Vous êtes sur la page 1sur 31

PHYSIOLOGIE DE L'OREILLE

Dr BEN YOUSSEF Aymen.


Service ORL et chirurgie cervico-faciale
Hôpital régional de Menzel Bourguiba
INTRODUCTION

• L’oreille Assure 2 fonctions : Audition et équilibration


• Elle possède des organes spécifiques pour assurer
chacune de ces fonctions
audition (cochlée)

Oreille interne

équilibration (système vestibulaire)


AUDITION
AUDITION

❖Le son
• Il est le résultat d’un mouvement des molécules d’air qui nous
entourent.
• Il est caractérisé par les éléments suivants :
➢ La fréquence
➢ L’amplitude
➢ Le timbre
AUDITION

❖Le son
➢ La fréquence
• Elle correspond au nombre d’ondes sonores qui passent en un
point par unité de temps.
• Plus un son est aigu, plus la fréquence est élevée.
• L’oreille humaine perçoit des sons dont la fréquence va de 20 à
20 000 Hz (Hertz = nombre de cycle/s)
• L’acuité auditive la meilleure se place entre 1000 et 4000Hz
AUDITION
AUDITION

❖Le son
➢ L’amplitude (intensité)
• L’intensité d’un son se mesure en décibel (dB)
• L’amplitude d’une conversation normale se situe aux alentours de
50 dB
• Plus un son est puissant, plus son amplitude est grande
AUDITION

❖Le son
➢ Le timbre
• Permet de différencier plusieurs instruments qui émettent la
même note
• L’oreille humaine est capable de discerner environ 400 000 sons
différents.
AUDITION

❖Mécanisme de l’audition
• Schématiquement, les ondes sonores sont transportées
par les OE et OM vers l’organe de Corti (OI), où elles
sont transformées en influx nerveux, qui emprunte
ensuite les voies auditives jusqu’au cerveau, qui analyse
les ondes sonores.
AUDITION

❖Mécanisme de l’audition
• La transmission sonore est de 4 types dans l’oreille, en
partant du pavillon jusqu’à l’encéphale :
✓ Aérienne
✓Mécanique
✓Liquidienne
✓Nerveuse
AUDITION
❖Mécanisme de l’audition
❑ Rôle de l’oreille externe
• Capte les sons grâce au pavillon, et les oriente vers
l’intérieur du CAE jusqu’à la membrane du tympan.
• Sous l’effet des vibrations sonores, le tympan aussi se
met à vibrer.
• Le tympan ne peut fonctionner correctement que si la
pression de l’OE et celle de la caisse du tympan sont
identiques =>rôle de la trompe d’eustache.
AUDITION

❖Mécanisme de l’audition
❑Rôle de l’oreille moyenne
• Transmet les vibrations tympaniques à travers la caisse
du tympan qui est une cavité aérienne, jus-qu'aux
cavités liquidiennes de l'oreille interne.
• Pour ce faire, l'énergie sonore issue de la membrane
tympanique doit être amplifiée (le liquide est plus difficile
à ébranler que l'air).
AUDITION

❖Mécanisme de l’audition
❑Rôle de l’oreille moyenne
• Cette amplification est réalisée grâce à deux
phénomènes :
➢ l'articulation mécanique de la chaîne des osselets ;
➢la différence de surface qui existe entre la membrane
tympanique et la fenêtre ovale (lieu d'insertion de
l'étrier).
AUDITION

❖Mécanisme de l’audition
❑Rôle de l’oreille moyenne
• Lorsque les sons sont trop importants : risque de lésion
de l’oreille interne
• Mécanismes de protection : réflexe stapédien
(contraction du muscle de l’étrier) et réflexe acoustique
(contraction du muscle du marteau) => rigidifie la chaîne
des osselets et empêche donc la transmission du son
AUDITION

❖Mécanisme de l’audition
❑Rôle de l’oreille interne
• Les vibrations parvenues à l’étrier sont transmises
par la fenêtre ovale au liquide périlymphatique, qui
Vibre à son tour vibration des différentes membranes.
• La membrane basilaire monte et descend et fait à son
tour osciller la partie basale du conduit cochléaire
AUDITION

❖Mécanisme de l’audition
❑Rôle de l’oreille interne
• Les vibrations parvenues à l’étrier sont transmises
par la fenêtre ovale au liquide périlymphatique, qui
Vibre à son tour vibration des différentes membranes.
• La membrane basilaire monte et descend et fait à son
tour osciller la partie basale du conduit cochléaire
AUDITION
❖Mécanisme de l’audition
❑ Rôle de l’oreille interne
• Les cellules auditives sont alors déplacées latéralement par
rapport à leurs cils qui se courbent sous l’effet du
déplacement.
• Le déplacement des cellules auditives entraîne la libération
d’un neurotransmetteur qui va stimuler les fibres nerveuses
du ganglion de corti.
• L’influx est créé, il se propage alors le long des axones du
nerf cochléaire.
AUDITION

❖Mécanisme de l’audition
❑Rôle de l’oreille interne
• deux systèmes:
➢un système amplificateur et modulateur les cellules
ciliées externes
➢un système transducteur à l’origine de l’audition les
cellules ciliées internes
AUDITION

❖Mécanisme de l’audition
❑Rôle de l’oreille interne
• deux systèmes:
➢un système amplificateur et modulateur les cellules
ciliées externes
➢un système transducteur à l’origine de l’audition les
cellules ciliées internes
AUDITION
❖Les surdités
• La perte d'acuité auditive, appelée surdité ou hypoacousie,
est la diminution de la capacité à percevoir les sons
(diminution de l'ouïe). On parle aussi de baisse de
l'audition.
• La perte d'acuité auditive peut être temporaire ou
irréversible. Elle survient brutalement ou progressivement
et atteint une oreille ou les deux.
AUDITION
❖ Les surdités
• La surdité est calculée en décibels de perte auditive. Ainsi on définit :
➢ la surdité légère : de 20 à 39 décibels de perte auditive. La personne fait
répéter son interlocuteur dès la perte de 30 décibels, sur les sons aigus ;
➢ la surdité moyenne : de 40 à 69 décibels de perte auditive. Le niveau de 40
décibels est le premier niveau majeur de handicap. En effet, la personne
ne comprend que si son interlocuteur élève la voix ;
➢ la surdité sévère : de 70 à 89 décibels de perte auditive ;
➢ la surdité profonde : de plus de 90 décibels de perte auditive. La personne
n'entend plus du tout la parole.
AUDITION
❖ Les types de surdité
❑ Les surdités de transmission
• La surdité provient d'un problème de transmission du signal sonore dans l'oreille
externe ou moyenne
• Les principales causes de la surdité sont :
✓ une malformation congénitale de l'oreille ;
✓ un blocage mécanique : présence de liquide derrière le tympan (suite à des
otites à répétition ou à une otite séreuse chronique), obstruction du conduit
auditif externe par un bouchon de cérumen ou un corps étranger... ;
✓ des séquelles d'un traumatisme de l'oreille moyenne ;
✓ une dégénérescence des osselets de l'oreille moyenne (otospongiose).
AUDITION
❖ Les types de surdité
❑ Les surdités de perception
• Les surdités de perception sont des anomalies de la transformation
du signal sonore en influx nerveux et de l'« interprétation » de ce
signal par le cerveau.
• Elles sont liées à des maladies de l'oreille interne,
AUDITION
❖ Les types de surdité
❑ Les surdités de perception
• Les causes sont alors :
✓ une surdité génétique diagnostiquée au cours du dépistage néonatal,
✓ la maladie de Ménière, due à une augmentation de la pression dans le
labyrinthe,
✓ certains médicaments toxiques pour l'oreille interne
✓ une exposition aux bruits intenses,
✓ un traumatisme de l'oreille interne
AUDITION
❖ Les types de surdité
❑ Les surdités de perception
• Les causes sont alors :
✓ une cause vasculaire ou virale avec surdité unilatérale de survenue
brutale,
✓ une infection de l'oreille interne par propagation d'une otite ou
survenant lors des oreillons ou d'une méningite
✓ une atteinte du nerf auditif : par exemple présence d'un neurinome de
l'acoustique
✓ rarement à une atteinte des voies auditives du cerveau.
ÉQUILIBRATION
ÉQUILIBRATION

3 éléments anatomiques: -système vestibulaire


-système visuel
-système proprioceptif
Le système vestibulaire est formé par deux systèmes:
❖ un système canalaire
❖ un système otolithique
ÉQUILIBRATION
A. Le système canalaire:
▪ 3 canaux semi-circulaires
occupant les 3 plans de
l’espace
▪ Sensibles aux accélérations
angulaires lors des rotations de
la tête
▪ Crête ampullaire = organe
sensoriel
ÉQUILIBRATION
B. Le système otolithique:
• Utricule détecte les
accélérations linéaires dans
le plan horizontal
• Saccule détecte les
accélérations linéaires dans
le plan vertical
Macule: organe sensoriel

Vous aimerez peut-être aussi