Vous êtes sur la page 1sur 5

Physique Terminale S Auto Induction chaambane92@gmail.

com

Auto Induction

chaambane92@gmail.com Page 71
Électromagnétisme Cours sur l’Auto Induction
Physique Terminale S Auto Induction chaambane92@gmail.com
Rappels sur l’Auto Induction 𝑁𝑖
𝑁: 𝑛𝑜𝑚𝑏𝑟𝑒 𝑑𝑒 𝑠𝑝𝑖𝑟𝑒 𝑑𝑢𝑠𝑜𝑙é𝑛𝑜ï𝑑𝑒
𝐵 = 𝜇0 𝑜ù { 𝑖: 𝑙𝑒 𝑐𝑜𝑢𝑟𝑎𝑛𝑡 𝑞𝑢𝑖 𝑙𝑎 𝑡𝑟𝑎𝑣𝑒𝑟𝑠𝑒 𝑒𝑡
1. Loi de modération de Lenz 𝑙
𝑙: 𝑠𝑎 𝑙𝑜𝑛𝑔𝑢𝑒𝑢𝑟
Le phénomène d'induction électromagnétique est tel que par ses c)) Flux propre et inductance L
effets il s'oppose à la cause qui lui a donné naissance. Le flux propre à travers toute la bobine est:
(Par ses effets, le courant induit s'oppose à la cause qui lui a 𝑁 𝑁2𝑆
𝛷𝑃 = 𝑁𝐵𝑆 𝑎𝑣𝑒𝑐 𝐵 = 𝜇0 𝑖 ⇒ 𝛷𝑃 = 𝜇0 𝑖
donné naissance ). 𝑙 𝑙
2. Loi de Faraday - par définition : 𝛷𝑃 = 𝐿𝑖
a)) Flux magnétique Φ 𝑁2𝑆 𝑁2𝑆
𝛷𝑃 = 𝐿𝑖 ⇒ 𝐿𝑖 = 𝜇0 𝑖 ⇒ 𝐿 = 𝜇0
Soit une surface orientée S (grâce à la règle de la main droite) , 𝑙 𝑙
𝑁2 𝜋𝑟 2
⃗ qui traverse cette surface.
soit un champ magnétique 𝐵 𝑂𝑟 𝑆 = 𝜋𝑟 2 ⇒ 𝐿 = 𝜇0
𝑙
2 (𝑛𝑙)2 𝑆
⃗ à travers la surface S s’écrit:
Alors le flux du champ 𝐵 𝑁 𝑆 𝑁
𝐿 = 𝜇0 𝑜𝑟 = 𝑛 ⇒ 𝑁 = 𝑛𝑙 ⇒ 𝐿 = 𝜇0 = 𝜇0 𝑛2 𝑙𝜋𝑟 2
𝑙 𝑙 𝑙
⃗ . 𝑛⃗𝑆 (𝐿𝑒 𝑓𝑙𝑢𝑥 𝑠 ′ 𝑒𝑥𝑝𝑟𝑖𝑚𝑒 𝑒𝑛 𝑊𝑒𝑏𝑒𝑟 (𝑊𝑏) )
Φ=𝐵
𝑁2𝑆 𝑁 2 𝜋𝑟 2
b)) Expression de la loi de Faraday 𝐷′ 𝑜ù ∶ 𝐿 = 𝜇0 = 𝜇0 = 𝜇0 𝑛2 𝑙𝜋𝑟 2
𝑙 𝑙
Cette loi exprime le fait que le courant induit apparaît par L’inductance s’exprime en Henry (H)
l’intermédiaire d’une force électromotrice induite. 4. Relation entre u et i pour une bobine
Et celle-ci provient de la variation du flux magnétique à travers la a)) La f.é.m. auto-induite
surface orientée constituée par le circuit électrique. La f.é.m. auto-induite s’écrit donc :
𝑑Φ 𝑑Φ𝑃 𝑑(𝐿𝑖) 𝑑𝑖 𝑑𝑖
𝑂𝑛 é𝑐𝑟𝑖𝑟𝑎 𝑑𝑜𝑛𝑐: 𝑒 = − 𝑒=− =− = −𝐿 ⟹ 𝑒 = −𝐿
𝑑𝑡 𝑑𝑡 𝑑𝑡 𝑑𝑡 𝑑𝑡
𝑒: 𝑓𝑜𝑟𝑐𝑒 é𝑙𝑒𝑐𝑡𝑟𝑜𝑚𝑜𝑡𝑟𝑖𝑐𝑒 𝑖𝑛𝑑𝑢𝑖𝑡𝑒 𝑒𝑛 𝑉𝑜𝑙𝑡 (𝑉) b)) Bobine idéale
{Φ: flux du champ magnétique à traversla surface
Une bobine idéale est une bobine dont la résistance est nulle.
du circuit en Weber (Wb)
La relation entre u et i pour une bobine idéale est :
Si c’est la variation du flux magnétique qui permet la création
𝑑𝑖
d’un courant induit, pour créer celui-ci, on peut faire varier S (en 𝑢 = −𝑒 ⟹ 𝑢 = 𝐿
𝑑𝑡
⃗ (en approchant ou éloignant la
déformant le circuit) ou bien 𝐵 Conséquences :
source du champ, ou bien en changeant sa direction, en changeant En régime continu la dérivée de i par rapport au temps est nulle
sa valeur). et donc la tension aux bornes de la bobine est nulle aussi :
Orientation du circuit, f.é.m. et courant induit La bobine idéale se comporte comme un court-circuit.
L’orientation du circuit, qui permet de définir la surface c)) Loi d’Ohm pour une bobine réelle
orientée S, donne son orientation à la f.é.m. et ainsi le sens du Bobine munie d’une résistance interne r.
courant induit dans le circuit. 𝑑𝑖
𝑢 = 𝑢𝐿 + 𝑢𝑟 = 𝑟𝑖 + 𝐿
Remarque 𝑑𝑡
Le signe (− ) qui apparaît dans la loi de Faraday montre qu’il y a 5. Energie emmagasinée par une bobine

opposition entre la f.é.m. induite et la variation de flux, ceci est la La bobine parfaite ne produit pas de chaleur, pas d'effet Joule.

traduction de la loi de Lenz : les effets s’opposent aux causes. En régime variable elle absorbe de l'énergie qu'elle stocke

3. Auto-induction et inductance d’une bobine Sous forme magnétique et qu'elle peut ensuite restituer.

a)) Phénomène d’auto-induction L'énergie emmagasinée dans une bobine a pour expression:

Un courant qui passe dans une spire créé un champ magnétique. 1 2


𝐸𝐵 = 𝐿𝐼
2
Si ce courant varie, le champ magnétique varie également.
Ainsi, on est en présence d’un champ magnétique variable à
l’intérieur d’un conducteur, la bobine elle-même!
Il y a donc phénomène auto-induction.
b)) Caractéristique de ⃗B au centre du solénoïde
- direction : parallèle à l’axe du solénoïde
- sens : de la face sud vers la face nord
- intensité :

chaambane92@gmail.com Page 72
Électromagnétisme Cours sur l’Auto Induction
Physique Terminale S Auto Induction chaambane92@gmail.com
Exercice sur l’Auto Induction EXERCICE 03

Donnée : la perméabilité du vide : 𝜇0 = 4𝜋. 10−7 𝐻. 𝑚−1 Une bobine de section circulaire est constituée par un fil de

EXERCICE 01 longueur λ bobiné régulièrement. On suppose que les spires sont

1. Une bobine de longueur ℓ=40cm, de rayon r=2cm et pratiquement situées dans un plan perpendiculaire à l’axe du

d’inductance L, comportant 250spires et parcourue par un solénoïde. La longueur de la bobine vaut l=1000mm, son

courant d’intensité I= 5A. inductance est L=85mH.

Cette bobine est considère comme un solénoïde. 1. Calculer la longueur λ du fil de cuivre.

a)) Déterminer les caractéristiques du vecteur champ magnétique 2. Cette bobine est montée en série avec un conducteur ohmique

⃗B créé au centre du solénoïde par le passage du courant I. aux bornes d’un générateur de tension continue.

b)) Calculer l’inductance L du solénoïde. Lorsqu’on ferme le circuit par l’intermédiaire d’un interrupteur

⃗ à travers ce bobine. K, l’intensité du courant passe de 0 à sa valeur maximale


c)) Calculer le flux propre du champ B
Imax = 2A une durée t=50ms. Calculer la valeur moyenne de
2. On fait alors tourner la bobine autour d’un axe perpendiculaire
la force électromotrice f.é.m. d’auto-induction.
à (∆) avec une fréquence N=50Hz.
3. On ouvre maintenant l’interrupteur K.
a)) Donner l’expression du flux Φ(t) sachant que à l’instant t=0,
a)) Que peut-on observer ?
Φ(t=0)= Φmax .
b)) Comment annuler cet inconvénient en utilisant une diode et
b)) Montrer que la bobine est le siège d’une f.é.m. d’auto-
un conducteur ohmique. c)) Quel est le rôle du conducteur
induction. Donner son expression e(t).
ohmique dans cette modification ?
c)) En déduire la valeur efficace cette f.é.m. et en déduire la
4. Calculer l’énergie électromagnétique libérée dans le circuit lors
période T de ce mouvement.
de l’ouverture de l’interrupteur.
EXERCICE 02
EXERCICE 04
On considère une bobine de longueur l=12cm, de rayon r=1cm,
Une bobine a une résistance R à ses bornes.
comportent n=2500 spires par mètre. Cette bobine est un
On approche le pôle sud d’un aimant droit comme indiqué sur la
solénoïde long par rapport au rayon des spires.
figure ci- contre.
1. La bobine est traversée par un courant d’intensité I.
⃗ au centre de la bobine est B=10−2 T.
Le champ magnétique B
a)) Calculer l’inductance L de la bobine.
b)) Calculer le courant I et le flux d’induction magnétique à
travers la bobine.
2. La bobine est maintenant en circuit Ouvert, dans le champ
1. Quel est le phénomène qui se produit dans la bobine ?
⃗ , un dispositif permet de faire tourner
magnétique uniforme B
2. Quelle face la bobine présentera-t-elle devant le pôle Sud de
librement la bobine autour d’un axe vertical passant par son
l'aimant (refaites un dessin sur votre copie) ?
centre, avec une vitesse angulaire ω=4πrad. s −1 .
En déduire le sens de i dans la bobine, puis le signe de la
⃗.
a)) A l’instant t=0, l’axe de la bobine est parallèle à B tension u comme représentée ci-dessus.
La normale aux spires étant orientée dans le sens de ⃗B. 3. Nommez et citez les deux lois d'électromagnétisme se
Calculer le flux Φ0 à travers la bobine. rapportant à l'expérience.
b)) A l’instant t, la bobine a tourné d’un angle α. 4. Lorsque l’aimant se sera immobilisé tout près de la bobine,
Exprimer le flux Φ(t) à travers la bobine. que vaudra la tension u ?
c)) Calculer le flux Φ(t) à travers la bobine à la date t=0,25s. 5. Si on refait l’expérience sans connecter la résistance à la bobine,
3. a)) Montrer que la bobine est siège d’un phénomène d’induction qu’est-ce qui change ?
électromagnétique. EXERCICE 05
b)) Donner l’expression de la force électromotrice induit e(t) à Un solénoïde, de longueur l très grande devant son rayon,
la date t. Calculer sa valeur efficace. comporte N spires enroulée sur un cylindre de section.
1. Rappeler la définition de l’inductance propre L de ce solénoïde,
puis établir son expression en fonction de N, S et l .
On donne N=10.000spires ; l=0,5m ;S=40cm2.

chaambane92@gmail.com Page 73
Électromagnétisme Cours sur l’Auto Induction
Physique Terminale S Auto Induction chaambane92@gmail.com
2. Ce solénoïde est parcouru par un courant dont l’intensité varie EXERCICE 08
de 0 à10A en une durée t=5s. On considère un solénoïde de longueur 𝑙 comportant N spires de
a)) Etablir, en fonction du temps l’expression du champ surface S.
magnétique créé à l’intérieur du solénoïde. 1. Le solénoïde est parcourue par un courant continu I=5A.
b)) On place à l’intérieur du solénoïde une bobine de 500spires Déterminer les caractéristiques du champ magnétique créé à
ayant même axe, de résistance r=20𝛀, constitué par un fil l’intérieur du solénoïde.
conducteur enroulé sur un cylindre de rayon R=1cm. On donne l=0,4m ; N=400 ; S=10cm2.
Calculer l’intensité du courant induit dans la bobine intérieur1. 2. Le solénoïde est parcouru par un courant d’intensité
Exercice 06 i(t) = 2t 2 − 2t.
Le courant i dans une bobine est de forme triangulaire, et varie a)) Calculer l’inductance L du solénoïde.
entre –80 mA et + 80 mA, en 250 µs. A t= 0, i est égal à –80 mA. b)) Quelle est l’expression de la f.é.m. d’auto- induction et
1. Représentez l’évolution du courant i en fonction du temps, quelle est sa valeur 5s après la fermeture du circuit ?
pour t variant de 0 à 500 µs. c)) Quelle est l’énergie magnétique emmagasinée dans la bobine
2. La bobine possède une inductance L= 220 mH et une résistance précédente pendant les 5 premières secondes ?
interne r = 0.5Ω . Donnez l’expression de la tension u aux 3. Le solénoïde est maintenant parcouru par un courant dont
bornes de cette bobine, en fonction de L, r,i et
𝑑𝑖
si on adopte la l’intensité varie en fonction du temps selon la loi
𝑑𝑡

convention récepteur. i(t) = 2√2 cos(100πt)

3. Que devient cette expression si on considère la bobine idéale ? a)) Déterminer l’expression de la f.é.m. d’auto- induction en

Pour la suite, on considère la bobine idéale. fonction du temps.

4. Représentez l’évolution de la tension u en fonction du temps, b)) En déduire la valeur efficace de cette tension alternative

pour t variant de 0 à 500 µs. Interpréter. sinusoïdale.

EXERCICE 07 EXERCICE 09

Un solénoïde AB de résistance négligeable, de longueur l=2m, Dans un laboratoire de recherche, une bobine servant à créer des

comportant 100spires, de rayon r=5cm. champs magnétiques très intenses est assimilés à un solénoïde de

Il est traversé par un courant d’intensité I=2A. longueur l=1m et comportant N=1000spires et de rayon R=20cm.

a)) Le solénoïde est –il le siège d’une f.é.m. d’auto-induction ? On appellera A et B les deux bornes de la bobine et on l’orientera

Justifier votre réponse. de A vers B.

b)) Faire un schéma et donner les caractéristiques du vecteur 1. Donner les caractéristiques du champ magnétique dans la

⃗ créé par le passage du courant. bobine créé par le passage du courant d’intensité i=200A.
champ B
2. a)) Etablir l’expression de l’inductance L en fonction de N, l et
c)) Etablir l’expression de l’inductance L du solénoïde puis
R ; et calculer sa valeur numérique.
calculer sa valeur.
b)) Comment augmenter L.
2. Le solénoïde est représenté par un courant dont l’intensité i
c)) Calculer le flux propre du circuit.
varie avec le temps comme l’indique la figure ci- dessous.
3. La bobine de résistance r=10Ω est parcourue par un courant
On prendra L=5mH.
dont l’intensité varie avec le temps, comme l’indique
a)) Pour quels intervalles de temps y a-t-il phénomène d’auto-
le schéma ci-contre.
induction ?
a)) Donner le schéma électrique équivalent de la bobine.
b)) Donner l’expression i(t) du courant électrique traversant la
b)) Sur le chaque intervalle de temps, donner : la f.é.m. induite
bobine sur chaque intervalle de temps.
c)) En déduire e(t) et u(t) sur chaque intervalle de temps. et la tension UAB (t) aux bornes de la bobine.

d)) Déterminer l’expression de l’énergie emmagasinée dans le c)) Représenter graphiquement UAB (t) en fonction du temps.

solénoïde pour chacun des intervalles de temps 4. Calculer l’énergie magnétique maximale emmagasinée.

i (A) i (A)
𝟐𝟎𝟎
𝟎, 𝟒
.
t (ms)
𝟎 t (s)
𝟏𝟎 𝟐𝟎 𝟓𝟎 𝟎
𝟏𝟎 𝟐𝟎 𝟒𝟎
−𝟎, 𝟒

chaambane92@gmail.com Page 74
Électromagnétisme Cours sur l’Auto Induction
Physique Terminale S Auto Induction chaambane92@gmail.com
EXERCICE 10 a))) Justifier sans calcul la forme de 𝑢𝐴𝐷𝐷 (𝑡) à partir de 𝑢𝑄𝑀 (𝑡).
Le montage représenté sur la figure ci-dessous comporte : b)) Calculer la période et la fréquence du courant débité par le
- un générateur approprié faisant circuler un courant d‘intensité générateur.
variable i(t) entre P et Q ; c)) Montrer que l’on a :
- une bobine d’inductance L et de résistance r ; 𝐿 𝑑𝑢𝑄𝑀
𝑢𝐴𝐷𝐷 =
- deux conducteurs ohmiques de résistance R=100 Ω ; 𝑅 + 𝑅0 𝑑𝑡
- un conducteur ohmique de résistance variable 𝑅0 . Calculer la valeur numérique de l’inductance L de la bobine.

L’oscilloscope bi-courbe utilisé comporte une touche « ADD »


permettant lorsqu’elle est actionnée, d’observer sur l’écran la
tension 𝑢𝐴𝐷𝐷 somme des tensions reçues sur les voies A et B :
𝑈𝐴𝐷𝐷 = 𝑢𝑃𝑀 + 𝑢𝑄𝑀
1. Etablir les expressions de 𝑢𝑃𝑀 𝑒𝑡 𝑢𝑄𝑀 en fonction de
l’intensité i du courant. En déduire l’expression de 𝑢𝐴𝐷𝐷 .
2. La touche « ADD » étant actionnée, montrer qu’il existe une
valeur 𝑅0 pour laquelle la courbe observée sur l’écran est la
𝑑𝑖
représentation de la fonction 𝐿 .
𝑑𝑡

3. La condition de la question 2. étant réalisée, on mesure 𝑅0 avec


un ohmmètre et on trouve 𝑅0 = 9Ω.
Les figures ci-dessous représentant respectivement 𝑢𝑄𝑀 (𝑡) et
𝑢𝐴𝐷𝐷 (𝑡) sont observées successivement sur l’écran de
l’oscilloscope avec les réglages suivants :
- Sensibilité sur les deux voies : 1V/division.
- Base de temps : 0,2 ms/division.
- En l’absence de tension sur les deux voies les traces horizontales
sont au centre de l’écran .

chaambane92@gmail.com Page 75
Électromagnétisme Cours sur l’Auto Induction

Vous aimerez peut-être aussi