Vous êtes sur la page 1sur 6

Lycée pilote de Tunis

Les accroissements finis Terminales maths & s-exp

Mr Ben Regaya. A + Eléments de corrections www.ben-regaya.net

Exercice1

Soit a et b réels tels que 0 a b et f une fonction continue sur ℝ et dérivable sur a, b telle que f (a)  f (b)  0 .

Soit un réel de a, b . On appelle Dt la droite passant par l'origine et le point de coordonnées  t , f (t )  .

f ( x)
1. Soit g la fonction définie par g ( x)  . Etudier les domaines de définition et de continuité de g. Montrer
x
que g est dérivable sur a, b et donner la valeur de g (a) .

2. Calculer g ' .
3. Énoncer le théorème de Rolle.

4. Montrer qu’il existe t ∊ a, b , f '(t ) 


f (t )
.
t
5. Déterminer le coefficient directeur de la droite Dt pour t ∊ a, b :

6. En déduire une interprétation graphique du résultat obtenu précédemment.


Exercice 2


Soit la fonction f définie sur 1,  par : f ( x)  sin   x  1  . (C) est la courbe de f dans un repère du plan.
2 
1. a) Etudier la dérivabilité de f à droite en 1. Interpréter graphiquement le résultat.

b) montrer que f est dérivable sur 1,  .

c) Montrer qu’il existe un réel c  1, 2 tel que f '(c)  1 .

2. a) Donner en fonction de x le réel f '( x) .


b) Montrer que pour tout réel x de l’intervalle  2,5 , f '( x)  . En déduire que pour tout réel x   2,5 :
4

f ( x)  1   x  2 .
4

Exercice 3

Soit la fonction définie par : f ( x)  x  cosx .

  
1. Prouver que l’équation f ( x)  0 admet dans ℝ une solution unique x0 et que x0 ∊  , .
6 4
     
2. Montrer qu’il existe c ∊  x0 ,  telle que : f      x0  f '(c) .
 4 4 4 
3  2   
3. Montrer que f '(c) et en déduire que :  f  x0 .
2 4 3 4 4
Exercice 4

Soient f, g deux fonctions continues sur  a, b et dérivables sur a, b .

1. Montrer qu'il existe c   a, b tel que g '(c)  f (b)  f (a)   f '(c)  g (b)  g (a)  .
f '( x) f ( x)  f ( a )
2. En déduire que si lim  l alors lim l
x a  g '( x) x a  g ( x )  g ( a )
Exercice 5

Soit f une fonction dérivable et de dérivée continue sur  0,1 . On suppose que f(0) = 0 et que f '( x) 0 pour tout x∊
0,1 . Montrer qu’il existe m 0 tel que f ( x)  m .
Exercice6

Soit f une fonction dérivable sur ℝ. Montrer que x 0,  c 0 , f ( x)  f ( x)  x( f '(c)  f '(c))


Exercice7
  tanx  x
Soit f la fonction définie sur 0, par : f ( x)  si x  0 et f (0)  0 .
 2 x
 
1. Montrer que f est continue sur 0,  .
 2
 
2. Soit pour x ∊ 0,  la fonction h définie par : h( x)  2 x  sin 2 x . Etudier h et en déduire que
 2
 
2 x  sin 2 x 0 pour x ∊  0,  .
 2
   tana  a  2
3. Soit a ∊  0,  et g définie sur  0, a  par : g ( x)    x  x  tanx .
 2  a 
2

tan c tana  a
2
a) Montrer qu’il existe un réel c ∊ 0, a tel que  .
2c a2
b) En déduire que f est dérivable à droite en 0.
c) Etudier les variations de f.

Exercice 8
3 sinx
1. Soit f définie par : f ( x)  x.
2  cosx
 
a) Démontrer que le signe de f’ sur 0,  , est le même que le signe de : cos 2 x  2cosx  1 .
 2
 
b) En déduire le sens de variation de f sur 0,  , puis son signe.
 2
2 sinx  tanx
2. Soit g définie par g ( x)   x.
3
 cosx  1  2cosx  1
2
1
a) Démontrer que : g '( x)   .
3 cos 2 x
   
b) En déduire le sens de variation de g sur 0,  , puis le signe de g sur 0,  .
 2  2
   3 sinx 2sinx  tanx
3. Montrer alors que pour tout réel x de 0,  , x .
 2  2  cosx 3

4. En utilisant les valeurs exactes des lignes trigonométriques de et l’encadrement précédent, déterminer une
6

valeur approchée de puis de  .
6
Lycée pilote de Tunis
Les accroissements finis Terminales Maths & s-ex

Mr Ben Regaya. A Eléments de corrections www.ben-regaya.net

Exercice1
1. La fonction f étant continue sur ℝ donc g est définie et continue en tout réel non nul.

f étant dérivable sur l’intervalle a, b ne contenant pas 0 donc g est dérivable sur a, b et g (a) 
f (a)
 0.
a
x f '( x)  f ( x)
2. Pour x réel de a, b , g '( x)  .
x2
3. Enoncé du théorème de Rolle :
h une fonction continue sur  a, b , a b et dérivable sur a, b avec h(a)  h(b)
alors il existe un réel c  a, b tel que h '(c)  0 .
4. La fonction g satisfait les hypothèses du théorème de Rolle continue sur ℝ donc sur  a, b , a b et
dérivable sur a, b donc il existe réel t  a, b tel que g '(t )  0 .

t f '(t )  f (t ) f (t )
Mais g '(t )  0  2
 0  t f '(t )  f (t )  0  f '(t )  . t étant non nul.
t t
f (t )
Ainsi il existe t ∊ a, b , f '(t )  .
t
f (t )  0 f (t )
5. le coefficient directeur de la droite Dt est  .
t 0 t
f (t )
6. On a prouver qu’il existe t ∊ a, b , f '(t )  et ceux-ci veut dire qu’il existe un point de la courbe de f
t
d’abscisse t ∊ a, b tel que la tangente en ce point est parallèle à la droite Dt .

Exercice 2

   
sin   x  1  sin   x  1    x  1
f ( x)  f (1) 2  2  2
1. a) x 1; 
x 1 x 1  x 1
 x  1
2


sin   x  1 
sinx 2   1 de plus
Or  lim

 x  1  0 et lim

 1 donc par composée lim
 
x 1 2 x
 x  1
x 0 x 1

2
 
 x  1 f ( x)  f (1)
lim 2  lim 2   et donc par produit lim   . f n’est pas dérivable à
x 1  x  1 x1  x  1 x 1 x 1
droite en 1.
x  1
la demi tangente à (C) au point d’abscisse 1 a pour équation : 
y  0
b) la fonction x x  1 est polynôme dérivable sur ℝ et strictement positive sur 1,  donc la fonction

x x  1 est dérivable sur 1,  et comme la fonction sinus est dérivable sur ℝ alors f est dérivable
2
sur 1,  .
c) f est continue sur 1,  donc sur 1, 2 et elle est dérivable sur 1,  donc sur 1, 2 par le théorème de
f (2)  f (1)
accroissements finis, il existe un réel c 1, 2 tel que f '(c)   1 c’est le résultat demandé.
2 1
2. a) On a vu que f est dérivable sur 1,  et donc sur cet intervalle

  
cos   x  1 
 
f '( x)  2  cos   x  1   2 .
2  x  1 2  4  x  1
 
b) On a pour tout x 1; 1  cos   x  1   1 et donc en multipliant par 0 on aura :
2  4  x  1
    
0  cos   x  1   qu’on peut écrire f '( x)  .
4  x  1 4  x  1 2  4  x  1 4  x  1
1 1  1 
Or 2  x  5  1  x  1  4  1  x 1  2    1   .
2 x 1 4 x 1 4

Ainsi pour tout réel x de l’intervalle  2,5 , f '( x)  .
4

f est dérivable sur 1,  et donc sur  2,5 et pour tout réel de  2,5 , f '( x)  donc d’pres le corollaire
4

du théorème des inégalités des accroissements finis pour x réel de l’intervalle  2,5 , f ( x)  f (2)  x2
4

et le faite que f (2)  1 et que x réel de l’intervalle  2,5 donc x  2 , on obtient f ( x)  1   x  2 .
4

Exercice 3

1. f est dérivable sur ℝ somme de deux fonctions dérivables et f '( x)  1  sinx  0 f est alors strictement

croissante sur ℝ et donc elle réalise une bijection de ℝ sur f   lim f ( x), lim f ( x)  .
 x x  
Or pour tout réel x, 1  cosx  1  x 1  x  cosx  x  1  x  1  f ( x)  x  1
lim  x  1    lim f ( x)   et lim  x  1    lim f ( x)   . Ainsi f  ℝ et par
x  x  x  x 

suite l’équation f ( x)  0 admet dans ℝ une solution unique x0 .


   
Vérifier que f   f  0 et conclure.
6 4
 
2. f est dérivable sur ℝ donc dérivable sur  x0 , et par le théorème des accroissements finis il existe
 4 
 
f    f  x0 
   
c ∊  x0 ,  telle que :    f '(c) et comme f  x0   0 , on peut dire qu’il existe c ∊  x0 , 
4
 4   4
 x0
4
   
telle que : f      x0  f '(c) .
4 4 
          
c ∊  x0 ,  et x0 ∊  ,  donc c  sin   sinc sin   car la fonction sinus et
 4 6 4 6 4 6 4
 
strictement croissante sur 0, et donc , on obtient
 2 
    1 2 3
1  sin   1  sinc 1  sin    1  f '(c) 1   f '(c) c’est le résultat demandé.
6 4 2 2 2
Déduction :
   
f  f 
     
On a :     x0 or   
4 1 2 4 2 2
f   et par suite  x0 f   soit encore
f '(c) 4 f '(c) 3 f '(c) 3 4 4 3 4
 2     2   
 f  x0 et on sait déjà que x0 on obtient donc  f  x0 .
4 3 4 4 4 3 4 4

Exercice 4

1. Introduisons la fonction h définie par h( x)  f ( x)  g (b)  g (a)   g ( x)  f (b)  f (a)  . h est continue sur

 a, b , dérivable sur a, b et h(a)  f (a)  g (b)  g (a)   g (a)  f (b)  f (a)   f (a) g (b)  f (b) g (a)

et h(b)  f (b)  g (b)  g (a)   g (b)  f (b)  f (a)   f (a) g (b)  f (b) g (a) .

On a donc h(a)  h(b) et par le théorème de Rolle , il existe un réel c  a, b tel que h '(c)  0 , c'est-à-dire

f ' (c)  g (b)  g (a)   g ' (c)  f (b)  f (a)  .

f ( x)  f (a) f '(c)
2. Pour x   a, b , il existe c   a, x  tel que  . Mais lorsque x tend vers a, il est clair que
g ( x)  g (a) g '(c)
f '( x) f ( x)  f ( a )
c tend vers a aussi et donc lim  l . En conclusion, on a bien lim l.
x a  g '( x) x a g ( x )  g ( a )

Exercice 5

f ’ est continue sur  0,1 . Elle est donc bornée et atteint ses bornes. Soit m  inf  f '( x)  pour x ∊  0,1 .

Il existe x0 ∊  0,1 tel que m  f '( x0 ) . En particulier m 0 puisque f '( x0 ) 0 . Posons ensuite g ( x)  f ( x)  mx .
g est dérivable et de dérivée continue sur  0,1 . g '( x)  f '( x)  m  0 , et donc g est croissante. Puisque g(0)= 0 ,
g ( x)  0 pour tout x ∊ [ 0,1], c'est-à-dire f ( x)  m .

Exercice6

On pose g ( x)  f ( x)  f ( x)

g est dérivable sur ℝ et pour tout réel x, g '( x)  f '( x)  f '( x) .

D’après le théorème des accroissements finis : x 0 , il existe c 0 tel que g ( x)  g (0)  ( x  0) g '(c) ou encore
g ( x)  x  f '(c)  f '(c)  .

Exercice 7

tanx tanx
1. Pour x  0 ; f ( x)   1 . lim  1  lim f ( x)  0  f (0) et f est continue en 0.
x x0 x x0

  tanx
sur  0, x est quotient de deux fonctions continues avec un dénominateur qui ne s’annule pas sur
 2  x
   
cet intervalle donc f est continue sur  0, et par suite elle est continue sur 0, 2  .
 2 
 
2. h( x)  2 x  sin 2 x , x ∊ 0,  .
 2
 
h est dérivable sur 0,  (Somme de deux fonctions dérivables) et h '( x)  2  2cos 2 x  2 1  cosx   0
 2
 
h est strictement croissante sur 0,  .
 2
           
h   0,     h(0), h     0,   donc h( x) 0, x   0,  . Ainsi x   0,  ; 2 x  sin2 x 0
  2    2   2  2

 tana  a  2  
3. a) g ( x)    x  x  tanx . x ∊ [0,a] et a ∊  0,  .
 a   2
2

 
 g est continue sur [0,a] pour tout réel a de  0, .
 2
 g est dérivable sur 0, a

 g(0)=0=g(a)

g (b)  g (a)
D’après le théorème de Rolle , il existe c ∊ 0, a tel que g '(c)  0
ba
 tana  a   tana  a 
Or g '( x)  2 x    1  1  tan x  2 x 
2
  tan x
2

 a   a 
2 2

 tana  a  tan c tana  a


2
g '(c)  0  2c    tan c  0 
2
 .
 a 
2
2c a2
f ( x)  f (0) tanx  x
b) Pour x 0 , 
x x2
tanx  x tan2c 1 tanc
lim  lim  lim   tanc  0 . ( c ∊ 0, x donc quand x tend vers 0, c tend
x0 x2 c0 2c c0 2 c
aussi vers 0 ) .
Donc f est dérivable à droite en 0 et f d' (0)  0
   
c) f est dérivable sur  0,  et pour x ∊  0, 
 2  2
x sin2 x  sinxcosx  xcos 2 x
x tan2 x  tanx  x cos 2 x
f '( x)  
x2 x2
x tan2 x  tanx  x x  sinx cosx 2 x  sin2 x h( x )
f '( x)  2
 2 2
 2 2
 2 2 0 . Ainsi f est strictement
x x cos x 2 x cos x 2 x cos x
   
croissante sur 0,  et f 0,    0,  .
 2  2

Vous aimerez peut-être aussi