Vous êtes sur la page 1sur 2

Séance 12 

:Etude de la langue :
Les propositions, la phrase complexe
Phrase et propositions
 Proposition = morceau de phrase contenant un verbe et son sujet, et tout ce qui s’y
rapporte.
Une phrase peut être découpée en autant de propositions que de verbes.

Exemple : | Je me promenais | et j’ai rencontré un homme | qui portait un chat.

 Phrase simple = 1 proposition


 Phrase complexe = plusieurs propositions

Les propositions dans la phrase complexe


Elles peuvent être :
 juxtaposées : posées les unes à la suite des autres, séparées par la ponctuation (, : ;)

Exemple : Il court à la gare, son train est en retard : il arrive à temps.

 coordonnées : reliées par une conjonction de coordination (mais ou et donc or ni car)

Exemple : Il court à la gare, mais son train est en retard.

 subordonnées : une proposition (subordonnée) dépend de l’autre (principale).

Exemple : Il court à la gare, alors que son train est en retard.

Trois grands types de propositions :


 Proposition indépendante :
Elle se suffit à elle-même et n’a pas de subordonnée.

 Proposition subordonnée :
Proposition qui dépend d’une autre proposition (la proposition principale).
Elle a une fonction dans la proposition principale.
Elle peut être au milieu de la proposition principale.

Exemple : Quand le soleil brille, il va au lac.

 Proposition principale :
Proposition qui possède une proposition subordonnée.

Exemple : Quand le soleil brille, il va au lac.


Cinq classes de propositions subordonnées :
 Proposition subordonnée conjonctive :
Introduite par une conjonction de subordination (que, parce que, alors que, pendant que,
comme, si…)
Deux fonctions possibles : Complément d’Objet ou Complément Circonstanciel

Exemple : Germain raconte tous les jours qu’il va vendre sa console.  COD de raconte
Exemple : Germain se baigne tous les jours depuis qu’il a vendu sa console.  CCT

 Proposition subordonnée relative :


Introduite par un pronom relatif (qui que quoi dont où lequel auquel duquel)
Le pronom relatif a une fonction dans la proposition : il y remplace son antécédent.
Fonction : Complément du Nom (ou d’un pronom)

Exemple : Germain a vendu la console que je lui avais offerte.  CdN de « console »
Exemple : Germain se demande ce qu’il va faire cet après-midi.  Complément de « ce »

 Proposition subordonnée interrogative


Introduite par un mot interrogatif.
Dans une question indirecte
Fonction : Complément d’Objet

Exemple : Je me demande s’il va continuer ses révisions.  COD de « demande »


Exemple : Je veux savoir où il va passer ses après-midi.  COD de « savoir »

 Proposition participiale
Le verbe est un participe présent ou passé et il a son propre sujet.
Fonction : Complément Circonstanciel

Exemple : Le brevet terminé, tout le monde sera enfin en vacances.  CCT


Exemple : Le brevet ayant été annulé, tout le monde se retrouve en vacances.  CCC

 Proposition infinitive
Le verbe est à l’infinitif et il a son propre sujet.
Fonction : Complément d’Objet

Exemple : Sans fin, il regarde les vagues déferler sur la plage.  COD de « regarde »

Deux sortes de propositions subordonnées relatives


 Déterminative : La proposition permet de déterminer de quoi on parle exactement.

Exemple : Je m’adresse aux élèves qui ont lu la fiche jusqu’au bout.

 Explicative : La proposition ajoute une information supplémentaire, un détail, sur le nom


complété.

Exemple : Je m’adresse aux élèves de cette classe, qui ont évidemment lu la fiche jusqu’au bout.

Vous aimerez peut-être aussi