Vous êtes sur la page 1sur 2

toutLes progrès techniques réalisés dans notre ère par l’avance de la science, ont considérablement

améliorés nos conditions et modes de vie, car l’accession à de nouvelle technologie telle que
l’internet nous ont permis à la fois de communiqué plus facilement mais plus rapidement.
Cependant, cette avancée rapide et effrénée de ces progrès, a modifié nos repères sans pour autant
en définir clairement de nouveaux. Dans ce cas j’ai été amené à me demander dans quelle mesure
l’accélération des progrès techniques a été profitable pour l’humanité. Dans une première partie, je
montrerai les causes de cette accélération puis les dangers engendrés par celle-ci.

L’évidence des améliorations apportés par l’avancé éclaire du progrès technique dans notre société,
n’est plus contestable. Tout d’abord, en matière de communication, la rapidité, la facilité d’échanger
des données, des marchandises et des informations ont été multipliées par 10, par 100 et même par
1000. En effet, les échanges épistolaires pouvaient prendre des jours voire des semaines pour
parvenir à son destinataire. Aujourd’hui, à travers internet et des applications aussi efficace en
nombre que dans leur utilité, la transmission d’un message peut prendre quelques secondes. Cette
rapidité est du non seulement au progrès de la science de la communication des informations mais
aussi au désir insatiable de l’homme de dire toujours plus vite ce qu’il a à dire.

Ce désir de rapidité est essentiel pour comprendre l’accélération des progrès technique. L’impatience
qui caractériser notre époque nous a motivé à inventer de nouvelle technologie pouvant répondre
plus rapidement à nos besoins, satisfaire plus vite nos passions en augmentant l’intensité de nos
émotions. C’est la raison pour laquelle Tristan Garcia dans le document 2 intitulé « une vie intense,
une obsession moderne », nous dit que de nos jours l’objectif de la vie moderne n’est plus de
transcender sa réalité actuelle mais de vivre plus et mieux. Cela, nous révèle cette volonté profonde
de l’homme moderne d’assouvir le plus vite et le mieux que possible ses désirs. Par exemple, les fast
Food nous propose d’assouvir notre faim en quelque minute voire de seconde pour certain, la
création de l’aviation nous permet défectueux en quelques heures des distances qui pouvait prendre
des jours voire des mois il y a de cela un siècle. Et de nos jours, la puissance du monde occidental est
caractérisée par cette capacité d’être plus rapide que les autres

En effet, l’accélération des progrès technique est aussi du par cette concurrence existant depuis la
nuit des temps entre les peuples et le pays du monde. Nous classons les pays les plus puissant du
monde par leur capacité de faire rapidement et facilement des ouvrages et des œuvres qui peut
prendre des heures dans d’autres pays.

Ce progrès peut s’apprécier dans le domaine de l’industrie qui dans les pays occidentaux a substitué
à l’homme des machines pouvant produire mille fois plus et mile fois plus vite ce que dans d’autres
partie du monde peut avec le plus grand des efforts humains atteindre les centaines. Dans le
document 1 Sylvain Venayre, nous explique que cette concurrence est présente même entre les pays
occidentaux, qui organisent de grandes courses à la voile dont les enjeux commerciaux sont très
importants.

Bien qu’il y ait d’autre raisons à la source de cette accélération des progrès technique, les précités
représentent d’une façon générale la décision des êtres humains de vouloir toujours plus de progrès.
Toutefois, ces avancées de la science, mal maitrisées peuvent être dangereuses et les effets
inattendus multiples.
Dans le corpus présenté, l’artiste Enkil BILAL dans le document 3 « on fait du surplace en plein milieu
de l’accélération », souligne le fait que ces progrès ne sont pas une avancée mais juste une
impression. Car le progrès de nos techniques a été plus vite que notre adaptation à celui-ci. L’auteur
prenant l’exemple de l’invention d’internet, dit que celui-ci, bien qu’utile, ne cesse de prendre la
place des choses qui auparavant étaient essentielles dans sa vie et lui procurait un repère stable dans
son quotidien (cf : le journal papier). Aujourd’hui toutes les informations sont concentrées sur
internet, l’intensité de ce flux et sa diversification crée de la confusion chez l’auteur.

Cette confusion modifie notre perception de la réalité, qui la rend plus éphémère. Victor HUGO
ventant les effets du progrès de l’industrie ferroviaire nous interpelle sur le fait que l’accélération des
trains à grande vitesse modifie le paysage, tout devient comme une étoile filante à l’intérieur des ces
engin de vitesse, on ne dissocie plus les éléments et les personnes.

Cette rapidité, l’une des raisons principales des progrès technique, selon Enkil BILAL nous fait perdre
dangereusement nos repères car celle-ci nous rende vulnérable par cette vision accélérée de notre
réalité. La société fait ainsi du surplace, car l’innovation fait bouger les choses à toute vitesse mais
celle-ci ne fait pas bouger la société, consommateur des choses.

La société moderne fonctionnant sur la base de la consommation, utilise les progrès techniques pour
accélérer et intensifier la production de bien et de besoin. Tristan GARCIA dans le document 2 « une
vie intense, une obsession moderne », nous dit que celle-ci propose aux individus plus et mieux,
promeut la publicité d’une vie plus intense et pouvant atteindre le maximal de sa potentialité. Nous
pouvons dire que cette promesse à pour effet d’intensifier la consommation et ainsi maximiser le
profit des producteurs de cette vie intense, au détriment de notre bourse et parfois notre santé.
L’augmentation des maladies cardiovasculaire dû à l’obésité est l’une des priorités de l’Etat en
matière de santé publique.

Dans notre société contemporaine, il est nécessaire se signaler que l’appréciation des avancés
scientifique en matière de progrès technique est à considéré avec parcimonie. Car cette avancée doit
être maitriser par notre société pour nous être pleinement profitable. Les notices d’utilisations des
appareillages de plus en sophistiqués et techniques de notre ère accompagnent systématiquement
ceux-ci, il serait peut-être temps de prévoir un manuelle utilisation sociale de ces progrès qui puisse
nous aider à adapter ces outils (internet, téléphone, restauration rapide, etc…) à nos vies. Du reste,
tout dépendra de notre volonté de chacun à lire ces manuels avant l’utilisation de ces progrès.

Vous aimerez peut-être aussi