Vous êtes sur la page 1sur 2

RAPPORT DE STAGE 25 novembre 2021

HISTORIQUE DE
L’IMAGERIE

Wilhelm Röntgen
Le premier cliché anatomique
radiographique par Wilhelm
Röntgen.

Les débuts de l’imagerie médicale sont la conséquence des travaux de Wilhelm


Röntgen sur les Rayons X. En travaillant sur les rayons cathodiques en 1895, il
effectue une expérience qui consiste à décharger le courant d’une bobine de
Ruhmkorff dans un tube à vide placé dans une boite en carton. Il parvient à
observer la fluorescence d’un écran de platinocyanure de baryum situé à
l’extérieur de celle-ci. Apres avoir renouvelé l’expérience avec plusieurs
matériaux, il remarque que ces rayonnements sont capables de traverser la
matière. Il remarque également que la densité sur l’écran dépend du matériau
traversé comme du papier, du caoutchouc, du verre ou du bois. Il a alors l’idée
de placer sa main devant le tube et observe « des ombres plus sombres de l’os
sue l’image que les ombres de la main ». Il s’agit donc de ce qui va devenir le
principe de la radiographie. D’autres essais le conduisent à l’utilisation de films
photographiques dont les premiers clichés anatomiques radiographiques sur sa
femme Anna Berthe Röntgen le 22 Décembre 1895. Wilhelm reçoit le prix
Nobel de Physique en 1901.

9
RAPPORT DE STAGE 25 novembre 2021

Dès la fin des années 1920, on injecte du « Radium C » à un malade pour suivre
la circulation sanguine à l’aide d’un compteur de Geiger-Muller inventé en
1928. Par la suite en 1934, la radioactivité artificielle est découverte par Irène et
Fréderic Joliot-Curie. On peut à partir de ce moment créer des isotopes
(actuellement appelés radionucléides). En 1938, on arrive à produire de l’Iode
131, qui est immédiatement utilisé en médecine pour des explorations et
traitements de malades thyroïdiennes. Puis la découverte du Technétium (99Tc)
en 1937 par Emilio Segré l’atome no 43 alors manquant e la table de
Mendeleiev. La découverte d’un isomère émetteur gamma (le 99mTc) et la
possibilité de le produire dans un service médical sous forme d’un générateur a
permis le marquage de différentes molécules permettant l’essor de la
scintigraphie.

10

Vous aimerez peut-être aussi