Vous êtes sur la page 1sur 48

Sauf indication contraire, les passages bibliques cités dans le présent ouvrage sont tirés de

la version Segond révisée, dite à la Colombe, 1978

Paru sous le titre original «Our warfare against demons and territorial spirits»
par Frank D. Hammond

Version française: Copyright © 2001


© 2ème édition 2013
ISBN: 978-2-940285-08-2

Editions SOTERIA www.soterianet.org

Graphisme de couverture et mise en page :


Jean-Charles Rochat, atelier Expression Créative

Imprimé en France par Iméaf www.imeaf.com


Dépôt légal février 2013 - Numéro d’impression 94239
frank hammond
COMBATTONS LES
ESPRITS TERRITORIAUX
«Si nous marchons dans la chair, nous ne combattons
pas selon la chair. Car les armes avec lesquelles nous
combattons ne sont pas charnelles, mais elles sont puis-
santes devant Dieu, pour renverser des forteresses.»
(2 Corinthiens 10:3-4)

Ces paroles sont adressées à l’Eglise. Elles éveillent notre attention sur
le fait qu’il y a un combat. Celui-ci n’est pas charnel; c’est une bataille
spirituelle. De plus, amis chrétiens, il s’agit de notreFRPEDW&HODVLJQL¿H
que nous n’avons pas le choix. Nous sommes en guerre. Nous avons une
mission dans l’armée de Dieu. Nous sommes en état de siège. L’ennemi a
déjà construit des forteresses, même dans nos raisonnements! Notre com-
mandant en chef nous a fourni les armes nécessaires. Il nous a donné son
nom comme autorité. Nous ne devons pas tarder. Prenons en main notre
FRPEDWHWLQÀLJHRQVODGpIDLWHjO¶HQQHPL

5
1. LA NATURE DE NOTRE COMBAT
Notre bataille est un combat spirituel livré contre des êtres spirituels, avec
des armes spirituelles. Ephésiens 6:12 est un verset clé pour comprendre
GDQVTXHOJHQUHGHFRQÀLWQRXVVRPPHVHQJDJpVHWODQDWXUHGHO¶HQQHPL
que nous affrontons.

«Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le


sang, mais contre les principautés, contre les pouvoirs,
contre les dominateurs des ténèbres d’ici-bas, contre
les esprits du mal dans les lieux célestes.» (Ephésiens
6:12)

NOUS LUTTONS
Notre combat est décrit comme une lutte – un combat rapproché dans
lequel chaque opposant essaie de vaincre son adversaire par son habileté,
sa force et son endurance.
Il existe des parallèles frappants entre le sport de lutte et notre combat
contre Satan et son armée. Un lutteur doit d’abord être fort. Que ferons-
nous alors? Aucun de nous n’est fort par lui-même. Toutefois, nous avons
accès à une source personnelle de force. Nous pouvons et devons «nous
IRUWL¿HUGDQVOH6HLJQHXUHWSDUVDIRUFHVRXYHUDLQHª (SKpVLHQV 

7
Notre force dans le Seigneur est puisée dans notre pratique spirituelle –
la prière quotidienne et l’étude de la Bible, le jeûne, la communion entre
chrétiens, la louange, l’adoration et la marche dans la sainteté. Dans le
6HLJQHXUQRWUHkPHHWQRWUHYLVLRQVRQWIRUWL¿pHV
Combattre requiert aussi de la compréhension et de l’habileté dans l’utili-
sation des techniques de lutte. Il y a des stratégies et des manœuvres parti-
culières à maîtriser. L’étude et la pratique sont nécessaires pour développer
des capacités propres à ce domaine.
Ma première tentative de combat spirituel a été maladroite et imprécise;
elle a été un échec complet. Je désirais combattre, mais je n’avais ni expé-
rience ni compréhension. Cependant, en persévérant, j’ai découvert qu’au
IXUHWjPHVXUHGHVFRPEDWVPDFRQ¿DQFHHWPRQVXFFqVDOODLHQWJUDQ-
dissants.
Un autre parallèle entre la lutte et le combat spirituel est la vigilance. Le
lutteur doit rester attentif à chaque mouvement de son adversaire. Une
fois que le combat a commencé, il n’est plus question de se relâcher et de
prendre une pause. Nous ferions bien de nous rappeler que le roi David a
cédé à la convoitise et qu’il a péché avec Bathshéba pendant qu’il prenait
un temps de répit loin de la bataille. Le diable est toujours sur le qui-vive
pour repérer tout manque de vigilance de notre part.

«Soyez sobres. Veillez! Votre adversaire, le diable,


rôde comme un lion rugissant, cherchant qui dévorer.»
(1 Pierre 5:8)

/¶LVVXHGXFRQÀLWSHXWRVFLOOHUHQWUHOHVGHX[DGYHUVDLUHVSXLVO¶XQGHVGHX[
semble sur le point de remporter la victoire; mais c’est celui qui est supérieur

8
HQIRUFHHQKDELOHWpHWHQWpQDFLWpTXLO¶HPSRUWHUD¿QDOHPHQW&¶HVWODUDLVRQGH
cette exhortation:
©$XUHVWHIRUWL¿H]YRXVGDQVOH6HLJQHXUHWSDUVDIRUFH
souveraine. Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu,
D¿Q GH SRXYRLU WHQLU IHUPH FRQWUH OHV PDQ°XYUHV GX
diable. […] C’est pourquoi, prenez toutes les armes de
'LHXD¿QGHSRXYRLUUpVLVWHUGDQVOHPDXYDLVMRXUHW
tenir ferme après avoir tout surmonté.» (Ephésiens
6:10-11, 13)

NON CONTRE LA CHAIR ET LE SANG


Notre ennemi n’est pas charnel, mais spirituel. C’est pourquoi il est impé-
ratif de maintenir la bataille sur un plan spirituel. Paul l’a rappelé aux
Corinthiens:
«Si nous marchons dans la chair, nous ne combattons
pas selon la chair. Car les armes avec lesquelles nous
combattons ne sont pas charnelles, mais elles sont puis-
santes devant Dieu, pour renverser des forteresses.»
(2 Corinthiens 10:3-4)

L’homme est notre ennemi uniquement dans le sens où il est utilisé par
Satan. Par exemple, Jésus a réprimandé Pierre comme s’il s’adressait à Satan,
parce que le disciple n’avait pas recherché les intérêts de Dieu, mais ceux de
l’homme. Jésus lui a dit: «Arrière de moi, Satan! Tu es pour moi un scandale.»
0DWWKLHX -pVXVpWDLWFRQVFLHQWTXH6DWDQVHWURXYDLWGHUULqUHOHUDLVRQ-
nement charnel de Pierre.
Quand la chair de quelqu’un attaque la nôtre, la conscience du combat

9
spirituel tend à nous échapper. Nous devons continuellement nous rappe-
ler que «nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang». Un combat
charnel n’aboutit jamais sur une victoire spirituelle.
Ephésiens 6:12 contient quatre termes descriptifs qui nous donnent une
image claire de la nature de notre ennemi:
 OHVSULQFLSDXWpV
 OHVSRXYRLUV
 OHVGRPLQDWHXUVGHVWpQqEUHVG¶LFLEDV
 OHVHVSULWVGXPDOGDQVOHVOLHX[FpOHVWHV
&HVDSSHOODWLRQVQHVHPEOHQWSDVUHSUpVHQWHUXQHFRQ¿JXUDWLRQGHODKLp-
rarchie satanique, mais elles nous communiquent plutôt les caractéristiques
fondamentales du royaume de Satan. Par conséquent, nous luttons contre:

 8QUR\DXPHRUJDQLVp/HPRW©SULQFLSDXWpªYLHQWGXJUHF©DUFKHªTXL
VLJQL¿H©ODSUHPLqUHSHUVRQQHªRX©ODSUHPLqUHFKRVHªGDQVXQHVpULHRX
un rang. La forme du pluriel indique les dirigeants. Paul utilise ce terme
pour désigner des êtres spirituels qui gouvernent les territoires qui leur ont
pWpFRQ¿pV/HUR\DXPHGH6DWDQHVWGRQFRUJDQLVpLOUqJQHVXUXQpFKHORQ
d’êtres spirituels méchants.
/D Gp¿QLWLRQ FRXUDQWH G¶XQH SULQFLSDXWp HVW XQ WHUULWRLUH GLULJp SDU XQ
prince. En Amérique, où la démocratie règne, nous avons des municipa-
lités, c’est-à-dire des fonctionnaires élus qui gouvernent une région géo-
politique donnée. Cela met à la lumière le fait que notre combat est dirigé
contre un système d’esprits hautement organisé.

 'HVDXWRULWpVGpOpJXpHV©([RXVLDªHVWOHPRWJUHFSRXU©SRXYRLUVªHW
LOVLJQL¿H©DXWRULWpVª

10
Nous affrontons des ennemis spirituels qui tirent leur autorité directement
de Belzébuth, prince des démons. D’où Satan détient-il son autorité? Celle-ci
est autoproclamée. Lucifer se vantait: «Je monterai au ciel, j’élèverai mon
WU{QHDXGHVVXVGHVpWRLOHVGH'LHXª (VDwH 6DWDQQ¶DDXFXQHDXWR-
rité valide. Pourquoi? Parce que toute autorité dans les cieux et sur la terre
DSSDUWLHQWjQRWUH6HLJQHXU-pVXV&KULVW 0DWWKLHX 3DUFRQVpTXHQW
TXDQGO¶DXWRULWpGH6DWDQHVWGp¿pHSDUODYpULWDEOHDXWRULWpFHGHUQLHUGRLW
ÀpFKLUOHJHQRXGHYDQW-pVXV
Le royaume de Dieu fonctionne aussi par autorité déléguée. Jésus a dit:
©(QPRQQRPLOV>OHVFKUpWLHQV@FKDVVHURQWOHVGpPRQVª 0DUF 
Ses disciples sont autorisés à agir en son nom. Ils ont en eux son autorité
sur Satan et sur sa horde d’êtres spirituels mauvais. Nous, les chrétiens,
avons une autorité qui nous est déléguée.
Lorsqu’un chrétien prend conscience que son Seigneur l’a mandaté pour
combattre les principautés et les pouvoirs du royaume de Satan, sa première
impression peut être: «Qui suis-je pour m’engager dans un tel combat?»
Mais quand il comprend l’autorité que Christ lui a donnée, il réalise alors
qu’il peut conquérir et abattre les puissances du mal qui dirigent ce monde!

  /HV GRPLQDWHXUV G¶LFLEDV 1RXV OXWWRQV ©FRQWUH OHV SRXYRLUV GH FH
PRQGHGHVWpQqEUHVª YHUVLRQLa Bible du Semeur /HPRQGHQ¶HVWSDV
dirigé par l’homme, mais par des pouvoirs spirituels. La parole de Dieu
GpFODUHTXH6DWDQHVW©OHGLHXGHFHPRQGHª &RULQWKLHQVYHUVLRQLa
Bible du Semeur HWTXH©OHPRQGHHQWLHUHVWDXSRXYRLUGX0DOLQª -HDQ
  &HV YHUVHWV PRQWUHQW FODLUHPHQW SRXUTXRL QRWUH EDWDLOOH Q¶HVW SDV
dirigée contre la chair et le sang. Tout le mal qui se déroule dans l’histoire
KXPDLQHHVWOHUHÀHWGHVSRXYRLUVGDQVOHVOLHX[FpOHVWHVTXLJRXYHUQHQW

11
le monde. Les hommes mauvais qui le dirigent sont des pions de Satan.
De plus, l’obscurité contre laquelle nous luttons est de nature spirituelle.
Le royaume de Satan est un royaume de ténèbres. Il hait la lumière; il n’y a
aucune lumière en lui. A l’inverse, Jésus est la lumière. Ses disciples sont
la lumière du monde et sa parole est lumière. Celle-ci est une arme puis-
sante; elle chasse l’obscurité, met en déroute le royaume de Satan, et Jésus
et ses disciples ont un monopole sur la lumière!

 /HVHVSULWVGXPDO/DQDWXUHGHQRWUHHQQHPLHVWPpFKDQWH,OHVWPDO-
veillant et vise délibérément à faire le mal. Son but est la promotion uni-
verselle de tout ce qui est mauvais, comme la perversité, la cupidité, la
sorcellerie et, plus récemment, la religion du nouvel âge avec l’adoration
GHVHVSULWVGHVpOpPHQWV HDXIHXYHQWHWWHUUH 
Les mots qui concluent Ephésiens 6:12, «dans les lieux célestes», nous
parlent précisément de l’endroit où notre bataille doit être livrée. La vic-
toire ne peut pas venir par le seul recours à des forces de niveau ter-
restre. Les esprits territoriaux, qui ont leur quartier général dans les lieux
FpOHVWHVGRLYHQWrWUHLGHQWL¿pVOLpVHWGpSRXLOOpV-pVXVQRXVDGRQQpXQ
principe de combat spirituel qui est valable quel que soit le niveau de
combat engagé, celui qu’il faut d’abord lier l’homme fort, puis piller sa
PDLVRQ 0DWWKLHX 
Comment nous, chrétiens, pouvons-nous combattre contre l’échelon sata-
nique des pouvoirs du mal dans les lieux célestes? Par notre nouvelle nais-
sance en Christ, nous avons été élevés à une position d’autorité et de pouvoir,
car Dieu «nous a ressuscités ensemble et fait asseoir ensemble dans les lieux
FpOHVWHVHQ-pVXV&KULVWª (SKpVLHQV 2&KULVWHVWLODVVLV",OHVWVXU
son trône, à la droite du Père:

12
«Au-dessus de toute principauté, autorité, puissance,
souveraineté, au-dessus de tout nom qui peut se
nommer non seulement dans le siècle présent, mais
encore dans le siècle à venir. Il a tout mis sous ses
pieds et l’a donné pour chef suprême à l’Eglise, qui
est son corps, la plénitude de celui qui remplit tout en
tous.» (Ephésiens 1:21-23)

Puisque nous sommes assis avec Christ, nous avons des droits royaux. Il
D WRXW PLV VRXV VHV SLHGV (SKpVLHQV   SDU FRQVpTXHQW QRXV DYRQV
toutes choses sous nos pieds!

13
2. LA STRATÉGIE

SONNEZ DE LA TROMPETTE
L’appel à la guerre a été lancé par notre commandant en chef, le Seigneur
Jésus-Christ. Les années quatre-vingt-dix ont été une décennie de combat
VSLULWXHO&¶HVWOHWHPSVGH'LHX/D¿QGHVWHPSVHVWjSRUWpHGHPDLQHW
c’est le moment pour l’Eglise d’abattre les portes de l’enfer. Dieu appelle
son armée à la bataille!
L’appel retentit comme au temps de Gédéon. La première réaction au son
de la trompette de Gédéon avait été satisfaisante, mais ceux qui y ont
répondu n’étaient pas tous véritablement engagés et dépourvus de crainte.
Comme d’habitude, Dieu travaille avec un petit reste, et toute la gloire lui
revient.

REVÊTEZ-VOUS POUR LA BATAILLE


Revêtez toute l’armure de Dieu. Chacun de ses éléments a un aspect
pratique et nécessaire. Bien que nous soyons assurés de la victoire,
nous devons aller dans la force du Seigneur. C’est lorsque chaque élé-
ment de l’armure est en place que le soldat chrétien devient fort dans le
Seigneur et dans le pouvoir de sa puissance.

15
SAISISSEZ VOS ARMES SPIRITUELLES
Nos armes principales sont le nom de Jésus, le sang de Jésus et l’épée de
l’Esprit, qui est la parole de Dieu. Comme le Dr Terry Law l’enseigne, ces
armes fondamentales sont comme les ogives de missiles à longue portée.
Nos autres armes, la prière, la louange et la parole de notre témoignage, sont
comme les fusées qui propulsent ces missiles.
Un bon soldat connaît ses armes. En les utilisant maintes fois, elles lui
sont toujours plus familières et il devient capable de les employer avec
FRQ¿DQFHHWHI¿FDFLWp

CONNAISSEZ VOTRE ENNEMI


La Bible nous révèle plusieurs aspects importants des œuvres du diable.
Il est indispensable d’étudier ces passages bibliques pour en savoir le plus
possible sur notre ennemi. Par exemple, nous devons connaître:

• Ses limites
Il n’est pas omnipotent. Jésus «a dépouillé les principautés et les pouvoirs,
et les a publiquement livrés en spectacle, en triomphant d’eux par la croix»
&RORVVLHQV   ,O ©D GpWUXLW OHV °XYUHV GX GLDEOHª  -HDQ   ,O ©D
désarmé le diable» et lui «a enlevé toutes les armes» dans lesquelles il se
FRQ¿DLW /XF 

• Ses méthodes d’attaque


Le diable nous attaque de trois façons:
Par la tentation (Genèse 3 et Matthieu 4): Satan a utilisé les trois mêmes
stratégies pour tenter Eve et Jésus; ce sont «la convoitise de la chair, la
FRQYRLWLVHGHV\HX[HWO¶RUJXHLOGHODYLHª -HDQ 

16
Par l’accusation:6DWDQHVWDSSHOp©O¶DFFXVDWHXUGHVIUqUHVª $SRFDO\SVH
 ,OSURGXLWFHVDFFXVDWLRQVGHTXDWUHIDoRQV
– en nous accusant auprès de Dieu,
– en nous amenant à accuser Dieu,
– en nous amenant à nous accuser nous-mêmes,
– en nous amenant à nous accuser les uns les autres.

Par la tromperie: Satan se sert de la tromperie de trois manières. Il


emploie:
±ODFRQWUHIDoRQ FRPPHGDQVO¶RFFXOWLVPH 
±OHPpODQJH FRPPHGDQVOHVVHFWHV 
±ODVXEVWLWXWLRQ FRPPHGDQVOHVIDXVVHVUHOLJLRQV 
• Ses plans
©1RXV Q¶LJQRURQV SDV VHV GHVVHLQVª  &RULQWKLHQV   (Q UHYrWDQW
l’armure complète de Dieu, nous pouvons nous opposer avec succès aux
©PDQ°XYUHVPpWKRGHVHWSODQVpWDEOLVGXGLDEOHª (SKpVLHQV 
L’un des objectifs majeurs de Satan est de diviser et de conquérir. Partout
où il y a la lutte et la division, le diable est à l’œuvre. L’évidence de son
activité se voit dans la division entre les pays et au sein des nations, des
églises et des familles.

ATTAQUEZ!
Une fois que vous avez engagé la bataille, ne vous arrêtez pas jusqu’à ce
que la victoire soit remportée. Parfois, la bataille peut sembler se retour-
ner contre nous, mais nous connaissons les promesses de Dieu. Souvenez-
YRXVTXHQRXVOXWWRQVFRQWUHO¶HQQHPLFHODVLJQL¿HTXHQRXVFRQWLQXRQV
à exercer la pression. C’est en employant notre autorité spirituelle et en

17
persévérant dans l’utilisation de nos armes spirituelles que nous obtien-
drons la victoire. Chaque fois que nous attaquons, l’ennemi s’affaiblit et
nous sommes affermis.

18
3. LES MÉTHODES POUR
DÉSARMER L’HOMME FORT

Quand David n’était qu’un jeune homme, il a affronté un géant avec assu-
rance et il l’a vaincu. Où David avait-il appris à utiliser ses armes et com-
ment s’était-il élevé au niveau de foi qui lui avait permis de battre cet
homme fort? Son habileté et sa foi s’étaient développées en prenant soin
des moutons et en les délivrant de leurs ennemis. Le cas de David nous
fournit une image. Les camps de formation au combat spirituel sont nos
églises locales, où nous travaillons avec les brebis et exerçons envers elles
un ministère de délivrance une à une.
Quand vient le temps de confronter des esprits territoriaux géants, les prin-
cipautés et les pouvoirs dans les lieux célestes, les méthodes employées
sont les mêmes que pour la délivrance individuelle. Il s’agit de:

SE RENSEIGNER SUR LE PASSÉ


Dans la délivrance personnelle, il est important de connaître ce que
l’individu a vécu dès sa conception. De cette manière, la personne
qui exerce le ministère de délivrance découvre les portes qui ont
été ouvertes au diable. L’approche est la même pour découvrir les
esprits qui dirigent des régions géopolitiques. Qui étaient les pre-

19
miers colons? Etaient-ils justes ou injustes? Que s’est-il passé histori-
quement? Nous devons faire des recherches sur le passé.

SE REPENTIR DE TOUT PÉCHÉ


Il n’y a pas de délivrance sans repentance de tous les péchés.

«Celui qui dissimule ses fautes ne réussit pas, mais


celui qui les confesse et les délaisse trouve de la com-
passion.» (Proverbe 28:13)

Là où il n’y a pas de repentance, le diable a les pleins pouvoirs pour oppri-


mer; c’est pourquoi elle est nécessaire à chaque niveau de combat spiri-
tuel, qu’il soit individuel ou territorial. Néhémie et Daniel ont confessé les
SpFKpVGHOHXUQDWLRQ YRLU'DQLHOHW1pKpPLH /HXUVFRQIHV-
sions ont été le prélude à la délivrance d’Israël de ses ennemis et à sa libé-
ration de l’esclavage. Tant que le péché n’est pas confessé, le diable a un
droit légal pour continuer son œuvre.

PARDONNER À CHACUN
Matthieu 18:23-35 rapporte l’enseignement de Jésus sur l’importance de
pardonner à quiconque a péché contre nous. Celui qui ne pardonne pas est
livré aux tourmenteurs jusqu’à ce qu’il pardonne.
Dans le combat territorial, il est également important que les chrétiens
d’une nation ou d’une ville pardonnent à leurs offenseurs – aussi bien
ceux du présent que ceux du passé. Par exemple, un pasteur de La
Nouvelle-Orléans a conduit son église dans une démarche émouvante
de pardon à l’égard des marchands d’esclaves des siècles passés. Les

20
Blancs ont aussi besoin de confesser leurs injustices envers les Noirs,
et les Noirs ont besoin de pardonner aux Blancs. Des personnes repré-
sentatives peuvent mener de tels actes de confession, de repentance et
de pardon.

RECONNAÎTRE LES DESSEINS DE DIEU


Chaque personne est importante pour Dieu. Le Seigneur a un projet
unique pour chaque individu dans son Royaume. Il en est de même pour
les nations et pour les villes. Quels obstacles le diable a-t-il dressés pour
empêcher ou retarder les plans de Dieu? Par exemple, Dieu a une destinée
pour Israël. Au temps de Gédéon, la nation était tombée dans l’idolâtrie.
Avant que la nation puisse être délivrée et poursuive son appel en Dieu,
l’autel de Baal avait dû être détruit. Dieu avait donné cette instruction à
Gédéon: «Prends le jeune taureau de ton père et un second taureau de sept
ans. Démolis l’autel de Baal qui est à ton père, et abats le poteau qui est
GHVVXVª -XJHV

SERVIR AVEC COMPASSION


Les personnes qui exercent le ministère doivent avoir des cœurs remplis
de la compassion qui émane de l’amour. Nous devons avoir un fardeau
DXWKHQWLTXHSRXUQRVYLOOHVHWQRWUHQDWLRQ1RXVGHYRQVrWUHDIÀLJpVSDU
la condition de nos communautés et revenir à Dieu avec des cœurs brisés.
Néhémie a pleuré, a pris le deuil pendant plusieurs jours, a jeûné et prié sur
le triste état de Jérusalem. Ses murailles et ses portes avaient été détruites.
La ville était vulnérable, il n’y avait aucun contrôle sur ce qui entrait ou
sortait. Néhémie n’a pas eu de repos jusqu’à ce que les murailles et les
SRUWHVVRLHQWUHVWDXUpHV YRLU1pKpPLH 

21
Jésus a pleuré sur Jérusalem: «Comme il approchait de la ville, Jésus, en
ODYR\DQWSOHXUDVXUHOOHª /XF /HVFKHIVUHOLJLHX[pWDLHQWRIIHQVpV
car «tous les disciples, en foule, saisis de joie, se mirent à louer Dieu à
haute voix. [...] Ils disaient: Béni soit le roi qui vient au nom du Seigneur.»
/XF   /H URL -pVXV pWDLW Oj SRXU OHV EpQLU PDLV LOV QH O¶RQW SDV
UHFRQQXHWQHO¶RQWSDVJORUL¿pSRXUrWUHYHQXMXVTX¶jHX[
Immédiatement après s’être lamenté sur la ville, Jésus a procédé au net-
toyage du Temple. Nous avons là un modèle de délivrance pour l’individu
FKUpWLHQHWSRXUO¶(JOLVHFDUO¶XQHWO¶DXWUHVRQWOHWHPSOHGH'LHX YRLU
&RULQWKLHQVHW ,ODFKDVVpWRXWFHTXLVRXLOODLWVRQ7HPSOH
1RWUHVDQFWL¿FDWLRQLQGLYLGXHOOHHWODSXUL¿FDWLRQGHO¶(JOLVHVRQWHVVHQ-
tielles pour qu’une ville soit sauvée. C’est ce que Dieu fait de nos jours. Ce
n’est pas le moment de maudire les ténèbres qui remplissent notre pays,
PDLVF¶HVWOHWHPSVGHODVDQFWL¿FDWLRQHWGXFRPEDW

PRIER AVEC TOUTES SORTES DE PRIÈRES


La prière est au combat spirituel ce qu’une main est à l’autre: ce sont des
FRPSDJQRQV/DSULqUHVRXWLHQWHWFRPSOqWHOHFRPEDW,OHVWVLJQL¿FDWLI
qu’après avoir énuméré les six éléments de l’armure complète de Dieu, la
Bible résume le fait de s’équiper par cette phrase: «Priez en tout temps par
O¶(VSULWDYHFWRXWHVVRUWHVGHSULqUHVHWGHVXSSOLFDWLRQVª (SKpVLHQV
Techniquement, la prière est dirigée vers Dieu, alors que le combat spiri-
tuel est dirigé contre le diable. Dans leurs fonctions, le combat et la prière
sont si entrelacés qu’il est impossible de les séparer.
Les prières de Daniel ont initié le combat dans les lieux célestes. Quand
Daniel a prié, Dieu a envoyé des anges pour combattre les esprits territo-
riaux sur la Perse. Cela nous enseigne que nous ne sommes pas seuls dans

22
la bataille. Les anges nous rejoignent dans le combat. La prière recrute le
VHFRXUVGHFHV©HVSULWVDXVHUYLFHGH'LHXª +pEUHX[ 

PARLER À LA MONTAGNE
Une montagne spirituelle est ce qui se tient entre nous et les bénédictions
de Dieu. Jésus a dit:
©(QYpULWpMHYRXVOHGLVVLTXHOTX¶XQGLWjFHWWHPRQ-
WDJQH2WHWRLGHOjHWMHWWHWRLGDQVODPHUHWV¶LOQH
GRXWH SDV HQ VRQ F°XU PDLV FURLW TXH FH TX¶LO D GLW
arrive, cela lui sera accordé.» (Marc 11:23)

Nous chassons un démon en disant: «Sors dans le nom de Jésus». Nous


devons parler à l’esprit méchant dans la foi, avec l’autorité donnée par
Dieu. C’est précisément la méthode à employer pour affronter les esprits
territoriaux. Dans le nom de Jésus, nous devons exercer notre autorité sur
ces pouvoirs invisibles dans les lieux célestes.

Attention! Nous pouvons facilement glisser vers des méthodes de combat


VSLULWXHO QRQ ELEOLTXHV RX DQWLELEOLTXHV PrPH GHV WDFWLTXHV TXL VRQW
VXSHUVWLWLHXVHV RX RFFXOWHV  VL OD PDQLqUH ELEOLTXH GH FRPPDQGHU OHV
esprits méchants n’est pas strictement suivie. Il s’agit de parler simplement
aux principautés et aux pouvoirs dans l’autorité du nom de Jésus; il n’est
pas question de crier contre le diable, comme se plaignent certains obser-
vateurs critiques.

23
4. LA DÉLIVRANCE ET
LES ESPRITS TERRITORIAUX

Bien que nous fassions parfois une distinction entre le fait de chasser des
démons et celui de mener la guerre contre des principautés et des puis-
sances, notre combat est dirigé contre le royaume du diable – un royaume
qui n’est pas divisé. Il y a différents rangs d’autorité au sein de ce royaume,
mais il n’y a pas deux royaumes séparés. Quand notre combat affecte une
partie de ses rangs, cela touche simultanément l’autre partie.
Une terminologie s’est développée parmi certains d’entre nous qui ont
œuvré ensemble dans le combat spirituel. Nous parlons de la délivrance
comme étant le niveau terrestre du combat, tandis que nos assauts contre
les forces sataniques dans les lieux célestes sont désignés comme étant le
niveau stratégique du combat. Cette terminologie est un peu trompeuse,
car elle tend à faire une séparation entre les deux facettes du combat.
Examinons un passage de la Bible qui révèle combien la délivrance affecte
les pouvoirs de Satan dans les lieux célestes. Dans Luc 10, les soixante-
dix disciples reviennent de leur premier voyage de ministère qui a été
un grand succès: «Seigneur, les démons même nous sont soumis en ton
QRPª Y   3HQGDQW TX¶LOV FKDVVDLHQW GHV GpPRQV KRUV GHV LQGLYLGXV
Jésus voyait ce qui se passait dans les lieux célestes. Il leur dit: «Je voyais
6DWDQWRPEHUGXFLHOFRPPHXQpFODLUª Y 4XDQGOHVGLVFLSOHVFKDV-

25
saient les démons hors des vies, les pouvoirs du mal dans les cieux étaient
secoués, indiquant la défaite de Satan lui-même.
Le combat contre les esprits territoriaux ne doit pas omettre la déli-
vrance des individus, et la délivrance individuelle ne doit pas exclure
le combat contre les principautés. Nous devons frapper le royaume de
Satan sur tous les fronts. Lier l’homme fort affecte les esprits se trou-
vant sous ses ordres; chasser les démons hors des personnes affecte le
pouvoir et la position du gouvernement de l’homme fort.

r
5. QUI ÉTABLIT LE
PLAN DE BATAILLE?

C’est Dieu qui dresse le plan de bataille! Cela est vrai aussi bien pour la
délivrance individuelle que pour le combat dans les lieux célestes. C’est
une erreur de tomber dans un schéma de méthodes déterminées à l’avance
HW TXL QH ODLVVHQW DXFXQH ÀH[LELOLWp j OD FRQGXLWH GX 6DLQW(VSULW &¶HVW
DXVVLXQHHUUHXUGHVH¿HUjFHTXHGLVHQWOHVGpPRQV,OVVRQWWURPSHXUV
Partout dans la Bible, nous trouvons des exemples où Dieu établit le plan
GHEDWDLOOH0RwVHHWO¶DUPpHpJ\SWLHQQHSRXUVXLYDQWOHSHXSOHG¶,VUDsOYHUV
ODPHU5RXJH ([RGH -RVDSKDWIDLVDQWIDFHjXQHIpGpUDWLRQGHURLV
FDQDQpHQV &KURQLTXHV *pGpRQPHWWDQWHQGpURXWHOHV0DGLDQLWHV
-XJHV -RVXpj-pULFKR -RVXp HWF
Le principe de conduite pour engager un combat spirituel est le suivant:
que dit Dieu?

27
6. QUI A L’AUTORITÉ POUR ABATTRE
LES FORTERESSES ?

Toute autorité dans le ciel et sur la terre est dans les mains de Jésus,
notre commandant en chef. La déclaration de Jésus dans Matthieu 28:18
concernant son autorité absolue est immédiatement suivie par ces paroles:
©$OOH]IDLWHVGHWRXWHVOHVQDWLRQV«ª 0DWWKLHX &HODVLJQL¿HTXH
nous devons aller avec son autorité.

Tous ceux que Jésus a appelés et envoyés ont reçu l’autorité sur le royaume
de Satan:

• Les douze
©(WLOOHXUGRQQDOHSRXYRLU ©H[RXVLDª GHFKDVVHUOHVHVSULWVLPSXUVª
0DWWKLHX 
©,O DSSHOD OHV GRX]H HW OHXU GRQQD OD SXLVVDQFH ©GXQDPLVª  HW O¶DXWR-
ULWp ©H[RXVLDª VXUWRXVOHVGpPRQVª /XF

• Les soixante-dix
©6HLJQHXUOHVGpPRQVPrPHQRXVVRQWVRXPLVHQWRQQRPª /XF 
Jésus leur dit: «Voici: je vous ai donné le pouvoir […] sur toute la puis-
VDQFHGHO¶HQQHPLHWULHQQHSRXUUDYRXVQXLUHª /XF

29
• L’Eglise
«Voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom,
LOVFKDVVHURQWOHVGpPRQVª 0DUF 
«Je te donnerai les clés [l’autorité] du royaume des cieux; ce que tu lieras
sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera
GpOLpGDQVOHVFLHX[ª 0DWWKLHX

30
7. QUI DEVRAIT CONDUIRE LE
COMBAT ?

Ceux qui ont la juridiction spirituelle devraient conduire le combat pour


leur propre territoire. De nouveau, le principe est le même que pour la
délivrance personnelle. Chaque église locale devrait exercer la délivrance
envers ses propres membres. Ceux qui sont appelés par Dieu à enseigner la
délivrance au corps de Christ devraient instruire, former et encourager les
pasteurs et les reponsables d’église à exercer le ministère de la délivrance
envers leur propre communauté et à s’engager dans le combat spirituel
contre les forteresses de Satan sur leur ville.
Ce sont les responsables d’église, au sein d’une ville ou d’une nation,
ayant la compréhension et la vision du combat spirituel, qui devraient
prendre l’initiative. L’idéal serait que toutes les églises d’une région
donnée s’unissent dans le combat contre les esprits territoriaux au pou-
voir; mais cet idéal se rencontre rarement. La jalousie, des questions
doctrinales et d’autres facteurs gardent les églises séparées les unes
des autres. C’est pourquoi, l’un des buts principaux du combat spiri-
tuel dans chaque ville devrait être de briser les murs de division entre
les dénominations et les églises, et d’abattre les forteresses d’ignorance,
de crainte et de préjugés qui empêchent les églises de coopérer dans la bataille.

31
8. ABATTRE LES FORTERESSES –
LIER ET DÉLIER

LES FORTERESSES
Dans le Nouveau Testament, l’utilisation du mot «forteresse» se limite
à 2 Corinthiens 10:4. Une forteresse représente les opinions retranchées
par lesquelles les hommes s’endurcissent contre l’Evangile. Paul utilisait
des armes spirituelles contre ces forteresses et ne combattait pas contre
la chair. Il devait d’abord amener l’Eglise à l’obéissance, car là aussi se
trouvaient des pensées qui n’étaient pas soumises à Christ. Ce problème
dans l’Eglise empêchait Paul d’amener des personnes à Jésus. Il utilisait
les armes spirituelles qui sont puissantes en Dieu pour abattre les forte-
resses aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’Eglise.
Paul ne se contredit pas en ce qui concerne la bataille du chrétien avec
ODFKDLU,OGLULJHLFLVRQDWWHQWLRQVXUO¶DVSHFWVSpFL¿TXHGHQRWUHFRPEDW
contre tout ce qui «s’exalte contre la connaissance de Dieu» – que ce soit
dans le monde ou dans l’Eglise. Où que se trouvent ces hauts lieux qui
s’opposent à la vérité de Dieu, ils doivent être abattus. Les armes spiri-
tuelles sont indispensables pour une telle entreprise.

33
LIER ET DÉLIER
/LHUHWGpOLHUVRQW©OHVFOpVGXUR\DXPHGHVFLHX[ª 0DWWKLHX &H
sont les clés de l’autorité par lesquelles l’Eglise militante de Christ prévau-
dra contre les portes de l’enfer.
Jésus a déclaré de son Eglise que «les portes de l’enfer ne prévaudront pas
FRQWUHHOOHª 0DWWKLHX (OOHUpVLVWHUDHWVHUDYLFWRULHXVH
Lier est une manœuvre dans le combat spirituel par laquelle l’ennemi est
immobilisé. Celui qui est lié est incapable de se mouvoir et d’exécuter ses
plans. Lier est le premier stade du combat spirituel. Jésus a souligné la
priorité de lier:

«Ou, comment quelqu’un peut-il entrer dans la maison


d’un homme fort et piller ses biens sans avoir aupara-
vant lié cet homme fort? Alors seulement il pillera sa
maison.» (Matthieu 12:29)

Que fait le diable? Pourquoi est-il nécessaire de le lier? Quelle que soit
la raison, l’Eglise a «la clé» de l’autorité divine pour le lier. L’Eglise de
Christ, en exerçant son autorité, peut changer le cours de l’histoire. Satan
ne pourra aveugler plus longtemps les hommes à l’Evangile.
Qu’est-ce qui est lié et qui a besoin d’être délié? Satan avait lié une femme
DYHFXQHVSULWG¶LQ¿UPLWpSHQGDQWGL[KXLWDQVHW-pVXVO¶DGpOLpHGHVRQ
DVVHUYLVVHPHQW /XF   %HDXFRXS VRQW OLpV SDU O¶DYHXJOHPHQW OD
maladie, la pauvreté, la crainte et toutes sortes de problèmes similaires.
L’Eglise a la clé pour les délier.
Les champs du monde sont mûrs pour l’évangélisation. Dans le monde musul-
man seulement, un milliard d’âmes est lié par une fausse religion. L’Eglise ne
GRLWSDVODLVVHUSHQGUHQpJOLJHPPHQWFRQWUHVRQÀDQFOD©FOpªSRXUOHVGpOLHU
9. COMBIEN DE TEMPS
CELA PREND-IL ?

Combien de temps faut-il pour mener à bien un combat spirituel dans une
VLWXDWLRQVSpFL¿TXH"1HYRXVODVVH]SDVGDQVOHFRPEDW4XDQGQRXVDWWD-
quons l’ennemi, nous devons nous attendre à rester dans la bataille jusqu’à
ce que la victoire survienne – peu importe le temps que cela prendra.
Quelques batailles se terminent rapidement alors que d’autres prennent
plus de temps.
Il y a beaucoup de batailles à remporter sur le diable avant de par-
venir à la victoire ultime. Jean a témoigné de la victoire finale sur
Satan dans la vision dans laquelle il a vu «descendre du ciel un ange
qui tenait la clé de l’abîme et une grande chaîne à la main. Il saisit le
dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, et il le lia pour
mille ans. Il le jeta dans l’abîme qu’il ferma et scella au-dessus de
lui, afin qu’il ne séduise plus les nations, jusqu’à ce que les mille ans
soient accomplis. Après cela, il faut qu’il soit délié pour un peu de
WHPSVª $SRFDO\SVH
Combien de temps cela prend-il pour lier un homme fort? Dans le royaume
naturel, certains hommes sont plus forts que d’autres. Il en est de même
dans le royaume spirituel. Jésus a dit à propos d’un certain type de démon:
«Mais cette sorte de démon ne sort que par la prière et par le jeûne.»

35
0DWWKLHX &HUWDLQVGpPRQVVRQWSOXVIRUWVHWSOXVGpWHUPLQpVTXH
d’autres. Notre combat contre eux est semblable à une lutte au corps à
FRUSV (SKpVLHQV 'DQVODOXWWHODYLFWRLUHV¶REWLHQWHQPHWWDQWXQH
pression supérieure sur l’opposant jusqu’à ce qu’il soit vaincu. C’est une
image précise de notre combat. Pendant des siècles, le diable a mis une
pression sur le peuple de Dieu; maintenant, les saints mettent la pression
sur lui et nous devons la maintenir jusqu’à ce qu’il soit immobilisé – lié!
Nous sommes dans la bataille jusqu’au bout. Comment savoir quand
l’homme fort est lié? Quand il le sera, vous en verrez les résultats, et vous
en obtiendrez un témoignage dans votre esprit.
La foi est essentielle pour mener un combat spirituel victorieux. Matthieu parle
G¶XQSqUHTXLDYDLWDPHQpVRQ¿OVpSLOHSWLTXHDX[GLVFLSOHVGH-pVXVTXLQ¶RQW
pu le guérir.

©-pVXV UpSRQGLW 5DFH LQFUpGXOH HW SHUYHUVH MXVTX¶j


TXDQG VHUDLMH DYHF YRXV" $PHQH]OHPRL LFL -pVXV
menaça le démon qui sortit du garçon et celui-ci fut
guéri à l’heure même.» (Matthieu 17:17-18)

Dieu sait si oui ou non nous avons la foi – et les démons aussi le savent.
Quand nous parlons à une montagne démoniaque, nous devons parler
avec foi.

©(QYpULWpMHYRXVOHGLVVLTXHOTX¶XQGLWjFHWWHPRQ-
WDJQH2WHWRLGHOjHWMHWWHWRLGDQVODPHUHWV¶LOQH
GRXWHSDVGDQVVRQF°XUPDLVFURLWTXHFHTX¶LODGLW
arrive, cela lui sera accordé.» (Marc 11:23)

36
La première fois que mon épouse, Ida Mae, a confronté des esprits démo-
QLDTXHV OH 6DLQW(VSULW OXL D DFFRUGp XQ GRQ GH IRL YRLU  &RULQWKLHQV
 &HODEU€ODLWFRPPHXQIHXGDQVVRQrWUHLQWpULHXU(OOHQHFHVVDLWGH
répéter: «Seigneur, je crois, je crois!» Ce don de foi ne l’a jamais quittée.
Combien de temps l’homme fort reste-t-il lié? Il le restera aussi longtemps
qu’il est maintenu lié. Il sera semblable à un homme se débattant contre
les cordes qui l’entravent jusqu’à ce que, à force de s’agiter, il parvienne
à s’en dégager. Nos vies spirituelles devraient être conséquentes, et non
désinvoltes. C’est en restant constants dans la prière et le combat spirituel
que nous garderons serrées les cordes de l’homme fort, et qu’il sera main-
tenu lié.
Il le restera jusqu’à ce que les desseins de Dieu soient accomplis. Quand
Daniel a prié pour que Juda soit libéré de la captivité, Dieu a envoyé des
anges pour lutter avec le prince de Perse. Une fois que ce prince et ses
«rois» ont été liés, le peuple de Dieu a été libéré de l’esclavage et est
retourné dans son pays. Ensuite, dans les lieux célestes, le prince sata-
nique de Grèce est venu remplacer le prince de Perse et a régné sur l’Em-
SLUHPpGRSHUVH YRLU'DQLHOHW &HFKDQJHPHQWG¶KRPPHVIRUWVVXU
la nation a eu un parallèle dans l’histoire avec la conquête d’un général
grec, Alexandre le Grand.

Ce qu’il est important pour nous de comprendre, c’est que le dessein de


Dieu a été accompli par l’action de lier l’homme fort sur la Perse. Entre
le moment où le prince de Perse a été lié et celui de l’arrivée du prince de
Grèce, le peuple de Dieu a été délivré.

37
CONCLUSION
Depuis au moins deux décennies, l’Esprit de Dieu lève une armée. Celle-ci est
en formation, apprenant les tactiques et s’exerçant aux armes du combat parmi
OHVEUHELV%HDXFRXSGH*ROLDWKVHVRQWOHYpVSRXUGp¿HUO¶(JOLVH7RXWDXWRXU
du monde, celle-ci s’éveille à l’appel au combat contre les esprits territoriaux.
Des responsables spirituels largement reconnus et ayant une portée inter-
nationale se sont rassemblés pour délibérer sur le combat spirituel. Un réseau
de combattants spirituels s’est formé et grandit en nombre – une évidence de
plus que le mouvement de Dieu est en route!
Comme au temps de Gédéon, la trompette du Seigneur fait retentir un appel
au combat. Qui veut s’y préparer? Que l’on ne trouve personne dans la crainte
ou le retrait – ou critique de ceux qui le sont.
Quand le Seigneur a appelé Josué au combat, il l’a exhorté: «Sois fort et très
FRXUDJHX[ª -RVXp &RPPHSRXU-RVXp'LHXQRXVDJDUDQWLOHVXFFqV
dans notre combat:

«Ce livre de la loi ne s’éloignera pas de ta bouche;


WX\PpGLWHUDVMRXUHWQXLWSRXUREVHUYHUHWPHWWUHHQ
pratique tout ce qui y est écrit, car c’est alors que tu
mèneras à bien tes entreprises, c’est alors que tu réus-
siras.» (Josué 1:8)

39
LIVRES DES ÉDITIONS SOTERIA

Au-delà de tes forteresses • Rony Chaves


Une nouvelle Eglise, qui se rapproche du modèle
biblique, est en train d’émerger. Elle est actuelle et
adaptée aux besoins de la société d’aujourd’hui. Ce
livre donne aux responsables chrétiens ce que doit
être une Eglise de Jésus-Christ équilibrée et qui ne se
satisfait pas de ce qu’elle fait. L’Eglise qui se prépare à
rencontrer l’époux n’est plus la même que celle qui a
démarré il y a plus de deux mille ans! C’est une Eglise
conquérante, armée du Dieu vivant, centre de foi et
maison de louange.

Combattons les esprits territoriaux •


Frank Hammond
Ce livre est un appel à nous former et à nous revê-
tir de toute l’armure de Dieu pour engager la lutte
contre les principautés, les pouvoirs, les dominateurs
des ténèbres, les esprits du mal dans les lieux célestes.
Cet enseignement présente la nature de notre adver-
saire, les stratégies à suivre et les principes à respecter
pour livrer ce genre de combat.

Délivre-le et laisse-le aller • John Edwards


Vous trouverez dans ce livre les fondements de
l’application du ministère de délivrance pour l’Eglise,
présentés de manière vraiment compréhensible, effi-
cace et biblique. Apprenons à faire face à l’ennemi, à
le chasser et ensuite à lui résister avec une foi ferme.
Cet ouvrage simple et fondamental est pour tous
ceux qui pratiquent la délivrance.
%FTMBSNFTUSBOTGPSNÏFTFOEJBNBOUTt
3PTFNBSJF$MBVTTFO
Rosemarie Claussen est la fille d’un général nazi et
la filleule de Hitler. Elle a été la victime du chaos
suscité par la Seconde Guerre mondiale et a souffert
de longues années de ce vécu traumatisant. Grâce à la
merveilleuse intervention de Dieu, elle a cependant
expérimenté une profonde guérison intérieure et la
libération de la haine et de l’amertume.

%FWJDUPJSFFOWJDUPJSFt)BSPME$BCBMMFSPT
Harold Caballeros est un homme de réforme active-
ment impliqué dans la transformation des nations
par l’intercession, le combat spirituel, l’évangélisation
et la formation de disciples. Au travers de ses expé-
riences personnelles et de sa recherche continuelle de
la face de Dieu, il a compris des principes clés pour
que l’Evangile puisse pénétrer de manière durable
dans nos sociétés.

'BJSFGBDFBVYFTQSJUTGBNJMJFSTt'SBOL)BNNPOE
Certains esprits mauvais nous sont si proches que
nous nous y habituons. Nous pourrions même croire
qu’ils sont bons pour nous. Cette brochure dévoile,
Bible en main, ce qui pourrait encore nous séduire
dans divers domaines de notre vie.

'POEFNFOUTEVNJOJTUÒSFBQPTUPMJRVFt
3POZ$IBWFT
La (re)découverte du ministère apostolique est indis-
pensable pour l’Eglise d’aujourd’hui. Parmi les thèmes
abordés dans cet ouvrage, notons: La place des cinq
ministères dans la structure divine. L’importance de
la structure dans l’Eglise. Les principaux domaines
d’action du ministère apostolique. Une réforme apos-
tolique pour le nouveau millénaire.
-FQBSEPO VOFDMÏQPVSMBHVÏSJTPOFUMBEÏMJWSBODFt
'SBOL)BNNPOE
Chacun de nous a besoin de pardonner, car nous
avons tous été offensés une fois ou l’autre. Certains
sont continuellement blessés et vivent constamment
dans la perspective de blessures à venir. Cet ouvrage
donne des clés et aide à comprendre comment, spiri-
tuellement, nous pouvons construire ou rétablir des
relations humaines saines.

-BHVFSSFEFTEJFVYt3POZ$IBWFT
La guerre des dieux est fondamentalement une
guerre d’adorateurs incluant de nombreux éléments
stratégiques: offrandes, autels, temples, prêtres, actes
prophétiques et artistiques. Le but de cet ouvrage est
d’affermir et d’équiper les intercesseurs en apportant
un éclairage prophétique et apostolique indispen-
sable pour la compréhension des enjeux actuels. Vous
découvrirez en profondeur la façon dont le Seigneur
agit et se révèle, à travers son Eglise, comme le Dieu unique et véritable.

-FTMJHOFTMFZt3POZ$IBWFT
Ecrit par un guerrier de prière qui s’est tenu en personne
sur des champs de bataille très difficiles, ce livre dévoile
comment l’ennemi cherche à contrôler les nations au
travers des alignements sataniques et de la géométrie
magique. Ce manuel de guerre spirituelle est indispen-
sable pour tout intercesseur engagé. Il enseigne com-
ment combattre avec sagesse et discernement.

-FTWPMFVSTEBOTMFUFNQMFt
'SBOLFU*EB.BF)BNNPOE
Cet ouvrage est un excellent guide pratique de la
délivrance. C’est un livre élémentaire et de référence
pour ce sujet. Il traite la plupart des questions impor-
tantes qui se posent dans ce domaine. Qui a besoin
de délivrance? Comment opérer une délivrance?
Comment entrent les mauvais esprits? Quels sont les
divers groupements de démons? C’est un livre à lire
pour soi et pour pouvoir aider les autres.
-FTMJFOTEÉNFt'SBOL)BNNPOE
Il y a de bons liens d’âme, comme ceux existant
dans le couple, la famille ou l’Eglise. Notre ennemi
cherche cependant à transformer ces choses justes
en liens mauvais, nous empêchant d’entrer dans les
plans de Dieu. C’est une révélation importante pour
nous apprendre à nous détacher de tout obstacle dans
notre marche avec Christ.

-FEJTDFSOFNFOUEFTFTQSJUTt+PIO&EXBSET
Cet ouvrage nous aide à comprendre la nécessité
du don de discernement et comment il fonctionne.
Nous devons le comprendre et le saisir dans le
contexte de la délivrance. Cet outil que le Saint-Es-
prit nous offre est absolument indispensable pour
l’Eglise d’aujourd’hui.

-FNVSEFTMBNFOUBUJPOTt3POZ$IBWFT
Comment s’impliquer dans une intercession puis-
sante et efficace? Les thèmes abordés dans cet ouvrage
sont d’une grande envergure prophétique. Dieu
prépare son peuple pour la «seconde venue en gloire»
de Jésus-Christ, Rédempteur éternel. Ce livre expose
d’une manière simple et accessible la beauté secrète
du ministère immuable du chrétien, afin qu’il puisse
servir Dieu et être pleinement utilisé par lui dans la
prière et l’intercession.

1SJFSQPVSMFQBZTt$ISJT%B[B
Comment prier efficacement pour notre pays?
Comment guérir notre pays?
Cet ouvrage nous donne un fondement pour la trans-
formation de nos nations par la prière, selon celle
enseignée par Jésus: «Que ton royaume vienne!», et
nous expose un fil conducteur pour progresser dans
ce domaine. L’auteur de ce livre nous partage son
expérience. Dieu l’a en effet conduit dans une vie de
prière profonde et puissante. Il est temps pour nous d’intercéder avec
autorité, selon la volonté de Dieu pour notre pays.
4BVWÏEVOBVGSBHFt8FSOFS8PJXPEF
Ce témoignage nous raconte comment cet Allemand,
à la vie complètement détruite par l’alcool, la drogue
et la criminalité, et jugé irrécupérable par la société,
a été complètement transformé par Dieu. Il est
devenu un combattant efficace pour le royaume de
Dieu et un intercesseur fidèle parmi les nations. Dans
cet ouvrage, vous trouverez également le texte de la
brochure Appelés au service de sentinelle, message
prophétique pour la Suisse.

5PVTFOHBHÏTEBOTMFDPNCBUt'SBOL)BNNPOE
Cet ouvrage décrit très bien les principes du combat
spirituel au niveau des individus et des nations. Il
s’agit de savoir comment combattre et contre qui.
Apprenez à saisir vos armes et à entrer dans le com-
bat victorieux. Frank, qui a été un pionnier dans ce
domaine, nous partage sa révélation, Bible à l’appui.

7BJODSFMFTDPOTÏRVFODFTEFMBWPSUFNFOUt
#JMMFU4VF#BOLT
Cet ouvrage fondé sur de nombreux témoignages
met en lumière l’étendue des ramifications qui se
développent à partir de l’avortement. Il apporte un
message d’espérance par son enseignement sur la
délivrance et le pardon que Dieu offre. Il présente les
étapes stratégiques qui ont conduit des milliers de
personnes à la restauration et à la liberté.

7BJODSFMFSFKFUo'SBOL)BNNPOE
Nous avons tous été touchés par le rejet au moins
une fois dans notre vie. Ce livre enseigne de manière
vraiment pratique les difficultés que nous pouvons
vivre à cause des blessures de rejet; il nous aide à
comprendre comment les mauvaises réactions et les
adaptations à cette blessure compliquent notre vie et
donnent avantage au diable. Nous pouvons être déli-
vrés du rejet en suivant le conseil de Dieu pour nous.
Vivre la délivrance avec nos enfants •
Frank et Ida Mae Hammond
Ce manuel sur la délivrance des enfants constitue
une suite de l’ouvrage Les voleurs dans le temple. Les
auteurs puisent dans leur riche réservoir d’expériences
vécues auprès des enfants pour les aider à trouver la
liberté. Des méthodes de délivrance et des exemples
utiles sont présentés, ainsi qu’une liste des esprits
méchants qui se retrouvent fréquemment chez les enfants. Cet ou-
vrage comprend également un message profond de Frank s’adressant
aux pères et les encourageant à libérer les bénédictions de Dieu sur
leurs enfants.

Vivre au-delà du possible • Wayne Myers


Apprendre à faire confiance à Dieu pour
vos finances et votre avenir
Vivre au-delà du possible, c’est comme avoir une
visite privée avec Wayne et Martha, apprendre de leur
vie et des secrets du ministère, vivre un abandon et
une confiance totale en Jésus. Ce livre est une étin-
celle pour la foi et devrait être lu par tous les chré-
tiens. C’est un livre d’instruction inspirant et défiant.
Ces lignes vous aideront à investir pour l’éternité. De nombreux
exemples vécus sont donné pour nous encourager à mettre en pratique
la foi véritable.

Briser les malédictions • Frank Hammond


La Bible mentionne deux cent trente fois le mot
«malédiction». Suivant une analyse des effets et des
causes, ce livre met en évidence l’existence des malé-
dictions et montre combien le peuple de Dieu en
souffre. Le mot «bénédiction» est à l’opposé. Il revient
à toute personne de faire le choix d’être soit maudit,
soit béni, car Dieu dit: «J’ai mis devant toi la vie et la
mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis donc
la vie.» La croix est l’œuvre de Dieu afin que nous
puissions passer de la malédiction à la bénédiction. Découvrez les lois
qui nous font passer de la malédiction à la bénédiction.
Vous pouvez commander tous ces livres à notre adresse en Suisse ou auprès
de nos diffuseurs.

POUR LA SUISSE POUR LA FRANCE POUR LA BELGIQUE


www.soterianet.org Menor, B.P. 27, 76490 Centrale Biblique,
info@soterianet.org Caudebec en Caux Rue de la Motte 8,
editions-menor@wanadoo.fr 1490 Court-Saint-Etienne
RDF, www.editions-menor.com centrale.biblique@belgacom.net
C.P. 93, www.centrale-biblique.com
1816 Chailly s/Montreux
Info@rdf.ch
www.rdf.ch

Consultez notre site www.soterianet.org pour obtenir plus d’informations sur notre ministère.

Vous aimerez peut-être aussi