Vous êtes sur la page 1sur 20

CONSTRUIRE ET VIVRE DANS LE DEVELOPPEMENT

DURABLE

Environnement et
développement durable en
Algérie
Etat des lieux
et perspectives

N Mimouni :Université Saad Dahled –Blida (2013)


Plan
 Introduction : l’environnement et le
développement durable
1. Le contexte de l’Algérie
✓ Le territoire
✓ Les menaces sur les ressources
2. le PNEA DD
✓ Les objectifs
✓ Les axes stratégiques

2
Introduction, l’environnement
 Dégradation du cadre de vie
 Epuisement de ressources naturelles (eau, sol,
biodiversité), nuisance et maladies (pollutions diverses)
 Phénomène global qui menace la planète et qui résulte
de l’action l’homme sur son environnement
(Changement climatique)
 Facteur économique : Couts santé population, couts des
dommages, couts de remplacement enfin récemment
couts et rentabilité au niveau des entreprises

3
Le développement durable
 Présenté comme solution à la dégradation de
l’environnement et comme seule alternative
 C’est une nouvelle approche : exploitation
durable des ressources qui exige un
changement radical dans l’organisation de la
production et le mode de vie
 Elle nécessite une prise en charge globale
institutions inter nationales et nationales,
entreprises et populations

4
L’environnement en Algérie
 Relation entre la dégradation des ressources
naturelles et leurs effets sur le DES
 L’Algérie ratifie les différentes conventions
internationales en matière de Protection
 Création d’un ministère de tutelle et mise en
place du Plan National d’Action PNAE-DD

Loi sur la protection de l'environnement 1983


Loi sur le code des eaux 1983
Ordonnance N° 96-13 Complétant le code des eaux 1996
Loi sur la protection de l'environnement et le
développement durable 2001
Loi sur l'aménagement du territoire 2001

5
Le territoire et la population
 2.2 millions de Km2
 2 millions de Km2 pour le Sahara (87 %)
 40 millions d’ha de terres cultivables dont 8.5 millions
de SAU dont 7% sont irriguées

Population % de la pop %
Territoire Millions Totale de la superficie

Ensemble Tellien 19.8 65.5 % 4%


Hauts plateaux 7.8 25% 9%
Sahara 2.9 9.5 % 87%

Total 30.5 100% 100%

6
7
Principale menace : la terre
 L’érosion hydrique : concerne l’ensemble de la région
nord du pays
7 millions d’ha sont érodés et 12 Millions sont
menacés (120 M de T/an)
 La désertification : affecte prés de la moitié des

wilayate du pays, 500 000 ha sont désertifiés et prés de
10 millions d’ha sont menacés.

◼ Dévitalisant de vastes régions : l’exode des populations


◼ Réduction du patrimoine agricole national
◼ La disparition d’écosystèmes uniques et la perte des
biodiversités
8
Principale menace : l’eau
l’Algérie est classée en dessous du seuil de tension

20 milliards de m3 :
15 M de m3 renouvelables (75 %)
12.4 milliards de m3 eaux de surface
2.8 milliards de m3 d’eaux souterraines
800 millions de m3 dans le Sud

5 M de m3 non renouvelables (15 %)

Disponibilité en eau théorique par habitant et par an

1962 1990 1995 2003 2020

1500 m3 720 m3 630 m3 500 m3 430 m3

9
Les menaces

 L’envasement des barrages :


500 millions de m3/an (10 % de la CM)
 Les pertes dans les réseaux :
420 millions de m3/an (40 % de la CD)
 Les rejets :
600 millions de m3/an rejets urbains
220 millions de m3/an rejets industriels
 Pollution agro chimique (non estimée)

10
Le PNAE DD
 Le SNAT : redéployer la population pour une
meilleure utilisation du territoire 2025
il est axé sur 4 lignes directrices :
1. Durabilité des ressources
2. Dynamique de rééquilibrage des territoires
3. Renforcement de l’attractivité et la
compétitivité des territoires
4. Equité sociale des territoires

11
La durabilité des ressources
 Equité dans la répartition de l’eau (Quantité et
qualité)
 La conservation des sols et la LCD
 Protection des écosystèmes (littoral,
montagne, steppe, oasis et aires protégées
 Prévention des risques majeurs (séismes
pollution, inondations incendies de forets)
 La sauvegarde du patrimoine culturel et son
intégration comme facteur de développement

12
Le rééquilibrage des territoires
 Préserver le littoral
 Développer les hauts plateaux pour alléger le
tell
 L’option sud : créer les conditions du
développement et structurer les villes
 Délocaliser les activités administratives
 Réarticuler le système urbain et les relations
rural /urbain

13
Equité sociale et territoriale
 Régénérer l’urbain : qualité , architecture
espaces verts et patrimoine culturel
 Sécurité et qualité des services
 Développement des systèmes productifs
activités et emplois
 Prévention de l’exclusion et de la
marginalisation
 Mise en place d’instruments et d’autorités de
régulation
14
Renforcement de l’attractivité et la
compétitivité des territoires

 Modernisation du maillage pour l’infrastructure,


BTP et transports, logistique et
communications
 Métropolisation des 4 grandes villes du nord
(villes satellites)
 Création de villes nouvelles et redéploiement
vers les H/ plateaux et le sud et création de
pôles de compétitivité

15
Les conditions de mise en œuvre
Elles repose sur 3 conditions préalables :

1. Les moyens de financement et la refonte du


système national d’imposition et de taxation
2. Les capacités scientifiques et techniques
d’étude de conception et de réalisation
3. L’implication des différents acteurs et leur
mobilisation dans un cadre national, régional et
local

16
Les financement et les structures

 Fonds National de l’Aménagement et du


Développement du Territoire
 Fonds Régionaux de Développement et
d’Aménagement du Territoire
 Une Caisse d’Equipement et d’Aménagement
du Territoire
 Le fonds sud (mis en place et opérationnel)

17
Les capacités scientifiques et
techniques

 Une implication des établissements


d’enseignement (régional et local)
 L’élaboration de formations spécialisée au
niveau régional
 Le développement de la recherche,
notamment appliquée au niveau des régions
 La formation des différents acteurs impliqués
dans la démarche

18
L’implication des acteurs

 Une mise en place de structures


d’encadrement du développement et de
l’aménagement du Territoire
 Une refonte du cadre institutionnel et juridique
 Une décentralisation effective des pouvoirs de
décision au niveau des régions
 Une large participation de la société civile

19
Je vous remercie
de votre attention

Vous aimerez peut-être aussi