Vous êtes sur la page 1sur 11

NORME EUROPÉENNE EN 1097-4

EUROPÄISCHE NORM
EUROPEAN STANDARD Septembre 1999

ICS 91.100.15

Version Française

Essais pour déterminer les caractéristiques mécaniques et


physiques des granulats - Partie 4: Détermination de la porosité
du filler sec compacté

Prüfverfahren für mechanische und physikalische Tests for mechanical and physical properties of aggregates
Eigenschaften von Gesteinskörnungen - Teil 4: - Part 4: Determination of the voids of dry compacted filler
Bestimmung des Hohlraumgehaltes an trocken
verdichtetem Füller

La présente Norme européenne a été adoptée par le CEN le 19 août 1999.

Les membres du CEN sont tenus de se soumettre au Règlement Intérieur du CEN/CENELEC, qui définit les conditions dans lesquelles
doit être attribué, sans modification, le statut de norme nationale à la Norme européenne. Les listes mises à jour et les références
bibliographiques relatives à ces normes nationales peuvent être obtenues auprès du Secrétariat Central ou auprès des membres du CEN.

La présente Norme européenne existe en trois versions officielles (allemand, anglais, français). Une version dans une autre langue faite
par traduction sous la responsabilité d'un membre du CEN dans sa langue nationale et notifiée au Secrétariat Central, a le même statut
que les versions officielles.

Les membres du CEN sont les organismes nationaux de normalisation des pays suivants: Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark,
Espagne, Finlande, France, Grèce, Irlande, Islande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Portugal, République Tchèque, Royaume-Uni,
Suède et Suisse.

COMITÉ EUROPÉEN DE NORMALISATION


EUROPÄISCHES KOMITEE FÜR NORMUNG
EUROPEAN COMMITTEE FOR STANDARDIZATION

Secrétariat Central: rue de Stassart, 36 B-1050 Bruxelles

© 1999 CEN Tous droits d'exploitation sous quelque forme et de quelque manière que Réf. n° EN 1097-4:1999 F
ce soit réservés dans le monde entier aux membres nationaux du CEN.
Page 2
EN 1097-4:1999

Sommaire

Avant-propos.................................................................................................................................................... 3
1 Domaine d'application ............................................................................................................................... 4
2 Références normatives .............................................................................................................................. 4
3 Définitions ................................................................................................................................................... 4
4 Principe........................................................................................................................................................ 5
5 Appareillage ................................................................................................................................................ 5
6 Préparation de la prise d'essai.................................................................................................................. 8
7 Mode opératoire.......................................................................................................................................... 8
8 Calcul et expression des résultats ........................................................................................................... 9
9 Rapport d'essai........................................................................................................................................... 9
Annexe A (informative) Fidélité .................................................................................................................. 10
Annexe B (informative) Bibliographie ........................................................................................................ 11
Page 3
EN 1097-4:1999

Avant-propos
La présente norme européenne a été élaborée par le Comité Technique CEN/TC 154 "Granulats" dont le
secrétariat est tenu par le BSI.

Cette norme européenne devra recevoir le statut de norme nationale, soit par publication d'un texte identique, soit
par entérinement, au plus tard en mars 2000, et toutes les normes nationales en contradiction devront être retirées
au plus tard en décembre 2003.

Selon le Règlement Intérieur du CEN/CENELEC, les instituts de normalisation nationaux des pays suivants sont
tenus de mettre cette norme européenne en application: Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne,
Finlande, France, Grèce, Irlande, Islande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Portugal, République Tchèque,
Royaume-Uni, Suède et Suisse.

La présente norme européenne fait partie d'une série traitant des caractéristiques physiques et mécaniques des
granulats. Les méthodes d'essais concernant les autres propriétés des granulats seront traitées dans les parties
des normes européennes suivantes :

EN 932, Essais pour déterminer les propriétés générales des granulats.

EN 933, Essais pour déterminer les caractéristiques géométriques des granulats.

EN 1367, Essais pour déterminer les propriétés thermiques et l'altérabilité des granulats.

EN 1744, Essais pour déterminer les propriétés chimiques des granulats.

prEN 13179, Essais sur les fillers utilisés dans les mélanges bitumeux.

Les autres parties de la série EN 1097 sont :

- Partie 1 : Détermination de la résistance à l'usure (micro-Deval)

- Partie 2 : Méthodes pour la détermination de la résistance à la fragmentation

- Partie 3 : Détermination de la masse volumique en vrac et de la porosité intergranulaire

- Partie 5 : Détermination de la teneur en eau par séchage en étuve ventilée

- Partie 6 : Détermination de la masse volumique réelle et de l'absorption d'eau

- Partie 7 : Détermination de la masse volumique absolue du filler - Méthode au pycnomètre

- Partie 8 : Détermination du coefficient de polissage accéléré

- Partie 9 : Méthode pour la détermination de la résistance à l'usure par abrasion provoquée par les pneus à
crampons : essai scandinave

- Partie 10 : Hauteur de succion d'eau


Page 4
EN 1097-4:1999

1 Domaine d'application
La norme européenne spécifie le mode opératoire permettant de déterminer, à l'aide de l'appareil Rigden, la
porosité intergranulaire du filler sec compacté. L'essai est applicable aux fillers naturels et artificiels. Il sert, par
exemple, à déterminer leur aptitude à fixer du bitume.

2 Références normatives
Cette Norme Européenne comporte par référence datée ou non datée des dispositions d'autres publications. Ces
références normatives sont citées aux endroits appropriés dans le texte et les publications sont énumérées ci-
après. Pour les références datées, les amendements ou révisions ultérieurs de l'une quelconque de ces
publications ne s'appliquent à cette Norme Européenne que s'ils y ont été incorporés par amendement ou révision.
Pour les références non datées, la dernière édition de la publication à laquelle il est fait référence s'applique.

EN 932-2, Essais pour déterminer les propriétés générales des granulats - Partie 2 : Méthodes de réduction d’un
échantillon de laboratoire.

prEN 932-5, Essais pour déterminer les propriétés générales des granulats - Partie 5 : Equipement commun et
étalonnage.

EN 1097-7, Essais pour déterminer les caractéristiques mécaniques et physiques - Partie 7 : Détermination de la
masse volumique absolue du filler - Méthode au pycnomètre.

EN 10025, Produits laminés à chaud en acier de construction non alliés - Conditions techniques de livraison.

3 Définitions
Pour les besoins de la présente Norme Européenne, les définitions suivantes s'appliquent.

3.1
porosité intergranulaire
volume d’espace rempli d’air dans le filler, exprimé en pourcentage du volume total du filler après compactage
selon une méthode normalisée

3.2
échantillon pour laboratoire
échantillon réduit prélevé sur un échantillon en vrac pour des essais de laboratoire

3.3
prise d’essai
échantillon utilisé dans sa totalité pour un seul essai

3.4
éprouvette
échantillon utilisé pour une seule détermination lorsqu’une méthode d’essai nécessite plusieurs déterminations
d’une propriété

3.5
masse constante
masse obtenue par pesée lorsque deux pesées successives, séparées d'au moins 1 h, effectuées après séchage,
ne différent pas de plus de 0,1%
NOTE : Dans nombre de cas, la masse constante peut être obtenue après séchage d'une prise d'essai dans une étuve
réglée à (110  5) °C, pendant une période prédéterminée. Les laboratoires d'essai peuvent déterminer le temps nécessaire
pour atteindre la masse constante sur des échantillons de tailles et de types variés, en fonction de la capacité de séchage de
l'étuve utilisée.

3.6
filler
granulat passant presque en totalité au travers d‘un tamis de 0,063 mm et pouvant être ajouté à des matériaux de
construction afin de leur conférer certaines propriétés
Page 5
EN 1097-4:1999

4 Principe
Le filler est compacté selon une technique bien définie, à l'aide d'un appareil de compactage.

Le volume du filler compacté est déterminé par la hauteur de la couche de filler. Le pourcentage de porosité
intergranulaire du filler compacté se calcule à partir de la masse volumique réelle du filler compacté.

5 Appareillage
5.1 L’ensemble de l'appareillage doit, sauf indications contraires, être conforme aux exigences générales du
prEN 932-5.

5.2 Etuve ventilée, thermorégulée de façon à maintenir la température à (110  5) °C.

5.3 Dessiccateur rempli d'une quantité appropriée de déshydratant.

5.4 Spatule.

5.5 Appareil de compactage fabriqué en acier trempé, conformément à l'EN 10025, et composé des éléments
suivants :

NOTE Des exemples d'appareils types sont donnés aux figures 1 et 2.

5.5.1 Ensemble mobile comportant un cylindre creux de (25,0 ± 0,1) mm de diamètre intérieur et (65 ± 5) mm
de hauteur intérieure, fermé par un fond plat. Le cylindre doit être pourvu d'un épaulement permettant de diriger le
coulissement sur les colonnes de guidage pendant l'essai.

5.5.2 Piston pourvu d'un trou le long de son axe longitudinal, et mesurant (1,6  0,1) mm de diamètre sur une
longueur de 10 mm à partir de la base, la partie supérieure pouvant être de diamètre égal ou supérieur.

La différence de diamètre entre le piston et le cylindre ne doit pas excéder (0,20  0,05) mm.

Le piston doit être pourvu d'une gorge annulaire située à environ 5 mm de sa base pour éviter que le filler ne
remonte le long des parois du cylindre. Cette gorge annulaire doit avoir 2 mm à 3 mm de largeur et 1 mm à 2 mm
de profondeur.

La masse du piston doit être de (350  1) g, la masse de l'ensemble mobile et du piston devant être de
(875  25) g.

NOTE Il convient d’utiliser les dimensions suivantes pour les nouveaux appareils :

a) ensemble mobile - diamètre intérieur de (25,4 ± 0,1) mm ;

- hauteur intérieure de (63,0 ± 0,1) mm ;

b) masse de l’ensemble mobile et du piston (875 ± 10) g.

5.5.3 Base (pleine) rectangulaire, d'au moins 150 mm de longueur et 100 mm de largeur ou circulaire d’au
moins 140 mm de diamètre et 20 mm d'épaisseur. Deux (voir figure 1) ou quatre (voir figure 2) colonnes de
guidage verticales doivent être fixées sur la base pour permettre à l'ensemble mobile et au piston de tomber
librement.

Un arrêt sur les colonnes de guidage doit marquer la hauteur maximale de chute de (102,0  1,0) mm et se
combine de préférence à une ou deux entretoises pour permettre aux colonnes de rester parallèles.

Pendant le compactage, l'appareillage doit être solidement fixé ou bien vissé sur une base rigide, non flexible et
horizontale (par exemple un cube ou un pilier en béton).

L'appareillage doit être sec ; l'utilisation de lubrifiants est interdite.


Page 6
EN 1097-4:1999

1 ensemble mobile
2 piston
3 base
4 cavité de tarage

Figure 1 : Exemple d'appareil de compactage


Page 7
EN 1097-4:1999

Section transversale A – A

1 ensemble mobile
2 piston
3 base
4 gorges pour calibre de profondeur
5 alésage de tarage

Figure 2 : Exemple d'appareil de compactage muni de quatre colonnes de guidage


Page 8
EN 1097-4:1999

5.6 Calibre de profondeur à vernier ou comparateur à cadran servant à mesurer la hauteur du filler compacté.

NOTE : Le calibre de profondeur à vernier peut être logé dans les gorges (i) de l'extrémité supérieure des deux colonnes de
guidage et dans un alésage de tarage du piston.
Il est possible de fixer le comparateur à cadran sur le bras transversal d’un support sur lequel l'ensemble mobile et le piston
(vides pour le réglage du zéro) sont placés pour la mesure des hauteurs.

La précision du calibre de profondeur à vernier ou du comparateur à cadran doit être au minimum de 0,01 mm.

5.7 Balance, d'une précision de 0,01 g.

5.8 Papier-filtre ayant une masse de (20  5) g/m² et un diamètre de (25,0 ± 1,0) mm.

5.9 Tamis de contrôle de 0,125 mm et réceptacle approprié.

6 Préparation de la prise d'essai


Réduire les dimensions de l’échantillon pour laboratoire conformément à l’EN 932-2. Avant séchage, la prise
d’essai doit avoir une masse minimale de 150 g. Sécher la prise d'essai à (110  5) °C jusqu'à masse constante
puis la laisser refroidir dans le dessiccateur pendant au moins 90 min.

Vérifier que la prise d'essai ne contient pas d'agglomérat de grains et, s'il y en a, les piler soigneusement à l'aide
d'une spatule, puis mélanger.

Tamiser le filler à sec sur un tamis de 0,125 mm. Conserver le passant.

7 Mode opératoire
Déterminer la masse volumique réelle du filler conformément à l’EN 1097-7. Effectuer la détermination de la
porosité à l’aide de trois éprouvettes distinctes.

Introduire un papier-filtre ainsi que le piston dans le cylindre vide et régler la hauteur zéro du cylindre ainsi rempli, à
l'aide du calibre de profondeur à vernier ou du comparateur à cadran. Peser l'ensemble mobile sans le piston,
mais avec un papier-filtre, avec une précision de 0,01 g et enregistrer la masse ( m0 ). Enlever le papier-filtre du
cylindre.

Placer (10  1) g de filler dans le cylindre puis l’étaler en une couche uniforme en tapotant légèrement sur
l'ensemble mobile posé sur la table. Poser le papier-filtre sur le filler et introduire avec précaution le piston dans le
cylindre, en veillant à ce que le filler ne remonte pas sur la paroi du cylindre. Exercer une légère pression sur le
piston pour compacter le filler.

Positionner l'ensemble mobile contenant le filler et le piston sur ou entre les colonnes de guidage fixées sur la
base.

Remonter l'ensemble mobile jusqu'à l'arrêt supérieur (le contact doit être aussi léger que possible) et le laisser
tomber librement sur sa base.

Répéter les opérations 100 fois, en attendant 1 s environ entre chaque chute.

NOTE : Le compactage automatique est possible à la condition qu'il soit conforme aux prescriptions définies ci-dessus.

A l’issue des 100 impacts, lire la hauteur (h) du filler compacté à 0,01 mm près, soit en plaçant le calibre de
profondeur à vernier sur les colonnes de guidage, soit en enlevant l'ensemble mobile des colonnes de guidage et
en le plaçant sous le comparateur à cadran. Enlever l'ensemble mobile des colonnes de guidage (si cela n’a pas
été fait préalablement) et enlever avec précaution le piston du cylindre sans agiter la couche de filler compacté.

Peser le cylindre avec le filler avec le papier-filtre ( m1 ), à 0,01 g près, et déterminer la masse du filler compacté
m2 = ( m1 - m0 ) g.

Nettoyer l’appareil à fond après chaque essai. Déterminer m2 et h à trois reprises en utilisant une nouvelle quantité
de filler pour chaque détermination.
Page 9
EN 1097-4:1999

8 Calcul et expression des résultats

Calculer la porosité intergranulaire à partir des différentes valeurs de m2 et de h à 0,1% près à l'aide de l'équation
suivante :

 4  10 3  m 2 

v
1   100
    2
  f  h 
où :

v est le pourcentage de porosité intergranulaire ;

m2 est la masse du filler compacté, en grammes ;

est le diamètre intérieur de l'ensemble mobile, en millimètres ;

f est la masse volumique réelle du filler, en mégagrammes par mètre cube ;

h est la hauteur du filler compressé, en millimètres.

Calculer la porosité intergranulaire du filler en faisant la moyenne des trois déterminations arrondie à 1%.

NOTE Un rapport concernant la fidélité de cet essai figure dans l'annexe A.

9 Rapport d'essai

9.1 Informations obligatoires

Le rapport d'essai doit contenir les informations suivantes :

a) la référence à la présente norme ;

b) la porosité intergranulaire du filler ;

c) la marque ou le type/la source du filler ;

d) la dénomination et l’emplacement de la source de l’échantillon ;

e) la date de détermination.

9.2 Informations facultatives

Le rapport d'essai peut contenir les informations suivantes :

a) un descriptif de l’échantillon ;

b) un descriptif de la procédure d'échantillonnage ;

c) les valeurs de m2 , h et v pour les trois déterminations.


Page 10
EN 1097-4:1999

Annexe A
(informative)

Fidélité

Un programme hollandais d’essais interlaboratoires, qui a débuté en 1978, a permis de déterminer la répétabilité r
et la reproductibilité R de la façon suivante :

Répétabilité (r) : 4,5%

Reproductibilité (R) : 5%
Page 11
EN 1097-4:1999

Annexe B
(informative)

Bibliographie

BS 812, Testing aggregates - Part 2 : 1995 Methods for the determination of density.

TP Min - StB, Teil 3.8.3, Hohlraumgehalt von Füller nach Rigden (Ausgabe 1982).

Metod FAS 252-91, Stenmaterial : Bestämning av hålrumshalt hos torrt packat filler.

NF P 18-565, Granulats : Détermination de l'indice des vides Rigden (Septembre 1990).

Ontw. NEN 3978, Vulstoffen voor bitumineuze mengsels ; Bepaling van de holle ruimte (maart 1992).

Fillers for bituminous mixtures; Determination of the air void (March 1992).

Vous aimerez peut-être aussi