Vous êtes sur la page 1sur 4

FICHE OUTIL N° 

11 : LE SUJET DE RÉFLEXION

Visées de votre texte de réflexion : argumenter de façon efficace.

EXEMPLE D’UN SUJET D’ARGUMENTATION RÉDIGÉ

Le sujet : Quels sont les nombreux intérêts du voyage ? Vous présenterez votre réflexion dans un
développement argumenté et organisé.

Le voyage est un déplacement que l’on fait dans un but précis hors de chez soi. Ce but peut être
complètement différent : agrément, loisirs, dépaysement ou encore découverte. De plus, le déplacement
peut s’envisager de manières diverses. On peut partir seul, avec des proches, en famille, en voyage
organisé, en voyage scolaire, etc.
Cette question du voyage est bien souvent posée au cours de notre vie et dans notre société.
Alors, on peut se demander quels sont en effet les nombreux intérêts du voyage ?

Tout d’abord, un intérêt du voyage peut être de se reposer. On peut se fixer comme but de partir
loin de chez soi, dans un endroit que l’on ne connaît pour profiter du cadre reposant de cet endroit. On
recherche alors des endroits qui offrent plus de possibilités de se reposer que le lieu dans lequel on
habite quotidiennement. L’exemple qui illustre cette réalité est les stations balnéaires. En effet, certaines
régions de la planète se spécialisent dans un tourisme de la plage, comme les îles caraïbéennes. Dans ces
stations balnéaires, le voyageur réside dans des hôtels avec piscine, où la nourriture est préparée pour
lui, où lui est proposé plein d’activités (nautiques, culturelles, sportives, culinaires, etc.). Tout son temps
est dédié à se reposer en profitant du cadre balnéaire proposé.
Puis, un autre intérêt du voyage est de se cultiver. On peut faire des voyages dans le but de
découvrir des lieux culturels à l’étranger. Le voyage va donc être organisé autour de sites
archéologiques, de musées, de maisons de personnes connues, de bâtiments importants, etc. Par
exemple, un séjour touristique en Grèce permet de découvrir des monuments antiques, comme des
théâtres. En visitant le théâtre antique de Delphes en Grèce, on peut comprendre le lien qu’entretenaient
les premiers spectacles avec la religion, le culte de Dionysos. En prenant connaissance de cette origine,
en la visualisant dans l’espace, on apprécie mieux ensuite le sens des premières tragédies grecques, dont
les mythes sont encore présents dans de nombreuses tragédies contemporaines comme celle d’Antigone
écrite par Anouilh.
Enfin, le dernier intérêt du voyage est de grandir, d’évoluer intellectuellement. On peut décider
de partir en voyage pour avancer dans ces réflexions personnelles sur soi, pour se confronter à des
choses nouvelles et acquérir des expériences enrichissantes pour notre personnalité. C’est par exemple
ce qui se produit quand on choisit volontairement d’aller à la rencontre d’une culture du monde qui attire
soit par ce qu’elle nous ressemble soit, justement, parce qu’elle nous étonne. Si une personne travaillant
dans un musée parisien décide d’aller aider un agriculteur péruvien, elle va expérimenter des moments
totalement différents de ce qu’elle a connu et de ce qui lui a été appris. Elle va ainsi s’enrichir sur le plan
personnel en prenant conscience des multiples aspects de la vie : se contenter de bien moins que ce
qu’on a l’habitude d’avoir dans une société de consommation, réaliser l’importance de l’agriculture et de
l’environnement, etc.

En conclusion, nous avons donc pu voir que les intérêts du voyage sont nombreux, qu’ils
touchent à tous les domaines de l’individu : bien être, culture ou encore repères. Cependant, on peut
aussi se demander à l’inverse, quels sont les différents intérêts pour les personnes qui reçoivent les
voyageurs ? Tirent-elles des bénéfices de se voir confronter sans le demander à un individu d’une autre
culture ?

ACTIVITÉ 1 : ANALYSER UNE ARGUMENTATION

1) Délimitez entre crochets et notez le nom de l’étape :


- Les étapes de l’introduction (définition du thème et des termes importants du sujet), la question
du sujet posée,
- Le premier argument et le premier exemple,
- Le deuxième argument et le deuxième exemple,
- Le troisième argument et le troisième exemple,
- Dans la conclusion, le résumé des arguments et la phrase d’ouverture de la réflexion.
2) Entourez dans une couleur tous les connecteurs logiques.

- APPORTER VOTRE DICTIONNAIRE !!!!


- On attend un texte de 50 lignes.
- Le thème du sujet de réflexion sera toujours en rapport avec le thème du texte étudié.
- S’inspirer du texte étudié dans la première partie de l’épreuve. Vérifier qu’on a compris son
thème (son sujet) + situation d’énonciation (qui parle ? à qui ? quand ? où ?) + situation de
communication (qui parle ? à qui ? dans quel but ? qui lit le message ?).
- Veiller à soigner l'orthographe, la correction de la langue et le soin.

 Que faut‐il faire ? Qu’est-ce qu’on attend‐on de vous ?


- Répondre à la question en envisageant plusieurs aspects du problème : même si vous avez une
opinion bien tranchée, examinez plusieurs points de vue.
- Si plusieurs pistes sont proposées dans la question, développer chacune.

1) J’analyse mon sujet


- Je souligne les mots importants.
- Quel est le thème sur lequel je dois réfléchir ?
- Je cherche dans le dictionnaire le sens des mots qui expriment ce thème (je dois apporter un
dictionnaire).
- Quel type de question me pose-t-on ?
 Donner son avis sur une affirmation donnée dans la question (je suis d’accord, en désaccord, ça
dépend).
 Voir les avantages et les inconvénients d’une idée, d’un comportement.
 Faire une comparaison entre deux façons de penser.
 Exprimer un goût personnel et le justifier.
 Expliquer, donner les causes et les conséquences.
- Je reformule la question : je dois ………………………………. à propos de ………………………

2) Préparation de l’écriture 
Une partie du temps sera consacré, au brouillon, à la recherche des idées et des exemples, sans rédiger.

** CHAQUE PARAGRAPHE DOIT RÉPONDRE À LA QUESTION DE L’INTRODUCTION !!


Reprenez les mots de votre question pour introduire la réponse en chaque début de paragraphe
(après votre connecteur logique).

> Le sujet guide votre réflexion (sujet ….), noter au brouillon dans un tableau les idées et exemples
correspondant aux différentes parties suggérées. Voici le tableau à faire au brouillon :
Arguments Exemples

> Le sujet type « pour ou contre » (sujet ….) : il vous incite à examiner les arguments « pour » ou
« contre » avant de donner en conclusion votre point de vue. Voici le tableau à faire au brouillon :
Arguments + Arguments -
Argument exemple Argument exemple
Argument exemple Argument exemple
Argument exemple Argument exemple

> Le sujet ne donne pas de guide (sujet …… ), chercher les idées et les organiser. Voici le tableau à faire
au brouillon :
Arguments Exemples
3) Au brouillon, quand le « plan » est prêt, je rédige l’introduction et la conclusion.

Introduction : je définis les termes employés dans le sujet et je pose la question du sujet sous forme de
question (avec point d’interrogation).
Conclusion : je résume en une phrase mon développement et à la fin je pose une question liée à celle du
sujet, pour ouvrir la réflexion.

4) Au propre, je réécris l’introduction et je rédige mes paragraphes argumentatifs.


- Un paragraphe (avec alinéa + connecteur logique) = un argument + un exemple
- L’exemple vient de votre culture générale : il est TOUJOURS tiré d’un livre, d’un extrait de livre, d’un
film ou d’une série, de votre cours d’histoire-géographie ou de l’actualité. N’’inventez pas
d’anecdotes !
- Soulignez les titres de livre, film ou série.
- J’utilise des connecteurs logiques pour montrer l’ENCHAÎNEMENT de ma réflexion. Pour introduire :
Mes paragraphes : tout d’abord, puis, ensuite, enfin, etc.
Des exemples : ainsi, comme par exemple, à l’image de, comme le montre, comme le prouve, c’est le cas, …
Des explications (expression de la cause) : parce que, car, puisque, étant donné que, etc.
Une idée opposée : mais, toutefois, cependant, à l’inverse, en revanche, etc.
Un argument supplémentaire : de plus, en outre, de surcroît, etc.

Exemples de sujets :
1) Pensez‐vous que le monde où vous vivez aujourd’hui laisse encore place à la rêverie ? Vous
présenterez votre réflexion dans un développement organisé.
2) Pensez‐vous qu’il soit préférable de laisser les enfants vivre toutes les expériences qui les tentent, ou
au contraire qu’il est nécessaire de poser des limites à leurs envies ? Vous donnerez votre réponse dans
un développement argumenté et organisé.
3) Dans vos relations avec vos amis, quelles sont les qualités qui vous semblent importantes chez eux et
pourquoi ? Vous donnerez votre réponse dans un développement argumenté et organisé.
4) Certains sont favorables au travail des jeunes pendant les vacances, d’autres le refusent. Vous
exposerez les arguments des uns et des autres et présenterez votre propre point de vue. Vous présenterez
votre réflexion dans un développement organisé.
5) Selon toi, la guerre est-elle inévitable dans notre monde ? Vous présenterez votre réflexion dans un
développement organisé.
6) Aimeriez-vous exercer un métier qui vous amène à voyager souvent ? Vous présenterez votre
réflexion dans un développement organisé.

Activité 2 : Faites le brouillon sous forme de brouillon pour le sujet 2 (trois arguments et trois
exemples).

LES ATTENTES DES CORRECTEURS CONCERNANT LE SUJET DE RÉFLEXION AU BREVET

Le but de cet exercice n’est pas de faire passer vos convictions personnelles mais de montrer au
correcteur :
- Votre capacité à discuter un sujet,
- Votre capacité à envisager les différents aspects d’une même question,
- Votre capacité à peser le pour et le contre,
- Votre capacité à faire appel à la culture générale que vous avez acquise tout au long de votre
scolarité et par vous-même.

Quelles qualités attend le correcteur de mon texte ?


- Construction : je dois, même si je n’ai pas beaucoup d’idées, faire un plan et différents
paragraphes.
- Argumentation : trois arguments pertinents (au moins), bien expliqués et développés.
Des exemples : ils doivent être aussi précis que possible et je dois faire le lien avec l’argument
donné. Concernant les exemples, le correcteur valorise de manière significative les candidats prenant
appui sur des exemples issus de leur culture littéraire, artistique, historique, géographique, scientifique,
etc. (de leur culture générale). Si vous inventez des situations ou si vous puisez dans votre vie
personnelle, cette démarche ne sera pas sanctionnée mais votre argumentaire perdra en force et vous ne
serez pas valorisé. Le jour du brevet, mémorisez bien le titre et l’auteur de l’extrait de texte du sujet. Ce
texte pourra toujours vous servir pour un exemple !
- Une réflexion argumentée,

- Une construction claire du devoir avec un enchainement de cinq paragraphes visiblement mis en
page : introduction, trois paragraphes argumentatifs, conclusion,
- Une expression écrite de qualité,
- Une argumentation claire.

Un exemple de barème :

Expression, maîtrise de la langue (7 points)


- Orthographe
- Syntaxe
- Ponctuation
- Vocabulaire : richesse et précision

Composition (6 points)
- Le texte présente une organisation claire (introduction/paragraphes/conclusion)
- Présence de connecteurs logiques pertinents

Argumentation (7 points)
- Arguments clairs, pertinents et développés
- Exemples pertinents, variés, développés (valorisation conséquente si culture générale et non pas
exemple personnel ou inventé)
- Le texte présente au moins trois arguments développés

Vous aimerez peut-être aussi