................................................................44
LE TERRORISME INTERNATIONAL.........................................................................45
NOTRE PROPRE ARME POLITIQUE .........................................................................45
LES PRESIDENTS SONT NOMMÉS PAR NOUS POUR NOUS OBÉIR ...........46
DES LE POUVOIR CONQUIS........................................................................................50
NOUS CONTROLONS LES MEDIAS ..........................................................................54
NOUS TROMPONS LES TRAVAILLEURS................................................................54
LES SOCIÉTÉS SECRÈTES ........................................................................................54
benperi.eu 6
Et les clowns qui la servent… BEN PERI
NOUS SERONS CRUELS .............................................................................................. 55
COMMENT L’USURE ET LA CORRUPTION ONT TERRASSE LES
DEMOCRATIES......................................................................................................................... 57
LA TYRANNIE DE L’USURE........................................................................................ 57
USURE ET CORRUPTION ONT RUINÉ LES NATIONS ...................................... 58
« Tous les citoyens du monde ont alors commencé à nous payer des tributs
de sujets… »................................................................................................................................ 59
NOUS CRÉONS TOUTES LES CRISES ÉCONOMIQUES................................... 59
NOUS AVONS ORGANISÉ LA PANIQUE DE 1908 ........................................................ 59
NOUS AVONS ORGANISÉ LA CRISE DE 1920 .............................................................. 60
NOUS AVONS ORGANISÉ LA CRISE DE 1921 .............................................................. 61
NOUS AVONS ORGANISÉ LA GRANDE DÉPRESSION DE 1929............................. 61
NOUS AVONS FAIT DURER LA GRANDE DÉPRESSION DE 1929
JUSQU’EN 1939 ............................................................................................................. 61
NOUS AVONS AUSSI ORGANISÉ LA CRISE ÉCONOMIQUE ACTUELLE.... 64
2010 - APPAUVRIR LES PEUPLES EN IMPOSANT LA RIGUEUR
BUDGÉTAIRE ................................................................................................................... 66
ENDETTEMENT - RÉCESSION .................................................................................. 67
APPAUVRISSEMENT DES PEUPLES ....................................................................... 67
TOUS LES PAYS SONT EN FAILLITE..................................................................... 69
LES ÉTATS RENONCERONT BIENTÔT A LEUR SOUVERAINETÉ .............. 69
Post-scriptum ............................................................................................................................ 70
THE TERROR DATABASE ....................................................................................................... 71

7 benperi.eu@gmail.com
LA MONDIALISATION

benperi.eu 8
Et les clowns qui la servent… BEN PERI

PREAMBULE

A force de corruption massive, de menaces et d’assassinats,


depuis des lustres, les pays industrialisés ont abandonné la toute
première des prérogatives des pays souverains : émettre leurs
propres monnaies. Dès lors, on comprend que les prêteurs ne
craignent plus ceux qui font les lois de ces pays… !
Ceci équivaut à une colonisation financière insoutenable par un
Cartel des Banques qui opère de la façon la plus opaque, sans
qu’aucun contrôle ne lui soit imposé.
Aujourd’hui, les citoyens des Etats-Unis, de Grande Bretagne,
d’Allemagne, de France… et de la grande majorité des pays du
monde, sont obligés d’emprunter l’argent nécessaire au moindre de
leur paiement. Ils sont devenus les otages du même système dont
les américains sont les victimes depuis 1910, date de la création de
la FED, la banque de la Réserve Fédérale américaine, un système
de banques a capitaux privés, dont dépend entièrement le
gouvernement américain, et que Eustace Mullins n’hésitait pas à
nommer « Syndicat du Crime ».
Ainsi, à l’instar de ce qui se passe aux Etats-Unis, aucune
banque centrale d’aucun pays n’émet plus aucun billet autrement
qu’à crédit en empruntant exclusivement auprès du « Cartel des
Banques ». Un Cartel qui finance également les déficits de ces
mêmes pays…

Les membres de ce Cartel, contre toute logique, chaque fois


qu’ils font un prêt à qui que ce soit, ont décidé que cela
augmenterait leurs fonds propres… Ainsi, plus ils signent de
contrats de prêts, et plus ils impriment de billets, plus ils sont
riches
9 benperi.eu@gmail.com
LA MONDIALISATION

Riches de quoi ?
Du vent, car ils ne disposent d’aucun nantissement, gage ou
contrepartie pour justifier du prêt. Ils utilisent uniquement la
capacité de remboursement des citoyens du pays qui emprunte,
citoyens qui n’ont pas la moindre idée sur le fonctionnement du
système dont ils sont victimes, ni le moindre mot à dire sur les
énormes dettes que l’on accumule sur leur dos.

Voilà les fondements sur lesquels reposent la finance et


l’économie mondiales, et… qu’aucun de nos hommes politiques
actuels ne dénonce jamais. Les seuls qui s’y sont risqués ; les
Présidents Garfield, Lincoln, Kennedy et consorts, ont tous été
assassinés… avec de vastes complicité de la part des autorités des
pays concernés.

Aujourd’hui, grâce à un système complexe de Banques


Centrales, soigneusement organisé par les prédateurs de la finance
Internationale - dont Louis T. McFadden, Président de la
Commission des Finance du Congrès américain n’hésitait pas à
qualifier les actions de « Plus grand crime de l’histoire », et qui
mourut lui aussi assassiné - plus aucun pays n’émet le moindre de
ses propres billets, et lorsqu’ils sont autorisés à le faire, ils le font à
crédit, in fine directement ou indirectement, auprès des membres
du Cartel des banques.

…/…

Disposant depuis longtemps de « tout l’or du monde » ce Cartel


a, depuis les années 20, organisé toutes les grandes crises
économiques, organisé et financé toutes les guerres qui ont détruit
la planète… Son ultime but est de posséder le monde, et d’instaurer
un gouvernement mondial qui ne rendra de compte à personne.
En écoutant attentivement les informations, vous vous rendrez
vite compte que tous nos dirigeants et hommes politiques de droite,
comme de gauche n’ont de cesse de nous entraîner dans cette
direction…
Suspect, Non ?

…/…

benperi.eu 10
Et les clowns qui la servent… BEN PERI
Le Cartel a tout prévu, et en particulier, toute tentative de retour
vers la démocratie se transformerait en bain de sang, et en
répression sévère contre les populaces !

…/…

11 benperi.eu@gmail.com
LA MONDIALISATION

benperi.eu 12
Et les clowns qui la servent… BEN PERI

LA VÉRITÉ SUR LE 11 SEPTEMBRE

Depuis plus de 150 ans, le Cartel des banques, par


l’intermédiaire de tous ceux qu’il manipule de corruption et de
menaces, fabrique les prétextes nécessaires pour déclencher des
guerres, en faisant chaque fois croire que c’est l’attaquant qui a été
attaqué !
Des « opérations psychologiques » des plus ignobles et des plus
éculés, appelées « false flag operations » pour déclencher, contre la
volonté des populations, les guerres les plus injustifiées et les plus
dévastatrices.

1846 - Guerre des Etats-Unis contre le Mexique


La guerre du Mexique démarra après plusieurs provocations de
l’armée américaine organisées sur ordre du Président Polk.

1898 – Guerre des Etats-Unis contre l’Espagne


La guerre contre l’Espagne commença après que la Marine
Américaine ait coulé son propre navire, l’USS Maine, le 15 février
1898, dans la baie de Cuba, prétendant qu’il l’avait été par les
Espagnols...

La colonisation de l’Amérique du Sud


C’est le Président Woodrow Wilson, mis en place par le cartel des
Banques, qui initia la colonisation économique de l’Amérique Latine
par la force.

1915 – Entrée des Etats-Unis dans la première Guerre Mondiale


En 1915, le Lusitania, un paquebot britannique, est coulé par
un sous-marin allemand, faisant 1.198 victimes, dont 128
Américaines.

13 benperi.eu@gmail.com
LA MONDIALISATION

Une semaine avant l’attaque, Churchill écrivit au Président de la


Chambre de Commerce : « Il est très important d’attirer des navires
neutres vers nos côtes dans le but d’impliquer les Etats-Unis dans la
guerre contre l’Allemagne. »
Joseph Kenworthy, un commandant de l’Intelligence Navale
britannique, déclarera plus tard : « Le Lusitania fut envoyé à vitesse
considérablement réduite et sans aucune escorte, dans une zone
bien connue où sévissait un U-Boat allemand. »
Le Président Wilson put alors impliquer les Etats-Unis dans une
guerre destinée à « Rendre le monde plus sûr pour la démocratie… »
(sic !)

1941 – Entrée des Etats-Unis dans la Seconde Guerre Mondiale


Après avoir rencontré le Président Roosevelt le 16 octobre 1941,
Henry Stimson, le ministre de la guerre écrivit : « Nous devons faire
face à la délicate question de la joute diplomatique pour être certains
que le Japon soit mis dans une position telle qu’il soit le premier à
commettre un acte d’agression ».
Le 25 novembre une seconde rencontre est organisée avec le
président, à propos de laquelle Stimson écrivit : « la question était
de savoir comment nous devions manœuvrer les Japonais dans une
position telle qu'ils seraient obligés de tirer les premiers ». Le jour
suivant un ultimatum insultant fut envoyé aux Japonais.
L'intelligence américaine intercepta un message japonais codé qui
qualifiait l'ultimatum de « proposition humiliante » et que dorénavant
les Japonais préparaient la guerre contre les États-Unis.
Les Américains avaient percé les systèmes de cryptage des
messages diplomatiques et militaires. Un rapport ultrasecret de
l'état-major des armées, d'octobre 1944 prouve que les militaires
américains connaissaient : « l'heure probablement exacte et la date
de l'attaque ». Le 29 novembre 1941 et qu’ils n’ont rien fait pour
prévenir et mettre à l’abri les troupes US stationnées à Pearl
Harbour.
À la suite de quoi, les États-Unis déclarèrent la guerre au Japon.
Les médias américains oublièrent une fois de plus de rapporter la
vérité au public, prouvant leur totale collusion avec les gangsters
du cartel, et soutinrent la guerre, et le moral des troupes
américaines, en hurlant constamment : « …souvenez-vous de Pearl
Harbour !».

benperi.eu 14
Et les clowns qui la servent… BEN PERI
La guerre de Corée porte elle aussi de terribles évidences de la
fabrication des prétextes pour la conduire et des crimes perpétrés
par les États-Unis contre la paix et l'humanité, après l'occupation
de la Corée du Sud en septembre 1945.

1964 – Guerre du Vietnam


Au Vietnam, le 30 juillet 1964, de supposés bateaux
vietnamiens attaquent le destroyer américain Maddox dans le golfe
du Tonkin. Cette nouvelle « False Flag » opération, fabriquée par le
gouvernement guerrier de Lyndon Johnson plongea les États-Unis
dans la guerre du Vietnam.

Les planificateurs américains des guerres imposées par les


éminents membres de la finance internationale et du Warbiz ont
continué à utiliser des prétextes spectaculaires pour justifier ces
guerres, comme on a pu le constater en 1983 sur l'île de Grenade,
en 1989 à Panama, en 1991 en Iraq, en 1992 en Somalie, en 1994
en Haïti, en 1995 en Bosnie, en 1999 en Yougoslavie, en 2001 pour
l’Afghanistan, en 2003 pour l’Iraq et bientôt pour l’Iran et le
Pakistan…

Les attentats du 11 septembre 2001 ne sont donc que la pure et


simple reproduction de pratiques séculaires, d’opérations
psychologiques aussi appelées « False Flag Operations » (opérations
militaires menées sous de faux drapeaux) destinées à provoquer les
guerres décidées par les prédateurs de l’impérialisme financier…
Si vous en doutez, le Test des 11 questions sur le 11 septembre,
que vous trouverez dans le livre : Le Grand Complot de la
Mondialisation devrait définitivement vous convaincre.

Le 10 novembre 2004, lors d’un sondage rapide de CNN (Quick


Vote), à la question « Pensez-vous que le gouvernement des Etats-
Unis a camouflé les évènements du 11 septembre ? » Les
téléspectateurs de CNN ont répondu OUI à 89%... !

Alors, vous pensez toujours que les attentats du 11 septembre


2001 n’ont pas été organisés par le Gouvernement des Etats-Unis ?
Croyez-vous que les dirigeants du monde libre, qui nient cette
vérité historique sont moins intelligents que 89%, des
téléspectateurs de CNN ?

15 benperi.eu@gmail.com
LA MONDIALISATION

Leur négation de l’évidence prouve qu’ils sont tous les


serviteurs zélés du Cartel des Banques et de son Grand
Complot de la mondialisation.

Si vous comprenez cela, vous allez réaliser les raisons pour


lesquelles ils se font les complices actifs du démantèlement de nos
industries, de la destruction massive de l’emploi, du massacre des
classes moyennes

et des plus pauvres, de l’agriculture et de la pêche, des retraites


et des retraités, de tous les acquis sociaux, et de la réduction
massive de population par les moyens les plus effrayants…

…/…

Si vous doutez le moins du monde de l’implication du


Gouvernement américain dans les attaques du 11 septembre 2001
et la négation systématique des centaines d’évidences qui en font la
démonstration, vous devez absolument visualiser la vidéo « Loose
Change 2 » disponible en Français sur le site benperi.eu.
En résumé, « L’opération Psychologique » du 11 septembre, était
bien un acte de TERREUR destiné à justifier le déclenchement de
nouvelles et terribles aventures guerrières, et terroriser les
dirigeants de la Planète.

Combien de temps encore les peuples du monde vont-ils


accepter que les armées des Etats-Unis, de Grande Bretagne, et de
l’OTAN, continuent de mener des guerres coloniales pour le compte
des Prédateurs de la Finance Internationale du Cartel des
Banques ?
Pendant combien de temps encore, les médias et les politiciens
du monde vont-ils accepter de rester les complices des crimes les
plus abominables et accuser ceux qui les dénoncent d’en être
responsables ?
(Voir à ce sujet wikileaks et la vidéo qui y est présentée.)

…/…

benperi.eu 16
Et les clowns qui la servent… BEN PERI

LA MAIN INVISIBLE QUI DIRIGE LE MONDE

Quelle est cette main invisible qui façonne la politique mondiale


et impose : les guerres, le terrorisme et la terreur, la nomination
des puissants, la destruction de nos sociétés, la transformation de
nos démocraties en despotismes présidentiels, les crises
économiques, les désastres économiques, les OGM, les nouvelles
maladies, les nouvelles grippes et les nouveaux virus, les
campagnes de vaccination, les catastrophes dites « naturelles »… ?

La Treizième Tribu d’Israël, les Ashkénazes, la double imposture


de l’assimilation, l’invention de l’antisémitisme, la foi Juive, le
caractère Juif, le nationalisme Sioniste, la renonciation a Dieu, les
10 Commandements, la Synagogue de Satan, le Satanisme, le
blasphème de ceux qui se prétendent Juifs, mais qui ne le sont pas,
où se cachent les vrais antisémites, le lien avec l’Apocalypse, sont
des sujets fondamentaux de la mondialisation, particulièrement
bien traités dans le chapitre qui y est consacré, dans le livre :

LE GRAND COMPLOT DE LA MONDIALISATION

17 benperi.eu@gmail.com
LA MONDIALISATION

Le racisme, vu par un expert Sioniste Israélien

« Notre race est la race maîtresse. Nous les (faux) Juifs, sommes des Dieu
divins (?!?) sur cette planète. Nous sommes aussi différents des races
inférieures qu’ils le sont des insectes. En fait, comparée à notre race, les
autres races sont des bêtes et des animaux, et au mieux du bétail. Les
autres races sont considérées comme des excréments humains. Notre
destin est de commander aux races inférieures. Notre royaume terrestre
sera dirigé par notre leader avec une baguette de fer. Les masses nous
lècheront les pieds et nous serviront d’esclaves. »

Premier ministre israélien Menahem Begin


(Dans un discours devant la Knesset, cité par Amnon Kapeliouk
« Begin and the Beasts » dans le New Statesman, 25 juin 1982)

benperi.eu 18
Et les clowns qui la servent… BEN PERI

NAISSANCE D’UN COMPLOT MONDIAL

Vers la fin du 18e Siècle, un jeune homme décide « Laissez-moi


émettre la monnaie d’un pays et je ne craindrai pas celui qui fait ses
lois. »
Il met à profit son visage angélique, ses boucles blondes et le fait
qu’il inspire naturellement confiance, pour convaincre une petite
assemblée de 12 hommes influents, venus des quatre coins
d’Europe, de mettre leurs ressources en commun pour financer le
mouvement secret révolutionnaire des Illuminati destiné à détruire
les royaumes d’Europe, dans le but de s’approprier leurs richesses
et d’utiliser à bon compte leur main d’œuvre.
« Le projet consiste à rendre tous les gens de pouvoir dépendants
des dettes qu'ils contracteront à notre égard… Il nous sera alors
possible de créer des conditions économiques tellement défavorables,
que nous réduirons les populations au chômage et à la famine… pour
mieux en disposer. »
Le Plan, déjà fort élaboré, comporte 24 principes majeurs :
- La Loi c’est la force…
- La Liberté est une idée, non un fait…
- Le pouvoir de l’or remplacera celui des dirigeants…
- Diriger par des codes moraux est une erreur…
- Notre droit s’établira par la force… une force terrible et
inexpugnable qui fera trembler les Rois sur leurs trônes…
- La promotion de l’alcool, des drogues, et la généralisation de
la corruption nous permettront de détruire leurs royaumes…
- Nous fabriquerons des guerres et financerons toutes les
parties, pour nous enrichir et alourdir les déficits des nations…
- L’utilisation de l’usure pour les prêts aux états, les forcera « in
fine » à nous payer « des tributs de sujets !

19 benperi.eu@gmail.com
LA MONDIALISATION

- Les énormes marges que permettent de générer les guerres


confèreront à nos entreprises des capacités de financement
largement supérieures aux commerces traditionnels...
- Ces capacités de financement supérieures, nous permettront
de prendre possession des entreprises concurrentes, et de
diversifier nos activités, sans que personne ne se doute de
rien...
- Pour réussir devrons contrôler la presse, toute la presse, la
presse du pouvoir et la presse d’opposition…
- Les paniques financières et les dépressions organisées par
nous, nous permettront, avec un peu de patience, d’absorber
successivement tous les établissements bancaires
concurrents...
- De tout ceci, résultera de façon inéluctable, en la création de
notre Gouvernement Mondial…

Un plan de très longue haleine, aujourd’hui en train de réussir


au-delà de toute espérance

…/…

benperi.eu 20
Et les clowns qui la servent… BEN PERI

AU CŒUR DE LA SYNAGOGUE DE SATAN

En 1933, on assiste à la création de la BIS « Bank for


International Settlements », ou Banque des Règlements
Internationaux, en prévision de la nécessité de rapatrier tout l’or et
les trésors artistiques qui seront confisqués dans toute l’Europe,
par les Nazis durant la Seconde Guerre mondiale en préparation…
C’est l’époque où les créateurs de cette banque réussiront à faire
imposer par la Suisse son célèbre « Secret Bancaire »…

Les opérations de la BIS sont destinées à être par essence


malhonnêtes, sinon, pourquoi imposer le secret bancaire ?
Par leur seule volonté et celle de ses alliés du Grand Complot
Mondial, la BIS est devenue la Banque Centrale des Banques
Centrales du Monde. Ses propriétaires contrôlent la « City » de
Londres, et la FED, c’est-à-dire qu’elle est à elle seule, la tête
pensante et le coffre-fort de la Synagogue de Satan, le centre de
coordination des mouvements de capitaux de l’Impérialisme
financier mondial…
Elle obéit toujours au doigt et à l’œil de ses propriétaires… et à
leur stratégie mondialiste, sans jamais ne rendre de comptes à
personne.

Un séminaire extrêmement secret s’est tenu dans cette banque,


les 28, 29 et 30 décembre 2009, qui a rassemblé une cinquantaine
de dirigeants et d’opposants de très haut niveau, triés sur le volet,
venus des 4 coins du monde.
Les faits ont été rapportés par un très haut responsable
politique, qui a souhaité garder l’anonymat.

21 benperi.eu@gmail.com
LA MONDIALISATION

Bank of International Settlements, Basle, Suisse


Le 28 décembre 2009 – 8h00

L’ambiance est sévère dans ce que les initiés appellent « la


Synagogue de la finance internationale ». Une austérité toute
calviniste décore la salle de réunion dans laquelle les actuels
« Maîtres du Monde » convoquent régulièrement les Présidents des
banques centrales, pour leur dicter la politique à suivre.
Durant ces trois jours, on y présentera la toute dernière version
de la stratégie politique développée par le Cartel des Banques,
depuis plus de deux siècles, pour s’assurer de la prise du pouvoir
mondial.
Il est demandé à chaque participant, de bien vouloir écouter
attentivement, sans jamais faire le moindre commentaire et sans
jamais poser la moindre question.
L’enseignement doit être assimilé par cœur et devra être
appliqué sans jamais dévier de cette ligne de conduite. C’est à cette
condition, que les participants auront, plus tard, la possibilité
d’accéder à des postes à très haut niveau, dans le Gouvernement
Mondial et d’en tirer tous les bénéfices.
Le matin, du premier jour est consacré aux deux premiers des
vingt-quatre Principes qui composent l’enseignement : le pouvoir de
l’or et la stratégie pour imposer un gouvernement mondial... aux
populations du monde.

…/…

Extraits :
- Tout homme rêve d'abuser du pouvoir…
- Ce que nous vous offrons, c’est, chacun dans votre domaine de
compétence, de devenir le plus puissant des dictateurs.
- Il vous suffira pour cela d’obéir servilement aux ordres que
vous recevrez.
- Qu'est-ce qui a contenu ces bêtes de proie que l'on appelle des
hommes ? Qu'est-ce qui leur a servi de guide jusqu'à présent ?
Durant les premières structures sociétales, ils ont été soumis à des
forces brutales et aveugles, puis à des lois…ce qui revient au
même, mais de façon déguisée. De par les lois de la nature, il est
facile d’en conclure que le droit est inhérent à la FORCE.
- La liberté au sens politique est une idée et non un fait.

benperi.eu 22
Et les clowns qui la servent… BEN PERI
Un système audiovisuel projette sur les murs et les colonnes de
la salle, en lettres capitales vieil or, le thème abordé, pendant que
des messages subliminaux envahissent discrètement les cerveaux
des participants…

Le premier thème s’affiche :

LE POUVOIR DE L’OR
En d’autres temps, la foi régnait, mais nous avons remplacé le
pouvoir des Rois et de leurs administrateurs, qui étaient libéraux,
par le pouvoir de l'or.

Tel un marteau-pilon il assène maintenant chaque mot :


- L'idée de liberté est impossible à réaliser…
Car personne ne sait l'utiliser avec modération.
Il suffit de laisser à un peuple la possibilité de s'autogouverner
pendant un certain temps, pour le transformer en une masse
désorganisée. Il en résulte de petits conflits qui se transforment peu
à peu en véritables luttes des classes qui finissent par détruire
l'État et le réduisent en cendres.

…/…

LE DROIT, C’EST LA FORCE


Nous puisons notre droit dans la FORCE, car le mot « droit » est
une pensée abstraite, que rien ne prouve.
Plus notre force est brutale, aveugle, ignominieuse, plus nos
droits sont respectés.
Nous avons depuis longtemps prouvé cela. Les Goys sont des
couards qui s’aplatissent devant les forces qu’ils n’osent même
imaginer affronter.
Chaque fois qu’un dirigeant ose tenter de s’opposer à nous, nous
nous faisons un plaisir de l’écraser pour faire exemple et terroriser
tous ceux qui pourraient être tentés de faire de même. Les
Présidents Lincoln, Garfield en sont de bons exemples !
Le dernier de ces résistants, Saddam Hussein, comme tous les
autres, avait le droit pour lui. Saddam n’avait attaqué personne, et
23 benperi.eu@gmail.com
LA MONDIALISATION

n’avait rien à voir avec les attentats du 11 septembre ! Mais nous


avons commencé par FAIRE CROIRE, puis utilisé à notre profit la
FORCE de nos medias, de notre diplomatie, puis de l’armée
américaine, pour le renverser et atteindre nos deux premiers
objectifs qui étaient de mettre la main sur le pétrole Iraquien et de
renforcer notre présence militaire au Moyen-Orient en prévision de
la Troisième guerre mondiale, un Clash de Civilisations qui nous
avons patiemment organisé depuis nos tractations avec le
Gouvernement Balfour en 1917.

Nous aurions pu mettre la main sur ce pétrole par la simple


corruption, comme partout ailleurs, mais Saddam avait des rêves
de grandeur, et le pire était qu’il avait l’intention de remplacer le
dollar par l’Euro, pour l’achat de son pétrole, ce qui aurait
immanquablement provoqué l’effondrement de la monnaie verte et
sa destitution en tant que monnaie d’échange internationale… Sans
le Dollar, c’est notre stratégie mondiale toute entière qui aurait été
renversée et comme vous le comprendrez plus tard, c’est aussi l’un
de nos gagne-pain les plus sûrs qui tombait à l’eau, car souvenez
vous toujours que chaque dollar émis par la FED est un dollar
vendu par nous à crédit à l’imbécile populace américaine qui ne l’a
jamais compris…

NOUS SOMMES DES


DESPOTES
- Ce n'est que grâce à des dirigeants despotes que l'on peut
élaborer un plan clair et détaillé qui pourra être facilement
redistribué aux différents mécanismes de l'État, pour exécution. De
ceci il découle que la méthode la plus appropriée pour gouverner un
pays est de concentrer tous les pouvoirs dans les mains d'une
personne forte et responsable.
Toutes les grandes civilisations n’ont survécu que grâce à un
parfait despotisme, quel que soit le despote qui était aux
commandes.

C’est pourquoi, avec beaucoup de patience, nous avons partout


mis en place des « Démocraties Présidentielles », dans lesquelles la

benperi.eu 24
Et les clowns qui la servent… BEN PERI
totalité des pouvoirs est concentrée entre les mains d’un seul
homme. Homme qui obéit strictement à nos ordres.

…/…

La foule est sauvage, et dispense sa sauvagerie à la moindre


opportunité. Dès que cette foule prend sa liberté en main, la
situation tourne rapidement à l'anarchie, qui est en fait le plus
haut degré de sauvagerie qui puisse exister.
Contempler des animaux alcooliques, hébétés par la boisson
dont l'usage immodéré va de pair avec la liberté, cela n'est ni pour
nous, ni pour nos administrateurs, et tout juste bon pour nos
troupes actuelles. Grâce à nous, les populaces et les armées des
Goys sont enivrées de liqueurs alcooliques et leurs jeunesses sont
élevées de façon stupide dans le classicisme et l’immoralité, tous
concepts inculqués par nos propres agents.

NOTRE STRATÉGIE EST FORCE


ET FAIRE CROIRE.
Seule la force est conquérante en politique, spécialement
lorsqu'elle se dissimule derrière les talents essentiels d'un chef
d'État. La violence doit être le principe et l'astuce et la ruse du faire
croire la règle, pour tous les gouvernants qui ne souhaitent pas
laisser leur couronne aux pieds de quelque nouveau pouvoir.

- Notre façon de marcher sur le sentier des conquêtes pacifiques


a le droit de remplacer les horreurs de la guerre par de discrètes
sentences de mort nécessaires au maintien de LA TERREUR, qui
résultera en une SOUMISSION AVEUGLE.
Souvenez-vous de Robin Cook, ce ténor respecté de la politique
internationale, Ministre des affaires étrangères britannique, un
socialiste pacifiste, qui flanqua sa démission du Parlement en
dénonçant, l’inique guerre d’Iraq… Il avait eu l’impudence de rendre
publique, ce que tous les politiciens du monde savent ; la vérité sur
Ben Laden, agent, puis prête-nom de la CIA, mais surtout il avait
dévoilé qu’Al Qaeda, « la multinationale de la terreur », n’était en
fait, rien d’autre qu’une ancienne base de données informatisée
contenant les noms des Mujaheedins qui avaient participé à la

25 benperi.eu@gmail.com
LA MONDIALISATION

résistance afghane contre l’envahisseur soviétique, la main dans la


main avec notre CIA.

- Sous le sceau du plus grand secret, je vous dirai que la CIA est
devenue notre propre “police secrète”, échappant à tout contrôle du
Gouvernement Américain, le 27 Décembre 2000, lorsqu’un Bill
Clinton sur le départ, signa en catimini, entre Noël et le Jour de
l’an, la Loi qui la plaçait hors d’atteinte de toute investigation ou
poursuite judiciaire.

Nous avons été régulièrement obligés de faire des exemples,


comme avec les assassinats des Présidents Lincoln et Garfield, qui
tentaient de mettre en place des systèmes d’émission de la monnaie
américaine et de financement de la dette publique des Etats-Unis,
dépendants de l’administration américaine, qui nous auraient
conduits à la ruine.
Malgré ces exemples, un jeune Président plein d’avenir, mais
trop idéaliste, ne l’a pas compris et malgré les nombreux
avertissements que nous lui avions fait passer, y compris par son
propre père qui lui avait dit un jour : « Si tu fais cela, ils te tueront »,
a tenté à son tour d’entraver notre marche en avant. Nous avons
alors été contraints de faire de l’assassinat du Président Kennedy,
en novembre 1963, une démonstration particulièrement
spectaculaire de notre inexpugnable force, qui a finalement
dissuadé tous les présidents qui lui ont succédé, de tenter quoi que
ce soit contre nous.
Notre Satanisme triomphera par la violence et le faire croire…

Vous avez été récemment les témoins des plus horribles actes de
guerre au Liban, puis dans le bande de Gaza. Nous avons utilisé les
troupes de Tsahal, si bien nommée « armée de la Paix », pour y
semer la terreur et y tester de nouvelles armes chimiques. Nous
avons spécialement visé et détruit des écoles, des hôpitaux, des
stades, des bâtiments publics où étaient réfugiés des civils
palestiniens terrorisés.
Nous avons, à cette occasion tout testé, même la stimulation des
troupes Sionistes par les substances hallucinogènes les plus
récentes et des techniques modernes de « Brain Control » alliées à
des substances chimiques d’ « effacement de la mémoire récente »,
sans compter les prêches de nos pseudos rabbins militaires chargés
de prêcher la guerre sainte contre le « Terrorisme Islamiste »…
benperi.eu 26
Et les clowns qui la servent… BEN PERI

- Nous n’avons d’ailleurs pas lésiné sur les moyens, puisque


c’est un total de 989 containers d’armes que nous avions envoyé en
Israël, depuis les Etats-Unis, pour organiser ce spectacle. Croyez-
vous que nous avons fait cela parce que nous craignions le
Hamas ?
- NON, nous avons fait cela pour inonder les télévisions du
monde d’images d’horreurs, saupoudrées de phosphore blanc,
noyées dans le sang d’innocentes victimes et saturées d’actes
abjects ; de parents fusillés devant leurs enfants, d’enfants
assassinés devant leurs parents, de chars tirant à bout portant sur
des jeunes filles avec leurs cartables d’écolières, ou de très jeunes
adolescents lançant des pierres…
- Nous avons fait cela pour conditionner les populations du
monde au rejet de toute guerre afin de les prédisposer à accepter
l’abdication inconditionnelle de leurs pays en faveur du
gouvernement mondial que nous comptons leur imposer…Nous
avons fait cela pour imposer notre paix au monde.
- C'est ainsi que nous assujettirons les états à notre super
gouvernement. Il leur suffira de savoir que nous sommes sans pitié
avec les désobéissants, pour les décourager.
George W. Bush a parfaitement fait passer le message au monde
politique au soir du 11 Septembre 2001, « Soit vous êtes avec nous
dans cette lutte contre le terrorisme, ou vous serez considérés comme
des terroristes ».
Nous avions pris soin d’informer préalablement tous les
dirigeants et oppositions du monde, par le biais de nos missions
diplomatiques, que c’était bien notre CIA qui organisait ces
attaques et que l’explication des 19 terroristes islamistes dirigés par
Mohamed Atta, sur ordre d’Osama Ben Laden n’était qu’une
opération psychologique destinée à tromper les populaces et nous
permettre d’envahir l’Afghanistan, et l’Iraq, puis d’engager le Clash
des Civilisations que nous transformerons plus tard dans le plus
fabuleux des business ; la Troisième guerre mondiale, puis la
reconstruction de la terre entière…

27 benperi.eu@gmail.com
LA MONDIALISATION

Les guerres d’Iraq et d’Afghanistan


Et bien, aucun chef d’état n’a eu le courage de se faire assimiler
à un terroriste, et aucun média ne s’est avisé de contredire la
version officielle du 11 septembre 2001… malgré ses nombreuses
incohérences et invraisemblances.
Ils savaient tous, parfaitement, que s’ils osaient le faire, ce serait
pour eux une immédiate sentence de mort. La détermination de
George W. Bush, a été suffisamment forte pour les en dissuader…

NOUS SUPPRIMERONS TOUTE


LIBERTÉ
- Il y a un peu plus de deux siècles, nous avons été les premiers
à promulguer, par le biais des Francs-maçons français, auprès des
masses, le slogan « liberté, égalité, fraternité », bêtement répétés par
de stupides perroquets qui de tous côtés se sont précipités sur ces
appâts qui ont emporté le bien-être du monde.

- De cette première séance, vous comprendrez aisément que


pour faire triompher nos idées, nous devions commencer par
détruire la structure des sociétés existantes, mais aussi, tout ce qui
était bon et intelligent dans l’homme.

…/…

- Depuis des siècles, notre stratégie pour amasser d'immenses


fortunes a tout simplement consisté à organiser des guerres et à
proposer chaque fois nos services, en fournissant les prétextes, les
armées, les armes, les munitions, et les moyens de les financer, aux
parties que nous dressions les unes contre les autres… sans aucun
état d'âme. Ce fût chaque fois un jeu d’enfant. Nous nous
contentions de faire circuler de fausses rumeurs, et préparions à
l’avance les prétextes pour faire déclarer ces guerres…

…/…

benperi.eu 28
Et les clowns qui la servent… BEN PERI

LA DÉCLARATION BALFOUR POUR


PRÉPARER LA CRÉATION D’ISRAËL

Par exemple, les conditions pour le déclenchement de la seconde


guerre mondiale étaient déjà inscrites dans le traité de Versailles,
signé en juillet 1919, après la capitulation de l’Allemagne, lors de la
première guerre mondiale. Nous avions imposé aux signataires du
traité, sous prétexte de donner un accès à la mer à la Pologne, le
partitionnement de l’Allemagne. Hitler n’avait donc plus qu’à
prendre « prétexte de la réunification » pour se lancer à la conquête
de l’Europe.
- Les conditions pour l’avènement de l’actuel « Clash de
Civilisations », ont été inscrites dans la « déclaration Balfour »
obtenue par le Baron Edmond de Rothschild, en échange d’une
promesse de celui-ci de l’entrée en guerre des Etats-Unis, dans la
1ère guerre mondiale...

29 benperi.eu@gmail.com
LA MONDIALISATION

`|Ç|áà¢Üx UÜ|àtÇÇ|Öâx wxá Tyyt|Üxá XàÜtÇz¢Üxá


E ÇÉäxÅuÜx DLDJ

V{xÜ _ÉÜw eÉà{áv{|Äw?

]Ët| Äx zÜtÇw ÑÄt|á|Ü wx äÉâá àÜtÇáÅxààÜx? wx Ät ÑtÜà wâ ZÉâäxÜÇxÅxÇà wx át


`t}xáà°? Ät ÑÜ°áxÇàx w°vÄtÜtà|ÉÇ wx áçÅÑtà{|x xÇäxÜá Äxá táÑ|Ütà|ÉÇá f|ÉÇ|áàxá? Öâ|
ÉÇà °à° áÉâÅ|áxá xà tÑÑÜÉâä°xá ÑtÜ Äx Vtu|ÇxàA

_x ZÉâäxÜÇxÅxÇà wx át `t}xáà° äÉ|à wx yt†ÉÇ ytäÉÜtuÄx ÄË°àtuÄ|ááxÅxÇà xÇ


ctÄxáà|Çx wËâÇ Ñtçá ÑÉâÜ Äx ÑxâÑÄx ]â|y? xà âáxÜt wx àÉâá áxá xyyÉÜàá ÑÉâÜ ytv|Ä|àxÜ Ät
Ü°tÄ|átà|ÉÇ wx vxà Éu}xvà|y? °àtÇà xÇàxÇwâ Öâx Ü|xÇ Çx ÑÉâÜÜt £àÜx yt|à Öâ| Ñâ|ááx Çâ|Üx
tâå wÜÉ|àá v|ä|Äá xà ÜxÄ|z|xâå? xà áàtàâàá ÑÉÄ|à|Öâxá wxá vÉÅÅâÇtâà°á ÇÉÇ ]â|äxá w°}õ
Ü°á|wxÇàxá xÇ ctÄxáà|Çx? Ç| tâ áàtàâàá wxá ]â|yá wtÇá ÇË|ÅÑÉÜàx ÖâxÄ tâàÜx ÑtçáA

]x äÉâá áxÜt|á ÜxvÉÇÇt|áátÇà wx ÑÉÜàxÜ õ Ät vÉÇÇt|áátÇvx wx Ät Y°w°Ütà|ÉÇ


f|ÉÇ|áàx? Ät ÑÜ°áxÇàx w°vÄtÜtà|ÉÇA

f|Çv¢ÜxÅxÇà äÉàÜx?

TÜà{âÜ ]tÅxá UtÄyÉâÜ


`|Ç|áàÜx wxá Tyyt|Üxá XàÜtÇz¢Üxá wx ZÜtÇwx UÜxàtzÇx

benperi.eu 30
Et les clowns qui la servent… BEN PERI

LE WARBIZ
BUSINESS DE LA GUERRE
Notre stratégie implique qu'il est indispensable que les guerres,
aujourd’hui, dans toute la mesure du possible, n'impliquent plus
de gains territoriaux. Les guerres seront ainsi menées sur le plan
strictement économique, plan sur lequel les nations ne manqueront
pas de percevoir dans l'assistance que nous leur fournirons ;
informations sur l’ennemi, armées subversives de sous-traitants,
armes interdites, logistique… la puissance de notre
prédominance…

« La guerre est un racket… Les profits normalement générés par un


business traditionnel aux États-Unis sont de 6, 8, 10, voir parfois 12 %.
Mais les profits générés par le business de la guerre, c’est une autre
affaire : 20, 60, 100, 300, et même 800 %, le ciel est la limite. Tout ce que
le trafic pourra supporter. Oncle Sam à l'argent, il ne reste qu’à le prendre.
Général Smedley Buttler 1881-1940

- Les dirigeants de ces nations ne manquent pas, non plus, de


« percevoir » cette puissance sous forme de discrètes commissions
versées sur tout ce que l’on peut imaginer ; armements, services,
PQ, programmes de reconstruction, mais surtout, et c’est là notre
principale arme secrète, mais nous en reparlerons plus tard, sur les
financements et refinancements des dettes publiques…
- Comme vous le savez tous pour les percevoir régulièrement,
ces commissions sont redistribuées par les canaux habituels :
Swift, Euroclear, Clearstream et la boîte noire Suisse, dans la plus
grande discrétion...
- Ceci est rendu possible grâce au travail très actif de nos relais
internationaux ; le Groupe Bilderberg, le Comité des 300, la
Commission Trilatérale (TLC), le Conseil pour les Relations avec
l’Etranger (CFR), les Chevalier du Temple, Skull & Bones, sans
oublier les millions d’hommes de mains de nos troupes Franc-
maçonnes, qui possèdent des millions d'yeux, et de bras armés, qui
ne connaissent aucune contrainte, ni aucune limite et sont, dans
leur grande majorité, totalement ignorants des motivations
profondes de leurs actions, grâce à un cloisonnage exceptionnel
qu’elles ne soupçonnent même pas.

31 benperi.eu@gmail.com
LA MONDIALISATION

Avec la mondialisation, nos droits internationaux balaieront les


droits nationaux au sens propre du mot, et ils régiront les nations
de façon aussi précise que le droit civil régit les relations entre les
sujets d'un État.

NOUS DEMANDONS UNE OBÉDIENCE


SERVILE
Les administrateurs qui seront choisis dans le public seront
sélectionnés pour leur stricte capacité à observer une obédience
servile et absolue. Il ne s'agira pas de personnes formées à l'art de
gouverner. Ils seront par conséquent utilisés comme des pions dans
notre jeu qui sera entre les mains d'hommes de savoir, élevés
depuis leur plus tendre enfance au Satanisme, pour diriger les
affaires du monde.

…/…

LA PAUVRETÉ EST UNE DE


NOS ARMES
Grâce à notre complète maîtrise de la finance et de l’économie,
plus d'individus que jamais sont enchaînés à un travail forcé par la
pauvreté. Ils étaient autrefois enchaînés par le servage et
l'esclavage dont ils se sont échappés tant bien que mal en se
libérant eux-mêmes, mais aujourd’hui ils sont prisonniers d’un
pouvoir bien pire encore, celui de l’argent.
En réussissant à faire accepter les accords du GATT sous
prétexte de donner des rémunérations aux plus pauvres, nous
avons définitivement aliéné les travailleurs des pays développés à
des salaires qui seront toujours, inéluctablement de plus en plus
faibles.
Nous avons inclus dans les constitutions des droits qui peuvent
paraître fictifs et non réels. Tout ce que l'on appelle les « Droits des
Peuples » ne saurait exister que de façon abstraite car ces droits
sont irréalisables dans la vie pratique.
Que peut représenter le droit de vote pour le travailleur
prolétaire durement plié en deux par son travail, ses crédits, ses
impôts, la merveilleuse TVA, ses conditions de déplacement... et sa
benperi.eu 32
Et les clowns qui la servent… BEN PERI
propre vie, s’il n'a d'autre chance en retour que de voter en faveur
de ceux que nous désignons et plaçons au pouvoir par un système
d’alternance gauche/droite que nous contrôlons parfaitement.

NOUS AVONS CRÉÉ, ET SOUTENONS LE


COMMUNISME
Les hommes, suivant nos conseils, ont anéanti l’aristocratie,
leur seule et unique mère nourricière et moyen de défense de leurs
propres avantages qui étaient inséparablement liés avec leur propre
bien-être. Après la destruction de l’aristocratie, le peuple est tombé
entre les griffes d’impitoyables vauriens seulement intéressés par
l’argent, qui ont placé un joug sans pitié sur le cou de ces
travailleurs.
Grâce à notre habileté, et bien que nous soyons indubitablement
les responsables de leurs malheurs, nous apparaissons sur la
scène comme de présumés sauveurs des travailleurs, lorsqu'ils
entrent dans les rangs de nos forces combattantes, qu'elles soient
républicaines, ou démocrates, socialistes, anarchistes, ou
communistes – auxquelles nous apportons toujours notre soutien
en accord avec une présumée règle de fraternité de notre
maçonnerie sociale. L'aristocratie, qui tirait parti légalement du
labeur des travailleurs, avait intérêt à ce que ceux-ci soient bien
nourris, forts et en bonne santé.
- Nos intérêts sont tout à fait opposés, c’est-à-dire dans la
diminution et la disparition des Goys…
Notre force résidera dans un manque chronique de nourriture et
dans la faiblesse physique… car ceci implique que les hommes
deviennent les esclaves de nos volontés et ne trouvent jamais la
force, ni l'énergie, de s'opposer à nous.
…/…

- Mais par-dessus tout, La faim offre le droit au capital de diriger


les travailleurs, plus sûrement que celui qui était donné à
l'aristocratie par l'autorité légale des rois.

…/…

33 benperi.eu@gmail.com
LA MONDIALISATION

LES FRANCS-MAÇONS
Dans notre accession au pouvoir mondial, les francs-maçons
nous servent, mais ils ne seront jamais autre chose que des
hommes de main. Ils ne feront jamais partie de la « Tribu ».
- Nous n’avons pas le même sang.
- Ils n’ont pas été élevés avec nos coutumes et nos traditions.
- Ils n’ont pas reçu les siècles d’enseignement qui sont notre
force.
- Ils vivent dans la corruption.
- Ils vivent dans la trahison.
Il sera donc impossible de les inclure dans notre gouvernement
mondial. Nous n’aurons même plus besoin d’eux comme hommes
de main, c’est pourquoi ils seront les premiers à disparaître par les
moyens les plus naturels, sans que personne ne remarque quoi que
ce soit, car ils en savent beaucoup trop.

…/…

Quelles formes de règles administratives peuvent être données à


des communautés dans lesquelles la corruption a pénétré tous les
niveaux ?
Quel genre de règles doit-on donner à de telles communautés,
sinon celles d’un despotisme dont je vous parlerai bientôt ?

…/…

NOUS MENONS LES FOULES PAR


LE MENSONGE
Pour mieux marquer les esprits, la seconde ligne du nouveau
message clignote.
- Les spécialistes de notre tête administrative possèdent l’art de
diriger les foules et les individus au moyen de théories
intelligemment manipulatrices, et du verbiage approprié, théories
auxquelles nos ennemis ne comprennent strictement rien.

…/…

benperi.eu 34
Et les clowns qui la servent… BEN PERI

LE CAPITAL
- Les machineries de tous les états ne fonctionnent que par la
puissance de leur moteur. Les machines et leurs moteurs, c’est l’or,
qui est totalement entre nos mains. La science de la politique par la
force et le faire croire, inventée par nos ancêtres, a depuis
longtemps fait une place royale au capital.
…/…

LE FAIRE CROIRE
De tout temps, les peuples du monde, mais aussi les individus
ont pris les promesses, et non les faits, pour argent comptant, dans
la mesure où ils se sont toujours satisfaits d’un « show » et ils se
sont rarement arrêtés, dans l’arène publique, pour contrôler que les
paroles étaient suivies d’effets. En conséquence de quoi, nous
avons créé et créerons toujours plus d’institutions spécialisées
dans les shows qui fabriquent des « preuves éloquentes des progrès
réalisés ». Nous avons testé cette méthode dans l’ex-URSS, avec les
très bons résultats que vous connaissez tous.
Vous avez tous en tête la version officielle des « attentats » de
Paris, du World Trade Center, du Pentagone, de Madrid, de
Londres, de Bombay, et la fable de la multinationale du terrorisme
– Al Qaeda – qui menace le monde de destruction.
(Si vous ne les avez pas, consultez High Crimes Volume1 à partir de la page 145)

- A l’occasion de chacun de ces attentats nous nous sommes


toujours assurés de laisser, à l’attention du monde politique, un
certain nombre d’évidences que c’est bien nous, et non quelques
terroristes islamistes, qui avons organisé ces attentats, pour mieux
nous assurer de notre emprise sur ce monde politique…

Contrairement à ce qu’on voudrait vous faire croire, tous les plus


grands attentats terroristes ont leur origine dans les principaux
Services Secrets du Monde dit civilisé (voir High Crimes - Vol 1)

Nous pouvons tous tirer, à cette occasion, un grand coup de


chapeau aux medias pour le magnifique travail réalisé. Ils parlent
tous de concert d’Al Qaeda, la terrible multinationale terroriste, à la
moindre occasion, et plus particulièrement pour occulter la vraie
terreur organisée partout dans le monde par nos troupes ; CIA,
35 benperi.eu@gmail.com
LA MONDIALISATION

armée américaine, Mosad, sous-traitants, tels Blackwater, KBR... à


coup de C4, que ne possèdent en aucune façon les arabes… Bravo
à nos communicateurs en chefs, et merci.

D’ailleurs, à propos du C4, si les gens se posaient la simple


question de savoir pourquoi, si les terroristes islamistes
possédaient bien ce formidable explosif – 100 fois plus puissant que
n’importe quel autre – ils ne l’ont jamais utilisé en Israël, ils
comprendraient vite que le terrorisme islamiste ne saurait être à
l’origine d’aucun des grands attentats perpétrés de par le monde…
A Bali et Nairobi, une seule charge de C4 a fait près de 200 morts
et des dégâts considérables. A Madrid, nous avons réussi à faire
croire que 180 personnes sont mortes dans 5 explosions de trains
de banlieue grâce un explosif utilisé dans des carrières, le gomma
2, tout juste bon à casser quelques cailloux…
- Vous pouvez rendre hommage à ces médias, car sans eux,
nous ne pourrions jamais accaparer le pouvoir, et imposer notre
Gouvernement mondial…
Vous noterez également à cette occasion, l’ampleur de la
mainmise que nous avons sur ces médias, car aucun, je dis bien
aucun, ne s’est jamais avisé de mettre en doute les versions
officielles de tous ces évènements, malgré les nombreuses
absurdités et incohérences des explications officielles, en
particuliers à propos du 11 septembre, et des attentats de Bali,
Madrid, Londres et Bombay.

…/…

« …En divisant les électeurs par l'intermédiaire d'un système


de partis politiques, nous pouvons obtenir qu'ils concentrent leurs
énergies à se battre pour des questions mineures.
C'est ainsi que, par des actions discrètes nous pouvons nous
approprier ce qui a été si bien planifié et accompli avec autant de
succès. »
Association des Banquiers Américains - 1924

…/…

Bien entendu, vous savez déjà pertinemment que cette


organisation supranationale est depuis longtemps constituée, à

benperi.eu 36
Et les clowns qui la servent… BEN PERI
travers une série d’organisations tentaculaires, qui obéissent à nos
ordres et d’où toute contestation est exclue ; ONU, OMC, OMS,
OTAN…
Cette organisation supra nationale inclut en plus un
gouvernement secret caché au cœur…

…/…

- Nous avons laissé établir d’énormes monopoles, réservoirs de


colossales richesses, desquels les plus grandes fortunes de nos
ennemis sont tellement dépendantes qu’elles toucheront le fond,
avec les états eux-mêmes, le jour du « Grand Krach », c’est-à-dire le
jour de l’effondrement total de tous les Etats et de toutes les
sociétés organisées…
Ce jour, comme vous pouvez vous en douter maintenant, est
bien plus proche que vous ne le pensez. Il nous suffit d’attendre les
effets mécaniques de la prochaine et terrible crise universelle que
nous avons lancée en 2008, pour en fixer la date définitive, une
nouvelle date Satanique, qui deviendra la plus grandiose de
toutes…

…/…

NOUS RÉDUIRONS LE MONDE


EN ESCLAVAGE
- Simultanément, nous devons intensifier les patronages dans
les domaines du commerce et de l’industrie, mais en premier et
avant tout, la spéculation qui doit servir de contrepoids à
l’industrie. Dans ce domaine, nous avons particulièrement bien
réussi, puisque seulement 20% de la puissance financière est
utilisée pour produire des richesses, pendant que les 80% restants
ne servent qu’à la spéculation financière... c’est-à-dire à
l’appropriation illégale de biens.

37 benperi.eu@gmail.com
LA MONDIALISATION

« …Ce pays (les Etats-Unis) est destiné à fournir la puissance financière


à un super état mondial. Un super état contrôlé par des banquiers et
des industriels internationaux agissant ensemble pour réduire le monde
en esclavage... »
Louis T. McFadden
Président de la commission des Finances du Congrès américain
Empoisonné par la puissance financière

Ce que nous entendons, c’est que l’industrie puisse drainer hors


de l’agriculture toute la main d’œuvre et le capital et au moyen de
la spéculation, nous permettre de transférer dans nos mains tout
l’argent du monde, avec pour conséquence de rejeter nos ennemis
de tous bords dans les rangs du prolétariat.
Vous savez tous que ce processus a été engagé depuis
longtemps et que l’agriculture d’aujourd’hui manque déjà
cruellement de bras. Nous avons réussi à faire tellement baisser les
prix des produits agricoles que les derniers agriculteurs
indépendants sont maintenant totalement écœurés car ils
travaillent tous à perte, écrasés sous le poids des taxes foncières et
d’exploitation, les charges sociales, et les crédits d’équipement.

…/…
L’intensification des armements, et la croissance des forces de
polices ont été des tâches essentielles à l’accomplissement de nos
plans.

Mais ce que nous devons obtenir pendant la période transitoire,


avant la finalisation de notre Royaume, c’est que dans tous les pays
du monde, à part nous-mêmes, n’existent plus que le bétail
humain, quelques millionnaires dévoués à nos intérêts et
respectueux de nos règles, de brutales forces de polices pour
encadrer le bétail, et des soldats sans foi ni loi, pour répandre et
faire régner la Terreur.

…/…

benperi.eu 38
Et les clowns qui la servent… BEN PERI

C’EST PAR NOUS QUE LA


TERREUR ARRIVE
Nous devons à tout moment être capables de répondre à un
acte d’agression à notre égard par une guerre déclenchée par les
voisins de l’état qui oserait s’attaquer à nous, mais si ces voisins
s’aventuraient collectivement contre nous, alors nous organiserions
la résistance par une guerre universelle. Il y a quelque temps, Tony
Blair, le Premier ministre britannique, et George W. Bush, le
Président des Etats-Unis de l’époque, ont bien préparé l’opinion
publique à cette éventualité, en évoquant le fait que la guerre au
terrorisme était en fait un « Clash de Civilisations » qui durera plus
de 100 ans…
- D’ailleurs, si les gens n’étaient pas si bêtes, au lieu d’écouter
les discours lénifiants d’Obama sur l’amitié entre les américains et
les Arabes, ils se poseraient la question :

« Pourquoi, si les Américains n’ont pas l’intention d’entretenir au


Moyen Orient et en Orient, une guerre de 100 ans, construisent-ils en
Iraq et en Afghanistan les plus énormes bases militaires et plus
grands terrains d’aviation du monde capables d’accueillir les plus
gros et terrifiants bombardiers ? »

- Le principal facteur de succès en politique est le secret de sa


compréhension. C’est pourquoi, les mots ne doivent jamais
correspondre aux intentions des diplomates.
Nous devons forcer les gouvernements de nos ennemis à mener
leurs actions de telle façon qu’elles s’inscrivent naturellement dans
nos plans, au sens le plus large, que nous présenterons comme
étant les vœux de l’opinion publique, secrètement promus au
moyen de ce super pouvoir que sont les médias.
Pour cela, sachez qu’aucun Président ne prend jamais
d’initiative par lui-même. Par exemple, aux Etats-Unis, Obama
reçoit ses ordres d’une chaîne de commandement qui
comprend Henry Kissinger, Brent Scowcroft et Sandy Berger,
en provenance directe du Cartel des Banques. Il en va de même
dans tous les pays industrialisés.

39 benperi.eu@gmail.com
LA MONDIALISATION

HAARP, L’ARME ULTIME ET


INVISIBLE
En un mot, pendant cette période transitoire, avant l’avènement
de notre royaume, pour résumer le système qui nous permet de
garder le contrôle des gouvernements de nos ennemis, nous leur
démontrons notre FORCE en organisant régulièrement sur leurs
sols, des attentats terroristes, ou… de façon plus pernicieuse, grâce
à ce que nous appelons « l’Arme Ultime »… des dévastations
climatiques ; Ras de Marées, éruptions volcaniques, tremblements
de terre, inondations ou sècheresses et incendies à volonté, grâce à
nos bases « HAARP »... De fabuleuses armes de destruction
massive, inconnues du grand public, placées sous le
commandement de l’armée de l’air et de la Marine américaine, qui
nous permettent de déclencher à la demande, et de façon
géographiquement très précise : « des inondations, des sécheresses,
des cyclones comme Katrina pour débarrasser la Nouvelle Orléans
de sa racaille noire, des tremblements de terre comme en Haïti, ou
encore de gigantesques incendies comme récemment en Russie… »,
n’importe où dans le monde.
Seuls les principaux dirigeants du monde sont informés par
nous de la survenance de ces désastres « naturels » (sic) et des
intentions ou requêtes qui les ont motivés. Nous nous en servons,
selon le cas, pour les aider à maintenir la pression sur leurs
populations, ou pour simplement terroriser les gouvernements,
amis ou ennemis, et les dissuader d’entreprendre quoi que ce soit
contre nous.

…/…

Bien sûr, ils pourraient également vérifier que c’est le Pentagone


qui finance toutes les opérations HAARP et que les directeurs en
sont des généraux de l’US AIRFORCE et de l’US NAVY…

benperi.eu 40
Et les clowns qui la servent… BEN PERI

NOUS DIRIGEONS LE MONDE PAR LES


MÉTHODES LES PLUS PERVERSES
Pourquoi croyez-vous que nous ayons organisé les attentats de
Nairobi, et Dar-es-Salam ? Nous l’avons fait pour agiter le spectre
« Ben Laden » et ainsi assurer la réélection d’Ariel Sharon, à un
moment ou les sondages annonçaient sa réélection totalement
compromise…
Nous avons organisé ceux de Bali, en 2002 pour ranger l’opinion
publique australienne à côté de son gouvernement pour lui
permettre de rejoindre la Coalition qui allait envahir l’Iraq. Sans
cette attentat, le Premier ministre australien n’aurait jamais obtenu
le soutien du peuple, es la présence de l’Australie en Iraq aurait été
impossible.
A Londres, en 2005, nous avons organisé les attentats du métro,
avec nos amis du MI5 et MI6, pour conforter la position du Premier
ministre Blair, ébranlée par la participation Britannique à la guerre
d’Iraq.
A Madrid, en 2004, nous avons fait exploser 4 trains des
banlieues populaires, pour faire réélire José Maria Aznar, le grand
ami de Rupert Murdoch un de nos tout premiers magnats de la
presse mondiale. Hélas, bien que nous ayons sacrifié 180
espagnols, nous avons en fait empêché la réélection de Maria José
Aznar.
Nobody’s perfect…

A Bombay en 2006, nous l’avons fait pour commencer à générer


une haine entre les populations indiennes musulmanes et Indoues.
Enfin, à Karachi, en 2006, pour remettre au pas le
gouvernement et les services secrets Pakistanais qui échappaient
au contrôle et aux ordres de notre CIA, et en décembre 2007 pour
éliminer Benazir Bhutto qui allait être réélue Premier ministre, dès
le mois suivant. Une personne charismatique qui nous aurait
barrés la route de l’extension du « Clash des Civilisations » au
Pakistan, puis à l’Inde.

…/…

41 benperi.eu@gmail.com
LA MONDIALISATION

- Le Général Collin Powell fit un show remarquable, à propos de


l’Iraq au Conseil de Sécurité des Nations Unies, convaincu de la
véracité de toutes les élucubrations que nous avions fait préparer
par nos experts en manipulation …
Cependant, nous avons encore de gros progrès à faire dans ce
domaine, car après plus de 8 ans d’incarcération d’innocents à
Guantanamo, nous n’avons toujours pas été capables de faire
condamner (sérieusement) le moindre d’entre eux pour terrorisme.
Il nous a été impossible de prouver au monde qu’il s’agissait
bien de terroristes d’Al Qaeda et ce, alors que nous avons utilisé les
tortures les plus ignobles et les plus inhumaines, sur des innocents
tenus au secret le plus absolu, sans accès au moindre avocat, ni
membre de leurs familles pendant tout ce temps.
Le pire, c’est que les tortures utilisées sur ces innocents, à part
quelques suicides, n’ont pas permis d’obtenir la moindre confession
forcée…

…/…

benperi.eu 42
Et les clowns qui la servent… BEN PERI

LE TERRORISME UTILISÉ COMME MOYEN


D’ACCEDER AU POUVOIR SUPREME

- Les mots d’ordre des libéraux, qui ne sont autres que les mots
maçonniques « Liberté, Egalité, Fraternité », seront transformés, dès
l’avènement de notre gouvernement mondial, en expressions
simples qui ne seront plus des mots d’ordre, mais l’énoncé d’un
idéalisme, tels que : le « droit à la liberté »… les « devoirs de
l’égalité »… « l’idéal de la fraternité »...
C’est ainsi que nous l’entendons et ainsi nous prendrons le
taureau par les cornes… « De facto » nous avons déjà fait
disparaître toutes sortes de règles excepté les nôtres. Je salue au
passage le fabuleux travail de « destruction douce » réalisé par
George W. Bush, un parfait exécutant, à l’audace illimitée.

Si Reagan était un acteur de série B, ce Bush là est digne d’une


série d’oscars pour toutes ses interprétations – apparaissant au soir
du 11 septembre en chef de la plus grande armée du monde abattu,
frappé par le terrorisme international, et quelques instants plus
tard, en patron menaçant tous les dirigeants du monde « ceux qui
ne sont pas avec nous dans cette lutte contre le terrorisme, seront
considérés comme des terroristes ! ».
Une autre fois en Commandant en Chef des forces américaines
en visite aux troupe américaines en Iraq, offrant une énorme dinde
sur un plateau pour « Thanksgiving » avec un large sourire destiné
aux médias du monde, alors que l’énorme plateau ne pesait pas un
kilo car l’énorme dinde était en plastique... Mais également en
pilote de l’US Navy aguerri par des années de service, sur un porte-
avion, alors que déserteur lors de la guerre du Vietnam, il n’a
jamais fait le moindre service militaire… En joueur de baseball
évitant la vicieuse chaussure liftée d’un journaliste iraquien lors
d’une conférence de presse a Bagdad…
43 benperi.eu@gmail.com
LA MONDIALISATION

Pendant qu’il amusait le public américain avec sa croisade pour


la démocratie et la paix en Iraq, Bush laminait profondément les
droits des Américains avec toutes sortes de décrets présidentiels et
de lois, dont les iniques « Lois Patriotes », et signait l’Ordre
Présidentiel instituant le concept de « Combattant Ennemi » et
organisait l’espionnage systématique des américains par la NSA!

Un ensemble remarquable qui nous permet de repérer et


d’arrêter n’importe quel innocent qui refuse notre obédience,
n’importe quel écrivain ou journaliste qui oserait s’attaquer à
nous… et ce, n’importe où dans le monde, à n’importe quel
moment, de le soustraire à la vie civile, voir de le faire disparaître,
sans qu’il puisse avoir recours à qui que ce soit, et sans que
personne ne puisse rien à dire ou faire.
George W. Bush était en un sens un président idéal pour nous,
dans la mesure où il signait toujours tous les textes qui lui étaient
présentés, sans jamais lire le moindre d’entre eux…
Voilà le type d’hommes et le type de lois dont nous avons besoin
pour diriger le monde. Des hommes qui exécutent, à la lettre, la
partition que nous leur demandons de jouer, sans aucun état
d’âme, et sans jamais se poser la moindre question…
Malheureusement, les gens vont vite se rendre compte
qu’Obama est encore pire !

…/…

ISRAËL L’ÉTAT SIONISTE


- Rien ne saurait limiter l’étendue de nos activités. Notre super
gouvernement existe aujourd’hui dans des conditions « extra
légales » qui sont le mieux décrites par le mot dictature.
- Je suis en mesure de vous dire, la conscience tranquille, que le
moment venu, nous devrons exécuter jugements et sentences, il
nous faudra tuer ou épargner. En tant que chef de nos troupes,
nous sommes montés sur le coursier du chef. Nous régnons par la
force de notre volonté.
- Les armes dans nos mains sont d’une ambition sans limite,
d’une brûlante avidité, d’une vengeance sans pitié, animées par la
haine, et la malice. Puis il lâche, solennel, le poing levé, après une
courte pause :
- C'est de nous que provient cette terreur qui engouffre tout…
benperi.eu 44
Et les clowns qui la servent… BEN PERI

…/…

Tous les pays souffrent de tels comportements, ils exhortent


alors à la tranquillité et sont prêts à tout sacrifier pour la paix.
- Mais nous ne leur donnerons cette paix que lorsqu'ils
auront reconnu publiquement notre super gouvernement et
seront totalement soumis.

…/…

LE TERRORISME INTERNATIONAL
NOTRE PROPRE ARME POLITIQUE
Vous pourriez penser : peut-être que nos ennemis pourraient un
jour se lever contre nous, les armes à la main, s'ils découvraient ce
qui se trame, avant que notre heure ne soit venue. Notre première
arme préventive contre de tels soulèvements est avant tout, une
corruption massive qui touche toutes les strates des
gouvernements et des oppositions alternatives, qui dissuade
quiconque de bouger…
Ce sont plus de 120.000 politiciens, fonctionnaires, juges,
journalistes... qui « Mangent à notre râtelier » comme se plaisent à
dire les Français.

…/…

L’AVEU
“ Le capital doit se protéger de toutes les manières possibles, que ce soit
par combinaisons ou législations. Les dettes doivent être collectées les
hypothèques doivent être levées le plus vite possible. Lorsque les gens, à
travers un processus légal, perdent leurs habitats, ils deviennent
plus dociles et plus faciles à gouverner au moyen d'un gouvernement
fort, dépendant d'un pouvoir central qui appartient aux financiers qui
dirigent notre communauté. Ces sévérités sont bien connues de nos
principaux membres, qui sont maintenant engagés dans la formation
d'un impérialisme pour gouverner le monde. »

Association des Banquiers Américains

45 benperi.eu@gmail.com
LA MONDIALISATION

LES PRESIDENTS SONT NOMMÉS PAR


NOUS POUR NOUS OBÉIR
Afin que notre stratégie puisse produire les résultats escomptés,
nous devrons arranger les élections en faveur de présidents au
passé plus ou moins obscur, et qui traînent des « casseroles »
derrière eux. Ceux-ci deviennent alors des agents fiables pour la
réalisation de nos plans, car ils sont paralysés par la crainte des
révélations que nous pourrions faire. Il nous a suffit ensuite de
renforcer les pouvoirs présidentiels pour faire de ces pantins des
« Hyper Présidents », du style Bush, Blair, Berlusconi, Sarkozy,
Aznar...

A travers ces Hyper Présidents, nous avons la possibilité, de


déclarer n'importe quelle guerre, n'importe où. De cette faculté, il
ressort qu’une quarantaine de guerres ravagent aujourd’hui la
planète, pour notre plus grand profit.

…/…

Les présidents doivent, à notre discrétion interpréter le sens de


telle ou telle loi, lorsque celle-ci fait l'objet de multiples
interprétations. Ils sont tenus de les annuler lorsque nous le leur
indiquons.

…/…

LA BANQUE CENTRALE DES BANQUES


CENTRALES EST NÔTRE
Nous conférons également à ces Présidents des pouvoirs accrus
sous le prétexte de l'intérêt suprême de la nation. C'est ainsi que
nous avons obligé le président Woodrow Wilson, a promulgué le
décret de création de la FED (la banque de la Réserve Fédérale
américaine), une banque privée qui joue le rôle de Banque
Centrale, que nous contrôlons en totalité…

_____
benperi.eu 46
Et les clowns qui la servent… BEN PERI

« Une banque centrale à capitaux privés qui serait en charge de


l’émission de la monnaie d’un pays est une plus grande menace aux
libertés de ses habitants, qu’une armée sur pieds. Nous ne devons
jamais permettre à nos dirigeants de nous entraîner dans un cycle de
dette perpétuelle. »
Thomas Jefferson
3ème Président des Etats-Unis

_____

Ceci nous a permis d’être, depuis 1913 les seuls émetteurs de la


monnaie américaine, et les uniques créanciers de la dette des
Etats-Unis.
C’est-à-dire que depuis cette date, les Etats-Unis ont cessé
d’être une nation libre et sont devenus totalement dépendants
de nous…

Ceci a été parfaitement démontré dans la mesure où toutes les


crises financières survenues depuis 1913 ont été scientifiquement
organisées par nous.

…/…

…/…

Inutile de vous dire que jamais nous n'avions généré un tel


volume d'affaires d’une aussi exceptionnelle qualité, garanti par le
contribuable américain et non par nous, et ce, sans aucun
investissement de notre part, excepté quelques pots de vin !
Au passage, nous devons saluer le formidable travail du Baron
Alfred de Rothschild, qui depuis Londres, fut le véritable cerveau et
maître d’œuvre de l’opération Réserve Fédérale, qui commença par
l’établissement de la Loi Aldrich, en 1908, instaurant la
Commission Monétaire Nationale. Elle se termina en Décembre 1913
par la promulgation de la Loi sur la Réserve Fédérale instaurant
entre nos mains une véritable Banque Centrale, dont l’état
Américain était totalement exclu…

…/…

47 benperi.eu@gmail.com
LA MONDIALISATION

« Notre système de crédit est concentré entre les mains de quelques


hommes. Nous sommes devenus une des nations gouvernées de la pire
des façons, un des gouvernements les plus contrôlés et dominés du
monde. Nous ne sommes plus un gouvernement de libre opinion, ni un
gouvernement de conviction, établie par le vote d'une majorité, mais un
gouvernement placé sous la coupe et la contrainte d'un petit groupe
d'hommes qui nous dominent. »

Président Woodrow Wilson


Les regrets tardifs d’un homme placé à la Présidence des Etats-Unis par
le Cartel des Banques pour créer la FED

…/…

Inutile de vous dire, qu’en cas d’absolue nécessité, cette banque


sera déclarée en faillite et tout l’or que nos avons ainsi détourné
restera bien caché dans nos coffres personnels.
Si une telle chose devait se produire, les comptes de la banque
s’envoleraient en fumée, comme ceux de la société ENRON, l’ex
chantre du terrorisme international et de la corruption politique…
Tout l’or récolté resterait, bien entendu, caché dans des coffres
seulement connus de nous…
- Qui oserait alors dire quoi que ce soit ? Aucun de ceux qui sont
régulièrement arrosés par notre système de corruption, ni aucun de
ceux qui auraient le pouvoir de le faire, car ceux là, savent qu’une
telle attaque, serait immédiatement punie de mort !
Le président John F. Kennedy en 1963, avait tenté de contrer
notre entreprise de la Réserve Fédérale, en donnant le pouvoir au
gouvernement américain, de frapper sa propre monnaie, et de
financer la dette américaine en créant l'étalon argent, sous forme de
souscription nationale, mais nous avons rapidement « pris les
choses en main » à Dallas, avec l’aide de la CIA et en organisant
l’éloignement des agents du FBI chargés d’assurer la protection du
Président sur le trajet de son cortège en ville…
L’ordre présidentiel 1110 signé par le président Kennedy est
toujours officiellement valide et pourrait très facilement mettre fin à
notre entreprise de la Réserve Fédérale, s’il était utilisé. Mais qui
oserait nous défier à nouveau ? Certainement pas les acteurs et
pantins que nous avons placés au pouvoir depuis cette date.
D’ailleurs aucun président américain, depuis, ne s'est jamais avisé
de s’opposer à la moindre de nos entreprises.
benperi.eu 48
Et les clowns qui la servent… BEN PERI
Là encore, si les gens étaient un tant soit peu intelligents, ils
commenceraient par se poser la question « A qui a profité
l’assassinat du Président Kennedy ? »
Ils comprendraient alors rapidement que c’est indéniablement
aux grandes familles propriétaires de la Réserve Fédérale
Américaine… et en aucun cas à l’idiot utile surmédiatisé : Lee
Harvey Oswald.
Jack Ruby son assassin fut condamné a mort le 14 mars 1964.
Ce jugement fut plus tard infirmé… mais cet autre « idiot utile » fut
rapidement contaminé par un cancer, alors qu’il attendait un
nouveau jugement…

…/…

Le couronnement de notre emprise sur le monde a eu lieu en


1930, lorsque nous avons imposé aux gouvernements Britannique,
Allemand, Français, Belge, Italien Japonais, Irlande du Nord et
Suisse, la création de la Banque dans laquelle nous sommes réunis
aujourd’hui. Coup de maître, puisque cette banque, créée à la
demande de ces gouvernements, jouit d’une autonomie et d’une
opacité totale… ne dépendant strictement d’aucun des états
créateurs.
Non seulement, cette banque totalement privée, joue le rôle de
Banque Centrale des Banques Centrale, mais elle jouit d’une
immunité territoriale totale, ses personnels ont le statut
diplomatique, elle est exempte de toute forme de taxation et ne peut
en aucun cas être auditée…

…/…

C’est à partir de cette banque hors du commun et à travers le


réseau de Banques centrale que nous possédons ou contrôlons au
moyen de la corruption, que nous manipulons les marchés
financiers et que nous avons détourné tout l’or du monde. Nous
sommes même allés à pousser l’ignominie, jusqu’à imposer une Loi
aux Etats-Unis en 1933 qui a ordonné aux populaces américaines
d’échanger leur or… contre du papier émis par nous avec intérêts
composés sur le dos des Américains…
Joli coup de force !

49 benperi.eu@gmail.com
LA MONDIALISATION

LES AGENCES DE
NOTATION SONT NÔTRES
La puissance de la FED va encore être renforcée très
prochainement par le rachat que nous organisons avec McGraw-
Hill de sa filiale « Standard and Poors », éditrice des analyses
financières des bons et des mauvais élèves du Capitalisme,
exactement comme à l’école, un « AAA » pour les très bons élèves et
« CCC- », ou pire un « D » pour ceux que nous choisirons de
désigner comme « très mauvais ».
Après les rachats de banques auxquels nous avons procédé,
suite à la dernière des crises financières que nous avons sciemment
organisée, et le parfait contrôle des agences de notation, Standard
and Poors, récemment rachetée la FED, Moody’s corporation qui
appartient à notre ami milliardaire démocrate, ha !, ha ! Warren
Buffet, et Fitch Rating Agency, sous contrôle de quelques amis
français, nous possédons maintenant tous les instruments qui vont
nous permettre de manipuler l’économie et la spéculation mondiale.
Les Goys sont maintenant pieds et poings liés.
- Nous avons maintenant en main tous les leviers nécessaires au
contrôle des politiques de tous les pays, les moyens de distribuer
toute la corruption nécessaire à imposer notre politique en
douceur, et si nécessaire par la manipulation ou la menace, avec
les agences de notation.

…/…

- Cela montre bien que nous réussissons et nous réussirons


toujours par la RUSE, la FORCE et la CORRUPTION, et nous
n'hésiterons jamais à utiliser celle-ci, chaque fois que cela sera
nécessaire, ne serait-ce que pour faire exemple et dissuader tous
ceux qui auraient des velléités de nous résister.

DES LE POUVOIR CONQUIS


NOUS DETRUIRONS TOUT
…/…

benperi.eu 50
Et les clowns qui la servent… BEN PERI

LA CORRUPTION,
NOTRE ARME SUPRÊME
Chacun d’entre vous connaît au moins l’une d’entre elles ;
l’ancienne CEDEL, créée en 1970, dénommée alors, de façon un
peu trop explicite « Central Delivery office », ou Bureau Central des
livraisons… Cette société fut rebaptisée « CLEARSTREAM » (La
Rivière qui lave », comme se plaisent à la présenter ses propres
employés). Elle officie maintenant au Luxembourg et en Suisse, Ces
deux entités sont également connues sous les noms de : « Boites
Noires » appellations que leur préfèrent les juges européens. Enfin,
les sociétés Belges EUROCLEAR et SWIFT (connue sous le nom de
« la bête » par les initiés), à deux pas du… Parlement Européen !

- Nous avons poussé l’exploit jusqu’à permettre à tous ceux que


nous autorisons, à ouvrir un compte dans la journée, de transférer
les sommes voulues de n’importe quelle banque du monde, ou
société amie autorisée, dans n’importe quel Paradis fiscal, sans
aucune limite, et de refermer le compte le même jour, de façon à ne
laisser aucune trace, ni de l’origine, ni de la destination des fonds
transférés, ni des donneurs d’ordres, ni des récipiendaires de ces
fonds…

51 benperi.eu@gmail.com
LA MONDIALISATION

Le procès « Clearstream » qui s'est tenu récemment en


France, a fait l'objet d'une couverture médiatique
exceptionnelle. Cependant dans tous les reportages, les
deux mots les plus répétées n'ont pas été ceux
d’ « Arnaud » et de « Nicolas », mais : « faux » et « listings
».
L'expression « faux listings » laisse entendre qu'il
existait bel et bien de « vrais listings »… Ceci fut
confirmé dès le 2ème jour du procès par une déclaration
de Florian, coupable de la fuite, un jeune auditeur du
cabinet Arthur - tiens au fait il sont toujours là après le
scandale des destructions massives de pièces
comptables de l’affaire ENRON - qui a reconnu avoir
transmis les vrais listings à Imad, qui au troisième jour
a, lui, reconnu avoir modifié un seul nom sur les
33.400 individus titulaires de comptes permanents…
Ces noms sont sortis d'une seule des quatre boîtes
noires européennes qui redistribuent la corruption
« officielle » de ceux qui ne craignent pas les Lois. Ils
confirment l'existence d'une vaste corruption mondiale
très organisée. En effet, il ne saurait s’agir de
corruption ponctuelle, car Clearstream et ses consœurs
ont les moyens de « faire disparaître le jour même les
noms des clients occasionnels » dont les comptes ont été
ouverts dans la journée, alors qu’elle garde secrètement
les coordonnées des « clients » réguliers….

Grâce à ces systèmes très discrets de gestion de la corruption, et


au fait qu’ils ont tous étés convaincus de tricher dans leurs
comptabilités publiques par nos experts de Goldman Sachs et
autres, il nous sera très facile de « convaincre », le moment venu,
les différents gouvernements de se déclarer en faillite, puis de
renoncer à leur souveraineté au profit de notre gouvernement
mondial...
_____

benperi.eu 52
Et les clowns qui la servent… BEN PERI

J'ai deux grands ennemis, l'armée sudiste en face de moi et les


banquiers sur mes arrières. Des deux celui qui se trouve sur mes arrières
est mon pire ennemi. »
Abraham Lincoln
Assassiné par la puissance Financière, le 14 avril 1865

Si cette abdication devait mal se passer aux Etats-Unis, à cause


de la fronde qui monte contre cette crise financière et cette anarchie
de colossales subventions d’état aux banques et compagnies
d’assurance privées… totalement injustifiées, qui plongent
l’endettement des américains dans des abîmes insondables, nous
nous servirons du Décret Présidentiel « PO 11051 ».
- En fait, cette fronde, nous nous chargeons bien entendu de
l’entretenir diaboliquement, afin qu’elle devienne la plus
incontrôlable possible… car peu de gens connaissent le Décret
Présidentiel 11051. Il est pourtant capital. Il va nous servir à
imposer aux Etats-Unis, notre gouvernement secret, bien caché au
sein de la FEMA et du « Homeland Security » qui mettra sur la
touche le gouvernement Obama dans tous les domaines, comme si
une Loi martiale avait été déclarée.
Nous actionnerons alors la Loi martiale et la « purification » du
pays par l’envoi massif de millions d’opposants, de contestataires et
de Patriotes dans nos camps de la mort…
Vous allez penser : « C’est tellement énorme que les soldats
américains refuseront d’accomplir de telles missions !

- Nous croyez-vous assez stupides pour ne pas y avoir pensé ?


Deux millions de soldats étrangers, qui ne comprennent pas un
mot d’anglais sont en cours d’intégration à cette armée secrète,
venus d’Europe de l’Est et d’Asie. Ils seront très utiles pour
exécuter les ordres les plus iniques et arrêter tous ceux qui figurent
sur nos listes ROUGE et BLEUE.

…/…

53 benperi.eu@gmail.com
LA MONDIALISATION

NOUS CONTROLONS LES MEDIAS


Pas la moindre annonce ne peut, déjà aujourd’hui, atteindre le
public sans notre accord préalable. Il est bien évident que ces
contrôles ont été instaurés depuis fort longtemps, dans les agences
de presse comme dans les médias, en particulier aux Etats-Unis,
par des membres incorporés de la CIA et d’autres de nos agences,
ou bien comme dans nombre d’autres pays, comme en France, par
nos troupes Franc-maçonnes.

…/…

NOUS TROMPONS LES


TRAVAILLEURS
- Suivant l’un des grands principes du dictateur romain Néron,
et afin que les populaces ne se doutent jamais de ce qui les attend
nous ne manquerons pas de les distraire par tous les moyens
possibles ; jeux, passe-temps, passions, palaces, football et toutes
sortes de nouveaux « sports », jeux télévisés, loteries, coupes du
monde, d’Europe, d’Afrique, d’Asie, du Pacifique, jeux olympiques,
d’hiver, d’été, coupes d’Europe, jeux panaméricains, panafricains,
pan asiatiques… etc. etc. etc.
Tous ces événements détourneront leur attention de toutes les
questions que nous pourrions être contraints d’aborder avec elles.
Déshabituées à réfléchir et à se forger leur propre opinion, ces
foules commenceront à parler sur le même ton que nous et nous
serons toujours les seuls à trouver les nouveaux sujets qui
occuperont leurs pensées.

…/…

LES SOCIÉTÉS SECRÈTES


- En attendant de pouvoir entrer dans notre royaume, nous
devons agir de façon contraire à nos principes, en multipliant les
loges maçonniques dans tous les pays du monde, absorber en elles
benperi.eu 54
Et les clowns qui la servent… BEN PERI
tous ceux qui sont ou deviendront des hommes publics, car par ces
loges, nous disposons de notre principal bureau d’intelligence.
Nous devons placer l'ensemble de ces loges sous une
administration centrale et des liens connus seulement de nous, et
absolument inconnus de tous les autres.

Les types de personnes qui intègrent volontiers les sociétés


secrètes sont celles qui vivent par leur tête, les carriéristes, et en
général les esprits légers que nous n'aurons aucune difficulté à
traiter ou à utiliser pour remonter le mécanisme de la machine que
nous avons développée.
Il est naturel que nous, et personne d'autre, dirigions les
activités maçonniques, car pour cela, nous savons dans quelle
direction nous allons et quel but final nous recherchons, pendant
que ces troupes n’ont connaissance de rien, pas même du moindre
effet des actions que nous leur confions…

…/…

NOUS SERONS CRUELS


…/…

55 benperi.eu@gmail.com
LA MONDIALISATION

benperi.eu 56
Et les clowns qui la servent… BEN PERI

Comment l’Usure et la Corruption ont terrassé les démocraties

COMMENT AVONS-NOUS RUINE


LES NATIONS ?

Nous allons maintenant aborder le « programme financier » que


j’ai placé à la fin du cours parce que c’est le plus « capital » et qu’il
présente le plus « d’intérêt » de toute notre stratégie politique.

Siège de la Bank of International Settlements, Bâle, Suisse, Le


29 décembre 2008 - 15h00

Avant de pénétrer au cœur du sujet le plus fondamental de toute


notre stratégie, je tiens à vous rappeler que j'ai déjà fait allusion à
cette importance lorsque j'ai dit que la somme totale de nos actions
est tributaire des chiffres.

…/…

LA TYRANNIE DE L’USURE
- Qu'est-ce en substance qu'un prêt d’état ?
Un prêt d’état est l'émission de lettres de changes par un
gouvernement qui contiennent un très grand pourcentage
d'obligations qui couvrent la valeur du capital emprunté.
- Et voici, messieurs, le secret qui nous a permis d’accaparer
tout l’or du monde :

57 benperi.eu@gmail.com
LA MONDIALISATION

Si le prêt est consenti au taux annuel de 5 %, alors en 20


ans, l'État paye vainement une somme égale au montant
emprunté. En 40 ans il paye le double de cette somme, en 60 le
triple, et pendant tout ce temps le capital emprunté reste une
dette impayée...

Si les foules n’étaient pas si bien conditionnées par nos médias,


elles auraient compris depuis longtemps, pourquoi pratiquement
aucun pays ne se montre capable de gérer un budget qui ne soit
pas déficitaire, et elles auraient compris, depuis longtemps, à qui
profite ce crime…
Plusieurs hommes ont eu la folie de tenter de s’opposer à notre
monopole de financement des dettes publiques ; les présidents
Lincoln, Garfield et Kennedy. Vous savez tous combien leur
témérité leur fut fatale…

…/…

USURE ET CORRUPTION ONT


RUINÉ LES NATIONS
- De ce calcul il ressort que quelque soit la forme de taxation par
tête, l'État s'occupe d'écoper la petite monnaie des pauvres
contribuables pour régler ses comptes avec de très, très riches
banquiers étrangers, auxquels il a emprunté de l'argent, au lieu de
collecter cette petite monnaie pour ses propres besoins sans y
ajouter de lourds intérêts.
Vous n’aurez pas été sans remarquer que les banques du monde
appliquent le même principe aux particuliers et grâce à un
matraquage publicitaire effréné, ont réussi à les priver de toute
capacité à financer le moindre projet de création d’entreprise...
Aussi longtemps que les prêts étaient internes, les Goys ne
faisaient que transférer l'argent de la poche des pauvres dans celle
des riches, mais lorsque nous avons acheté les personnes
nécessaires aux transferts des prêts vers la sphère extérieure,
Woodrow Wilson et Franklin D. Roosevelt par exemple pour les
Etats-Unis, et d'autres noms, non moins célèbres pour les autres
pays du monde, l’or des états a commencé à affluer dans nos
caisses...
Salomon Herzl assène alors lentement et impérial :
benperi.eu 58
Et les clowns qui la servent… BEN PERI
« Tous les citoyens du monde ont alors commencé à nous
payer des tributs de sujets… »

- J’ajoute qu’il n’a jamais été immoral pour nous de proposer des
commissions à ceux que nous ne considérons que comme des
« apporteurs d’affaires »… Business is business…
Salomon Herzl poursuit, perfide :
- Ce qui est moins moral, mais ceci ne concerne pas notre
conscience, c’est qu’un homme politique accepte d’être
commissionné pour de telles opérations… Il n’est pas moral non
plus pour nous de voir un homme politique creuser toujours plus
un déficit pour recevoir toujours plus de commissions… Une fois de
plus, il s’agit de sa conscience et non de la nôtre…

…/…

NOUS CRÉONS TOUTES LES


CRISES ÉCONOMIQUES
Après avoir affiché le nouveau message, Salomon Herzl devient
démonstratif :
- Vous avez compris comment nous avons amputé les trésoreries
des pays Goys de sommes colossales. Il ne nous restait plus alors
qu’à soustraire ces énormes sommes de la circulation pour
produire de très graves crises économiques et obliger ainsi ces
stupides dirigeants à contracter de nouveaux prêts pour
« dynamiser » leurs économies…
- Toutes les grandes crises économiques ont ainsi été
organisées par nous, grâce à tout l’or qui était en notre
possession.

NOUS AVONS ORGANISÉ LA


PANIQUE DE 1908
Pour cela, nous avons utilisé diverses techniques financières,
mais principalement la soustraction massive d’or et d’espèces du
marché, provoquant d’énormes manques de liquidités, qui ont
entravé chaque fois, très sévèrement la bonne marche des
économies. Ce fut le cas pour la panique de 1908, qui fut organisée
59 benperi.eu@gmail.com
LA MONDIALISATION

par nous en mettant à la disposition des spéculateurs des sommes


colossales et lorsque les déposants souhaitèrent récupérer leurs
fonds, nous avons privés les banques des liquidités nécessaires au
remboursement.
La création de la FED est le résultat d’un plan concocté par le
Baron Alfred de Rothschild de Londres pour faciliter la création
d’une banque centrale à capitaux privés, aux Etats-Unis.
Un plan totalement contre nature dont la première étape fut la
création, en 1910, de la Commission Monétaire Nationale du
Sénateur Aldrich.
Ce plan n’était que la concrétisation du précepte édicté, 150 ans
plus tôt, par le fondateur de la famille Rothschild : « Permettez-moi
d’émettre la monnaie d’un pays et je ne craindrai pas celui qui fait
ses lois ».
La Loi officialisant la création de la Réserve Fédérale Américaine,
sous forme d’une banque privée appartenant majoritairement à la
famille Rothschild et ses amis du Cartel, fut passée à l’occasion de
la période de Noël de 1913. Dès sa mise en place nous avons utilisé
la FED. En 1915, nous savions que l’armée allemande serait
incapable de mener une guerre contre la France et le reste de
l’Europe, car elle manquait de tout. Elle n’avait même pas de quoi
nourrir sa propre armée. Nous avons alors mis en place le « Belgian
Emergency Relief », supposé venir au secours des populations
belges opprimées par la guerre, mais en fait des tonnes de
nourritures et de fonds secrets transitèrent par la Belgique,
jusqu’en Allemagne, sans lesquels elle aurait été absolument
incapable de poursuivre la Guerre.

NOUS AVONS ORGANISÉ LA


CRISE DE 1920
Grâce à de nouvelles manipulations financières, nous avons
également organisé la grande dépression de l’agriculture en 1920,
qui chassa un million de petits agriculteurs de chez eux, alors que
l’agriculture n’avait jamais été en meilleure santé cette année là…

benperi.eu 60
Et les clowns qui la servent… BEN PERI

NOUS AVONS ORGANISÉ LA


CRISE DE 1921
Grâce au contrôle exercé sur la FED, à l’époque par Messieurs
Warburg, Strauss, et Miller, nous avons, lors d’une réunion secrète
qui s’est tenue le 18 mai 1920, décidé d’exercer une contraction du
crédit tellement violente qu’elle jeta 5 millions d’américains au
chômage, pour fabriquer de façon parfaitement délibérée la crise de
1921.

NOUS AVONS ORGANISÉ LA GRANDE


DÉPRESSION DE 1929
Les mêmes personnes décidèrent ensuite, entre 1926 et 1929,
toujours par l’intermédiaire des manipulations de la FED, de rendre
fous les marchés financiers en ouvrant, de façon totalement
déraisonnable les vannes de l’accès au crédit.
Quand les gens se rendirent compte que les cours étaient
tombés si bas, qu’ils rendaient impossible le paiement du moindre
dividende, il en résultat, ce que nous avions scientifiquement
organisé : le « grand crash de 1929 »…

NOUS AVONS FAIT DURER LA GRANDE


DÉPRESSION DE 1929 JUSQU’EN 1939

La réduction massive de l’émission de billets nous a ensuite


permis de faire durer cette dépression jusqu’en 1939…
L’argent ainsi retiré du marché américain nous a précieux pour
préparer la seconde guerre mondiale, en finançant la prise de
pouvoir d’Hitler et la constitution de sa formidable armée.
Peu de gens comprennent l’extraordinaire puissance que nous
donne, tout l’or du monde que nous possédons, et le contrôle de la
BIS, de la FED, de la Banque d’Angleterre et de toutes les autres
Banques Centrales, sur le fonctionnement de l’économie mondiale.
Peu de gens soupçonnent l’extraordinaire mainmise sur le
monde, que nous confèrent la corruption généralisée du monde
61 benperi.eu@gmail.com
LA MONDIALISATION

politique et la menace du terrorisme international que nous avons


inventé et que nous soutenons. Personne ne se doute de la politique
du bâton menée par notre diplomatie, et c’est très bien ainsi.
Je vous dit tout cela pour que jamais vous ne soyez tentés de
nous trahir. Il est toujours préférable d’être du côté du plus fort,
que du côté des rêveurs utopiques ou de la populace.
Nous avons sophistiqués à un tel point les mécanismes
financiers, que nous pouvons à loisir créer des crises
conjoncturelles locales, régionales, nationales ou mondiales pour,
quelques soient les circonstances, faire avancer notre plan de
conquête du monde, et briser toute résistance…

Salomon Herzl continue assurément très fier de lui :


- Régulièrement d'énormes capitaux sont rendus stagnants,
retirant cet argent des caisses des états, qui sont contraints en
permanence de faire appel à ces mêmes capitaux pour de nouveaux
prêts.

Tous ces prêts perturbent les finances des états par le paiement
d’intérêts et les rendent esclaves de ces capitaux. La concentration
de l'industrie dans les mains des capitalistes, hors des mains des
petits patrons a ponctionné toute la substance des peuples et avec
elle, celle de leurs pays.

benperi.eu 62
Et les clowns qui la servent… BEN PERI

La marque satanique du Cartel des Banques


sur le Grand Krach de 1929
La formule des « Margin Loans » est une formule qui permet à n'importe qui et
à n'importe quelle banque de ne payer que 10 % de la valeur totale d'un stock
d'actions acheté. Ceci permet en théorie d'avoir accès à des investissements
beaucoup plus conséquents que ne le permettent les capacités financières d'un
individu ou d'une banque, et donc d'obtenir des gains financiers plus rapidement
qu'avec le système classique.
Mais les « Margin Loans » des années ’20 contenaient une clause diabolique.
Sur simple demande de la Réserve Fédérale, ils devaient être impérativement
remboursés en 24 heures… Imaginez, après 10 ans de spéculation, que tous les
emprunteurs doivent vendre leurs actions le même jour, pour rembourser leurs
investissements…
Seul un esprit supérieurement satanique est capable de concevoir un tel
piège, et d’attendre 8 ans pour provoquer l’effondrement des marchés
mondiaux.
Pendant les années 1921 -- 1929 cette formule a permis une croissance de 62 %
de l'économie, mais, en 1929 ses promoteurs (JP Morgan, Rockefeller, Warburg,
Rothschild et leurs amis du cartel des banques) ont vendu discrètement toutes leurs
actions dans les mois qui ont précédé le jeudi noir, générant de somptueuses plus-
values.
Le 24 octobre la FED battait le rappel des remboursements sous 24 heures. Des
dizaines de millions d'Américains, apprentis, actionnaires, et des dizaines de milliers
de banques ont alors tenté de vendre massivement leurs actions, ce qui a provoqué
l'effondrement des cours, et finalement abouti au fameux krach du tristement
célèbre « jeudi noir », le 29 octobre 1929.
Notez bien que la FED (JP Morgan, Rockefeller, Warburg, Rothschild et leurs
amis du cartel des banques) aurait très bien pu éviter la panique, en mettant sur le
marché des liquidités nécessaires, ce qu'elle pouvait faire statutairement, sans aucun
ordre du gouvernement américain. Elle a choisi au contraire de retirer du marché
toutes les liquidités existantes, prouvant ainsi sa volonté de ruiner les millions
d'Américains et de prendre possession de 16 000 établissements bancaires qui
avaient fait faillite suite à cette crise.
Alors, que pensez-vous des Rothschild, Rockefeller et du Cartel des Banques,
supérieurement intelligent ou supérieurement satanique ?

63 benperi.eu@gmail.com
LA MONDIALISATION

NOUS AVONS AUSSI ORGANISÉ LA CRISE


ÉCONOMIQUE ACTUELLE
Ce que je vais vous dire maintenant est strictement confidentiel.
Ces propos ne doivent absolument pas sortir de la salle où nous
sommes !
Vous savez tous que nous vivons actuellement une crise
économique mondiale sans précédent. Eh bien en vérité, si les gens
n’étaient pas complètement sous la coupe de nos « experts » et de
nos médias, ils poseraient la bonne question : « A qui profite la crise
? », et, à la vue des invraisemblables transferts de fonds opérés par
les banques et les compagnies d’assurance vers nos propres
banques, ils comprendraient vite que cette crise a été à nouveau
réalisée, comme les précédentes par le retrait massif de liquidités
du marché... Elle est à nouveau, le résultat d’actions dictées, par
les propriétaires de la banque ou nous nous trouvons, aux diverses
Banques Centrales…
Ce qui leur serait plus difficile de comprendre, c’est que cette
dernière crise va, enfin, nous ouvrir toutes grandes les portes pour
l’établissement d’une dictature mondiale à laquelle personne ne
pourra jamais demander le moindre compte.
- Grâce à cette nouvelle et dernière crise, nous sommes
maintenant à deux doigts d'entrer dans notre royaume !

- Vous n’aurez certainement pas été sans remarquer que la


première banque à avoir été déclarée en faillite est « Lehmann
Brothers ». Vous savez tous que cette banque appartient à plusieurs
familles de notre Tribu et que c’est un des piliers fondateurs de la
Réserve Fédérale américaine, l’inébranlable FED. Il faut être
complètement stupide pour ne pas comprendre que la banque
Lehmann Brothers est un établissement qui ne pouvait d’aucune
manière faire faillite et que cette faillite était donc totalement
fabriquée pour des raisons de stricte stratégie politique...
Pour augmenter l’aspect dramatique de la crise, « Citicorp », une
autre des banques qui appartient à des familles de la Tribu, et la
« Bank of America », ont licencié brutalement la première, plus de
50 000 employés, et l’autre quelques dizaines de milliers. Vous me
direz que tout ceci n'est pas suffisant pour créer une crise
financière et une panique mondiale. Vous avez raison, c'est pour
benperi.eu 64
Et les clowns qui la servent… BEN PERI
cela qu’en application du principe que je viens d’énoncer, selon
lequel l'argent doit circuler, faute de quoi une crise grave survient
de façon automatique, nous avons, par l’intermédiaire de la FED,
retiré successivement de la circulation mondiale, 4, puis 2 billions,
c’est à dire 6 millions de millions de dollars. La FED a fait cela
après que de nombreux établissements financiers dans le monde
aient viré chacun, suivant nos ordres, des sommes colossales de
façon plus ou moins licites… Ceci n’a pas été sans provoquer ci et
là, comme à la Banque Allemande de développement, quelques
indispensables licenciements de subalternes, pour sauver les
apparences...
C’est parce que nous avons, non seulement tout l'or du monde
dans nos mains, mais que nous contrôlons strictement le pouvoir,
qu'aucun homme politique et aucun média n'a jamais osé faire le
rapprochement entre la prétendue crise et ces événements. De
petits curieux ont eu la pertinence de demander quelle était la
destination des 6 billions de dollars dissimulés par la FED, mais
son nouveau président, à obstinément refusé de livrer cette
information, tout comme ont refusé de le faire JP Morgan, la Chase
de la famille Rockefeller, et la Bank of New York de la famille
Mellon.
Comble du sarcasme, nous avons profité de l’occasion pour
forcer tous les gouvernements qui sont sous notre influence, à
creuser encore plus profondément les déficits de leurs pays
respectifs, dans des proportions qui frisent la démence, avec
comme prétexte, de « venir au secours des banques… » !
Salomon Herzl, qui est tout sauf un comique, en pleure de rire…
Il continue, la voix brisée par l’émotion :
- C’est un total de plus de mille milliards de Dollars que le
gouvernement américain a ainsi offert aux plus grandes banques
qui nous appartiennent… somme à laquelle est venue s’ajouter un
billion d’euros de la part des pays de la communauté Européenne…
Nous avons bien entendu profité de cette manne pour racheter,
comme en 1920 et 1929, un très grand nombre d’établissements
bancaires, renforçant encore s’il en était besoin, notre emprise sur
l’économie et la finance, et octroyer à tous les pantins qui ont
parfaitement exécuté nos consignes, de super primes de
management.

…/…

65 benperi.eu@gmail.com
LA MONDIALISATION

Car, à l’instar de la Grèce que nous avons choisie d’immoler en


premier, pour préparer les esprits aux évènements qui vont nous
porter au pouvoir mondial, une myriade de nos meilleurs
« conseillers financiers », de Goldmann Sachs et d’ailleurs, a été
depuis longtemps introduite dans les différentes administrations de
nos ennemis, pour les aider à « dissimuler massivement les déficits
de leurs pays respectifs… ». C’est dire si nous connaissons avec
précision les maquillages qui ont été réalisés. Ce sera un jeu
d’enfants, de les dévoiler le moment venu…

…/…

Ce sera l’heure où s’imposera naturellement notre gouvernement


mondial, Comme seule solution à l’incapacité des gouvernements à
s’autogérer… Un gouvernement constitué, comme l’a souvent clamé
Monsieur David Rockefeller « de nos élites, et de nos banquiers… »
Les uns après les autres, tous les pays européens vont voir
révélées ces manipulations, et les montants des vrais déficits vont
commencer à être diffusés dans le domaine public, pour devenir
insupportables aux peuples en colère…
Alors, les foules poussées par nos agitateurs professionnels,
bien dissimulés au sein de la Police, des administrations, des
syndicats, des universités, de nos centres de réflexion, de nos
médias, vont se ruer sur les gouvernements coupables pour faire
couler le sang, les destituer et… réclamer la création d’un
gouvernement mondial !

…/…

2010 - APPAUVRIR LES PEUPLES EN


IMPOSANT LA RIGUEUR BUDGÉTAIRE
Suprême perfidie, nous avons propagé un vent de puritanisme
politique sur l’Europe. Chaque pays se veut plus rigoureux que ses
voisins, la chasse aux déficits budgétaires est ouverte. En vérité je
vous le dis, c’est bien nous qui avons initié ce mouvement. Depuis
plus de trente ans, nous nous sommes appliqués à leur faire
creuser la dette de leurs pays respectifs, à grands coups de
commissions occultes, et aucun de ces pays n’a jamais remboursé
la moindre partie du capital emprunté.
benperi.eu 66
Et les clowns qui la servent… BEN PERI
Les déficits cumulés de ces pays sont devenus si énormes, que
nous n’avons plus besoin de les augmenter pour continuer à
percevoir l’énorme « rente » qu’ils nous servent, comme des tributs
de sujets...

…/…

ENDETTEMENT - RÉCESSION
APPAUVRISSEMENT DES PEUPLES
Cette période de réduction des déficits des pays les plus riches
va nous permettre d’atteindre trois buts fondamentaux :
- Endetter toujours plus les pays développés,

- Rendre leurs retraites de plus en plus précaires, ce qui


accroîtra encore plus leur dépendance, mais par-dessus tout,
- Elle va geler les échanges intra-communautaires et mettra
toutes les économies au point mort… créant une terrible récession.

Pour creuser encore plus les déficits de ces pays qui se croient
plus riches et plus équilibrés les uns que les autres, nous allons
forcer leurs gouvernants à accroître encore plus leurs lourds
endettements, au nom de la solidarité entre pays riches. Nous
allons les forcer à venir massivement au secours de la Grèce, du
Portugal, de l’Irlande, de la Pologne, de l’Italie, de la Roumanie,
puis… de l’Espagne, de la Grande Bretagne, de la France de
l’Allemagne… Jusqu’à ce qu’il n’y ait plus un seul état en mesure
d’en financer un autre. Ce sera alors un jeu d’enfant compte tenu
du niveau de corruption qui règne au sein de tous ces
gouvernements, de les forcer à emprunter toujours plus à la FED,
au FMI, à la Banque mondiale, pour un jour se déclarer en totale
faillite.
Un tonnerre d’applaudissements crépite à nouveau.

Le Docteur Herzl marque une pause calculée, puis enchaîne au


moment le plus opportun :
- Et quelle satisfaction nous aurons alors, de voir les mêmes
gouvernants, arborer des têtes d’enterrement pour annoncer à leurs
peuples que leurs pays sont en faillite et qu’ils abdiquent leur
souveraineté en faveur de notre gouvernement mondial…
67 benperi.eu@gmail.com
LA MONDIALISATION

Un gouvernement mondial formé de quelques élites (aux ordres)


et de banquiers internationaux !
Par un effet domino des plus spectaculaires, nous, organisateurs
de ce néocolonialisme financier, recevrons alors, la capitulation de
toutes les démocraties du monde !
La salle explose, un vacarme assourdissant emplit la salle de
conférence. Salomon Herzl exulte. Après de longues minutes, une
fois le calme établi, il reprend, particulièrement sérieux :

…/…

LE COURONNEMENT DE NOTRE
POLITIQUE
Somes-nous fiers de notre stratégie ?
Et bien : Oui, je peux vous dire que les sages de Sion en sont
très fiers, et vous aussi avez tous motifs d’être fiers à votre tour,
pour nous avoir permis de réussir cet exceptionnel challenge.
La salle exulte, les applaudissements fusent, certains poussent
des cris de triomphe en gesticulant, qui se transforme en un
gigantesque brouhaha, pendant que le thème des cœurs de
Tannhäuser de Richard Wagner emplit la salle !
Après de longues minutes, une fois le calme revenu, Salomon
Herzl poursuit : - Voilà, nous sommes maintenant à la croisée des
chemins, il ne nous reste plus qu'à attendre… Un peu de patience
et nous entrerons, et vous entrerez avec nous, dans notre royaume
par la grande porte.
La salle est en ébullition et gronde d’entendement. Il faudra de
longues minutes avant qu’elle ne retrouve le calme.
Puis, affichant ce que l’on pourrait prendre pour un sourire forcé
de ses lèvres décharnées et avec un regard d’aigle acéré, Salomon
Herzl, qui apprécie particulièrement sa maîtrise des participants,
enchaîne :
- Je n’en connais pas un qui aimerait être traité de la façon dont
nous traitons les « combattants ennemis ».
- Les regards se sont instantanément figés et un lourd silence a
envahi la salle.

…/…
benperi.eu 68
Et les clowns qui la servent… BEN PERI

TOUS LES PAYS


SONT EN FAILLITE
Il devient paternel et protecteur lorsqu’il avance :
- Vous comprendrez que les manigances économiques, que nous
avons imposées aux états, ne sauraient être utilisées que par nous,
et dans le but de suivre notre agenda pour la conquête du monde.

- N'importe quel type de prêt provoque l'infirmité d'un État. Les


prêts pendent comme des épées de Damoclès au-dessus de la tête
des dirigeants, qui au lieu de prendre le nécessaire auprès de leurs
sujets par une taxe temporaire viennent alors, suppliants - mais
aussi conscients des commissions qu’ils touchent - manger dans la
main de nos banquiers. Les prêts à des états sont des sangsues
dont il est impossible de se débarrasser jusqu'à ce que l'État tombe
de lui-même, ou bien s'en débarrasse. Mais aucun état Goy ne s'en
est jamais débarrassé. En bons politiciens, ils insistent toujours
dans cette fuite en avant qu’ils jugent salutaire avec cette constante
arrière-pensée : « Et après moi le déluge… », ils insistent toujours…

…/…

LES ÉTATS RENONCERONT


BIENTÔT A LEUR SOUVERAINETÉ
Le jour où ces pays passeront devant la « commission de
surendettement » que nous leur imposerons, nous serons
impitoyables… Nous n’effacerons leurs dettes qu’à la seule
condition d’un renoncement formel à la souveraineté de leurs pays
au profit de notre Gouvernement Mondial.
Ce jour sera notre couronnement suprême, car les peuples ne
pourront plus jamais revenir en arrière.

…/…

69 benperi.eu@gmail.com
LA MONDIALISATION

FIN

Post-scriptum

Ce serait folie de laisser les destinés du monde entre les


mains d’un « Syndicat du Crime », dépourvu de toute éthique et
de toute humanité, qui depuis deux siècles n’a cessé de
prouver de quoi il était capable, et dont l’objectif exprimé est
le diriger le monde par la force brutale d’un gouvernement
despote, et dont les plans incluent la réduction de la
population mondiale, de plus 6 milliards d’individus…

Autant agir quand il est encore temps… Et agir, c’est voter pour
reprendre en main nos démocraties et envoyer à la retraite
anticipée tous les politiciens qui depuis des lustres ont fossoyé nos
démocraties. J’espère de tout mon cœur que ce livre vous aura au
moins appris pourquoi il faut voter, mais surtout pour qui ne
surtout plus jamais voter, car un fois déchus de leurs mandats
électoraux, ils ne toucheront plus les subsides du « cartel du
crime ».

benperi.eu 70
Et les clowns qui la servent… BEN PERI

THE TERROR DATABASE

Plus de 2500 documents officiels, majoritairement rédigés en


Anglais, mais aussi en Français et en Espagnol, constituent la base
documentaire des livres de Ben Peri.
Ils sont classés par mots clés, et sont mis gratuitement à votre
disposition.
ATTENTION, certains originaux ne sont aujourd’hui plus
disponibles en dehors de cette base de données, car trop gênants
pour les conspirateurs…
à consulter gratuitement sur :
benperi.eu
ou bien
benperi.com

71 benperi.eu@gmail.com
LA MONDIALISATION

Ces quelques extraits proviennent des livres de Ben Peri :

LE GRAND COMPLOT DE LA MONDIALISATION

STOP AU WARBIZ

LES PROTOCOLES DES SAGES DE SION

HIGH CRIMES - Volume 1

Vous pouvez vous procurer ces livres sur le site benperi.eu en


cliquant ici

benperi.eu 72
Nombre de archivo: LA MONDIALISATION Pdf 175x250 - 26 novembre 2010
Directorio: C:\Documents and Settings\pc\Escritorio\SITE WEB\LIVRES
ET COUVERTURES\LIVRES - TOUS LES FORMATS\LIVRES - Word pour
Pdf pour versions digitales 175x250
Plantilla: C:\Documents and Settings\pc\Datos de
programa\Microsoft\Plantillas\Normal.dot
Título:
Asunto:
Autor: pc
Palabras clave:
Comentarios:
Fecha de creación: 26/11/2010 23:14:00
Cambio número: 3
Guardado el: 26/11/2010 23:26:00
Guardado por: pc
Tiempo de edición: 14 minutos
Impreso el: 26/11/2010 23:26:00
Última impresión completa
Número de páginas: 72
Número de palabras: 15 896 (aprox.)
Número de caracteres: 87 433 (aprox.)