Vous êtes sur la page 1sur 22

Version 

: 01
Manuel des procédures
Date de création : 01.02.2016

Manuel des procédures

Modification :
Motif
Date Version Modification
de modification
01.02.2016 01 Création -

Rédaction Approbation
Responsable Qualité Gérant :

Date : Date :

Visa : Visa :

1
Version : 01
Manuel des procédures
Date de création : 01.02.2016

Sommaire

PROCEDURE HYGIENE ET FORMATION DU PERSONNEL.........................................................................4


1. Objet........................................................................................................................................................................... 4
2. Domaine d’application........................................................................................................................................ 4
3. Définitions............................................................................................................................................................... 4
4. Documents associés............................................................................................................................................. 4
5. Description du processus.................................................................................................................................. 5
5.1. Hygiène vestimentaire :........................................................................................................................ 5
5.2. Lavage des mains :.................................................................................................................................. 5
5.3. Comportement du personnel :............................................................................................................ 7
5.4. Santé du personnel :.............................................................................................................................. 7
5.5. Contrôle de l’hygiène du personnel :................................................................................................ 7
5.6. Formation du personnel :..................................................................................................................... 7
PROCEDURE NETTOYAGE ET DESINFECTION................................................................................................ 8
1. Objet........................................................................................................................................................................... 8
2. Domaine d’application........................................................................................................................................ 8
3. Définitions............................................................................................................................................................... 8
4. Documents associés............................................................................................................................................. 8
5. Description du processus.................................................................................................................................. 8
5.1. Nettoyage des locaux et des plans de travail :............................................................................... 8
5.2. Nettoyage des citernes :........................................................................................................................ 9
5.3. Nettoyage des véhicules de transport :............................................................................................ 9
5.4. Suivi du nettoyage :.............................................................................................................................. 10
PROCEDURE LUTTE CONTRE LES NUISIBLES.............................................................................................. 11
1. Objet :...................................................................................................................................................................... 11
2. Domaine d’application :................................................................................................................................... 11
3. Définitions............................................................................................................................................................. 11
4. Documents associés.......................................................................................................................................... 11
5. Description du processus............................................................................................................................... 11
5.1. Extérieur de l’usine :........................................................................................................................... 11
5.2. Intérieur de l’usine :............................................................................................................................ 12
5.3. Surveillance et suivi :.......................................................................................................................... 12
PROCEDURE GESTION DES DECHETS.............................................................................................................. 13
1. Objet........................................................................................................................................................................ 13
2. Domaine d’application :................................................................................................................................... 13
3. Définitions :.......................................................................................................................................................... 13

1
Version : 01
Manuel des procédures
Date de création : 01.02.2016

4. Documents associés :........................................................................................................................................ 13
5. Description du processus............................................................................................................................... 13
5.1. Maitrise des Déchets DIB organiques :.......................................................................................... 13
5.2. Maitrise des Déchets DI (papier, verre, plastique) :.................................................................. 14
5.3. Maitrise des déchets DD :................................................................................................................... 14
PROCEDURE GESTION DES PRODUITS NON CONFORMES...................................................................... 15
1. Objet........................................................................................................................................................................ 15
2. Domaine d’application..................................................................................................................................... 15
3. Définitions............................................................................................................................................................. 15
4. Documents associés.......................................................................................................................................... 15
5. Responsabilités................................................................................................................................................... 15
6. Description du processus............................................................................................................................... 16
6.1. Evaluation des non-conformités :................................................................................................... 16
6.2. Maîtrise des produits non conformes (PNC) :.......................................................................... 16
6.3. Traitement du produit non-conforme :....................................................................................... 17
ANNEXE......................................................................................................................................................................... 18

1
Version : 01
Manuel des procédures
Date de création : 01.02.2016

PROCEDURE HYGIENE ET FORMATION DU PERSONNEL


1. Objet
Cette procédure définit les règles d’hygiène à respecter au sein de la société
XXXX.

2. Domaine d’application
Cette procédure s’applique à l’ensemble des locaux de la société XXXX.

3. Définitions
 Salubrité des aliments : C’est l’assurance que les aliments sont acceptables
pour la consommation humaine conformément à l’usage auquel ils sont
destinés ;
 Sécurité des aliments : C’est l’assurance que les aliments sont sans danger
pour le consommateur quand ils sont préparés et/ou consommés conformément
à l’usage auquel ils sont destinés ;
 Hygiène alimentaire : C’est l’ensemble des conditions et des mesures
nécessaires pour assurer la sécurité et la salubrité des denrées alimentaires à
toutes les étapes de la chaîne alimentaire ;
 Hygiène du personnel : C’est l’ensemble des règles et des mesures simples à
respecter par l’ensemble du personnel pour garantir la salubrité et la sécurité des
produits alimentaires.

4. Documents associés
 Les affiches d’interdiction et les consignes rappelant les règles d’hygiène pour
l’ensemble du personnel.
 Dossiers médicaux du personnel.
 Fiche Suivi de la santé des employés.
 Programme de formation et de sensibilisation
 Fiche présence formation

1
Version : 01
Manuel des procédures
Date de création : 01.02.2016

5. Description du processus
5.1. Hygiène vestimentaire :
Il est exigé que toute personne travaillant dans les zones de fabrication, de
conditionnement et de stockage des produits alimentaires fabriqués par la société
XXXX respecte un niveau élevé de propreté personnelle et porte les tenues
adaptées pour cet usage (blouses, gants, coiffes).

La tenue de travail complète comprend :


 une blouse ou un tablier propre de couleur claire ;

 des chaussures ou bottes réservées au travail ;

 une coiffe englobant l'ensemble de la chevelure ;

 des gants et au besoin un masque bucco-nasal.

Cette tenue ne doit pas être portée à l'extérieur de la société. Elle est retirée
dans les vestiaires et arrangée dans un casier autre que celui conçu pour les
vêtements de ville.
La fréquence de changement de la tenue est adaptée aux risques de
contamination et selon la nature des tâches effectuées. Ceci peut conduire dans
certains cas à changer la tenue chaque jour et souvent si nécessaire. Dans le cas
échéant, assurer une rotation fréquente de la tenue à raison d’une à deux fois par
semaine.

5.2. Lavage des mains :

Le lavage des mains est un moyen simple qui participe à la promotion de la


culture hygiénique au sien de la société XXXX. Il est considéré comme le geste de
base de l’hygiène puisque les mains constituent la voie la plus suspecte de
transmission des contaminants.
Au sein de la société XXXX, la prévention de toute infection du produit
commence par l'imposition d'une stricte hygiène des mains. Ceci suppose :

1
Version : 01
Manuel des procédures
Date de création : 01.02.2016

 la connaissance de la méthode correcte pour se laver et éventuellement se


désinfecter les mains ;
 la motivation des employés au respect de ces recommandations ;
 la mise à disposition d’équipement et de produits nécessaires à l'exécution
correcte de ce lavage.
Le lavage des mains doit être fréquent, il est obligatoire :
 à la prise ou à la reprise du travail ;
 après utilisation des toilettes ;
 après manipulation des déchets ou poubelles ;
 après toute action ou manipulation éventuellement contaminantes (lavage des
bottes, manipulation d'objets souillés, …) ;
 après manipulation de tout produit chimique (produits de nettoyage, …) ;
 avant et après avoir mangé ;
 après avoir fumé, toussé, éternué et s'être mouché, gratté ou touché à la
coiffure.
Selon les cas, le lavage des mains peut consister en le passage simple des
mains sous l'eau, l'emploi d'un savon ou l'emploi d'un désinfectant liquide.
Pour qu’un lavage des mains soit efficace, il doit respecter les étapes suivantes :
 dénuder les mains et les avant-bras ;
 actionner le robinet non manuel afin de faire couler l’eau potable, de préférence
chaude ;
 presser le distributeur du savon liquide ;
 savonner les mains pendant au moins 20 secondes ;
 brosser les ongles courts non vernis à l’aide d’une brosse à ongle (propre et
désinfectée) ;
 rincer abondamment à l’eau ;
 essuyez soigneusement en tamponnant les mains à l’aide de papier à usage
unique et en séchant bien les espaces entre les doigts ;

1
Version : 01
Manuel des procédures
Date de création : 01.02.2016

 jeter l’essuie à usage unique dans un bac à papier ou poubelle situé à proximité
du lave-mains.
Des consignes, placées à la sortie de la toilette et aux endroits appropriés,
rappellent au personnel l'obligation et le comment de se laver les mains.

5.3. Comportement du personnel :

Il est interdit à toute personne qui manipule les fruits et légumes frais de :
 fumer, cracher, mâcher de la gomme ou manger à l’intérieur de la station de
conditionnement ;
 éternuer ou tousser à proximité des dits produits sans le faire avec le strict respect des
règles d’hygiène comportementale.

5.4. Santé du personnel :

Les personnes reconnues ou suspectes d'être atteintes ou porteuses d'une maladie ou


affection transmissible par les aliments ne devraient pas être autorisées à entrer dans la
zone de conditionnement s'il existe une possibilité qu'elles contaminent les aliments. Toute
personne dans ce cas devrait immédiatement informer la direction de sa maladie ou des
symptômes de sa maladie.
Des dossiers médicaux relatifs au personnel sont instaurés et doivent être à jour travail
conformément aux dispositions de l’arrêté conjoint du ministre de l’agriculture et de la pêche
maritime et du ministère de la santé n° 983-13 du 21-3- 2013 fixant les formes et
modalités de la surveillance médicale du personnel des établissements et entreprises du
secteur alimentaire.

5.5. Contrôle de l’hygiène du personnel :

Un contrôle visuel journalier de l’état d’hygiène vestimentaire et de du personnel est


effectué par Le Responsable de production.

5.6. Formation du personnel :

1
Version : 01
Manuel des procédures
Date de création : 01.02.2016

Un programme de formation annuelle est mis en place pour assurer une sensibilisation et
une formation continue du personnel sur les règles et les bonnes pratiques d’hygiène et de
fabrication.

PROCEDURE NETTOYAGE ET DESINFECTION


1. Objet
Cette procédure définit les règles de nettoyage et désinfection à respecter au
sein de la société XXXX.

2. Domaine d’application
Cette procédure s’applique à l’ensemble de la société XXXX.

3. Définitions

 Le nettoyage : est une opération d’entretien et de maintenance des locaux dont


l’objectif principal est d’assurer un aspect agréable (notion de confort) et un
niveau de propreté (notion d’hygiène) par l’utilisation d’un détergent.
 Le « nettoyage-désinfection » résulte de l’utilisation d’un produit détergent-
désinfectant qui associe en une seule opération nettoyage et désinfection.

4. Documents associés
 Plan de nettoyage
 Fiche de contrôle de nettoyage.

5. Description du processus
5.1. Nettoyage des locaux et des plans de travail :

Qui : Femme de ménage


Quand : Après chaque service.
Comment :

1
Version : 01
Manuel des procédures
Date de création : 01.02.2016

 Revêtir la tenue de travail et Réaliser une hygiène des mains en favorisant la

désinfection des mains par friction ensuite Mettre des gants.


 Préparer le matériel nécessaire (balais, raclettes …..)

 Préparer les produits (selon les dosages mentionnés sur leur fiche technique)

 Réaliser le nettoyage :

*En commençant des locaux les plus propres vers les locaux les plus sales
(production avant les sanitaires)
*En nettoyant du plus propre vers le plus sale et du haut vers le bas.
 Vider les bennes à ordure les nettoyer et placer de nouveaux sacs plastiques

 Réaliser une hygiène des mains en favorisant la désinfection des mains.

 Ranger le matériel de nettoyage.

5.2. Nettoyage des citernes :

Qui : l’agent de nettoyage


Quand : une fois /mois à une solution alcaline et l’eau chaude
Comment ?
 Revêtir la tenue de travail et Réaliser une hygiène des mains en favorisant la

désinfection des mains par friction ensuite Mettre des gants.


 Préparer le matériel nécessaire (brosse, jet eau, raclette…..)

 Préparer les produits (selon les dosages mentionnés sur leur fiche technique)

 Réaliser le nettoyage :

*renverser les citernes.


*Commencer du fond, les cotés intérieurs ensuite l’extérieur.
*En utilisant l’eau chaude pour un pré-nettoyage pour éliminer les impuretés
solubles
*Pulvériser un nettoyant désinfectant et laisser agir (selon la fiche technique du
produit)
* Rincer abondamment à l’eau et laisser sécher.
 Nettoyer le matériel de nettoyage.

1
Version : 01
Manuel des procédures
Date de création : 01.02.2016

 Réaliser une hygiène des mains en favorisant la désinfection des mains.

5.3. Nettoyage des véhicules de transport :

Qui : le commercial
Quand : Une fois par semaine.
Comment ?
Effectuer un lavage chez une société externe.
NB : un nettoyage s’effectue avant chaque chargement par le chauffeur.

5.4. Suivi du nettoyage :

Après chaque opération de nettoyage effectuée par les opérateurs, la fiche


de suivi de nettoyage est renseignée.
Un contrôle visuel journalier de l’état des locaux et des équipements par
l’agent de production est renseigné aussi sur la fiche de suivi de nettoyage.

PROCEDURE LUTTE CONTRE LES NUISIBLES


1
Version : 01
Manuel des procédures
Date de création : 01.02.2016

1. Objet :
Cette procédure définit les mesures mises en œuvre par la société XXXX pour
prévenir toute présence de nuisibles ainsi que les moyens d’évaluation de
l’efficacité de ces mesures.

2. Domaine d’application :
Cette procédure s’applique sur l’ensemble des locaux et des équipements de la
société XXXX.

3. Définitions
 Contamination : Introduction ou présence d’un contaminant dans un aliment ou
dans un environnement alimentaire ;
 Dératisation : C’est l’opération qui consiste à détruire les rats qui se trouvent
dans les lieux publics ou privés ;
 Désinsectisation : C’est l’opération qui consiste à détruire les insectes nuisibles
ou porteurs de germes.

4. Documents associés
 La fiche de contrôle hebdomadaire;
 Plan des pièges
 Fiches techniques des produits utilisés
 Les AMM (Autorisation de mise sur le marché)
 Programme de lutte contre les nuisibles

5. Description du processus
5.1. Extérieur de l’usine :
La société XXXX a pris des dispositions afin d’empêcher les insectes et animaux
nuisibles de trouver refuge autour de l’usine :
 Absence des végétaux à l’extérieur du périmètre.
 Sol bien drainé

1
Version : 01
Manuel des procédures
Date de création : 01.02.2016

 Placement des appâts à proximité du portail.

5.2. Intérieur de l’usine :


Les dispositions prises par La société XXXX sont les suivants :
 Toutes les fenêtres sont dotées de moustiquaires,
 L’étanchéité des portes et des fenêtres est convenable de manière à
empêcher l’entrée des nuisibles
 Des tues mouches à plaque de glu sont installés au niveau des issues de la
zone de production et de stockage.
 Des pièges à intervalles réguliers sont placés partout au niveau des zones
sensibles et au niveau des entrées de la production et du magasin de
stockage.
 Les égouts sont traités à intervalle régulière et doté d’un couvercle bétonné
ou d’une grille en fer.

5.3. Surveillance et suivi :


Un programme de lutte contre les nuisibles a été mis en place pour garantir un
traitement efficace:
Le contrôle de l’ensemble des piège et des tues mouches est enregistré d’une
manière hebdomadaire par l’opérateur.

PROCEDURE GESTION DES DECHETS

1
Version : 01
Manuel des procédures
Date de création : 01.02.2016

1. Objet
Cette procédure a pour objet de décrire les modalités de gestion des impuretés et
des déchets en cours de production de la société XXXX.

2. Domaine d’application :
Cette procédure s’applique à tous les déchets de la société XXXX.

3. Définitions :
Déchet : Toutes substances et objets dont le détenteur se défait ou a l'intention de
s'en défaire ou dont il a l'obligation de se défaire ou d'éliminer en vertu de la
réglementation et vigueur.
Déchets Industriels Banals (DIB) : Ils ne sont pas inertes mais ne présentent
aucun caractère toxique ou dangereux. Ils sont assimilables aux ordures
ménagères ; il s’agit du carton, du papier, du bois, des plastiques, des métaux...
Déchets Dangereux (DD) : ce sont les déchets qui présentent un risque particulier
car ils sont toxiques, inflammables, explosifs, corrosifs, etc. D’une façon générale
ils sont dommageables pour l’homme et l’environnement et nécessitent un contrôle
spécifique. Exemples : les huiles, les solvants, les néons, les batteries, les piles, les
bombes aérosols, ... Par extension, les emballages de ces produits, même vides,
sont considérés comme des DD.

4. Documents associés :
 Suivi nettoyage des poubelles

5. Description du processus
La génération des déchets au niveau de la société est limitée à ce type, avec des quantités réduites.
(dû au carton vide, papier, plastique..)

5.1. Maitrise des Déchets Industriels Banals (DIB) (papier, verre,


plastique) :
La génération des déchets au niveau de la société est limitée à ce type, avec des quantités réduites.
(dû au carton vide, papier, plastique..)

 Identification : Les bennes identifiés

1
Version : 01
Manuel des procédures
Date de création : 01.02.2016

 Localisation : Ces bennes sont mises à disposition au niveau de l’entrée zone


conditionnement.
 Exigences : Les bennes doivent être vidés dans le bac externe à ordure et
nettoyées après chaque service
 Responsable : Le responsable production s’assure de l’application de ces
dispositions.

5.2. Maitrise des déchets DD :

Non applicable

PROCEDURE GESTION DES PRODUITS NON CONFORMES

1
Version : 01
Manuel des procédures
Date de création : 01.02.2016

1. Objet
Cette procédure décrit le système mis en place, pour traiter tout Produit Non
Conforme aux exigences spécifiées par les clients et les exigences réglementaires
et légales.

2. Domaine d’application
Cette procédure s’applique en cas de toute non-conformité détectée lors de tous le
processus depuis la réception de la matière première jusqu’a l’expédition du produit
fini.

3. Définitions
- Conformité : Satisfaction d’une exigence
- Non –Conformité : Non-satisfaction d’une exigence.
- Exigences : Besoins ou attentes formulées, habituellement implicites, ou
imposées.

4. Documents associés
 La fiche de Non-conformité.

5. Description du processus
5.1. Evaluation des non-conformités :

Critique :
 Toute non-conformité entraînant un retour certain du produit par les clients ;
 Toute information trompeuse sur le produit ;
 Tout non respect des fiches d’instructions et des dossiers de fabrication ;
 Toute perte d’une (des) fonction(s) essentielle(s) des produits ;
 Toute non-conformité touchant à la sécurité de l’utilisateur.
Majeure :

1
Version : 01
Manuel des procédures
Date de création : 01.02.2016

 Toute non-conformité rendant le produit moins utilisable. Dans le cas où elle


est détectée après livraison, cette non-conformité entraîne une réclamation
du client ou un retour potentiel du produit.
Mineure :
 Toute imperfection ou écart minime par rapport à la définition du produit qui
ne seront probablement pas remarqués par le client ;
 Toute non-conformité qui n’affecte pas la fonctionnalité du produit ;
 Toute non conformité qui ne touche pas à la sécurité de l’utilisateur.

5.2. Maîtrise des produits non conformes (PNC) :

En contrôle réception :

 La qualité et la conformité du produit est contrôlée avant la réception, tout


produit non conforme est retourné immédiatement au fournisseur.
 Les articles de conditionnement jugés non-conformes sont identifiés et sont
isolés dans la zone produit non conforme PNC, en attendant leur traitement.
En cours de conditionnement :

 Les produits jugés non-conformes et détectés en cours de conditionnement,


sont identifiés et sont isolés dans une zone PNC.
 la fiche de non-conformité est renseignée pour faire suite au traitement.

5.3. Traitement du produit non-conforme :

 XXXX entreprend les mesures nécessaires pour éviter que le produit non-
conforme ne soit livré au client. Ce ci se traduit par l’identification du produit
non conforme, identification de la zone d’entreposage du produit non
conforme (zone identifiée et fermée à clé isolée des autres produits)
 Le traitement du produit non-conforme consiste en :
- Correction immédiate,
- Rejet des produits non-conformes,

1
Version : 01
Manuel des procédures
Date de création : 01.02.2016

 Tout produit non conforme et qui met en péril la sécurité de l’utilisateur, doit
être automatiquement rejeté.
 Tous les produits repris ou réparés doivent être contrôlés une deuxième fois.
 Le Responsable Qualité est informé pour analyse et émet une demande
d’actions correctives.

1
Version : 01
Manuel des procédures
Date de création : 01.02.2016

PROCEDURE TRAÇABILITE
1. Objet :
La présente procédure a pour but de définir la méthodologie d’identification et de
traçabilité de la matière première jusqu’au produit fini de la société XXXX

2. II- Domaine d’application :


Cette procédure s’applique à toutes les étapes du processus de conditionnement
des huiles végétales au sein de la société XXXX.

3. Définitions :
Traçabilité : identification des lots des produits entrants (matières et emballages
primaires), des produits finis ainsi que les relations entre eux.

4. Documents associés :
 La fiche de contrôle à réception MP.
 La fiche de Contrôle à réception emballage.
 La fiche de suivi du conditionnement.
 Fiche de livraison
5. Description du processus :

5-1 Identification de la matière Première :


A la réception de la matière première, constitué de l’huile raffiné de soja en
vrac, plusieurs contrôles sont effectués :
 Un contrôle documentaire
Consiste à la vérification de :
- la conformité des bulletins d’analyse
- Le bon de livraison
 Un contrôle d’identité de produit
- Le contrôle du scellée de fermeture de la citerne
- Le contrôle quantitatif, en vérifiant le volume de réceptionné avec le volume
facturé
- contrôle qualitatif, comprend la vérification de la couleur, l’odeur et le goût
d’un échantillon
La fiche réception MP est renseignée par le responsable production.
5-2 Identification des Emballages :

1
Version : 01
Manuel des procédures
Date de création : 01.02.2016

A la réception des articles d’emballage, constitué des bidons 5l /10l,


bouchons et étiquettes, la fiche de réception emballage est renseignée.

5-3 Identification du produit fini :


Le produit fini conditionné doit comprendre :
La date de production : fourni par le fournisseur
La date de péremption : 1 ans après date production
N°lot :
xxyyzz

Xxyyzz= date de contitionnement

Une Fiche de suivi conditionnement est renseignée au cours de chaque


opération pour assurer une parfaite traçabilité.

A la livraison une fiche de livraison est renseignée pour assurer la traçabilité


en aval.

1
Version : 01
Manuel des procédures
Date de création : 01.02.2016

PROCEDURE RAPPEL ET RETRAIT


1. Objet :
Cette procédure décrit le système mis en place par la société XXXX Pour effectuer
un retrait ou rappel de ses produits du marché.

2. Domaine d’application :
Cette procédure s’applique à tous les produits de la société XXXX
3. Définitions
- Rappel :

4. Documents associés
 La fiche de Non-conformité.
 Fiche de stockage Produit Non Conforme.

5. Description du Processus :
1-Réunir l’équipe de gestion des rappels :
Si un produit doit être rappelé, une équipe responsable du plan de rappel au sein
de l’entreprise doit rapidement entreprendre sa tâche. L’équipe de rappel au sein
de XXXX est composée de :
Nom et Tél mobile Responsabilité lors du rappel
Fonction
Gérant RQ -Déclencher la procédure de rappel et retrait
-Décide du sort du produit retourné
-Avise l’ONSSA
-Vérifie l’efficacité du rappel
-Contrôle les produits rappelés
-Décide du sort du produit retourné
-Corrige le produit de rappel si il ya lieu. Et prend
des mesures préventives
-Prépare le communiqué

1
Version : 01
Manuel des procédures
Date de création : 01.02.2016

-Prépare et communique l’avis de rappel


-Prépare la liste des clients
-Aide dans la communication de l’avis de rappel
Responsable - Mettre à l’écart et détenir tous les produits à
Magasinier rappeler : tous les produits qui sont sous le
Contrôle de votre entreprise

2-Aviser l’ONSSA :
Lorsque l’équipe de rappel a été jointe, il est bien important que le Responsable
qualité avise l’ONSSA. L’ONSSA viendra en aide à l’entreprise dans l’enquête et de
plus, il doit être informé de toute action corrective prise face au risque pour la santé
et la sécurité associée à un aliment. Sur le site de l’ONSSA, on trouve les numéros
de téléphone des coordonnateurs pour chaque région.

3-Identifier clairement tous les produits à appeler grâce à la procédure de traçabilité


et les mettre à l’écart :
En s’appuyant sur la procédure de traçabilité la société XXXX pourra retracer la vie
du produit à rappeler en amont depuis la réception de matière première et en aval
jusqu'à chez les clients.
La mise à l’écart des produits rappelés suit la procédure de Maitrise des produits
non conformes.

5-Préparer le communiqué (si nécessaire) :


Il se peut que le rappel doive faire l’objet d’un communiqué dans les médias. Ce
communiqué doit être rédigé par l’agent administratif. Il doit contenir les
informations suivantes : une description du produit (marque, nom, format et numéro
de lot), la quantité de produits rappelés et la date du rappel. Ce communiqué doit
aussi être distribué à tous les clients qui ont ce produit.

1
Version : 01
Manuel des procédures
Date de création : 01.02.2016

6-Vérification de l’efficacité des rappels :


Il est important que le rappel soit rapide et efficace. De plus, un contrôle rigoureux
est appliqué sur les produits insalubres retournés et des corrections doivent être
apportées aux causes du rappel.
La société XXXX s’assure de l’efficacité de son plan de rappel grâce à la fiche
d’évaluation de l’efficacité du rappel elle contient les éléments suivants :

 le nombre de clients qui ont été avisés du rappel;


 le nombre de clients qui ou auprès de qui on a vérifié s'ils avaient reçu l'avis
de rappel;
 la façon avec laquelle on s’assure que nos clients ont été avisés,
 un énoncé décrivant la façon dont nous évaluons l’efficacité de votre avis de
rappel,
 un énoncé sur l’efficacité de l’avis de rappel, soit satisfaisant ou non
satisfaisant
 et un énoncé sur la mesure corrective à prendre si vous déterminez que le
rappel n’a pas été jugé satisfaisant

Vous aimerez peut-être aussi