Vous êtes sur la page 1sur 2

Introduction

L'évaluation des entreprises présente un grand intérêt pour l'activité économique et le


fonctionnement du marché financier, de ce fait la valeur de l'entreprise peut être dégager
selon différentes méthodes basées aussi bien sur le passé faisant essentiellement références
aux donnée comptables ainsi que sur des approches axée sur le devenir de l'entreprise
considérant que la valeur d'une action et avant tout liée a sa rentabilité futur, c'est-à-dire
aux dividendes.

L’historique

L’approche d’évaluation par les comparables a été élaborée plutôt par les praticiens de la
finance dans l’objectif de simplifier d’avantage le processus d’évaluation des entreprises en
général. La méthode est également connue sous le nom de la méthode des multiples ou la
méthode relative. L’idée de départ de cette méthode repose sur le fait que la valeur de la
firme pourrait être déterminée sur la base des transactions récentes portants sur des firmes
similaires (Pratt, Reilly et Schweihs,1998). A partir de ceci, la méthode consiste a comparer
certains critères de résultat ou d’activité de la societe a évaluer a ceux des sociétés
similaires, cotées ou ayant fait l’objet de transactions récentes, et d’en déduire des valeurs
applicables a la première. Une telle démarche fournit des indications de la valeur
qu’atteindrait la société analysée si elle était cotée ou effectivement cédée.

Définition

Cette méthode consiste à évaluer une entreprise en se référant à des firmes comparables
(taille, secteur, taux de croissance, risque) dont on connaît le prix.

Ce prix comparatif peut être celui d’une ou plusieurs transactions dont les caractéristiques
ont été publiquement dévoilées, ou les cours de bourse.

La démarche consiste donc à déduire la valeur d’une entreprise à partir d’un échantillon
représentatif comme si elle était cédée ou cotée. Les rapports observés entre la valeur des
entreprises de l’échantillon (boursière ou de transaction si elles ont été récemment
vendues) et des paramètres de l'entreprise à évaluer (résultat d'exploitation, résultat net,
capitaux propres) permettent de déterminer des multiples moyens ou médians qui sont
ensuite appliqués aux paramètres financiers de l'entreprise à évaluer.

La globalité de la méthode
Méthode des multiples de transaction :

Une méthode d'évaluation analogique employant les multiples observés sur un échantillon
de transactions passées jugées comparables pour évaluer une nouvelle transaction.

- Selon cette méthode, la valeur de l’entreprise étudiée correspond au prix payé sur le
marché dans d’autres transactions.

- Si on a pu mettre la main sur l’ensemble du prix, il convient de connaître également toutes


les données financières de l’entreprise qui est la base de comparaison, pour mettre en
regard ce prix et les critères correspondants

- Cette méthode analogique est applicable dans la mesure où il est possible d’avoir
connaissance du prix de cette (ou ces) cession(s). Il y’a une base de données dans une
célèbre qui s’appelle MERGER MARKET qui vous permet d’avoir les prix de toutes les
transactions qui sont passé dans un secteur donné.

- Après la construction des multiples, il convient d'employer le multiple moyen ou médian


pour l'évaluation de la transaction en question. Le prix de vente d’une entreprise est très
souvent confidentiel. C’est pourquoi, sur l’échantillon analysé, cette méthode est moins
utilisée que celle des comparables boursiers.

Transaction minoritaire et majoritaire

Les multiples doivent être ajustés pour refléter le contexte transactionnel propre à
l'entreprise à évaluer. Lorsqu’il s’agit d’évaluer une transaction majoritaire et dans le cas où
l’échantillon de comparables regroupe des transactions minoritaires, il convient d’ajuster le
résultat de la valorisation par la prise en compte d’une prime de contrôle(varie entre 20% et
30% suivant le contexte).

Vous aimerez peut-être aussi