Vous êtes sur la page 1sur 5

TD – Identification des sols

Exercice 1
Démontrer les relations suivantes :
𝒏
𝒆=
𝟏−𝒏
𝒆
𝒏=
𝟏+𝒆
𝜸 𝜸𝒔
𝜸𝒅 = =
𝟏+𝝎 𝟏+𝒆
Exercice 2
Trouver la relation reliant le poids volumique saturé 𝛾𝑠𝑎𝑡 avec les poids volumiques 𝜸𝒅 , 𝜸𝒅 et
𝜸𝒅 ..
Exercice 23
Soit un échantillon de sol et son contenant qui ont une masse de 462 g. L’échantillon qui a
été asséché toute une nuit dans une étuve et son contenant ont une masse de 364 g. la
masse du contenant est de 39 g.
Calculer la teneur en eau du sol.
Exercice 4
Un échantillon d’argile saturée a une masse de 1526 g ; après passage à l’étuve, sa masse
n’est plus que de 1053 g. le constituant solide des grains a un poids volumique de 27 kN/m 3.
On demande :
1) la teneur en eau 𝜔
2) l’indice des vides e
3) la porosité n
4) le pois volumique humide 𝛾ℎ
On prendra g=9,81 m/s2.
Exercice 5
Le prélèvement d’un échantillon intact au centre d’une couche d »argile molle située sous
la nappe phréatique a permis de procéder aux mesures suivantes en laboratoire, sur un
morceau de l’échantillon :
Poids total Volume total Poids après passage à l’étuve
0,47 N -5
3,15 10 m 3 0,258 N
1) Déterminer le poids volumique 𝛾 et la teneur en eau w.
2) Déterminer l'indice des vides e (on rappelle que l’échantillon est sous la nappe
phréatique et est mou),
3) Calculer le degré de saturation 𝑆𝑟
Exercice 6
Connaissant la teneur en eau w d’un sol saturé et le poids volumique des particules solides,
déterminer :
a) son poids volumique sec 𝛾𝑑
b) son indice des vides e
Exercice 7
On connait pour un sol :
▪ le poids volumique 𝛾=14 𝑘𝑁/𝑚
▪ la teneur en eau 𝜔=40%
▪ le poids volumique des particules solides 𝛾𝑠 =27 𝑘𝑁/𝑚3
Calculer :
a) le poids volumique du sol sec 𝛾𝑑
b) le degré de saturation 𝑆𝑟
Exercice 8
Pour la construction d’un immeuble d’habitation, un bureau d’étude de géotechnique doit
fournir un rapport de sol. Pour cela le bureau d’étude effectue des carottages sur le terrain
et les ramène au laboratoire.
Il s’agit d’un échantillon d’argile saturé pesant initialement 1526 g. Après passage à l’étuve,
sa masse n’est plus que de 1053 g.
1) Calculer la masse d’eau dans l’échantillon ?
2) Calculer le poids de l’eau dans l’échantillon ?
3) Calculer la teneur en eau de l’échantillon ?
4) Calculer le poids volumique de l’échantillon sachant qu’une carotte est un cylindre de
10cm de rayon et haut de 20 cm ?
5) Les grains ont un poids volumique de 27 kN/m3, en déduire l’indice des vides.
Exercice 9
Un échantillon d’argile est placé dans un récipient en verre. La masse totale de l’échantillon
humide et du récipient est de 72,49g. cette masse est ramenée à 61,28g après passage à
l’étuve. La masse du récipient est de 32,54 g. une mesure au pycnomètre montre que le
poids volumique du constituant solide est de 26 kN/m 3.
On supposera l’échantillon saturé. On demande :
1) la teneur en eau 𝜔
2) la porosité n
3) l’indice des vides e
4) le poids volumique humide 𝛾ℎ
5) le poids volumique sec 𝛾𝑑
6) le poids volumique déjaugé.
Avant de passer l’échantillon à l’étuve, on mesure son volume par immersion dans le
mercure. On trouve que ce volume est de 22,31 cm3. On demande le degré de saturation.
Exercice 10
Tracer la courbe granulométrique du sol dont le résultat de l’analyse granulométrique est
donné dans le tableau ci-dessus ?
d, mm Refus partiel, g Refus partiel, % Refus cumulé, % Tamisat cumulé, %
5,00 9,3
2,00 83,3
1,00 163,6
0,50 291,8
0 ;315 351,5
0,160 200,0
0,008 50,0
Calculer Cu et Cc et caractériser ce sol suivant sa courbe granulométrique ?
Exercice 11
On procède au tamisage à sec d’un sable préalablement séché. On constate d’abord que
le tamis de 12,5 mm ne retient aucune fraction du matériau.
On utilise alors une colonne de six tamis dont l’ouverture intérieure des mailles est
respectivement de haut en bas : 5 ; 2 ; 1 ; 0,5 ; 0,3 et 0,1 mm.
Les refus sur chacun des six tamis sont les suivants (de haut en bas) : 217 g ; 868 g ; 444
g ; 39 g et le tamisat du dernier tamis recueilli sur le fond qui qui ferme la colonne est de 28
g.
On demande de construire la courbe granulométrique et de déterminer le diamètre efficace
ainsi que le coefficient d’uniformité (coefficient de Hazen).
Exercice 12
Un échantillon extrait à la profondeur de 13,3 m d’un site est constitué d’une argile grise
saturée et molle ayant un poids volumique sec de 15 kN/m3 et un poids volumique des
grains solides de 26,5 kN/m3. On demande de calculer :
1) la porosité et l’indice des vides,
2) le poids volumique déjaugé,
3) la teneur en eau,
4) le poids volumique humide de ce sol.
Exercice 13
Un échantillon extrait à la profondeur de 6,6 m est constitué d’une argile beige légèrement
graveleuse ayant un poids volumique sec de 16,8 kN/m3 et un degré de saturation de 90%.
En supposant que le poids volumique des grains solides est de 26,5 kN/m3, déterminer :
1) le poids volumique déjaugé,
2) La porosité et l’indice des vides,
3) La teneur en eau de saturation,
4) La teneur en eau et le poids volumique humide de cet échantillon.
Exercice 14
Les essais des limites d’Atterberg et de l’analyse chimique de l’échantillon de l’exercice
précédent ont donné les résultats ci-après : 𝜔𝐿 =20%, 𝜔=37%, TMO = 3%, TCC = 25,8%.
On demande de classer cet échantillon selon sa consistance, sa plasticité et sa composition
chimique.
Exercice 15
Le rapport d’étude géotechnique d’un projet comporte le tableau ci-dessous résumant les
propriétés physiques de 5 échantillons. Il vous demandé de compléter ce tableau.
Sol 𝛾ℎ 𝛾𝑠 𝛾𝑑 𝜔 e n 𝛾𝑠𝑎𝑡 𝑆𝑟 𝜔𝑠𝑎𝑡 𝜔𝑃 𝜔𝐿 𝐼𝑃 𝐼𝐶
3
kN/m kN/m kN/m3 3 % % kN/m 3 % % % % %
1 26 16,5 9 15 35
2 20 26 28 - - - -
3 26 52 1,5 60 40
4 16,5 21 100 - - - -
5 26 41 100 48 10
Exercice 16
A l’aide des courbes granulométriques ci-dessous, déterminer les valeurs respectives de
D10, D30, D60, Cu et Cc et en déduire la nature de la granulométrie de chaque sol.
Exercice 17
Déterminer d’après la classification LCPC et GTR la dénomination des 7 sols dont les
courbes granulométriques et, éventuellement les limites d’ATTERBERG, sont données ci-
dessous.

Vous aimerez peut-être aussi