Vous êtes sur la page 1sur 6

Chapitre 1.

Généralités sur l’Architecture des Réseaux de


Télécommunications
1.1. Problématiques des réseaux de télécommunication
1.1.1. Pourquoi les réseaux de télécommunication ?
a. Comment permettre à un ensemble de personnes de communiquer ?
 Utilisation des liaisons point à point

Pour N équipements terminaux, il faut ∁ 𝑁2 = 𝑁(𝑁−1)


2
liaisons. Et chaque équipement doit donc générer
𝑁 − 1 liaisons.

Pour 100 stations, par exemple, il faut 5000 liaisons. Difficulté de réalisation

1.2. Quelle architecture pour les réseaux de télécommunication ?


Un réseau de télécommunications à pour enjeux de mettre en relation deux (02) types d’entités :

 d’une part des utilisateurs qui veulent accéder aux services.


 d’autre part des serveurs qui délivrent des services.

Le problème qui se pose est de savoir comment les utilisateurs vont pouvoir accéder aux services.
Pour cela, il faut 3 autres parties pour relier les utilisateurs aux services :

 La partie Accès ;
 La partie transmission ;
 La partie commutation ou interconnexion

1.3. Définitions
1.3.1. Télécommunication
Le terme télécommunication est composé de 2 termes : télé et communications

 Communications : une communication est un échange d’informations.


 Télé : signifie distance
Le terme télécommunications veut donc dire communications à distance.

1.3.2. Notion de la télécommunication et des télécommunications


La télécommunication concerne la première application d’échange d’information à distance
notamment l’échange de la voix à distance c’est à dire la téléphoni e.

Pareillement il y a eu la mise en service des échanges à distance de la phonie et les images aux moyens
des ondes radioélectriques notamment la Radio diffusion et la Télédiffusion.

Il faut aussi noter la mise en réseau des ordinateurs et équipements de traitement d’informationspour
échanger des informations, ce qui a donné un réseau à l’échelle planétaire (internet).

Pour gérer la téléphonie, la Radio diffusion, la télédiffusion, les réseaux informatiques,l’internet,l’UIT


a donc définie les télécommunications comme étant la science qui étudie les échanges des
informations à distance.

1.3.3. Réseau de télécommunications


Un réseau de télécommunications est défini de deux (02) manières selon que l’on soit du côté des
utilisateurs ou du côté des opérateurs/ Entreprises.

a. Pour les utilisateurs


Un réseau est caractérisé par les services qu’il délivre, en d’autres termes, les utilisateurs ne
s’intéressent qu’aux services rendus par un réseau. Par exemple : les appels, les SMS, naviguer,
envoyer/recevoir de l’argent via mobile, payer les factures d’eau et d’électricité, ….

Il existe 3 types de réseaux :

 Réseau de diffusion : Ils sont unidirectionnels, une seule source transmet les infos à
plusieurs destinations (récepteurs). Exemple : télédiffusion, radiodiffusion, inte rnet.
 Réseau de consultation : Ils sont unidirectionnels, plusieurs terminaux vont consulter
la même source. Exemple : internet, intranet.
 Réseau de conversation : Ils sont bidirectionnels et très souvent commuté. Plusieurs
terminaux échangent avec d’autres terminaux. Exemple : téléphonie, internet.

b. Pour les opérateurs et Entreprises


Pour les opérateurs un réseau est un ensemble d’équipement matériels et logiciels interconnectés
pour produire des services et les mettre à la disposition des utilisateurs.

Un réseau est constitué de 4 parties :

 La partie transmission
 La partie commutation ou interconnexion
 La partie services
 La partie accès.
1.4. But de l’ART
L’objectif est de choisir les équipements appropriés, de dimensionner les équipements etlessupports
de transmission, de choisir les topologies adaptées, de choisir les techniques de commutation et de
routage adaptés afin de construire des réseaux qui respectent les conditions suivantes :

 Réseau robuste
 Réseau redondant
 Réseau sécurisé
 Réseau évolutif.

1.5. Architecture des réseaux de télécommunications


Pour construire les réseaux de télécommunications, il existe deux (02) types d’architectures

 L’architecture logique ;
 L’architecture physique.

L’architecture logique consiste à structurer l’échange et le traitement des flux au sein du réseau.

Il existe deux (02) modèles d’architecture logique : le modèle monolithique et le modèle en couche.

Le modèle monolithique consiste à concentrer toutes les fonctions de traitement des flux surunmême
équipement. Chaque constructeur d’équipements réseau et de terminaux réseau conçoiventdoncces
équipements selon sa logique. La contrainte c’est au niveau des é changes des flux entre équipements
de plusieurs constructeurs. Il faut obligatoirement utiliser des équipements d’adaptation.

Le modèle en couche cependant, consiste à repartir les fonctions de traitement des flux sur plusieurs
couches ou ensemble de processus. Un processus est un ensemble d’opérations réalisé pour établir
une communication. Les opérations réalisées aux niveaux des processus se font par des programmes
ou langage de communication appelé protocole.

L’avantage du modèle logique est que chaque constructeur peut respecter les mêmes couches etque
les équipements inter constructeurs peuvent communiquer sans adaptateurs.
La norme OSI du groupe ISO de l’UIT est la norme la norme la plus utilisée pour la construction

des réseaux

1.5.1. Modèle OSI


Le modèle OSI est un modèle logique en couche permettant de construire des réseaux de
télécommunications. Il est structuré en sept (07) couches reparties en trois (03) parties :

 Le réseau physique : Les supports physiques de transmission (Fibre Optique, FH,


Satellite, Câble à PT, Câble coaxial), les techniques de niveau 1 (E1, PDH, SDH, SONET),
les techniques de niveau 2 (Ethernet, Token ring, ATM, RTC, Frame Relay).
 Le réseau logique : Commutation, Routage, acheminent.
 La partie service : Logiciels applicatif et technique te prise en charge des services
1.5.2. Modèle TCP/IP
1.5.3. Modèle UIT

1.6. Classification des réseaux de télécommunications


1.6.1. Architecture technique
La classification peut se faire selon l'architecture et la technique utilisée pour transférer
l'information. C’est une classification traditionnelle; en pratique, les réseaux actuels combinent
plusieurs architectures.

On distingue généralement :

 les réseaux commutés ("switched networks") ;


 les réseaux de diffusion ("broadcast networks")

Vous aimerez peut-être aussi