Vous êtes sur la page 1sur 4

Ventilation et transport des gaz respiratoires chez l’Homme

Position systématique:
Chordé, Vertébré, Mammifère, Primate
Milieu de vie : Air
Milieu ventilé : Air
Système respiratoire : Poumons alvéolaires

Le premier cri
I Convection du milieu extérieur

Document 1 : Les mouvements respiratoire (Source : alloprof)


https://www.youtube.com/watch?time_continue=157&v=tqMdOHiyZ-Y

Document 2 : La ventilation chez l’homme.

Questions :
Comment se fait la convection du milieu extérieur ?
Sur quel paramètre de la loi de Fick la ventilation influe-t-elle ?

II Une surface adaptée aux échanges gazeux

Document 3 : Les ramifications de l’arbre respiratoire (les chiffres du document indiquent le


nombre de ramifications dichotomiques) et la vascularisation des alvéoles pulmonaires.

Les échanges de gaz respiratoires se font dans les poumons. La trachée se sépare en deux bronches
qui se ramifient dans chacun des poumons en bronches secondaires puis tertiaires, … , bronches
terminales, puis bronchioles et enfin sacs alvéolaires. Chaque sac alvéolaire contient 10 à 20
alvéoles. Ces ramifications successives permettent d’augmenter la surface d’échange (75 m chez
2

l’homme).

La circulation sanguine suit ces ramifications et forme un réseau de capillaires autour de chaque
alvéole. La surface d’échange entre l’air alvéolaire et le sang est donc très grande.
Document 4 : La barrière alvéolo-capillaire (Source : nature review)
cytoplasme d’un
alvéole alvéole pneumocyte I
lames basales
fusionnées de la
cellule endothéliale
capillaire alvéolaire et du pneumocyte I

plasma cytoplasme d’une


cellule endothéliale
globule rouge
plasma
noyau de cellule
endothéliale

pneumocyte I globule rouge


alvéole

a: Electronographie colorisée d’alvéole pulmonaire, b. Electronographie de la barrière alvéolo-capillaire,


Bar=5µm. Bar = 1µm.

Questions :
Combien y a-t-il d’alvéoles dans les poumons ?
De quoi est formée la barrière alvéolo-capillaire ? Quelle est son épaisseur ?

III Les échanges de gaz respiratoires dans les poumons


Document 5 : Tableau des pressions partielles de dioxygène et de dioxyde de carbone dans le sang
et l’air.
PO (mmHg)
2 PCO (mmHg)
2

Air 160 2,2


Air expiré 115 30
Air alvéolaire 100 40
Sang des artères pulmonaires 40 45
Sang des veines pulmonaires 100 40
Document 6 : Diffusion des gaz respiratoires et transport dans le sang

Dans le sang, le CO2 est transporté Dans le sang, l’O2 est transporté
- sous forme dissoute - sous forme dissoute
- 3.3. Une
souscirculation à contre-courant entre
forme de HCO3- le sang et sous
- le fluide
formerespiratoire optimise
liée à l’hémoglobine
- sous forme liée à l’hémoglobine
les gradients de pression partielle chez les poissons téléostéens
Questions :
Pourquoi l’air alvéolaire a t-il une PO plus faible que l’air ?
2

Expliquer le sens de diffusion du dioxygène et du dioxyde de carbone au niveau de la barrière


alvéolo-capillaire ?

IV Sens de circulation des milieux extérieur et intérieur


Document 7 : Sens de circulation du milieu extérieur (air ou eau) par rapport au milieu intérieur
(sang, hémolymphe) dans différents systèmes respiratoires.

Co-courant dans les Contre-courant dans les Co-courant dans les


les poumons et trachées branchies de Poisson b a chie d éc e i e
Rmq : les valeurs indiquées pour les poumons ne sont pas celles de l’homme.
Rmq : « sang » peut être remplacé par milieu intérieur pour certaines espèces.

Question : Le système des poumons vous paraît-il le plus efficace pour les échanges de gaz
respiratoires ?

Document 8 : Temps de transit des globules rouges dans les capillaires alvéolaire
Le temps de transit dans le capillaire alvéolaire de chaque globule rouge est de 0,75 secondes.
C’est un temps de passage court mais suffisant pour permettre de saturer l’hémoglobine en
oxygène. Ce temps de transit dépend du rapport, volume capillaire/débit sanguin capillaire
pulmonaire.
Au niveau de l’alvéole, les capillaires sanguins sont très fins et ne peuvent laisser passer qu’une
hématie à la fois. Cela permet de réduire la distance à parcourir pour l’oxygène entre l’alvéole et
l’hémoglobine contenue dans le globule rouge.

Question:
En quoi le temps de transit des globules rouges dans les capillaires alvéolaire influence-t-il le flux
des gaz respiratoires ?

Vous aimerez peut-être aussi