Vous êtes sur la page 1sur 13

ST 614

SERVICE TECHNIQUE
Vers. 01
VERIN TELESCOPIQUE Page 1 de 13

CHANGEMENT JEU DE JOINTS

1- Vérifier que le vérin n’a pas des rayures ou défauts qui provoquent des fuites d’huile. Dans ce cas essayer de les
éliminer en utilisant un papier en verre fin. Polir horizontalement en faisant attention de ne pas provoquer des plus
grands endommagements.

2- Assurer la cabine, en la bloquant ou la suspendre, la positionner à 400 mm.par dessus l’arrêt inférieur.

3- Démonter l’union du piston au châssis et fermer le vérin le maximum possible.

4- En cas où la fuite soit à la tête de la chemise ou à la tête du premier piston, pour le cas de 3 expansions, il faudra
démonter les têtes qui se trouvent par dessus. Pour cela, enlever les vis de la tête et déplacer la bride de fermeture vers
le bas, retirer la partie supérieure de l’ensemble et extraire les deux demi-anneaux de fixation, ensuite retirer la bride par
le coté supérieur; voir figure a.

5- Pour changer les éléments d’étanchéité d’une tête enlever les vis correspondantes et retirer la partie supérieure de
celle-ci.

6- Enlever le collier, le racleur et le joint torique. Employer un petit tournevis plat.

7- Monter les nouveaux éléments à la partie supérieure de la tête et assembler à nouveau l’ensemble. Faire attention
de ne pas endommager le joint torique.

8- Une fois terminé l’assemblage du vérin, on doit purger le vérin et recharger les chambres de celui-ci.

Tête du 2ème. Piston

Partie supérieure de la tête

Tête du 1 piston

Demi-anneau
de fixation

Racleur Tête de chemise

Collier

Bride de fermeture Anneaux guide

Joint torique
Figure a
Figure b

VERIN TELESCOPIQUE DE 3 EXPANSIONS


ST 614
SERVICE TECHNIQUE
Vers. 01
VERIN TELESCOPIQUE Page 2 de 13

PROCEDE DE RECHARGE (Pour que les expansions des vérin sortent simultanément)

1- Completer l’installation mécanique de manière que le châssis et le sol soient sur les vérins.

50
2- Fermer les vérins complètement. Pour cela envoyer la cabine au
premier étage, enlever les piédestals avec les amortisseurs du fosse et
faire descendre la cabine avec le poussoir de descente manuelle jusque
les vérins fassent butée. Pour assurer que les vérins sont bien fermés,

30
vérifier que la séparation des expansions est celle qui est indiquée sur la
figure “a”.
Vis de Purge

3- Desserrer ou enlever les vis de purge (figure b). Figure a

Employer clé allen n.4 Cône de fermeture


Vérin téléscopique de 3 expansions

Figure b

Sortie d’huile

4- Donner pression à l’instalation en activant le groupe motopompe à l’aide


des petits impulsions aux contacteurs pour commencer le remplissage des
vérins. Faire attention que l’éléctrovanne de vitesse rapide ne soit pas
activée. A ce point, les vérins sont en train de se remplir d’huile et ils laissent
échapper de l’air.

5- Quand les vérins essaient de monter, on doit arrêter le fonctionnement du


moteur et fermer complètement les vérins. Si le vérin n’est pas fermé
complètement, la vanne de recharge est en train d’empêcher l’entrée d’huile
aux expansions supérieures. Il est possible que pour des vérins à petit
diamètre ils essaient de monter même à une vitesse lente, c’est pourquoi on
devrait utiliser la pompe de montée manuelle.
Il se peut que dans des petites cabines le poids du châssis et du sol ne soient
pas suffisant pour maintenir les vérins fermés. Dans ce cas il faudrait
empêcher le mouvement du vérin.

6- Répéter ce procédé jusque les vérins expulsent de l’huile par toutes les vis
de purge et il ne reste pas d’’air. On peut commencer a fermer les vis de
purge des expansions inférieures en laissant ouverte l’expansion supérieure.
Il est conseillé que la centrale hydraulique fonctionne à vitesse lente pour
rendre plus facile le remplissage des vérins sans que ceux-ci essaient de
monter.

7- Si l’operation a été correcte, les vérins déplieront toutes ses expansions Vannes de recharge
simultanément. Joins d’étanchéité

Figure c
ST 614
SERVICE TECHNIQUE
Vers. 01
VERIN TELESCOPIQUE Page 3 de 13

REMPLACEMENT JOINT DE SYNCHRONISME

Si une fois avoir fait le procédé de recharge les vérins ne déplient pas synchroniquement, le problème doit être à la
vanne de recharge, dans le joint d’étanchéité du piston ou au joint torique. Puisque le vérin a été démonté
complètement il est conseillé de changer tous ces composants ainsi que le jeu de joints.

Les vannes de recharge se trouvent dans la partie inférieure de chaque piston. Pour y
arriver il faut démonter l’expansion où elles se trouvent. Avant de démonter les vérins,
il faut baisser la pression à 0 avec le poussoir de descente manuelle et vider l’huile
des vérins et des tuyaux flexibles.
Les vérins à 3 expansions, T3xx, ont 2 vannes et ceux à 2 expansions, T2xx, ont une
seule vanne.

Vanne de recharge après 1992

Si le vérin a été fabriqué après l’an 1992, la Anneau de sécurité


vanne est filetée à la base du piston. Utiliser
une clef à trous frontale pour la démonter.
Remplacer le joint à vulkollan de 18x3
(6112202) et le joint torique 34.52x3.53 6370904 ressort
(2142863). Pour remplacer le joint à 1.5x16 L=40 7esp.
vulkollan, il faut enlever l’anneau de sécurité
Joint à vulkollan
de la vanne.
Joint torique

Clef pour trous frontals.


Goujon Ø4.9mm.
Distance entre
goujons 30mm
Joints
d’étanchéité

Vanne de recharge avant 1992

6370900 Vanne Si le vérin a été fabriqué avant l’an 1992, il


de recharge
faudra enlever 3 vis pour arriver à la vanne.
Changer le joint à vulkollan de 16x3
(6112202).

Joint à vulkollan

Vis pour arriver à la


vanne

Vérin téléscopique à 2 expansions


ST 614
SERVICE TECHNIQUE
Vers. 01
GRUPO T-300 Page 4 de 13

DESCRIPTION DU GROUPE C: Ajustement vitesse de descente:


tourner en sens horaire pour réduire
F: Vis d’essai de Vv. Parachute. la vitesse de descente et de montée.
Fermer jusqu’ à la limite pour faire l’essai.
E1: Décélération descente:
Z: Compensateur de pression. Tourner Tourner en sens horaire pour
en sens horaire pour augmenter assouplir le changement de
la vitesse de descente. vitesse haute, à lente.
E: Décélération montée:
Tourner en sens horaire
pour assouplir le changement
de vitesse haute à lente.
D2: Décélération arrêtant
en déscente.Tourner en sens D: Vitesse de nivelage.
horaire pour assouplir. Tourner en sens horaire
pour réduire la vitesse
lente.

A: Limiteur de pression:
D1:Accélération démarrage Tourner en sens horaire
descente. Tourner en sens pour donner plus de pression
horaire pour assouplir. au groupe hydraulique.

Vanne de decharge

Poussoir de
descente B: Accélération de démarrage descente:
manuelle Tourner en sens horaire pour assouplir
le démarrage en montée.
G: Pression minimale
au vérin.

VUE DE LA PARTIE INFERIEURE: Vers


vérin

Retour
Decente manuelle

Retour
Electrovanne ED
Retour
Principal

Retour
Vanne de démarrage +
Vanne de surpresion +
Figure 2 Depuis Vane de Y-D
Pompe
SECTION DU DISTRIBUTEUR HYDRAULIQUE (T300)
DETAIL Z DETAIL - E1 DETAIL D

DETAIL 7-G

SEUL POUR
INST. 2:1

SECTION X - X

POMPE

A Réglage de la vanne de surpression


B Réglage de l’accélération en montée
C Réglage de la vitesse en montée et descente
D Réglage de la vitesse de nivelage en montée et descente
D1 Réglage de l’accélération en descente
D2 Réglage de la décélération de nivelage en descente
E Réglage de la décélération en montée
GRUPO T-300

E1 Réglage de la décélération en descente


F Clé d’essai de la vanne parachute
SERVICE TECHNIQUE

G Réglage de la pression minimale au vérin (pour installation 2:1)


S1 Réglage de la décélération de nivelage en montée (option)
Z Réglage de la vitesse en descente

AU PISTON
1 Vanne de démarrage
2 Vanne de décharge DETAIL A
3 Vanne réglage du débit
4 Vanne anti-retour
5 Compensateur de pression en descente
6 Vanne de surpression
7 Vanne de descente manuelle OPTION
8 Vanne de descente
16 Vanne directionnelle
EB Electrovanne de vitesse de nivelage
ED Electrovanne de descente
YD Electrovanne de démarrage YD (option)
Page 5 de 13
ST 614
Vers. 01
ST 614
SERVICE TECHNIQUE
Vers. 01
GROUPE T-300 Page 6 de 13

AJUSTEMENTS BASIQUES POUR LA MISE EN FONCTIONNEMENT DU GROUPE DISTRIBUTEUR T-300:

Les ajustements ci-dessous mentionnés seront les nécessaires pour régler le groupe distributeur T-300 en cas où il
aurait perdu celui fait en usine:

- Réglage vanne nº 2 (vanne de décharge):

1.- Tourner la vis B en sens horaire jusqu’au bout de réglage (la serrer à la limite).

2.- Tourner la vis de la vanne 2 en sens anti-horaire au moins 5-6 tours complets. Il faudrait essayer qu’elle soit le
plus ouverte possible sans qu’elle sorte du bloc.

3.- Ci de suite on va réaliser une manoeuvre de montée (bien à travers la manoeuvre de contrôle ou en activant
directement les contacteurs).
La cabine ne doit pas monter (en cas ou elle monte il faudra ouvrir la vanne nº 2 un peu plus). Une fois fait cela,
tourner en sens horaire la vis de la vanne nº 2 tour à tour jusqu’au moment où la cabine commence à monter.
Au moment où observera le premier mouvement de montée de la cabine, il faudra arrêter la manoeuvre et faire
demi-tour en sens anti-horaire à la vis de la vanne nº 2.

4.- Dans cette position la vanne nº 2 est à peu près ajustée.

5.- La vis B qui régle la souplesse de l’accélération de montée, sera tournée encore une fois en sens anti-horaire ,
1 ou 2 tours. Après, elle sera ajustée selon les instructions de réglage en page 4.

- Réglage Vis C (réglage vitesse en montée et descente):

1.- Il faudra connaître la vitesse nominale de l’ascenseur installé

2.- Faire une manoeuvre de montée pour vérifier si la vitesse est celle demandée. Il peut arriver deux possibilité:
2.1.- Que la vitesse de montée soit inférieure à la nominale.
2.2.- Que la vitesse de montée soit approximativement la nominale.

3.- En cas où la vitesse de montée soit inférieure à la nominale, en ajustera la vis C en la tournant en sens anti-
horaire , ½ tour à ½ tour. Chaque fois qu’on tourne un demi-tour, il faut vérifier que la vitesse de montée soit
inférieure ou égale à la nominale. Ce procédé sera répété jusque arriver à que la vitesse s’égale à la nominale
(approximativement).

4.- Avec le 50% de la charge, vérifier que la vitesse de descente est approximativement la même qu’en montée. En
cas où elle soit plus réduite, on pourra régler la vis C jusqu’à deux tours (en sens anti-horaire ), jusqu’elle soit
pareille.

5.- Nous vous rappellerons que pour l’ajustement fin de la vitesse de descente on utilisera la vis Z qui peut arriver a
avoir des variation de vitesse de descente envers un 10-15 %.

6.- A ce moment là on peut considérer ajusté la vis C.

7.- Si au point 3 on aurait vérifier que la vitesse de montée actuelle était égale à la nominale, on devrait tourner en
sens horaire la vis C jusqu’ obtenir une vitesse plus petite et on répéterait tous les autres pas.

Avec les ajustements mentionnés, on arrive a régler la vanne de décharge (nº 2) et la vis C, basiques pour le bon
fonctionnement du groupe distributeur. Les autres ajustements sont décrits à la page 4 et ils dépendent des
performances qu’on veut donner à l’ascenseur, conforme au désir du client pour obtenir le confort attendu.
ST 614
SERVICE TECHNIQUE
Vers. 01
GROUPE T-300 Page 7 de 13

DIAGNOSTIC DE DEFAILLANCE

Le présent tableau indique les éléments à contrôler, en se basant aux problèmes qui pourraient apparaître.

Avant de travailler sur le distributeur, ON RAPPELLE qu’il faut couper le courant électrique à l’installation et décharger
complètement la pression statique si on va travailler sur ED, le dispositif du poussoir de descente manuelle 7 (seul
pour installations du type 2:1), la pompe manuelle et le couvercle de la vanne 8.

MONTEE

PROBLEME ELEMENTS A CONTROLER


VANNE VANNE GICLEUR VANNE GICLEUR
Si l’ascenseur ne démarre pas
1 6 sp 2 sb

ELECTRO. VANNE
Vitesse plus lente que d’habitudel
EB 3

Vitesse plus lente que d’habitudel REGUL. VANNE


à pleine charge MAXIMA 6
PRESSION
Ne fonctionne pas la vitesse ELECTRO. GICLEUR VANNE
de nivelage EB se 3

DESCENTE

PROBLEME ELEMENTS A CONTROLER


ELECTRO. GICLEUR GICLEUR VANNE
Si l’ascenseur ne démarre pas
ED s1 sp 5

ELECTRO. RESSORT VANNE


Vitesse plus lente que d’habitude PISTON
EB 3
VAL.5

Ne fonctionne pas la vitesse ELECTRO. GICLEUR VANNE


de nivelage EB se 3

BOULE BOULE JOINT DE


L’ascenseur perd du niveau ELECTRO. DISPOSIT.7 VANNE 8
ED (Seul 2:1)

1) Le contrôle des électrovannes EB -ED, consiste en vérifier l’activation et désactivation électrique et qu’il n’y ai pas
des impuretés sous les boules.

2) Le contrôle des gicleurs consiste en vérifier qu’ils ne soient pas bouchés, leurs nettoyage et le nettoyage des filtres.
Les gicleurs sp - sb - s2, se trouvent respectivement sous les couvercles des vannes 1 - 2 - 5, tandis que se et s1 sont
situés sous les corps des électrovannes EB et ED.

3) Le contrôle des vannes consiste de vérifier qui glissent librement. Si on observe que le glissement n’est pas
parfait, nettoyer légèrement avec toile-émeri fine.
ST 614
SERVICE TECHNIQUE
Vers. 01
GROUPE T-300 Page 8 de 13

MAINTENANCE ET PROBLEMES:

1.- L’ASCENSEUR NE MONTE PAS:

1.1.-Vérifier que le moteur tourne à droite. Si ce n’est pas le cas, il fera un fort bruit pas normal. Pour contrôler la
connexion de Y-D du moteur il faut vérifier le schéma fourni. Il y est indiqué toutes les connexions entre le tableau
et les bornes du moteur et la séquence correcte de connexion.

1.2.- Vérifier que l’ascenseur ne supporte pas une charge plus grande que celle spécifiée. Si la charge est
correcte, vérifier qu’il ne coule pas d’huile par le retour de la vanne de surpression (voir figure 2). S’il coule de
l’huile par le retour, c’est que la vanne de surpression est mal réglée. La régler selon décrit à la page 4.

1.3.- Vérifier que la vis B n’est pas fermée complètement. En cas qu’elle soit complètement fermée, essayer en la
tournant deux tours à gauche. La régler comme indiqué à la page 10.

1.4.- Vérifier qu’en fermant complètement la vis de la vanne nº 2 (vanne décharge) l’ascenseur monte avec vitesse
nominale. Avant de fermer cette vis, pendre la mesure d’usine pour retourner a cette position ultérieurement

A) Si l’ascenseur monte à vitesse nominale, probablement le problème est au bloc des vannes. On
suppose qu’il se produit une fuite par le retour des vannes de démarrage quand le moteur est en train d’impulser
de l’huile.
Pour trouver ou il se produit la fuite, mettre la vis de la vanne 2 à sa position originale et procéder de la façon
suivant:

- Le problème doit être à la vanne de surpression, à la vanne de démarrage ou à la vanne Y-D.

- Pour détecter où se trouve exactement la fuite hydraulique, on annulera les vannes mentionnées l’une
après l’autre.

A1.- Premièrement on annule la vanne de surpression. Pour cela, on démonte la dite vanne et le siège de
celle-ci (qu’est-ce que c’est un siège fileté, voir page 9). Visser un vis de M6 dans le trou qui reste au fond de
la vanne pour éviter des fuites par celle-ci. En cas où l’ascenseur commence à monter à vitesse nominale,
c’est que le problème était la vanne de surpression. Vérifier si c’est par des impuretés au siège de la vanne
ou que le joint du siège de celle-ci est cassé ou ne ferme pas bien. Si c’est le deuxième cas, changer toute la
vanne.
A2.- En cas où on l’aurai pas résolu avec A1, on annule la vanne de Y-D. Faire de façon similaire, en fermant
avec des vis de M6 les deux orifices d’entrée d’huile à la dite vanne. Pour cela, démonter l’éléctrovanne de la
base du bloc principal et on identifie les dits orifices d’entrée d’huile (les autres deux restants sont de fixation
de l’éléctrovanne).
Si la cabine commence a monter à vitesse nominale on nettoyera l’éléctrovanne à l’ intérieur avec de
l’air comprimé. Réviser aussi qu’elle soit placée correctement puisque elle peut être montée en deux
différents positions (une à 180º de l’autre) et il est correct seulement une d’elles. En cas où il n’y aurai pas de
solution directe, remplacer l’electrovanne.

A3.- Si on ne réussit pas avec A1 ni A2, annuler la vanne de démarrage . Pour cela, on démonte le couvercle
supérieur qui couvre la vanne. Dans le piston à la zone supérieure, il y a un trou fileté de M8, y visser une vis
M8x20, de façon qu’on force la vanne a être fermée toujours sur son siège après avoir fermé le couvercle qui
la couvre. Essayer si la cabine monte à vitesse nominale. Si c’est le cas, il faudra nettoyer le siège de la
vanne pour éliminer les impuretés, le cas échéant changer le piston de la vanne.
ST 614
SERVICE TECHNIQUE
Vers. 01
GROUPE T-300 Page 9 de 13

B) Si l’ascenseur n’arrive pas a obtenir la vitesse nominale ou a ne pas monter du tout, on suppose que le
problème n’est pas au bloc des vannes mais il est à l’interieur de la centrale hydraulique. Dans ce cas, même avec
le robinet d’isolement fermé et la pompe impulsant de l’huile, la pression du manomètre ne monte pas par dessus
la valeur de la vanne limitative de pression.
Il faut réviser les points suivants:
B1.- Réviser la pompe à vis. Pour cela faire tourner le moteur pour réaliser impulsion, et dans cette
situation il faut vérifier qu’à travers le filtre de la pompe on détecte seulement aspiration et jamais
impulsion. Si on détecte impulsion d’huile par le filtre d’aspiration de la pompe il faudra la remplacer.

B2.- Vérifier que le silencieux ne soit pas en train de verser de l’huile par une fissure ou une connexion. Si
ce le cas, il faudra le changer.

B3.- Vérifier que le tuyau flexible hydraulique qui connecte le silencieux au bloc de vannes est en bon état
et elle n’a pas des fuites aux connexions des bouts. Si elle a des fuites, la changer.

1.5.- Réviser qu’avec le robinet d’isolement ouvert, le moteur en fonctionnement et charge inférieure au maximun,
la pression du manomètre n’est pas par dessus de la valeur de la vanne limitative de pression. Si cela arrive il se
peut que la vanne de descente est bloquée. Réviser et nettoyer.

2.- L’ASCENSEUR PERD NIVEAU QUAND IL EST ARRETÉ A L’ETAGE:

Fermer le robinet d’isolement de la centrale hydraulique. En cas que le problème s’arrange, on suppose que le
problème c’est une fuite au bloc de vannes. Pour identifier la fuite, il faut vérifier par lequel des tubes de retour la
fuite se produit, voir figure 2.

2.1.- Si elle se produit par le retour de la vanne de démarrage, probablement le problème est à la vanne de
descente. Dans cette vanne, il y a un joint torique qui fait la fermeture de la dite vanne avec son siège. Si le joint
est abîmé il se produit alors une fuite d’huile. Remplacer le joint.

2.2.- Si la fuite se produit par le retour de la vanne de descente manuelle, il faut vérifier que le siège de la vanne
soit correct et propre. Si on ne peut pas résoudre le problème, il faut remplacer la vanne.

2.3.- Si la fuite se produit par le retour de l’éléctrovanne de descente (ED), il faut changer l’éléctrovanne.
ST 614
SERVICE TECHNIQUE
Vers. 01
GROUPE T-300 Page 10 de 13

DISPOSITIF CONTRE LA DESCENTE DU VERIN EN DESCENTE MANUELLE AVEC LA CABINE BLOQUÉE

Dispositif qui empêche la descente du vérin en descente manuelle si la cabine est bloquée au niveau des guides.
On l’active on appuyant sur le bouton rouge situé à la couvercle de la centrale.
Vis G
VERIFICATION DU FONCTIONNEMENT
Bouton rouge

1) Bloquer la cabine avec les parachutes.

2) Réaliser la manoeuvre de descente manuelle en appuyant


sur le bouton rouge.

3) Vérifier que le vérin ne descend pas.

4) Si le vérin descenderait, serrer graduellement la vis “G” situé


au dispositif jusqu’à la fermer.

5) Débloquer la cabine des guides.

6) Vérifier en appuyant sur le bouton rouge que la descente


manuelle fonctionne normalement.

Pour réaliser l’essai de la vanne parachute:

1.- Fermer la vis F.

2.- Charger la cabine avec la charge maximale.

3.-Si la vitesse de descente n’augmente pas en un 15 - 20 pour cent de la nominale on fera ce qui suit: on
tourne en sens horaire la vanne de décharge de façon que la tige s’ouvre 1-1,5 mm. Avec cela la vitesse
augmentera le nécessaire. Après les essais des vannes parachutes la remettre à sa position initiale.

Pour mettre en fonctionnement la pompe manuelle (nécessaire seulement la première fois), faire ce qu’il
suit:

1 - Fermer la robinet d’isolement et décharger la pression en appuyant sur le bouton de descente manuelle.

2 - Desserrer à l’aide de trois ou quatre tours la vis de purge d’air (v).

3 - Activer le levier de la pompe manuelle avec des mouvements continus jusqu’ il sort de l’huile claire de la vis
de purge d’air (v).

4 - Serrer la vis de purge d’air (v) et continuer à actionner le levier jusque le manomètre signale que la
pression est en train d’ augmenter.

5 - Ouvrir le robinet d’isolement de la centrale.

Une fois arrivé à ce point, la pompe est remplie pour le fonctionnement. La pression maximale de la pompe
manuelle (réglable avec la vis a1) a été ajustée sur la base de la valeur de la pression maximale de l’
installation.
ST 614
SERVICE TECHNIQUE
Vers. 01
GROUPE T-300 Page 11 de 13

SCHEMA HYDRAULIQUE DISTRIBUTEUR (T300)

POUR INSTALLATION DE 2 VERINS

1 - VANNE DE DEMARRAGE A -REGLAGE DE LA VANNE DE SURPRESSION


2 - VANNE DE DECHARGE A1 -REGLAGE PRESSION MAXIMALE DE LA POMPE MANUELLE
3 - VANNE REGULATRICE DU DEBIT B -REGLAGE ACCELERATION EN MONTEE
4 - VANNE ANTI-RETOUR C -REGLAGE VITESSE EN MONTEE ET DESCENTE
5 - COMPENSATEUR DE PRESSION EN DESCENTE D -REGLAGE VITESSE DE NIVELAGE
6 - VANNE DE SURPRESSION D1 -REGLAGE ACCELERATION EN DESCENTE
7 - VANNE DE DESCENTE MANUELLE D2 -REGLAGE DECELERATION DE NIVELAGE EN DESCENTE
8 - VANNE DE DESCENTE E -REGLAGE DECELERATION EN MONTEE
10 - VANNE PARACHUTE E1 -REGLAGE DECELERATION EN DESCENTE
11 - ROBINET D’ISOLEMENT F -CLEF D’ESSAI DE LA VANNE PARACHUTE
12 - PRESSOSTAT DE CHARGE MAXIMALE (OPTION) G -REGLAGE PRESSION MINIMALE DU VERIN (SEUL
13 - PRESSOSTAT DE PRESSION MAXIMALE (OPTION) INSTALLATIONS 2:1)
14 - PRESSOSTAT DE PRESSION MINIMALE (OPTION) H -REGLAGE DE LA VANNE PARACHUTE
15 - POMPE MANUELLE (INSTALLATIONS 2:1) I -ROBINET D’ISOLEMENT DU MANOMETRE
16 - VANNE DIRECTIONNELLE L -FILTRE D’ASPIRATION
EB- ELECTROVANNE DE VITESSE DE NIVELAGE M -MOTEUR
ED- ELECTROVANNE DE DESCENTE N -ACCUMULATEUR
YD- ELECTROVANNE DE DEMARRAGE YD (OPTION) O -PURGE D’AIR DU VERIN
S1 -REGLAGE DECELERATION DE NIVELAGE EN MONTEE
(OPTION)
V -PURGE D’AIR DE LA POMPE MANUELLE

DIMENSIONS DU DEBIT POMPES PRESSION STATIQUE VISCOSITE DE L’HUILE TEMPERATURES


DISTRIBUTEUR

- Les vannes et les connexions sont construites avec un coefficient d’haute sécurité de 1,7 en rapport à la limite conventionnelle
d’elasticité du matériel (Rp0.2) tenant compte une pression égale à 2,3 fois la statique maximale.
- Toutes les centrales sont pourvus d’une thermosonde avec circuit ouvert quand la température d’huile dépasse les 70ºC.
- Toutes les vannes parachutes assurent dans l’intervention une décéleration inférieur à 1 g.
ST 614
SERVICE TECHNIQUE
Vers. 01
GROUPE T-300 Page 12 de 13

SCHEMA DE FONCTIONNEMENT DU DISTRIBUTEUR (T300)


ST 614
SERVICE TECHNIQUE
Vers. 01
GROUPE OMAR NL Page 13 de 13

Position des tubes de retours

Retour
Retour poussoir electrovanne
manuelle descente EVD

Pompe manuelle
Retour
electrovanne
change de
vitesse EVR

Pression
maximale, vanne Entrée d’huile
de montée, Y-D
Retour principal

Vous aimerez peut-être aussi