Vous êtes sur la page 1sur 10

Glossaire du Cours

Action Publique : désigne les Politiques Publiques.

Adaptabilité : faculté de s’adapter d’être adapter, pour une organisation la


capacité d’adaptation avec son environnement est la clé de réussite.

Administration : Personne morale de droit public ou privée (Administration


publique ou Administration privée) qui incarne une organisation ou institution.

Administration privée : unité institutionnelle dont la fonction économique


principale est la production de services non marchands ou à but non lucratif
destinés à des groupes particuliers de ménages.

Administration Publique : est soit l’activité d’administration qui matérialise


l’exercice des pouvoirs publics soit l’Organisation qui incarne une personne
morale de l’Etat : les collectivités publiques, territoriale, l’Etat, ou une
organisation publique ou internationale telle les institutions ou organisation
internationale, se distingue de l’Administration privée par le financement par
les prélèvements obligatoires.

Association : est la convention par laquelle deux ou plusieurs personnes


mettent en commun d’une façon permanente, leurs connaissances ou leurs
activités dans un but autre que de partager des bénéfices définis dans son
objet. Elle est régie par les principes généraux du droit applicable aux contrats
et obligations. Les conditions de sa formation sont avoir un objectif commun,
être au moins deux, avoir un but commun, un but autre que de partager les
bénéfices, la permanence de son activité.

Audit : Procédure de Contrôle des comptes et de l’Ensemble des rapports


annuels d’une Organisation, un contrôle de Comptabilité et de gestion.

Audit externe : est un examen indépendant et formel de la situation financière


de l’Organisation.

Audit interne : est une procédure indépendante, objective et neutre exercée


en Equipe au sein d’une Organisation par des personnes formées. Dans un but
de s’assurer du bon fonctionnement de l’Organisation, en apportant des
conseils, d’induire une amélioration des performances.
Autonomisation : fait de devenir autonome (ou capacitation) l'octroi
davantage de pouvoir à des individus ou à des groupes pour agir sur les
conditions sociales, économiques, politiques ou écologiques auxquelles ils sont
confrontés.

Autonomie : la capacité d'un objet, individu ou système à se gouverner soi-


même, selon ses propres règles. C’est un droit, une indépendance et une
faculté d’agir librement.

Avantage Concurrentiel : avantage compétitif élément qui différencie l’offre


d’une Entreprise : Organisation à but lucratif par rapport à ses concurrents et
qui constitue sa puissance de différenciation.

Benchmarking : est une technique marketing ou de gestion de la qualité


qui consiste à étudier et analyser les techniques de gestion, les modes
d'organisation des autres entreprises afin de s'en inspirer et d'en
tirer le meilleur.

Big Data: mégadonnées l'ensemble des données numériques produites par


l'utilisation des nouvelles technologies à des fins personnelles ou
professionnelles. 

Coaching: Pour certain le Coaching est un acte de Management pour d’autre


c’est un outil de Management, il est l’art d’aider une Personne à trouver ses
propres solutions et à se réaliser dans le cadre d’une Organisation : Entreprise.

Communication des risques : est un processus dynamique d’échange des


Informations, écouter et répondre, partager les informations, mobiliser tout le
monde, instaurer le climat de Confiance pour des économies et communautés
stables.

Compétence : c’est une qualification professionnelle elle comprend le savoir


(connaissance), le savoir-faire (pratique), le savoir-être (le comportement
rationnel).

La Crise : un phénomène très complexe qui remet en cause l’Ordre établi, elle
engendre le Chaos mais oblige aussi à réagir, D’après l’EOGN de l’Université de
Panthéon Assas : la crise est un processus dynamique initiée par une longue
période d’Incubation ou d’accumulation d’incidents, s’amplifiant dans le temps
et qui lors de l’occurrence d’un événement déclencheur éclate et se modifie
sous l’action d’acteurs aggravants. Cette Dynamique crée ainsi une situation
complexe.

La cybernétique : est l'étude des mécanismes d'information des systèmes


complexes, ils furent explorés en vue d'être standardisés décrits en 1947
par Norbert Wiener lors des Conférences Macy par Norbert Elias dans ce
but.

Développement durable : sustainable development une conception du


développement ou de la croissance qui s’inscrit dans une perspective de long
termes en intégrant des contraintes écologique et sociale de l’économie ; c’est
l’idée que les sociétés humaines doivent vivre et répondre à leur besoin sans
compromettre la capacité des générations futures à répondre à leurs propres
besoins inspiré du Rapport Brundtland des Nations Unis.

Economie d’échelle : elle désigne les situations dans lesquelles une


augmentation de production d’une Entreprise engendre une diminution du
coût unitaire moyen d’un produit ou d’un Service.

Efficience : capacité de rendement, une organisation est dite efficiente


lorsqu’elle minimise les moyens mis en œuvre pour atteindre les objectifs
qu’elle s’est fixée.

Efficacité : capacité de produire le maximum de résultat avec le minimum


d’effort ou de dépense.

E-management : ou e-business se traduit comme étant le Management


électronique, un concept né en 1999, intégrer les différents outils des NTIC au
sein de l’Organisation afin d’assurer son fonctionnement.

Empowerment : autonomisation

Entrophie : Entropie destruction en interne de l’organisation. Le terme


entropie a été introduit en 1865 par Rudolf Clausius à partir d'un mot grec
signifiant « transformation ». Il caractérise le degré de désorganisation, ou
d'imprédictibilité, du contenu en information d'un système.
Environnement : est l’ensemble des éléments externes à l’Organisation
susceptible d’influencer sur son activité. En économie, la notion
d'environnement regroupe l'ensemble des éléments qui sont en relation avec
une organisation. L'environnement d'une organisation est à la fois sa source
d'approvisionnement en ressources, un débouché pour son activité et une
sorte de matrice socioculturelle qui lui impose certains modes de conduite.

Environnement macroéconomique : représente les acteurs extérieurs à


l’Entreprise, que l’Entreprise subit sans pouvoir exercer une influence dessus.

Environnement microéconomique : ou environnement direct comprend les


différents partenaires de l’Organisation, ainsi que les relations inter-
organisations.

E-Sport : Sport électronique désigne des compétitions de jeux vidéos en réseau


LAN ou via internet sur Consoles ou Ordinateurs.

Gestion : Optimisation des ressources ou utilisation ergonomique des


ressources nécessaires afin d’assurer le bon fonctionnement de l’Entreprise.

Gestion financière des organisations : elle implique la planification,


l’organisation, le contrôle et le suivi des ressources financières d’une
organisation pour atteindre des objectifs.

Gestion des conflits : elle désigne la capacité d’anticiper, de reconnaître et de


régler les conflits de façon efficace, les conflits internes peuvent être le résultat
de tensions internes de communication de groupe par exemple.

Gestion de Proximité : optimisation des objectifs, la proximité du gérant ou


gestionnaire lui confère d’être proche du dirigeant et du reste des membres de
la hiérarchie.

Gestion de risque : gestion prévisionnelle maîtriser les risques réduire les


menaces et saisir les opportunités est un outil d’efficience décisionnel facilitant
l’atteinte des objectifs d’une organisation.

Gestion du Stress : désigne un processus de résolution de problèmes face au


stress en cherchant à diminuer les facteurs qui augmentent le Stress chez
l’Individu.
Gestion du Temps : elle désigne la méthode ou la stratégie employée utilisant
des techniques ou des méthodes qui planifient et utilisent le temps de la
manière la plus efficace possible, de façon à générer de la création de valeur
maximale de chaque seconde passée.

Gouvernance : sens 1 elle évoque une décision plus flexible de l’exercice du


pouvoir reposant sur une plus grande ouverture en processus de décision, sa
décentralisation, la mise en présence simultanées de plusieurs acteurs. Elle
recouvre aujourd’hui les types d’Organisation et les institutions Politiques.

Sens 2les structures et les processus utilisés par une organisation pour
développer des buts stratégiques et direction, surveiller ses performances par
rapport au marché.

Gouvernance : Management+ Cadre normatif+ Ethique

Les Indicateurs de Performance : cela signifie que le manager chargé d’une


organisation doit disposer d’outils pour prendre des bonnes décisions au bon
moment et sur le bon sujet, déterminer les instruments de mesures qui lui
permettront de savoir si ce qui est mis en place permet d’atteindre les objectifs
choisis. Ces indicateurs doivent être analysés en fonction des événements qui
sont survenus pendant la période couverte.

Institution : en sociologie elle est par définition une structure sociale ou un


système de relations sociales dotée d’une certaine stabilité dans le temps.
Toute institution se présente comme un ensemble de tâches, règles, conduites
entre les personnes et la pratique. Les exemples se multiplient entre institution
d’ordre politique, religieux.

En Politique, une institution est un organisme public ou privé, régime local ou


social établi pour répondre à quelques besoins déterminés d’une société
donnée. En partie, un ensemble de structures politiques et sociales établies par
la loi ou la coutume et qui régissent un Etat donné.

En économie, les institutions sont des règles, des conventions, des normes de
comportement qui structurent les relations entre agents économiques. Elles
peuvent être formelles (les règles, les lois, les Constitutions) ou informelles (les
normes de comportement, les conventions, les codes de conduite auto-
imposées).
Knowledge Management : gestion de connaissance est l’utilisation d’une
famille d’outils, de méthodes et de modes d’Organisation pour faciliter la
conservation, surtout le partage des connaissances réparties dans
l’Organisation.

Leadership : anglicisme (terme emprunté à l’anglais) il définit la capacité d’un


individu à mener d’autres individus ou organisations dans le but d’atteindre
certains objectifs.

C’est l’influence politique, psychologique ou sociale d’un individu ou d’un


groupe d’individus sur un groupe ou un autre groupe.

Le Leader : est une personne capable de guider, d’influencer et d’inspirer. Il a


des compétences personnelles qui lui confèrent une différence et qui lui
permettent d’être écouté et suivi par un groupe de personne.

La lettre de Mission : un outil de management réalisé dans le Cadre d’une


prestation de Service, c’est un document qui décrit avec précision la Nature de
la Mission.

Le Marché : lieu de rencontre de l’offre la demande et l’environnement, on


distingue entre marché public et marché privé. On parle aussi de marché de
travail, marché financier, marché de prédiction, marché monétaire.

Management : Ensemble des Techniques d’organisation des ressources qui


sont mis en œuvre par l’Administration d’une organisation dont l’objectif est de
diriger les Hommes (l’art de diriger les Hommes) afin d’obtenir une
performance satisfaisante.

Management (PODC par Taylor) : Planifier, organiser, diviser, contrôler.

Management Organisationnel :consiste à construire l'organisation de


l'entreprise en développant et structurant son système de management. Son
rôle est de développer : une organisation qui répond aux enjeux stratégiques,
et qui progresse de façon continue en maturité.

Management Opérationnel :correspond à la gestion des processus propres à


l’Entreprise aux décisions de court et moyens termes prises par la hiérarchie
intermédiaire de l’Entreprise dont l’objectif est l’optimisation des ressources
afin d’atteindre les objectifs fixés. C’est une vision plus interne centrée sur
l’Organisation.

Management Stratégique :Ensemble d’action menés par la direction générale


pour assurer la survie et le développement d’une organisation dans un
environnement changeant. Ces actions engagent les organisations à moyen et
long terme.

Manager de Proximité : Un manager de proximité est celui qui a pour tâche


d’encadrer son équipe dans toutes les tâches qu’elle effectue. Le manager
assure le rôle d’intermédiaire entre les dirigeants de l’Organisation et les
employés. Son principal rôle est de veiller à ce que les attentes des dirigeants
soient réalisées par l’équipe. Il veille également à ce que les souhaits des
employés soient transmis aux dirigeants.  Il sait quand déléguer la prise de
décision.

Risk management : ou management du risque c’est la discipline visant à


identifier, évaluer et hiérarchiser les risques liés aux activités d’une
organisation, par abstraction à la nature ou l’origine de ces risques, puis à les
traiter méthodiquement de manière coordonnée et économique afin de
contrôler ou réduire la probabilité des événements redoutés et leur impact
redouté.

Modèle de Porter(les 5 Forces) : Porter un professeur de stratégie à Harvard


propose un modèle pour mener une analyse des forces concurrentielles en jeu
dans un secteur. L’Objectif du Modèle est d’évaluer les forces en présence,
mener une analyse structurelle de secteur.
Modèle PESTEL : (les domaines d’Etudes PESTEL : Politique Economie Social
Technologie Ecologie) effectuer un diagnostic d’Entreprise en analysant son
comportement, évaluer l’influence des facteurs externes sur l’Organisation
étudiée.

Mondialisation : le processus d’intégration des marchés et de rapprochement


des humains qui résulte notamment de la libéralisation des échanges, du
développement des moyens de transport de personnes et de
marchandises, et des retombées des technologies de l'information et de la
communication à l'échelle planétaire.

La Motivation : elle désigne l’ensemble des facteurs déterminant l’action et le


comportement d’un individu pour atteindre un objectif ou réaliser une activité.

Négociation : opération d’Achat et de vente portant sur un effet de commerce.

Opacité : Obstacle Caractère de ce qui est obscure empêche le passage de la


lumière, dans la lettre Royale pour le Sport adressé par sa Majesté le Roi
Mohamed 6 aux participants aux assises de Skhirat du 24 Octobre 2008, le 24
Chawal 1424 : telle est la voie judicieuse à emprunter pour mettre un terme à
l’opacité qui entoure les finances de nombreux clubs et les budgets des
associations, etc…

Organisation : Un ensemble de moyen humain et matériel défini afin


d’atteindre un but commun. C’est un système ouvert composés d’éléments
interdépendants conçus pour réaliser un objectif commun (production de biens
ou services marchands ou non marchands).
Organisation apprenante : est une organisation humaine qui apprend de ses
expériences et tire les bénéfices des compétences qu’elle acquiert, pour
s’adapter, c’est une nécessité pour continuer à exister.

Partnership : un anglicisme qui s’applique à un partenariat où plusieurs parties


s’entendent à l’intérieur d’une entité afin de matérialiser des alliances par
exemple technologiques ou industrielles dans le respect de leurs intérêts
respectifs. La Notion de partnership qualifie ainsi des structures sociétales
détenues par deux ou plusieurs entreprises.

Performance : elle exprime le degré d’accomplissements des objectifs


poursuivis, une organisation performante est efficace et efficiente.

La Personnalité : est un ensemble de caractéristiques d'une personne qui


influence de façon unique ses cognitions (pensées), ses motivations et ses
comportements dans des situations variées.

La Perception : Action de percevoir par l’un des cinq sens par l’Esprit.

Plan d’action : il rappelle un objectif à atteindre et contient les informations sur


ce qui va faire quoi, comment, à quel moment, et pour quel budget. Il doit être
associé à un indicateur de performance. Une fois analysés, ces indicateurs
deviennent des outils d’aide à la décision pour définir des actions correctives
ou d’amélioration de la situation.

Pilotage des Organisations : le contrôle des performances de ces organisations


par le manager en charge grâce à des outils décisionnels qui permettent de
prendre les décisions au bon moment et ce contrôle s’effectue à l’aide d’un
tableau de bord.

Soft Skills: ce sont des compétences humaines qui ne s’apprennent pas à


l’école. Des compétences clés pour s’adapter aux évolutions, indispensables au
travail, utiles : être flexible, savoir écouter, être créatif.

Stratégie : Une stratégie désigne l’orientation de toutes les actions menées par
une organisation ou institution afin d’atteindre un objectif donné, elle permet
d’acquérir un avantage concurrentiel sur le Marché.

Stress : est une réaction biologique bien réelle à une stimulation externe
soumis à des contraintes ou pressions externes, ces réactions dépendent des
perceptions qu’a l’individu des pressions externes la définition médicale le
conçoit comme une séquence complexe de situations provoquant des réactions
physiologiques, psychosomatiques.

SWOT : un puissant outil d’Analyse Stratégique et Concurrentielle, cette


analyse établit un diagnostic qui permet à toute organisation d’évaluer son
positionnement stratégique et de trouver des pistes d’Amélioration pour son
développement futur, identifie les forces et les faiblesses d’une Organisation :
son environnement interne ainsi que les opportunités et les menaces présentes
sur son marché : environnement externe.

Team-building: ou renforcement d’équipe est une méthode qui est apparue au


début des années 80 aux Etats-Unis en vue de resserrer les liens sociaux au sein
d’un groupe de personnes appartenant à une Organisation ou une institution.

Territorialisation : est une approche des politiques publiques qui met l’accent
sur chaque territoire par opposition à une approche verticale organisant
l’Action publique par secteurs d’Activités cloisonnées.

Territorialité : en droit est le principe selon lequel le champ d’application d’une


règle est limité à un espace territorial.

Veille stratégique : ou veille concurrentielle est un type de veille


informationnelle, elle permet la collecte des informations permanentes sur les
avancées et les orientations stratégiques de la concurrence en matière de
produits, de techniques, de production, de mode de commercialisation ou
encore de communication. Elle englobe les autres types de veilles :

-la veille sociétale, -la veille en entreprise, -la veille concurrentielle, -la veille
commerciale, -la veille fournisseur, -la veille image, -la veille juridique, -la veille
technologique.

Son efficacité est synonyme de permettre à l’entreprise de s’adapter avant


l’entrée en application de la réorientation stratégique de son concurrent ou la
sortie de ses nouveaux produits.

Vous aimerez peut-être aussi