Vous êtes sur la page 1sur 7

LA FOI

La foi est l’un des sujets les plus importants de la Bible. Elle est le fondement
même de la vie chrétienne. Car cette vie s’obtient par la grâce et se vie par la
foi. Lorsque nous étudions la Bible, nous nous rendons compte que depuis
l’ancien testament jusqu’au nouveau, la condition fondamentale pour obtenir
quelque chose de Dieu c’est la foi. Si nous parlons du nouveau testament, c’est
pour dire que nous sommes concernés, car nous vivons à l’ère du nouveau
testament. Nous pouvons voir que dans le nouveau testament, Jésus-Christ a
guéri les malades grâce à leur foi. Cela veut dire que si ces malades n’avaient
pas de foi, ils ne seraient pas guéris, même comme c’était devant Jésus. Nous
voyons par-là l’importance de la foi dans la vie chrétienne. En effet lorsque
Dieu dit que mon juste vivra par la foi, c’est pour dire que sans la foi, le juste ne
peut pas vivre. Le verbe vivre ici concerne la vie chrétienne. Sans la foi on ne
peut pas avoir une vie chrétienne victorieuse. On sera toujours en train de
tomber dans le péché du doute, et on sera vulnérable à toute tentation de
Satan. Pour recevoir quelque chose de Dieu, il faut la foi, qu’on soit chrétien ou
pas. Beaucoup de ces malades que Jésus avait guéris n’étaient pas des
chrétiens ; nous pouvons voir le cas des dix lépreux dans Luc17  :11-17.

Quand Dieu dit dans Hébreux 10 :38 « mon juste vivra par la foi », il faut
savoir qui est juste. Le juste est celui qui est justifié par Jésus-Christ. Lorsque
nous disons que nous sommes justifiés, cela implique que nous étions
coupables. Selon la loi, quand une personne est coupable, elle doit être
condamnée. Ce qui veut dire que nous étions condamnés. La condamnation ici
n’est pas une peine de prison, mais par rapport à la vie éternelle. Nous étions
donc condamnés à aller en enfer. Mais la Bible dit que nous sommes justifiés
par Jésus-Christ. Jésus a enlevé l’acte qui nous condamnait et de ce fait nous
sommes devenus comme si nous n’avions rien commis. La faveur et la place
que nous avons aujourd’hui devant Dieu, nous ne la méritons pas, elles nous
ont été données par la vertu de notre Seigneur Jésus. Nous pouvons lire à cet

7
effet Acte13 :38-39  ; Rom3  :23-24. Les justes sont les chrétiens au sens propre
du terme.

Une question se pose encore : pourquoi le juste ou le chrétien (que nous


sommes) vivra-t-il par la foi ? La Parole de Dieu nous dit dans Heb11 :6 que
sans la foi nul ne peut être agréable à Dieu. Nous comprenons déjà que le
chrétien doit vivre par la foi parce qu’il faut qu’il soit agréable à Dieu. Lorsque
nous lisons la fin du verset 38 de Hébreux10, Dieu dit « s’il se retire, mon âme
ne prend pas plaisir en lui ». Ici, il est question de se retirer de la foi. Pour que
Dieu prenne plaisir en nous, il faut que nous vivions par la foi. Trouver plaisir
c’est éprouver une certaine satisfaction, un certain contentement, une certaine
fierté. Pour que Dieu soit content, satisfait, ou même fier de nous, nous devons
vivre par la foi.

Nous devons savoir qu’en marchant avec Dieu, un chrétien ira aussi loin
que sa foi le pousse, pas plus. Cela veut dire que notre niveau spirituel montre
notre degré de foi.

Notre paix, notre joie, notre patience, notre courage, notre zèle, nos
œuvres et même notre amour sont conformes à notre niveau de foi. La foi est
la clé qui ouvre toutes les portes des bénédictions. Même pour recevoir les
bénédictions spirituelles (salut, sanctification, dons spirituels, etc.), nous avons
besoin de la foi. Cela étant, nous verrons en (I) la foi et ses caractéristiques et
en (II) comment obtenir et vivre la foi ?

I) QU’EST-CE QUE LA FOI ET QUELLES SONT SES CARACTERISTIQUES


PRINCIPALES ?

Nous verrons d’abord ce qu’est la foi avant de voir ses caractéristiques.

A) DEFINITION

La meilleure définition ou description Biblique de la foi que nous pouvons


avoir se trouve dans Héb11 :1 : « Or la foi est une ferme assurance des choses
qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas. » Lorsque nous
lisons ce passage, nous réalisons qu’il ne s’agit pas d’une définition littérale de
la foi, mais d’une déclaration de sa force et de son action. Ce verset nous parle
de la foi de manière concrète et pratique.

7
La foi est une ferme assurance. L’assurance est le fait d’être sûr, d’être
convaincu. Avez-vous déjà vu quelqu’un qui a une assurance ou qui est
convaincu de ce qu’il dit, pense ou fait ? On ne l’attaque pas facilement sur sa
position. Même si la personne manque des mots pour se défendre en cas de
contradiction, son cœur reste néanmoins infaillible sur sa position. La Bible
parle d’une ferme assurance. C'est-à-dire une assurance inébranlable. Si
l’assurance simple peut être attaquée, sachons que la ferme assurance résiste à
toute attaque. La foi n’est pas seulement une ferme assurance, elle est aussi
une démonstration.

Démontrer c’est prouver que quelque chose est vraie. Dans une
démonstration, on sait déjà que la chose est vraie, mais il faut prouver. C’est
aussi ça la foi. Il faut prouver parce que ce n’est pas encore visible, c’est encore
caché, voilé. Nous voyons que la foi c’est aussi rendre visible ce qui est
invisible, caché, voilé. La foi concerne les réalités spirituelles, physiques ou
matérielles que nous ne voyons pas encore et que nous ne touchons pas
encore. La foi est relative à des choses que nous ne possédons pas encore, que
nous espérons sans les voir, des choses promises par Dieu mais qui ne sont pas
encore réalisées dans notre expérience. Ne pensons pas qu’il s’agit seulement
des choses matérielles ou physiques, mais il s’agit aussi des choses spirituelles.
La foi c’est voir les choses telles que Dieu les voit et non telles que le monde
nous les présente. Regarder par la foi c’est regarder avec l’œil de Dieu qui est
en nous. Cet œil de Dieu en nous c’est le Saint-Esprit qui habite en nous. Dans
Jean 16 :13, Jésus nous dit que le Saint-Esprit nous dira ce qu’il aura entendu
de Dieu et nous annoncera les choses à venir. Les choses à venir ne sont pas
seulement relatives à la fin des temps ou à la fin du monde. Elles concernent
aussi des domaines de nos vies. Au regard de la définition de la foi, nous
remarquons également que la foi rencontre toujours des obstacles sur son
chemin. Il y a toujours des montagnes, des murs, des barrières qui se lèvent
devant notre foi. Seulement, la foi et les obstacles ne peuvent cohabiter. L’un
cèdera la place à l’autre. Soit la foi triomphe des obstacles, soit les obstacles
éteignent la foi. Rappelons-nous que la victoire qui triomphe du monde c’est
notre foi : 1Jean5  :4.

7
B) QUELQUES CARACTERISTIQUES PRINCIPALES DE LA FOI

Lorsque nous parlons des caractéristiques principales de la foi, nous


voulons parler des éléments principaux qui constituent la foi. Ce sont des
éléments qui doivent se trouver dans la vie de celui qui veut vivre par la foi et
plaire à Dieu. On doit retrouver cela dans la vie de chaque chrétien.

- Rom8 :24-25 : La foi concerne les choses qu’on ne voit pas encore de


nos yeux, qu’on ne touche pas encore avec nos doigts. On ne peut pas
avoir la foi sur quelque chose qu’on voit déjà ou qu’on en jouit déjà. Il
faut comprendre que la foi est basée sur quelque chose qu’on possède
en esprit mais qui n’est pas encore palpable physiquement.
- Heb11 :7 : La foi doit être accompagnée de l’acte (Jacq2 :14-26).Le
passage que nous venons de lire nous parle de Noé. La Bible nous dit
(Gen6) qu’en son temps, la violence avait remplie la terre. L’abomination
était à son comble. Il y avait les géants sur la terre. C’est en ce moment
que Noé reçoit la Parole de Dieu et construit l’arche sans avoir peur que
ces géants, ces violents peuvent lui faire du mal. En plus, Noé n’a jamais
vu une pareille chose mais il construit. Je suis sûr qu’on se moquait de lui
plus qu’on ne le fait de nous aujourd’hui. La foi véritable fait agir quand
bien même on ne voit encore rien, quand bien même les choses sont
contraires à ce que nous attendons. On agit en ce moment sans tenir
compte de la réaction des hommes. Ce sont nos actes de foi qui
provoquent le miracle. Il y a beaucoup d’exemples dans la Bible. La
femme à la perte de sang depuis 12 ans qui par la foi traverse les
obstacles pour toucher le bord du vêtement de Jésus ; Regardons aussi
Pierre et Jean qui guérissent le boiteux dans Actes 3 :6-7. Il a fallu que
Pierre joigne la parole à l’acte en tenant la main du boiteux pour le faire
lever.
- Heb11 :8 : La foi obéit quand bien même les conditions sont difficiles.
Abraham ne savait pas où il allait. Dans Genèse 12 :1, Dieu dit va dans le
pays que je te montrerai. Cela nous fait comprendre que pendant qu’il
faisait ses bagages, il ne savait pas où il allait. Mais il s’est levé et est

7
parti. L’une des raisons pour laquelle les chrétiens diluent la Parole de
Dieu aujourd’hui c’est parce qu’ils n’ont pas de foi en cette Parole.
Dans les églises aujourd’hui, on a multiplié beaucoup de stratégies
humaines pour faire l’œuvre de Dieu. C’est un manque de foi en la Parole
de Dieu. La foi obéit sans poser les questions du genre : Comment est-ce
que cela va se passer, Pourquoi c’est ainsi et non comme ça, Où est-ce
que tu m’envoie Seigneur, Vais-je vraiment réussir là où tu m’envoie
Seigneur? Une fois ces genres de questions posées, le diable injecte dans
nos pensées les réponses qui vont tuer la foi et mettre le doute.
- Heb11 :11 : La foi croit que Dieu est fidèle en ses promesses quand bien
même les circonstances sont contraires à ces promesses.
Scientifiquement, et même physiquement, Sara ne pouvait plus avoir
d’enfant. Mais parce qu’elle savait que Dieu est fidèle, elle a attendu et
obtenu l’accomplissement de la promesse. Là où nous échouons c’est
quand nous voulons accomplir de nous-même les promesses de Dieu. Si
ton père a promis te donner de l’argent, cela ne veut pas dire que tu dois
aller de toi-même dans son portefeuille prendre de l’argent. Il faut
attendre le moment où il t’en donnera. Tous les temps que nous voulons
accomplir les promesses de Dieu de nous-mêmes, nous engendrons
Ismaël alors que Dieu veut Isaac. C’est lui que Dieu a promis et a donné
au moment choisi par Lui-même. Ismaël est le fruit de l’effort humain qui
n’entraine que nuisance et catastrophe pour Isaac. Regardons ce qui se
passe dans le monde aujourd’hui entre les descendants de ces deux
ancêtres. Isaac est venu à un moment où Abraham et Sara n’espéraient
plus rien parce qu’ils n’avaient plus de force. Le jour où nous
reconnaitrons notre incapacité à accomplir la promesse de Dieu, le jour
où nos forces (intelligence humaine, raisonnement et méthode humain)
seront épuisées, ce jour-là Dieu se lèvera et accomplira sa promesse.
- Heb11 :13-15 : La foi ne s’attache pas aux choses de la terre. Les yeux
de la foi sont fixés vers le ciel. La mondanité entre dans l’église
aujourd’hui parce que les chrétiens n’ont plus de foi.
Prendre les choses dans le monde pour amener dans l’église montre
notre manque de foi, quel que soit la nouvelle appellation que nous
donnerons à la chose. Beaucoup de lois sont prises dans les milieux

7
chrétiens aujourd’hui à cause du manque de foi. Puisse le Seigneur Dieu
tout puissant nous aider et nous faire vivre la foi.

II) COMMENT OBTENIR ET VIVRE LA FOI ?


A) COMMENT OBTENIR LA FOI ?

La foi est un élément ou une vertu spirituelle que nous devons avoir
absolument pour plaire à Dieu. Pour l’obtenir, il faut remplir certaines
conditions :

1) Luc17  :5. Les apôtres avaient compris que pour vivre et pratiquer la
Parole de Dieu, il faut la foi. C’est pourquoi ils ont demandé à Jésus de leur
donner la foi. Nous devons aussi prier comme ils l’ont fait. Nous devons
demander à Dieu de nous donner ou même d’augmenter la foi.

2) Rom10 : 17. Nous devons lire et écouter la Parole de Dieu. Nous


distinguons ici deux types de Paroles : la Parole écrite, c'est-à-dire la Bible et
la Parole révélée. Nous entendons par Parole révélée celle que Dieu nous dit
par rapport à une situation que nous traversons, ou en réponse à une
prière, ou question posée. En toute situation, nous devons apprendre à
écouter Dieu nous parler. C’est sur cette Parole reçue que nous bâtirons
notre foi. Le manque de foi est souvent la conséquence du manque
d’écoute de la Parole de Dieu. Dieu est prêt à nous parler chaque fois que
nous venons vers lui.

3) Heb12  :2. Nous devons avoir les regards sur Jésus, car c’est lui qui crée la
foi et elle doit être orientée vers lui et vers sa Parole. Avoir les regards sur
Jésus c’est le prendre pour modèle de vie en toute chose. Ne jamais croire
que Jésus a vécu son temps et maintenant il n’est plus à la mode.

B) COMMENT VIVRE LA FOI ?

Luc18  :8. Jésus ne demande pas s’il trouvera les miracles sur la terre (car
c’est ce que nous aimons le plus aujourd’hui) ou autre chose. Il demande s’Il
trouvera la foi sur la terre. Ce passage nous fait comprendre que Jésus ne
reviendra pas pour chercher ceux qui partent à l’église, ni ceux qui ont
bénéficiés d’un miracle, mais ceux-là qui ont la foi. Il s’agir de la foi vivante

7
car c’est après la parabole du juge inique qu’il pose la question. En prenant
Abraham comme exemple de foi, nous avons quelques conseils pratiques.
1) Chercher à connaitre la volonté de Dieu en toute situation. Gen12 :1. Ici,
Dieu révèle sa volonté à Abraham. Cette volonté était qu’Abraham quitte
son pays, sa patrie et la maison de son père. Lorsqu’un chrétien connait la
volonté de Dieu dans n’importe quelle situation qu’il traverse, ce chrétien
ne chancelle pas.
2) Obéir promptement à ce que Dieu dit et non à ce que disent nos
sentiments : Gen12  :4-5. Connaissant la volonté de Dieu, Abraham a obéi.
Bien qu’il ne sache pas encore ce que cette obéissance devait lui apporter, il
l’a fait. Très souvent nous voulons voir les résultats avant d’obéir. Nous
voulons voir avant de croire.
3) Nous devons proclamer cette Parole de Dieu à tout moment que nous
soyons dans les difficultés ou pas. La proclamation doit ce faire beaucoup
plus dans notre esprit. C’est une façon d’accepter et de faire nôtre cette
Parole. C’est également une façon de faire que cette parole prenne vie en
nous. Il faut tout faire pour ne pas l’oublier. Soit on l’écrit quelque part ou
on le raconte à quelqu’un de sûr.
4) Ne pas se laisser décourager par se qui se passe tout autour de nous et
qui semble contraire à la Parole reçue de Dieu. Des évènements arriveront
et qui nous feront douter de l’accomplissement de la Parole de Dieu.
Sachons qu’une foi qui ne traverse pas des difficultés n’est pas une foi
ferme. Pour que ta foi soit affermie, Dieu permet qu’elle rencontre des
obstacles. Sachons qu’entre la promesse de Dieu et son accomplissement, il
y a toujours un désert à traverser.
5) S’éloigner de tout ce qui peut être obstacle à la vie de foi. Il ne s’agit pas
seulement des choses matérielles, mais également des personnes. Il y aura
toujours des personnes que le Diable va placer sur ton chemin pour
t’empêcher de vivre par la foi. Ils pourront même être des personnes qui te
sont chères. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle on ne raconte pas ses
choses à n’importe qui.

Vous aimerez peut-être aussi