Vous êtes sur la page 1sur 8

GSP : LA FARANDOLE DE KIPE

DEVOIR HEBDO. N° 3 Discipline : Physique. Niveau : TSM ANNEE 2021-2022


Le chargé des cours : M. René K. DELAMOU
/ (621622120)

SUJETS DE BAC 2002 – 2021 MECANIQUE (EXTRAITS)

BAC 2000 SE
Une automobile est en mouvement rectiligne horizontal. Pendant les 25 premières secondes la vitesse de l’automobile
croit de 0 à 20 m/s. L’automobile a ensuite un mouvement uniforme puis jusqu’à l’arrêt un mouvement uniformément
retardé d’accélération 0,5 m/s2. La distance totale parcourue par l’automobile est 10 km. Déduire de ces données :
1) Le temps pendant lequel le mouvement est freiné ;
2) La distance parcourue à vitesse constante ;
3) La durée totale du trajet
Réponses : 1) 𝒕3 = 40 𝒔 ; 2) 𝒙 = 𝟗, 35 𝒌𝒎 ; 3) 𝒕 ≃ 8𝒎𝒊𝒏53𝒔
BAC 2002 SE
1-Un corps de masse m décrit à vitesse constante, autour d’un astre de masse M, d’orbite de rayon R. Trouver une re-
lation entre la période de révolution T de ce corps et le rayon R.
2-Application numérique : La Terre décrit autour du Soleil une orbite sensiblement circulaire de R = 150.106 km de
rayon en T= 365 jours.
La Lune décrit autour de la Terre une orbite de R’ = 380.103 km de rayon en T’ = 28 jours environ.
Déduire de ces données (approximatives) un ordre de grandeur de la masse du Soleil.
(Masse de la Terre : MT = 6,0.1024 kg)
𝑻2 4𝝅2 𝑹 3 𝑻′ 2
Réponse : 1) = = 𝑪𝒔𝒕𝒆 ; 2) d’après la 3ème Loi de Kepler : 𝑴𝑺 = 𝑴𝑻 × ( ) × ( ) = 2,17. 1030 𝐤𝐠
𝑹3 𝑮𝑴 𝑹′ 𝑻

BAC 2003 SS
Un solide, de centre d’inertie G, animé d’une vitesse v = 2 m.s-1, aborde un plan incliné qu’il monte en glissant sans
frottement, l’angle d’inclinaison du plan par rapport à l’horizontale vaut : 𝛼 = 30°.
1) Quelle est la nature du mouvement de G ?
2) Quelle est la distance parcourue par le solide sur le plan incliné avant l’arrêt ?
3) Une fois arrêté que va faire le solide ? On donne 𝑔 = 9,8 𝑚. 𝑠 −2
𝐯2
Réponses : 1) 𝒂 = −𝒈𝒔𝒊𝒏𝜶 = −4,9 𝒎. 𝒔−2 < 0 𝑴𝑹𝑼𝑹 ; 2) 𝑳 = = 0,41 𝒎 ; 3) Slide down
2𝒈 𝐬𝐢𝐧 𝜶

BAC 2004 SM
Une balle est lancée verticalement sans rotation propre, vers le haut à partir du sol. Elle atteint une hauteur maximale
ℎ = 20 𝑚 et retombe verticalement. On néglige la résistance de l’air et on prend 𝑔 = 10 𝑚. 𝑠 −2
1) A l’aide du théorème de l’énergie cinétique ou de l’énergie mécanique, calculer la vitesse initiale de cette balle.
2) Etablir l’équation horaire 𝑡 ⟼ 𝑧(𝑡).
Quel est le temps mis par la balle pour revenir à son point de lancement ?
1
Réponses : 1) TEC : 0 − 2 𝒎𝒗20 = −𝒎𝒈𝑯 ⇒ 𝐯0 = 20 𝒎. 𝒔−1 ; 2) 𝒛(𝒕) = −5𝒕2 + 20𝒕 ; 𝒗(𝒕) = −10𝒕 + 20 ; 𝒛 = 0 ;
𝒕 = 4 𝒔.
BAC 2005 SM
Une boule sphérique indéformable de masse 𝑚 = 10 𝑘𝑔, roule sans glisser sur une table horizontale.
1) Quelle est la trajectoire de son centre d’inertie ?
2) Calculer la vitesse de son centre d’inertie pour que l’énergie cinétique de cette boule soit de 16 J.
2
On donne le moment d’inertie d’une sphère : J∆ = 5 𝑚𝑅 2 .
7 10𝑬
Réponses : 1) Trajectoire rectiligne ; 2) 𝑬𝑪 = 𝑬𝒄𝑻 + 𝑬𝒄𝑹 = 10 𝒎𝐯 2 ⟹ 𝐯 = √ 7𝒎𝒄 = 1,51 𝒎. 𝒔−1

BAC 2005 SE

I- A partir du sol horizontal, une bille de masse m, est lancée avec une vitesse initiale v0 = 12 𝑚. 𝑠 −1 suivant un angle
de tir 𝛼 = 30°.

1
a) Etablir les équations horaires des coordonnées d’un point de sa trajectoire.
b) Donner l’équation de la trajectoire
c) Calculer la portée du lancé de la bille et la flèche.
𝑥(𝒕) = 10,39𝑡 𝒈
Réponses : 𝒂) { 2 (𝒎) ; b) 𝒚 = − 2𝒗2 𝒄𝒐𝒔2𝜶 𝒙2 + 𝒙 𝐭𝐚𝐧 𝜶 = −0,045𝒙2 + 0,577𝒙 ; c) 𝒙 = 12,7 𝒎 ;
𝑦(𝒕) = −4,9𝒕 + 6𝑡 0

𝒉 = 1,835 𝒎
II- Un ascenseur initialement immobile de masse 𝑚 = 800 𝑘𝑔 parcourt une distance d = 7 m en un temps 𝑡 = 3 𝑠.
Calculer la tension T du câble de suspension pendant cette phase du mouvement que l’on supposera uniformément
variée. On donne 𝑔 = 9,8 𝑚. 𝑠 −2
2𝒅
Réponses : A la montée : 𝑻 = 𝒎(𝒂 + 𝒈) = 9040 𝑵 ; A la descente : 𝑻 = 𝒎(𝒈 − 𝒂) = 6640 𝑵 avec 𝒂 =
𝒕2

BAC 2006 SE

Un pendule simple de masse m = 100 g et de période 1 seconde, écarté de sa position d’équilibre d’un angle 𝛼 = 60°
s’arrête après 500 oscillations.
Quelle devrait-être en watts la puissance d’un dispositif électrique capable d’entretenir son mouvement ?
𝑾𝑷 𝒎𝒈2 𝑻(1−𝒄𝒐𝒔𝜶) 𝒍
𝑹é𝒑𝒐𝒏𝒔𝒆 ∶ 𝑷 = = = 2,44. 10−4 𝑾 Avec 𝑾𝑷 = 𝒎𝒈𝒍(1 − 𝒄𝒐𝒔 𝜶) ; 𝑻 = 2𝝅√𝒈 et 𝒕 = 𝒏𝑻
𝒕 4𝝅2 𝒏

BAC 2008 SM
Un automobiliste roule sur un tronçon rectiligne d’autoroute à la vitesse de 126 km. h−1 . Soudain un obstacle fixe
apparaît sur la voie à une distance 𝐷 = 100 𝑚. Le conducteur freine immédiatement et réduit sa vitesse à
90 km. h−1
Au bout d’une durée ∆𝑡 = 1,6 𝑠.
1) Calculer la valeur de la décélération (accélération négative) supposée constante.
2) Si l’on suppose que la décélération de l’automobile reste constante, à quelle distance de l’obstacle la voiture va- t-
elle s’arrêter ?
3) On envisage maintenant cette éventualité : le conducteur ne réagit pas tout de suite et commence à freiner 1 s après
l’apparition de l’obstacle. Il impose alors à son véhicule la décélération calculée ci-dessus.
A quelle distance de l’obstacle, l’automobile va-t-elle s’arrêter ?
Réponses : 1) 𝒂 = −6,25 𝒎. 𝒔−2 ; 𝒅 = 𝑫 − 𝒙 = 2 𝒎 ; 𝒅′ = 𝑫 − (𝒙1 + 𝒙) = −33 𝒎 < 0 : un choc.
BAC 2008 SE
On lance un projectile de masse 𝑚 = 673 g avec une vitesse initiale v0 = 30 m. s −1 à partir du sol horizontal ;
l’angle de tir vaut 𝛼 = 50°.
1) Déterminez l’équation de la trajectoire dans un repère lié au sol, dont l’origine coïncide avec le point de lancement
2) Calculer la flèche du tir.
3) Quelle doit être la valeur de l’angle de tir pour que la flèche soit maximale ?
Quelle hauteur le projectile atteint-il alors ?
4) Calculez l’énergie cinétique du projectile lorsqu’il atteint le point culminant (sommet).
1
Réponses : 1) 𝒚 = −0,0132𝒙2 + 1,2𝒙 ; 2) 𝒉 = 27 𝒎 ; 3) 𝜶 = 90° 𝑯 = 46 𝒎 ;4) 𝑬𝑪 = 𝐦𝐯𝐱2 = 125 𝐉.
2
BAC 2009 SM
On fait glisser le long de la ligne de plus grande pente d’un plan incliné d’un angle 𝛼 =300 avec l’horizontale
une masse m = 500 g. La réaction 𝑅⃗ supposée constante, des forces de contacts réparties en surface sur le
plan par le solide fait un angle 𝛽 avec la normale au plan.
a) Exprimer la norme du vecteur accélération du mobile en fonction de 𝛼, 𝛽 , m, 𝑅 et 𝑔.
b) Abandonner sans vitesse initiale, le mobile parcourt une distance 𝑥 = 15 𝑚 en un temps t =2 s.
Calculer l’accélération lorsque g =10 m.s-2.
c)Calculer l’angle 𝛽 et la norme de 𝑅⃗.
𝑹 𝐚
Réponses : a) a = 𝒈𝒔𝒊𝒏𝜶 − 𝒎 𝒔𝒊𝒏𝜷 ; b) a = 7,5 m.s-2 ; c) 𝐭𝐚𝐧 𝜷 = 𝐭𝐚𝐧 𝜶 − 𝒈 𝐜𝐨𝐬 𝜶 ⇒ 𝜷 = -16,07 et

R = √𝒇𝟐 + 𝑹𝟐𝑵 = 4,48 N.

BAC 2009 SE

2
Un voyageur en retard court le long d’un quai à la vitesse constante de valeur v = 6 m/s ; quand il est à 20 m du der-
nier Wagon le train démarre avec une accélération constante de valeur
a) Ecrire les équations horaires du voyageur et du dernier Wagon, considérés comme des points matériels.
b) Montrer que le voyageur ne peut pas rattraper le train.
c) Quelle sera la distance minimale entre le voyageur et le dernier Wagon.
Réponses : a) 𝒙 = 0,5𝒕2; 𝒙 = 6t − 20 m; b) ∆ < 0 ; c) 𝒙𝒎𝒊𝒏 = 2 m.
BAC 2010 SM
Un satellite artificiel de centre d’inertie S tourne autour de la Terre. Son orbite est assimilable à un cercle de même
centre O que celui de la Terre. Le point S est à une altitude constante h.
1) Montrez que le mouvement circulaire de S est uniforme. Dans quel repère ce résultat est-il valable ?
2) Donner le module V de la vitesse de S en fonction de 𝑅𝑇 ; 𝑔0 et ℎ.
3) Exprimer la période T de la révolution du satellite en fonction de 𝑅𝑇 ; 𝑔0 et ℎ
𝑇2 4𝜋2
En déduire que : (𝑅 3 =𝑔 2 = 𝑐𝑜𝑛𝑠𝑡𝑎𝑛𝑡𝑒, ce qui constitue un cas particulier de la 3ème loi de Kepler.
𝑇 + ℎ) 0 𝑅𝑇

4) Calculer V et T pour ℎ = 1000 𝑘𝑚 ; 𝑅𝑇 = 6400 𝑘𝑚 ; 𝑔0 = 10 𝑚. 𝑠 −2


𝒅𝑽 𝒈𝟎 𝟐𝝅 (𝑹𝑻 +𝒉)𝟑
Réponses : 1) 𝒂𝒕 = = 𝟎 ⇒ 𝐯 = 𝑪𝒕𝒔𝒆 ; 𝟐) 𝐯 = 𝑹𝑻 √ ; 3) 𝑻 = √ ; 4) 𝐯 = 𝟕𝟒𝟒𝟎 𝐦. 𝐬 −𝟏 ; 𝑻 =
𝒅𝒕 𝑹𝑻 +𝒉 𝑹𝑻 𝒈𝟎

𝟔𝟐𝟒𝟔, 𝟒𝒔 = 𝟏𝒉𝟒𝟒𝒎𝒊𝒏𝟎𝟕𝒔.
BAC 2010
SE
Un pendule simple de masse m = 100 g et de période 1 seconde, écarté de sa position d’équilibre d’un angle 𝛼 = 60°
s’arrête après 500 oscillations.
Quelle devrait-être en watts la puissance d’un dispositif électrique capable d’entretenir son mouvement ?
𝑾𝑷 𝒎𝒈2 𝑻(1−𝒄𝒐𝒔𝜶) 𝒍
𝑹é𝒑𝒐𝒏𝒔𝒆 ∶ 𝑷 = = = 2,44. 10−4 𝑾 Avec 𝑾𝑷 = 𝒎𝒈𝒍(1 − 𝒄𝒐𝒔 𝜶) ; 𝑻 = 2𝝅√𝒈 et 𝒕 = 𝒏𝑻
𝒕 4𝝅2 𝒏
BAC 2011 SM
Un dispositif permet d’enregistrer à des intervalles de temps égaux, les positions d’un point matériel en mouvement
rectiligne. Les résultats obtenus sont consignés dans le tableau ci-dessous :
𝑡(𝑠) 0 0,1 0,2 0,3 0,4 0,5 0,6 0,7 0,8 0,9 1,0
𝑥(𝑐𝑚) 05 15 29 47 69 95 124,5 154,5 184,5 214,5 244,5
1-a) Montrer que le mouvement admet une première phase uniformément accélérée.
b) Calculer son accélération
c) Etablir son équation horaire
2-a) Montrer que le mouvement devient uniforme vers la fin de l’enregistrement.
b) Calculer sa vitesse
c) Etablir l’équation horaire pour cette phase. On considère qu’à l’instant initial v = v0 = 0.
Réponses : 1-a) les espaces 𝒆𝟏 ; 𝒆𝟐 ; 𝒆𝟑 ; 𝒆𝟒 et 𝒆𝟓 parcourus pendent 𝜽 = 𝟎, 𝟏 𝒔 sont en progression arithmé-
𝒓 𝟏
tique de raison 𝒓 = 𝟎, 𝟎𝟒 𝒎 ; b) 𝒂 = 𝜽𝟐 = 𝟒 𝒎. 𝒔−𝟐 ; c) 𝒙 = 𝟐 (𝒕 − 𝒕𝟎 )𝟐 + 𝐯𝟎 (𝒕 − 𝒕𝟎 ) + 𝒙𝟎 = 𝟐𝒕𝟐 + 𝟎, 𝟎𝟓 (𝒎) ;
𝒆
2-a) 𝒆𝟔 = 𝒆𝟕 = 𝒆𝟖 = 𝒆𝟗 = 𝒆𝟏𝟎 = 𝟑𝟎 𝒄𝒎 = 𝟎, 𝟑 𝒎 ; b) 𝐯 = 𝜽 = 𝟑 𝒎. 𝒔−𝟏 ; c) 𝒙 = 𝐯(𝒕 − 𝒕𝟔 ) + 𝒙𝟔 = 𝟑𝒕 − 𝟎, 𝟓𝟓𝟓

BAC 2011 SE
La vitesse linéaire d’un mobile ponctuel en mouvement circulaire uniforme est de 14 𝑚. 𝑠 −1 . Calculer :
a) Sa vitesse angulaire si le rayon de la trajectoire est de 2 m.
b) Sa période et sa fréquence
𝑽 𝟐𝝅 𝟏
Réponses : 𝝎 = 𝑹 ; 𝑻 = 𝝎
;𝑵=𝑻

BAC 2012 SM
Un automobiliste roule sur un tronçon rectiligne d’autoroute à la vitesse de 126 km. h−1 . Soudain un obstacle fixe
apparaît sur la voie à une distance 𝐷 = 100 𝑚. Le conducteur freine immédiatement et réduit sa vitesse à
90 km. h−1 au bout d’une durée ∆𝑡 = 1,6 𝑠.
1) Calculer la valeur de la décélération (accélération négative) supposée constante.

3
2) Si l’on suppose que la décélération de l’automobile reste constante, à quelle distance de l’obstacle la voiture va- t-
elle s’arrêter ?
3) On envisage maintenant cette éventualité : le conducteur ne réagit pas tout de suite et commence à freiner 1 s après
l’apparition de l’obstacle. Il impose alors à son véhicule la décélération calculée ci-dessus.
A quelle distance de l’obstacle, l’automobile va-t-elle s’arrêter ?
Réponses : 1) 𝒂 = −6,25 𝒎. 𝒔−2 ; 𝒅 = 𝑫 − 𝒙 = 2 𝒎 ; 𝒅′ = 𝑫 − (𝒙1 + 𝒙) = −33 𝒎 < 0 : un choc.
BAC 2012 SE
Un proton de masse 𝑚𝑝 = 1,67.10−27 kg et de charge q = 1,6.10−19 C arrive sur une grille A avec une énergie ciné-
tique 𝐸𝑐𝐴 = 2 eV et perpendiculaire à la grille. La grille A est placée parallèlement à une seconde grille B ; A et B
distants de 2 cm.
On établit entre les deux grilles A et B une tension : UAB = 1000 V.
1) Calculer la vitesse du proton en A.
2) Déterminer la valeur du champ électrique existant entre les grilles A et B
3) Calculer l’énergie cinétique et la vitesse du proton en B
4) Calculer la durée du parcours de A et B.
𝟐𝐸𝑐𝐴 𝑼𝑨𝑩
Rép : 𝟏) 𝐯𝐀 = √ = 𝟐. 𝟏𝟎𝟒 𝒎. 𝒔−𝟏 ; 𝟐) 𝑬 = = 𝟓. 𝟏𝟎𝟒 𝑽. 𝒎−𝟏 ; 𝟑) 𝑬𝒄𝑨 = 𝑬𝒄𝑨 + 𝒒𝑼𝑨𝑩 = 𝟏, 𝟔. 𝟏𝟎−𝟏𝟔 𝑱 ;
𝒎𝒑 𝒅

𝟐𝐸𝑐𝐵 𝟏 𝟐𝒅
𝐯𝐁 = √ 𝒎𝒑
= 𝟒, 𝟒. 𝟏𝟎𝟓 𝒎. 𝒔−𝟏 ; 𝐝 = 𝟐 𝐚𝐭 𝟐 + 𝐯𝐀 𝐭 et 𝐯𝐁 = 𝐚𝐭 + 𝐯𝐀 ⟹ 𝒕 = 𝐯 = 𝟖, 𝟕. 𝟏𝟎−𝟖 𝒔
𝐁 +𝐯𝐀

BAC 2013 SM
On lance un projectile avec une vitesse de 30 m/s à partir du sol horizontal. L’angle de tir vaut 60°.
1) Déterminer l’équation de la trajectoire dans un repère lié au sol dont l’origine coïncide avec le point de
lancement.
2) Calculer la flèche du tir.
3) Quelle doit être la valeur de l’angle de tir pour que la flèche soit maximale ? Quelle hauteur le projectile
atteint-il alors ?
4) En quel point E le projectile atteint-il un plan incliné d’un angle de 𝛽 = 30° sur l’horizontale.
Réponses : 1) 𝒚 = −𝟐, 𝟏𝟖. 𝟏𝟎−𝟐 𝒙𝟐 + 𝟏, 𝟕𝟑𝒙 ; 2) 𝒉 = 𝟑𝟒, 𝟒 𝒎 ; 𝟑) 𝜶 = 𝟗𝟎° ; 𝒉𝒎𝒂𝒙 = 𝟒𝟔 𝒎 ;
𝒙 = 𝒅 𝐜𝐨𝐬 𝜷 = 𝟓𝟐, 𝟒 𝟐𝒗𝟐 𝒄𝒐𝒔𝟐 𝜶(𝐜𝐨𝐬 𝜷.𝐭𝐚𝐧 𝜶−𝐬𝐢𝐧 𝜷)
4) { 𝑬 (𝒎) avec 𝒅 = 𝟎 = 𝟔𝟎, 𝟔𝟕 𝒎
𝒚𝑬 = 𝒅 𝐬𝐢𝐧 𝜷 = 𝟑𝟎, 𝟑𝟑 𝒈𝒄𝒐𝒔𝟐 𝜷

BAC 2013 SE
Un solide de masse 5 kg glisse en suivant la ligne de plus grande pente d’un plan incliné.
a) On donne au plan l’inclinaison 𝛼=30° ; le solide est dans ces conditions, animé d’un mouvement de vitesse cons-
tante de 3,6 km.h-1.
Montrer que le solide est nécessairement soumis à une force de frottement 𝑓 . Quelle est la valeur de 𝑓.
b) La force de frottement garde la valeur précédente, mais on donne désormais au support l’inclinaison 𝛽 = 45°.
Calculer l’accélération du solide.
Réponses : 𝒂)𝒇 = 𝒎𝒈𝒔𝒊𝒏𝜶; 𝒇 = 𝟐𝟒, 𝟓 𝑵 ; 𝒃) 𝒂 = 𝒈(𝒔𝒊𝒏𝜷 − 𝒔𝒊𝒏𝜶) = 𝟐, 𝟎𝟑 𝒎. 𝒔−𝟐 .
BAC 2014 SM
Un archer tir une flèche sur un objectif et désire qu’elle atteigne le centre d’une cible placée à la distance 𝐷 = 50 𝑚 et
à la hauteur ℎ = 0,50 𝑚 au-dessus de la ligne horizontale au départ.
1) Etablir l’équation cartésienne de la trajectoire du centre d’inertie G de la flèche ;
2) Quelle est la valeur de l’angle d’inclinaison de la flèche, au départ, par rapport au plan horizontal, lorsque la vitesse
initiale 𝑉0 = 50 𝑚. 𝑠 −1
3) Quelle est la solution la plus probable ? (On néglige la résistance de l’air et on prend 𝑔 = 9,8 𝑚. 𝑠 −2 )
𝒈
Réponses : 𝒚 = − 𝟐𝒗𝟐 (𝟏 + 𝒕𝒂𝒏𝟐 𝜶)𝒙𝟐 + 𝒙 𝐭𝐚𝐧 𝜶 ; 2) Cible : 𝒙 = 𝑫 et 𝒚 = 𝒉 ⇔ −𝟒, 𝟗𝒕𝒂𝒏𝟐 𝜶 + 𝟓𝟎 𝐭𝐚𝐧 𝜶 − 𝟓, 𝟒 =
𝟎
𝜶 = 𝒕𝒂𝒏−𝟏 (𝟎, 𝟏𝟎𝟗) = 𝟔, 𝟐𝟐°
𝟎⇒| 𝟏 ; 3) 𝜶𝟏 = 𝟔, 𝟐𝟐° : temps de tir court, tir tendu et ciblé ; mais pour 𝜶𝟐 =
𝜶𝟏 = 𝒕𝒂𝒏−𝟏 (𝟏𝟎, 𝟎𝟗) = 𝟖𝟒, 𝟑𝟒°
𝟖𝟒, 𝟑𝟒° le projectile n’ira pas trop loin et risque de tomber sur l’archer (tir presque vertical)
BAC 2014 SE

4
Une pièce d’artillerie est orientée d’un angle de 45° par rapport au plan horizontal. Un objectif placé sur le même plan
horizontal est atteint 38,1 s après la mise à feu.
En négligeant la résistance de l’air et en prenant 𝑔 = 9,8 𝑚. 𝑠 −2 . Calculer :
1) La vitesse initiale du projectile ;
2) La distance à laquelle est placé l’objectif.
𝒈𝒕
Réponses : 1) Cible atteint 𝒚 = 𝟎 ⟹ 𝐯𝟎 = 𝟐 𝐬𝐢𝐧 𝜶 = 𝟐𝟔𝟒, 𝟏 𝒎. 𝒔−𝟏 ; 2) 𝑫 = (𝐯𝟎 𝐜𝐨𝐬 𝜶)𝒕 = 𝟕, 𝟏𝟏𝟏 𝒌𝒎
BAC 2015 SM
Un mobile de masse m=20 kg, lancé avec une vitesse V0 = 4 m.s-1, monte, en mouvement de translation
rectiligne, le long d’une ligne de plus grande pente d’un plan incliné d’un angle 𝛼 = 20° avec l’horizontale
(g=9,8 m.s-2). Les forces de frottements sont équivalentes à une force 𝑓 opposée à la vitesse et de norme
supposée constante𝑓 = 40 𝑁.
1) En appliquant le théorème de l’énergie cinétique, déterminer la distance parcourue par le mobile avant
qu’il ne s’arrête.
2) Arrivée au sommet de la trajectoire, le mobile redescend. Indiquer sur un schéma les forces extérieures
appliquées à ce mobile au cours de la descente. Qu’y a-t-il de changé par rapport ‘ la montée ?
3) Calculer la vitesse avec laquelle le mobile repasse par sa position initiale. Quelle serait cette vitesse si les
frottements étaient négligeables ?
𝐯𝟎𝟐 𝒇
Réponses : 1) L = 𝒇 = 1,5 m ;2) la réaction a changé d’orientation 3) V= √𝟐𝐋 (𝒈 𝐬𝐢𝐧 𝜶 − 𝒎) =
𝟐(𝒈 𝐬𝐢𝐧 𝜶+ )
𝒎
2 m.s-1. Si 𝒇 = 0, 𝑽 = √𝟐𝐋𝒈 𝐬𝐢𝐧 𝜶 = 3,16 𝒎. 𝒔-1.
BAC 2015 SE
*
L’équation horaire d’un point animé d’un mouvement rectiligne uniformément varié est (les unités étant celles du sys-
tème international) : 𝑥= 𝑡2 − 4𝑡+3 (avec t ≥0)
1) Donner l’expression de la vitesse et de l’accélération à une date quelconque ;
2) Pour quelle date la vitesse s’annule-t-elle ? Quelle est l’abscisse de M ?
3) Pour quels intervalles de temps le mouvement est-il accéléré ou retardé ?
4) A quelle date M passe-t-il à x = 0 ?
Réponses : 1) v = 2t - 4 ; a = 2 m/s2 ; 2) t = 2 s ; x = -1 m ; 3) mvt accéléré pour t > 2 s ; 4) t1 = 1 s ; t2 = 3 s.
BAC 2016 SM
Une voiture de masse 800 kg roulant à 75,6 𝑘𝑚. ℎ−1 aborde une route dont la pente est de 5% (5 m de
dénivellation pour un parcourt de 100 m). Le conducteur débraye le moteur en arrivant en A. L’ensemble
des frottements équivaut à une force unique opposée à la vitesse d’intensité 160 N. On prendra g=10 m.s-2.
1) En appliquant le théorème du centre d’inertie, calculer l’accélération de la voiture
2) En utilisant le théorème de la variation de l’énergie cinétique, calculer la longueur maximale parcourue.
3) Quelle est la durée de cette montée ?
𝒇
Réponses : 1) 𝒂 = − (𝒈 𝐬𝐢𝐧 𝜶 + 𝒎) = −𝟎, 𝟕 𝒎. 𝒔−𝟐 ; 2) 𝑳 = 𝟑𝟏𝟓 𝒎 ; 3) 𝒕 = 𝟑𝟎 𝒔.
BAC 2016 SE
On étudie le mouvement d’un mobile ponctuel sur un axe (O, 𝑖 ), les caractéristiques sont :
Accélération constante : 4,1 m/s2 ; abscisse à t = 0 : 1 m et la vitesse à la date t = 0 : - 3m/s.
1) Quelle est la nature du mouvement ? Ecrire l’équation de la vitesse v(t) et l’équation horaire x(t).
2) Déterminer les dates auxquelles le mobile passe par l’origine O. Quelles sont alors les vitesses correspondantes ?
3) Au cours de son mouvement le mobile change-t-il de sens de parcours ? Si oui, donner la date et la position corres-
pondant à ce changement.
Réponses : 1) 𝐯 = 𝟒, 𝟏𝒕 − 𝟑 (m/s) ; x(t) = 2,05t2 - 3t +1 (m) ; 2) t1 = 0,51 s et t2 = 0,95 s ;
V1 = -0,91 m/s ; V2 = 0,89 m/s ; 3) oui à t = 0,73 s et 𝒙 = − 𝟎, 𝟎𝟗𝟕 𝒎
BAC 2017 SM
Une route reliant deux localités A et B présente des parties horizontales, des montées et des descentes. La
distance AB=78 km, et quand on marche dans le sens AB la longueur des descentes vaut les 7⁄10 de la
longueur des montées.

5
Un cycliste, qui a une vitesse de 25 km/h en terrain horizontal, de 15 km/h en montée et de 30 km/h en
descente, va de A à B et revient de B à A. Sachant que la différence du temps qu’il a mis pour faire ces deux
trajets est de 24 minutes, on demande :
1) Les longueurs des parties horizontales, des montés et des descentes en allant de A à B ;
2) Les temps employés pour aller de A à B et de B à A.
Réponses : 1) h=10 km ; m=40 km ; d=28 km ; 2) tAB = 4h ; tBA = 3h36min
BAC 2017 SE
Un élève voulant jouer au << börö d’enjaillement >> court à la vitesse de 8 m.s-1 après un bus qui démarre
avec une accélération de 2 m.s-2. A cet instant, l’élève se trouve à une distance D = 18 m du bus et les deux
mobiles ont la même trajectoire rectiligne.
1) La position de l’élève est considéré comme origine des espaces.
a) Déterminer les équations horaires de l’élève et du bus ;
b) Quelle est la distance entre les deux mobiles à la date t= 2 s ?
c) Quelles sont la position et la vitesse du bus à la date t = 3 s ?
2) On admet que l’élève réussit son jeu, si juste avant de sauter, il est séparé par une distance inférieure ou
égale à 1 m. Sinon il tombe. Montrer que l’élève ne réussit pas son jeu.
Réponses : 1) a) 𝒙1 = 8𝒕 (m); 𝒙2 = 𝒕2 + 18 (m) ;b) d = 6 m ; c) 𝒙𝑨 = 27 m ; ) 𝐯𝑨 = 6 m/s ; 𝒙𝒎𝒊𝒏 = 2
m>1m.
BAC 2018 SM
Un mobile de masse m est astreint à se déplacer sur un plan incliné dont la ligne de plus grande pente forme un angle
𝛼 avec l’horizontale.
La surface du plan engendre des frottements que l’on peut assimiler à une force dont la valeur est fonction du poids du
mobile et de l’angle 𝛼 : 𝑓 = 𝐾. 𝑃. cos 𝛼
1) A partir de quelle valeur 𝛼0 de l’angle 𝛼, le mobile se met-il à glisser ?
2) Pour une inclinaison 𝛼 > 𝛼0 , donner les expressions des accélérations de montée 𝑎𝑚 et de descente 𝑎𝑑 du mobile.
Réponses : 1) Glissement si 𝐚 ≥ 𝟎 𝐨𝐮 𝒇 ≤ 𝑷𝒙 ⇒ 𝜶𝟎 = 𝐭𝐚𝐧−𝟏(𝐊) ; 2) 𝒂𝒎 = 𝒈(𝐬𝐢𝐧 𝜶 − 𝑲 𝐜𝐨𝐬 𝜶) et 𝒂𝒅 =
−𝒈(𝐬𝐢𝐧 𝜶 + 𝑲 𝐜𝐨𝐬 𝜶)

BAC 2018 SE
Les équations paramétriques du mouvement d’un mobile se déplaçant dans un plan muni d’un repère (O, 𝑖, 𝑗) sont :
𝑥 = 3𝑡 𝑒𝑡 𝑦 = −4𝑡 2 + 5𝑡
1- Déterminer l’équation cartésienne de la trajectoire et sa nature.
2- Donner les caractéristiques du vecteur vitesse lorsque le mobile passe par son ordonnée maximale
3- Calculer l’abscisse du mobile lorsque celui-ci repasse par son ordonnée 𝑦 = 0.
4-Calculer la valeur de la vitesse à la date 𝑡 = 6 𝑠.
𝟒 𝟓
Réponses : 1) 𝒚 = − 𝟗 𝒙𝟐 + 𝟑 𝒙 ; 2) 𝐯⃗ = 𝟑𝒊 , le 𝐯⃗ est minimal et parallèle à 𝑶𝒙 de norme 𝐯 = 𝟑 𝒎. 𝒔−𝟏 ; 3) 𝒙 =

𝟑, 𝟕𝟓 𝒎 ; 𝐯 = √𝐯𝐱𝟐 + 𝐯𝐲𝟐 = 𝟒𝟑, 𝟏 𝒎. 𝒔−𝟏

BAC 2019 SM
1) Une rame de métro, partant du repos, parcourt 160 m en 20 s. Calculer l’accélération a1, supposée constante du
mouvement.
2) Partant de la station A, avec l’accélération a1, au bout d’un temps t1, le conducteur coupe le courant, compte tenu
des actions de résistances, le mouvement a une décélération constante a2 = 0,2 m/s2. La rame de métro arrive à la
station B avec une vitesse nulle. La distance AB = 500 m.
Soient ℓ1 et ℓ2 les distances parcourues au cours de chaque phase du mouvement.
Etablir une relation entre ℓ1, ℓ2, a1 et a2.
3) Calculer la vitesse maximale de la rame et la durée du trajet AB
Réponses: 1) a1 = 0,8 m/s2 ; 2) a1ℓ1 = − a2ℓ2 ; 3) v1 = vmax = 12,65 m/s ; tAB = 79 s.
BAC 2019 SE
A l’aide d’une fusée, on satellise autour de la terre, un objet de masse m, assimilable à un point matériel, sur une or-
bite circulaire à l’altitude h = 1000 km.

6
1) Quelle est la vitesse (mesurée dans le référentiel géocentrique) du satellite sur sa trajectoire ? Cette vitesse dépend-
elle de la masse du satellite ?
2) Quelle est, exprimée en heures, minutes et secondes, la durée de révolution T de ce satellite ?
On donne : RT = 6400 km ; g0 = 9,8 N/kg ; √1,324 = 1,15.
Réponses : 1) V = 7360 m/s ; non ; 2) T = 6314,13 s => T = 1h45min14s.

BAC 2020 SM
Du point A d’un plan incliné d’angle 𝛼 sur un plan horizontal HOCM, on abandonne sans vitesse initiale un corps B
de masse m. Il glisse selon la ligne de plus grande pente AO du plan et arrive en O avec une piste circulaire de rayon r.
Au-delà du point C, le mobile quitte la piste et retombe en M sur le plan horizontal.
Le vecteur vitesse du mobile en C ( v ⃗ C ) fait, avec le plan horizontal, le même angle 𝛼 que AO.

1-a) Etablir l’équation horaire du mouvement du mobile sur le plan incliné 𝐴𝑂 = 𝑓(𝑡).
b) Exprimer v0, la valeur du vecteur vitesse v
⃗ 0 , du mobile en O en fonction de 𝛼, 𝑔 et de la longueur 𝐴𝑂 = ℓ.
c) Pourquoi la mesure de la vitesse du mobile en C est-elle la même qu’en O ?
2-a) Etablir en fonction de 𝛼, v0 et 𝑔 l’équation de la trajectoire du mobile entre C et M dans le repère ⃗⃗⃗⃗⃗
𝐶𝑋, ⃗⃗⃗⃗⃗
𝐶𝑍
b) Donner l’expression de la portée CM en fonction de 𝛼, v0 et 𝑔 puis de ℓ et 𝛼.
𝜋
Pour 𝛼 = 𝑟𝑎𝑑 et ℓ = 1,6 𝑚, calculer v0 et la portée CM ; 𝑔 = 9,8 𝑚. 𝑠 −2 .
4
𝟏
Réponses : 1) a) 𝑨𝑶 = (𝒈 𝐬𝐢𝐧 𝜶)𝒕𝟐 = 𝟑, 𝟒𝟔𝟒𝒕𝟐 ; b) v0 = √𝟐𝒈 ℓ 𝐬𝐢𝐧 𝜶 ; v0 = vC car 𝒇 = 𝟎 et𝒉 = 𝟎 ; 2-a) 𝒛 =
𝟐
𝒈 𝐯𝟎𝟐 𝐬𝐢𝐧 𝟐𝜶
− 𝒙𝟐 + 𝒙 𝐭𝐚𝐧 𝜶 ; b) 𝑿 = 𝑪𝑴 = ; 𝑿 = 𝑪𝑴 = 𝟐 ℓ 𝐬𝐢𝐧 𝜶 . 𝐬𝐢𝐧 𝟐𝜶 ;AN : 𝐯𝟎 = 𝟒, 𝟕 𝒎. 𝒔−𝟏 ; 𝑿 =
𝟐𝒗𝟐𝟎 𝒄𝒐𝒔𝟐 𝜶 𝒈
𝟐, 𝟐𝟔 𝒎.

BAC 2020 SE
I- Des ions positifs 68
30𝑍𝑛
2+
et 70
30𝑍𝑛
2+
de même charge q et de masses respectives 𝑚1 et 𝑚2 sont obtenus dans une
chambre d’ionisation C avec une vitesse initiale nulle, ils sont accélérés par une tension 𝑈0 appliquée entre la chambre
d’ionisation C et la cathode K percée d’un trou (figure a)

1-Les ions traversent le trou O avec les vitesses v ⃗ 1 et v


⃗ 2 . Donnez les expressions de leurs énergies cinétiques 𝐸𝑐1 et
𝐸𝑐2 et des valeurs de leurs quantités de mouvement 𝑃1 et 𝑃2 en fonction des variables suivantes : 𝑚1 ; 𝑚2 , 𝑞 et 𝑈0 .
2- A la sortie de O, les ions pénètrent dans un champ électrostatique uniforme 𝐸⃗ orthogonal à v ⃗ 1 et v
⃗ 2 (figure b).
Etablissez l’équation littérale de la trajectoire (𝑦 en fonction de 𝑥) de chaque ion et montrer que cette méthode ne
permet pas de séparer les deux espèces d’ions.
𝒒𝑬 𝒒𝑬
Réponses : 1) 𝑬𝒄𝟏 = 𝑬𝒄𝟐 = 𝒒𝑼𝟎 ; 𝑷𝟏 = √𝟐𝒎𝟏 𝒒𝑼𝟎 ; 𝑷𝟐 = √𝟐𝒎𝟐 𝒒𝑼𝟎 ; 2) 𝒚𝟏 = 𝟐𝒎 𝐯𝟐 𝒙𝟐 ; 𝒚𝟐 = 𝟐𝒎 𝐯𝟐 𝒙𝟐
𝟏 𝟏 𝟐 𝟐
𝑬
On montre que : 𝒚𝟏 = 𝒚𝟐 = 𝟒𝑼 𝒙𝟐 trajectoires confondues, donc pas de séparation.
𝟎

7
II- Une automobile roule à la vitesse constante de 120 km/h sur une route rectiligne où la vitesse est limitée
à 90 km/h ; un motard de la gendarmerie part à sa poursuite.
Il démarre à l’instant où l’automobile passe devant lui. Le motard est animé d’un mouvement uniformément
varié tel qu’il atteigne la vitesse de 100 km/h en 10 s.
Calculer :
1) La durée de la poursuite
2) La distance parcourue lors de la poursuite
3) La vitesse du motard lors de la poursuite
Réponses : 1) 𝒕 = 𝟐𝟒 𝒔 ; 𝟐) 𝒙 = 𝟖𝟎𝟎 𝒎 ; 𝐯 = 𝟔𝟔, 𝟔𝟕 𝒎. 𝒔−𝟏

Vous aimerez peut-être aussi