Vous êtes sur la page 1sur 27

Solutionnaire du chapitre 2

1. On trouve le champ avec


Fx = qE x
0 = 10 µC ⋅ E x
Ex = 0

Fy = qE y
−25 N = 10 µC ⋅ E y
E y = −2,5 × 106 N
C

On a donc un champ de 2,5 x 106 N/C vers le bas.

2. La somme des forces en y nous donne


∑F y =0
− mg + FE = 0
−10 −13 kg ⋅ 9,8 kgN + FE = 0
FE = 9,8 × 10 −13 N

On a donc

Fy = qE y
9,8 ×10 −13 N = −2e ⋅ E y
9,8 × 10−13 N = −2 ⋅1, 602 × 10 −19 C ⋅ E y
E y = −3, 059 × 106 N
C

On a donc un champ de 3,059 x 106 N/C vers le bas.

Version 2019 2 – Le champ électrique 1


Luc Tremblay Collège Mérici, Québec

3. La charge de 2 µC fait un champ de


kQ
E=
r2
9 × 109 Nm ²
C² ⋅ 2 × 10 −6 C
= 2
( 4m )
= 1125 CN

vers la droite.

La charge de 5 µC fait un champ de

kQ
E=
r2
9 × 109 Nm ²
C² ⋅ 5 × 10 −6 C
= 2
( 6m )
= 1250 NC

vers la gauche.

Le champ net est donc

E x = Ex1 + Ex 2
= 1125 CN + −1250 CN
= −125 NC

On a donc un champ de 125 N/C vers la gauche.

4. À cet endroit, on est a


2 2
r= ( 2m ) + (1m ) = 5m

de la charge.

La grandeur du champ est donc

Version 2019 2 – Le champ électrique 2


Luc Tremblay Collège Mérici, Québec

kQ
E=
r2
9 × 109 Nm ²
C² ⋅ 5 × 10 −9 C
= 2
( 5m )
= 9 CN

On a donc la situation suivante.

On trouve l’angle avec

2m
tan θ =
1m
θ = 63, 43°

Les composantes sont donc

Ex = 9 CN cos 63, 43° = 4, 025 CN


E y = 9 CN sin 63, 43° = 8, 050 CN

5. La charge de 10 nC fait un champ de


kQ
E1 =
r2
9 × 109 Nm ²
C² ⋅10 × 10 −9 C
= 2
( 0, 03m )
= 100 000 CN

vers le bas.

Version 2019 2 – Le champ électrique 3


Luc Tremblay Collège Mérici, Québec

La charge de -5 nC fait un champ de

kQ
E2 =
r2
9 × 109 Nm ²
C² ⋅ 5 × 10−9 C
= 2
( 0, 05m )
= 18 000 CN

vers la droite.

Pour la charge de -10 nC, la distance de la charge est

2 2
r= ( 0, 03m ) + ( 0, 05m ) = 0, 0034m

La grandeur du champ est donc

kQ
E3 =
r2
9 × 109 Nm ²
C² ⋅10 × 10 −9 C
= 2
( 0, 0034m )
= 26 471 CN

On a donc la situation suivante.

Version 2019 2 – Le champ électrique 4


Luc Tremblay Collège Mérici, Québec

Pour séparer en composantes, il faut connaitre l’angle θ. Cet angle est

3cm
tan θ =
5cm
θ = 30,96°

Les composantes des champs sont donc

E1x = 0
E1 y = −100 000 CN

E2 x = 18 000 CN
E2 y = 0

E3 x = 26 471 CN cos ( 30, 96° ) = 22 698 CN


E2 y = 26 471 CN sin ( 30,96° ) = 13 619 CN

Les composantes du champ résultant sont donc

Ex = 0 + 18 000 CN + 22 698 CN
= 40 698 CN

E y = −100 000 CN + 0 + 13 619 CN


= −86 381 NC

La grandeur du champ est alors

E = Ex2 + E y2
2 2
= ( 40 698 NC ) + ( −86 381 CN )
= 95 488 NC

alors que la direction du champ est

−86 381 CN
tan θ =
40 698 NC
θ = −64,8°

Version 2019 2 – Le champ électrique 5


Luc Tremblay Collège Mérici, Québec

6. La charge de -4 nC fait un champ de


kQ
E− =
r2
9 × 109 Nm ²
C² ⋅ 4 × 10−9 C
= 2
( 0, 06m )
= 10 000 CN

vers la gauche.

Pour les charges de 2 nC, la distance de la charge est

2 2
r= ( 0, 03m ) + ( 0, 06m ) = 0, 0045m

Les charges de 2 nC font un champ de

kQ
E+ =
r2
9 × 109 Nm ²
C² ⋅ 2 × 10−9 C
= 2
( 0, 0045m )
= 4 000 CN

On a donc la situation suivante.

Version 2019 2 – Le champ électrique 6


Luc Tremblay Collège Mérici, Québec

Pour séparer en composantes, il faut connaitre l’angle θ. Cet angle est

3cm
tan θ =
6cm
θ = 26,57°

Les composantes des champs sont donc (le champ 1 est le champ fait par la charge
négative, le champ 2 est le champ fait par la charge positive la plus basse et le
champ 3 est le champ fait par la charge positive la plus haute)

E1x = −10 000 NC


E1 y = 0 NC

E2 x = 4 000 CN cos ( 26, 57° ) = 3 578 CN


E2 y = 4 000 NC sin ( 26, 57° ) = 1 789 CN

E3 x = 4 000 CN cos ( −26, 57° ) = 3 578 CN


E3 y = 4 000 CN sin ( −26,57° ) = −1 789 CN

Les composantes du champ résultant sont donc

Ex = −10 000 CN + 3 578 CN + 3 578 CN


= −2 845 CN

E y = 0 + 1789 NC + −1789 CN
= 0 NC

Le champ est donc de 2845 N/C vers la gauche.

7. Le champ est

Version 2019 2 – Le champ électrique 7


Luc Tremblay Collège Mérici, Québec

kQ
E=
r (r + L)
9 ×109 Nm ²
C² ⋅ 12 ×10−6 C
=
0, 06m ( 0, 06m + 0, 04m )
= 1,8 ×107 N
C

Comme la tige est positive, le champ est dans la direction opposée à la tige. On a
donc un champ de 1,8 x 107 N/C vers la droite.

8. On trouve le champ avec


kλL
E=
r ( r + L)

En faisant tendre la valeur de L vers l’infini et en faisant ensuite la règle de


l’Hospital.

kλL
E = lim
L →∞ r ( r + L)

=
r

La grandeur du champ est donc


E=
r
9 × 109 Nm ²
C² 2 × 10−6 Cm
=
0,08m
= 225 000 NC

Comme la tige est positive, le champ est dans la direction opposée à la tige. On a
donc un champ de 225 000 N/C vers la droite.

Version 2019 2 – Le champ électrique 8


Luc Tremblay Collège Mérici, Québec

9. Le champ est
2k λ L
E=
r L2 + 4r 2
2 ⋅ 9 × 109 Nm ²
C² ⋅ 4 × 10−6 C
m ⋅ 0,12m
=
2 2
0, 05m ⋅ ( 0,12m ) + 4 ⋅ ( 0, 05m )
= 1,106 × 106 N
C

Comme la tige est positive, le champ est dans la direction opposée à la tige. On a
donc un champ de 1,106 x 106 N/C vers la droite.

10. Le champ est

2k λ
E=
r
2 ⋅ 9 ×109 Nm ²
C² ⋅ 8 × 10−6 C
m
=
0, 2m
= 720 000 CN

Comme la tige est négative, le champ est vers la tige. On a donc un champ de
720 000 N/C vers la gauche.

11. Dans cette situation, on a a = 0,5 m et β = π. Il ne reste qu’à trouver la charge linéique
de la tige. Comme la longueur de la tige est égale à la moitié de la circonférence du
cercle, on a

Q 10 × 10−6 C
λ= = = 6,366 × 10−6 Cm
l 12 2π ( 0,5m )

Le champ est donc

2k λ
E= sin ( β2 )
a
2 ⋅ 9 × 109 Nm ⋅ 6, 366 × 10 −6
2
C
C2
= m
sin ( π2 )
0,5m
5 N
= 2, 291 × 10 C

Version 2019 2 – Le champ électrique 9


Luc Tremblay Collège Mérici, Québec

Le champ est dans la direction opposée au milieu de la tige puisque la tige a une
charge positive.

12. Ici, on devra faire chacun des arcs à la fois, puis additionner le champ de chaque arc.

Commençons avec l’arc de charge positive. Dans cette situation, on a a = 0,1 m et


β = π/2. Il ne reste qu’à trouver la charge linéique de la tige. Comme la longueur de
la tige est égale au quart de la circonférence du cercle, on a

Q 1 × 10−6 C
λ= =1 = 4,244 × 10−6 Cm
l 4 2π ( 0,15m )

Le champ est donc

2k λ
E1 = sin ( β2 )
a
2 ⋅ 9 × 109 Nm ⋅ 4, 244 × 10−6 Cm
2

C2
= sin ( π4 )
0,15m
= 3, 6013 × 105 N
C

Le champ est dans la direction opposée au milieu de la tige puisque la tige a une
charge positive.

Version 2019 2 – Le champ électrique 10


Luc Tremblay Collège Mérici, Québec

Les composantes de ce champ sont

E1 x = 3,6013 × 105 CN cos ( −45° ) = 2,5465 × 105 CN


E1 y = 3,6013 × 105 CN sin ( −45°) = −2,5465 × 105 N
C

Continuons avec l’arc de charge négative. Dans cette situation, on a encore a = 0,1 m
et β = π/2. Comme la longueur de la tige est égale au quart de la circonférence du
cercle, on a

Q −1 × 10−6 C
λ= =1 = −4, 244 × 10−6 Cm
l 4 2π ( 0,15m )

Le champ est donc

2k λ
E2 = sin ( β2 )
a
2 ⋅ 9 × 109 Nm ⋅ −4, 244 × 10 −6
2
C
C2 m
= sin ( π4 )
0,15m
= 3, 6013 × 105 N
C

Le champ est vers le milieu de la tige puisque la tige a une charge négative.

Les composantes de ce champ sont

E2 x = 3,6013 × 105 CN cos ( 45° ) = 2,5465 × 105 CN


E2 y = 3,6013 × 105 NC sin ( 45° ) = 2,5465 × 105 NC

Le champ total est donc

E x = E1x + E2 x = 2,5465 × 105 CN + 2,5465 × 105 NC = 5,093 × 105 N


C

E y = E1 y + E2 y = −2,5465 × 105 N
C + 2,5465 × 105 CN = 0

Version 2019 2 – Le champ électrique 11


Luc Tremblay Collège Mérici, Québec

On a donc un champ dans la direction suivante.

13. Le champ est


σ
E=
2ε 0
1× 10−6 C

=
2 ⋅ 8,854 × 10−12 C²
Nm ²

= 56 470 CN

Comme la plaque est positive, le champ est dans la direction opposée à la plaque.
On a donc un champ de 56 470 N/C vers le haut.

14. La densité de charge des plaques est


Q
σ=
A
10 × 10−6 C
=
0, 002m ²
= 5 × 10 −3 C

Le champ est donc

Version 2019 2 – Le champ électrique 12


Luc Tremblay Collège Mérici, Québec

σ
E=
ε0
5 ×10−3 mC²
=
8,854 × 10−12 Nm

²

= 5, 647 ×108 N
C

Le champ va de la plaque positive vers la plaque négative, donc la gauche.

15. On va trouver le champ fait par chacune des plaques.


Plaque 1 : celle de gauche

La densité est

Q1
σ1 =
A
10 × 10−6 C
=
0, 002m ²
= 5 × 10−3 C

Le champ est donc

σ1
E1 =
2ε 0
5 ×10−3 mC²
=
2 ⋅ 8,854 × 10−12 C²
Nm ²

= 2,824 × 108 N
C

À droite de cette plaque, le champ est vers la droite (il est dans la direction opposée
à la plaque 1 qui est positive). On a donc

E1 x = 2,824 × 108 N
C

Plaque 2 : celle du milieu

La densité est

Version 2019 2 – Le champ électrique 13


Luc Tremblay Collège Mérici, Québec

Q2
σ2 =
A
20 × 10 −6 C
=
0, 002m ²
= 1× 10 −2 C

Le champ est donc

σ
E2 =
2ε 0
1× 10−2 mC²
=
2 ⋅ 8,854 × 10 −12 C²
Nm ²

= 5, 647 × 108 N
C

À droite de cette plaque, le champ est vers la gauche (il est vers la plaque 2 qui est
négative). On a donc

E2 x = −5, 647 × 108 N


C

Plaque 3 : celle de droite

La densité est

Q3
σ3 =
A
30 × 10−6 C
=
0,002m²
= 1,5 × 10−2 C

Le champ est donc

σ
E3 =
2ε 0
1,5 × 10 −2 mC²
=
2 ⋅ 8,854 × 10−12 C²
Nm ²

= 8, 471× 108 N
C

À gauche de cette plaque, le champ est vers la gauche (il est dans la direction
opposée à la plaque 3 qui est positive.). On a donc

Version 2019 2 – Le champ électrique 14


Luc Tremblay Collège Mérici, Québec

E3 x = −8, 471 × 108 N


C

Le champ total est donc

E x = E1x + E2 x + E3 x
= 2,824 × 108 N
C + −5, 647 × 108 N
C + −8, 471×108 N
C

= −11, 294 × 108 N


C

Le champ est donc de 1,129 x 109 N/C vers la gauche.

16. Le champ est


kQ
E=
r2
9 × 109 Nm ²
C² ⋅ 25 × 10−6 C
= 2
( 0,5m )
= 900 000 CN

Comme la sphère est positive, le champ est dans la direction opposée à la direction
du centre de la sphère.

17. La charge de la sphère non-trouée est


Q = ρ ⋅ Volume
3
m ³ ⋅ 3 π ( 0, 06m )
= 10 µC 4

= 9, 048 × 10 −9 C

Le champ fait par la sphère non-trouée est donc

kQ
E=
r2
9 × 109 Nm ²
C² ⋅ 9,048 × 10−9 C
= 2
( 0,14m )
= 4155 NC

Version 2019 2 – Le champ électrique 15


Luc Tremblay Collège Mérici, Québec

La charge de la sphère qui boucherait le trou est

Q = ρ ⋅ Volume
3
m ³ ⋅ 3 π ( 0,01m )
= 10 µC 4

= 4,189 × 10−11 C

Le champ fait par la sphère qui boucherait le trou est donc

kQ
E=
r2
9 × 109 Nm ²
C² ⋅ 4,189 × 10−11 C
= 2
( 0,11m )
= 31 NC

Le champ est donc 4155 N/C – 31 N/C = 4124 N/C.

18. La force sur la charge est


Fx = qEx
= −100 ×10−6 C ⋅ −200 000 CN
= 20 N

L’accélération est donc

Fx = max
20 N = 0, 01kg ⋅ ax
ax = 2000 sm²

La vitesse sera donc de

vx = v0 x + a x t
= 300 ms + 2000 sm² ⋅ 2 s
= 4300 ms

Version 2019 2 – Le champ électrique 16


Luc Tremblay Collège Mérici, Québec

19. La force sur la charge est


Fx = qEx
= 30 ×10−6 C ⋅ −200 000 CN
= −6 N

L’accélération est donc

Fx = max
−6 N = 0, 01kg ⋅ ax
ax = −600 sm²

On trouve finalement la distance d’arrêt avec

2ax ( x − x0 ) = vx2 − v02x


2 2
2 ⋅ −600 sm² ( x − 0m ) = ( 0 ms ) − ( 300 ms )
x = 75m

20. L’accélération du proton se trouve avec


1
x = x0 + v0 x t + ax t 2
2
1 2
2, 5m = 0m + 0m + ax ( 0, 002 s )
2
ax = 1 250 000 sm²

La force est donc

Fx = ma x
= 1, 673 × 10−27 kg ⋅1, 25 × 106 m

= 2, 091× 10−21 N

Ce qui veut dire que le champ est

Fx = qE x
−21
2, 091× 10 N = 1, 602 × 10−19 C ⋅ Ex
E x = 0, 0131 NC

Version 2019 2 – Le champ électrique 17


Luc Tremblay Collège Mérici, Québec

21. Les forces sur la charge sont :


1) La force de gravitation (0,0196N vers le bas).
2) La force électrique (‫ܨ‬ா ) vers la droite.
3) La force de Tension (T) à 120°.

On a donc

∑F x =0
→ FE + T cos (120° ) = 0
∑F y =0
→ −0, 0196 N + T sin (120° ) = 0

Avec la somme des forces en y, on trouve la tension.

−0, 0196 N + T sin (120° ) = 0


T = 0, 02263N

On utilise ensuite cette valeur pour trouver la force électrique avec la somme des
forces en x.

FE + T cos (120° ) = 0
FE + 0, 02263 N ⋅ cos (120° ) = 0
FE = 0, 01132 N

Puisque cette force est ‫ܨ‬ா = ‫ܧݍ‬௫ et qu’on connait la valeur du champ, on peut trouver
la force.

FE = qEx
0, 01132 N = q ⋅ 200 000 CN
q = 5, 658 ×10−8 C = 56,58nC

22. a) La charge de 1 nC fait un champ de

Version 2019 2 – Le champ électrique 18


Luc Tremblay Collège Mérici, Québec

kQ
E1 =
r2
9 × 109 Nm ²
C² ⋅1× 10 −9 C
= 2
( 0, 3m )
= 90 000 CN

La charge de 2 nC fait un champ de

kQ
E2 =
r2
9 ×109 Nm ²
C² ⋅ 2 × 10−9 C
= 2
( 0, 01m )
= 180 000 CN

vers la droite.

On a donc les 2 champs suivants.

La composante en x du champ résultant est

Ex = E1 cos ( −120° ) − E2
= 90 000 NC cos ( −120° ) − 180 000 CN
= −225 000 CN

La composante en y du champ résultant est

Version 2019 2 – Le champ électrique 19


Luc Tremblay Collège Mérici, Québec

E y = E1 sin ( −120° )
= 90 000 NC sin ( −120° )
= −77 942 CN

La grandeur du champ est alors

E = Ex2 + E y2
2 2
= ( −225 000 CN ) + ( −77 942 CN )
= 238 118 NC

alors que la direction du champ est

−77 942 CN
tan θ =
−225 000 CN
θ = 199,1°

b) La force est

F = qE
= −3nC ⋅ 238118 NC
= −7,144 ×10−4 N

Cela veut dire que la force a une grandeur de 7,144 x 10-4 N dans la direction opposée
au champ, donc à 19,1°.

23. Le champ fait par la tige infini est


2k λ
E=
r
2 ⋅ 9 ×109 Nm ²
C² ⋅ 8 × 10−6 C
m
=
0, 2m
= 720 000 N
C

Ce champ est vers la tige, donc vers la gauche.

Le champ fait par la sphère est

Version 2019 2 – Le champ électrique 20


Luc Tremblay Collège Mérici, Québec

kQ
E=
r2
9 × 109 Nm ²
C² ⋅ 20 ×10−6 C
m
= 2
( 0,35m )
= 1125 000 CN

Ce champ est dans la direction opposée au centre de la sphère, donc vers la gauche.

La composante en x du champ résultant est

E x = − E1 − E2
= −720 000 CN − 1125 000 CN
= −1845 000 CN

La force sur la charge est donc

Fx = qEx
= −5 ×10 −6 C ⋅ −1 845 000 CN
= 9, 225 N

Finalement, l’accélération est

Fx = ma x
9, 225N = 0,1kg ⋅ a x
a x = 92, 25 sm²

L’accélération est donc de 92,25 m/s² vers la droite.

24. a) Le champ fait par la plaque est


σ
E=
2ε 0
20 ×10−6 C

=
2 ⋅ 8,854 ×10−12 C²
Nm ²

= 1129 409 CN

Ce champ est vers la plaque puisqu’elle a une charge négative.

Version 2019 2 – Le champ électrique 21


Luc Tremblay Collège Mérici, Québec

La force sur la charge est donc

F = qE
= 60 ×10−6 C ⋅ −1129 409 CN
= 67, 76 N

Cette force est dans la même direction que le champ, donc vers la plaque négative.

L’accélération de la charge est

F
a=
m
67, 76 N
=
0, 2kg
= 338,8 sm²

On trouve alors le temps pour arriver à la plaque avec (on utilise un axe dirigé vers
la plaque avec une origine à l’endroit où est située la charge initialement)

1
x = x0 + v0t + at 2
2
1
0,5m = 0m + 0m + 338,8 sm² ⋅ t 2
2
t = 0, 0543s

b) La vitesse de la charge est

v = v0 + at
= 0 ms + 338,8 sm² ⋅ 0, 0543s
= 18, 41 ms

c) puisque la force sur la charge est de 67,76 N vers la plaque, la force sur la plaque
est, en vertu de la troisième loi de Newton, de 67,76 N vers la charge de 60 µC.

25. On peut utiliser l’équation

2a y ( y − y0 ) = v 2y = v 2y 0

Puisque la charge passe de y = 0 à y = -8 cm, on a

Version 2019 2 – Le champ électrique 22


Luc Tremblay Collège Mérici, Québec

2a y ( y − y0 ) = v y2 − v y20
2
2a y ( −0, 08m − y0 ) = ( 0 ms ) − ( 2 × 107 ms ⋅ sin ( −45° ) )
2a y ( −0, 08m − 0m ) = ( 0 ms ) − 2 × 1014 m²

2 × 1014 ms²²
ay =
2 ⋅ 0, 08m
a y = 1, 25 × 1015 m
s2

La force sur l’électron est donc

Fy = ma y
= 9,11× 10 −31 kg ⋅1, 25 × 1014 m²

= 1,3875 × 10 −15 N

Le champ électrique est donc

Fy = qE y
1,13875 × 10 −15 N = −1, 602 × 10 −19 C ⋅ E y
E y = −7108,3 CN

La densité de charge des plaques est donc

σ
E=
ε0
σ
7108, 3 CN =
8,854 × 10 −12 C²
Nm ²

σ = 6, 2938 × 10−8 C

Avec une aire de 400 cm², la charge des plaques est

Q =σ A
= 6, 2938 × 10−8 C
m² ⋅ 0, 04m ²
−9
= 2,518 × 10 C
= 2,518nC

La plaque positive a donc une charge de 2,518 nC et la plaque négative a une charge
de -2,518 nC.

Version 2019 2 – Le champ électrique 23


Luc Tremblay Collège Mérici, Québec

26. Le moment de force est

τ = pE sin θ
= 0, 002Cm ⋅ 3000 NC sin 550
= 4,915 Nm

Le moment de force veut aligner le dipôle avec le champ pour que la charge positive
soit du côté où se dirigent les lignes de champ. Le dipôle cherche donc à tourner
dans le sens suivant.

mcat-review.org/electrostatics-electromagnetism.php

27. Le moment dipolaire de ce dipôle est

p = qL
= 2µ C ⋅ 0, 05m
= 1×10−7 Cm

L’énergie potentielle initiale est

U = − pE cos θ
= −1× 10−7 Cm ⋅ 300 000 CN cos 00
= −0, 03 J

L’énergie finale est

U = − pE cos θ
= −1× 10−7 Cm ⋅ 300 000 NC cos1800
= 0, 03 J

On doit donc fournir l’énergie suivante.

Wext = ∆Ek + ∆U
= 0 J + ( 0, 03 J − −0, 03 J )
= 0, 06 J

Version 2019 2 – Le champ électrique 24


Luc Tremblay Collège Mérici, Québec

28. Les charges s’accumulent uniquement sur les faces qui sont dans la direction du
champ électrique. Il n’y a donc que des charges qui s’accumulent sur la surface 2 et
la surface opposée à la surface 2. On a donc

Q = 0 pour les surfaces 1 et 3

Pour la surface 2, on a

σ = ε0E
= 8,854 × 10−12 C²
Nm ² ⋅ 50 000 CN
= 4, 427 × 10−7 C

En multipliant par l’aire de la surface, on obtient la charge.

Q =σ A
2
= 4, 427 × 10−7 C
m² ⋅ ( 0, 2m )
= 1, 771×10−8 C
= 17, 71nC

Comme les lignes de champ commencent sur la surface 2, la charge doit être
positive. Il y a donc +17,71 nC sur la surface 2.

29. La charge sur la surface interne est

Qsurface interne = −Qdans cavité


= −2µC

La charge sur la surface externe est

Qsurface externe = Qdu conducteur − Qsurface interne


= 0µC − −2µC
= 2µC

30. La charge sur la surface interne est

Qsurface interne = −Qdans cavité


= −4µC

Version 2019 2 – Le champ électrique 25


Luc Tremblay Collège Mérici, Québec

La charge sur la surface externe est

Qsurface externe = Qdu conducteur − Qsurface interne


= −2µC − −4µC
= 2µC

31. Dans l’air, le champ serait

2k Q
E0 =
r L2 + 4r 2
2 ⋅ 9 ×109 Nm ²
C² ⋅ 10 × 10−6 C
=
2 2
0,5m ⋅ ( 0, 2m ) + 4 ⋅ ( 0,5m )
= 3, 53 × 105 N
C

Comme la permittivité relative de l’eau est 78,5, le champ est

E0
E=
κ
3,53 ×105 N
C
=
78,5
= 4496 CN

32. Pour le polystyrène, le champ maximal est 24 x 106 N/C. Comme la permittivité
relative est de 2,5, le champ dans le vide qui correspond à ce champ est

E0
E=
κ
E0
24 ×106 N
C =
2,5
E0 = 60 ×106 N
C

La charge maximale de la sphère est donc

Version 2019 2 – Le champ électrique 26


Luc Tremblay Collège Mérici, Québec

k Qmax
E0 max =
r2
9 ×109 Nm ²
⋅ Qmax
60 × 106 N
C = C²
2
( 0,3m )
Qmax = 600 µC

Version 2019 2 – Le champ électrique 27

Vous aimerez peut-être aussi