Vous êtes sur la page 1sur 145

Guide pédagogique

Véronique Antoniadis
Noëlle Bertin
Maria Pia Manetti
Présentation générale .......................................................... 3
Unité 0 Bonjour ! Nous voilà ! ....................................... 16

Unité 1 À plus ! ............................................................ 20


Unité 2 Une histoire incroyable ! .................................. 33
Unité 3 Des projets plein la tête ! ................................ 45
Projet ................................................................................. 57
Évaluation .......................................................................... 59
DELF A2 .............................................................................. 60

Unité 4 Ah, les copains ! .............................................. 61


Unité 5 Fou d’elle ! ....................................................... 73
Unité 6 Fais pas ci, fais pas ça ! ................................... 84
Projet ................................................................................. 96
Évaluation .......................................................................... 98
DELF A2 .............................................................................. 99

Unité 7 Collège et Cie ................................................. 100


Unité 8 Tu viens de quelle planète ? .......................... 113
Unité 9 C’est pas mon truc ! ..................................... 125
Projet ............................................................................... 137
Évaluation ........................................................................ 139
DELF A2 ............................................................................ 141
Transcription des chansons ............................................... 142

Conception graphique et réalisation : Ntina Gkanti


Conception couverture : Garyfalia Leftheri

© Éditions TRAIT D’UNION, 2009


16, rue Kanari - 10674 ATHÈNES
Tél. : 210 36 35 268 - Fax : 210 36 35 017
e-mail : info@traitdunion.gr

ISBN : 978-960-6670-56-5

2
s’adresse à de jeunes adolescents grecs poursuivant au collège leur apprentissage du fran-
çais. Le niveau 3 couvre environ 90 heures d’enseignement.

permet d’acquérir un bagage linguistique, communicatif et culturel donnant aux élèves les
compétences nécessaires pour communiquer de façon simple et authentique dans les situations de la vie
quotidienne.

À la fin d’ 3 les élèves ont les compétences requises au niveau A2 du Cadre européen com-
mun de référence pour les langues ainsi que quelques-unes requises au niveau B1 (acquises notamment
dans l’unité 9).

Le livre de l’élève
Le manuel se compose de 3 modules comportant chacun :
- 3 unités de 4 doubles pages (plus une unité 0 de révision).
- Un projet d’une double page qui reprend, par l’intermédiaire de tâches réelles à accomplir, les contenus
abordés dans le module et sollicite l’ensemble des compétences à maîtriser.
- Une double page Évaluation qui propose des activités reprenant, en les combinant, tous les acquis du
module.
- Une page DELF A2 qui donne aux élèves les moyens de faire le point sur leurs progrès en vue de la
passation de leur examen.
À la fin du manuel, un précis grammatical, un lexique bilingue (avec mention du numéro de l’unité
où le mot apparaît) et les transcriptions des documents audio complètent l’ensemble.

Le cahier d’exercices
- Le cahier d’exercices, complément indispensable du livre de l’élève dont il suit pas à pas la progression,
permet à l’apprenant de travailler en autonomie à la maison ou en classe.
- Il favorise l’approfondissement et la consolidation des acquis du cours en offrant une grande variété
d’exercices.
- Comme le livre de l’élève, il prépare les apprenants à la compréhension écrite de documents authenti-
ques de longueur moyenne.
- À la fin de chaque unité, il propose une page de phonétique qui fait travailler les élèves sur la correspon-
dance entre son et graphies. Tous les exercices sont enregistrés sur le CD de classe.

Le CD de classe
Il reprend les dialogues ressources, la phonétique du cahier d’exercices et tous les exercices d’écoute
symbolisés par .

Le guide pédagogique
- Il explique les principes de la méthode et donne des conseils généraux d’exploitation.
- Il donne les étapes du déroulement de chaque activité, son corrigé, sa transcription et la piste du CD audio.
- Il offre des conseils d’exploitation pour les projets et les évaluations et donne les corrigés.
- Il indique dans le déroulement d’une unité à quel moment le professeur peut donner à faire les exercices
du cahier et précise si l’exercice peut être fait en classe.
- Il contient le texte complet des trois chansons du livre de l’élève.

3
s

Superlatif

4
Pronom y (lieu)
Subjonctifs

5
Une méthode conçue en Grèce pour les élèves grecs
est une méthode conçue en Grèce pour les adolescents grecs.
Elle tient compte des difficultés d’apprentissage propres aux élèves grecs (prononciation, lexique, gram-
maire, syntaxe).
Elle est adaptée aux objectifs du DELF.

Une approche actionnelle en adéquation avec le Cadre européen


repose sur une approche actionnelle, c’est-à-dire un apprentissage par les tâches, comme
le préconise le Cadre européen. Pour accomplir ces tâches (exposer ses projets dans un forum, écrire une
lettre à un ami, comprendre une critique de film, comprendre un règlement scolaire, expliquer un mode
d’emploi, comprendre une brochure touristique, présenter un lieu dans une lettre, etc.), l’élève doit mo-
biliser toutes ses compétences et interagir de façon authentique avec ses camarades. Les cinq compéten-
ces (compréhension écrite et orale, expression écrite et orale, interaction orale) sont systématiquement
travaillées dans la méthode :
- La compréhension orale, principalement dans la première double page à travers les dialogues ressour-
ces, ainsi que dans les documents audio ;
- La compréhension écrite dans la double page Documents à l’aide de textes de civilisation de longueur
moyenne ;
- La production orale à toutes les étapes de l’unité, les exercices étant toujours faits à l’oral avant d’être
écrits, ainsi que dans la rubrique À ton tour ! où la production orale est travaillée en interaction avec un
camarade ;
- La production écrite, travaillée dans le cadre des exercices, des évaluations, des projets et des épreuves
de DELF, mais surtout dans la double page Documents où l’on demande aux élèves de rédiger des tex-
tes variés (scénarios de BD ou de films, déclaration d’amour sous forme de poème ou de chanson, récit
d’un film, présentation d’un auteur de BD, rédaction d’une lettre d’invitation, etc.).

Une méthode communicative


est une méthode communicative où tout concourt à donner à l’apprenant les moyens
d’échanger avec autrui :
- Les situations de communication authentiques abordées dans les dialogues ressources ;
- Les contenus linguistiques toujours présentés en contexte ;
- Des documents écrits authentiques s’inscrivant dans la réalité française ;
- La place importante accordée à la prononciation, indispensable à une bonne communication ;
- La large place donnée à l’interaction en classe à travers la rubrique À ton tour, les exercices à faire en
tandem et les projets ;
- La langue naturelle utilisée par les ados français d’aujourd’hui.

6
Dialogue déclencheur
Une place prépondérante a été allouée à la communication orale : un dialogue déclencheur mettant en
scène les nouveaux personnages de la méthode présente en contexte les contenus linguistiques de l’unité.
Ces documents permettent aux élèves de se projeter aisément dans les situations quotidiennes qui y sont
exposées car elles sont proches de leur vécu.

Compréhension orale
Un ou deux courts documents enregistrés ayant trait à des situations de la vie quotidienne sur le thème
de l’unité sont suivis de questionnaires de compréhension proches de ceux du DELF A2. Ces documents
sont toujours à la portée des élèves, les mots nouveaux n’entravant pas la compréhension globale des
enregistrements.

Lexique
Dans cette double page, un ensemble de mots ou d’expressions appartenant à un même champ lexical
est présenté en contexte. Nous avons opté pour une présentation claire du vocabulaire dans des encadrés
spécifiques, abondamment illustrés, pour aider à la compréhension et limiter le recours à la langue ma-
ternelle. Les thèmes lexicaux correspondent aux centres d’intérêt et aux besoins de communication des
jeunes adolescents (mésaventures quotidiennes, adolescence, amitié, amour, vie au collège, loisirs…). Ce
vocabulaire apparaît dans les documents audios, les exercices du livre de l’élève et du cahier ainsi que
dans les documents de compréhension écrite.

Grammaire
Les élèves découvrent les phénomènes grammaticaux de l’unité dans les dialogues ressources. Puis ils les
approfondissent dans la double page Grammaire. Dans la méthode, la grammaire est traitée de façon ex-
plicite. Les règles de grammaire sont données, puis suivies d’exercices d’application. Il n’est pas demandé
aux élèves d’induire les règles et de les formuler, cette approche étant très éloignée de la pratique des
enseignants grecs.
Les phénomènes grammaticaux (quatre en moyenne par unité) sont toujours présentés dans des phrases,
afin que les élèves acquièrent des structures. Ils reprennent toujours un lexique connu ou transparent.

Phonétique
Une page est consacrée à la phonétique dans le cahier d’exercices. À ton tour ! 3 est davantage axé sur
les différentes graphies des sons étudiés. Ainsi, si l’unité 6 permet de voir l’accent d’insistance et l’intona-
tion expressive, les autres unités présentent les différentes orthographes des sons étudiés (unité 1 : [O]
et [E] ; unité 2 : [F] et [E] ; unité 3 : accents sur la lettre -e ; unité 4 : [k] et [s] ; unité 5 : [j] et [g] ;
unité 7 : [sJI] et [sJC] et unité 8 [J] ; unité 9 : mots d’origine grecque).
Comme dans les niveaux précédents, la leçon commence toujours par une petite comptine qui permet de
visualiser les différentes graphies d’un même phonème. Des encadrés théoriques spécifiques présentent
ces graphies et, éventuellement, certaines règles d’orthographe. Chaque encadré est accompagné d’au
moins un exercice d’application. Une dictée achève l’assimilation.
Enfin, nous continuons de penser qu’il est important d’insister sur la prononciation correcte des sons étu-
diés et d’entraîner le plus possible les élèves à distinguer des sons qui, à la longue, ne devraient plus leur
poser de difficultés de discrimination. Les enseignants sont donc invités à utiliser en classe les CD qui ont
été enregistrés en France par des locuteurs français afin que les élèves écoutent une prononciation par-
faite et puissent la reproduire.

7
Documents
Une double page de civilisation propose des documents authentiques qui reprennent et enrichissent la
thématique de l’unité. Les élèves s’entraînent à identifier des informations pertinentes dans des docu-
ments courants, ce qui correspond aux objectifs du DELF A2 en matière de compréhension écrite. Cela
signifie qu’ils n’y retrouvent qu’une partie du lexique acquis en cours d’unité et qu’ils devront apprendre à
circuler dans le texte et à isoler les informations sur lesquelles portent les questions de compréhension.
Les textes font découvrir le paysage culturel français mais avec des thématiques qui continuent à être
très proches du monde des adolescents : planches de BD, présentation de films sur les ados, présenta-
tion de polars, extraits de romans, chansons, règlement de collège, etc. Toutes les pages débouchent sur
une production écrite, la tâche finale, qui fait appel à l’inventivité et à la capacité expressive des élèves,
puisqu’ils doivent réaliser des types de productions très diversifiées (lettres, scénarios, poèmes, pages de
blog, etc.).

À ton tour !
L’objectif de cette rubrique est de travailler la production orale en interaction, car dans une classe on
n’apprend pas tout seul mais avec ses copains. Les élèves échangent avec leur voisin en reprenant tous
les savoir-faire de l’unité. C’est une sorte de bilan lexical, grammatical et communicatif. Il s’agit d’un
moment privilégié car les élèves les plus timides parviennent à s’exprimer dans le petit groupe, les autres
découvrent le plaisir de communiquer entre eux dans une autre langue.

Projet
Les trois unités qui composent le module débouchent sur un projet, cœur de l’approche actionnelle.
Les élèves y travaillent en petits groupes de trois ou quatre élèves. Dans ce projet, l’élève va accom-
plir avec ses camarades des tâches qui ne sont pas seulement langagières mais qui s’inscrivent dans la
réalité sociale quotidienne. Pour y parvenir, il devra mobiliser l’ensemble de ses compétences linguisti-
ques mais aussi personnelles (capacité à échanger, à collaborer avec d’autres camarades, à s’entraider,
à convaincre…).

Évaluation
La double page Évaluation propose des activités qui reprennent, en les combinant, tous les savoir-faire du
module. Elle permet à l’enseignant de faire le point sur les acquis de ses élèves et à ceux-ci de compren-
dre quels sont leurs points forts et leurs points faibles. Il ne s’agit en aucun cas d’un test ou d’un contrô-
le. Aucun système de notation n’est prévu.

DELF A2
Une double page est consacrée au DELF A2. C’est le moment pour les élèves de constater que leurs pro-
grès les ont amenés au niveau de l’examen. Cette page comprend les quatre épreuves du A2 (compré-
hension écrite et orale, production écrite et orale).
Elle rassure les élèves en leur montrant que cet examen est à leur portée.

8
1re double page : COMPRÉHENSION ORALE

Titre de l’unité Illustrations aidant à


la compréhension du dialogue

Piste du
CD

Transcription
du dialogue
ressource

Exercices de compréhension Exercice d’écoute


de type Delf A2

2e double page : LEXIQUE

Rubrique lexicale Bulle symbolisant


les actes de parole

Présentation Tâche réelle


du lexique en à accomplir :
contexte écrire un
mail

Illustrations
favorisant la
compréhension
et l’assimilation
du lexique
Activité de
production
orale en
interaction

Exercice de
réemploi

9
3e double page : GRAMMAIRE

Rubrique Bulle attirant l’attention sur un


grammaticale point particulier de la langue
Illustrations
support à une
activité
grammaticale

Activité de
production
orale en
interaction
dans une
situation de
communica-
tion propre
à l’élève

Tableaux de grammaire
en contexte

4e double page : COMPRÉHENSION ÉCRITE


Découverte du Découverte du paysage culturel français :
paysage culturel présentation d’une ville
français :
biographie d’un
Photos servant
musicien
de support à la
compréhension

Extrait d’une
brochure
touristique
Chanson
reprenant Enrichissement
le thème de des
l’unité connaissances
culturelles de
l’élève

Activité de
production
écrite dans une
situation de
communication
propre à l’élève

Exercice de Travail sur les mots


compréhension écrite clés du document

10
Double page : PROJET
Réalisation d’un projet
Tâche : Créer un blog
avec des tâches réelles
à accomplir

Mobilisation
Interaction orale
des cinq
compétences Discussion sur l’aspect et
la structure du blog

Compréhension écrite
Production orale Compréhension de
Présentation des messages adressés au
élèves devant la courrier des blogueurs
classe

Production écrite
Rédaction des
réponses aux messages
précédents

Compréhension orale
Compréhension de l’horoscope
de la semaine Interaction orale
et production écrite
Rédaction d’une
déclaration d’amour
originale

11
Double page : ÉVALUATION

Deux pages pour faire le point sur les acquis

Activité à réa-
liser à partir
d’illustrations
Activités et reprenant
combinant tous les acquis
différents lexicaux et
points grammaticaux
étudiés dans des unités du
le module module

Activités
combinant
différents
points étudiés
dans le
module

Double page : DELF A2

Évaluation des
4 compétences
Comprendre
une page
Répondre web
à un ques- Identifier
tionnaire l’information
portant sur pertinente
un document dans un écrit
enregistré simple, de
ayant trait à longueur
une situation moyenne
de la vie
quotidienne

Monologue
Écriture
suivi
créative

Écrire pour
raconter
Exercice en
interaction

12
Document déclencheur
L’écoute du document est toujours précédée d’une phase de préparation et de familiarisation avec le
thème de l’unité (Entrée en matière). L’enseignant fait observer les illustrations et émettre des hypothè-
ses sur la situation du dialogue.

La première écoute est toujours faite dialogue caché (L’enseignant pourra faire fabriquer un cache au
début de l’année) et dans son intégralité. Les premières questions sont d’ordre général afin de faire véri-
fier les hypothèses émises dans l’entrée en matière.

La deuxième écoute, qui se fait toujours dialogue caché, permet d’affiner la compréhension. Les ques-
tions sont en français. L’enseignant peut introduire les mots nouveaux et les structures importantes en les
écrivant au tableau ou, pour aider les élèves à mieux comprendre les étapes du dialogue, dessiner une
grille qu’il complétera au fur et à mesure de l’écoute.

La troisième écoute se fait dialogue découvert. Les questions précédentes sont reposées si cela est
nécessaire. Les exercices (C’est clair ?) sont faits et corrigés collectivement. S’il s’agit d’exercices de type
Vrai/Faux, les élèves doivent justifier leurs réponses en citant des phrases du dialogue. Le professeur
peut donner ces exercices à faire par écrit à la maison, une fois qu’ils auront été préparés en classe. Le
dialogue peut être lu par plusieurs élèves, appris pour la leçon suivante et joué devant la classe.

Lexique
Quand les élèves abordent la double page Lexique, ils ont déjà vu une grande partie du vocabulaire. Le
travail sur les dialogues et les exercices qui suivent leur a fait comprendre la thématique et certains mots
clés. Il s’agit dans cette rubrique d’aller plus loin. L’enseignant a différentes techniques à sa disposition
pour faire assimiler le vocabulaire. Nous en donnons quelques-unes dans chaque unité :
- Faire reconnaître les mots transparents ;
- Utiliser les illustrations pour expliquer le sens des mots ;
- Lire les éléments du lexique et les faire répéter par les élèves ;
- Demander aux élèves de produire des phrases avec certains mots ;
- Écrire au tableau des phrases à trous que les élèves doivent compléter avec le mot convenable ;
- Créer des jeux de toutes sortes pour faciliter l’assimilation ;
- Utiliser la gestuelle, dessiner, etc.
De notre point de vue, il faut éviter d’avoir recours à la traduction systématique et d’introduire des mots
supplémentaires (donner l’adjectif ou le verbe quand on a le nom, par exemple). Le nombre de mots don-
nés dans les doubles pages Lexique est tout à fait suffisant à ce niveau et couvre les besoins des élèves
pour le niveau A2.
Nous suggérons que les élèves fassent tous les exercices de la double page tout d’abord oralement en
classe, par groupes de deux quand l’exercice s’y prête, et ensuite par écrit, en classe ou à la maison. Ce
système permet de ne pas défavoriser les élèves faibles ou ceux qui ne peuvent pas se faire aider. Ainsi,
chaque exercice est fait trois fois : une fois en classe, une fois lorsque l’élève le refait et une troisième
fois lors de la correction collective.
Dans le cas d’exercice d’écoute, nous conseillons au professeur de ne pas hésiter à passer l’enregistre-
ment autant de fois qu’il le juge nécessaire et de prévoir toujours une écoute après la correction, pour
que les élèves prennent bien conscience de leurs erreurs.

13
Grammaire
L’exploitation de chaque unité donne des pistes pour faire assimiler les phénomènes grammaticaux.
Le professeur peut demander :
- de retrouver dans les dialogues ressources les occurrences du point traité ;
- d’observer les encadrés grammaticaux et de déduire la règle ;
- de mettre les nouvelles structures dans des phrases, afin de conserver à la grammaire son aspect com-
municatif ;
- de passer de la forme affirmative à la forme négative d’un verbe en lançant, à des élèves différents, des
phrases à modifier ;
- de passer du singulier au pluriel et vice versa ;
Chaque phénomène est toujours suivi, dans le livre de l’élève, d’un exercice de réemploi. Les exercices du
cahier viennent achever l’assimilation. Comme pour les exercices du lexique, nous recommandons de faire
d’abord les exercices oralement en classe, puis par écrit, en classe ou à la maison, et enfin de les corriger
collectivement. Les élèves auront donc l’occasion de voir trois fois chaque phénomène étudié.

À ton tour !
Comme nous l’avons dit plus haut, cette rubrique est un moment important de l’unité. Tout d’abord parce
qu’elle joue le rôle de bilan (lexical, grammatical et communicatif) en fin d’unité. Ensuite, parce qu’elle
permet de développer une véritable interaction entre les élèves et qu’elle donne la possibilité aux plus
faibles de s’exprimer sans le regard de la classe.
L’enseignant doit donner des consignes claires avant le démarrage de l’activité.
Le professeur devra passer ensuite dans les rangs pour s’assurer que tous les élèves prennent la parole,
que l’interaction a bien lieu et pour, éventuellement, corriger les erreurs. Arrivés à ce stade de l’unité, les
élèves devraient être capables de s’exprimer avec aisance et naturel. En fin de séance, les groupes jouent
leur échange devant la classe. Pour que le reste de la classe continue de s’investir pendant les échanges,
le professeur demande à tous les groupes de prendre des notes pour relever les fautes qu’ils auront
remarquées ou faire d’autres commentaires.

Documents
La thématique de l’unité est enrichie par une double page de civilisation proposant des documents
authentiques qui permettent aux élèves de continuer de découvrir le paysage socioculturel de la langue
cible. Il est évident que la culture est présente dans l’ensemble du manuel et pas seulement dans ces
doubles pages. Au professeur de la faire découvrir dans les dialogues, les illustrations, les documents
écrits du cahier, les documents audio.
L’exploitation de ces pages suit à peu près toujours la même démarche. 
- Observation des documents iconographiques et des titres ;
- Formulation d’hypothèses sur le contenu des textes ;
- Lecture individuelle silencieuse, puis à haute voix avec rectification de la prononciation ;
- Séries de questions allant de la compréhension globale du texte à une compréhension plus fine ;
- Réponses aux questions des activités, oralement puis par écrit.

Il est évidemment recommandé de ne pas traduire le texte ni de répondre aux demandes de traduction
des élèves, ceux-ci devant s’habituer à comprendre des textes sans en connaître tout le lexique, l’objectif
du DELF A2 étant de répérer des informations pertinentes dans un document courant.

14
Projet
Le projet constitue une étape importante dans l’apprentissage. Cette double page invite les élèves à s’ex-
primer, à interagir avec leurs camarades dans le cadre de tâches réelles à accomplir et permet une utili-
sation plus libre de la langue. Elle nécessite de la part de l’enseignant une préparation sérieuse avant sa
réalisation. Celui-ci devra :
- prévoir deux séances, voire trois, pour l’accomplissement du projet ;
- demander aux élèves d’apporter le matériel dont ils auront besoin pour fabriquer ce qu’ils devront réaliser ;
- imaginer des petits prix qui viendront récompenser les meilleurs travaux.
L’idéal serait de réellement mettre sur pied le projet dans l’école (le blog du collège, par exemple) et de
le faire fonctionner pendant l’année avec les élèves de la classe et avec d’autres classes du collège, ce qui
encouragerait les élèves à vraiment s’impliquer.

Évaluation
La double page Évaluation reprend, en les combinant, tous les acquis du module. Il s’agit d’une évaluation
formative dont l’objectif est de faire prendre conscience aux élèves de leurs acquis et de leurs lacunes.
Aucune note n’est donc prévue à cet effet.
De nombreuses activités proposées exigent des élèves une production écrite à partir d’illustrations.
L’enseignant doit expliquer aux élèves qu’il est important de bien observer ces illustrations pour ne rien
oublier dans leur texte. Il ne s’agit plus pour eux de réutiliser les structures qu’ils viennent d’apprendre
dans des situations de communication connues mais de mobiliser tout ce qu’ils ont appris dans de nouvel-
les situations.
Les activités de production écrite peuvent être faites en classe ou à la maison. Il est important que le pro-
fesseur puisse se rendre compte des acquis et des lacunes de chacun de ses élèves et leur conseiller des
révisions personnalisées, les élèves ne progressant pas tous au même rythme.
Si l’enseignant constate des lacunes communes à toute la classe, il peut faire revoir le point non maîtrisé.
La phase de test vient après.

DELF A2
La page DELF arrive en fin de module. À ce stade, le professeur peut mettre les élèves en situation
réelle d’examen. Leur expliquer, avant de démarrer, en quoi consiste l’examen et ce qu’on leur deman-
de. Les élèves se rendront compte qu’ils sont tous capables de répondre correctement aux questions
qui leur sont posées.

15
Objectifs
Revoir les acquis d’À ton tour ! 2. En particulier : présenter quelqu’un, raconter sa journée,
dialoguer avec un vendeur, comprendre des indications pour se rendre dans un lieu et racon-
ter une promenade au passé.
Faire connaissance avec les nouveaux personnages de la méthode : Noah, Nour, Juliette et
Maxime.
Évaluer les acquis culturels du niveau précédent.

Les pages de l’unité 0 permettent au professeur de faire le point sur les connaissances de ses élèves
avant d’aborder réellement la méthode. Il ne faut donc pas négliger cette étape, au contraire, il faut cher-
cher à y consacrer au moins six séances de façon à ce que les élèves maîtrisent complètement ce qu’ils
ont oublié pendant les vacances.
Expliquer aux élèves que ces pages ne sont pas des pages d’évaluation, mais de révision et qu’ils vont
faire connaissance avec les nouveaux personnages de la méthode.

 Exercice 1, p. 6 - 7
Les élèves lisent l’énoncé de la page 6. Plusieurs approches sont possibles :
1. Faire le portrait physique (à l’oral ou à l’écrit) des nouveaux personnages sans lire leur fiche.
2. Faire l’exercice 1, page 7. Les élèves travaillent par groupes de deux. Un des élèves choisit un
personnage. L’autre pose des questions de façon à deviner l’identité du personnage choisi.
3. Un élève choisit un personnage et le présente en continu devant la classe qui doit deviner de qui
il s’agit.

 Exercice 2, p. 7
L’exercice reprend le lexique de l’unité 2 du niveau précédent. Avant de faire l’exercice, le professeur peut
proposer une révision des verbes pronominaux et des articles partitifs.
Faire lire l’énoncé. Les élèves doivent produire un texte à la 1re personne du singulier. Ils peuvent faire
d’abord l’exercice oralement, puis par écrit. Ils travaillent à deux pour rédiger le texte.

Corrigé
Le matin, je me réveille à sept heures. Je m’habille, je me lave les dents, puis je prends mon petit
déjeuner dans la cuisine avec ma famille. Mon père boit du café. Ma mère et ma sœur boivent du
chocolat ou du thé. Elles mangent du pain, du beurre, du miel et des fruits. Moi, je prends des
œufs au bacon, des céréales et un yaourt. Je bois du jus d’orange.

 Exercice 3, p. 7
L’exercice reprend : les adjectifs possessifs, les prépositions, les pronoms relatifs et la négation. Les élè-
ves travaillent à deux.

16
Corrigé
Mon - de - où - Mes - au bord de - de la - ma - à la - mes - qui - ma - que - ne - plus - à/en - au -
pour mes - à/de - à

 Exercice 4, p. 7
L’exercice reprend le lexique de l’unité 4 du niveau précédent. Faire lire l’énoncé. Bien insister sur la
situation de communication (dialogue entre Juliette et une vendeuse) et sur la nécessité de faire des
demandes polies.
Donner quinze minutes environ pour la préparation du dialogue. Chaque élève travaille avec son voisin
puis joue le dialogue devant la classe. Les autres élèves prennent des notes pour corriger ou faire des
remarques. On peut applaudir le meilleur dialogue.

Proposition de corrigé
— Bonjour ! Je voudrais voir les sandales qui sont dans la vitrine.
— Voyons, vous faites du 37 ?
— Oui.
— Voilà. Comment vous les trouvez ?
— Très jolies mais un peu serrées.
— Essayez le 38, alors !
— D’accord. Je les prends. Elles coûtent combien ?
— 45 €.
— Bien. Est-ce que je pourrais aussi essayer ce t-shirt à 19 € ?
— Oui. Vous pouvez aller dans la cabine, à gauche.
— Merci.
— Il vous va très bien. Cette couleur est très à la mode.
— Bien. Je le prends aussi. Et combien coûte cette jupe ?
— 62 €.
— C’est trop cher !

 Exercice 5, p. 8  Piste n° 2

L’exercice reprend le lexique de l’unité 5 du niveau précédent. Les élèves lisent l’énoncé et observent le
plan pendant quelques minutes. Passer l’enregistrement une première fois. Les élèves font l’exercice.
Repasser l’enregistrement une deuxième fois. Les élèvent vérifient. Mise en commun.
Une fois l’exercice corrigé, le professeur peut demander à des élèves d’indiquer à leur tour le chemin pour
aller chez Noah.

Transcription
Quand tu arrives en métro, c’est très facile. Tu descends à la station Lamarck-Caulaincourt. Tu sors du métro
et tu prends à gauche la rue Caulaincourt. Tu vas trouver à droite la rue Lamarck. Tu la prends. Tu continues
tout droit jusqu’à la rue Becquerel. Tu tournes à droite. Le deuxième immeuble à ta gauche, le numéro 16,
c’est mon immeuble.

Corrigé

17
 Exercice 6, p. 8

Avant de faire l’exercice, le professeur peut décider de faire un petit rappel du passé composé avec
être et avoir (unités 3 et 5 du niveau précédent).
Faire lire l’énoncé. Demander aux élèves à quel temps ils vont raconter la promenade de Nour et
de Juliette.
Les élèves peuvent faire l’exercice oralement, puis par écrit. Ils peuvent travailler à deux.

Corrigé
1. Elles ont pris le métro.
2. Elles ont visité le musée du Louvre.
3. À midi, elles ont eu faim.
4. Elles ont mangé une pizza dans un restaurant italien.
5. Elles sont allées à la tour Eiffel.
6. Elles sont montées au deuxième étage.
7. Elles ont vu Paris de la terrasse du café.
8. Elles ont bu un café.

 Exercice 7, p. 8

Exercice de révision des pronoms COD le, la, les (Voir À ton tour ! 2, unité 4).

Corrigé
1. Oui, je le connais.
2. Non, elle ne l’écrit pas.
3. Oui, nous la voyons.
4. Non, je ne les goûte pas.

 Exercice 8, p. 8

Exercice de révision de l’emploi des prépositions et de l’article contracté devant un nom de pays (Voir
À ton tour ! 2, unité 6).

Corrigé
1. Il veut aller à Londres.
2. Il veut aller en Espagne.
3. Il veut aller au Brésil.
4. Il revient du Canada.
5. Il revient de Roumanie.
6. Il revient des États-Unis.

Trivial Pursuit
Le Trivial Pursuit permet au professeur de se faire une idée plus concrète des acquis culturels de ses
élèves à l’aide d’une activité ludique.
Le professeur forme des groupes de trois à quatre élèves. Il impose une limite de temps à ne pas dé-
passer (vingt-cinq minutes environ, par exemple). L’activité peut être chronométrée pour la rendre plus
stimulante. Les élèves peuvent consulter leur livre pour trouver les réponses mais dans le lapse de temps
qui leur est réparti.
Mise en commun.
Le groupe qui aura donné le plus de réponses correctes gagne le droit de poser trois autres questions
similaires (en consultant le livre) à un autre groupe ou… au professeur.

Réponses
Question 1
le football

18
Question 2
le sport

Question 3
1. des œufs, de la farine, de la crème fraîche épaisse, du sucre
2. le fondant au chocolat
3. le petit déjeuner, le déjeuner, le goûter, le dîner
4. www.marmikid.org

Question 4
Intrus à barrer : 1. la tour Eiffel - 2. Eurodisney - 3. Carrefour - 4. Vélib’

Question 5
Vélib’ Paris-Plage
station de métro - vélo - aquagym - aviron - beach-volley -
bornes - code parasols - buvettes - quais

Question 6
1936

Question 7
Train à grande vitesse.

Question 8
un auteur de romans

19
Objectifs
Raconter une mésaventure
Parler de ses problèmes de tous les jours
Faire des comparaisons
Comprendre une planche de BD
Lexique
J’ai des problèmes à l’école
Les accidents
J’ai des problèmes avec un camarade
J’ai des problèmes avec mon vélo, mon skate
Communication
Exprimer l’énervement
Grammaire
Passé composé des verbes pronominaux
Passé récent
Présent progressif (être en train de)
Phonétique
Les sons [O] et [o]
Documents
Les mésaventures dans la bande dessinée (Gaston Lagaffe) et dans le roman (Le petit Nicolas)
Tâche finale
Écrire le scénario d’une planche de BD

Présenter aux élèves la tâche finale de l’unité : rédiger le scénario d’une planche de BD.
Faire découvrir, à partir des illustrations du module (page 10), les thématiques de l’unité. Se reporter
également à cette page pour voir les objectifs de l’unité.

Pages 12 - 13
DIALOGUE, p. 12  Piste n° 3
Dans le dialogue, Noah raconte une journée catastrophique à son copain Maxime.
Faire observer les dessins et faire identifier Noah. Demander aux élèves de dire où il se trouve dans
chacune des trois vignettes. Faire faire des hypothèses sur la situation.

Première écoute (dialogue caché)


Passer l’enregistrement. Demander aux élèves d’identifier les deux personnages. Leur faire énoncer la
situation de communication (Il s’agit d’une conversation au téléphone). Leur demander, en langue mater-
nelle, de commenter le ton de Noah (Il est énervé) et de faire des hypothèses sur ce qu’il raconte. Écrire
une journée catastrophique au tableau et mettre en rapport avec le titre de l’unité C’est la cata. Expli-
quer que cata est un des nombreux mots tronqués de la langue orale. Donner d’autres exemples, comme
sympa, télé, resto, etc.

Deuxième écoute (dialogue caché)


Passer l’enregistrement. Faire reconstituer l’histoire en proposant des phrases auxquelles les élèves
devront réagir et préciser si elles sont vraies ou fausses : Noah se réveille tôt. (Faux.) Il peut prendre une

20
douche sans problèmes. (Faux.) Il se dispute avec sa sœur parce qu’il veut entrer dans la salle de bains
en même temps qu’elle. (Vrai.) Il prend son bus et arrive à l’école à l’heure. (Faux.) Quand il arrive en
classe, les élèves font un contrôle de chimie. (Vrai.) Noah a deux contrôles : un de maths, un de chimie.
(Vrai.) Il est content de ses contrôles. (Faux.) À la cantine, le déjeuner est délicieux. (Faux.) Noah va à
l’infirmerie parce qu’il a mangé quelque chose de dégoûtant à la cantine. (Vrai.)

Troisième écoute (dialogue découvert)


Lecture du dialogue pendant l’écoute. Faire commenter le ton de Noah dans son avant-dernière réplique : Noah
est content ? (Non.) Il est énervé. Pourquoi ? Maxime le laisse parler ? (Non.) Expliquer couper la parole.

Après l’écoute, demander à des élèves de reconstituer la journée catastrophique de Noah au présent de
l’indicatif. Leur demander également de trouver un autre adjectif équivalent de catastrophique dans le
dialogue (pourrie). Expliquer pourri (= très mauvais, insupportable) et insister sur le fait qu’il s’agit d’un
emploi familier du terme.

 Exercice 1, p. 12
Les élèves doivent justifier leurs réponses en reprenant les phrases du texte ou corriger les phrases de
l’exercice lorsqu’elles sont fausses.

Corrigé
1. Vrai - 2. Faux - 3. ? - 4. Faux - 5. Vrai - 6. Vrai - 7. Vrai - 8. Faux

 Exercice 2, p. 12
Les élèves lisent l’énoncé. Le professeur leur demande de retrouver les trois phrases dans le dialogue
avant de faire l’exercice. On reviendra sur le passé récent et sur le présent progressif en grammaire.

Corrigé
De gauche à droite : 2, 3, 1.

COMPRÉHENSION ORALE, p. 13  Piste n° 4


Les quatre parties du document sonore sont des récits de mésaventures.
Les élèves lisent les questions.
Passer les quatre enregistrements une première fois. Demander si les personnes qui parlent sont conten-
tes et pourquoi. Écrire le mot mésaventure au tableau et l’expliquer. Demander aux élèves de répondre à
la première question.
Repasser le document. Les élèves répondent à la deuxième question.
Passer une dernière fois le document en marquant une pause entre chaque enregistrement. Les élèves
répondent à la troisième question. Mise en commun.

Transcription
1. Vous voulez savoir ce que c’est qu’un voyage raté ? D’abord, ils ont annulé notre vol à cause du mauvais
temps. On a atterri à Venise avec six heures de retard. À l’arrivée, pas de bagages ! Ils sont arrivés quatre
jours plus tard !
2. Le mardi, c’est vraiment pas mon jour ! J’ai raté mon bus et en plus, j’ai perdu mon écharpe préférée !
3. Je ne peux pas dire que j’ai passé un joyeux Noël. Le deuxième jour des vacances, je me suis cassé une
jambe en faisant du ski. J’ai passé le réveillon à l’hôpital, dans mon lit !
4. Quelles vacances ! Il fait vraiment trop chaud ! Et en plus, l’hôtel est plein de jeunes qui font la fête tous
les soirs. Ça fait une semaine que je ne dors pas ! Et moi qui voulais me reposer à la campagne !

 Exercice 1, p. 13
Corrigé
1. difficile - catastrophique

21
 Exercice 2, p. 13
Corrigé
campagne : 4 - montagne : 3 - aéroport : 1 - bus : 2

 Exercice 3, p. 13
Corrigé
Il/Elle s’est cassé une jambe : 3 - Ses valises ne sont pas arrivées : 1 - Il/Elle a eu trop chaud : 4 - Il/Elle a
raté son bus : 2 - Il/Elle n’a pas pu dormir : 4 - Il/Elle a atterri en retard : 1 - Il/Elle a oublié son écharpe :
2 - Ils ont annulé le vol : 1

Pages 14 - 15
J’AI DES PROBLÈMES À L’ÉCOLE
Faire observer le premier dessin et faire lire l’encadré.
Se reporter au dialogue de la page 12. Demander aux élèves de reprendre les phrases de l’encadré princi-
pal pour reconstituer une partie des mésaventures de Noah.

LES ACCIDENTS
Expliquer les mots inconnus soit en mimant, soit en indiquant les dessins correspondants dans l’exercice 1,
page 14. Le professeur peut aussi utiliser les dessins du cahier d’exercice (page 4, exercice 2).
Passer à l’exercice 1.

 Exercice 1, p. 14
Faire lire l’énoncé et observer les dessins. Les élèves travaillent à deux et remettent les dessins dans l’ordre.
Mise en commun.
Passer à la production du texte. Ne pas oublier de faire préciser aux élèves quel temps ils doivent utiliser
(le passé composé) pour le récit de cette mésaventure. Les élèves peuvent d’abord faire l’exercice orale-
ment avant de le faire par écrit, à deux.

Corrigé
3 5 8 2 6 4 7 1

Ah Victor, quelle journée ! Ce matin, j’ai raté mon bus. Je suis arrivé en retard au contrôle de maths.
J’ai rendu une copie blanche. J’ai oublié mes affaires de français. Le prof a mis un mot dans mon
carnet de correspondance et il m’a envoyé chez le directeur. À la sortie de l’école, j’ai raté une
marche. Je suis allé à l’hôpital et j’ai eu trois points de suture !

Le professeur peut soumettre un questionnaire écrit aux élèves sur les problèmes qui leur arrivent le plus
couramment et leur demander de préciser la fréquence de ces problèmes en cochant chaque question
d’une, de deux ou de trois croix.

Quels sont les problèmes que tu as eus cette semaine ?


1. Tu n’as pas entendu ton réveil.
2. Ton réveil n’a pas sonné.
3. Tu t’es trompé de bus.
4. Tu as raté ton bus.
5. Tu es arrivé en retard.
6. Tu as oublié tes affaires.
7. Tu as eu une mauvaise note.
8. Tu as eu une heure de colle.
9. Tu t’es cassé la figure.
10. Tu as eu un accident de skate/de vélo.

22
 Cahier d’exercices, page 4, exercice 1

Corrigé
1. Elle n’a pas entendu son réveil.
2. Elle a raté le bus.
3. Elle est arrivée en retard au collège.
4. Elle a eu une sale note en anglais.

 Cahier d’exercices, page 4, exercice 2

Corrigé
1. Il tombe.
2. Il a mal au bras.
3. Il se retrouve à l’hôpital.
4. Il a quatre points de suture.

J’AI DES PROBLÈMES AVEC UN CAMARADE


Faire lire l’encadré. Expliquer les mots inconnus en indiquant le dessin correspondant. Le professeur peut
aussi utiliser les dessins du cahier d’exercices (page 4, exercice 3).

EXPRIMER L’ÉNERVEMENT
Demander aux élèves de relever, dans le dialogue de la page 12, une phrase qui exprimer l’énervement
(Tu m’énerves !).
Faire observer le dessin et faire lire la bulle. Les élèves auront à utiliser ces formules dans À ton tour !
Passer à l’exercice 2.

 Exercice 2, p. 15
Faire lire l’énoncé. Attirer l’attention des élèves sur le fait qu’ils doivent produire un mail et donc utiliser
les formules de salutations appropriées.
Les élèves peuvent travailler à deux ou à plusieurs pour rédiger ce mail.
Le professeur passe dans les rangs pour corriger.

Exemple de production
Salut Flo !
J’en ai marre ! Je ne peux plus supporter ma voisine. Elle me pique toutes mes affaires ou bien
elle les casse. Elle ne me rend pas mes DVD. Quand je les demande, elle s’énerve. Elle, elle ne me
prête jamais rien. Je me dispute tout le temps avec elle. Et en plus, elle ne téléphone jamais pour
s’excuser. Ça m’énerve !
À+
Suzanne

J’AI DES PROBLÈMES AVEC MON VÉLO, MON SKATE


Faire lire l’encadré et faire observer le dessin, puis passer à l’exercice 3.

 Exercice 3, p. 15
Les élèves travaillent à deux. Mise en commun oralement.

Corrigé
vélo - freins - dégonflés - clous - réparer - chaîne - J’en ai marre - vole - m’énerve

23
 Cahier d’exercices, page 4, exercice 3
Corrigé
1. Je me dispute tout le temps avec lui.
2. Il me prend/pique mes BD.
3. Il me casse mes affaires.
4. Il ne me prête jamais rien.

 Cahier d’exercices, page 5, exercice 4


Corrigé
1. Les freins ne marchent pas.
2. Les pneus sont dégonflés.
3. La chaîne a déraillé.
4. Le garagiste ne peut pas réparer ma roue.

 Cahier d’exercices, page 5, exercice 5


Les élèves peuvent faire l’exercice en classe, oralement, avant de le faire comme devoir écrit chez eux.

Corrigé
— J’ai eu une journée catastrophique !
— Qu’est-ce qui s’est passé ?
— D’abord, on a eu une interro surprise en histoire-géo.
— Et alors ?
— J’ai rendu une copie blanche.
— C’est pas si grave, ça ira mieux la prochaine fois.
— Après, je me suis disputé avec mon voisin.
— Et… ?
— On a eu une heure de colle.
— Une heure de colle ! Oh là là !
— Et j’ai eu une sale note en français ! 6/20.
— Tu vas le dire à tes parents ?

À ton tour !

Expliquer aux élèves que, pour raconter leur mésaventure à leur voisin, ils doivent utiliser le lexique et les
actes de communication des deux pages.
Le professeur désigne un groupe de deux élèves qui doivent jouer devant la classe. Les autres élèves
prennent des notes et relèvent les erreurs qu’ils ont remarquées.

 Cahier d’exercices, page 5, exercice 6


Corrigé
1. J’en ai marre ! - 2. Ça m’énerve ! - 3. Ça m’agace ! - 4. Je ne peux pas le sentir !

Pages 16 - 17
LE PASSÉ COMPOSÉ DES VERBES PRONOMINAUX
Faire une révision du passé composé (auxiliaire avoir, puis être).
Demander aux élèves de relever, dans le dialogue page 12, le premier verbe pronominal au passé com-
posé (Je me suis réveillé). Donner l’infinitif et faire déduire la formation du passé composé.
Faire relever dans le dialogue les autres verbes pronominaux au passé composé : On s’est disputés. Je
me suis retrouvé.

24
Faire observer l’encadré de la conjugaison à la forme affirmative. Écrire au tableau Il s’est habillé./Elle
s’est habillée. Insister sur l’accord du participe passé en donnant différentes phrases à toutes les personnes.
Attirer l’attention sur l’accord avec le pronom indéfini on dans l’encadré spécifique. Expliquer que, à
l’écrit, dans la langue soutenue, on préfère ne pas accorder le participe passé.
Passer à la forme négative. Proposer à chaque élève une phrase affirmative à transformer en une phrase
négative.
Voir enfin l’encadré sur l’accord du participe passé. Insister sur le fait qu’il n’y a pas d’accord :
- Lorsque le verbe est suivi d’un COD comme dans Elle s’est cassé la jambe.
- Avec se faire mal.

1. Distribuer la liste des verbes suivants à chaque élève et leur demander de les mettre, par écrit, au
passé composé. Imposer une limite de temps (5 à 6 minutes maximum). Chronométrer l’activité pour la
rendre plus ludique. L’élève qui a le plus de verbes corrects gagne.
1. Il s’entraîne.
2. Elle se réveille.
3. Nous nous habillons.
4. Vous vous reposez.
5. Je me trompe.
6. Tu te maquilles.
7. Ils se disputent.

2. Même activité. Les élèves revoient l’accord du participe passé avec on et les cas où il n’y a pas d’accord.
1. On se retrouve à l’hôpital.
2. Ils se font très mal.
3. Elle s’habille dans sa chambre.
4. Elle se casse le bras.
5. Nous nous lavons les dents.
6. On se dispute.
7. On s’amuse.

Faire l’exercice 1.

 Exercice 1, p. 16

Corrigé
1. sont allés - ne se sont pas baignés
2. s’est disputé/disputées
3. t’es trompée - as pris
4. sont arrivés - se sont excusés
5. s’est cassé
6. ne nous sommes pas reposé(e)s - n’avons pas dormi

À ton tour !

Le professeur désigne un élève qui raconte ce qu’il a fait avant de venir à l’école. L’élève utilisera
se réveiller, se lever, se préparer, s’habiller, se coiffer, se laver les dents, etc.
Si le professeur le souhaite, il peut écrire une liste de verbes pronominaux à l’infinitif au tableau.

25
 Cahier d’exercices, page 6, exercice 7
Corrigé
1. Il s’est réveillé.
2. Il s’est levé.
3. Il s’est lavé.
4. Il s’est habillé.

 Cahier d’exercices, page 6, exercice 8


Corrigé
1. Elle s’est douchée.
2. Vous vous êtes énervés pour rien.
3. Nous ne nous sommes pas lavé les dents.
4. Ils se sont cassé la figure.
5. Elles ne se sont pas coiffées.
6. Vous vous êtes préparés ?

 Cahier d’exercices, page 6, exercice 9


Corrigé
1. Je suis allée au ski.
2. J’ai glissé sur le verglas.
3. Je me suis cassé la jambe.
4. Je me suis ennuyée à l’hôpital.

 Cahier d’exercices, page 7, exercice 10


Corrigé
se sont préparés - se sont douchés - se sont coiffés - ont mis - se sont brossé les dents -
s’est maquillée - ne s’est pas maquillée - ne sont pas arrivés - se sont amusés - ont mangé -
ont dansé - ont passé

LE PASSÉ RÉCENT
Reprendre la phrase du dialogue contenant un passé récent : Je viens de rentrer d’une journée catas-
trophique.
On peut expliquer le passé récent en donnant des exemples suivants :

16 heures Noah est dans le bus.


16 heures 05 Noah arrive à la maison.
16 heures 07 Noah téléphone à Maxime. Il dit : Je viens de rentrer à la maison.

10 heures Maxime dort. (Mimer dormir)


10 heures 05 Le réveil sonne.
10 heures 10 Maxime téléphone à Noah. Il dit : Je viens de me lever.

17 heures Juliette marche dans la rue.


17 heures 03 Elle rencontre le prof de maths.
17 heures 05 Elle téléphone à Nour. Elle dit : Je viens de rencontrer le prof de maths.

Faire lire l’encadré grammatical, page 16. Insister sur le passé récent des verbes pronominaux, puis faire
l’activité suivante. Le professeur donne des ordres aux élèves au présent qui réagissent en utilisant le
passé récent :
Viens manger !  Mais je viens de manger !
Faites vos exercices !  Mais nous venons de faire nos exercices !

Passer à l’exercice 2.

26
 Exercice 2, p. 16

Corrigé
1. Oui, il vient de s’excuser.
2. Oui, nous venons de rendre notre copie.
3. Oui, elles viennent d’arriver.
4. Oui, je viens de finir l’exercice.
5. Oui, je viens de m’habiller.

 Cahier d’exercices, page 7, exercice 11

Corrigé
1. Oui, nous venons de nous lever.
2. Oui, il vient de rentrer.
3. Oui, elles viennent de sortir.
4. Oui, je viens de préparer le buffet.
5. Oui, elle vient de se brosser les cheveux.
6. Oui, nous venons de rendre notre copie.

Le professeur lit les phrases suivantes aux élèves. Les élèves réagissent en utilisant le passé récent
comme dans l’exemple.

0. Viens manger !  Mais je viens de manger !


1. Bois ton café !
2. Achète le journal !
3. Fais tes devoirs !
4. Va au supermarché !
5. Lis ce livre !
6. Écris un mail à mamie !
7. Va t’habiller !
8. Va te laver les dents !

LE PRÉSENT PROGRESSIF

Reprendre l’exercice 2, page 12. Recopier Je suis en train de te raconter ma journée. Expliquer, en langue
maternelle si nécessaire, que je suis en train de + infinitif insiste sur le déroulement de l’action (équiva-
lent de la forme anglaise en –ing : I’m walking).
Donner les exemples suivants : Je suis en train de vous expliquer la leçon. Vous êtes en train de
m’écouter.
Faire observer l’encadré grammatical, insister sur l’emploi de la structure avec un verbe pronominal, puis
passer à l’exercice 3.

 Exercice 3, p. 17

Corrigé
1. Elle est en train de se coiffer.
2. Ils sont en train de travailler.
3. Il est en train de faire du vélo.
4. Elle est en train de s’habiller.

27
 Cahier d’exercices, page 7, exercice 12
Corrigé
1. Ils sont en train de se disputer.
2. Elle est en train de travailler.
3. Il est en train de s’énerver.
4. Il est en train de courir.

LA COMPARAISON
Faire observer l’encadré de la comparaison avec des adjectifs et des adverbes.
Attirer l’attention sur l’élision de que devant une voyelle ou un h muet.
Faire relever, dans le dialogue de la page 12, une phrase avec un comparatif (Je suis plus fort en jeux
vidéo qu’en maths.)
Faire produire aux élèves d’autres phrases en écrivant les signes +, − et = ainsi que des adjectifs ou des
adverbes au tableau. Chaque élève doit produire au moins une phrase.

+/sympa  Pierre est plus sympa que Mathieu.


−/intelligent
=/drôle
+/petit
=/mignon…

Les élèves lisent l’encadré des comparatifs irréguliers, puis passent à l’exercice 4.

 Exercice 4, p. 17
Corrigé
1. Noah est moins souvent en retard que les autres.
2. Les tartes de mamie sont meilleures que les gâteaux de maman.
3. Le cinéma est moins ennuyeux que la télé.
4. Je suis aussi fort en maths que toi.
5. Léa s’habille mieux qu’Alice.

 Cahier d’exercices, page 8, exercice 13


Corrigé
1. Léa est aussi forte en maths que Nicolas.
2. Jeanne est moins bonne en français que Léa et Nicolas.
3. Nicolas est meilleur en maths que Jeanne.
4. Nicolas est aussi sportif que Léa.
5. Jeanne est moins sportive que Léa et Nicolas.
6. Nicolas est plus fort en français que Léa et Jeanne.

LA COMPARAISON (SUITE)
Faire lire l’encadré grammatical de la page 17 (comparaison portant sur un nom ou un verbe).
Insister sur le fait que le nom qui suit plus, autant et moins de perd son article : on ne dit pas J’ai autant
des livres que lui mais J’ai autant de livres que lui.

Demander aux élèves de faire des comparaisons à partir des éléments suivants :
−/BD  Jean a moins de BD que Valentine.
+/CD
=/livres
−/stylos

28
=/crayons
+/travailler
−/manger
=/s’entraîner…

Faire l’exercice 5.

 Exercice 5, p. 17
Corrigé
1. autant que - 2. autant d’, que - 3. autant de, qu’ - 4. aussi bien, que - 5. autant d’, que

 Cahier d’exercices, page 8, exercice 14


Corrigé
1. Les élèves de 3e A ont plus d’heures de colle que les élèves de 3e B.
2. Les élèves de 3e A ont autant de bonnes notes que les élèves de 3e B.
3. Les élèves de 3e B travaillent autant que les élèves de 3e A.

Pages 18 - 19

Les deux documents présentés racontent des mésaventures. Le premier est un épisode de Gaston
Lagaffe, une BD connue dans le monde entier. Le deuxième est un extrait du Petit Nicolas de Goscinny
(dessins de Sempé).

DOCUMENT Gaston
Avant de faire observer la planche, le professeur peut demander aux élèves s’ils connaissent ce héros de
BD. Il peut leur demander d’essayer de faire oralement une petite présentation du personnage avant de
leur faire lire l’introduction, à droite de la planche.

Donner vingt minutes environ pour la lecture du document. N’expliquer aucun mot, mais donner
directement l’exercice 1 à faire pour que les élèves trouvent seuls le sens des mots clés. Le professeur
corrige avant de passer aux questions suivantes. Donner encore dix minutes pour une deuxième lecture.
Le professeur peut indiquer que M. Prunelle est un collègue de Lagaffe (il travaille dans le même bureau).
Écrire le mot collègue au tableau. Puis faire l’exercice 2. Les élèves lisent le texte une dernière fois avant
de faire l’exercice 3, en groupe.

 Exercice 1, p. 18
Corrigé
Une échelle bazardée : dessin 4 - Des bouquins : dessin 1 - Les mains libres : dessin 3 -
Une échelle solide : dessin 2

 Exercice 2, p. 18
Corrigé
Phrases à cocher : no 1, 2, 5, 6, 8.

 Exercice 3, p. 18
Former des groupes de 3 à 4 élèves et leur donner vingt minutes environ pour rédiger. Leur expliquer
qu’ils doivent utiliser les phrases de l’exercice 2. L’exercice rédigé, chaque groupe lit son texte devant le
reste des élèves qui prennent des notes pour corriger ou faire des remarques.
Le professeur peut aussi décider de faire produire collectivement le récit de cette mésaventure en reco-
piant au fur et à mesure les phrases au tableau et en les corrigeant.

29
Corrigé
Gaston a décidé de ne plus utiliser l’échelle. Il a imaginé un système pour prendre les livres en haut
de la bibliothèque. Μ. Prunelle n’aime pas beaucoup son idée. Avec son système, Gaston peut mon-
ter et descendre. C’est pratique parce qu’il a les mains libres. Gaston propose de descendre les gros
dictionnaires. Le système de Gaston n’est pas solide. Gaston tombe sur M. Prunelle/son collègue.

DOCUMENT Le petit Nicolas


Faire lire le titre et faire observer les illustrations. Essayer de faire identifier le personnage par ceux qui
auraient déjà lu des histoires du Petit Nicolas en grec.
Donner vingt minutes environ pour faire lire le texte. Le professeur ne doit ni traduire, ni expliquer les
mots inconnus, les questions portant sur des passages du texte étant tout à fait compréhensibles. Il ne
faut pas oublier que l’objectif de ce type de compréhension écrite est de faire « circuler » les élèves dans
le texte pour qu’ils repèrent les informations demandées par les questions.
Après cette première lecture, les élèves font la première activité. Le professeur corrige, puis donne à nou-
veau quinze minutes environ pour que les élèves relisent le texte et répondent aux questions de l’exercice
2. Les élèves peuvent faire les deux exercices à deux.

 Exercice 1, p. 19
Corrigé
1. …il est sorti par la porte de ma chambre et il est allé casser un vase sur la table de la salle à
manger, après un chouette parcours.
2. …c’est amusant le rasoir de papa, ça fait bzzz et tous les poils partent.

 Exercice 2, p. 19
Corrigé
1. Vrai - 2. Faux - 3. Vrai - 4. Vrai - 5. Faux - 6. Vrai - 7. Faux

À ton tour !

Les élèves travaillent avec leur voisin ou par groupes de 3 à 4 élèves. Ils peuvent s’inspirer de la BD de Gaston
pour produire leur scénario. Ils doivent reprendre le lexique et les actes de communication de la leçon.
Avant de faire travailler les élèves, le professeur leur demande de réfléchir aux différents détails de leur
réalisation : Quel personnage de BD vont-ils mettre en scène ? Quel caractère a monsieur Cata ? Quelles
sont les mésaventures qui lui arrivent ? etc.
Selon le niveau de la classe, imposer un nombre limite de vignettes dont il faut rédiger le scénario (6 à 9
maximum).
Donner le scénario d’une vignette au tableau à titre d’exemple.
Le professeur passe dans les rangs pour suggérer des mots utiles ou surveiller la production. Une fois le
travail terminé, chaque groupe présente son scénario de BD devant la classe. On peut matérialiser les
vignettes au tableau en faisant des dessins sommaires et en écrivant dans chaque vignette le scénario
correspondant.
Le professeur peut également faire participer toute la classe à la production d’un seul scénario au
tableau.

Cahier d’exercices page 10

Les sons [O] et [o]

Comptine  Piste n° 5
Recopier la comptine au tableau. Passer l’enregistrement, puis la faire lire plusieurs fois. Souligner d’une
craie rouge le son [O] et d’une craie bleue le son [o].

30
 Exercice 1  Piste n° 6
Passer l’enregistrement. Les élèves répètent.

 Exercice 2  Piste n° 7
Exercice de discrimination entre les sons [O] et [o]. L’exercice fait, on peut repasser l’enregistrement et
demander aux élèves de prononcer chaque mot.

Transcription
1. coller
2. bateau
3. accro
4. poste
5. chaud
6. pédalo
7. copain
8. hôtesse

Corrigé
[o] : 2, 3, 5, 6, 8
[O] : 1, 4, 7

Attirer l’attention sur les différentes graphies des sons [O] et [o] en faisant lire l’encadré correspondant.

 Exercice 3  Piste n° 8
Exercice de discrimination entre les sons [O] et [o]. L’exercice fait, on peut repasser l’enregistrement et
demander aux élèves de prononcer chaque mot.

Corrigé
Le son [o] : jaune, mauve, maillot, gâteau, eau, drôle, mot, défaut, faute, château
Le son [O] : porter, effort, botte, alors, corbeille, code, bord, nord, note, bol

 Exercice 4  Piste n° 9
Dictée. Passer l’enregistrement au moins trois fois.

Transcription - corrigé
1. Il fait trop chaud pour faire du vélo.
2. Tu vas te promener ? Porte un chapeau !
3. Elle va à l’aéroport à moto avec un gros sac à dos.
4. Notre vol est très tôt.
5. Il est accro à son portable et moi à ma console.
6. Il a un beau rôle. Il est photographe.

Cahier d’exercices page 8

Des conseils pour faire la paix avec ton frère ou ta sœur


Le thème du texte de compréhension écrite est celui des relations entre frère et sœur. Les élèves y
retrouvent des mots des encadrés lexicaux ayant un rapport avec les problèmes avec les amis.

Pour faciliter la compréhension du texte, le professeur peut décider de donner les trois premiers exercices
en classe et les corriger sur place. Les élèves feront les deux derniers à la maison.

31
 Exercice 1

Corrigé
La paix : faire la paix, se réconcilier, mettre un terme aux hostilités, s’entendre
La guerre : se disputer, faire la guerre, se venger

 Exercice 2

Corrigé
1 2 3 4 5 6
e a b d f c

 Exercice 3

Corrigé
1. Et ça continue de la même façon.
2. Je préfère mourir.
3. On s’énerve.
4. Se mêle de la dispute.

 Exercice 4

Corrigé
4 3 2 1

 Exercice 5

Corrigé
Phrases à cocher : no 1, 2, 5.

32
Objectifs
Raconter un fait divers
Raconter une histoire dans le passé
Décrire un objet
Comprendre le résumé d’un film policier
Lexique
Faits divers : vols, crimes, accidents de la route et accidents d’avion
Description d’un objet
Communication
Exprimer la surprise
Exprimer la peur
Grammaire
Formation et emploi de l’imparfait
Opposition imparfait/passé composé
Expression de la durée
Phonétique
Les sons [E] et [F]
Documents
Le polar français au cinéma (36, quai des Orfèvres) et dans la littérature (Jules Maigret)
Tâche finale
Écrire une scène de polar

Donner les verbes se préparer et s’amuser à conjuguer, par écrit, au passé composé.
Donner les verbes jouer et se maquiller à conjuguer au présent progressif et au passé récent.
Demander aux élèves de raconter une journée difficile à l’école.

Le professeur explique aux élèves, en langue maternelle, quelle sera la tâche finale de l’unité : créer une
scène de roman policier.
Faire découvrir, à partir des illustrations du module (page 10), les thématiques de l’unité. Se reporter
également à cette page pour voir les objectifs de l’unité.

Pages 20 - 21
DIALOGUE, p. 20  Piste n° 10
Dans le dialogue, Noah raconte une histoire insolite qui lui est arrivée. Les élèves découvrent les temps
du récit au passé (imparfait et passé composé) ainsi qu’une partie du vocabulaire policier. Faire observer
les dessins. Faire identifier Noah. Demander aux élèves de dire où il se trouve. Faire faire des hypothèses
sur la situation et sur l’identité des deux personnages inconnus (le policier et le voleur).

Première écoute (dialogue caché)


Passer l’enregistrement puis demander aux élèves d’identifier à nouveau les personnages et de reconsti-
tuer l’histoire à partir des images et de ce qu’ils ont entendu. Écrire au fur et à mesure certains mots clés
(arme, coffre, boîte, policier, perdre l’équilibre, poste…) au tableau.

33
Deuxième écoute (dialogue caché)
Avant de repasser l’enregistrement, expliquer incroyable. Faire écouter, puis poser les questions suivan-
tes au présent pour éviter l’emploi de l’imparfait : Où se promène Noah ? (Dans le parc.) Pourquoi il n’y
a personne ? (Parce qu’il est tard.) Qui il voit devant lui ? (Un homme.) Pourquoi Noah se cache ? Il a
peur ? (Oui, il a peur.) Pourquoi il a peur ? (Parce que l’homme a une arme à la main.) Qu’est-ce que
l’homme sort du coffre de sa voiture ? (Une boîte.) Est-ce que l’homme peut ouvrir cette boîte ? (Non, il
ne peut pas.) Pourquoi ? Qui il voit ? (Un policier.) Que fait le policier ? (Il court après l’homme.) Le poli-
cier a pu attraper (mimer le verbe) l’homme ? (Non. Il n’a pas pu. Il a perdu l’équilibre et il est tombé.)

Troisième écoute (dialogue découvert)


Lecture du dialogue pendant l’écoute. Poser les mêmes questions, si nécessaire. Expliquer la dernière
réplique de Maxime (Des histoires pareilles, ça n’arrive qu’à toi !) et la mettre en rapport avec la première
réplique de Noah et avec le titre de l’unité. Demander aux élèves, en langue maternelle, pourquoi Noah
détache les syllabes d’incroyable. (Pour insister sur le côté exceptionnel de l’événement.)
Demander enfin pourquoi le policier emmène Noah au poste et à quelle heure Noah rentre chez lui. Passer
à l’exercice 1.

Après l’écoute, demander à des élèves de raconter (au présent de l’indicatif) ce qui est arrivé à Noah.

 Exercice 1, p. 20

Les élèves doivent justifier leurs réponses en reprenant les phrases du texte ou corriger les phrases de
l’exercice lorsqu’elles sont fausses.

Corrigé
1. Faux - 2. Vrai - 3. Vrai - 4. Faux - 5. ? - 6. Vrai - 7. Faux - 8. Vrai - 9. Faux - 10. ?

 Exercice 2, p. 20

Corrigé
Noah est parti du commissariat à minuit.
Maxime dit que Noah est le roi de la catastrophe.

COMPRÉHENSION ORALE, p. 21  Piste n° 11


Les trois documents de la compréhension orale familiarisent les élèves avec le vocabulaire des faits divers
(accident d’avion, accident de la route, cambriolage).
Les élèves lisent les questions. Expliquer fait divers. Demander aux élèves de citer des exemples de faits
divers qu’ils connaissent. Noter au tableau des mots clés comme vol, crime, cambriolage, etc.
Passer les trois enregistrements une première fois. Poser des questions aux élèves pour qu’ils puissent
identifier le type de document présenté : Qui parle ? Donner présentateur à la radio. De quoi il parle ?
(De faits divers.) Qu’est-ce que c’est comme document ? De quel type de document s’agit-il ? (D’une
émission à la radio.) Expliquer émission.
Repasser le document. Les élèves répondent à la première question.

Τranscription
1. Un avion de ligne qui transportait 48 personnes s’est écrasé dans la nuit de jeudi à vendredi
sur une maison près de l’aéroport de Buffalo, au nord de l’État de New York, et a fait 50 morts. Le
crash a eu lieu vers 22 h 20, heure locale (4 h 20 à Paris). Il n’y a aucun survivant.
2. Un accident de la route, qui a eu lieu juste avant 17 heures, dimanche, a tué huit personnes. Un bus est
rentré dans une camionnette sur l’autoroute 309. Le chauffeur du bus est entre la vie et la mort.
3. Mardi matin, deux hommes masqués sont entrés dans une bijouterie du troisième arrondissement de Paris. Ils
ont menacé les employés avec une arme et se sont emparés de 500.000 € en bijoux avant de prendre la fuite.

34
 Exercice 1, p. 21

Corrigé
Accident de la route : 2 - Crash d’avion : 1 - Cambriolage d’une bijouterie : 3

Faire écouter une troisième fois en marquant une pause entre chaque enregistrement. Les élèves remplis-
sent le tableau.
Faire une nouvelle écoute. Les élèves complètent le tableau.
Écoute finale. Le professeur passe l’enregistrement en s’arrêtant entre chaque fait divers. Correction
collective.

 Exercice 2, p. 21

Corrigé
1 2 3
Dans la nuit de jeudi
Juste avant 17 
Quand ? à vendredi, vers Mardi matin
heures dimanche
22 h 20
Dans une bijouterie,
Près de l’aéroport
Où ? Sur l’autoroute 309 dans le 3e arrondis-
de Buffalo
sement de Paris
Nombre de morts ? 50 8 -

Pages 22 - 23
--------------------------------------------------- Pages 22-23
LE VOL, LE CRIME, L’ENQUÊTE POLICIÈRE
Faire observer les dessins et faire lire les encadrés.
Demander aux élèves de faire des phrases au présent en reprenant le maximum de mots de chaque enca-
dré. Par exemple, pour le premier encadré : Les cambrioleurs s’introduisent dans la maison, ils se cachent
dans le garage, ils emportent tous les bijoux et l’argent. Ils prennent la fuite.
On peut reprendre le dialogue pour faire assimiler certains mots. Demander aux élèves : D’après vous,
qui est l’homme ? (Un voleur. Un criminel très dangereux). Qu’est-ce qu’il peut y avoir dans la boîte ?
(Des bijoux ou de l’argent.) Quelle arme tient l’homme ? (Un revolver, un pistolet.) Que fait le policier ?
(Il poursuit le voleur.) Le policier a pu arrêter l’homme ? (Non. Il a perdu l’équilibre et il est tombé.) Pour-
quoi le policier a emmené Noah au poste ? (Parce qu’il veut l’interroger. Parce que c’est un témoin qui a
peut-être vu des choses importantes.)
On peut enfin demander aux élèves de trouver les mots de la même famille : voler/voleur ; cambrioler/
cambriolage/cambrioleur ; meutre/meurtrier ; criminel/crime ; mourir/mort ; blesser/blessé.
Passer à l’exercice 1.

 Exercice 1, p. 22

Corrigé
cambriolage - voleurs/cambrioleurs - emporté - bijoux - lieutenant - coupables
crime/meurtre - cadavre - arme du crime - victime - lieutenant - enquête - suspect

 Cahier d’exercices, page 11, exercice 1

Les élèves peuvent faire l’exercice en classe, oralement, avant de le faire comme devoir écrit chez eux.

35
Le professeur peut corriger l’exercice en classe en le faisant jouer comme une petite scène. Il fait mimer
les actions par trois élèves (le voleur, monsieur Leblanc, un policier) pendant qu’un narrateur fait le récit
de la scène. Le professeur corrige au fur et à mesure en écrivant les phrases au tableau.

Corrigé
1. Le voleur s’introduit dans le jardin.
2. Il se cache.
3. Il entre dans le salon. Monsieur Leblanc le voit.
4. Il tire sur le voleur avec un revolver.
5. Le voleur est blessé mais il prend la fuite.
6. La police arrive et poursuit le coupable.
7. On arrête le coupable.
8. On l’interroge au poste (de police).

 Cahier d’exercices, page 11, exercice 2

Corrigé
1. mener une enquête - 2. le témoin - 3. le meurtrier - 4. le cadavre - 5. le cambriolage -
6. l’arme du crime

DÉCRIRE UN OBJET
Demander aux élèves de décrire la boîte du dialogue, puis faire lire l’encadré.
Faire décrire le plus possible d’objets en classe en posant des questions précises : C’est de quelle forme ?
De quelle couleur ? C’est en quelle matière ? Ça sert à quoi ? Puis passer à À ton tour.

À ton tour !

Expliquer aux élèves qu’ils doivent utiliser les éléments de l’encadré lexical : un élève choisit des objets
dans la classe, l’autre pose les questions de l’encadré pour deviner ces objets en fonction des réponses
que lui donne son interlocuteur.
Puis, c’est au tour du deuxième élève de choisir des objets et de les faire deviner par son interlocuteur.
Le professeur désigne un groupe de deux élèves qui doivent jouer devant la classe. Les autres élèves
prennent des notes et relèvent les erreurs qu’ils ont remarquées.

Faire l’exercice 2.

 Exercice 2, p. 23  Piste n° 12

Faire lire l’énoncé et demander aux élèves d’observer les dessins. Le professeur explique aux élèves
qu’ils doivent cocher les dessins correspondant aux descriptions de l’enregistrement.
Passer l’enregistrement en continu et demander aux élèves à qui s’adressent toutes les personnes qui
téléphonent et ce qu’elles veulent.
Le professeur peut passer une dernière fois l’enregistrement en s’arrêtant après chaque personne.
Les élèves remplissent la grille suivante.

Objet Description

Repasser l’enregistrement en continu. Les élèves font l’exercice pendant l’écoute.


Nouvelle écoute où les élèves vérifient leurs réponses.

36
Transcription
Au commissariat du XXe arrondissement
1. Bonjour ! J’ai perdu mon agenda. C’est un cadeau de ma tante et je l’aime beaucoup. C’est un agenda
plutôt grand, rectangulaire, en plastique orange. Mon numéro de téléphone ? C’est le 06 44 23 11 99.
2. Allô ? Le commissariat ? Oui, bonjour. J’ai trouvé dans le métro une boîte carrée en métal vert foncé.
Non, il n’y a pas de nom, ni de numéro de téléphone sur la boîte. Qu’est-ce qu’il y a dans la boîte ? Euh…
Des instruments. Peut-être qu’ils servent à mesurer la température. À qui dois-je m’adresser ?
3. Allô ? J’ai trouvé un objet euh… très spécial devant ma porte. C’est plutôt rond, en porcelaine blanche et en
acier. Ça fait penser à une statue moderne, ou à des cuvettes de WC, je ne sais pas. Qu’est-ce que je dois faire ?

Corrigé
1er dessin : no 2 - 4e dessin : no 1 - 6e dessin : no 3

 Cahier d’exercices, page 11, exercice 3


Corrigé
1. Ça sert à quoi ?
2. Elle est de quelle couleur ?
3. C’est en quelle matière ?
4. Ça pèse combien ?
5. Elle est de quelle forme ?
6. Il est comment ?

 Cahier d’exercices, page 12, exercice 4


Les élèves font d’abord l’exercice en classe, oralement, puis par écrit à la maison.

Corrigé
1. C’est rond, en plastique blanc. Ça ressemble à un plat. Ça sert à porter des objets.
2. C’est de couleur claire. Ça ressemble à un sac en papier mais c’est un vase.
3. C’est rectangulaire et de couleur foncée. C’est en papier et en carton. Ça ressemble
à un livre mais c’est une boîte qui sert à cacher des objets.

LES ACCIDENTS DE LA ROUTE - LES ACCIDENTS D’AVION


Les élèves observent les encadrés.
Rappeler le sens de atterrissage et de décollage, vus dans la dernière unité d’À ton tour ! 2. Expliquer
rater = ne pas réussir et attirer leur attention sur les deux sens du verbe (voir rater le bus, unité 1).
Expliquer aussi dizaine = onze ou douze ou treize… Donner aussi vingtaine, trentaine, etc.
On peut revenir sur la compréhension orale, page 21, pour faire assimiler le vocabulaire.

Faire l’exercice 3.

 Exercice 3, p. 23
Corrigé
De gauche à droite et de haut en bas :
Accidents de la route : 4 - 7 - 5 - 2 - 3 - 1 - 6
Accidents d’avion : 11 - 8 - 13 - 10 - 9 - 12

 Cahier d’exercices, page 12, exercice 5


Corrigé
Il roulait trop vite.
Il a glissé dans un virage, puis il est rentré dans une voiture.
Il est mort dans l’accident.

37
 Cahier d’exercices, page 13, exercice 7
Corrigé
passagers - raté - atterrissage - champ - feu - survivant - enquête - crash

EXPRIMER LA SURPRISE
Demander aux élèves de relever, dans le dialogue de la page 20, des expressions de surprise (Ça alors !
Je n’en reviens pas !).
Faire lire la bulle. Les élèves auront à utiliser ces formules dans À ton tour !

EXPRIMER LA PEUR
Demander aux élèves de retrouver dans le dialogue une expression de peur (J’avais une de ces trouilles !).
Faire lire la bulle, puis passer à À ton tour !

À ton tour !

Le professeur fait lire l’encadré aux élèves. Il explique que l’élève qui raconte la nouvelle incroyable doit
reprendre le lexique des différents encadrés de l’unité. L’autre élève utilise les expressions de surprise
présentées dans la bulle correspondante.
Les élèves ne doivent utiliser que le passé composé et développer la nouvelle à raconter en quelques lignes.
Désigner deux élèves. Les élèves jouent la scène devant le reste de la classe qui prend des notes pour
relever les erreurs.

Productions possibles
— Un voleur a cambriolé notre appartement ! Il a pris tout notre argent mais il a oublié les bijoux
de ma mère !
— Incroyable !

— Un criminel est entré chez mon voisin et il l’a tué avec un revolver Magnum 4 !
— C’est pas vrai !

 Cahier d’exercices, page 12, exercice 6


Corrigé
1 : J’ai eu une de ces trouilles ! - Au secours !
2 : Incroyable ! - J’en reviens pas !
3 : Ça m’agace ! - Je ne peux plus te supporter ! - J’en ai marre ! - Ça suffit !

Pages 24 - 25
L’IMPARFAIT
Reprendre le dialogue et demander aux élèves de relever les verbes à un temps qu’ils ne connaissent
pas encore. Expliquer qu’il s’agit de l’imparfait. Expliquer la formation de l’imparfait. Faire conjuguer
plusieurs verbes oralement.
Attirer l’attention sur la conjugaison du verbe être et sur celle des verbes en –ger et –cer.
Faire conjuguer les verbes être, avoir, finir, interroger, commencer, payer et étudier par écrit. Insister sur
les particularités de certains verbes (payer - nous payions, étudier - nous étudiions) et leur prononciation
(faire ressortir les deux –i).
Passer à l’emploi de l’imparfait. Expliquer qu’on utilise l’imparfait pour raconter des souvenirs, des habi-
tudes et pour décrire dans le passé.
Passer à l’exercice 1.

38
 Exercice 1, p. 24

Corrigé
était - habitait - avait - commençait - s’entraînait - prenait - allait - poursuivait - interrogeait -
arrêtait - rentrait - regardait

 Cahier d’exercices, page 13, exercice 8

Corrigé
Commencer : je commençais - nous commencions
Venir : tu venais - ils venaient
Comprendre : on comprenait - vous compreniez
Étudier : nous étudiions - elles étudiaient
S’amuser : tu t’amusais - on s’amusait
Interroger : il interrogeait - nous interrogions

 Cahier d’exercices, page 13, exercice 9

Corrigé
étais - avait - téléphonait - pouvait - voulait - avait - écrivait - envoyait - recevait - jouait - choisis-
sions - faisions - était - décidait - mangeait - prenait - avions - étaient - travaillaient - sortaient

Sur le modèle de l’exercice 9 du cahier d’exercices, les élèves doivent raconter la vie de leurs grands-
parents. Le professeur donne une liste de verbes concernant surtout des activités quotidiennes aux élè-
ves se lever, se laver, aller, manger, acheter, prendre, avoir, faire… Chaque élève produit à voix haute
une phrase en mettant un de ces verbes à l’imparfait.
Les autres élèves interviennent pour corriger. Le professeur écrit la phrase correcte au tableau. L’exer-
cice fait, il demande à un élève de lire la production à voix haute.

L’IMPARFAIT ET LE PASSÉ COMPOSÉ


Recopier au tableau les phrases du dialogue suivantes : Il était tard. Je marchais dans le parc. Il n’y
avait personne. Tout d’un coup, j’ai vu un homme devant moi.
Expliquer tout d’un coup.
Donner un autre exemple : Il faisait beau. Il y avait du soleil. Les touristes se promenaient sur la plage.
Tout d’un coup, on a entendu Au secours !
Expliquer qu’on utilise l’imparfait pour décrire un cadre (moment de la journée, temps qu’il fait, person-
nes présentes, sentiments éprouvés par ces personnes) et le passé composé pour situer des événements
(actions qui ont un début et une fin précis) à l’intérieur de ce cadre.
Matérialiser l’opposition imparfait/passé composé par la ligne du temps suivante en utilisant l’un des
exemples ci-dessus.

Cadre : Ιl faisait beau. Il y avait du soleil. Les touristes se promenaient sur la plage.

Événement : Tout à coup, on a entendu Au secours !

Faire lire l’encadré grammatical. Expliquer le sens des adverbes comme tout à coup.
Demander aux élèves de faire des phrases en imitant les structures de l’encadré.
Passer à l’exercice 2.

39
 Exercice 2, p. 24

Corrigé
vous étiez - J’ai travaillé - je suis rentré - a vu - faisait - Il n’y avait - vous avez fait - j’ai regardé -
je suis allé - J’étais - Je dormais - j’ai entendu - C’était

Proposer le travail collectif suivant. Distribuer ce texte, dont les verbes au présent devront être classés
dans les deux colonnes d’une grille (cadre, événement) dessinée au tableau.

Il fait chaud. J’ai soif et je suis fatigué. J’ai besoin d’un jus d’orange. Je vais m’asseoir à la table d’un joli
café. Tout d’un coup, j’entends une voix qui m’appelle par mon nom. C’est une femme que je ne connais
pas. Je suis très surpris. Elle me regarde, puis elle sourit. Elle me demande : Alors, Lucien ? Tu as oublié
tes copains ? Alors, je la reconnais. C’est Manon, une camarade de classe. C’est incroyable !

 Cahier d’exercices, page 14, exercice 10

Corrigé
1. Je roulais - il a perdu
2. Elle était - a sonné
3. volait - a pris
4. était - elle n’avait pas
5. Il est allé - il était
6. a raté - elle s’est cassé

 Cahier d’exercices, page 14, exercice 11

Corrigé
a mal commencé - n’a pas sonné - je suis arrivée - je suis entrée - étaient - n’était pas - Il m’a
donné - je suis rentrée - Il y avait - je ne voulais pas - J’ai allumé - elle ne marchait pas - J’ai pris -
je n’avais plus - parlait - j’ai décidé - J’ai sonné - j’ai attendu - ne m’a ouvert - n’était pas - je suis
rentrée - marchait - regardait - J’étais

L’EXPRESSION DE LA DURÉE
Donner des exemples de chaque structure au tableau et expliquer son emploi.

à partir de marque le point de départ d’une durée À partir de demain, je vais faire du sport.
à venir
pendant indique une durée finie Il a travaillé pendant tout le week-end.
Nos magasins sont ouverts de 9 heures du matin à
de… à marque le début et la fin d’une action
9 heures du soir.
jusqu’ indique la limite d’une durée
Je peux sortir jusqu’à minuit.

Jusqu’en mars, il fait très froid dans mon village.
+ en
depuis marque le point de départ d’une action qui Je fais du piano depuis cinq ans.
continue encore dans le présent Je n’ai pas mangé depuis midi.

Préciser que depuis est suivi du présent ou du passé composé négatif.


Faire relever un terme de durée dans le dialogue (jusqu’à minuit), puis demander aux élèves de faire des
phrases avec chaque terme de durée.

40
Faire observer l’encadré grammatical, page 25.
Faire les exercices 3 et 4.

 Exercice 3, p. 25

Corrigé
1. jusqu’à - 2. Du, au, de, à, de, à - 3. pendant - 4. À partir de

 Exercice 4, p. 25
Faire lire l’énoncé et observer les dessins. Les élèves peuvent raconter l’histoire oralement, puis faire
l’exercice par écrit en classe ou à la maison. Bien préciser aux élèves qu’ils doivent utiliser des adverbes
comme tout à coup et des expressions de durée.

Corrigé
Il était onze heures du soir. J’étais seul. Je marchais dans la rue. Soudain, j’ai vu un homme
devant moi qui me menaçait avec un revolver. Il voulait prendre tout mon argent. J’avais très
peur. Tout d’un coup, des voitures de police sont arrivées. Les policiers sont descendus et ont
poursuivi le voleur. Ils l’ont arrêté. Ils l’ont emmené au poste. Ils l’ont interrogé jusqu’au matin/
pendant des heures.

 Cahier d’exercices, page 15, exercice 12

Corrigé
1. Pendant - 2. À partir d’ - 3. jusqu’à - 4. Jusqu’en - 5. de, à - 6. du, au, de, à - 7. depuis - Depuis

 Cahier d’exercices, page 15, exercice 13


Les élèves peuvent raconter l’histoire oralement, puis faire l’exercice par écrit en classe ou chez eux.

Corrigé
Il faisait très beau. J’étais très content. Je regardais les enfants qui jouaient au ballon dans le
parc. Tout d’un coup, quelqu’un est passé près de moi très vite et m’a pris mon sac. J’ai été très
supris. Je me suis lancé à sa poursuite mais j’ai perdu l’équilibre et je suis tombé. Alors, j’ai
crié Au secours ! Au voleur ! mais il était trop tard. Le voleur était déjà loin ! J’étais très énervé.
Dans mon sac, il y avait de l’argent, mon portable et mes plus belles photos de vacances.

Le polar français Pages 26 - 27


Les deux documents ont pour but de montrer la grande tradition du polar français. Le premier document
présente un film policier français d’Olivier Marchal, ancien commissaire de police. Le deuxième fait décou-
vrir aux élèves un personnage classique : le commissaire Maigret.

DOCUMENT 36, quai des Orfèvres


Avant d’aborder le document, le professeur déclenche une discussion en langue maternelle sur les polars.
Demander aux élèves s’ils aiment les films policiers ou les séries policières à la télévision, leur demander
s’ils lisent des romans policiers. Leur faire citer des films ou des romans policiers français ou grecs.

Faire lire le texte et demander aux élèves de relever tous les mots appartenant au champ lexical du polar.
Les élèves relèveront sans difficulté police, recherche, PJ, commissaire, gang, attaque, chef de la police, a
tiré, policier, mort, prison, flics. Expliquer subordonnés avant de l’ajouter à la liste.

Donner vingt minutes environ pour une nouvelle lecture du document. N’expliquer aucun mot, mais leur
donner directement l’exercice 1 à faire pour qu’ils élucident seuls le sens des mots clés. Le professeur
corrige avant de passer aux questions suivantes.

41
Donner encore dix minutes pour une troisième lecture, puis faire l’exercice 2.
Les élèves lisent le texte une dernière fois et font l’exercice 3, à deux. Mise en commun.

 Exercice 1, p. 26

Corrigé
1. un polar - 2. un braqueur - 3. un flic - 4. une bavure - 5. ripou

 Exercice 2, p. 27

1. L’affiche du film d’Olivier Marchal


2. La police judiciaire à Paris
3. Le film d’Henri-Georges Clouzot

 Exercice 3, p. 27

1. Faux - 2. Vrai - 3. Vrai - 4. Faux - 5. Vrai

DOCUMENT Jules Maigret : Un commissaire célèbre


Faire lire le texte silencieusement. Faire l’exercice correspondant, le corriger, puis poser des questions aux
élèves pour passer en revue tout le texte. Que présente ce document ? (Un commissaire français, Jules
Maigret.) Comment est le commissaire Maigret ? (Il mesure 1 m 80 et pèse 100 kilos.) Pourquoi son nom
de famille est drôle ? (Parce qu’il n’est pas maigre.) A-t-il vraiment existé ? (Non. C’est un personnage
de roman.) Qui a écrit ces romans ? (Georges Simenon.) De quelle nationalité est cet écrivain ? (Il est
belge.) De qui s’est inspiré Simenon pour créer son personnage ? (Du patron de la PJ, M. Nicolle.) Com-
ment est le caractère de Maigret ? Les élèves citent le deuxième paragraphe du document. Le professeur
explique certains mots difficiles comme bougon (grognon, râleur).
Demander aussi aux élèves pourquoi, d’après eux, le fond du texte est noir et leur donner film noir
(= polar, film policier). Leur demander également d’observer les illustrations et de dire quel objet caracté-
rise le commissaire (la pipe).
Pour finir, les élèves présentent oralement Jules Maigret sans lire le document, puis passent à À ton tour !

 Exercice 4, p. 27

Corrigé
Phrases à cocher :
Il s’est inspiré d’un vrai commissaire de la PJ.
Il est né en 1931.
C’est un homme qu’on ne trouve pas toujours sympathique.
Il cherche à comprendre pourquoi on devient un criminel.

À ton tour !

Les élèves travaillent avec leur voisin ou en groupes de 3 à 4 élèves. Ils peuvent s’inspirer du dialogue, de
l’exercice 1, page 22 (lexique) ou des exercices 2 et 4 (grammaire).
Avant de faire travailler les élèves, le professeur leur demande de choisir le support de leur production
(film, série télévisée, page de roman) et de réfléchir aux différents détails. Qu’est-ce qu’on va mettre
en scène exactement ? Un vol ? Une attaque de banque ? Un meurtre ? Un cambriolage ? Une enquête
policière ? Où se passe la scène ? Quels sont les personnages ? Y a-t-il un personnage avec un caractère
particulier comme Maigret ? Que font les personnages ?, etc.
Il serait utile d’imposer le nombre de mots à produire (80-100 mots).
Le professeur passe dans les rangs pour suggérer des mots utiles ou surveiller la production. Une fois le
travail terminé, les élèves lisent leur production devant la classe.
Le professeur peut également faire participer toute la classe à la production d’une seule scène de polar au
tableau.

42
Cahier d’exercices page 17

Les sons [F] et [E]

Comptine  Piste n° 13
Recopier la comptine au tableau. Passer l’enregistrement, puis la faire lire plusieurs fois. Souligner
d’une craie rouge le son [E] et d’une craie bleue le son [F].

 Exercice 1  Piste n° 14
Passer l’enregistrement. Les élèves répètent.

 Exercice 2  Piste n° 15
Même démarche que pour l’exercice 1.

 Exercice 3  Piste n° 16
Exercice de discrimination entre les sons [F] et [E]. L’exercice fait, on peut repasser l’enregistrement
et demander aux élèves de prononcer chaque mot.

Transcription
0. courageux
1. rêveur
2. seul
3. il veut
4. neuf
5. acteur

Corrigé
[F] : 3, 5
[ø] : 1, 2, 4

 Exercice 4  Piste n° 17
Exercice de discrimination entre les sons [F], [E] et [e]. L’exercice fait, on peut repasser l’enregistre-
ment et demander aux élèves de prononcer chaque mot.

Transcription
0. professeur
1. affectueux
2. le
3. milieu
4. meurtre
5. je

Corrigé
[F] : 1, 3
[E] : 4
[e] : 2, 5

43
 Exercice 5  Piste n° 18
Dictée. Passer l’enregistrement au moins trois fois.

Transcription - corrigé
1. Le voleur a peur des cambrioleurs.
2. Je veux voir votre sœur à neuf heures.
3. Deux œufs au beurre, c’est délicieux !

 Exercice 6
Production de poème avec les sons étudiés.

Corrigé
Production libre.

Cahier d’exercices page 16

Un airbus s’abîme au large de New York


Si le professeur décide de faire cette compréhension en classe, il peut d’abord demander aux élèves
de lire le texte et d’encercler tous les mots qui appartiennent au champ lexical du fait divers. Mise en
commun. Les élèves répondent aux questions à la maison.

 Exercice 1

Corrigé
1 2 3 4 5

c d a e b

 Exercice 2

Corrigé
Avion : Airbus A320
Jour et heure de l’accident : Jeudi, à 15 h 03
Lieu de l’accident : Dans les eaux de l’Hudson à New York
Nombre de passagers : 150
Nombre de personnes qui travaillent dans l’avion : 5

 Exercice 3

Corrigé
Phrases à cocher : no 2, 3 et 5.

 Exercice 4

Corrigé
Cause de l’accident : oiseaux

44
Objectifs
Comprendre un bulletin météorologique
Décrire le temps qu’il fait
Parler de sa vie future
Décrire ses projets professionnels
Lexique
Le bulletin météorologique
Ma vie future
Mes projets professionnels
Quelles qualités pour quel métier ?
Communication
Exprimer l’enthousiasme
Grammaire
Futur simple
Parler de l’avenir
Si + présent… futur/impératif
Pronoms COI (lui, leur)
Superlatif
Phonétique
Les accents sur la lettre -e.
Documents
Des inventions géniales : L’alphabet Braille, le robot iCub
Tâche finale
Exposer ses projets d’avenir sur un forum

Donner à conjuguer, par écrit, à l’imparfait les verbes jouer, finir, prendre, manger, commencer,
étudier et payer.
Donner une nouvelle fois à faire oralement l’exercice 4, page 25.
Demander à des élèves de raconter ce qui est arrivé à Noah dans l’unité 2.

Le professeur explique aux élèves, en langue maternelle, quelle sera la tâche finale de l’unité : parler de
ses projets d’avenir sur un forum.
Faire découvrir, à partir des illustrations du module (page 11) les thématiques de l’unité. Se reporter à
cette même page pour voir les objectifs de l’unité.

Pages 28 - 29
DIALOGUE, p. 28  Piste n° 19
Dans le dialogue, les personnages se préparent à partir en week-end de sports d’hiver. C’est l’occasion de
parler du temps qu’il fera, mais aussi de projets d’avenir.
Faire observer les dessins. Les élèves essaient d’identifier les personnages et de faire des hypothèses sur
le contenu du dialogue.

Première écoute (dialogue caché)


Passer l’enregistrement. Demander aux élèves qui on entend et de quoi parlent les personnages. Leur
passer de nouveau la première réplique (celle de Maxime) et leur demander où ils vont aller.

45
Deuxième écoute (dialogue caché)
Avant l’écoute, demander aux élèves de fermer leur livre. Leur dire qu’ils auront à répondre aux questions
suivantes : Est-ce que les prévisions météorologiques sont bonnes pour le week-end de neige ? Qui veut
devenir professeur de snow-kite ? Qui veut travailler dans un laboratoire ? Qui veut rencontrer un beau
garçon et se marier ?

Troisième écoute (dialogue découvert)


Lecture du dialogue pendant l’écoute. Poser les questions suivantes : Où vont Maxime, Juliette et Nour ?
(À la montagne. En week-end de neige. Aux Arcs.) Juliette sait quels vêtements elle va mettre dans sa
valise ? (Non. Elle ne sait pas.) Est-ce que les prévisions météo sont bonnes pour le week-end ? (Oui.
Elles sont très bonnes.) Qui est très content ? (Maxime.) Pourquoi ? (Parce qu’il va faire du snowboard.)
Rappeler le sens de sport de glisse et écrire le mot au tableau. Est-ce que Juliette est aussi contente que
Maxime ? (Non. Elle n’est pas aussi contente que lui.) Qu’est-ce que Maxime veut faire comme métier
plus tard ? (Il veut être moniteur de snow-kite.) Indiquer l’illustration correspondante. Pour Nour, c’est un
métier intéressant ? (Non.) Que veut faire Nour plus tard ? (Elle veut travailler dans un laboratoire. Elle
veut être chercheuse.) C’est un métier facile ? (Non, ce n’est pas un métier facile.) Et Juliette ? Elle veut
travailler plus tard ? (Non. Elle veut se marier.)
Demander aux élèves de commenter la réplique ironique de Maxime (Le rêve !). Si le professeur le sou-
haite, il peut demander à des élèves de relire le dialogue à voix haute, en faisant particulièrement atten-
tion aux intonations.

 Exercice 1, p. 28
Les élèves doivent justifier leurs réponses en reprenant les phrases du texte ou corriger les phrases de
l’exercice lorsqu’elles sont fausses.

Corrigé
1. Vrai - 2. Vrai - 3. Faux - 4. Vrai - 5. Faux - 6. Vrai - 7. Faux - 8. Faux - 9. Vrai

 Exercice 2, p. 28
Corrigé
2o dessin.

COMPRÉHENSION ORALE, p. 29  Piste n° 20


Le document de la compréhension orale fait découvrir aux élèves le vocabulaire ayant trait aux projets
professionnels.
Donner au moins cinq minutes pour que les élèves lisent l’énoncé et les questions.
Passer l’enregistrement une première fois.
Poser des questions aux élèves pour qu’ils puissent identifier le type de document présenté : Qui parle ?
De quoi elle parle ? (Du métier qu’elle veut faire.) Qu’est-ce que c’est comme document ? Attirer l’atten-
tion sur le mot témoignage de l’énoncé et l’expliquer en langue maternelle, si nécessaire (le rapprocher
du mot témoin vu dans l’unité 2).
Repasser le document. Les élèves répondent aux questions. Ils peuvent travailler à deux.
Nouvelle écoute. Les élèves vérifient leurs réponses.
Mise en commun.

 Exercice, p. 29
Transcription
Je suis entrée chez les Jeunes sapeurs-pompiers de Goussainville en septembre.
C’est un copain de collège qui m’en a parlé. Plus tard, je deviendrai pompier. Je sauverai des vies et je
prendrai des risques pour les autres. J’aime cette idée. Mes camarades, eux, ce sont les incendies qu’ils
aiment. Moi, ce qui me plaît surtout, c’est le sauvetage. Ici, les quatre années de formation nous préparent
au brevet de Jeunes sapeurs-pompiers, super utile pour passer professionnel. On s’entraîne deux à trois

46
samedis par mois de 8 h 30 à 17 h 30. On est 16 jeunes et 6 animateurs. L’ambiance est sympa. Le matin,
ce sont les cours théoriques (accidents domestiques, accidents de la circulation…). L’après-midi, on passe à
la pratique : secourisme ou incendie. Pendant les manœuvres, on apprend les gestes d’une intervention. Les
Jeunes sapeurs-pompiers ne vont pas au feu. Mais les cours nous permettent de découvrir ce métier difficile.
Sabine, 14 ans.

Corrigé
Quel métier veut faire l’adolescente ? Pompier.
Pourquoi ? Pour sauver des vies. Pour prendre des risques.
Combien de temps faut-il pour avoir l’examen… ? 4 ans.
Les enfants ont des cours deux à trois fois par mois.
Combien d’ados suivent les cours à Goussainville ? 16.
Qu’est-ce qu’ils apprennent pendant les cours théoriques ? Les accidents à la maison. Les accidents de la route.
Comment s’appelle la fille qui parle ? Sabine.
Le métier qu’elle veut faire est difficile.

Pages 30 - 31
LE BULLETIN MÉTÉOROLOGIQUE
Les élèves observent les dessins et les légendes de l’encadré.
Le professeur leur demande de dire quel temps il fait pendant les quatre saisons ou quel temps il fait dans
certains pays ou dans certaines régions de Grèce.
Il les renvoie aux prévisions météo du dialogue, page 28. Un élève va au tableau. Pour chaque phrase que
le professeur lit à voix haute, l’élève dessine le symbole correspondant.
Le professeur peut aussi faire une autre « dictée météorologique » au tableau ou demander à des élèves
d’en faire une (ils feront des phrases au présent) pendant que d’autres dessinent les symboles correspon-
dants au tableau.
Passer à l’exercice 1.

 Exercice 1, p. 30  Piste n° 21 


Transcription
Le 25 décembre, le temps sera couvert dans l’est. Il ne fera pas très froid. On prévoit 8 degrés à Strasbourg
et Metz.
Dans le nord, il pleuvra toute la journée.
En montagne, la température baissera jusqu’à moins 10 dans la nuit du 24. Il neigera sur Grenoble et les
stations de ski.
Dans l’ouest, des vents de plus de 100 km/h souffleront près des côtes. La tempête durera jusqu’au 26.
Dans le sud, le temps sera ensoleillé. Ciel bleu et soleil pour Noël, mais la température ne dépassera pas 10
degrés.

Corrigé
1re colonne : Sud - 2e colonne : Ouest - 3e colonne : Est - 4e colonne : Montagne - 5e colonne : Nord -
dernière colonne : Est, 8 degrés ; Sud, 10 degrés ; Montagne, - 10.

 Cahier d’exercices, page 18, exercice 1

Corrigé

47
MA FUTURE VIE
Le professeur peut poser différentes questions aux élèves sur leur vie future en introduisant les mots
nouveaux au fur et à mesure. Plus tard, à 18 ans, où est-ce que tu veux habiter ? Tu veux habiter seul
ou avec tes parents ? Est-ce que tu voudrais habiter avec des copains ? Tu veux aller à l’université ? En
Grèce ou à l’étranger ? Est-ce que tu veux te marier ? Est-ce que tu veux avoir des enfants ? etc. Indi-
quer les dessins du dialogue ressource ainsi que ceux de l’exercice 2, page 18, dans le cahier d’exercices,
pour expliquer le sens des mots.
Passer à l’exercice 2.

 Exercice 2, p. 30
Les élèves peuvent faire l’exercice à deux. Bien attirer l’attention des élèves sur le fait qu’il s’agit du blog
d’une fille pour qu’ils fassent correctement les accords.

Corrigé
quitté - me suis installée - vivre - colocation - à l’université - études - l’étranger - du travail -
travailler - atelier - Rencontrer - Me marier avec - Avoir - heureuse - divorcer

 Cahier d’exercices, page 18, exercice 2

Corrigé
1. Se marier - 2. Quitter ses parents - 3. Vivre en colocation - 4. Faire des études à l’étranger -
5. Déménager - 6. Vivre seul - 7. S’installer dans un studio - 8. Se séparer - 9. Avoir un enfant -
10. Un bureau - 11. Un laboratoire - 12. Un atelier

 Cahier d’exercices, page 19, exercice 3


Les élèves font d’abord l’exercice en classe, oralement, puis par écrit à la maison.

Proposition de corrigé
J’ai quitté mes parents quand j’avais vingt ans. Je me suis installé avec des copains dans un
grand appartement parce que je n’aimais pas vivre seul. La colocation, c’était sympa ! Je suis
allé à l’université à Paris pendant trois ans. Après, j’ai fait mes études à Londres. Je suis
revenu à Paris et j’ai trouvé du travail. J’ai travaillé dans un bureau pendant quinze ans. J’étais
comptable. J’ai rencontré une jolie fille, je me suis marié avec elle. On a eu trois enfants. On
est très heureux.

MES PROJETS PROFESSIONNELS - QUELLES QUALITÉS POUR QUEL MÉTIER ?


Le professeur peut commencer par reprendre le dialogue ressource et demander aux élèves quels métiers
veulent exercer Maxime et Nour.
Ensuite, les élèves observent le premier encadré. Le professeur peut leur demander quel métier de l’en-
cadré les intéresse et pourquoi. Il les aidera à justifier leurs réponses en leur fournissant le lexique néces-
saire. Il peut aussi s’appuyer sur le deuxième encadré pour leur demander quelles qualités, d’après eux,
sont requises pour exercer ces métiers.
Faire les exercices 3 et 4.

 Exercice 3, p. 31

Corrigé
1 2 3 4 5 6
f c e b a d

 Exercice 4, p. 31  Piste n° 22
Passer l’enregistrement. Les élèves font l’exercice. Nouvelle écoute pour que les élèves vérifient leurs
réponses. Après l’écoute, les élèves comparent avec leur voisin.

48
Transcription
1. Moi, je suis très courageux et j’adore le danger. J’ai besoin que ça bouge ! Je n’ai pas envie de travailler
dans un bureau ! Plus tard, j’irai au feu et je sauverai les blessés.
2. Moi, je suis passionné par l’espace. La Terre est trop petite pour moi, je veux étudier tout l’univers. Plus
tard, je partirai à la rencontre des extra-terrestres.
3. Moi, je suis rapide et j’ai du sang-froid. Face à des personnes malades ou accidentées, je suis capable de
prendre des décisions rapidement. La vue du sang ne me fait pas peur. Et puis, j’aime les contacts humains.
4. Moi, les études longues, ce n’est pas un problème. Je suis curieux. La question que je pose le plus sou-
vent, c’est : pourquoi ? Ma passion, c’est les sciences. Je veux comprendre le mystère de l’humain.
5. Moi, j’ai beaucoup d’imagination et je suis très créatif. J’aime les matières et les couleurs. Je veux faire un
métier artistique. En plus, je ne supporte pas la routine. Plus tard, je créerai des modèles dans mon atelier
qui seront portés par les plus beaux top models.

Corrigé
1. pompier - 2. astronaute - 3. urgentiste - 4. chercheur - 5. styliste

 Cahier d’exercices, page 19, exercice 4

Corrigé
1. créatif - 2. calme - 3. rêveur - 4. courageux - 5. rapide - 6. curieux

 Cahier d’exercices, page 19, exercice 5

Corrigé
1 2 3 4 5 6 7
c g a f d b e

 Cahier d’exercices, page 20, exercice 6

Corrigé
savoir garder son calme : urgentiste - avoir de la curiosité : chercheur - travailler avec rapidité : ur-
gentiste - aimer les rêves : astronaute - avoir du courage : pompier - avoir de la créativité : styliste

 Cahier d’exercices, page 20, exercice 7


Bien préciser aux élèves qu’ils devront utiliser les adjectifs et les expressions des exercices 5 et 6. Les
élèves peuvent lire leur production devant la classe. Les autres élèves prennent des notes pour corriger.

Corrigé
Production personnelle.

EXPRIMER L’ENTHOUSIASME
Demander aux élèves de relever, dans le dialogue de la page 28, une phrase pour exprimer l’enthou-
siasme (Trop top !). Les élèves ne doivent pas relever le rêve ! qui, dans le dialogue, est ironique.
Faire lire la bulle. Les élèves auront à utiliser ces formules dans À ton tour !

 Cahier d’exercices, page 20, exercice 8

Corrigé
1. Bonne idée !
2. Trop top !
3. C’est vrai ?
4. Le rêve !

49
À ton tour !

Le professeur fait lire l’encadré aux élèves. Il leur explique qu’ils doivent utiliser le lexique des trois der-
niers encadrés ainsi que les actes de communication de la bulle.
Désigner deux élèves pour jouer la scène devant le reste de la classe qui prend des notes pour relever les
erreurs.

Pages 32 - 33
LE FUTUR SIMPLE
Faire citer tous les temps et tous les modes déjà vus jusqu’à présent. Modes : Infinitif, indicatif et impéra-
tif. Temps : Présent, imparfait, passé composé, futur proche, passé récent, présent progressif.
Reprendre le dialogue et demander aux élèves de relever les verbes à un temps qu’ils ne connaissent pas
encore. Leur préciser qu’il s’agit du futur.
Leur faire lire l’encadré. Expliquer aux élèves qu’ils retiendront plus facilement la conjugaison s’ils rappro-
chent les terminaisons des trois personnes du singulier et de la 3e du pluriel de la conjugaison du verbe
avoir au présent.

Insister sur les points suivants :


pour les verbes en -tre et -dre, on enlève le -e pour former le radical du futur.
les verbes comme acheter et se lever ont un accent grave dans leur radical (j’achèterai, je me lèverai).
les verbes en -eler et -eter doublent leur consonne devant le -e muet (j’appellerai, je jetterai).
les verbes en -yer prennent -ier avant les terminaisons (je paierai, j’essaierai).
le -e des verbes comme jouer ou étudier ne se prononce pas (j’étudierai).

1. Donner des infinitifs et demander à chaque élève d’utiliser le verbe au futur, dans une phrase complète,
en le conjuguant à la personne qui lui a été attribuée.
Acheter/JeJ’achèterai des sandales. Tu achèteras des CD…
2. Donner des phrases au présent et demander aux élèves de les transformer au futur.
Je mange un sandwich. Je mangerai un sandwich…

Attirer l’attention sur la conjugaison des verbes irréguliers.


Demander aux élèves de donner l’infinitif des verbes qu’ils ont relevés dans le dialogue ressource.
Faire conjuguer les verbes irréguliers en attribuant une personne différente à chacun des élèves de la
classe.

Un élève consulte une voyante au sujet de son avenir. Les deux élèves utilisent des verbes au futur
simple.

Faire l’exercice 1.

 Exercice 1, p. 32

Corrigé
serai - deviendrai - chercherai - découvrirai - explorerai - ferai - travaillerai - marchera - ira -
verra - prendra - viendront

50
 Cahier d’exercices, page 20, exercice 9
Corrigé
Horizontalement : viendront – prendra – ferai – seront – pleuvra - irez - verras
Verticalement : voudrez - finiras – courrez - mettra

 Cahier d’exercices, page 21, exercice 10


Corrigé
aura – n’aura plus – n’utiliseront plus – pourront – comprendrons – sera – iront – sauront –
enverront – n’ira plus – fera

POUR PARLER DE L’AVENIR


Faire lire l’encadré des temps utilisés pour parler de l’avenir.
Expliquer que le futur simple s’utilise pour exprimer des actions qui se produiront dans un avenir proche
ou lointain (à la différence du futur proche).
Passer à l’exercice 2, puis à À ton tour !

 Exercice 2, p. 32  Piste n° 23
Transcription
1. Je vais aller voir mamie samedi.
2. Quand mamie était jeune, elle était institutrice.
3. Quand je serai grand, je serai informaticien.
4. Je suis allé voir un excellent film hier soir.
5. Je suis dans ma chambre.
6. Je courrai le 100 m aux Jeux olympiques.
7. À 18 ans, il courait le marathon.
8. Demain, je vais au marché.
9. Je vais à la plage.
10. Il vient de terminer ses études.

Corrigé
Passé : 2 - 4 - 7 - 10
Présent : 5 - 9
Futur : 1 - 3 - 6 - 8

À ton tour !

Les élèves parlent de leurs prochaines vacances. Ils doivent utiliser les temps indiqués dans l’encadré de
gauche.
Le professeur désigne des élèves qui parlent de leurs projets de vacances devant la classe. Le reste de la
classe prend des notes pour corriger ou faire des remarques.

SI + PRÉSENT… FUTUR/IMPÉRATIF
Familiariser les élèves aux notions d’hypothèse et de condition. Recopier, dans la dernière réplique de
Juliette, la phrase suivante.

Si tu fais quinze ans d’études, tu auras tes enfants à quarante ans !


condition résultat
hypothèse
Proposer aussi :
Si tu viens, n’oublie pas de prendre ton snowboard.
condition résultat
hypothèse

51
Expliquer que si + présent exprime quelque chose qui peut se réaliser dans le futur, mais qu’on n’utilise
jamais si + futur simple.
Faire observer l’encadré de la page 32.
Donner aussi un exemple où si est suivi de il/ils pour montrer l’élision de si (s’il). Bien préciser que l’éli-
sion n’a pas lieu devant elle/elles.

Le professeur divise la classe en groupes de 3 ou 4 élèves. Il distribue à chaque groupe une photocopie
des phrases suivantes. Les élèves complètent librement les phrases.
On peut chronométrer l’activité pour stimuler davantage les élèves. Au bout de sept à huit minutes envi-
ron, chaque groupe lit ses phrases devant la classe. Les autres groupes interviennent pour corriger.
S’il vient avec nous…
S’il y a de la neige…
Si tu l’invites…
Si vous voyez ce polar…

 Exercice 3, p. 32
Corrigé
1. ils m’achèteront - 2. avez - 3. va - 4. devient - 5. j’enverrai - 6. appelle

 Cahier d’exercices, page 21, exercice 11


Corrigé
1. je gagne - 2. fais - 3. dessine - 4. je suis - 5. travaillez - 6. tu auras - 7. tu vas - 8. je dirai

LES PRONOMS COI : lui et leur


Faire observer les phrases de l’encadré.
Recopier au tableau la dernière réplique de Nour : Tu lui dis de ne pas oublier son snowboard !
Demander aux élèves d’indiquer ce que remplace lui. Écrire = à Maxime.

Expliquer la notion de COI en donnant diverses phrases comme :


Je parle à Maxime.  Je lui parle.
Elle téléphone à Juliette.  Elle lui téléphone.
Nous écrivons à nos cousines.  Nous leur écrivons.
Préciser que lui et leur remplacent des noms de personne masculins et féminins.

Opposer la notion de COI à celle de COD en recopiant les phrases suivantes au tableau.
J’envoie une lettre à mamie.
COD COI
J’écris un mail à Nour.
COD COI

Proposer des phrases avec des COD. Les élèves remplacent les COD par des pronoms.
Je prends ma valise.  Je la prends.
Elle écoute la météo.  Elle l’écoute.
Nous regardons ces enfants.  Nous les regardons…

Même démarche avec des phrases contenant un COI.


Je souris à ces garçons.  Je leur souris.
Je parle à mon copain.  Je lui parle.
Je téléphone à Maria.  Je lui téléphone…

Donner la liste complète des pronoms COI : me, te, lui, nous, vous, leur et proposer l’activité suivante
pour que les élèves acquièrent des automatismes pour toutes les personnes.

52
Il téléphone (à moi).  Il me téléphone.
Ils envoient un paquet (à nous).  Ils nous envoient un paquet.
Elle sourit (à toi).  Elle te sourit.
Nous donnons rendez-vous (à vous) à cinq heures.  Nous vous donnons rendez-vous à cinq heures…

Faire observer l’encadré de la place du pronom personnel COI en rappelant aux élèves que la règle est la
même que pour les pronoms COD.
Demander aux élèves de mettre les phrases suivantes au passé composé, au passé récent et au futur proche.
Je lui téléphone.  Je lui ai téléphoné.  Je vais lui téléphoner.
Il lui sourit.
Elle leur parle.
Nous lui écrivons.
Vous leur offrez un CD.

Préciser que lorsque le participe passé des verbes au passé composé est précédé de lui/leur il n’y a pas
d’accord, contrairement à l’emploi de le, la, les devant le participe.
J’ai téléphoné à Anna.  Je lui ai téléphoné.
J’ai invité Anna.  Je l’ai invitée.

Faire observer l’encadré des verbes suivis de à + COI. Demander aux élèves d’employer ces verbes dans
des phrases complètes, puis passer à l’exercice 4.

 Exercice 4, p. 33
Les élèves peuvent travailler à deux. Lors de la correction, le professeur fait écrire les phrases à produire
au tableau. Le reste de la classe intervient pour corriger.

Corrigé
1. Maxime lui sourit.
2. Nous leur envoyons des mails.
3. Juliette et Nour lui offrent un cadeau.
4. Je lui ai passé un coup de fil.
5. Juliette va lui parler.
6. Vous leur avez écrit pour Noël ?

Un élève propose une phrase avec lui/leur à son voisin. Celui-ci reconstitue la phrase avec un nom COI,
puis propose à son tour une phrase avec lui/leur.
Je lui téléphone.  Je téléphone à Pierre.  Je leur raconte une histoire…

 Cahier d’exercices, page 21, exercice 12


Corrigé
Mes copains : J’appelle mes copains. Je comprends mes copains. J’invite mes copains à ma fête. Je
déteste mes copains. Je retrouve mes copains au stade.
À mes copains : Je téléphone à mes copains. Je donne une invitation à mes copains. Je parle à mes
copains. J’envoie des mails à mes copains. Je raconte ma journée à mes copains.

 Cahier d’exercices, page 22, exercice 13


Corrigé
Tous les verbes sont suivis de la préposition à, sauf J’aime et je vois.
Je parle souvent à ma copine Adeline. Quand je rentre chez moi, je lui envoie des mails ou je lui
téléphone. Je l’aime beaucoup. Quand je la vois à l’école, je lui souris. Je lui offre toujours un
cadeau pour son anniversaire. À Noël, je lui souhaite un joyeux Noël.

53
 Cahier d’exercices, page 22, exercice 14
Corrigé
1. Oui, je lui ai parlé.
2. Oui, je leur ai envoyé une carte de Noël.
3. Non, je ne vais pas lui offrir de cadeau.
4. Oui, je vais leur téléphoner.
5. Oui, on va lui dire au revoir.
6. Oui, je leur raconte des histoires drôles !

LE SUPERLATIF
Faire observer l’encadré des superlatifs, page 33. Attirer l’attention sur l’absence d’article lorsque le
superlatif porte sur un nom : le plus d’argent, le moins de courage.
Attirer également l’attention sur les deux places possibles du superlatif : la plus grande station des Alpes/
la station la plus grande des Alpes.
Faire lire, enfin, l’encadré des superlatifs irréguliers. Demander aux élèves de chercher dans le dialogue,
page 28, un superlatif irrégulier (Ce sera la meilleure journée du week-end pour les fans de glisse.) Puis
leur demander de produire des phrases avec le plus, le moins, le plus de, le moins de, le meilleur, le mieux.
Passer à l’exercice 5.

 Exercice 5, p. 33
Corrigé
1. le moins bon - 2. les plus sportifs - 3. la meilleure - 4. le moins bien - 5. le mieux - 6. la moins
courageuse - 7. les meilleurs - 8. le plus de

Pages 34 - 35
Les deux documents présentent deux inventions. L’une, l’alphabet Braille, est une invention française d’il
y a deux siècles. L’autre, le robot iCub, est une invention récente qui nous projette dans le futur.
Avant d’aborder les documents, le professeur peut faire, avec les élèves, la liste des dix inventions qui leur
paraissent les plus importantes. Il les aidera à trouver les mots nécessaires et recopiera cette liste au tableau.

DOCUMENT Une invention géniale


Faire observer le titre et les photos. Demander aux élèves de faire des hypothèses, en langue maternelle
si nécessaire, sur l’invention qui est présentée dans le document.
Donner vingt minutes environ pour une première lecture. N’expliquer aucun mot, les premières questions
du texte portant sur l’élucidation du sens des mots difficiles.
Les élèves font les exercices 1 à 3. Ils peuvent travailler à deux. Correction collective.
Donner encore dix minutes pour une nouvelle lecture, puis faire l’exercice 4. Mise en commun. Les élèves
justifient leurs réponses en citant les phrases du texte.

 Exercice 1, p. 34
Corrigé
aveugle, malvoyant

 Exercice 2, p. 34
Corrigé
sellier, répétiteur, professeur

 Exercice 3, p. 34
Corrigé
1 2 3 4 5
c d e b a

54
 Exercice 4, p. 34

Corrigé
1. Vrai - 2. Vrai - 3. Faux - 4. Vrai - 5. Vrai - 6. Faux - 7. Faux

DOCUMENT C’est déjà demain !


Les élèves lisent le texte silencieusement, puis répondent à la question 5.

 Exercice 1, p. 35
Demander aux élèves de justifier leur réponse en citant des phrases du texte. Les élèves relèveront sans
difficulté créé à l’image d’un enfant ou il mesure 1 mètre de haut ou encore bouger la tête et les yeux,
attraper des objets…

Corrigé
3e photo.

Donner dix minutes environ pour une nouvelle lecture, puis faire l’exercice 2. Les élèves peuvent travailler
à deux. Mise en commun.

 Exercice 2, p. 35

Corrigé
Nom de l’invention ? iCub
Taille ? 1 mètre de haut
Poids ? 23 kilos
À quoi il ressemble ? À un petit enfant.
Qui l’a fait ? Des chercheurs qui viennent de plusieurs universités européennes.
Combien de temps il a fallu pour le fabriquer ? Cinq années.
Coût ? Plusieurs millions d’euros
Pourquoi iCub est-il extraordinaire ? Parce qu’il est capable d’apprendre comme un petit enfant.

À ton tour !

Avant de faire travailler les élèves, le professeur attire leur attention sur le fait qu’ils doivent s’adresser à
un forum dont le thème est les projets d’avenir des ados. Ils devront reprendre le lexique de l’unité (Ma
future vie, Mes projets professionnels, Quelles qualités pour quel métier) et utiliser les temps indiqués
dans l’encadré Pour parler de l’avenir.
Donner vingt minutes au moins pour que les élèves aient le temps de rédiger leur production. Chaque
élève lit ensuite son texte devant ses camarades. Ceux-ci prennent des notes pour corriger et faire des
remarques. On peut applaudir la meilleure production.

Cahier d’exercices page 24

Les accents sur la lettre -e

Comptine  Piste n° 24
Recopier la comptine au tableau. Passer l’enregistrement, puis la faire lire plusieurs fois.
Faire lire l’encadré théorique. S’arrêter après chaque étape et demander aux élèves de donner des
exemples de chaque cas en regardant dans leur livre. Passer aux exercices.

 Exercice 1  Piste n° 25
Passer l’enregistrement une première fois, les élèves font l’exercice. Recopier les deux phrases au
tableau. Un élève souligne les sons [é] et [è] pendant que le professeur repasse l’enregistrement.
Corriger éventuellement. Les élèves comparent leurs résultats avec ceux du tableau.

55
Corrigé
[é] = un trait ; [è] = deux traits
À la fête de l’été, ma mère est arrivée à la récré.

 Exercice 2

Corrigé
année, éléphant, vetement, vestiaire, dégonflé, arrestation, désolé, extérieur, dessinateur, énervement,
monastere, meme, réparer, regle, stressé, frere, collégien, fete, télévision, réseau

 Exercice 3

Corrigé
enquête, première, essayer, collège, vous êtes, casquette, arrêt, intérêt, colère, acne, chèvre, chercheur,
siècle, règlement, connecter, demenager, kilomètre, arrivee, matière, prêter

 Exercice 4  Piste n° 26
Dictée. Passer l’enregistrement au moins trois fois.

Transcription - corrigé
1. Ernest est stressé. On l’a arrêté. Il espère ne pas être suspect !
2. La matière de ce vêtement est de la chèvre.
3. Cet éléphant intelligent a déménagé l’année dernière. Il est en colère.
4. Cette enquête policière est ratée.

Cahier d’exercices page 22

À l’écoute des autres


Si le professeur décide de faire cette compréhension en classe, il peut d’abord demander aux élèves de lire
le texte et d’encercler tous les mots qui appartiennent au champ lexical des métiers et des projets d’avenir.
Mise en commun. On peut faire l’exercice 1 en classe. Les élèves répondent aux autres à la maison.

 Exercice 1

Corrigé
1 2 3 4 5 6 7
d e f c g b a

 Exercice 2

Corrigé
Elle écrit des articles sur les livres dans un grand journal : 7 - Elle fait le projet de devenir architecte : 1 -
Elle travaille au Monde pendant ses études : 3 - Elle écrit un livre : 10 - Elle fait des études à l’université :
2 - Elle part de son lycée : 5 - Elle a un enfant : 9 - Elle travaille dans une compagnie qui fait des livres : 6
- Elle travaille un an dans un lycée : 4 - Elle devient reporter : 8

 Exercice 3

Corrigé
1. Vrai - 2. Vrai - 3. Faux - 4. ? - 5. Vrai - 6. Faux

56
Colle, crayons, feutres, ciseaux
Matériel nécessaire
Feuille de papier Canson pour les affiches
Compétences Déchiffrer une petite annonce
Production orale Parler de son avenir
Écrire une courte histoire policière
Production écrite
Réaliser une affiche

Compréhension orale Comprendre un bulletin météorologique

Comprendre une petite annonce


Compréhension écrite
Comprendre des lettres de candidature
Discuter avec les membres de son groupe pour définir les
Interaction orale caractéristiques d’une émission de radio
Expliquer ses choix (titre, jingle, présentateur)

Le professeur explique l’objectif du projet. Il met les élèves dans la situation de communication. Leur
collège a une station Radio-collège qui était jusqu’à présent réalisée par les enseignants. Après décision
du principal, c’est à un groupe d’élèves passionnés de journalisme qu’il revient de créer une émission.
Le professeur divise la classe en groupes de trois ou quatre élèves. Chaque groupe prend en charge la
totalité des activités.

L’émission Interaction orale


Avant de commencer, le professeur peut expliquer tranche horaire et jingle (musique qui accompagne un
slogan publicitaire), si nécessaire.
Chaque groupe choisit, pour son émission, un titre, un jour de diffusion, une tranche horaire, un jingle
(petit morceau d’une musique connue) et les rubriques (différentes parties). Le professeur peut ensuite
mettre en commun tous les choix et voir quelles sont les propositions qui reviennent le plus souvent.

Le présentateur
La station de radio recherche le présentateur de l’émission.

1re étape : Production orale


Dans chaque groupe, un élève doit lire la petite annonce à haute voix en faisant des phrases complètes.
Le professeur passe dans les groupes pour rectifier les erreurs.

Corrigé
Radio-collège recherche un présentateur ou une présentatrice de 14-15 ans, dynamique,
passionné(e), qui aime les contacts humains, pour une émission tous les mercredis de 15 heures
à 18 heures. Vous avez une voix claire ? Vous avez du sang froid ? Vous êtes curieux ? Vous avez
des connaissances musicales et beaucoup de CD ? Envoyez votre mail à Radiocollege@gmail.com.
(radiocollège arobase gmail point com)

2e étape : Compréhension écrite


Tous les élèves lisent les lettres de candidature pour le poste de présentateur. Ils choisissent le présentateur.

3e étape : Production orale


Les élèves, à l’intérieur de chaque groupe, font part de leur choix et le justifient, puis le groupe choisit
son présentateur et écrit son nom.

La météo Compréhension orale  Piste n° 27


Chaque jour, Radio-collège donne des prévisions météorologiques. Passer l’enregistrement au moins deux
fois. Chaque élève fait l’activité individuellement. Il complète la carte de France avec les symboles que le
professeur peut avoir dessinés au tableau. Il compare sa carte à celle des autres membres de son groupe.

57
Mise en commun et corrections. Le professeur peut repasser une dernière fois l’enregistrement pour que
les élèves comprennent leurs erreurs.

Transcription
Demain, le temps sera très mauvais dans la partie nord du pays avec de la pluie et des orages. Dans l’est,
on attend de la neige pour l’après-midi et les températures ne dépasseront pas les 4 degrés à Lille et Stras-
bourg. Dans l’ouest, le temps sera couvert. Il pleuvra dans l’après-midi sur Nantes. Des orages éclateront
dans la région de Bordeaux où il fera jusqu’à 10 degrés. Dans le sud, la matinée sera ensoleillée, les vents
souffleront à plus de 80 km/h dans certaines régions. Il fera 11 degrés à Marseille et 13 à Nice.

Corrigé

Le micro-trottoir Production orale


Avant de commencer, le professeur peut expliquer ce qu’est un micro-trottoir (une enquête, un sondage
d’opinion réalisé dans la rue). Les élèves doivent dire comment ils voient leur avenir. Le professeur rap-
pelle aux élèves qu’ils doivent organiser leur discours (tout d’abord, ensuite, puis, enfin) et utiliser le futur
simple. Leur production doit se faire en continu, de façon fluide.
L’activité est à faire individuellement, au sein de chaque groupe. Le professeur passe dans les groupes
pour écouter les productions orales et corriger les erreurs.

Exemple de production
Comment je vois mon avenir ? D’abord, je quitterai mes parents et je m’installerai dans un studio
où je vivrai en colocation avec d’autres jeunes. Ce sera très cool ! J’irai à l’université pendant
trois ans, puis je ferai des études à l’étranger, aux États-Unis. Je voudrais devenir chercheur. Je
n’ai pas peur des études longues, je suis curieux, passionné par les sciences et j’ai soif d’appren-
dre. Plus tard, je me marierai avec une belle Américaine. Nous aurons beaucoup d’enfants. Nous
serons heureux et nous ne divorcerons jamais.

La série policière Production écrite


Les jeunes journalistes organisent un concours pour la rédaction de la série policière de leur émission. Les
élèves travaillent par deux pour écrire une histoire de 150 mots. Les élèves ont à monopoliser ce qu’ils
ont vu, particulièrement dans l’unité 2. Leur demander de faire preuve d’un peu d’humour, notamment
pour les noms de leurs personnages, de ne pas se contenter de raconter simplement les faits, mais de
décrire les personnages et d’expliquer leurs motivations. Puis, chaque groupe choisit le présentateur de la
série policière, le comédien qui lira l’histoire et l’histoire la plus réussie.

Exemple de production
La voiture roulait trop vite. Elle a glissé dans un virage et elle est tombée dans un ravin. Quand les
policiers sont arrivés, il y avait un mort… C’était une jeune femme, très jolie. Elle ressemblait à
un top model. À côté d’elle, il y avait un sac en cuir Tony Tenax, un styliste très à la mode. Per-
sonne ne la connaissait. On a appelé le commissaire Malabar. Le commissaire Malabar était un
flic curieux et très intelligent qui connaissait bien les hommes et surtout les assassins. Pour lui,
le monde des mannequins n’avait pas de secrets parce que, dans sa dernière enquête, le criminel
était photographe de mode. Il est retourné à Paris, il est allé chez Tony Tenax et il l’a arrêté. On
a retrouvé dans son bureau l’arme du crime, un revolver. « Je l’ai tuée parce que je l’aimais », a
dit Tenax. Il restera en prison pendant trente ans.

L’affiche Production écrite


Dans chaque groupe, les élèves réalisent une affiche pour annoncer le concours de la meilleure histoire
policière. Avant que les élèves ne se lancent dans la réalisation de leur affiche, l’enseignant peut leur rap-
peler les caractéristiques d’une affiche (accrocher l’œil et informer). Les élèves doivent essayer de trouver
des formules frappantes (des phrases nominales) pour le titre, notamment.
L’affiche sélectionnée par l’ensemble des élèves est accrochée dans la classe.

58
Activité 1
Révision de l’imparfait et du passé composé. Avant de commencer, le professeur peut demander aux
élèves de repréciser l’emploi de ces deux temps. Les élèves travaillent par deux. Mise en commun au ta-
bleau. Si ce point de grammaire n’est pas maîtrisé, le revoir avec toute la classe.

Corrigé
j’avais - n’a pas sonné - je me suis réveillée - J’ai essayé - elle ne répondait pas/elle ne m’a pas
répondu - Elle était - je me suis préparée - Je n’ai pas pris - je ne me suis pas lavée - je ne me
suis pas maquillée - Je suis descendue - étaient - J’ai couru - je suis arrivée - il était - attendait -
elle était

Activité 2
Révision de la comparaison. Faire bien observer les trois tableaux.

Corrigé
1. Jonas parle plus de langues que Pierre, il a plus d’expérience que lui et il a plus de sang-froid.
Mais il est moins créatif et moins dynamique (que lui) et il a un moins bon contact avec les en-
fants.

2. Pierre parle autant de langues que Charlie. Il est aussi dynamique que lui et il a autant de
sang-froid. Il a moins d’expérience que lui, mais il est plus créatif et il a un meilleur contact
avec les enfants que lui.

3. Je choisis Pierre. C’est lui qui a le moins d’expérience mais c’est lui qui est le plus créatif des
trois jeunes. Enfin, c’est lui qui a le meilleur contact avec les enfants.

Activité 3
Révision du lexique de la vie future et des métiers ainsi que du futur simple. Bien faire observer les illus-
trations. Les élèves doivent écrire dix phrases à partir de huit dessins.

Corrigé
Quand j’aurai dix-huit ans, je quitterai mes parents. Je vivrai en colocation avec des copains.
J’irai à l’université. Je deviendrai styliste de mode. Je travaillerai dans un atelier. Je dessinerai
de beaux vêtements. Un jour, je rencontrerai un beau garçon. Nous nous marierons. Nous aurons
des enfants. Nous serons heureux.

Activité 4
Révision du futur simple, du présent progressif, du passé récent et du potentiel ainsi que du lexique de la
description des objets. Les élèves lisent attentivement l’énoncé. Bien leur préciser qu’ils doivent impérati-
vement faire ce que l’énoncé demande. Leur texte prendra la forme d’une lettre. Exiger un texte d’environ
120 mots. Le travail peut être fait sur des feuilles volantes que l’enseignant ramassera. Lors de la correc-
tion, le professeur ciblera les fautes les plus fréquentes et fera revoir ces points.

Corrigé
Salut Anna !
La semaine prochaine, c’est l’anniversaire de Nikos. Je vais organiser une fête pour lui. Attention !
Ne lui dis rien ! C’est une surprise ! Il y aura un buffet super avec des gâteaux délicieux. La mu-
sique sera géniale ! On dansera et on s’amusera comme des fous ! Mais j’ai oublié une chose très
importante : le cadeau ! Je vais lui offrir un sac pour son ordinateur portable. J’ai déjà vu un sac
dans la vitrine de Googlick. Il est plutôt grand, rectangulaire, en plastique orange. J’irai l’acheter
demain parce que j’ai beaucoup de choses à faire. Je viens d’envoyer des mails aux copains et je
suis en train de préparer les CD. Si tu as le temps, viens m’aider ! Merci ! À +

59
Activité 5
Révision de l’expression de la durée et des temps. Lire le dialogue dans sa totalité avant de faire l’exer-
cice. Il y a parfois deux réponses possibles (présent progressif ou présent).

Corrigé
tu es en train de faire/tu fais - Je suis en train de surfer/Je surfe - Je cherche - Dans - nous par-
tons - tu veux - va - Je viens de visiter - tu peux - Tu trouveras - Depuis - jusqu’à - de - à - à partir
de - Tu viens - pendant

Pages 40 - 41
Compréhension orale  Piste n° 28

Transcription
— Allô Pauline ? Alors, comment se passent ces vacances ?
— Bof !
— Quoi, bof ? Il n’y a pas de neige à Megève ?
— Si.
— Vous ne faites pas de ski ?
— Non. Samedi, il y avait une tempête de neige, hier, il y avait du brouillard, aujourd’hui, il pleut.
— Pas de chance. Mais va te promener avec Pierre, alors.
— Ben justement. Pierre s’est cassé la jambe hier.
— Mais comment c’est possible ? Tu viens de me dire que vous n’aviez pas pu skier !
— Il a glissé sur du verglas et voilà. Il est à l’hôpital depuis deux jours.
— Oh là là ! le pauvre petit !
— Oh non ! Pas le pauvre ! Je ne peux plus le supporter ! Il s’énerve pour un oui ou pour un non. Il croit que
je suis son infirmière et il ne me dit jamais merci !

Corrigé
1. à la montagne
2. Faux
3. Brouillard : Dimanche - Tempête de neige : Samedi - Pluie : Lundi
4. Il a glissé sur du verglas. Il s’est cassé la jambe.
5. depuis samedi.
6. Pauline en a marre de Pierre.

Compréhension écrite

Corrigé
1. perdus.
2. Il se trouve à Calais.
3. À la mairie de Calais - Service Élections Recensement au rez-de-chaussée de l’hôtel de ville
4. 1. Non - 2. Oui - 3. Non - 4. Oui - 5. Oui

Production écrite

Exemple de production
J’aimerais devenir urgentiste. Pour moi, les études longues, ce n’est pas un problème. J’adore
apprendre. Et puis, la vue du sang ne me fait pas peur ! Je sais garder mon calme quand il y a un
accident. Je veux être médecin pour sauver des vies. Mes projets ? J’aurai mon bac, je quitterai
mes parents à 18 ans pour aller à l’université à Paris. Je vivrai en colocation avec des copains qui
feront des études. On étudiera beaucoup mais on s’amusera aussi ! Cléopâtre.

60
Objectifs
Faire son portrait d’adolescent
Parler de ses copains
Exprimer un désir ou une demande polie
Comprendre une page de roman sur l’adolescence
Lexique
Le physique
La crise d’adolescence
Le caractère
L’amitié
La dispute
Communication
Exprimer la sympathie
Exprimer l’antipathie
Consoler, rassurer
Grammaire
Le conditionnel présent
L’hypothèse si + imparfait… conditionnel
Réponses à une question négative : Si ou non
Les adjectifs indéfinis
Phonétique
Les graphies des sons [k] et [s]
Documents
Les amis célèbres dans la bande dessinée
Une page de roman : Des sales notes
Tâche finale
Écrire une lettre à une copine pour la rassurer et lui donner des conseils

Donner les verbes aimer, étudier, essayer, devoir, pouvoir et vouloir à conjuguer par écrit au futur.
Demander à des élèves de rappeler quels sont les futurs projets des personnages dans le dialogue
de l’unité 3.

Le professeur présente aux élèves, en langue maternelle, la tâche finale de l’unité : écrire une lettre à
une copine pour la rassurer et lui donner des conseils.
Faire découvrir, à partir des illustrations du module, page 42, les thématiques de l’unité. Se reporter éga-
lement à cette page du module pour voir les objectifs de l’unité.

Pages 44 - 45
DIALOGUE, p. 44  Piste n° 29
Le dialogue est une conversation entre Juliette et Nour. Y sont abordés deux thèmes typiquement ado-
lescents : la crise d’adolescence, le fait de se sentir mal dans sa peau, et les copains. Avant d’écouter le
dialogue, les élèves lisent le titre et observent les illustrations. Ils font des hypothèses sur le dialogue.
Le professeur fait décrire les dessins et écrit des mots importants (se sentir mal dans sa peau, consoler,
discuter…) au tableau.

61
Première écoute (dialogue caché)
Le professeur peut faire écouter ce dialogue en deux étapes.
1re étape : De Je ne sais pas quoi mettre à quelques copains sympas au collège ;
2e étape : De Qui, par exemple à je ne te parlerais plus.

Avant de faire écouter la 1re étape, le professeur dit aux élèves qu’ils devront trouver quels sont les pro-
blèmes de Nour. Faire écouter, les élèves répondent. Le professeur écrit d’autres mots clés au tableau
(boutons, mal à l’aise…)

Avant de passer à la 2e étape, le professeur dit aux élèves qu’ils devront trouver de qui parlent Nour et
Juliette et si elles aiment ces personnes ou pas.

Deuxième écoute (dialogue caché)


Faire une écoute de la 1re étape. Les élèves répondent aux questions suivantes : Nour a déjà choisi ses
vêtements pour la fête de Noah ? Elle est contente de son look ? Elle a du succès avec les garçons ? Que
lui dit Juliette pour la consoler ?
Avant de passer à la 2e étape, le professeur dit aux élèves qu’ils devront noter sur une feuille de papier le
plus possible de mots utilisés par les deux filles pour caractériser Maxime, Nour et Seb.

Troisième écoute (dialogue découvert)


Lecture du dialogue pendant l’écoute. Poser les questions suivantes : Quel est le problème de Nour ?
Juliette lui donne de bons conseils ? Comment Juliette trouve Maxime ? (Expliquer frimeur = personne qui
veut absolument attirer l’attention des autres en montrant, par exemple, son portable, ses vêtements de
marque, sa voiture, etc.). Comment Juliette trouve Noah ? Comment Nour trouve Seb ? Et Juliette ? Nour
aime quel genre d’amis ? Est-ce que Nour et Juliette sont d’accord à la fin du dialogue ? Qu’est-ce qui se
passe ?
Passer aux exercices 1 et 2.

 Exercice 1, p. 44
Les élèves doivent justifier leurs réponses en reprenant les phrases du texte ou corriger les phrases de
l’exercice lorsqu’elles sont fausses.

Corrigé
1. Vrai - 2. Faux - 3. Faux - 4. Vrai - 5. Faux - 6. Vrai - 7. Vrai

 Exercice 2, p. 44
Les élèves doivent justifier leurs réponses en reprenant les phrases du texte.

Corrigé
Qui…
…n’est pas marrant ? Seb
…a toujours des mésaventures ? Noah
…est passionné et curieux ? Seb
…n’est pas bête ? Seb
…veut toujours montrer qu’il est le plus intéressant ? Maxime
…est gentil ? Maxime, Noah, Seb
…n’ose pas trop parler aux filles ? Seb

COMPRÉHENSION ORALE, p. 45
Les trois documents de la compréhension orale ont un rapport avec le thème de l’amitié.
Ne pas oublier de demander, à la fin de la première écoute, de quel type de document il s’agit (de témoi-
gnages d’adolescents). Prévoir trois écoutes pour chaque document. Mise en commun.

62
 Exercice 1, p. 45  Piste n° 30

Transcription
Dans ma bande de potes, ils sont super sympas. Bien sûr, on n’est pas tous dans le même collège mais on
se voit assez souvent. Surtout, on chatte beaucoup sur Internet ou on est sur MSN. D’abord, il y a Alex. Il
est vraiment pas gros mais les filles le trouvent beau. Il s’intéresse à plein de choses. C’est mon meilleur
copain. Ensuite, il y a Seb. Son problème, c’est ses boutons, et la seule chose qui l’intéresse, c’est les jeux
vidéo en réseau. Il est très fort ! Il y a aussi Kévin. Lui, c’est un sportif, il joue au foot dans l’équipe du col-
lège. Il est trop baraqué ! Toutes les filles sont à ses pieds. Mathieu lui, son truc, c’est la physique. Il ne faut
pas lui parler d’autre chose. Il a peur des filles et il rougit dès qu’une fille lui parle.

Corrigé
De gauche à droite : Kévin - Mathieu - Alex - Seb

 Exercice 2, p. 45  Piste n° 31

Transcription
Avec Léa, on s’éclate tout le temps ! Elle a toujours des idées pour faire la fête. Quand on veut sortir ou
organiser une soirée sympa, c’est à elle qu’il faut demander. En plus, elle est toujours habillée hypermode et
sait ce qu’il faut faire pour avoir un look sympa.
Mathilde, elle, quand elle a des idées, c’est pour te donner un livre à lire. Elle connaît mieux les bibliothè-
ques que les discothèques. Mais à l’école, c’est une des premières et elle est toujours prête à aider ses
copines.
Ma meilleure amie, c’est Anne. Elle est toujours souriante et de bonne humeur. Elle connaît plein d’histoi-
res marrantes et elle fait un gâteau au chocolat délicieux. C’est avec elle que je fais du shopping. On a les
mêmes goûts.

Corrigé
1. Anne - 2. Léa - 3. Mathilde - 4. Léa - 5. Anne - 6. Anne - 7. Mathilde - 8. Mathilde

 Exercice 3, p. 45  Piste n° 32

Transcription
1. Une amie, c’est une fille à qui on peut dire beaucoup de choses, elle ne va rien répéter à personne. Et si
tu as des problèmes, elle t’aide. Ma meilleure amie est plus forte que moi à l’école alors on fait nos devoirs
ensemble. C’est ça aussi une amie !
2. Avec un ami, on peut parler de tout : des filles, de l’école, de l’avenir. Un ami sait écouter, ne juge pas et
ne répète rien.
3. Un ami, c’est mieux qu’un frère ! Avec un ami, tu peux tout faire et même des bêtises. Tu peux aussi dire
ce que tu veux. Moi, avec mes potes, on fait plein de choses marrantes. Quand on se dispute, ça ne dure
jamais longtemps.
4. Une amie, c’est quelqu’un qui te connaît très bien. On peut lui demander beaucoup de choses, elle est
toujours là. Elle est gentille avec toi. Et pour elle, c’est la même chose. Elle sait aussi que tu es là si elle a
des problèmes.

Corrigé
Les amis…
…s’aident entre eux : 1, 4.
…s’écoutent mais ne racontent pas leurs secrets : 1, 2.
…font des bêtises : 3.
…se connaissent bien : 4.
…parlent de tout : 2.
…sont gentils : 4.
…se disputent quelquefois mais ça ne dure pas : 3.

63
Pages 46 - 47

LE PHYSIQUE - LA CRISE D’ADOLESCENCE


Faire lire les encadrés. Mettre en rapport les phrases de l’encadré avec les trois dessins de la page 46
ainsi qu’avec les illustrations du dialogue. Attirer l’attention sur le fait que pas mal reste invariable (bulle
Attention !).
Demander aux élèves : Est-ce que Nour se trouve mignonne ? Est-ce qu’elle se sent bien dans sa peau ?
Est-ce qu’elle est à l’aise avec les garçons ?

LE CARACTÈRE
Demander aux élèves de relever ce que disent Juliette et Nour des garçons qu’elles connaissent.
Faire lire l’encadré lexical. Insister sur le féminin de rigolo et de radin (bulle Attention !). Expliquer les
adjectifs dont les élèves n’arrivent pas à élucider le sens. Le professeur peut utiliser l’exercice 2, page 26
du cahier d’exercices.
On peut aussi demander aux élèves d’utiliser les éléments du lexique pour commenter le caractère des
quatre personnages.
Passer aux exercices 1 et 2.

 Exercice 1, p. 46
Les élèves font l’exercice d’abord oralement, puis par écrit. Ils peuvent travailler à deux. L’exercice fait,
demander aux élèves de reprendre les mots du lexique pour décrire Seb.

Corrigé
Théo est moche et trop maigre. Il est mal dans sa peau et il a plein de complexes. Il est très
renfermé. Il n’est jamais à l’aise avec les filles. Quelquefois, il est méchant. Il est radin. Pas très
chouette, quoi !

 Cahier d’exercices, page 26, exercice 1

Corrigé
Elle est petite, mignonne, elle n’a pas de boutons. Elle se sent bien dans ses baskets. Elle n’a pas
de complexes, elle n’est pas renfermée et elle est à l’aise avec les garçons.

 Exercice 2, p. 46

Corrigé
1. Elle est égoïste.
2. Il est menteur.
3. Elle est radin(e).
4. Il est ouvert.
5. Elle est rigolote.
6. Elle est superficielle.

 Cahier d’exercices, page 26, exercice 2

Corrigé
1. Elle est menteuse.
2. Elle est rigolote.
3. Elle est frimeuse.
4. Elle est radin(e).
5. Elle est généreuse.

64
LA SYMPATHIE - L’ANTIPATHIE
Demander aux élèves de relever, dans le dialogue de la page 44, une phrase pour exprimer la sympathie
(Moi, je l’aime bien !) et une phrase pour exprimer l’antipathie (Moi, je ne peux pas le sentir !). Faire lire
les deux bulles.
Pour faire assimiler, les élèves peuvent faire des commentaires sur des acteurs ou des chanteurs qu’ils
connaissent.

CONSOLER, RASSURER
Faire lire la bulle et la mettre en rapport avec l’illustration. Demander aux élèves de relever, dans le dialo-
gue de la page 44, deux phrases pour consoler ou rassurer (T’inquiète pas ! C’est pas grave !).
Passer à l’exercice 4.

L’AMITIÉ - LA DISPUTE
Faire lire le premier encadré. Faire observer l’illustration pour expliquer bande de copains, se marrer, être
inséparables, avoir les mêmes goûts, discuter, confier ses secrets.
Attirer l’attention sur le fait que, au passé composé, le participe passé de faire ne s’accorde pas (dans
l’expression Elle s’est fait beaucoup d’amis).
Faire lire le deuxième encadré et le mettre en rapport avec les deux illustrations.
Poser les questions suivantes aux élèves : Est-ce que tu as des copains ? Combien de potes est-ce qu’il
y a dans ta bande ? Tu te fais facilement des amis ? Avec tes copains qu’est-ce que tu fais ? Est-ce que
vous êtes inséparables ? Est-ce que vous vous amusez ? Est-ce que tu peux leur dire tes secrets ? Est-
ce que tu peux parler de tes problèmes avec eux ? Est-ce que tu te disputes parfois avec tes copains ?
Qu’est-ce que tu fais alors ?
Faire l’exercice 3.

 Exercice 3, p. 47
Les élèves peuvent faire l’exercice à deux.

Corrigé
s’est fait - fait partie - s’entend bien - compter - goûts - discutent - confie - fait confiance

 Exercice 4, p. 47
Corrigé
Les deux copines qui se disputent : T’en fais pas ! Demain vous rigolerez ensemble !
Le garçon à qui on a volé de l’argent : C’est pas grave ! C’est seulement 5 €. Tu as encore de l’argent.
La jeune fille devant la salle d’examen : Allez, du courage ! Ça va aller ! Tu as beaucoup travaillé !
Le garçon qui est tombé : Tu as mal ! Je sais, c’est dur !

 Cahier d’exercices, page 26, exercice 3


Corrigé
1. On rigole bien ensemble. - 2. On est inséparables. - 3. On n’a pas tous les mêmes goûts mais
on s’entend bien. - 4. On peut discuter de nos problèmes.

 Cahier d’exercices, page 27, exercice 4


Corrigé
L’année dernière, en vacances, Chloé s’est fait un nouveau copain. Mathieu est devenu son meilleur
ami. Ils avaient les mêmes goûts. Ils rigolaient tout le temps ensemble. Ils s’entendaient bien.
Mathieu confiait tous ses secrets à Chloé. Il pouvait toujours compter sur elle. Ils étaient insépa-
rables. Mais un jour, Chloé a raconté les secrets de Mathieu à Tim. Ils se sont fâchés. Puis ils se
sont réconciliés. Aujourd’hui, Mathieu fait à nouveau confiance à Chloé.

65
 Cahier d’exercices, page 27, exercice 5

Corrigé
1. Il est chouette/Il est trop bien !
2. T’inquiète pas ! Je suis sûr que tu as eu une bonne note !
3. Elle m’énerve ! Je ne peux pas la sentir !
4. Allez, du courage !

 Cahier d’exercices, page 28, exercice 6

Corrigé
1. On s’est fâchés. - 2. Il est méchant. - 3. Je l’aime bien. - 4. Il est trop bien ! - 5. Elle se sent bien
dans ses baskets.- 6. Je le trouve pas mal. - 7. Il est très renfermé. - 8. Elle est intelligente.

À ton tour !

Le professeur fait lire l’encadré aux élèves. Il explique aux élèves qu’ils doivent utiliser le lexique ainsi que
les actes de communication (sympathie, antipathie) de l’unité.
Désigner deux élèves. Les élèves jouent la scène devant le reste de la classe qui prend des notes pour
relever les erreurs.
En dernière phase, les élèves écrivent un paragraphe sur leur meilleur ami. Chaque élève lit sa production
devant la classe. On peut applaudir la meilleure présentation.

Pages 48 - 49
LE CONDITIONNEL PRÉSENT
Dire aux élèves qu’ils ont déjà rencontré des verbes au conditionnel présent, à la 1re personne du pluriel,
pour formuler une demande polie : Je voudrais, j’aimerais, je pourrais.
Faire la liste de tous les modes et temps vus jusqu’à présent.
Modes : Infinitif, indicatif et impératif.
Temps : Présent, imparfait, passé composé, futur proche, futur simple, passé récent, présent progressif.
Avant de passer à la formation du conditionnel présent, faire une révision du futur simple et de l’imparfait.
Écrire au tableau la conjugaison du verbe rigoler au conditionnel présent. Les élèves essaient de déduire
sa formation.
Faire lire l’encadré Formation. Demander aux élèves de relever, dans le dialogue de la page 48, deux
verbes au conditionnel présent (j’aimerais, je ne te parlerais plus).

Les élèves font, à tour de rôle, les transformations suivantes.


1. Passage du futur au conditionnel présent :
Je pourrai  Je pourrais
Tu feras
Il choisira
Elle s’amusera
On se réconciliera
Nous serons
Vous aurez
Ils finiront
Elles voudront…

66
2. Passage du présent au conditionnel présent
Je vais  J’irais
Tu prends
Il est
Elle peut
On veut
Nous finissons
Vous ferez
Ils mangent
Elles sortent…

Faire l’exercice 1.

 Exercice 1, p. 48

Corrigé
1. n’aimerais pas - 2. Pourriez - 3. n’aurais pas - 4. serions - 5. voudraient - 6. ferais

 Cahier d’exercices, page 28, exercice 7

Corrigé
Faire : je ferais, vous feriez - Avoir : tu aurais, ils auraient - Être : elle serait, nous serions - Savoir :
on saurait, ils sauraient - Compter : je compterais, vous compteriez - Aller : tu irais, nous irions -
Prendre : on prendrait, vous prendriez - Se sentir : je me sentirais, il se sentirait

 Cahier d’exercices, page 28, exercice 8

Corrigé
1. Ils voudraient - 2. Je n’aimerais pas - 3. Elle pourrait - 4. Nous nous installerions - 5. Tu ne
confierais pas - 6. Vous feriez - 7. On s’entendrait - 8. Vous auriez

Passer à l’emploi du conditionnel présent. Faire lire l’encadré et demander aux élèves de produire des
phrases différentes pour chaque emploi avant de passer à l’exercice 2.

 Exercice 2, p. 48

Corrigé
Conseil : 4, 5 - Demande polie : 2 - Fait imaginaire : 3 - Désir : 1

L’HYPOTHÈSE : SI + IMPARFAIT… CONDITIONNEL


Recopier la dernière réplique de Nour : Si tu n’étais pas ma meilleure amie, je ne te parlerais plus.
Proposer d’autres phrases où la condition est difficilement réalisable.
Demander aux élèves de préciser à chaque fois le temps de la principale et celui de la subordonnée.
Expliquer que si + imparfait exprime quelque chose qui est difficilement réalisable.
Faire observer l’encadré de la page 48.
Rappeler que l’élision de si a lieu devant il/ils mais qu’elle n’a pas lieu devant elle/elles.

Le professeur divise la classe en groupes de 3 ou 4 élèves. Il écrit au tableau les phrases suivantes. Les
élèves les recopient et les complètent librement.
On peut chronométrer l’activité pour stimuler davantage les élèves. Au bout de sept à huit minutes

67
environ, chaque groupe lit ses phrases devant la classe. Les autres groupes interviennent pour corriger.
Si j’avais de l’argent,…
S’il était plus sympa,…
Si j’habitais seul,…
Si on se réconciliait,…

Passer aux exercices 3 et 4.

 Exercice 3, p. 48
Corrigé
1. S’il était moins renfermé, il aurait plus de copains.
2. Si vous étiez frère et sœur, vous vous disputeriez tout le temps.
3. Si j’avais moins de boutons, je serais plus sûr de moi.
4. S’ils mangeaient moins de chocolat, ils se sentiraient mieux.
5. S’il faisait plus de sport, il serait plus baraqué.

 Exercice 4, p. 49  Piste n° 33
Avant de faire l’exercice, faire revoir aussi si + présent en rappelant qu’il exprime une condition possible.

Transcription
1. Si elle avait plus d’argent, elle s’habillerait un peu plus à la mode.
2. Si tu ne sais pas quoi faire, range ta chambre !
3. Si vous voulez être plus forts et plus musclés, faites plus de sport !
4. Si tu te lavais plus souvent, les filles te courraient après.
5. Si nous le voulons vraiment, nous arriverons à réaliser nos rêves.
6. Si je lui faisais confiance, elle aussi aurait confiance en moi.

Corrigé
C’est possible : 2, 3, 5
C’est difficilement réalisable : 1, 4, 6

 Cahier d’exercices, page 29, exercice 9

Corrigé
1 2 3 4 5 6
e c a f d b

 Cahier d’exercices, page 29, exercice 10

Corrigé
1. Si j’avais de l’argent, j’achèterais une belle maison.
2. S’il mangeait moins, il serait moins gros.
3. Si vous travailliez plus, vos notes seraient meilleures.
4. Si elle se maquillait moins, elle serait plus jolie.

 Cahier d’exercices, page 29, exercice 11

Corrigé
1. Si vous avez du temps demain, vous pourrez envoyer les invitations.
2. S’il était moins maigre, il serait plus sûr de lui.
3. Si j’étais moins menteur, les autres me feraient plus confiance.
4. Si elles arrivent encore en retard, elles auront un mot dans leur carnet de correspondance.
5. Si on n’était pas fâchés, j’irais le voir.
6. S’il était plus créatif, il deviendrait styliste.

68
RÉPONSES À UNE QUESTION NÉGATIVE : SI OU NON
Faire observer les phrases de l’encadré.
Demander aux élèves de relever, dans le dialogue de la page 44, une phrase où on répond affirmative-
ment à une question négative (Si, mais je me sens moche dedans.)

Le professeur utilise deux grands cartons sur lesquels il aura marqué les signes + (réponse affirmative) et
– (réponse négative). Il pose des questions ouvertes aux élèves qui répondent affirmativement ou néga-
tivement, selon le carton que lui montre le professeur. Faire l’activité de plus en plus rapidement de façon
à provoquer des automatismes.

Passer à l’exercice 5.

 Exercice 5, p. 49
Corrigé
1. Tu ne la trouves pas un peu timide ?
2. Il n’est pas trop maigre ?
3. Vous n’êtes pas fâchés ?
4. Vous ne vous entendez pas bien ?
5. Tu ne la trouves pas rigolote ?
6. Il n’aimerait pas être architecte ?

 Cahier d’exercices, page 29, exercice 12


Corrigé
1. Vous ne vous entendez pas avec vos parents ?
2. Elle n’est pas trop renfermée ?
3. Je ne peux pas compter sur toi ?
4. Tu ne te disputes jamais avec ton meilleur ami ?
5. Ils sont encore fâchés ?
6. Vous ne vous êtes pas bien amusés ?

LES ADJECTIFS INDÉFINIS


Faire observer l’encadré.
Bien insister sur la différence entre quelques et plusieurs : quelques indique une quantité limitée, un petit
nombre (il a souvent une valeur restrictive : J’ai invité tous les copains de ma classe mais il n’y a que
quelques potes qui sont venus.) ; plusieurs indique une quantité moins limitée que quelques, un nombre
plus ou moins important. Insister aussi sur le fait que plusieurs n’est jamais suivi d’un article, les élèves
ayant tendance à faire cette faute.

Passer à l’exercice 6.

 Exercice 6, p. 49
Corrigé
1. Tout - 2. quelques - 3. tous - 4. Pas une seule - 5. aucune - 6. plusieurs

 Cahier d’exercices, page 30, exercice 13


Corrigé
1. tous - 2. Toute - 3. tous - 4. toutes - 5. tout - 6. Tous

69
 Cahier d’exercices, page 30, exercice 14

Corrigé
1 2 3 4 5 6
b, c f a b, c d e, a

Pages 50 - 51
Les élèves découvrent l’amitié à travers la bande dessinée et une page de roman.

DOCUMENT Les amis célèbres dans la bande dessinée


Faire observer le titre et les illustrations. Avant de passer à une première lecture, les élèves peuvent faire
leur propre liste des amis célèbres dans la bande dessinée. Donner vingt minutes environ pour une pre-
mière lecture qui ne devrait poser pratiquement aucun problème de compréhension, le document repre-
nant le lexique de l’unité.
Les élèves peuvent travailler à deux. Faire l’exercice 1, puis corriger collectivement.
Donner encore dix minutes pour une nouvelle lecture, puis faire l’exercice 2. Mise en commun.

 Exercice 1, p. 50
Si nécessaire, rappeler le sens de faire des bêtises.

Corrigé
1. Ils font partie de la même bande : Titeuf et ses copains
2. Ils se complètent : Astérix et Obélix – Tintin et le capitaine Haddock
3. Ils ont des aventures ensemble : Astérix et Obélix – Tintin et le capitaine Haddock
4. Ils font des bêtises : Titeuf et ses copains

 Exercice 2, p. 50

Corrigé
1. inséparables - 2. est curieux - 3. sage - 4. aventurier - 5. Il se fâche - 6. peut compter sur lui -
7. ne participe pas toujours aux bêtises de la bande

DOCUMENT Des sales notes


Les élèves parcourent le texte des yeux. Le professeur demande, d’abord en langue maternelle, puis en
français, de quel type de texte il s’agit. Donner la réponse D’un extrait du roman Dis-moi tout.
Les élèves font des hypothèses sur le contenu du texte, puis le lisent pendant vingt minutes. À la fin de
la première lecture, les élèves répondent aux questions suivantes : Comment s’appelle l’adolescente qui
parle ? (Anne.) De quoi elle parle ? (De ses problèmes d’adolescente.)
Faire lire une deuxième fois. Les élèves font l’exercice 1. Ils peuvent travailler à deux.

 Exercice 1, p. 51
Faire lire l’énoncé. Bien insister sur le fait que les élèves doivent justifier leur réponse en citant des phra-
ses du texte.

Corrigé
1. Anne.
2. Non. Justification : quel sale caractère
3. Non. Justification : Elle a signé mon pauvre carnet
4. je suis mal dans ma peau - je ne me sens pas bien - je me sens toujours mal à l’aise - j’ai le
sentiment d’être ridicule et de ne jamais être à ma vraie place

Donner dix minutes environ pour une nouvelle lecture, puis faire les exercices 2 et 3. Mise en commun.

70
 Exercice 2, p. 51
Les élèves cochent le dessin, puis disent à quelle phrase du texte il correspond.

Corrigé
Les élèves doivent cocher le dessin où Anne est assise sur le bord de la baignoire en train de se regarder
dans une psyché.

 Exercice 3, p. 51

Corrigé
Une ado en crise

À ton tour !

Avant de faire travailler les élèves, le professeur pose les questions suivantes : Qu’est-ce qu’il faut écri-
re ? (Une lettre.) À qui il faut écrire cette lettre ? (À Anne.) Qui est Anne ? (L’ado de l’extrait.) Dans quel
but il faut lui écrire ? (Pour la rassurer et pour lui donner quelques conseils.)
Il leur rappelle la disposition de la lettre, la formulation de la date et leur donne des formules d’appel et
de salutation comme Cher, chère… et À bientôt !
Ne pas oublier de préciser qu’il faut reprendre le lexique de la leçon, en particulier les actes de communi-
cation de la troisième bulle.
Donner vingt minutes au moins pour que les élèves aient le temps de rédiger leur lettre. Chaque élève lit
ensuite sa lettre devant ses camarades. Ceux-ci prennent des notes pour corriger et faire des remarques.
On peut applaudir la meilleure production.

Cahier d’exercices page 32

Les graphies des sons [k] et [s]

Comptine  Piste n° 34
Recopier la comptine au tableau. Passer l’enregistrement, puis la faire lire plusieurs fois.
Faire lire l’encadré. S’arrêter après chaque étape et demander aux élèves de donner d’autres exemples
des graphies du son [k] en regardant dans leur livre.
Passer à l’exercice 1.

 Exercice 1
Les élèves font l’exercice. Mise en commun. Demander à des élèves de lire les mots à voix haute.

Corrigé
1. plastique - 2. copie - 3. quatre-vingt quinze - 4. karaté - 5. curieux - 6. scorpion - 7. quitter - 8. cadavre

Comptine  Piste n° 35
Recopier la comptine au tableau. Passer l’enregistrement, puis la faire lire plusieurs fois.
Faire lire l’encadré théorique. S’arrêter après chaque étape et demander aux élèves de donner d’autres
exemples des graphies du son [s] en regardant dans Mon petit dico.
Passer aux exercices 2 et 3.

 Exercice 2
Corrigé
1. policier - 2. il m’agaçait - 3. divorce - 4. reçu - 5. ciel - 6. cybercafé - 7. commerçant - 8. décision

 Exercice 3

Corrigé
[k] : curieux, ski, colère, quoi, café, baraqué, cahier, bouquin, quand
[s] : cycle, réciproque, facile, commençons, ça, annonce, acier, policier, François

71
 Exercice 4  Piste n° 36
Dictée. Passer l’enregistrement au moins trois fois.

Transcription - corrigé
1. Je craque pour les Cancers et les Balances.
2. J’ai reçu le cadeau de mon cousin français.
3. Les cambrioleurs menaçaient les policiers avec des couteaux en plastique.

Cahier d’exercices page 30

C’est la crise !
Le professeur peut demander aux élèves de lire le texte en classe et de répondre d’abord aux questions 1
à 3 qui portent sur la nature et l’objectif du texte.
Après une deuxième lecture, les élèves travaillent sur les questions 4 à 7 qui aident les élèves à compren-
dre les mots ou les idées difficiles. Les élèves feront la dernière question chez eux.

 Exercice 1
Corrigé
à des adolescentes.

 Exercice 2
Corrigé
Ce texte vient d’un magazine/un journal qui s’appelle Lolie.

 Exercice 3
Corrigé
aider les ados.

 Exercice 4
Corrigé
un passage difficile

 Exercice 5
Corrigé
1 2 3 4 5
d a b e c

 Exercice 6
Corrigé
1. un passage indispensable
2. gérer ton stress
3. agir
4. on te cherche
5. tu craques

 Exercice 7
Corrigé
le problème a moins d’importance

 Exercice 8
Corrigé
Phrases 1, 3, 5, 7, 8

72
Objectifs
Parler du garçon ou de la fille que l’on aime
Décrire le petit ami idéal
Connaître les signes du zodiaque
Exprimer son amour et son indifférence
Comprendre une chanson d’amour
Lexique
L’amour
Le petit ami idéal, la petite amie idéale
Les signes du zodiaque
Communication
Exprimer son amour
Exprimer l’indifférence
Grammaire
Le futur proche des verbes pronominaux
Le pronom relatif dont
La restriction
La conséquence
Documents
Peut-être une angine, chanson d’amour d’Anaïs
Sam, page de roman
Phonétique
Les graphies des sons [j] et [g]
Tâche finale
Écrire une déclaration d’amour

Demander aux élèves de décrire quel type d’adolescent ils sont.


Demander aux élèves de présenter un de leurs copains.
Faire continuer les phrases suivantes pour exprimer des hypothèses difficilement réalisables :
Si mes parents étaient plus cool,…
Si j’étais plus musclé,…
Si elle était moins radin(e),…
Si je rencontrais mon prof de français dans mon village,…

Expliquer aux élèves qu’il s’agit d’une unité sur l’amour et qu’ils vont apprendre à s’exprimer sur ce
thème. Faire découvrir, à partir des illustrations du module, page 42, les thématiques de l’unité.
Présenter aux élèves, en langue maternelle si nécessaire, la tâche finale de l’unité : écriture d’une décla-
ration d’amour.

Pages 52 - 53
DIALOGUE, p. 52  Piste n° 37
Le dialogue met en scène Maxime, amoureux de Lolie, mais timide et peu sûr de lui. Ses amies Juliette et
Nour s’empressent de le rassurer et de lui donner des conseils.
Faire observer les dessins et demander aux élèves de faire des hypothèses sur la situation. Donner des
mots clés comme être amoureux, ne pas oser, s’embrasser…

73
Première écoute (dialogue caché)
Passer l’enregistrement et poser les questions suivantes : De qui Maxime est amoureux ? (De Lolie.)
Maxime a parlé à Lolie ? (Non. Il n’ose pas lui parler.) Pourquoi il n’ose pas lui parler ? (Parce qu’il est
timide. Parce qu’il n’est pas sûr de lui.) Est-ce que Lolie aime Maxime ? (On ne sait pas.)

Deuxième écoute (dialogue caché)


Passer l’enregistrement. Demander aux élèves : Quelles qualités a Maxime ? (Il est romantique, il a le
sens de l’humour, il n’est pas jaloux.) Expliquer avoir le sens de l’humour, être jaloux. Quelle idée a Ju-
liette ? (Maxime peut inviter Lolie au concert d’Anaïs.)
Demander aux élèves, en langue maternelle, pourquoi Juliette prononce idéal en détachant les syllabes
(Pour insister sur ce qu’elle dit.). L’intonation expressive sera vue dans l’unité suivante.

Troisième écoute (dialogue découvert)


Lecture du dialogue pendant l’écoute. Demander aux élèves de relever une expression qu’utilise Maxime
et qui signifie Elle ne m’intéresse pas (Je m’en fiche de cette meuf.). Expliquer que meuf signifie fille dans
le langage des ados. Demander C’est vrai que Maxime ne s’intéresse pas à Lolie ? Pourquoi est-ce qu’il
ment ? (Parce qu’il ne veut pas montrer qu’il est amoureux.)
Demander aux élèves de relever une expression qu’utilise Noah pour se moquer de Maxime et qui signifie
Je l’aime à la folie (Je la kiffe grave). Préciser qu’il s’agit encore une fois de la langue des ados.
Demander en langue maternelle pourquoi, à la fin du dialogue, Maxime dit Ça va ! Ça va ! (Parce que ça
le gêne de parler d’amour avec des filles.) Passer aux exercices 1 et 2.

 Exercice 1, p. 52
Corrigé
1. Faux - 2. Vrai - 3. Vrai - 4. ? - 5. Vrai - 6. Faux

 Exercice 2, p. 52
Corrigé
Les deux dessins à gauche.

On peut demander à des élèves de jouer le dialogue devant la classe. Bien insister sur les intonations dif-
férentes du dialogue (ton ironique de Noah, ton énervé de Maxime à la fin du dialogue).

COMPRÉHENSION ORALE, p. 53  Piste n° 38


Passer une première fois l’enregistrement et demander aux élèves combien de personnes parlent (une
seule personne, un présentateur de radio) et où est-ce qu’on peut entendre ce type de document (À la
radio. Rappeler émission et l’écrire au tableau.)
Les élèves parcourent rapidement les questions. Passer l’enregistrement. Les élèves répondent aux deux
premières questions.

 Exercice 1, p. 53
Corrigé
Il s’agit de prévisions astrologiques.

 Exercice 2, p. 53
Corrigé
C’est le 13 mars 2010.

Passer une deuxième fois l’enregistrement. Les élèves apprennent à reconnaître les sept premiers signes
du zodiaque en les mettant dans l’ordre.
Passer une troisième fois. Les élèves vérifient leurs réponses.

74
 Exercice 3, p. 53

Corrigé
1 4 6 3 7 2 5

Passer l’enregistrement en s’arrêtant après chaque signe. Les élèves associent les réponses.
Passer une dernière fois. Correction collective.

 Exercice 4, p. 53

Corrigé
1. Bélier : manuel d’histoire - 2. Taureau : cœur - 3. Gémeaux : snowboard - 4. Cancer : Bande de copains -
5. Lion : Bande de copains - 6. Vierge : billets barrés - 7. Balance : chiffre 6

Transcription
Horoscope du jour
Bonjour ! Comme tous les jours, Adocosmos vous donne les prévisions pour la journée. Alors, aujourd’hui
13 mars 2010, il fera beau pour les Béliers. L’influence du soleil et de Mercure sera favorable aux études
et au travail.
Une bonne journée aussi pour les Taureaux, en particulier ceux qui sont nés entre le 10 et le 15 mai. Avec
Uranus en pleine forme, vous allez peut-être rencontrer le garçon ou la fille de vos rêves ! Attention aux
pauvres petits Gémeaux ! Les accidents les attendent. Ne faites pas de sports de glisse, ça vaut mieux.
Tout va bien par contre pour les Cancers et les Lions qui continuent à avoir de la chance dans le domaine de
l’amitié. Pour les Vierges, des problèmes d’argent. Mais, courageux comme vous êtes, vous allez trouver une
solution. Je n’ai qu’une chose à dire aux Balances : Votre chiffre porte-bonheur est le 6 !

Pages 54 - 55
L’AMOUR
Faire observer les dessins et faire lire l’encadré en plusieurs étapes. Pour aider les élèves à comprendre le
lexique, leur demander d’imaginer une histoire d’amour entre deux personnages. Leur poser des ques-
tions en reprenant les termes de l’encadré.
1re étape : Comment ils sont tombés amoureux ? Où est-ce qu’ils se sont rencontrés ? Est-ce qu’ils ont eu
un coup de foudre ? Comment il s’est senti quand il l’a vue ? Et elle ?
2e étape : Comment il lui a fait sa déclaration d’amour ? Est-ce que, par exemple, il lui a envoyé un petit
mot d’amour ? Est-ce que leur amour est réciproque ?
3e étape : Quand est-ce qu’il l’a embrassée la première fois ? Au premier rendez-vous ? Où est-ce que ça
s’est passé ?
4e étape : Ils se sont séparés ? Pourquoi ? Et maintenant ? Comment il se sent ? Et elle ? Elle est
triste ?, etc.
On peut diviser la classe en plusieurs groupes. Chaque groupe travaille sur son histoire d’amour, puis la
lit devant la classe. On peut voter pour l’histoire la plus triste, la plus romantique ou la plus drôle.
Une autre variante de cette activité serait de proposer des pages de romans-photos à faire décrire par
les élèves.

Former des groupes de 3 à 4 élèves. Dessiner une grille avec les colonnes suivantes : La rencontre,
l’amour et le corps, la déclaration d’amour, ensemble, la séparation.
Distribuer des feuilles où l’on aura recopié les termes suivants : s’embrasser, avoir l’estomac noué, quit-
ter, pleurer, casser avec quelqu’un, tomber amoureux de quelqu’un, avouer ses sentiments à quelqu’un,
être malheureux, avoir le cœur qui bat, un coup de foudre, draguer, souffrir, laisser tomber. Les élèves
classent les mots dans la grille. Le groupe qui a fini en premier et qui a obtenu le plus de réponses correc-
tes gagne. Les élèves réemploient les mots oralement.

75
Passer à l’exercice 1.

 Exercice 1, p. 54
Corrigé
1er message : folle amoureuse - ai avoué - réciproque - ose
2e message : coup de foudre - déclaration - petit copain/ami - malheureux
3e message : craque - sortir - cœur - gorge - rougis
4e message : sortie - a cassé - espère - petite copine/amie/meuf

 Cahier d’exercices, page 33, exercice 1


Corrigé
1. déclaration d’amour - 2. Embrasser - 3. Quitter - 4. Meuf - 5. Coup de foudre - 6. Réciproque -
7. Triste - 8. Oser

 Cahier d’exercices, page 33, exercice 2


Corrigé
avouer - amour - un coup de foudre - gorge - serre - cœur - noué - sortir - baiser - copain/ami -
réciproque - aimes - quitter - malheureux - envie - vivre - plaît

LE PETIT AMI IDÉAL - LES SIGNES DU ZODIAQUE


Faire lire l’encadré du petit ami idéal et expliquer les mots inconnus.
Demander aux élèves Pourquoi Juliette trouve que Maxime est le petit ami idéal ?
Enchaîner sur les signes du zodiaque. Demander de quel signe sont Maxime et Lolie. Demander aussi leur
signe à des élèves. Provoquer une discussion sur les signes du zodiaque, les qualités et les défauts de
chaque signe en notant, si nécessaire, quelques adjectifs au tableau.
Faire observer l’encadré sur les signes du zodiaque, puis passer à l’exercice 2.

 Exercice 2, p. 55
L’exercice a pour but de faire prendre conscience aux élèves de leurs acquis précédents. En particulier, ils
réemploient non seulement les adjectifs ou d’autres termes vus dans l’unité, mais aussi ceux des unités
3 (calme, passionné, courageux, créatif, rêveur…) et 4 (musclé, baraqué, bien dans sa peau, sans com-
plexes, à l’aise, ouvert, pas timide…). L’exercice peut être fait d’abord à l’oral, puis à l’écrit. Des volontai-
res peuvent lire leur production devant le reste de la classe.

Corrigé
Production personnelle.

 Cahier d’exercices, page 33, exercice 3


Corrigé
1. Il est fidèle.
2. Elle est tendre.
3. Il est romantique.
4. Elle est sincère.
5. Elle est jalouse.

 Cahier d’exercices, page 34, exercice 4


Corrigé
1. Il est Bélier.
2. Il est Vierge.
3. Elle est Verseau.
4. Il est Gémeaux.
5. Elle est Lion.
6. Il est Balance.

76
EXPRIMER L’INDIFFÉRENCE - EXPRIMER L’AMOUR
Faire lire les deux bulles. Insister sur l’intonation (Je m’en fiche com-plè-te-ment ! Je suis folle de toi !
Bof ! Elle ne m’intéresse plus.) Les élèves retrouveront certaines expressions dans le test de l’exercice 3.

 Exercice 3, p. 55
Les élèves peuvent faire le test à deux. L’un des élèves pose les questions et lit les résultats du test,
l’autre coche les cases du test qui le représentent. Puis, ils changent de rôle. Rappeler le sens de accro
(À ton tour ! 2). Écrire pot de colle, laisser tomber comme une vieille chaussette, changer de petit ami
comme de chemise et expliquer, si nécessaire.

Corrigé
Production personnelle.

 Cahier d’exercices, page 34, exercice 5


Corrigé
1. — Je t’adore !
— Je suis fou de toi !
2. Je la kiffe grave !
3. — Je t’aime à la folie !
— Je m’en fiche complètement !

Pages 56 - 57
LE FUTUR PROCHE DES VERBES PRONOMINAUX
Le professeur fait réviser les verbes pronominaux aux temps connus : présent, au passé composé, pré-
sent progressif et passé récent.
Recopier les phrases du dialogue contenant des verbes pronominaux au futur proche : Vous allez vous
entendre. Vous allez vous promener. Vous allez vous embrasser. Demander aux élèves de donner l’infini-
tif des verbes et de deviner leur temps.
Faire observer l’encadré de la formation (formes affirmative et négative).
Faire conjuguer les verbes se rencontrer, s’embrasser, se quitter, se séparer, s’aimer à la forme affirma-
tive, puis négative. Le professeur attribue une personne à chaque élève qui conjugue le verbe d’abord à la
forme négative, puis affirmative.
Passer à l’exercice 1.

 Exercice 1, p. 56
Corrigé
1. Elles vont se rencontrer - 2. Tu ne vas pas te préparer - 3. Ils vont se séparer - 4. On ne va pas
se lever - 5. Nous allons nous promener - 6. Vous n’allez pas vous embrasser - 7. Je vais me dépê-
cher - 8. Elle ne va pas se maquiller

 Cahier d’exercices, page 35, exercice 6


Corrigé
s’embrasser/ils : ils s’embrassent, ils se sont embrassés, ils vont s’embrasser
ne pas se disputer/vous : vous ne vous disputez pas, vous ne vous êtes pas disputé(e)s, vous
n’allez pas vous disputer
se séparer/nous : nous nous séparons, nous nous sommes séparé(e)s, nous allons nous séparer
ne pas s’amuser/on : on ne s’amuse pas, on ne s’est pas amusé(e)(s), on ne va pas s’amuser
s’habiller/elles : elles s’habillent, elles se sont habillées, elles vont s’habiller

77
 Cahier d’exercices, page 35, exercice 7

Corrigé
1. D’habitude, elles se maquillent mais aujourd’hui, elles ne vont pas se maquiller.
2. D’habitude, ils se promènent dans le parc mais aujourd’hui, ils ne vont pas se promener.
3. D’habitude, on s’entraîne mais aujourd’hui, on ne va pas s’entraîner.
4. D’habitude, elle se dépêche mais aujourd’hui, elle ne va pas se dépêcher.

 Cahier d’exercices, page 35, exercice 8

Corrigé
1. Il va se laver, il va se préparer - 2. tu vas te faire - 3. Je vais me marier - 4. Vous n’allez pas
vous promener - 5. Elles ne vont pas s’entendre - 6. Ils vont s’installer

 Cahier d’exercices, page 35, exercice 9

Corrigé
Production personnelle.

LE PRONOM RELATIF DONT


Faire un rappel des trois pronoms relatifs déjà vus qui, que et où.

Écrire d’autres phrases avec dont et les décomposer. Préciser à chaque fois la fonction du mot précédé de
la préposition de que remplace dont.
Je vais te dire une chose dont je suis très content.  Je vais te dire une chose. Je suis très content de
cette chose.
De cette chose : complément de l’adjectif content.

C’est le garçon de ma classe dont je te parlais.  C’est le garçon de ma classe. Je te parlais de ce garçon.
De ce garçon : complément du verbe parler.

Voilà la fille dont le père est compositeur.  Voilà la fille. Le père de cette fille est compositeur.
De cette fille : complément du nom père.

Faire relever la phrase du dialogue contenant un pronom relatif dont : La fille dont tu es amoureux, c’est
Lolie. Les élèves la décomposent et trouvent la fonction du mot remplacé par dont.

Faire observer l’encadré grammatical de la page 56, puis passer aux exercices 2 et 3.

 Exercice 2, p. 56
Faire observer le modèle de l’exercice. Demander la fonction de de ce garçon. Avant de recomposer les
phrases, les élèves doivent préciser à chaque fois la fonction du groupe de mots qui sera remplacé par dont.

Corrigé
1. Voilà un bon dictionnaire de français dont tu auras sûrement besoin.
2. C’est un chanteur brésilien dont elle est folle.
3. Je n’aime pas la fille blonde dont il est amoureux.
4. C’est un portable super dont j’ai envie depuis longtemps.
5. J’ai vu un film français dont tout le monde parle.

 Exercice 3, p. 57
Reprise de tous les pronoms relatifs simples. Les élèves font l’exercice oralement en décomposant les phra-
ses et en précisant chaque fois la fonction du groupe de mots qu’il faut remplacer par un pronom relatif.

Corrigé
1. dont - 2. dont - 3. qui - 4. où - 5. que - 6. dont - 7. qu’ - 8. dont

78
 Cahier d’exercices, page 36, exercice 10

Corrigé
1. C’est la fille qu’il aime.
2. C’est un chanteur qui n’a pas beaucoup de succès.
3. J’ai fait un achat dont je suis très content.
4. J’ai vu le film dont tu m’as parlé.
5. Je n’aime pas le cadeau que m’a grand-mère m’a offert.
6. J’adore le café où elle me donne rendez-vous.
7. Voilà le chapeau dont j’ai envie.

 Cahier d’exercices, page 37, exercice 11

Corrigé
que - que - que - dont - dont - qui - qui - dont - qui - dont - qui - qui - où - que

LA RESTRICTION
Demander aux élèves s’ils peuvent retrouver, dans le dialogue de la page 52, une phrase qui signifie Je
pense seulement à elle. Les élèves vont relever Je ne pense qu’à elle.
Faire relever les deux autres phrases du dialogue contenant une restriction (Je ne vois qu’elle, je n’aime
qu’elle.)
Faire observer l’encadré grammatical de la page 57 en insistant sur la place de ne… que qui encadre le
verbe à tous les temps (Bulle Attention !).
Passer à l’exercice 4.

 Exercice 4, p. 57

Corrigé
1. Il ne mange que de la viande.
2. Il ne joue qu’avec ses peluches.
3. Elles n’ont acheté que des chaussures.
4. Je ne vais faire que cet exercice.
5. Nous ne pouvons voyager qu’en avion.

 Cahier d’exercices, page 36, exercice 12

Proposition de corrigé
Depuis que je t’ai vu la première fois, je ne pense qu’à toi, je ne vois que toi, je n’aime que toi. Je ne
veux être qu’avec toi, je ne veux embrasser que toi. Il n’y a que toi dans ma vie.

LA CONSÉQUENCE
Faire observer l’encadré grammatical. Expliquer la notion de conséquence (résultat d’une action énoncée
auparavant).
Attirer l’attention sur les deux places possibles de donc (Bulle Attention !).
Demander aux élèves de relever dans le dialogue une phrase exprimant la conséquence (Tu es romantique…
tu n’es pas jaloux, donc tu es le petit copain i-dé-al !) Les élèves transforment la phrase en utilisant les
autres structures proposées : Tu n’es pas jaloux, c’est pourquoi tu es le petit copain idéal… Faire les exer-
cices 5 et 6.

 Exercice 5, p. 57  Piste n° 39
Exercice de révision de l’expression du but, de la cause et de la conséquence. Passer l’enregistrement
une première fois, les élèves font l’exercice simultanément. Passer une deuxième fois pour la correction
collective.

79
Transcription
1. Elle l’a laissé tomber parce qu’il n’était pas fidèle.
2. Je voulais apprendre l’espagnol. Je me suis donc inscrite à un cours.
3. Il lui envoie un petit mot pour lui faire une déclaration d’amour.
4. Elle est triste parce que leur amour n’est pas réciproque.
5. Il est généreux et sincère, alors il a beaucoup d’amis.
6. Elle ne mange pas, c’est pour ça qu’elle est maigre.

Corrigé
But : 3 - Cause : 1, 4 - Conséquence : 2, 5, 6

 Exercice 6, p. 57
Expliquer aux élèves qu’ils doivent continuer les phrases en utilisant à chaque fois un terme de consé-
quence différent. Les élèves travaillent à deux. Mise en commun.

Proposition de corrigé
1. Tu es trop timide, c’est pourquoi tu n’as pas de petite amie.
2. Il était très jaloux, c’est pour ça qu’elle a cassé.
3. Samedi dernier, elle était seule, alors elle m’a invité.
4. Ils s’aimaient, donc ils se sont mariés./ils se sont donc mariés.

 Cahier d’exercices, page 37, exercice 13

Corrigé
1. alors - 2. donc - 3. c’est pour ça - 4. donc - 5. c’est pourquoi - 6. alors

 Cahier d’exercices, page 37, exercice 14

Proposition de corrigé
1. c’est pour ça que je suis arrivée en retard.
2. c’est pourquoi je me suis cassé la figure.
3. Je vais donc aller à l’école en bus.
4. alors je me suis énervé.

Pages 58 - 59
Dans cette double page, les élèves découvrent la biographie d’Anaïs ainsi qu’une de ses chansons
d’amour. Le troisième document est une page extraite d’un roman pour adolescents et qui décrit les insé-
curités d’un jeune garçon en matière d’amour. À la fin de leur lecture, les élèves feront leur propre décla-
ration d’amour en choisissant le support qui leur convient (chanson, poème, page de journal intime…).

DOCUMENT Anaïs
Faire observer la photo de la chanteuse, puis faire lire sa biographie. Demander de quel type de texte il
s’agit. Leur demander de faire des hypothèses sur le style musical de la chanson qu’ils vont entendre. La
chanteuse ne fait pas partie d’un groupe, il s’agit probablement d’un style de musique dépouillé, accom-
pagné d’une guitare sèche et de peu d’autres instruments. On pourrait s’attendre à une ballade. Leur de-
mander s’il s’agit d’une chanteuse connue (Oui, elle a été nominée aux Victoires de la musique et elle est
passée à l’Olympia.) Le professeur peut expliquer que le passage à l’Olympia est une consécration pour
un artiste. Demander si Anaïs ressemble à une star et à quoi on le comprend.

DOCUMENT Peut-être une angine  Piste n° 40


Passer la chanson une première fois, le texte de la chanson étant caché. Les élèves redéfinissent le style
de la chanson.
Écrire le titre de la chanson au tableau. Mettre en rapport angine avec le dessin correspondant. Leur dire
qu’il s’agit d’une chanson d’amour. Leur demander de commenter le titre. D’après le ton de la chanson,

80
les élèves devraient en percevoir l’humour.
Faire observer les dessins. Leur redemander de commenter le titre. Les élèves devraient pouvoir avancer
l’hypothèse que l’amour, dans cette chanson, est associé à une maladie.
Faire écouter plusieurs fois la chanson, texte découvert. Les dessins qui l’accompagnent illustrent les
phrases imagées je suis en sueur comme une chevrette, je tremble comme un écureuil, je vais tourner de
l’œil. Ne pas chercher à les expliquer. Les élèves doivent d’abord répondre aux questions avant de s’atta-
cher au sens de chaque mot.
Les élèves peuvent travailler à deux pour répondre aux questions. Correction collective.
Le professeur peut, après la correction, relever et expliquer les termes appartenant au champ lexical de
la maladie pour montrer comment la chanteuse associe l’amour à une maladie dont on ne peut guérir
facilement. À cette occasion, on peut demander aux élèves de rappeler les autres expressions qu’ils ont
apprises pour parler des manifestations physiques de l’amour comme avoir la gorge qui se serre, etc.

À la fin de l’exercice, le professeur peut demander aux élèves de voter pour les cinq plus belles chansons
d’amour qu’ils connaissent.

 Exercice 1, p. 58
Corrigé
1. C’est une chanson drôle.
2. La chanteuse est amoureuse.
3. Elle ne pense qu’à lui.
Son amour ressemble à une maladie.
Elle n’aime pas son blouson.

DOCUMENT Sam
Faire observer le document. Demander aux élèves de quel type de document il s’agit. Leur donner un
extrait de roman. Leur faire retrouver les références de l’extrait (titre du roman et nom de l’auteur).
Faire lire le texte silencieusement. Les élèves font d’abord les exercices 1 et 2 qui leur donnent les expli-
cations des mots essentiels. Le professeur corrige collectivement. Les élèves relisent le texte avec atten-
tion, puis font l’exercice 3 avec leur voisin.
Après avoir corrigé l’exercice, le professeur peut demander à trois élèves (Fanny, Sam et Tom) de lire le
texte à voix haute.
On peut aussi demander aux élèves d’émettre un jugement sur le comportement des personnages. En
particulier, on peut leur demander ce qu’ils pensent des conseils de Sam et s’ils croient que Fanny va pou-
voir résister longtemps à l’amour loukoum-acide sulfurique de Tom. Les élèves peuvent imaginer une fin
au roman.

 Exercice 1, p. 59
Corrigé
De gauche à droite et de haut en bas : 3 - 1 - 4 - 2

 Exercice 2, p. 59
Corrigé
1. j’ai peur de passer pour un idiot
2. Ça m’a fait de la peine
3. elle se moque de moi
4. Elle ne sera pas fière de moi.

 Exercice 3, p. 59
Corrigé
C’est un/une spécialiste de l’amour. Sam
Pour lui/elle, l’amour c’est être parfois tendre, parfois méchant. Sam
Il/Elle n’est pas sûr(e) de lui/d’elle. Tom
Il/Elle souffre. Fanny
Il/Elle n’avoue pas ses sentiments. Tom

81
À ton tour !

Les élèves travaillent avec leur voisin ou en groupes de 3 à 4 élèves.


Le professeur demande aux élèves de choisir le support de leur production (poème, chanson, texte.) Les
élèves doivent réfléchir aussi au ton de leur production (gai, triste, drôle, romantique…) Bien entendu, ils
peuvent s’inspirer du texte de la chanson d’Anaïs, s’ils ont des difficultés à produire autre chose.
Le professeur passe dans les rangs pour suggérer des mots utiles ou surveiller la production.
Une fois le travail terminé, les élèves lisent leur production devant la classe.
On peut demander à la classe de voter pour la meilleure production.

Cahier d’exercices page 39

Les graphies des sons [j] et [g]

Comptine les graphies du son [j]  Piste n° 41


Recopier la comptine au tableau. Passer l’enregistrement, puis faire lire plusieurs fois la comptine. Souli-
gner les différentes graphies du son [j].
Faire lire l’encadré correspondant, puis passer à l’exercice 1.

 Exercice 1
Les élèves complètent avec les graphies du son [j]. Correction collective. Une fois l’exercice corrigé, les
élèves lisent les mots à voix haute.

Corrigé
1. cambriolage - 2. gymnastique - 3. partageons - 4. Sagittaire - 5. projet - 6. jardin -7. échangeaient -
8. virage

Comptine les graphies du son [g]  Piste n° 42


Recopier la comptine au tableau. Passer l’enregistrement, puis faire lire plusieurs fois la comptine. Souli-
gner les différentes graphies du son [g].
Faire lire l’encadré correspondant, puis passer à l’exercice 2.

 Exercice 2
Les élèves complètent avec les graphies du son [g]. Correction collective. Une fois l’exercice corrigé, les
élèves lisent les mots à voix haute.

Corrigé
1. magasin - 2. guitare - 3. gomme - 4. bague - 5. dégueulasse - 6. garder - 7. rigoler - 8. fringues

 Exercice 3
Les élèves complètent avec les graphies des sons [j] et [g]. Correction collective. Une fois l’exercice cor-
rigé, les élèves lisent les phrases à voix haute.

Corrigé
1. Aujourd’hui, il ne neige pas, il ne gèle pas et il n’y a pas de nuages dans le ciel.
2. Nous sommes courageux et nous mangeons dans le jardin.
3. Nous partageons notre déjeuner avec des jeunes qui font de la gymnastique avec nous.
4. Il fait la gueule parce que les légumes au fromage et au jambon sont dégueulasses.

 Exercice 4  Piste n° 43
Dictée. Passer l’enregistrement au moins trois fois. Pour la correction, le professeur demande à un élève
de dicter le texte à un camarade au tableau.

82
Transcription - corrigé
1. Cet urgentiste est courageux et intelligent, mais pas rigolo.
2. Georges est indulgent ou exigeant ?
3. Je garde tes bijoux, ta guitare et tes fringues.
4. Un mariage sans ménage ? Je suis jalouse !

Cahier d’exercices page 37

Pas de vie sans amour


Le professeur peut d’abord dire aux élèves de parcourir rapidement le texte et de répondre aux questions
suivantes : De quel type de document il s’agit ? (D’une interview. Écrire le mot au tableau.) D’une inter-
view de qui ? (de Boris Cyrulnik, éthologue et psychiatre.) Qui fait cette interview ? (Les collégiens de
Toulon.) Quel est le sujet de cette interview ? (L’amour.)
Les questions 1 à 3 peuvent être faites en classe comme préparation à la question 4 qui, elle, sera traitée
à la maison.

 Exercice 1

Corrigé
ami : amical - famille : familial - art : artistique - blessure : blessé

 Exercice 2

Corrigé
1 2 3 4 5
d c e b a

 Exercice 3

Corrigé
1. L’amour, c’est quelque chose d’important à vivre.
2. Chercher une solution à un problème.
3. Risquer d’être blessé.

 Exercice 4

Corrigé
Phrases no 2, 3, 5, 6, 8, 10.

83
Objectifs
Parler des relations parents-enfants
Comprendre un scénario de film
Comprendre des critiques de films
Lexique
Les parents
Les ados
Les obligations des ados
Les conflits
Comment améliorer les relations
Communication
Exprimer la colère
Refuser l’autorité
Grammaire
Devoir + infinitif
Il faut, il ne faut pas + infinitif
Les complétives à l’indicatif
La cause
Les pronoms en et y
Phonétique
L’accent d’insistance
L’intonation expressive
Documents
Les relations mères-filles au cinéma (le scénario du film LOL) et des critiques du film
Tâche finale
Raconter un film ou une série sur l’adolescence

Donner à conjuguer oralement, au futur proche (forme négative et forme affirmative), les verbes
se coucher et s’embrasser.
Écrire au tableau : C’est un garçon dont/C’est une fille dont et faire compléter oralement par les élèves.
Demander aux élèves de faire oralement une déclaration d’amour à leur voisin(e).

Le professeur explique aux élèves quelle sera la tâche finale de l’unité : raconter un film ou une série sur
l’adolescence.
Faire découvrir, à partir des illustrations du module (page 43), les thématiques de l’unité. Se reporter
également à cette page pour voir les objectifs de l’unité.

Pages 60 - 61
DIALOGUE, p. 60  Piste n° 44
Dans le dialogue, Noah se dispute avec sa mère à propos de son argent de poche et de sa participation à
la vie familiale. Les élèves découvrent une partie du vocabulaire des conflits, de l’obligation, de l’inter-
diction et du refus de l’autorité.
Faire observer les dessins. Faire identifier la mère de Noah. Demander aux élèves de dire où elle se
trouve dans les deux premières illustrations. Dans la troisième illustration, faire identifier Maxime. Faire
faire des hypothèses sur la situation. Écrire au tableau les verbes nettoyer et fouiller.

84
Première écoute (dialogue caché)
Passer l’enregistrement, puis demander aux élèves d’identifier les personnages. Leur faire énoncer la
situation de communication (Noah demande de l’argent à sa mère qui en profite pour lui rappeler ses obli-
gations). Leur demander de commenter le ton de Noah (Il est énervé parce que sa mère lui demande trop
de choses.). Mettre en rapport avec le titre de l’unité Fais pas ci, fais pas ça ! Faire au tableau une grille
comportant les obligations de Noah selon sa mère. Cette grille sera complétée lors de la 2e écoute.

Deuxième écoute (dialogue caché)


Passer l’enregistrement. Faire compléter la grille. Pour les aider, poser des questions aux élèves : Noah a
de l’argent ? (Non, il demande de l’argent à sa mère.) Pourquoi ? (Il a dépensé son argent. Il a acheté un
cadeau à sa mère.) Noah nettoie sa chambre ? (Non, il ne nettoie pas sa chambre.) Qu’est-ce qu’il doit
faire pour avoir de l’argent ? (Il doit nettoyer sa chambre.) Il est content ? (Non, sa mère lui demande
trop de choses.) Qu’est-ce qu’elle lui demande de faire ? (Débarrasser la table, donner à manger au
chien et faire les courses.) Il fait une comparaison avec une autre mère, laquelle ? (La mère de Maxime.)
Elle est comment ? (Elle est cool.) À quoi on le voit ? (Maxime passe sa vie sur MSN.) Ses parents ne lui
demandent rien ? (Ses parents ne lui demandent pas de nettoyer toute la maison tout seul.) Quelle autre
critique Noah fait à sa mère ? (Elle fouille dans sa chambre.) Pourquoi ? (Pour trouver ses secrets.) Ils
arrivent à être d’accord ? (Oui, Noah va ranger sa chambre et il va peut-être pouvoir sortir.)

Troisième écoute (dialogue découvert)


Lecture du dialogue pendant l’écoute. Poser les mêmes questions, si nécessaire. Expliquer le mot exi-
geante, le mettre en rapport avec toutes les obligations de Noah et le titre de l’unité.
Expliquer le mot bonne et leur montrer le dessin 1. Dire C’est la bonne.
Expliquer également le mot nickel (très propre).
Demander aux élèves si, à leur avis, la mère de Noah va le laisser aller à la fête de Juliette et si elle va lui
donner un peu d’argent. Est-elle si exigeante ?

Passer aux exercices 1 et 2.

 Exercice 1, p. 60
Les élèves doivent justifier leurs réponses en reprenant les phrases du texte ou corriger les phrases de
l’exercice lorsqu’elles sont fausses.

Corrigé
1. Vrai - 2. Vrai - 3. Faux - 4. Faux - 5. Vrai - 6. Faux - 7. Vrai - 8. Faux

 Exercice 2, p. 60

Corrigé
Encadré vert : Maxime
Encadré jaune : Noah

COMPRÉHENSION ORALE, p. 61
Les trois documents de la compréhension orale sont des témoignages de filles qui parlent de leur rela-
tion avec leur mère. Les élèves lisent les questions. Passer les trois enregistrements une première fois en
faisant une pause après chaque témoignage. Demander à la fin de chaque enregistrement : Qui parle ?
Faire répondre à la première question. Repasser le document pour que les élèves puissent répondre à la
deuxième question. Faire compléter la colonne Charlotte. Repasser une autre fois le document et faire
compléter les colonnes Éléonore et Camille. Au besoin, faire réécouter l’enregistrement avec une pause
entre le deuxième et le troisième document. Mise en commun.

85
 Exercice 1, p. 61  Piste n° 45

Transcription
1. Ma mère est toujours là pour m’aider. J’ai mal au ventre ? Des camarades sont méchants avec moi ? Ça
se passe mal au collège ? Je ne m’entends pas avec un prof ? Je raconte tout à ma mère. Si je fais une bê-
tise, je lui dis aussi, sinon je me sens trop mal ! Même mes histoires de cœur, je lui en parle. Charlotte
2. J’en ai marre. Ma mère fouille dans ma chambre tout le temps. Elle est toujours derrière moi à me sur-
veiller. Elle veut tout savoir : où je suis, avec quel pote je parle, ce que je fais. Elle doit comprendre que je
n’ai plus 5 ans et que je ne veux pas tout lui raconter. Éléonore
3. Mes parents, je ne leur parle jamais de mes amours, ça non ! Plutôt de mes goûts, des questions que je
me pose sur la vie… À ma mère, je raconte ma journée, je lui parle du collège, des profs, de mes copines. Il
y a des choses que je dis à mes parents, d’autres à mes amies, d’autres que je garde pour moi toute seule.
C’est important d’avoir des secrets. Camille

Corrigé
1. La mère d’Éléonore.
2. de ses problèmes ? Charlotte - de la vie ? Camille - de ses bêtises ? Charlotte - du collège ? Charlotte et
Camille - des ses projets professionnels ? Personne - de ses amours ? Charlotte - de ses amitiés ? Camille -
de ses goûts ? Camille - de rien ? Éléonore

 Exercice 2, p. 61  Piste n° 46
Dans les quatre parties de ce document audio, quatre garçons parlent de leur relation avec leurs pa-
rents. Faire lire l’énoncé et les questions. Passer une première fois l’enregistrement. Demander aux élè-
ves de faire l’exercice. Repasser une dernière fois en marquant une pause entre chaque enregistrement.
Mise en commun.

Transcription
1. Quand je demande à mon père si je peux aller à une boum, il me dit toujours non. Pourtant, je ne fais
pas de bêtises, enfin pas trop, et j’aide beaucoup à la maison. Léon
2. Mes parents sont super cool. Je discute beaucoup avec mon père. Arthur
3. Je parle de tous mes problèmes à mes parents. Ils m’écoutent et ils m’aident. Alfred
4. Moi, mon père n’est jamais à la maison. Il travaille beaucoup et il ne s’occupe pas de moi. Hippolyte

Corrigé
S’entend bien avec ses parents : Arthur et Alfred - Ne s’entend pas avec ses parents : Léon et Hippolyte

Pages 62 - 63
LES PARENTS
Faire observer les dessins et faire lire l’encadré. Faire décrire les dessins. Pour le premier dessin, obtenir
des phrases comme : Ce sont des parents cool, ils ne sont pas sévères, ils laissent faire beaucoup de
choses. Pour le deuxième dessin : Ces parents sont sévères, ils ne sont pas cool, le garçon travaille tout
le temps, il n’a pas de temps libre.
Toujours à partir du deuxième dessin, insister sur les structures données dans l’encadré en posant des
questions comme : Vous pensez que cet ado a la permission de rentrer tard ? Ses parents l’autorisent à
partir seul en vacances ? Il a le droit d’inviter des copains ? Qu’est-ce qu’on lui interdit de faire ? Poser des
questions sur le troisième dessin. Qu’est-ce que ce père est en train de faire ? (Il est en train de lire des
histoires à ses enfants.) Beaucoup de pères le font ? Pourquoi ? (Ils n’ont pas le temps. Ils ne sont pas dis-
ponibles.) À propos du quatrième dessin, demander : Que fait la petite fille ? (Elle apprend à faire du vélo.)
Regardez la mère. Elle est cool ? (Non, elle a peur, elle s’inquiète. La petite fille va peut-être tomber.)

Faire les exercices 1 et 2.

 Exercice 1, p. 62  Piste n° 47
Faire lire l’énoncé. Expliquer aux élèves qu’ils vont entendre cinq témoignages d’ados. Passer une premiè-
re fois l’enregistrement en continu. Faire réécouter une deuxième fois si besoin est. Mettre en commun.
Faire une troisième écoute avec une pause entre chaque témoignage pour la correction.

86
Transcription
1. Moi, j’ai la permission d’inviter des copains à la maison, quand je veux. Mes parents sont toujours
contents !
2. À la maison, je dois faire mon lit, ranger ma chambre, faire les courses, donner à manger au chien… et
être le premier de la classe. J’en ai vraiment marre !
3. Quand papa rentre du travail, il prend toujours une heure pour venir discuter avec moi dans ma chambre,
même s’il est fatigué. Et le samedi, il m’emmène au volley.
4. Quand j’ai mal travaillé à l’école, mes parents me disent : « Tu feras mieux la prochaine fois, ne t’inquiète
pas. »
5. J’ai jamais le droit de rentrer tard. Les boums finissent à minuit mais moi je dois rentrer à dix heures.
C’est trop nul !

Corrigé
1. Cool - 2. Exigeants - 3. Disponibles - 4. Compréhensifs - 5. Sévères

 Exercice 2, p. 62
Le professeur peut décider de faire cet exercice après les exercices du cahier.
Faire l’exercice oralement, en classe, avant de le faire comme devoir écrit à la maison.

Corrigé
Production libre.

 Cahier d’exercices, page 40, exercice 1

Corrigé
1. dur - 2. compréhensif - 3. cool - 4. disponible - 5. sévère - 6. exigeant

 Cahier d’exercices, page 40, exercice 2

Corrigé
à - pour - de - à - de - avec - pour

 Cahier d’exercices, page 40, exercice 3

Corrigé
la permission - l’autorisation - la compréhension - la punition - l’invitation

 Cahier d’exercices, page 41, exercice 4


Faire oralement, puis faire rédiger les phrases. L’exercice peut constituer une bonne préparation à
l’exercice 2 du livre de l’élève, page 62.

Proposition de corrigé
1. Ils m’interdisent d’aller à une boum le soir
2. J’ai la permission de dormir chez un copain.
3. Je n’ai pas le droit de rentrer tard.
4. J’ai le droit d’aller au cinéma avec des copains.
5. Mes parents me laissent inviter des copines dans ma chambre.
6. J’ai le droit de parler à table.
7. Ils ne m’autorisent pas à écouter de la musique très fort.
8. Ils me laissent m’enfermer dans ma chambre.

EXPRIMER LA COLÈRE
Demander aux élèves de relever, dans le dialogue de la page 60, des expressions de colère (Il n’en est
pas question ! Alors là, tu exagères !).
Faire lire la bulle. Les élèves auront à utiliser ces formules dans À ton tour !

87
À ton tour !

Le professeur fait lire l’encadré aux élèves. Les élèves doivent reprendre le lexique de l’encadré « Les
parents », le vocabulaire des exercices faits jusque-là et utiliser les expressions de colère présentées
dans la bulle.
Désigner deux élèves. Le professeur insistera sur le ton de la colère. Les élèves jouent la scène devant le
reste de la classe qui prend des notes pour relever les erreurs.

Production possible
— Papa, je pourrais aller à la fête d’Anaïs demain soir ?
— Alors là, tu exagères ! Tu n’aides pas du tout à la maison, tu ne ranges pas ta chambre, tu es
sorti hier soir et tu veux sortir demain ?
— Ben oui, pourquoi pas ?
— Non, mais tu plaisantes ! Il n’en est pas question !

LES ADOS
Faire lire l’encadré. Demander aux élèves quel type d’ados ils sont pour leur faire utiliser le vocabulaire de
l’encadré. Leur demander de décrire un ado mal élevé (C’est un ado qui parle mal, qui ne dit pas merci,
qui coupe la parole, qui ne respecte pas les règles…), un ado trop gâté (qui a beaucoup d’argent de po-
che, qui a beaucoup de droits, qui n’a pas beaucoup d’obligations…) et un ado insupportable (qui boude
tout le temps, qui ne parle à personne dans la famille, qui n’écoute jamais ses parents.) Passer ensuite à
l’exercice 3.

 Exercice 3, p. 62

Corrigé
insupportables - obéissants - respectent - terribles - élevés - gâtés - effort

 Cahier d’exercices, page 41, exercice 5

Corrigé
1. gâté - 2. obéissant - 3. insupportable - 4. facile

LES OBLIGATIONS DES ADOS


Faire lire l’encadré. Rappeler les obligations de Noah et expliquer ou mimer les mots qui continuent à
poser des problèmes de compréhension. Demander aux élèves lesquelles de ces obligations ils ont chez
eux. Cela peut être l’occasion de réviser la fréquence. Ils produiront des phrases comme : Chez moi, je
débarrasse la table tous les jours ou bien Je fais le ménage dans ma chambre une fois par semaine. Le
professeur peut également demander aux élèves lesquelles de ces activités ils préfèrent.

Le professeur fait mimer les obligations de l’encadré par un élève et le reste de la classe doit deviner de
quelle activité il s’agit, de façon à répondre à la question : Qu’est-ce qu’il est en train de faire ? (Il est en
train de passer l’aspirateur.)

 Exercice 4, p. 63

Corrigé
Nettoyer ta chambre - Passer l’aspirateur - Débarrasser la table - Faire la vaisselle - Nettoyer la
cuisine - Sortir les poubelles

88
 Cahier d’exercices, page 41, exercice 6
Corrigé
1. Il balaye/balaie sa chambre.
2. Il passe l’aspirateur.
3. Il débarrasse la table.
4. Il essuie la vaisselle.
5. Il sort la poubelle.
6. Il remplit la gamelle du chat.

LES CONFLITS - POUR AMÉLIORER LES RELATIONS


Faire lire les encadrés. Poser des questions aux élèves de façon à leur faire utiliser le lexique présenté.
Demander, par exemple : Quelles critiques vos parents pourraient vous faire ? (Je m’enferme tout le
temps dans ma chambre et je ne réponds pas quand on m’appelle. Je ne respecte pas les horaires de la
maison. Je n’aide pas à la maison.) Demander aussi : Quelles critiques vous pourriez, vous, faire à vos
parents ? (Ils me traitent comme un bébé. Ils sont tout le temps sur mon dos.)

 Exercice 5, p. 63
Corrigé
traite - surveille - t’enfermes - passes ta vie - la tête - n’aide pas - un coup - efforts - dos -
disponible - s’occupe

 Cahier d’exercices, page 42, exercice 7


Plusieurs élèves peuvent faire oralement leur portrait ou le portrait d’un de leur camarade. Ensuite, les
élèves font l’exercice en classe ou chez eux.
Production possible
Moi, je suis un adolescent terrible ! À la maison, je ne fais rien ! Je ne nettoie pas ma chambre et
je ne passe jamais l’aspirateur. Je ne donne jamais de coup de main à ma mère. Je ne mets pas la
table et je ne la débarrasse pas. Mais je remplis la gamelle du chat parce que c’est mon chat ! Je
m’enferme dans ma chambre, j’écoute de la musique très fort. Je passe ma vie au téléphone. Mais je
ne fais jamais la tête ! Mes grands-parents trouvent que je suis trop gâté. Je crois qu’ils ont raison !

 Cahier d’exercices, page 42, exercice 8


Dans un premier temps, faire faire l’exercice oralement pour permettre aux élèves de réviser l’expression
de la suggestion. Ensuite, le faire faire par écrit en classe ou à la maison.
Corrigé
1. Tu pourrais partager les repas de famille.
2. À ta place, j’arrêterais de faire des bêtises.
3. Tu pourrais donner un coup de main à ta mère.
4. À ta place, je respecterais les horaires.
5. Tu pourrais arrêter de te disputer avec ta petite sœur.

REFUSER L’AUTORITÉ
Demander aux élèves de relever, dans le dialogue de la page 60, des expressions pour refuser l’autorité
(Ça suffit !). Faire lire la bulle. Les élèves auront à utiliser ces formules dans À ton tour !

À ton tour !
Le professeur fait lire l’encadré. Il explique aux élèves qu’ils doivent reprendre le lexique des différents
encadrés de l’unité ainsi que les expressions de colère et de refus de l’autorité. Désigner deux élèves pour
jouer la scène devant la classe. Les autres prennent des notes pour relever les erreurs.
Production possible
— Il est une heure du matin ! Tu avais la permission de rentrer tard ?
— Laisse-moi tranquille ! C’est ma vie, je fais ce que je veux !
— Je ne suis pas d’accord ! Tu ne fais pas ce que tu veux. Tu as 14 ans et tu habites encore chez

89
tes parents. Tu as des obligations ! Tout d’abord, tu dois respecter les horaires !
— Tu répètes toujours les mêmes choses. Je n’ai pas le droit de sortir et je n’ai pas l’autorisation
d’inviter mes copains à la maison. J’en ai marre !
— Alors là, tu exagères ! Sam et Fred, tes meilleurs copains, étaient à la maison hier !
— Lâche-moi les baskets ! Je fais ce que je veux !

 Cahier d’exercices, page 42, exercice 9


Corrigé
1. Non, mais tu plaisantes ! - 2. T’as pas le droit ! - 3. Il n’en est pas question ! - 4. Ça ne te re-
garde pas ! - 5. Je ne suis pas d’accord !

Pages 64 - 65
DEVOIR + INFINITIF
Reprendre le dialogue et demander aux élèves de relever des expressions de l’obligation (Je dois débar-
rasser la table. Je dois lui faire un cadeau.) Faire lire l’encadré page 64. Attirer l’attention sur le fait que le
verbe se construit avec l’infinitif. Faire conjuguer le verbe à la forme affirmative en changeant chaque fois
l’infinitif et en reprenant le lexique de l’unité (les obligations des ados). Faire conjuguer à la forme néga-
tive. Le professeur peut prolonger l’activité en demandant aux élèves, par exemple : Qu’est-ce qu’on doit
faire en classe ? (On doit écouter le prof. On doit faire attention…) Qu’est-ce que vous devez faire quand
vous avez des examens ? (Nous devons faire des révisions.)

 Exercice 1, p. 64
Corrigé
1. On ne doit pas mentir - 2. doivent - 3. dois - 4. Vous ne devez pas fouiller - 5. devons - 6. dois

L’OBLIGATION ET L’INTERDICTION
Faire lire l’encadré. Attirer l’attention des élèves sur le fait que il faut est impersonnel, qu’il ne se conju-
gue pas. Leur demander de retrouver dans le dialogue des expressions sur ce modèle (Il faut aider un
peu. Il ne faut pas prendre sa mère pour la bonne !) Demander aux élèves de faire des phrases sur ce
qu’il faut faire ou ce qu’il ne faut pas faire dans leur collège (Il faut avoir ses livres et ses affaires. Il ne
faut pas sortir de la salle de classe. Il ne faut pas manger en classe…).
Pour faciliter l’assimilation, proposer un exercice oral dans lequel les élèves passeront d’une structure à
l’autre. Par exemple :
Nous devons faire attention.  Il faut faire attention.
Nous devons donner un coup de main.  Il faut donner un coup de main.
Et le contraire : Il faut participer à la vie familiale.  Nous devons participer à la vie familiale.

 Exercice 2, p. 64
L’exercice peut être fait oralement, toute la classe proposant des phrases. Ensuite, chaque élève le fera
dans son cahier, en classe ou chez lui.

Corrigé
1. Il faut respecter les règles/les horaires.
2. Il faut donner un coup de main.
3. Il faut participer à la vie de famille.
4. Il ne faut pas faire la tête tout le temps.
5. Il ne faut pas parler des heures au téléphone.
6. Il ne faut pas chercher les disputes.

Faire des groupes de deux ou trois élèves et leur demander d’élaborer un règlement qui serait collé sur la
porte de leur chambre.
Exemple : 1. Les parents ne doivent pas entrer. 2. Il ne faut pas fouiller dans mes affaires. 3. Si vous en-
trez, vous devez laisser deux euros dans la boîte.

90
 Cahier d’exercices, page 43, exercice 10
Corrigé
1. peux - 2. devons - 3. dois - 4. voulez, veux - 5. veulent - 6. peut, veut - 7. pouvez, peux - 8. dois

 Cahier d’exercices, page 43, exercice 11


Les élèves peuvent faire l’exercice oralement, en classe, avant de le faire comme devoir à la maison.

Production possible
Tu dois faire ton lit, ranger ta chambre et la nettoyer. Il faut passer l’aspirateur sous ton lit ! Il
faut aussi faire la vaisselle et balayer la cuisine. Tu dois jeter la poubelle. Et puis, il ne faut pas
oublier de remplir la gamelle de Black et de le sortir.

LES COMPLÉTIVES À L’INDICATIF


Après avoir fait lire l’encadré, demander aux élèves de retrouver, dans le dialogue de la page 60, des expres-
sions contenant cette structure (Je pense que Maxime est trop gâté. Tu trouves que je te surveille trop ?).

Familiariser les élèves avec la notion de complétive. Écrire l’exemple suivant au tableau.
Je trouve que mes parents sont trop sévères.
Proposition principale Proposition complétive

Préciser que trouver est le verbe introducteur de la proposition complétive et que que est une conjonction
de subordination. Expliquer que les propositions subordonnées introduites par que s’appellent des com-
plétives parce qu’elles complètent la proposition principale en répondant à la question quoi ? posée par le
verbe principal. Elles sont complément d’objet direct du verbe introducteur.

Demander aux élèves leur avis sur différents sujets (leur école, leurs parents, leur programme…) pour
utiliser des complétives à l’indicatif. S’assurer que les élèves ont bien compris la différence entre ces diffé-
rentes expressions.

 Exercice 3, p. 64
Corrigé
1. Moi, je trouve qu’elle est très amusante.
2. Moi, je pense qu’ils sont trop cool.
3. Je trouve que tu exagères !
4. Moi, je crois qu’ils te laisseront rentrer plus tard.
5. Moi, je pense que c’est une invention formidable !
6. Je crois qu’il a besoin d’être seul.

 Cahier d’exercices, page 43, exercice 12


Corrigé
1. pense - 2. crois - 3. trouvons - 4. pense - 5. trouve - 6. pensons

LA CAUSE
Demander aux élèves de retrouver, dans le dialogue de la page 60, une expression de cause (À cause de
ton cadeau de fête des Mères). Faire lire l’encadré. Reprendre l’exemple du dialogue et demander aux
élèves d’exprimer autrement Je n’ai plus d’argent à cause de ton cadeau de fête des Mères (Je n’ai plus
d’argent parce que je t’ai fait un cadeau pour la fête des Mères.). Attirer l’attention des élèves sur la
place de à cause de et de grâce à en début ou en milieu de phrase. Attirer également leur attention sur la
contraction de à et de avec le et les : grâce au, aux ; à cause du, des.
Proposer l’activité d’assimilation suivante : donner deux phrases indépendantes évoquant un rapport de
cause. Les élèves doivent les reformuler en utilisant parce que, à cause de et grâce à. Par exemple :
Il pleuvait. On est restés à la maison  On est restés à la maison parce qu’il pleuvait.  On est restés à
la maison à cause de la pluie.
Ses parents ne sont jamais contents. Il n’aide pas du tout à la maison.  Ses parents ne sont jamais
contents parce qu’il n’aide pas du tout à la maison.
Elle a eu des bonnes notes. Elle a bien travaillé.  Elle a eu des bonnes notes grâce à son travail.  Elle
a eu des bonnes notes parce qu’elle a bien travaillé.

91
 Exercice 4, p. 65
Corrigé
Parce que - À cause de - à cause du - grâce à

 Cahier d’exercices, page 44, exercice 13


Les élèves peuvent faire l’exercice oralement, en classe, avant de le faire comme devoir à la maison.

Corrigé
1 2 3 4 5 6
e c f a d b

1. Je ne suis pas parti en week-end à cause de la pluie.


2. Il est devenu styliste grâce à sa créativité.
3. Je n’ai pas pris ma voiture à cause du verglas.
4. Je me suis disputé avec ma sœur à cause de son sale caractère.
5. On a retrouvé l’assassin grâce au témoin du crime.
6. J’ai trouvé du travail grâce à l’aide de ses parents.

 Cahier d’exercices, page 44, exercice 14


Corrigé
1. Je ne suis pas parti en week-end parce qu’il pleuvait.
2. Il est devenu styliste parce qu’il est très créatif.
3. Je n’ai pas pris ma voiture parce qu’il y avait du verglas./parce que ça glissait.
4. Je me suis disputé avec ma sœur parce qu’elle a un sale caractère.
5. On a retrouvé l’assassin parce qu’un témoin a vu le crime.
6. J’ai trouvé du travail parce que ses parents m’ont aidé.

LES PRONOMS EN ET Y
Faire retrouver, dans le dialogue page 60, des phrases où il y a en ou y (Il n’en est pas question ! On en
reparlera ! Je vais y réfléchir.). Leur demander ce que remplace en et y dans chaque cas. Faire lire l’en-
cadré. Dans un premier temps, le professeur peut demander de faire des phrases avec des verbes de la
liste. Dans un deuxième temps, il demandera aux élèves de remplacer le complément du verbe par en.
Par exemple : Il a besoin d’argent.  Il en a besoin.
Elles ont envie de se promener.  Elles en ont envie.
Nous avons peur des chiens.  Nous en avons peur.

Attirer l’attention des élèves sur le fait que la construction est différente quand de est suivi d’un nom de
personne.
Faire travailler les élèves sur la substitution de compléments par en ou par de + pronom tonique.
Par exemple : Il parle de son ami.  Il parle de lui.
Tu as peur de l’avenir ?  Oui, j’en ai peur.
Elle s’occupe de ses frères ?  Oui, elle s’occupe d’eux.
Ils ont peur de leur professeur ?  Oui, ils ont peur de lui.

Le professeur procédera de la même façon avec y.


Par exemple : Ils participent à la vie de la famille ?  Oui, ils y participent.
Il pense à sa copine ?  Oui, il pense à elle.

 Exercice 5, p. 65
Corrigé
1. J’y pense.
2. Ma mère s’occupe beaucoup d’elle.
3. Ma mère s’en occupe trop.
4. J’en ai envie.
5. Les ados y jouent souvent.
6. Je m’intéresse à eux.

92
 Cahier d’exercices, page 44, exercice 15
Corrigé
Verbes suivis de la préposition à + nom de chose : réfléchir - jouer - s’intéresser - penser - s’inscrire -
répondre - participer
Verbes suivis de la préposition de + nom de chose : avoir besoin - parler - rêver - discuter - avoir envie -
profiter - se souvenir - avoir peur - s’occuper - être sûr

 Cahier d’exercices, page 45, exercice 16


Corrigé
1. Non, je n’y ai pas encore réfléchi.
2. Oui, nous en avons discuté.
3. Oui, ils y ont répondu.
4. Non, elle n’en a pas besoin.
5. Oui, je m’y suis inscrit.
6. Non, je n’y joue jamais.

 Cahier d’exercices, page 45, exercice 17


Corrigé
d’ - en - de - en - à - d’ - de - en - en - d’ - en - en - y

 Cahier d’exercices, page 45, exercice 18


Corrigé
1. J’en parle avec mon père.
2. Je lui ai parlé ce matin.
3. Je parle souvent d’elle.
4. Il s’y intéresse beaucoup.
5. Elle y a répondu.
6. Elle lui a répondu.
7. Je pense à elle.
8. J’y pense.

Pages 66 - 67
Les relations mères-filles au cinéma
Les deux documents ont pour but de présenter le scénario du film LOL dans lequel les relations mères-
filles sont traitées et de faire découvrir aux élèves les critiques du film.

DOCUMENT Scénario de LOL


Avant d’aborder le document, le professeur essaiera de déclencher une discussion sur les films ou les
séries où on parle des relations parents-enfants (pères-fils, mères-filles).

Faire lire le texte et demander aux élèves de relever les mots appartenant au champ lexical de la famille/
des relations familiales. Ils relèveront : sa mère, le dialogue impossible, ses parents ont divorcé, sa mère la
traite comme une enfant, petite fille, fusion, relations mères-filles, amour. Demander ensuite aux élèves de
relever les mots appartenant au champ lexical des relations amoureuses. Les élèves relèveront : son petit
copain, il est sorti avec une autre, elle revoit son ex-ami en cachette, elle se fait draguer par un flic.
Donner vingt minutes environ pour une nouvelle lecture du document. N’expliquer aucun mot et passer
directement à l’exercice 1.

 Exercice 1, p. 66
L’exercice peut se faire à deux. Mise en commun.

Corrigé
1. Faux - 2. Vrai - 3. Vrai - 4. Faux - 5. Faux - 6. Faux - 7. Vrai - 8. Vrai - 9. Vrai – 10. Vrai

93
DOCUMENT L’avis des internautes
Faire lire le texte silencieusement. Faire l’exercice 2, le corriger, puis poser des questions aux élèves.
Demander aux élèves Que présente ce document ? (L’avis des internautes, des critiques du film sur
Internet.) Est-ce que la première critique est positive ? Qu’est-ce qui le montre ? (Non, Claire dit : J’ai été
très déçue par ce film.) Qu’est-ce qu’on peut dire d’un film qui n’a pas de profondeur ? (Il est superficiel.
Il s’intéresse à des choses qui n’ont pas d’importance.) Et la deuxième critique, elle dit du bien ou du
mal du film ? (Elle dit du bien, elle est positive.) Expliquer des clins d’œil à la Boum. Le film se réfère à la
Boum, film d’ados également, datant des années 80, qui a vu les premiers succès de Sophie Marceau au
cinéma. Passer à la troisième critique. Comment elle est, positive ou négative ? (Au début, elle est posi-
tive mais finalement, elle est très négative.) Pourquoi ? (Le scénario est maigre ; les personnages sortis
d’une série américaine ; Sophie Marceau transparente – on ne la voit pas vraiment – et le film part de
rien pour arriver nulle part.) Passer à la critique de Laure. Elle est comment ? (Elle est positive.) Est-ce
que Soisic a aimé le film ? (Oui, pour elle, le film est touchant et émouvant.)

 Exercice 2, p. 67
Corrigé
1. Laure - 2. Anna, Soisic - 3. Claire, Mado - 4. Claire - 5. Soisic - 6. Anna - 7. Laure - 8. Mado - 9. Claire

À ton tour !

Les élèves travaillent avec leur voisin. S’ils n’ont jamais vu de film ou de série sur l’adolescence, les aider
à imaginer un scénario. Un ou plusieurs héros ? Filles ou garçons ? Quel âge ils ont ? Quel caractère ?
Dans quel milieu va se dérouler le film ? Une famille ? Un collège ? Quelles relations ils ont entre eux ?
Est-ce qu’ils s’entendent bien ? Et avec les autres ? Pourquoi est-ce qu’ils ne s’entendent pas ? Un jour,
un événement grave arrive. Qu’est-ce qui se passe ?
Imposer le nombre de mots à produire (100-120 mots).
Passer dans les rangs pour aider les élèves à qui il manquerait des mots utiles et surveiller la production.
Une fois le travail terminé, les élèves lisent leur production devant la classe.

Cahier d’exercices pages 47 - 48

L’accent d’insistance

 Exercice 1  Piste n° 48
Passer l’enregistrement, les élèves répètent.

 Exercice 2  Piste n° 49
Même démarche que pour l’exercice 1.

 Exercice 3  Piste n° 50
Même démarche.

 Exercice 4  Piste n° 51
Même démarche.

L’intonation expressive

 Exercice 5  Piste n° 52
Même démarche.

Transcription
1. Bonjour (sincère : je vous souhaite un bon jour)
2. Bonjour (pas très sympa)
3. Bonjour (plein d’emphase)
4. Bonjour (chuchoté)
5. Bonjour (neutre)

94
 Exercice 6  Piste n° 53
Exercice de discrimination. Passer l’enregistrement au moins deux fois. L’exercice fait, on peut repasser
l’enregistrement et demander aux élèves de prononcer chaque phrase.

Transcription
1. Ça va, ça va !
2. Ça va ?
3. Ça va.
4. C’est pas possible !
5. C’est pas possible !
6. Quel radin !
7. Il est vraiment génial.
8. Il est vraiment génial !
9. Il est for-mi-dable !

Corrigé
Elle est suprise : 4 - Elle est énervée : 1, 5, 6 - Elle est inquiète : 2 - Elle pense le contraire : 7 - Elle ne va
pas bien : 3 - Elle est admirative : 8, 9

Cahier d’exercices pages 46 - 47

Faut-il tout dire à ses parents ?


Si le professeur décide de faire cette compréhension en classe, il peut d’abord demander aux élèves de
lire le texte et de relever les expressions qui ont un rapport avec ce qu’on dit/ce qu’on ne dit pas aux
autres (garder pour moi - cultiver ses propres idées - avoir un jardin secret - confier). Mise en commun.
Les élèves peuvent répondre aux questions à la maison.

 Exercice 1

Corrigé
1 2 3 4 5 6
f e a b d c

 Exercice 2

Corrigé
1. j’essaie de garder ce que je ressens pour moi
2. il t’arrive d’avoir envie de protéger ton intimité
3. les parents sont responsables de leurs enfants
4. lâcher le dernier potin du collège
5. il faut les mettre au courant

 Exercice 3

Corrigé
Il ne faut pas tout dire aux parents, il faut leur dire seulement les choses importantes.

 Exercice 4

Corrigé
Un adolescent n’a pas envie de tout raconter à ses parents. Souvent, il ne veut pas leur parler de
ses histoires d’amour. Elles sont son « jardin secret ».

95
Compétences Se présenter (portrait physique et moral, projets d’avenir,
Production orale relations amicales et familiales)
Compréhension écrite Comprendre des présentations d’ados dans un courrier
des lecteurs
Production écrite Répondre au courrier des lecteurs
Participer au concours de la plus belle déclaration d’amour

Compréhension orale Comprendre un horoscope

Discuter avec les membres de son groupe


- pour définir les caractéristiques d’un blog
Interaction orale
- pour expliquer ses choix (nom, couleur, photos, rubriques)
- pour écrire une déclaration d’amour

Le principal du collège donne l’autorisation à chaque classe d’avoir son blog. Rappeler, si nécessaire, ce
qu’est un blog. C’est le journal intime de la génération numérique. Le mot blog vient de la contraction du
mot anglais weblog, réunion de web et de log (qui signifie noter des faits). C’est une sorte de mini site
personnel, de petit magazine sur le Net où l’auteur met en ligne tout ce qu’il veut (textes, photos, liens
avec d’autres sites) et quand il veut. Les lecteurs peuvent ajouter des commentaires. Le blog devient
ainsi un forum sur les sujets qui intéressent son auteur.

Le blog Interaction orale


Chaque groupe se met d’accord sur le nom et l’adresse du blog (qui doit impérativement commencer
par www.), les couleurs, les photos ou les dessins qui apparaîtront. Les élèves choisissent également les
rubriques du blog. Il est important que les élèves échangent entre eux et argumentent leurs choix et ne
se contentent pas de réponses succinctes. Le professeur passe de groupe en groupe pour s’assurer que
l’activité se déroule correctement.

Qui on est ? Production orale


Chaque élève doit se présenter devant la classe. Il se décrit physiquement, parle de son caractère, de ses
qualités et de ses défauts, il évoque ses éventuels complexes. Il peut dire comment les autres le voient.
Il parle de ce qu’il veut faire plus tard, décrit ses parents et parle des relations qu’il entretient avec eux.
Avant de commencer, demander aux élèves de réfléchir à ce qui les caractérise, à ce qui fait leur origi-
nalité, afin que les productions ne soient pas toutes pareilles. Donner dix minutes de préparation. Veiller
à ce que cette présentation orale se fasse en continu. Pendant chaque présentation, les autres élèves
doivent être attentifs aux erreurs de leurs camarades et les corriger si le professeur leur demande.

Exemple de production
Moi, c’est Pierre et j’ai 14 ans. Je suis sportif et je joue au foot dans une équipe. J’adore rigoler avec ma
bande de copains. On joue dans le même club. Pour moi, l’amitié, c’est très important. Avec mes potes,
on s’entend super bien. On a les mêmes goûts et si j’ai des problèmes, je peux compter sur eux. On ne se
dispute pas souvent. Ils disent quelquefois que je suis radin mais je fais des économies pour acheter un
vélo. Avec mes parents, ça va. Bien sûr, ils trouvent que je ne m’occupe pas assez du chat et que je ne suis
jamais disponible pour mon petit frère mais c’est ça, les parents, ils ne sont jamais contents !

Courrier des blogueurs Compréhension écrite


Les élèves peuvent travailler par deux. Ils lisent les messages et répondent aux questions. Donner vingt
minutes pour faire l’activité. Mise en commun. Demander de justifier les réponses à l’aide des phrases
des messages.

96
 Exercice 1, page 69
Corrigé
Freeman : phrases 1, 5, 8
Lonely Girl : phrases 2, 3, 6, 7
Novoice : phrases 4, 7

 Exercice 2, page 69
Corrigé
Phrases 1, 3, 5, 6

Réponses au courrier des blogueurs Production écrite


Le professeur peut attribuer un message différent à chacun des groupes. Les élèves continuent de tra-
vailler par deux pour répondre aux messages. Les élèves écrivent sur des feuilles volantes que le profes-
seur ramasse à la fin de la séance. Il peut également demander aux élèves d’écrire leur texte à la maison.
Mise en commun et correction collective des erreurs.

Exemple de production
Chère Lonely Girl, tu devrais écouter ta mère. Je suis d’accord avec elle, ça va passer. L’adoles-
cence est un moment difficile où on change beaucoup. Ne t’inquiète pas pour ton nez, je suis sûr
qu’il est très mignon ! Tes boutons ? Ils vont partir bientôt. Tu vas très vite retrouver ton humour
et tu te sentiras bien dans ta peau. Il ne faut plus te regarder tout le temps dans ton miroir. À ta
place, je ferais des efforts pour oublier mon apparence physique. Ton corps est en train de chan-
ger. Attends un peu. Tu penses beaucoup aux garçons, ne t’en fais pas, tu n’es pas en retard ! Tu
sortiras bientôt avec beaucoup de garçons !

L’horoscope Compréhension orale  Piste n° 54


Chaque élève fait l’activité individuellement, puis compare ses réponses avec les autres membres du
groupe. Passer l’enregistrement au moins deux fois, puis une dernière fois après la correction collective.

Transcription
Pour les Balances, cette semaine sera exceptionnelle côté amour. Vous rencontrerez quelqu’un chez des amis
et vous tomberez amoureux. Ce sera le coup de foudre. Vous aurez de la chance, ce sera réciproque. Vous
discuterez beaucoup entre vous et ce sera l’harmonie totale. Du côté du travail scolaire, les choses iront
moins bien et certains adultes vous rappelleront que vous avez bientôt des examens. Sur le petit nuage où
vous serez, vous risquez d’oublier vos amis.
Pour les Scorpions, cette semaine ne sera pas une semaine facile : vous allez vous disputer avec votre petit
ami. Vous vous séparerez peut-être. C’est parce que vous êtes trop jaloux. Vous ne vous parlerez plus. Vous
serez très malheureux. Vous essaierez d’oublier que vous souffrez en travaillant. Vous aurez plusieurs bon-
nes notes. Heureusement vos amis sont là. Ils vous aideront.
Pour les Sagittaires, la semaine sera pleine de surprises. Il faudra être prêt. L’élu de votre cœur acceptera
peut-être enfin de sortir avec vous. Vous êtes trop timides ! Heureusement, vos amis sont là pour vous
pousser à l’action. Grâce à eux, vous allez lui envoyer un petit mot d’amour. Mais oui, il faut oser dans la
vie ! Cette semaine sera alors une semaine riche en discussions mais pas seulement. Vous vous embrasse-
rez pour la première fois. Ce ne sera pas facile de faire attention en cours et les professeurs trouveront que
vous n’êtes pas assez attentifs. Mais vous verrez, la vie est belle quand on est amoureux !

Corrigé
Balances Nouvelle rencontre + Amour + Dialogue + Travail – Amitié –
Scorpions Amour – Dialogue – Travail + Amitié +
Sagittaires Amour + Dialogue + Travail – Amitié +

Concours : Comment lui dire « Je t’aime » ? Interaction orale et production écrite
Les internautes doivent écrire une déclaration d’amour originale (SMS, chanson d’amour gravée sur un
CD, graffiti dessiné sur un mur du collège, dessin à la craie sur le tableau noir de la classe, petite lettre,
poème, calligramme… Les élèves travaillent au sein du groupe, ils échangent des idées, discutent, puis
chaque élève ou chaque groupe écrit sa déclaration d’amour.
La classe choisit les trois déclarations les plus réussies pour les mettre sur le blog de la classe.

97
Activité 1
Révision du conditionnel présent, de devoir, il faut, des verbes pronominaux au futur proche, du futur
simple, de si + présent, et des termes pour exprimer la colère ou refuser l’autorité.
Demander aux élèves de bien lire l’énoncé. Ils doivent imaginer une dispute entre une mère et son fils et
impérativement employer tous les points de grammaire précisés. Le texte doit faire une centaine de mots.
Les élèves travaillent seul et écrivent leur dialogue sur une feuille volante. Lors de la correction, le profes-
seur insistera sur les fautes les plus fréquentes et reverra les points non maîtrisés.

Corrigé
— Tu pourrais te laver. Tu es sale !
— Je vais me laver plus tard. J’ai pas envie.
— Et puis, tu dois faire la vaisselle.
— Oh ! Pas maintenant, maman ! Je dois sortir avec les copains !
— Non, mais tu plaisantes ? Tu vas encore te coucher tard ! Non ! Non ! Je ne te donne pas
la permission de sortir ce soir ! Il faut respecter les règles.
— Oh ! Tu me prends la tête ! Je vais dans ma chambre !
— Non, tu ne vas pas t’enfermer dans ta chambre ! Tu vas me donner un coup de main, puis
tu iras prendre ta douche.
— Ah, lâche-moi les baskets !
— Si tu continues, je vais te punir !

Activité 2
Révision des pronoms COD (le, la, les), des pronoms COI (lui, leur), des pronoms relatifs (qui, que, dont),
de à et de + pronom tonique. Demander aux élèves de bien lire le dialogue avant de faire l’exercice. Ils
peuvent travailler par deux. Mise en commun.

Corrigé
en - lui - qui - que - leur - dont - en - qui - de moi - y - lui - à elle - d’elle - l’ - lui - lui

Activité 3
Révision de l’irréel du présent (si + imparfait). Les élèves peuvent travailler par deux. Mise en commun.

Corrigé
1. Si tu étais moins timide, tu aurais une petite amie.
2. Si tu regardais moins les magazines de mode, tu aurais moins de complexes.
3. Si tu étais moins radin, tu aurais plus de copains.
4. Si tu t’intéressais à plus de choses, tu ne t’ennuierais pas.
5. Si tu faisais des courses avec moi, tu aurais plus de vêtements.

Activité 4
Révision des indéfinis et de oui, si, non. Les élèves peuvent travailler par deux. Mise en commun.

Corrigé
Oui - toutes - aucun - tous - quelques - Si - Si - quelques/plusieurs - Non

Activité 5
Révision des conseils avec falloir et devoir. Faire bien observer les dessins et demander aux élèves de
varier les verbes introducteurs. Les élèves peuvent travailler par deux. Mise en commun.

Corrigé
1. Tu ne dois pas manger de gâteaux.
2. Il faut manger plus de légumes et de fruits.
3. Tu dois boire beaucoup d’eau.

98
4. Tu ne dois pas manger devant la télévision.
5. Il faut oublier la voiture.
6. Tu dois aller à l’école à pied.
7. Il faut faire du sport.
8. Tu dois t’inscrire à un club de gym.

Activité 6
Révision de la cause et de la conséquence. Les élèves travaillent par deux. Mise en commun.

Corrigé
Tu es mon copain, alors je vais être sincère avec toi. Tu as des problèmes avec Amélie parce que
tu ne fais pas d’efforts. Tu n’es pas sûr de toi, c’est pour ça que/c’est pourquoi tu n’avoues pas
tes sentiments. Tu veux la garder, tu dois donc être plus cool et plus ouvert.

Pages 72 - 73
Compréhension orale  Piste n° 55

Transcription
— Amélie !
— Oui, alors, tu comprends. Ils ne vont sûrement pas me donner l’autorisation…
— Amélie ! Où est-ce que tu es ?
— Non. Si je leur dis que je vais sortir avec Lucas, ils vont m’enfermer dans ma chambre…
— Amélie, viens ici tout de suite !
— Et moi, je suis folle de lui. Il est trop génial ! Il est rigolo, il est pas jaloux et il est très mignon…
Je vais leur dire que je vais au cinéma avec Manon…
— Amélie ! Il y a la vaisselle à faire et la table à débarrasser. Je ne suis pas la bonne, moi !
— Avec toi ! Oh, tu es vraiment ma meilleure copine ! Je savais que je pouvais compter sur toi !
— Amélie ! Tu es encore au téléphone !
— Oh, maman ! Lâche-moi les baskets ! J’ai déjà rangé ma chambre et j’ai sorti les poubelles.

Corrigé
1. Elle est en train de téléphoner.
2. Ses parents sont sévères.
3. Amélie veut sortir avec Lucas.
4. Lucas est rigolo, pas jaloux et très mignon.
5. Vrai
6. Amélie doit faire la vaisselle et débarrasser la table.
7. La mère d’Amélie est énervée.
8. Amélie demande à sa mère de la laisser tranquille.

Compréhension écrite

Corrigé
1. Ce document présente une série télévisée.
2. Fais pas ci, fais pas ça a beaucoup plu aux gens qui l’ont vue - continue avec une saison 3. - veut présenter
deux types d’éducation opposés dont aucun ne réussit.
3. Mme Bouley a divorcé. - veut jouer le rôle d’une mère sympa et bien dans sa peau.

Production écrite

Exemple de production
Salut Marion !
J’ai une nouvelle incroyable : je me marie ! J’ai rencontré Tristan à l’université. Il veut devenir
avocat, comme moi. Quand je l’ai vu la première fois, je suis tombée amoureuse de lui ! Un vrai
coup de foudre ! Je l’adore ! Il est grand, beau, très intelligent mais surtout il a beaucoup d’hu-
mour. Avec lui, je rigole tout le temps !
Alors, tu viens à mon mariage ? C’est le 30 juin à 18 heures à la mairie de Nantes. Je t’attends !
Bises.
Tiphaine

99
Objectifs
Parler de son collège et de ses professeurs
Dire quel type d’élève on est
Mettre en relief
Comprendre un règlement
Lexique
Le collège
Le personnel
Le professeur
L’élève
Communication
S’excuser
Rejeter une accusation
Grammaire
La mise en relief
La place des adjectifs
Le subjonctif présent
Phonétique
Les graphies du sons [sJI] et [sJC]
Documents
Le règlement de l’école Fénelon Sainte-Marie
Une planche de BD, Les Profs
Tâche finale
Décrire l’école idéale dans un blog

Demander aux élèves ce qu’ils doivent faire chez eux et ce qui est interdit. Les élèves écrivent
dans leur cahier trois phrases avec devoir, une avec il faut et une avec il ne faut pas.
Poser des questions avec des verbes qui se construisent avec à ou de pour obtenir des réponses
avec les pronoms en et y ou à/de + pronom tonique.
Tu joues au Trivial pursuit ? (Oui, j’y joue souvent.) Tu te souviens de tes dernières vacances ?
(Oui, je m’en souviens très bien.) Tu rêves de ta petite amie ? (Non, je ne rêve pas d’elle.) Tu as
besoin de tes potes ? (Oui, j’ai besoin d’eux.)
Demander aux élèves de dire à leur voisin une phrase qui exprime la colère. Le voisin répondra par
une phrase qui exprime le refus de l’autorité.

Expliquer aux élèves qu’ils vont apprendre à parler de leur collège, des professeurs et des élèves de leur
classe (se reporter aux objectifs de l’unité, page 74).
Annoncer la tâche finale de l’unité : la présentation du collège idéal.

Pages 76 - 77
DIALOGUE, p. 76  Piste n° 56
Nous sommes en classe. Le professeur de français est en train de rendre les copies d’une rédaction lors-
que Maxime, en retard, entre en classe, ce qui provoque la colère de Mme Roux. On apprend que Maxime
est un élève peu brillant qui ne respecte pas le règlement et que Juliette et Noah ne sont pas non plus
des élèves modèles. Seule Nour semble être une élève sérieuse.

100
Première écoute (dialogue caché)
Nous proposons cette fois de faire écouter le dialogue, livre fermé, sans avoir fait observer cette double
page au préalable. Demander aux élèves qui parle et où on se trouve. Les élèves devraient facilement
identifier le lieu et les locuteurs. Demander aussi comment est le professeur. Il est content ? fâché ? Pour-
quoi ? Demander enfin quel type d’élèves sont les quatre personnages : bons ou mauvais ? Là encore, les
élèves ne devraient avoir aucune difficulté à répondre correctement.
Après cette écoute, les élèves ouvrent leur livre et observent les illustrations qui devraient confirmer ce
qu’ils viennent de dire.

Deuxième écoute (dialogue caché)


Repasser l’enregistrement et affiner la compréhension du dialogue : Pourquoi le professeur est fâché ?
(Parce que Maxime est en retard.) Pourquoi est-ce qu’il est en retard ? (Parce qu’il a crevé et que sa
chaîne a déraillé.) Est-ce que c’est vrai ? (On ne sait pas. Peut-être qu’il ment.) Est-ce que c’est la pre-
mière fois que Maxime est en retard ? (Non, ce n’est pas la première fois.) Est-ce que Maxime est bon en
français ? (Non, c’est un très mauvais élève.) Est-ce qu’il respecte le règlement ? Écrire le mot règlement
au tableau et l’expliquer en donnant des exemples précis. (Non, il ne le respecte pas.) Est-ce que Noah
le respecte, lui ? (Non. Il envoie des SMS à Juliette pendant le cours.) Est-ce que Juliette a eu une bonne
note à sa rédaction ? (Non, à cause de ses fautes d’orthographe.) Montrer la copie de Juliette dans la pre-
mière illustration pour expliquer fautes et l’écrire au tableau, si nécessaire.

Troisième écoute (dialogue découvert)


Lecture du dialogue pendant l’écoute. Expliquer aux élèves que l’un des rôles du CPE (conseiller principal
d’éducation) est de veiller à l’application du règlement scolaire. C’est dans son bureau que sont envoyés
les élèves indisciplinés. Ses autres tâches consistent à suivre les élèves en collaboration avec les profes-
seurs et à voir s’ils ont des difficultés et pourquoi ; à participer au conseil des professeurs et au conseil de
classe dans ce but ; à organiser des activités culturelles et récréatives ainsi que les réunions concernant
les délégués d’élèves.
Demander aux élèves, en langue maternelle si nécessaire, ce que sous-entend Mme Roux quand elle dit à
Maxime qu’il connaît bien le chemin du bureau du CPE (Maxime ne va pas chez le CPE pour la première
fois. Mme Roux ou d’autres professeurs l’ont peut-être déjà envoyé parce qu’il ne respectait pas le règle-
ment.) Demander pourquoi Maxime n’est pas un bon élève en français. (Il n’est pas attentif. Il ne par-
ticipe jamais en classe. Il a des notes catastrophiques.) Pour expliquer attentif et participer, indiquer la
deuxième illustration.
Demander pourquoi Noah prend la parole. (Parce qu’il trouve que le professeur donne trop de travail à
faire à ses élèves. Il veut peut-être aider son copain.) Est-ce que Noah a eu une bonne note à la rédac-
tion ? (Non, il a eu la moyenne.) Leur faire faire l’exercice 3 pour élucider le sens du mot moyenne.

Expliquer enfin heure de colle en indiquant la troisième illustration. L’heure de colle n’existant pas dans le
système grec, expliquer que Noah doit rester, ou revenir au collège, une heure en plus de son emploi du
temps normal.

Faire les exercices 1 et 2.

 Exercice 1, p. 76

Corrigé
Phrases no 2, 3, 5, 7, 8, 9.

 Exercice 2, p. 76

Corrigé
Production personnelle. L’exercice a pour but de reprendre des adjectifs vus précédemment, dans les unités
4 et 6 notamment, et de faire prendre conscience aux élèves du vocabulaire déjà acquis.

 Exercice 3, p. 76

Corrigé
Juliette : 8/20 - Nour : 17/20 - Noah : 10/20.

101
COMPRÉHENSION ORALE, p. 77  Piste n° 57
Les élèves parcourent rapidement les questions. Passer l’enregistrement. Écrire le mot bahut au tableau
et expliquer que c’est ainsi que les collégiens désignent familièrement leur établissement scolaire. Faire
répondre aux deux premières questions.

Transcription
— Salut Charles ! Alors, il est comment ton nouveau bahut ?
— Pas mal ! Il y a un grand CDI avec de super ordinateurs et un beau terrain de basket. À la cantine, il y a
deux menus. Il y a une infirmerie et même une cafét’ pour les élèves.
— Tu as de la chance ! Chez nous, tout est vieux ! Les salles de classe sont trop petites. Il n’y a pas d’instal-
lations sportives et à la cantine, ils nous servent des trucs dégoûtants. Et les profs, ils sont sévères ! Le prof
de français, je ne peux pas le voir. Il est ennuyeux ! On ne comprend rien à ses cours ! On a tout le temps
des devoirs à faire et des interros surprises ! Et bien sûr, c’est le champion des heures de colle !

 Exercice 1, p. 77

Corrigé
Deux élèves.

 Exercice 2, p. 77

Corrigé
De leur collège. - De leurs professeurs.

Passer une deuxième fois l’enregistrement. Les élèves ne devraient pas avoir de difficulté à cocher les
dessins qui correspondent à la description de Charles.
Passer une troisième fois. Les élèves vérifient leurs réponses.

 Exercice 3, p. 77

Corrigé
1re ligne : 2e et 4e dessin.
2e ligne : 1er et 2e dessin.

Nouvelle écoute. Les élèves font l’exercice 4. Faire une dernière écoute avant de corriger en commun.

 Exercice 4, p. 77

Corrigé
Il est très sévère. - On ne comprend pas ses cours.

Pages 78 - 79
LE COLLÈGE
Faire observer les deux dessins. Demander aux élèves de les décrire sans lire les légendes. Les élèves
pourront dire, par exemple : C’est vieux. Les classes sont petites. Il n’y a pas d’ordinateurs. Il n’y a pas
de place pour jouer à la récréation. Il n’y a pas de terrain de basket/volley. Ou : C’est propre et très mo-
derne. Les salles sont grandes et très jolies, etc.
Faire lire les légendes. Pour faire assimiler, demander aux élèves de dire quelles phrases correspondent à
leur établissement scolaire.
Faire l’exercice 1.

102
 Exercice 1, p. 78
Les élèves font l’exercice à deux.

Corrigé
neufs - état - salles - claires - chauffées - cour de récré - arbres - équipé - sportives -
terrain - propre
bahut/collège - bâtiments - mauvais état - sombres - minuscule - CDI - gymnase - infirmerie

 Cahier d’exercices, page 50, exercice 1

Corrigé
1. À l’infirmerie. - 2. Au gymnase./Sur le terrain de basket. - 3. Au CDI. - 4. Dans la salle de
classe. - 5. Dans la cour de récré.

 Cahier d’exercices, page 50, exercice 2

Corrigé
Le collège Paul-Verlaine est grand. Il a des bâtiments ultramodernes. Les salles de classe sont
claires, confortables et bien chauffées. La cour de récréation bétonnée est immense mais elle
n’est pas très jolie. Il y a un CDI avec du matériel moderne, un terrain de basket et un gymnase
bien équipé. À droite du CDI, il y a une infirmerie où on va quand on a mal à la tête. À côté de
l’infirmerie, il y a une grande cantine.

LE PERSONNEL - LE PROFESSEUR
Faire observer le premier encadré et l’illustration correspondante. Les élèves ont déjà vu le mot CPE lors
des écoutes du dialogue.

Présenter les fonctions de chacun. Le principal est le directeur du collège. Le surveillant contrôle le mou-
vement des élèves dans le collège, il contrôle leurs entrées et leurs sorties à l’aide du carnet de corres-
pondance qui contient l’emploi du temps de la classe et les autorisations des parents. Demander aux
élèves s’ils ont CPE, surveillants ou infirmières dans leur établissement.

Faire lire l’encadré sur le professeur. Poser des questions aux élèves de façon à leur faire utiliser le lexi-
que de l’encadré. En France, que font les professeurs avant de commencer le cours ? (Ils font l’appel.) En
Grèce, c’est la même chose ? (Non, c’est un élève qui écrit le nom des absents.) Quel est le travail d’un
professeur ? (Il fait cours, il explique, il interroge les élèves, il donne des devoirs, il corrige les fautes, il
met des notes.) Que fait un prof injuste ? (Il punit un élève qui n’a rien fait. Il met des bonnes notes à
ses chouchous. Il met des mauvaises notes aux élèves qu’il n’aime pas. Il enlève des points.) Et un prof
sévère ? (Il ne met pas souvent de bonnes notes. Il ne veut pas répéter quand les élèves ne font pas at-
tention. Il donne beaucoup de travail à la maison. Il n’accepte pas les retards ni les excuses…).

Puis, demander aux élèves de caractériser Mme Roux (Elle est sévère. Elle donne trop de travail, trop d’in-
terrogations écrites.) Demander aux élèves s’ils peuvent approfondir son portrait (Elle sait s’imposer. Elle
a de l’autorité. Elle punit les élèves qui chahutent. Elle donne des punitions.). Ils pourraient dire aussi que
Nour est sa chouchoute (Donner le féminin de chouchou.).

Puis poser la question aux élèves : Qu’est-ce que vous préférez, les profs sévères ou les profs indul-
gents ? Demander Qu’est-ce qui se passe dans une classe avec un prof qui a de l’autorité ? (Le professeur
n’a pas besoin de parler fort. Quand il dit aux élèves Taisez-vous !, les élèves se taisent. Les élèves ne
chahutent jamais pendant son cours. Ils font attention. Ils sont calmes. Ils ne bavardent pas entre eux.)

Passer aux exercices 2 et 3.

103
 Exercice 2, p. 79
Corrigé
1. L’infirmière. - 2. Le principal. - 3. Le professeur. - 4. Le CPE. - 5. Le surveillant. - 6. Le professeur.

 Exercice 3, p. 79
Corrigé
1. Il est injuste.
2. Il est indulgent.
3. Il sait s’imposer./Il a de l’autorité.
4. Il a des chouchous.

 Cahier d’exercices, page 50, exercice 3

Corrigé
1. neuf - 2. indulgent - 3. sombre - 4. paresseux - 5. immense - 6. propre - 7. en mauvais état -
8. absent - 9. injuste - 10. bien équipé

 Cahier d’exercices, page 51, exercice 4

Corrigé
prof/professeur - appel - sévère - copies - note - corrigé - a expliqué - prof/professeur - s’occupe
- chouchous - passionné - matière - punitions - chahutent - autorité - travail - interrogations

L’ÉLÈVE
Faire lire l’encadré et observer les dessins. Expliquer les mots inconnus. Demander aux élèves de dire
quels types d’élèves sont les quatre personnages de la méthode.
Attirer les élèves sur les différentes façons de noter en France et en Grèce. Demander aux élèves Une
bonne note, pour vous, c’est combien ? (18/20.) Dire qu’en France, en expression écrite par exemple,
15/20 est une très bonne note.

Passer à l’exercice 4.

 Exercice 4, p. 79
Proposition de corrigé
1. C’est un élève sérieux, attentif, qui participe en classe. Il a des notes excellentes.
Il n’est jamais absent. C’est peut-être le chouchou des profs.
2. C’est un élève turbulent, qui chahute en classe. C’est un mauvais élève. Il n’a jamais la moyenne.
3. C’est un élève paresseux, qui ne respecte pas le règlement.

 Cahier d’exercices, page 51, exercice 5

Proposition de corrigé
L’élève modèle, c’est le chouchou des profs ! C’est un élève sérieux, travailleur et attentif. Il par-
ticipe en classe. Il aime qu’on l’interroge. Il travaille tout le temps. Il adore les interros écrites et
ne rend jamais de copie blanche. Il respecte toujours le règlement. Il n’est jamais en retard, il ne
chahute jamais, on ne l’a jamais envoyé chez le CPE et il n’a jamais eu d’heure de colle. Il a des
notes excellentes. Il ne triche pas. Il ne copie pas sur son voisin. Il n’a jamais redoublé.

 Cahier d’exercices, page 51, exercice 6

Corrigé
Production personnelle.

104
S’EXCUSER
Faire lire la bulle, puis faire retrouver dans le dialogue les termes qu’utilise Maxime pour s’excuser (Je
suis désolé !).
Pour faire assimiler, demander aux élèves ce qu’ils pourraient dire pour s’excuser dans les situations
suivantes :
1. Tu as oublié de rendre ses BD à ton copain. (Je m’excuse.)
2. Tu es arrivé en retard à un rendez-vous. (Excusez-moi.)
3. Tu as oublié l’anniversaire de ta grand-mère. (Je suis désolé, mamie, j’ai oublié.)
4. Tu as fait un faux numéro. (Excusez-moi.)
5. Tu as copié sur ton voisin. Le prof l’a compris. (Je ne le referai plus.)
6. Tu as cassé le CD préféré de ton meilleur ami. (Je suis désolé. Je m’excuse.)
7. Tu ne peux pas prêter ton blouson à une copine. (Je suis désolé.)
8. Tu n’as pas été très sympa avec ton petit ami/ta petite amie. (Je m’excuse.)

REJETER UNE ACCUSATION


Faire lire la bulle, puis faire retrouver, dans le dialogue, les termes qu’utilise Maxime pour rejeter une
accusation (Ce n’est pas vrai !).
Pour faire assimiler, demander aux élèves de rejeter des accusations dans les situations suivantes :
1. Ton voisin t’accuse d’avoir volé son vélo. (C’est pas moi ! C’est faux !)
2. Le surveillant t’accuse d’avoir cassé une fenêtre de la classe. (C’est pas moi ! J’ai rien fait !)
3. Le professeur de maths t’accuse d’avoir triché au contrôle. (C’est pas vrai ! C’est faux !)
4. Le responsable du CDI t’accuse d’avoir abîmé des livres. (C’est pas moi !)
5. Tes parents t’accusent d’avoir menti. (C’est pas vrai ! C’est faux !)
6. Ta sœur t’accuse d’avoir lu son journal perso. (C’est pas vrai !)
7. Ton frère t’accuse d’avoir mangé tous les gâteaux. (C’est pas moi !)
8. Ton meilleur copain t’accuse d’avoir raconté ses secrets à tout le monde. (J’ai rien fait ! C’est pas vrai !)

À ton tour !

Expliquer la consigne aux élèves : ils doivent reprendre les expressions des bulles. Si les élèves n’ont pas
assez d’idées pour s’accuser, le professeur les aidera en leur donnant éventuellement une liste.
Désigner deux élèves. Le professeur insistera sur le ton qu’il faut mettre pour rejeter une accusation. Les
élèves jouent devant le reste de la classe qui prend des notes pour relever les erreurs.

 Cahier d’exercices, page 52, exercice 7

Corrigé
1. Excuse-moi ! Je ne le referai plus.
2. Excuse-moi mais ce n’est pas de ma faute !
3. C’est pas vrai ! Ce n’est pas moi !
4. Je suis désolé. J’ai oublié.
5. Je m’excuse mais ce n’est pas de ma faute !
6. Ce n’est pas vrai ! Je n’ai pas triché !

Pages 80 - 81
LA MISE EN RELIEF
Faire lire les phrases de l’encadré. Expliquer que l’on emploie c’est ou ce sont + pronom relatif pour atti-
rer l’attention sur un élément de la phrase (l’antécédent du pronom relatif).
Proposer aux élèves des phrases dont il faut mettre en relief l’antécédent :
J’ai vu ce film avec Marie.  C’est ce film que j’ai vu avec Marie.

105
Tu vas parler au professeur.  C’est toi qui vas parler au professeur.
Ils s’entraînent dans ce stade.  C’est le stade où ils s’entraînent.
Je l’aime.  C’est lui que j’aime…

Attirer leur attention sur la structure C’est moi qui, c’est toi qui, etc. Expliquer que le verbe doit être
conjugué à la même personne que le pronom tonique : C’est moi qui ai eu la meilleure note en français.
C’est toi qui es puni. C’est lui qui est paresseux. C’est toi qui as pris mon portable ?
Proposer au tableau des phrases à trous et demander à des élèves de venir écrire les verbes, les fautes
ne s’entendant pas à l’oral (a/as, es/est).
Faire l’exercice 1.

 Exercice 1, p. 80

Corrigé
1. C’est… où - 2. Ce sont… que - 3. C’est… dont - 4. Ce sont… qui - 5. c’est… qu’ - 6. C’est… qui

 Cahier d’exercices, page 52, exercice 8

Corrigé
1. C’est le café où les élèves se rencontrent après les cours.
2. Ce sont les photos que j’ai envoyées à mamie.
3. C’est toi qui as volé mon vélo.
4. C’est le DVD dont je t’ai parlé.

LA PLACE DES ADJECTIFS


Relever, dans le dialogue, les phrases contenant des adjectifs précédés ou suivis d’un nom et souligner
l’adjectif : une petite visite, un très mauvais élève, des notes catastrophiques, des notes excellentes.
Demander aux élèves si la place des adjectifs est toujours la même.
Essayer de leur faire formuler des hypothèses sur la place des adjectifs par rapport au nom qu’ils
qualifient.

Faire observer chacune des parties de l’encadré et demander aux élèves de produire des exemples pour
chaque catégorie d’adjectifs.
- Adjectifs de forme, de couleur, de nationalité : une boîte ronde, une table ovale, un blouson rose, des
chaussures noires, des chaussures italiennes, un styliste français.
- Adjectifs courts et très fréquents : un beau blouson, un gros sac, des petites chaussures, un vieux chat,
une jeune dame, la première fois, la deuxième trimestre.
- Adjectifs avant ou après le nom : une longue histoire, un film long, des dessins magnifiques, de magni-
fiques vacances, la prochaine fois, un excellent élève, un week-end excellent, l’année prochaine, un court
moment, des nouveaux bâtiments.

Faire lire la bulle Attention ! sur l’emploi de de devant l’adjectif dans la langue soutenue.
Insister également sur la place de prochain et de dernier.
Passer aux exercices 2 et 3.

 Exercice 2, p. 80

Corrigé
Salut ! Je vais vous présenter un français collège français !
Le collège Alphonse-Allais est un petit collège petit bien sympathique. Il a des neufs bâtiments neufs, en bon
état bon et une jolie carrée cour jolie carrée entourée de grands arbres grands.
Les élèves suivent les cours dans des claires et propres salles de classe claires et propres. Il y a des bleus
rideaux bleus aux fenêtres, de belles affiches belles sur les murs et un grand vert tableau grand vert.
La prochaine fois prochaine, je vais vous parler de mon prof de français ! En attendant, regardez mes nou-
velles photos nouvelles ! À bientôt !

106
 Exercice 3, p. 80
Le professeur peut former des groupes de 3 à 4 élèves pour leur faire produire l’exercice. Lecture devant
la classe qui réagit aux erreurs.

Corrigé
Production personnelle.

 Cahier d’exercices, page 52, exercice 9

Corrigé
1. une boîte carrée - 2. des chaussettes roses - 3. Le premier amour - 4. les restaurants italiens - 5. une
belle histoire - 6. La prochaine fois/La fois prochaine - 7. La semaine dernière - 8. des longs cheveux/
des cheveux longs

LE SUBJONCTIF PRÉSENT
Formation
Recopier au tableau les phrases du dialogue contenant des subjonctifs : Il faut que vous écriviez vos
rédactions sans fautes. Je veux que tu rendes une petite visite au CPE. Souligner les verbes au subjonctif.
Demander aux élèves l’infinitif de ces verbes. Leur demander s’il s’agit du présent de l’indicatif. Les élèves
vont peut être le penser, insister alors sur écriviez qui aurait dû être écrivez au présent et dire qu’il s’agit
d’un nouveau mode, le subjonctif.
Le professeur explique alors la notion de mode. Les élèves connaissent déjà trois modes : l’infinitif, l’indi-
catif et l’impératif, dont on détaillera les temps (présent, imparfait, etc.). Le subjonctif est donc un nou-
veau mode qui comporte plusieurs temps mais dont les plus usités sont le présent et le passé.
Conjuguer le verbe jouer au tableau, d’abord au présent de l’indicatif, puis à l’imparfait, puis enfin au sub-
jonctif présent. Attirer l’attention sur le fait que les verbes conjugués au subjonctif sont toujours précédés
de la conjonction que. Demander aux élèves de comparer les trois conjugaisons pour leur faire déduire la
formation du subjonctif présent.
Proposer des verbes du 1er groupe, puis du 2e groupe et les faire conjuguer au tableau.
Insister sur les particularités des verbes en -ier et -yer aux deux premières personnes du pluriel ainsi que
sur leur prononciation.
Proposer des verbes du 3e groupe, en particulier venir, prendre, boire, recevoir.
Donner la conjugaison d’être et avoir.
Faire observer l’encadré de la formation du subjonctif présent, page 81.
Passer à l’exercice 4.

 Exercice 4, p. 81

Corrigé
Arriver : que j’arrrive - que nous arrivions
Voir : que je voie - que nous voyions
Choisir : que je choisisse - que nous choisissions
Boire : que je boive - que nous buvions
Avoir : que j’aie - que nous ayons
Étudier : que j’étudie - que nous étudiions
Comprendre : que je comprenne - que nous comprenions
Commencer : que je commence - que nous commencions

Distribuer la liste de verbes suivante aux élèves en attribuant à chacun deux personnes différentes
(singulier et pluriel). Imposer une limite de temps (de 5 à 6 minutes maximum). L’élève qui a le plus
de verbes corrects gagne.
se rencontrer, apprendre, écrire, interroger, punir, recevoir, avoir, essayer, venir, recopier

107
 Cahier d’exercices, page 53, exercice 10

Corrigé
Venir : que je vienne - que nous venions
Avoir : que j’aie - que nous ayons
Envoyer : que j’envoie - que nous envoyions
S’habiller : que je m’habille - que nous nous habillions
Mettre : que je mette - que nous mettions
Se réveiller : que je me réveille - que nous nous réveillions
Être : que je sois - que nous soyons
Prendre : que je prenne - que nous prenions

 Cahier d’exercices, page 53, exercice 11

Corrigé
1. que vous vous dépêchiez - 2. que nous regardions - 3. que vous lui confiiez - 4. que tu sois -
5. que vous mangiez - 6. que ses parents partent - 7. qu’il me mette - 8. que vous m’offriez - 9. que
nous commencions - 10. que tu boives

Emploi
Reprendre les phrases du dialogue contenant un subjonctif et souligner le verbe introducteur.
Rappeler la notion de verbe introducteur, de proposition principale et de proposition subordonnée en dé-
composant une des phrases. Dire aux élèves qu’on emploie le subjonctif après des verbes introducteurs
qui expriment la volonté (les deux exemples du dialogue) mais aussi le souhait, l’obligation, la défense et
de nombreux sentiments.
Donner des exemples de chaque cas, puis faire observer l’encadré de l’emploi du subjonctif, page 81.
Expliquer enfin que le subjonctif présent s’emploie pour des actions présentes ou futures en donnant les
exemples suivants :
Présent : Je veux que tu sois plus sympa avec elle.
Futur : Demain, il faut que nous rangions le garage.

Passer à l’exercice 5.
Attirer l’attention sur le fait que le sujet du verbe introducteur et celui du verbe de la principale sont diffé-
rents. Ce point sera développé dans l’unité 9, page 97.

 Exercice 5, p. 81

Corrigé
1. Le professeur veut que nous recopiions tous les mots nouveaux.
2. Il faut que vous veniez maintenant.
3. J’aimerais que tu sois plus attentif en classe.
4. Il ne faut pas que vous arriviez en retard.
5. Elle a peur que vous refusiez.

Pour faciliter l’assimilation de ces structures, le professeur demande aux élèves de jouer la mère/le
père dans des mini-dialogues reprenant les obligations d’un ado. Exiger des constructions variées (Je
veux que tu nettoies ta chambre ! Il faut que tu fasses la vaisselle ! J’aimerais bien que ta sœur ou toi,
vous sortiez le chien…).
Il demande ensuite à un élève, qui jouera le rôle du professeur, de prendre la parole pour dire ce qu’il
veut des élèves (Je veux que vous fassiez plus attention ! Je veux que vous ayez des cahiers plus pro-
pres, que vous ne bavardiez pas pendant les cours…).

108
 Cahier d’exercices, page 53, exercice 12

Proposition de corrigé
1. Je veux que vous soyez plus attentifs.
2. Il faut que vous travailliez plus.
3. Il ne faut pas que vous arriviez en retard.
4. J’aimerais bien que vous ne parliez pas pendant les cours.
5. Je ne veux pas que vous mangiez en classe.
6. Il ne faut pas que vous chahutiez.
7. Il faut que vous appreniez cette leçon pour demain.
8. Je veux que vous respectiez le règlement.
9. Il ne faut pas que vous copiiez sur vos voisins.
10. Je ne veux plus que vous oubliiez vos livres.

 Cahier d’exercices, page 54, exercice 13


Le professeur peut faire préparer l’exercice oralement en classe, puis les élèves rédigent leur texte par
écrit à la maison.

Proposition de corrigé
D’abord, il faut que vous vous laviez plus souvent et que vous portiez des vêtements propres.
Les filles n’aiment pas les garçons sales ! Ensuite, il faut que vous soyez plus ouverts et plus
souriants. Il faut que vous soyez bien dans votre peau et que vous oubliiez vos complexes. Tout
le monde a des défauts ! Si vous invitez une fille, il ne faut jamais qu’elle paye/paie, les radins
n’ont jamais de petite amie ! Il ne faut pas que vous oubliiez l’anniversaire du jour de votre
rencontre, ni d’autres dates importantes comme la Saint-Valentin. Très important, les copains/
les potes, c’est bien, mais il ne faut pas que vous soyez tout le temps avec eux. Les filles veulent
souvent rester seules avec leur petit ami. Enfin, il ne faut jamais que vous lui mentiez. Les filles
aiment les garçons fidèles et sincères.

Pages 82 - 83
Dans cette double page, les élèves lisent un règlement de collège et sont familiarisés aux formules d’in-
terdiction. Puis, ils découvrent une planche de BD où l’on présente le professeur idéal.

DOCUMENT École Fénelon Sainte-Marie : Règlement du collège


Les élèves parcourent la page. Le professeur demande aux élèves de dire de quel type de document il
s’agit (C’est un règlement de collège.). Leur demander en combien de parties s’articule ce règlement
(En quatre parties : trois parties qui expliquent le règlement et une partie consacrée à la signature de
l’élève.). Demander à quelle personne sont rédigées une grande partie des phrases (À la 1re personne du
singulier.). Leur demander enfin pourquoi, à leur avis, ce texte est rédigé à la 1re personne et pourquoi
l’élève doit signer. Les élèves peuvent répondre, en langue maternelle si nécessaire, que c’est une maniè-
re de responsabiliser l’élève. On l’informe des règles à suivre au collège et il s’engage à les respecter.

Faire lire le document silencieusement. Le professeur demande aux élèves de relever tous les termes qui
marquent l’interdiction. On aura : je ne suis pas autorisé à, est interdite, est strictement interdit.

Nouvelle lecture attentive du document. Les élèves font les deux exercices. Après la mise en commun, le
professeur peut revenir en détail sur les différentes parties du règlement et expliquer certains mots im-
portants comme discipline générale.

Après la correction, les élèves peuvent comparer avec le règlement de leur collège.

109
 Exercice 1, p. 82
Au moment de la correction, les élèves devront citer les phrases du règlement pour justifier leurs réponses.

Corrigé
1. Faux - 2. Faux - 3. Vrai - 4. Vrai - 5. Faux - 6. Faux - 7. Faux

 Exercice 2, p. 82
Les élèves dessinent le signe de l’interdiction ou de l’autorisation sous chaque illustration, puis citent le
texte pour justifier leurs réponses.

Corrigé
Interdit : cigarette, patinette, chewing-gum, pantalon + boxer
Permis : baladeur éteint, sac pour ballon

À ton tour !

Chaque élève travaille avec son voisin.


Le professeur explique aux élèves qu’ils doivent utiliser les termes de l’obligation, de l’autorisation et
de l’interdiction : il faut, il ne faut pas, devoir, ne pas devoir, pouvoir, ne pas pouvoir, être interdit, être
strictement interdit, être autorisé à, ne pas être autorisé à, avoir le droit de, ne pas avoir le droit de.
Leur expliquer également qu’ils peuvent trouver les mots dont ils ont besoin dans le règlement de la page 82.
Les élèves préparent leur dialogue, puis le jouent devant le reste de la classe qui prend des notes pour
corriger et faire des remarques.

DOCUMENT Les profs


Faire observer la planche de BD. Les élèves disent de quel document il s’agit et qui il présente. Ils lisent la
BD avec plus d’attention, puis répondent aux questions de l’exercice.
Dans un deuxième temps, les élèves définissent à leur tour le professeur idéal. Leur demander s’il res-
semble à celui de la BD et s’ils ont déjà eu, eux, un professeur idéal dans leur classe.
Enfin, le professeur peut travailler sur l’humour, ou la légère ironie de la BD, qui veut montrer que ce type
de professeur est plutôt rare (attitude des élèves en admiration perpétuelle devant le professeur, gestuel-
le et expression des personnages).

 Exercice 1, p. 83

Corrigé
Phrases no 2, 3, 6, 8, 10.

À ton tour !

Les élèves travaillent avec leur voisin ou en groupes de 3 ou 4 élèves.


Avant de faire travailler les élèves, leur poser les questions suivantes : Quel type de texte est-ce que vous
allez écrire ? (Un texte pour le blog du collège.) De quoi allez-vous parler ? (D’un collège idéal.) Est-ce
que vous allez décrire les bâtiments ? (Oui.) Est-ce que vous pouvez parler des professeurs ? (Oui.) Les
élèves peuvent s’inspirer également des idées présentées dans la compréhension écrite de leur cahier
d’exercices, page 54, sur le collège du futur.
Leur imposer un nombre minimum de mots pour cette production (80 mots environ) et une limite de
temps (30 minutes). Les élèves lisent leur production devant le reste de la classe qui prend des notes
pour corriger ou faire des remarques. On peut voter pour la meilleure production écrite.

110
Cahier d’exercices page 56

Les graphies des sons [sJI] et [sJC]

Comptine le son [sJI]  Piste n° 58


Recopier la comptine au tableau. Passer l’enregistrement, puis faire lire plusieurs fois la comptine.
Souligner les différentes graphies du son [sJI].
Faire lire l’encadré correspondant puis passer à l’exercice 1.

 Exercice 1
Les élèves complètent avec les graphies du son [sJI]. Correction collective. Une fois l’exercice corrigé,
les élèves lisent les mots à voix haute.

Corrigé
1. autorisation - 2. réflexion - 3. colocation - 4. passionnant - 5. dimension - 6. remercions -
7. émission - 8. imagination

Comptine le son [sJC]  Piste n° 59


Recopier la comptine au tableau. Passer l’enregistrement, puis faire lire plusieurs fois la comptine.
Souligner les différentes graphies du son [sJC].
Faire lire l’encadré correspondant puis passer à l’exercice 2.

 Exercice 2
Les élèves complètent avec les graphies du son [sJC]. Correction collective. Une fois l’exercice corrigé,
les élèves lisent les mots à voix haute.

Corrigé
1. informaticien - 2. vénitien - 3. musicien - 4. pharmacien - 5. dalmatien - 6. ancien - 7. égyptien -
8. mathématicien

 Exercice 3  Piste n° 60
Dictée. Passer l’enregistrement au moins trois fois. Pour la correction, le professeur demande à un élève
de dicter le texte à un camarade au tableau.

Transcription - corrigé
1. Vous n’avez pas de permission pour cette connexion !
2. Cette émission sur un ancien mathématicien est passionnante.
3. L’utilisation de ces installations demande une autorisation.

 Exercice 4
Le professeur peut donner un exemple de production au tableau. Les élèves inventent des phrases à
deux. Ils lisent les phrases à voix haute.

Proposition de corrigé
1. Ce magicien égyptien vit en colocation avec un mathématicien vénitien.
2. Attention ! Les punitions, c’est sa passion !
3. Nous remercions les pharmaciens pour leur imagination.

111
Cahier d’exercices page 54 - 55

Bienvenue au collège du futur


Avant de donner ce texte à faire comme devoir à la maison, le professeur peut d’abord dire aux élèves
de parcourir rapidement le texte et de répondre aux questions suivantes : De quel type de document il
s’agit ? (D’un article.) Où est-ce qu’on peut le lire ? (Sur Internet. Sur le site leparisien.fr.) Qu’est-ce qu’il
présente ? (Le collège du futur.)
On peut demander aussi aux élèves de relever le lexique
1) de l’école traditionnelle (tableau noir, livres, carte de géo en papier…),
2) des nouvelles technologies (cartable informatique, 100% numérique, tableau blanc interactif, un clic de
souris, mail…).
Après la correction, le professeur peut demander l’opinion des élèves sur le collège du futur : Est-ce que
tu aimerais être élève dans ce collège ? Pourquoi ?

 Exercice 1

Corrigé
1. Le cours n’est pas comme un cours traditionnel.
2. Les élèves n’ont plus peur de faire des fautes.
3. Les élèves ne doivent pas écrire les mails qu’ils envoient à leurs professeurs comme les SMS qu’ils
envoient à leurs copains.

 Exercice 2

Corrigé
1. Faux - 2. Vrai - 3. Vrai - 4. Vrai - 5. Faux - 6. Vrai

112
Objectifs
Parler de ses loisirs (lecture, BD, photo, jeux en réseau)
Comprendre un article sur une manifestation culturelle
Lexique
La lecture
Un album de BD
Les genres de livres
Les photos numériques
Les jeux en réseau
Communication
Faire des appréciations sur une BD, un livre
Avertir, mettre en garde
Grammaire
Impératif (être, avoir, verbes pronominaux)
Le pronom de quantité en
L’interrogation (qui est-ce qui/que, qu’est-ce qui/que)
L’interrogation avec des prépositions
Le pronom interrogatif lequel
Le pronom indéfini neutre tout
Phonétique
Les graphies du son [J]
Documents
Le festival de Cannes
Chanson de Lorie (Game Over)
Tâche finale
Présenter une BD, la conseiller
Écrire un article sur cette BD sur le site du festival d’Angoulême

Demander aux élèves d’écrire dans leur cahier cinq phrases avec des subjonctifs pour décrire
leurs obligations.
Écrire au tableau les substantifs élève, bâtiment, ami, salle de classe… et leur faire associer les
adjectifs grand, petit, minuscule, étranger, sale, carré, extraordinaire… Faire l’exercice orale-
ment, puis par écrit.
Écrire au tableau Le professeur a donné une punition à Maxime. Demander aux élèves de faire
des phrases pour mettre en relief ce qui est souligné.

Le professeur explique aux élèves quelle sera la tâche finale de l’unité : conseiller une BD à un camarade,
puis la présenter dans un article.
Faire découvrir, à partir des illustrations du module, page 74, les thématiques de l’unité. Se reporter éga-
lement à cette page pour présenter les objectifs de l’unité.

Pages 84 - 85
DIALOGUE, p. 84  Piste n° 61
Dans le dialogue, Juliette invite Nour à voir les photos qu’elle a prises aux Arcs. Nour accepte. Elle finira
sa BD plus tard. Quant aux garçons, Maxime a rendez-vous sur MSN et Noah ne laissera pas son jeu

113
en réseau favori. Faire observer les dessins. Que font les filles ? (Elles regardent des photos à la télé.)
Passer à la deuxième illustration. Que fait Noah ? (Il joue à la console. Il joue à un jeu vidéo.) Qu’est-ce
que ça veut dire ? (Il faut être sur Internet pour jouer.) Passer à la troisième illustration. Faire identifier
les personnages. (Noah en train de jouer et son père qui n’est pas content.) Pourquoi son père n’est pas
content ? (Parce que Noah joue tout le temps. Il est très fort en jeux vidéo.) Demander aux élèves quels
sont leurs loisirs. Écrire au tableau loisir, hobby, passe-temps.

Première écoute (dialogue caché)


Passer l’enregistrement, puis demander aux élèves d’identifier la situation de communication (Juliette in-
vite Nour à voir ses photos et Nour accepte.). Écrire au tableau le nom des jeunes Juliette, Nour, Maxime
et Noah et demander aux élèves quels sont leurs loisirs. Commencer à remplir la grille qui sera proba-
blement complétée dès la deuxième écoute. Demander de commenter le ton de Nour à la fin du dialo-
gue (Elle dit à Juliette et Noah de faire attention. Elle trouve que ce n’est pas bien d’être accro aux jeux
vidéo.).

Deuxième écoute (dialogue caché)


Passer l’enregistrement. Faire compléter la grille. Poser des questions aux élèves : Juliette veut inviter
ses copains à voir quelles photos ? (Les photos des Arcs.) Les Arcs, où est-ce ? (C’est à la montagne.)
Qu’est-ce qu’ils ont fait aux Arcs ? (Ils ont fait du ski, du snow-board.) Nour accepte l’invitation de Juliette ?
(Oui, elle voulait finir sa BD mais elle va venir.) Et les garçons ? (Maxime a un rendez-vous sur MSN et
Noah va jouer à un jeu vidéo.) Nour connaît bien les jeux vidéo ? (Non, pas du tout.) Que dit Juliette
pour se moquer de Nour ? (Tu viens de quelle planète ?) Qu’est-ce que ça veut dire ? (Ça veut dire que la
personne vit dans un autre monde, ne vit pas dans le monde réel.) Qui aime Warcraft ? (Noah et Juliette.)
Nour pense que c’est bien, les jeux vidéo ? (Non, elle ne comprend pas ses copains qui sont accros.)
Pourquoi ? (Parce que c’est cher, les parents ne sont pas contents, quand on est accro on travaille moins
pour l’école.)

Troisième écoute (dialogue découvert)


Lecture du dialogue pendant l’écoute. Poser les mêmes questions si nécessaire. Rappeler aux élèves qu’un
bouquin est un livre. Pourquoi Juliette est surprise de découvrir que Nour lit des BD ? (Elle pense que les
BD, c’est pour les petits et les paresseux qui n’aiment pas beaucoup lire.) Demander aux élèves s’ils lisent
des BD. Passer aux exercices 1, 2 et 3.

 Exercice 1, p. 84
Les élèves doivent justifier leurs réponses en reprenant les phrases du dialogue.

Corrigé
1. Faux - 2. Faux - 3. Vrai - 4. Vrai - 5. Faux - 6. ?

 Exercice 2, p. 84

Corrigé
Juliette aime la photo et les jeux vidéo.
Nour aime lire.
Maxime aime MSN.
Noah aime les jeux vidéo.

 Exercice 3, p. 84

Corrigé
Ils coûtent cher et les parents ne les aiment pas. Quand on est accro, on ne s’intéresse plus à
rien et on n’a pas de bonnes notes à l’école.

114
COMPRÉHENSION ORALE, p. 85
Les quatre documents de la compréhension orale sont des témoignages d’adolescents qui parlent de leurs
loisirs. Les élèves lisent les questions. Passer les documents une première fois en faisant une pause après
chaque enregistrement. Demander à la fin de chaque enregistrement Qui parle ? Passer à l’exercice 1.

 Exercice 1, p. 85  Piste n° 62
Transcription
1. Moi, mon truc, c’est la musique. J’ai toujours mon Ipod avec moi et j’en écoute tout le temps. Mes parents
sont musiciens tous les deux et j’ai découvert très tôt la musique. Je prends des cours de piano deux fois par
semaine depuis cinq ans. Pour moi, c’est aussi un passe-temps, je consacre une heure par jour au piano.
2. Je suis fan de cinéma. Ça représente quatre-cinq heures par semaine de mon temps. Tout mon argent de
poche y passe. J’y vais environ deux fois par mois. Les copains me prêtent aussi des DVD. Je connais tous les
nouveaux films qui sortent et je lis aussi les critiques. J’adore les films de science-fiction mais j’aime aussi les
films d’animation. En France, il n’y a pas beaucoup de réalisateurs qui font ce genre de films. C’est triste !
3. Je me sens totalement bien seulement devant mon écran d’ordi. D’ailleurs, j’y suis certainement plus de
quinze heures par semaine. En général, je chatte avec des potes. C’est des copains de l’école. On vient de
se quitter mais ça ne fait rien. On échange nos impressions de la journée et on discute du bahut. J’aime bien
jouer en réseau aussi. Ce qui me prend le plus de temps, c’est mon blog. C’est sûr, pour faire quelque chose
de sympa qui attire du monde, il faut y passer du temps !
4. L’année dernière, j’ai eu un appareil photo pour mon anniversaire. Depuis, la photo, c’est ma nouvelle
passion. Au début, j’emportais tout le temps mon appareil avec moi et je n’arrêtais pas de prendre des pho-
tos de tout et de tout le monde. Maintenant, j’essaie de devenir meilleur. Je ne prends plus tout ce que je
vois. Je suis les conseils des pros et je vais voir des expositions de photos mais je n’y consacre pas plus de
cinq heures par semaine.

Corrigé
1. Thierry : musique - 2. Mario : cinéma - 3. Nicolas : ordinateur - 4. Serge : photo

 Exercice 2, p. 85
Repasser les documents pour que les élèves puissent faire l’exercice. Mise en commun.

Corrigé
Quatre à cinq heures par semaine : Mario et Serge - Six à huit heures par semaine : Thierry - Plus de dix
heures par semaine : Nicolas

 Exercice 3, p. 85
Passer une dernière fois les documents en faisant une pause entre chaque document si besoin est. Mise
en commun.

Corrigé
1. ? - 2. Faux - 3. Vrai - 4. Faux - 5. Faux - 6. Faux - 7. Vrai - 8. ?

Pages 86 - 87
LA LECTURE - UN ALBUM DE BD
Faire observer la couverture de BD et faire lire les encadrés. Poser des questions aux élèves de façon à ce
qu’ils utilisent le vocabulaire des encadrés. Vous avez des bouquins chez vous ? Vous aimez lire ? Vous
aimez la lecture ? Donnez des titres de livres que vous avez lus. Rappeler la différence entre un auteur, qui
écrit tous les types d’ouvrages, et un écrivain, qui écrit uniquement des ouvrages littéraires. Vous pouvez
citer le nom de cinq écrivains grecs ? Et des écrivains français, vous en connaissez ? Vous pouvez citer
des noms de héros de la littérature ? À propos des prix littéraires, dire aux élèves que la France est un
des pays où il y en a le plus. Cela dit, ils connaissent certainement le Prix Nobel de Littérature. Pourquoi
c’est important d’avoir un prix pour un écrivain ? (Parce qu’il va être plus connu. Parce qu’on va parler de
ses livres à la télé, à la radio, partout et qu’il va vendre plus de livres.) Quel est votre auteur préféré ?
Pour faciliter l’assimilation du vocabulaire de la BD, le professeur pourrait avoir apporté quelques BD qu’il
distribuerait dans la classe et qu’il ferait présenter par les élèves (Cet album a pour titre…, le dessinateur
s’appelle…, le scénariste… et le personnage principal s’appelle…). Passer ensuite à l’exercice 1.

115
 Exercice 1, page 86
Corrigé
dessinateur - scénariste - bande dessinée - personnage - héros - albums - humour - lecteurs

 Cahier d’exercices, page 57, exercice 1


Corrigé
À gauche : Le titre - Le héros/Le personnage
À droite : L’auteur - Le prix - La couverture

 Cahier d’exercices, page 57, exercice 2


Corrigé
1. lecteur - 2. écrivain - 3. héroïne - 4. bouquiner - 5. scénariste - 6. bulle

FAIRE DES APPRÉCIATIONS SUR UNE BD


Demander aux élèves de relever, dans le dialogue de la page 84, des expressions qui expriment une
appréciation sur une BD (Le scénario est bien fait. C’est bien dessiné.). Faire lire la bulle. Les élèves
auront à utiliser ces expressions dans l’exercice 3 du cahier d’exercices. Pour faciliter l’assimilation, leur
demander de donner des titres de BD avec
- des personnages bien dessinés
- des scénarios bien faits
- des gags réussis
- du suspense
- de l’humour.

Attirer aussi l’attention sur la structure C’est une BD à lire. Qu’est-ce que c’est qu’une BD à lire ? (C’est
une BD qu’il faut lire./qu’on doit lire.) Qu’est-ce que c’est qu’une comédie à voir ? Un CD à écouter ? Un
devoir à faire ?

LES GENRES DE LIVRES


Faire lire l’encadré. Demander aux élèves quel est leur genre préféré. Pour faciliter l’assimilation, on peut
également lancer le nom d’œuvres connues et demander aux élèves de dire quel est leur genre.

Le professeur, après s’être procuré des catalogues de libraires, peut les distribuer aux élèves et leur
demander d’identifier le genre des livres dont on fait la publicité.

 Exercice 2, page 86
Faire faire l’exercice oralement, puis chaque élève le mettra par écrit.

Corrigé
1. Un roman d’amour - 2. Un conte de fées - 3. Un roman policier/Un polar - 4. Une biographie -
5. Une comédie/Une pièce de théâtre

 Cahier d’exercices, page 58, exercice 4


Corrigé
1 2 3 4 5 6 7
g d e f a b c

116
PRÊTER - EMPRUNTER - RENDRE
Faire observer la bulle Attention !. Insister sur l’emploi des prépositions. Faire conjuguer le verbe rendre
au présent et au passé composé. Pour faciliter l’assimilation, poser des questions aux élèves : Où est-
ce qu’on peut emprunter des livres ? (À la bibliothèque, au CDI.) Vous en empruntez à la bibliothèque ?
À qui vous empruntez des livres ? (À des amis. Je n’emprunte pas de livres. J’achète des livres…) Quel
est le dernier livre que vous avez emprunté ? Vous aimez prêter des livres à vos copains ? Pourquoi ? Et
vous, quand vous empruntez des livres, vous les rendez ?

 Cahier d’exercices, page 58, exercice 5


Les élèves font d’abord l’exercice en classe, oralement, puis par écrit à la maison.

Production possible
La semaine dernière, j’ai prêté un livre à mon amie Julie. Elle a lu le livre et elle me l’a rendu hier.

FAIRE DES APPRÉCIATIONS SUR UN LIVRE


Procéder de la même façon que pour « Faire des appréciations sur une BD ». Demander aux élèves de
donner des titres de livres
- bien écrits
- dont l’histoire est captivante
- bouleversants
- pas terrible
- sans intérêt
- banals.

À propos de banal, le professeur insistera sur le sens du mot en français, qui veut dire sans originalité,
commun.

 Exercice 3, page 87
Rappeler aux élèves qu’ils devront se servir du lexique des deux encadrés « Faire des appréciations sur
une BD, sur un livre » puisque l’exercice porte sur les livres et les BD.
L’exercice peut être fait oralement d’abord, puis chaque élève le fera sur son livre.

Corrigé
1. C’est plein d’humour ! C’est très rigolo !
2. C’est captivant et c’est plein de suspense.
3. Qu’est-ce qu’ils me font rire !
4. C’est original. Les gags sont réussis. C’est un livre à lire !

 Cahier d’exercices, page 57, exercice 3


Proposition de corrigé
1. C’est un livre à lire !
2. C’est plein d’humour.
3. C’est un livre bouleversant.
4. Une BD très rigolote.
5. C’est très bien écrit. Les héros m’ont fait pleurer.
6. L’histoire est captivante !

LES PHOTOS NUMÉRIQUES


Faire lire l’encadré. Poser des questions aux élèves pour leur faire utiliser le vocabulaire de l’encadré.
Vous aimez la photo ? Vous avez un appareil photo ? C’est un numérique ? Vous prenez souvent des
photos ? À quelles occasions ? Quels sont vos sujets préférés ? Où est-ce que vous visionnez vos photos ?
Qu’est-ce que vous faites de vos photos ? Pourquoi ? Quel est le principal avantage des appareils numéri-
ques ? (On peut voir les photos et supprimer les mauvaises photos.)

117
 Exercice 4, page 87
Les élèves peuvent faire l’exercice oralement, en classe, avant de le faire par écrit, chez eux.

Corrigé
1. Il les sauvegarde dans un fichier spécial.
2. Il grave un DVD.
3. Il transfère ses photos sur son ordinateur.
4. Il supprime les photos ratées.

 Cahier d’exercices, page 58, exercice 6


Comme pour l’exercice précédent, les élèves peuvent faire l’exercice oralement, en classe, avant de le
faire par écrit, chez eux.

Corrigé
J’ai pris beaucoup de photos. J’ai supprimé les photos qui n’étaient pas bonnes. J’ai mis mes pho-
tos sur CD./J’ai gravé un DVD. J’ai tiré quelques photos sur papier.

LES JEUX EN RÉSEAU


Poser des questions aux élèves pour qu’ils se familiarisent avec le lexique de l’encadré et revoient celui
d’Internet. Demander aux élèves : Vous avez accès à Internet ? Combien d’heures par jour est-ce que
vous vous connectez ? Vous êtes abonnés ou vous avez des cartes ? Qu’est-ce que vous faites sur Inter-
net ? Vous chattez ? Vous cherchez des informations ? Vous envoyez des mails ? Vous jouez ? À quoi vous
jouez ? Qu’est-ce que c’est comme jeu, un jeu d’aventure, de stratégie, de rôle ? Il faut créer son person-
nage ? Il y a combien de niveaux ? Il y a beaucoup d’épreuves ? Elles sont difficiles ? Vous trouvez que
vous êtes seulement fan de ce jeu ou accro à ce jeu ? Vous y jouez combien d’heures par semaine ?

AVERTIR, METTRE EN GARDE


Demander aux élèves de relever, dans le dialogue de la page 84, une expression pour avertir ou mettre
en garde (Faites attention !).
Faire lire la bulle. Les élèves auront à utiliser ces formules dans À ton tour !

À ton tour !

Le professeur fait lire l’encadré aux élèves qui doivent reprendre le lexique des jeux en réseau et celui de la
bulle. Désigner deux élèves. Le professeur insistera sur le ton que mettra l’élève pour avertir et mettre en
garde. Les élèves jouent la scène devant le reste de la classe qui prend des notes pour relever les erreurs.

Production possible
— Tu connais….. ?
— Ah, le jeu vidéo ? Oui, pourquoi ?
— C’est mon jeu préféré !
— Vraiment ? Pourquoi ?
— D’abord, c’est un jeu en réseau et j’adore ! On peut se faire des amis. Les épreuves sont
captivantes. J’y passe des heures…
— Mais tu es accro !
— Tu crois ?
— Mais oui, je te préviens que c’est dangereux. J’ai lu un article sur ce phénomène.
— Mais, non, je contrôle…

 Cahier d’exercices, page 59, exercice 7


Corrigé
fan - réseau - des abonnements - accro - rôles - personnages - épreuves - niveaux

118
 Cahier d’exercices, page 59, exercice 8
Corrigé
1. Je te conseille de ne pas y passer tes nuits !
2. Il vaut mieux les mettre sur CD.
3. Je te conseille de mettre un casque.
4. Je te préviens que c’est dangereux.

Pages 88 - 89

L’IMPÉRATIF DES VERBES PRONOMINAUX - ÊTRE ET AVOIR


Reprendre le dialogue et demander aux élèves de relever les impératifs des verbes pronominaux (Arrêtez-
vous, intéressez-vous). Revenir aux encadrés de la page 88. Les faire lire et passer ensuite aux activités
d’assimilation.

Passer de la structure tu dois/vous devez + infinitif à l’impératif :


Tu dois te réveiller tôt.  Réveille-toi tôt !
Vous devez vous connecter.  Connectez-vous !
Tu ne dois pas te maquiller.  Ne te maquille pas !
Vous devez être plus attentifs.  Soyez plus attentifs !
Vous ne devez pas avoir de complexes.  N’ayez pas de complexes !
Tu dois t’arrêter de jouer.  Arrête-toi de jouer !
Tu ne dois pas te coiffer comme ça.  Ne te coiffe pas comme ça !

 Exercice 1, page 88
Corrigé
1. Abonne-toi !
2. Sois moins égoïste !
3. Ne vous connectez pas !
4. Échangez-vous des photos !
5. Fais-toi des amis !
6. N’ayez pas de complexes !

 Cahier d’exercices, page 59, exercice 9


Corrigé
S’habiller : Habille-toi ! Habillez-vous ! - S’installer : Installe-toi ! Installez-vous ! -
Ne pas se déconnecter : Ne te déconnecte pas ! Ne vous déconnectez pas ! -
Se taire : Tais-toi ! Taisez-vous ! - Ne pas se tromper : Ne te trompe pas ! Ne vous trompez pas ! -
Se réconcilier : Réconcilie-toi ! Réconciliez-vous !

 Cahier d’exercices, page 59, exercice 10


Corrigé
1. Sois - 2. séparez-vous - 3. réveillons-nous - 4. ne te casse pas - 5. Ne vous connectez pas - 6. N’aie pas

 Cahier d’exercices, page 60, exercice 11


Corrigé
1. Ne te maquille pas ! - 2. Levez-vous ! - 3. Arrêtez-vous ! - 4. Ne vous faites pas mal !

119
LE PRONOM DE QUANTITÉ EN
Faire retrouver, dans le dialogue page 84, le pronom en (J’en ai pris vraiment beaucoup !). Demander
aux élèves ce qu’il remplace. Faire lire l’encadré aux élèves. Leur rappeler qu’ils ont déjà vu en dans la
construction Il en parle, j’en ai besoin…
Dans la bulle Attention !, faire remarquer aux élèves sur le fait qu’on répète le chiffre quand la quantité
est précisée.

1. Formulation du complément. Le professeur donne une phrase avec en exprimant la quantité et les
élèves refont la phrase en le remplaçant par un mot/groupe de mots.
Il en demande.  Il demande des feuilles.
Nous en voulons.  Nous voulons du papier.
J’en prends.  Je prends des photos.
Il en a un.  Il a un appareil photo numérique.
Tu en fais ?  Tu fais de la photo ?

2. Substitution par en.


Il achète beaucoup de BD.  Il en achète beaucoup.
Ils n’ont pas de feuilles.  Ils n’en ont pas.
Nous avons fait beaucoup de sport.  Nous en avons fait beaucoup.
Je vais acheter un vélo.  Je vais en acheter un.
Ils ont eu trois enfants.  Ils en ont eu trois.
Elle a voulu lire une BD.  Elle a voulu en lire une.

 Exercice 2, page 88
Corrigé
1. Oui, ils en ont pris.
2. Non, je n’en ai pas.
3. Oui, ils en ont demandé deux.
4. Oui, nous en faisons.
5. Non, elle n’en a pas.
Oui, elle en a un
6. Non, je n’en lis pas.

 Cahier d’exercices, page 60, exercice 12

Corrigé
1. des fichiers - 2. des journaux - 3. un ordinateur - 4. du papier - 5. des livres - 6. DVD

 Cahier d’exercices, page 60, exercice 13

Corrigé
1. Non, je n’en ai pas. - 2. Oui, ils en ont gardé. - 3. Oui, nous en avons beaucoup. - 4. Oui, j’en ai
fait trois. - 5. Oui, elle aimerait en avoir une. - 6. Non, ils n’ont pas pu en poser.

 Cahier d’exercices, page 60, exercice 14

Corrigé
1. Il ne veut pas s’y abonner.
2. Nous en avons acheté.
3. Je leur envoie des mails.
4. Elle lui parle de ses problèmes.
5. Tu ne leur prêtes pas de livres ?
6. Je vais les chercher.

120
L’INTERROGATION
Faire lire l’encadré et passer tout de suite aux exercices d’assimilation. Dans un premier temps, faire
poser des questions sur une personne. Par exemple, dire et écrire au tableau C’est Nour. Les élèves
pourront demander Qui n’aime pas les jeux vidéo ? ou Qui est-ce qui n’aime pas les jeux vidéo ? Conti-
nuer avec : Roméo aime Juliette. Faire poser la/les questions sur Roméo (Qui aime Juliette ?/Qui est-ce
qui aime Juliette ?), puis faire poser la question sur Juliette (Roméo aime qui ?/Qui est-ce que Roméo
aime ?). Donner encore deux ou trois exemples. Insister sur le fait que qui est toujours suivi d’un singulier.
Faire lire la bulle Attention ! Demander de poser la question sur le sujet dans la phrase : Les élèves ont
pris des photos (Qui a pris des photos ?).
Passer ensuite aux questions portant sur une chose en suivant le même procédé. Écrire au tableau :
L’appareil photo est tombé et demander aux élèves de poser la question sur l’appareil photo (Qu’est-ce
qui est tombé ?). Écrire ensuite : Il a lu une BD. Demander aux élèves de poser la question sur le mot BD
(Qu’est-ce qu’il a lu ?). Continuer avec deux ou trois exemples. Passer à l’exercice 3.

 Exercice 3, page 89
Les élèves font d’abord l’exercice oralement, puis par écrit.

Corrigé
1. Qui (est-ce qui) s’est abonné ?
2. Qu’est-ce qu’ils ont acheté ?
3. Qui (est-ce que) le prof a interrogé ?
4. Qu’est-ce qui va arriver ?
5. Qui (est-ce qui) va se connecter ?
6. Qu’est-ce qu’elle va imprimer ?

 Cahier d’exercices, page 61, exercice 15


Les élèves peuvent faire l’exercice oralement, en classe, avant de leur faire comme devoir chez eux.

Corrigé
1. Qui/Qui est-ce qui est accro à ce jeu ?
2. Qu’est-ce qu’il a créé ?
3. Qui/Qui est-ce qui va s’abonner ?
4. Qui/Qui est-ce qu’il a pris en photo ?
5. Qu’est-ce qui a eu lieu ?
6. Qui/Qui est-ce que tu as invité ?

L’INTERROGATION AVEC DES PRÉPOSITIONS


Le professeur demandera de retrouver dans le dialogue, page 84, une interrogation avec une préposition
(À quoi ?). Faire lire l’encadré. Faire remarquer que lorsque le verbe de la phrase affirmative est construit
avec une préposition, on doit toujours reprendre la préposition en début d’interrogation. Passer ensuite
aux exercices d’assimilation. Demander aux élèves de poser la question sur l’élément souligné dans les
phrases écrites au tableau.

J’achète un cadeau pour ma mère.


Il a pris des photos avec son portable.
Il se dispute avec sa sœur.
Elle pense à lui.

 Exercice 4, page 89
Corrigé
1. À qui parle le proviseur ?
2. Avec qui est-ce que Nadia chatte ?
3. À quoi est-ce qu’il joue ?
4. Pour qui elle prend des photos ?
5. De qui il a peur ?
6. Avec quoi elle retouche ses photos ?

121
 Cahier d’exercices, page 61, exercice 16
Corrigé
1. De quoi est-ce que tu as besoin ?
2. À quoi ça sert ?
3. Avec qui il s’est disputé ?
4. Pour qui vous avez acheté des romans ?
5. À qui elle pense ?
6. De qui il est amoureux ?

LE PRONOM INTERROGATIF LEQUEL 


Faire retrouver le pronom dans le dialogue de la page 84 (Tes photos ? Lesquelles ?). Faire lire ensuite
l’encadré. Le professeur pourra passer directement aux exercices, ce point de grammaire ne présentant
pas de difficulté particulière.

 Exercice 5, page 89
Corrigé
1. Lequel ? - 2. Lesquels ? - 3. Lequel ? - 4. Lesquelles ? - 5. Laquelle ? - 6. Lesquels ?

 Cahier d’exercices, page 61, exercice 17


Corrigé
1. Lequel ? - 2. Lesquels ? - 3. Lesquelles ? - 4. Laquelle ? - 5. Lesquels ? - 6. Lequel ?

LE PRONOM INDÉFINI NEUTRE TOUT


Faire retrouver le pronom dans le dialogue de la page 84 (Je lis tout, moi !). Faire observer l’encadré. Dire
aux élèves que ce tout neutre singulier correspond en grec à un neutre pluriel. Faire traduire au besoin
l’encadré pour s’assurer que les élèves ont compris. Passer à l’exercice 6.

 Exercice 6, page 89
Corrigé
1. tous - 2. tout - 3. tout - 4. toutes - 5. tous - 6. toute - 7. tout - 8. toutes

 Cahier d’exercices, page 61, exercice 18


Corrigé
1. Quand est-ce que les cousins de Marine ont acheté un ordinateur ?
2. Qui a acheté un ordinateur ?
3. Qu’est-ce que les cousins de Marine ont fait ?
4. Avec quoi/Avec quel argent ils ont acheté un ordinateur ?
5. Qu’est-ce que les cousins de Marine ont acheté ?
6. Pourquoi ils ont acheté un ordinateur ?
7. Ils veulent chatter avec qui ?
8. De quelle nationalité sont leurs copains ?

Pages 90 - 91
DOCUMENT Le Festival de Cannes
Avant d’aborder le document, demander aux élèves de citer des manifestations culturelles de façon pré-
cise (le Festival d’Athènes, la Fête de la Musique, le Festival d’Angoulême). Leur demander Vous savez ce
qu’est le Festival de Cannes ? Où est Cannes ? La faire situer sur la carte, à l’intérieur de la couverture.
Faire lire le texte et demander aux élèves de relever les mots appartenant au champ lexical du cinéma
(cérémonie des Oscars, réalisateurs, acteurs, projections, film…) et des manifestations culturelles (cé-

122
rémonie d’ouverture, tapis rouge, événement, journalistes…). Donner ensuite quinze minutes pour une
nouvelle lecture du document et passer à l’exercice 1.

 Exercice 1, page 90
Corrigé
1 2 3 4 5
c e d b a

 Exercice 2, page 90
Corrigé
Phrases no 2, 3, 4, 5.

DOCUMENT Une chanson de Lorie  Piste n° 63


Faire lire le titre, puis demander de qui est la chanson. Essayer de leur faire trouver le thème de la chan-
son à partir du titre : Game over, qu’est-ce que ça veut dire ? (Ça veut dire qu’on ne peut plus jouer, que
la partie est finie.) Faire écouter une première fois la chanson sans que les élèves ne voient les paroles.
Leur faire dire ce qu’ils ont compris/entendu.
Passer à l’exercice 1.

 Exercice 1, page 91

Corrigé
reformaté, le disque dur, supprimé, mémoire, fichier, exécute, programme, Game over, désins-
talle, redémarrer, compatible, mise en garde, mise à jour, sauvegarde, système, écran, espace,
clavier, je tape, capitales

 Exercice 2, page 91

Corrigé
1. Il n’a pas été fidèle.- 2. Elle va l’oublier. - 3. Elle décide qu’il ne fait plus partie de sa vie. - 4. Ça lui fait
mal de mettre fin à leur relation.

À ton tour !

Le professeur fait lire l’encadré aux élèves. Il leur explique qu’ils doivent reprendre le lexique des enca-
drés de la page 86 essentiellement. Leur signaler que le Festival d’Angoulême est un festival international
de BD, le plus important en Europe. Les élèves devront donc expliquer pourquoi ils ont choisi telle ou telle
BD. Ils devront émettre des appréciations sur cette BD mais aussi parler des héros, de leur caractère, du
scénario de la BD, des gags qu’il y a, du dessin lui-même… Le travail peut être fait à la maison après une
préparation orale en classe (quelques élèves ayant présenté oralement la BD qu’ils conseillent.) Imposer
de 100 à 120 mots.

Cahier d’exercices page 63

Les graphies du son [J]

Comptine  Piste n° 64
Recopier la comptine au tableau. Passer l’enregistrement, puis la faire lire plusieurs fois. Souligner en
rouge le son [J].
Faire lire les encadrés. Demander aux élèves de donner d’autres graphies du son [J].
Passer à l’exercice 1.

123
 Exercice 1  Piste n° 65
Transcription - corrigé
1. le travail
2. la trouille
3. le fauteuil
4. la feuille
5. la taille
6. l’oreille
7. le soleil
8. la famille

 Exercice 2
Corrigé
1. Il y a combien de voyelles dans millions ?
2. Quel joli village tranquille !
3. Vous avez fait bon voyage avec votre fille?
4. Payez vos feuilles et vos crayons !

 Exercice 3  Piste n° 66
Dictée. Passer l’enregistrement au moins trois fois.

Transcription - corrigé
1. Il se réveille tard.
2. Le soleil brille.
3. Elle prend son maillot pour le voyage.
4. Qui fouille dans les affaires de la famille ?
5. Vous essuyez ces mille bouteilles !
6. Je peux vous donner un conseil ? Je vous conseille de travailler.

Cahier d’exercices page 62

Les jeunes et les loisirs


Si le professeur décide de faire faire la compréhension écrite en classe, il peut d’abord demander aux
élèves de lire le texte et de relever les différents types d’activités : culturelles, ludiques ou autres. Faire
relire le texte et passer aux exercices. On peut faire les deux premiers exercices en classe et demander
aux élèves de répondre au reste des questions chez eux.

 Exercice 1
Corrigé
En dehors de l’école, les jeunes sont libres d’organiser leur temps libre comme ils veulent.

 Exercice 2

Corrigé
1 2 3 4 5 6
f e a b c d

 Exercice 3
Corrigé
1. Vrai - 2. Vrai - 3. Faux - 4. Vrai - 5. Vrai - 6. ? - 7. Faux - 8. Vrai

124
Objectifs
Comprendre les informations d’un office de tourisme
Dire où se trouve un lieu
Pouvoir préciser une époque
Parler de la ville et de la campagne
Écrire une lettre pour inviter quelqu’un dans un lieu qu’on aime
Comprendre une chanson sur Paris
Lexique
Localiser un lieu
Préciser une époque
La ville
La campagne
Communication
Proposer
Accepter
Refuser
Grammaire
Les trois formes interrogatives
Le pronom de lieu y
Le subjonctif des verbes irréguliers
Les complétives : subjonctif ou infinitif ?
Phonétique
Les mots d’origine grecque
Tâche finale
Écrire une lettre à un ami pour l’inviter à visiter un lieu

Faire parler les élèves de leurs loisirs.


Donner à conjuguer oralement, à l’impératif affirmatif et négatif, les verbes être, avoir, se
connecter et s’abonner.
Écrire la phrase suivante au tableau : Jeudi dernier, j’ai envoyé un mail à Emily, ma copine
anglaise, parce que je voulais l’inviter à ma boum. Les élèves posent le plus de questions
possibles sur cette phrase.

Expliquer aux élèves qu’ils vont apprendre à présenter un lieu géographique (ville ou village).
À partir des illustrations page 75, faire découvrir les objectifs de l’unité.
Annoncer la tâche finale de l’unité : rédaction d’une lettre où l’on donne envie à un ami de visiter un lieu
qu’on aime.

Pages 92 - 93
DIALOGUE, p. 92  Piste n° 67
Les quatre amis se trouvent dans un petit village breton, chez la tante de Noah. Juliette téléphone à sa
mère pour lui faire part de ses impressions. Les copains ne sont pas très satisfaits de leur séjour en
Bretagne et de leur contact avec la campagne. Ils semblent préférer les Internet cafés.

125
Première écoute (dialogue caché)
Les élèves lisent le titre de l’unité et observent les illustrations. Ils font des hypothèses sur la situation.
Passer l’enregistrement. Demander aux élèves d’identifier les personnages et de dire où et avec qui se
trouve Juliette.

Deuxième écoute (dialogue caché)


Avant de repasser l’enregistrement, dire aux élèves qu’ils vont devoir repérer de quels endroits on parle
et quels commentaires sont faits au sujet de ces endroits. Passer l’enregistrement, puis faire parler les
élèves. Si nécessaire, faire une grille au tableau et la remplir lorsque les réponses sont correctes. Si les
élèves n’arrivent pas à relever les commentaires, ils peuvent de toute façon reconnaître s’il s’agit d’un
commentaire positif, négatif ou si le locuteur a un avis mitigé.
Le professeur peut diviser la classe en groupes et attribuer un endroit à chaque élève en remplissant la 1re
colonne.

Quel lieu ?   
Bretagne Comme ci, comme ça
Le village de la tante La campagne, c’est
de Noah pas ton truc !
C’est très animé ! …
Nantes
Paris !
On a voulu rester dans
La tour Lu
un Internet café.
C’est trop nul ! On ne
Le Jardin du Marais va tout de même pas…
journée !
Guérande On n’a pas envie !

Une fois la grille remplie, le professeur met en rapport le dialogue, l’expression des personnages dans le
troisième dessin et le titre C’est pas mon truc ! Expliquer cette expression (Ce n’est pas ce que j’aime.
Ça ne m’intéresse pas.) en précisant qu’il s’agit d’une expression très familière et que truc est un mot
passe-partout qui signifie en général chose.

Troisième écoute (dialogue découvert)


Lecture du dialogue pendant l’écoute. Poser les questions suivantes aux élèves : Où sont les quatre
copains ? (Chez la tante de Noah, dans un village, en Bretagne, à 100 kilomètres de Nantes, au milieu
des champs.) Expliquer champ.
Est-ce qu’ils ont visité Nantes ? Qu’est-ce que Juliette dit de cette ville ? Est-ce qu’ils ont visité la tour Lu ?
Qu’est-ce que c’est, cette tour ? Pourquoi les quatre copains ne l’ont pas visitée ? Et demain, qu’est-ce
qu’ils vont faire ? Ils sont contents de visiter ce jardin ? Pourquoi ? Ils vont visiter Guérande ? Qu’est-ce
que c’est, Guérande ? Est-ce que Juliette et ses amis vont la visiter ? Pourquoi ? Expliquer au fur et à me-
sure les mots clés du dialogue. On peut s’aider de la carte de l’exercice 1.
Faire les exercices 1 et 2. Une fois les exercices corrigés, demander à deux élèves de lire le dialogue à
voix haute en respectant les intonations.

 Exercice 1, p. 92

Corrigé

126
 Exercice 2, p. 92
Corrigé
1. Vrai - 2. Faux - 3. Vrai - 4. Faux - 5. Vrai - 6. Faux - 7. Faux - 8. Faux

COMPRÉHENSION ORALE, p. 93  Piste n° 68


Les élèves parcourent rapidement les questions.
Le professeur prévoit quatre écoutes du même document, une pour chaque exercice.

 Exercice 1, p. 93
Corrigé
Il s’agit de conseils d’offices du tourisme.

 Exercice 2, p. 93
Corrigé
Ville : 1. Bordeaux - 2. Lyon - 3. Marseille - 4. Paris
Date : 1. 5 janvier - 2. 1er avril - 3. 20 mai - 4. 5-6 octobre

 Exercice 3, p. 93
Corrigé
Case 1 : 2, 4 - Case 2 : 1, 3 - Case 3 : 4 - Case 4 : 2

 Exercice 4, p. 93
Le professeur peut faire travailler les élèves par deux et attribuer une ville à chaque groupe. Prévoir une
écoute fragmentée de l’enregistrement (pause après chaque ville).

Corrigé
Moyen de transport : 1. À pied - 2. En bus - 3. En taxi/En voiture - 4. En métro
Où ça se passe ? 1. Dans la ville - 2. Dans un musée, un théâtre, des salles de cinéma - 3. Dans la
ville, au bord de la mer - 4. Dans les gares.
Qu’est-ce qu’on découvre ? 1. Des monuments du 18e siècle - 2. Des films, des romans noirs, des
pièces de théâtre, des BD - 3. Des monuments (églises, palais), des paysages (bord de mer, ave-
nue) - 4. Des tableaux, des statues

Transcription
1. Comme tous les premiers dimanches du mois, l’Office du tourisme vous propose l’opération « Dimanche
à Bordeaux » qui a lieu en même temps que les journées sans voiture. Aujourd’hui dimanche 5 janvier, la
météo s’annonce excellente ! Un beau soleil et un ciel sans nuages devraient vous donner l’envie d’une belle
balade à pied dans le Vieux Bordeaux à la découverte des splendides monuments du 18e siècle qui font de
notre ville un site exceptionnel.
2. Aujourd’hui, samedi 1er avril. Pas de bureau, pas d’école. Super… mais quelle météo ! Vent et pluie toute
la journée. Ce n’est pas une raison pour rester au lit ! Attrapez le premier bus et rendez-vous vite au festival
du roman et du film noir. Quais du polar vous offre l’occasion de découvrir le genre policier dans toutes ses
formes : cinéma, roman, théâtre ou BD. Le musée des Beaux Arts, le théâtre des Célestins, toutes les salles
UGC de Lyon vous attendent !
3. Voilà une façon originale de découvrir Marseille ! Un circuit touristique de deux heures et demie vous per-
mettra d’admirer paysages et monuments à prix légers ! Vous pourrez descendre de voiture pour visiter, par
exemple, le palais du Pharo ou l’église Notre-Dame de la Garde, ou bien admirer le bord de mer ou la célè-
bre avenue de La Cannebière. Profitez-en ! L’opération « Taxi tourisme » n’a lieu que le 20 mai ! Et il semble
que samedi prochain le beau temps soit de notre côté ! Au menu : soleil, ciel bleu, et surtout pas de vent !
4. Cette année encore, la Mairie de Paris invente une nouvelle façon de voir la capitale ! Dans la nuit du 5 au
6 octobre, vous pourrez découvrir, dans les gares parisiennes, des artistes célèbres ou moins connus. Leurs
tableaux et leurs statues envahiront les halls, les vitrines, les façades, les quais que vous verrez d’un autre
œil. Oubliez les prévisions catastrophiques du week-end : froid et vent sur Paris ! Toutes les lignes de métro
resteront ouvertes pour vous. Vive les Nuits blanches 2009 !

127
Pages 94 - 95
LOCALISER UN LIEU, UN ENDROIT
Avant d’aborder cette partie, faire une révision des prépositions devant un nom géographique.
Faire lire l’encadré. Faire situer le village de la tante de Noah en réutilisant la carte de l’exercice 1, page 92.

Le professeur peut utiliser soit une carte murale (de France ou de Grèce), soit la carte du livre, à l’inté-
rieur de la couverture. Le professeur fait sortir un élève de la classe pendant que ses camarades choisis-
sent un lieu. Lorsqu’il entre, il écoute les indications qu’on lui donne et doit désigner le point sur la carte.
Faire participer le plus possible d’élèves.

PRÉCISER UNE ÉPOQUE


Faire lire l’encadré. Rappeler Guérande date du Moyen-Âge en désignant l’illustration de la page 93. Donner
aussi antiquité. Poser des questions aux élèves en leur montrant des photos de monuments.
Il serait également utile d’expliquer aux élèves comment fonctionnent les chiffres romains que les élèves
rencontreront dans le document, page 99. Passer à l’exercice 1.

 Exercice 1, p. 94
Les élèves font l’exercice d’abord oralement, puis par écrit.

Corrigé
La ville de Tours se trouve à 100 kilomètres de Nantes. Elle est située en Touraine, sur la Loire.
Le château de Villandry se trouve dans les environs de Tours.

LA VILLE
Faire observer l’encadré et les dessins. Le professeur peut aussi utiliser les dessins de l’exercice 1, page
64, dans le cahier d’exercices, pour expliquer les mots nouveaux. Demander aux élèves de rappeler la
description de la ville de Nantes faite par Juliette. Leur demander de parler d’autres villes (Athènes,
Patras, Salonique…).
Passer à l’exercice 2.

 Exercice 2, p. 94
Corrigé
centre-ville - historique - anciens - datent - embouteillages - détendus - résidentiel - espaces
verts - situé - animé - propre - agréable

 Cahier d’exercices, page 64, exercice 1


Corrigé
1. Un château-fort - 2. Un bâtiment ancien - 3. Une cathédrale - 4. Une tour - 5. Un fleuve - 6. Un
port - 7. Une rue piétonne - 8. Une banlieue résidentielle - 9. Un embouteillage

 Cahier d’exercices, page 65, exercice 2


Corrigé
située sur - kilomètres - historique - possède - bâtiments - cathédrale - date - se trouve - ville -
tour - château-fort

 Cahier d’exercices, page 65, exercice 3


Corrigé
1. sale - 2. anciens - 3. piétonnes - 4. verts, agréable - 5. commerçant, bruyant - 6. stressés -
7. couvert - 8. superbe

128
 Cahier d’exercices, page 65, exercice 4

Corrigé
Ce port situé sur la mer Méditerranée est sale et bruyant. Il y a trop de voitures et beaucoup
d’embouteillages. Il n’y a pas d’espaces verts. Ce n’est pas un endroit agréable à vivre. Les gens
sont toujours pressés et stressés.

LA CAMPAGNE
Faire observer le premier dessin. Demander à des volontaires de présenter leur village en utilisant les
mots de l’encadré.
Faire observer le deuxième dessin et demander aux élèves ce qu’ils font quand ils sont à la campagne.
Passer à l’exercice 3.

 Exercice 3, p. 95

Corrigé
embouteillages - village - champs - maison - campagne - arbres - jardin - ferme - frais - troupeau
- fermier - vaches - forêt - dans - chemins - air pur

 Cahier d’exercices, page 66, exercice 5

Corrigé
1. forêt - 2. troupeau de moutons - 3. vigne - 4. arbre - 5. chemin - 6. ferme - 7. jardin - 8. pré -
9. champ - 10. fleur - 11. olivier

 Cahier d’exercices, page 66, exercice 6

Corrigé
Samedi matin, Benjamin et ses copains ont fait une balade en forêt. L’après-midi, ils sont allés à
la ferme chercher des œufs frais. Dimanche matin, ils ont pris leur petit déjeuner dans le jardin,
puis ils se sont promenés dans les champs. Ils ont regardé le troupeau de moutons du fermier d’à
côté. Après le déjeuner, ils ont fait du VTT dans les petits chemins. Ils ont cueilli des beaux fruits
et ils les ont mangés. Ils ont respiré le bon air pur de la campagne.

On peut organiser un débat dont le titre serait La ville contre la campagne. Diviser la classe en groupes
de 3 à 4 élèves et attribuer à chaque groupe un des deux lieux. Veiller à ce qu’il y ait autant de partisans
de la ville que de défenseurs de la campagne.
Donner dix minutes environ pour que chaque groupe ait le temps de prendre des notes.
Faire affronter deux groupes. Chaque groupe défend sa position.

PROPOSER, ACCEPTER, REFUSER


Faire lire la bulle par plusieurs élèves pour respecter les questions/réponses, puis faire retrouver dans le
dialogue les termes utilisés pour proposer (Et si vous alliez visiter Guérande ?), accepter (Ça me semble
une excellente idée !) et refuser (Ah non, on n’a pas envie !).
Faire réutiliser les expressions de la bulle pour le dialogue d’À ton tour !

129
À ton tour !

Expliquer la consigne. Les élèves peuvent jouer les situations devant la classe qui prend des notes pour
corriger ou faire des remarques.

 Cahier d’exercices, page 67, exercice 7

Corrigé
De gauche à droite et de haut en bas : Ah non ! Pas maintenant ! - J’ai pas envie ! - Pourquoi pas ? -
Dans le centre-ville ? Quelle idée !

Pages 96 - 97
LES TROIS FORMES INTERROGATIVES
Les élèves connaissent déjà l’interrogation en langue familière et en langue courante.
Faire observer le tableau des trois formes interrogatives.
Écrire au tableau :
Tu aimes les villes du Moyen-Âge ?
Est-ce que tu aimes les villes du Moyen-Âge ?
Aimes-tu les villes du Moyen-Âge ?
Demander aux élèves ce qu’ils remarquent dans la troisième question (Inversion du sujet, trait d’union
entre le verbe et le sujet).

Écrire également :
Il aime les villes du Moyen-Âge ?
Est-ce qu’il aime les villes du Moyen-Âge ?
Aime-t-il les villes du Moyen-Âge ?
Demander aux élèves ce qu’ils remarquent à présent (présence du t intervocalique).
Proposer d’autres questions similaires et expliquer l’emploi de cette lettre (pour des raisons d’euphonie,
parce qu’on ne peut pas prononcer deux voyelles qui se suivent).

Donner enfin des exemples avec des temps composés (passé composé, passé récent, futur proche…).
Faire déduire que l’auxiliaire ou le verbe qui introduit un infinitif précède le sujet qui précède lui-même le
2e verbe. (Pouvez-vous vous lever tôt ?)
Donner plusieurs phrases à transformer.

Faire observer le tableau, puis demander à des élèves de relire le dialogue à haute voix et de s’arrêter à
chaque interrogation. Les élèves doivent dire à quelle forme est chaque interrogation.

Donner cette liste de questions à transformer en langue soutenue. Donner une limite de temps (dix minutes
maximum) pour l’activité. Mise en commun.

1. Tu lis des romans ?


2. Tu as lu Les Misérables ?
3. Tu as pu finir mon livre ?
4. Il aime cette fille ?
5. Elle va le quitter ?
6. Elle va pouvoir se lever à sept heures ?
7. On fera une visite de la ville ?

Passer à l’exercice 1.

130
 Exercice 1, p. 96
Les élèves font d’abord l’exercice oralement, puis par écrit.

Corrigé
1. Va-t-il aller à la campagne ce week-end ?
2. Est-elle partie vivre en Bretagne ?
3. Fera-t-on des balades en forêt ?
4. Peux-tu te dépêcher un peu ?
5. Habite-t-elle près de chez toi ?
6. Avez-vous une maison de campagne ?

 Cahier d’exercices, page 67, exercice 8


Corrigé
1. LF - 2. LS - 3. LF - 4. LC - 5. LS - 6. LF

 Cahier d’exercices, page 67, exercice 9


Corrigé
1. Va-t-on visiter ce château ?
2. Est-ce qu’ils sont allés à la ferme ce matin ?
3. Il t’autorise à rentrer tard ?
4. A-t-il pu sauvegarder ses photos ?
5. Est-ce qu’elle a voulu divorcer ?
6. Discute-t-il souvent avec ses enfants ?
7. Peuvent-elles s’y inscrire ?
8. On a pu les informer ?

LE PRONOΜ DE LIEU Y
Écrire au tableau :
Je vais au concert.  J’y vais.
J’habite à Athènes.  J’y habite.
Je passe mon temps dans ma chambre.  J’y passe mon temps.
Ils vont en Grèce.  Ils y vont.

Expliquer que y remplace un complément de lieu précédé des prépositions à, en, dans, sur, sous…
Faire lire l’encadré. Attirer l’attention sur la place du pronom y qui est la même que celle des pronoms
COD ou COI, c’est-à-dire devant le verbe pour les temps simples, devant l’auxiliaire pour les temps com-
posés comme le passé composé, devant l’infinitif pour les verbes suivis d’un infinitif.
Attirer également l’attention sur le fait qu’on n’emploie pas y devant aller au futur (voir bulle Attention !).
Faire relever, dans le dialogue page 92, deux phrases avec le pronom y (On y est allés avant-hier. La
tante de Noah voulait qu’on y aille.). Demander aux élèves de préciser ce que remplace y à chaque fois.
Passer à l’exercice 2.

 Exercice 2, p. 96
Les élèves font d’abord l’exercice oralement, puis par écrit.

Corrigé
j’y ai habité - ils y sont partis - je n’ai pas voulu y aller - vous y êtes allé - j’y suis allé - je n’ai pas
pu y monter - J’y ai travaillé

 Cahier d’exercices, page 68, exercice 10


Corrigé
1. Oui, j’y pars. - 2. Non, je n’y vais pas. - 3. Oui, nous irons. - 4. Oui, elles y sont. - 5. Si, nous y
rencontrons nos copains. - 6. Non, ils n’y sont jamais allés.

131
 Cahier d’exercices, page 68, exercice 11
Corrigé
1. — Quand iras-tu aux États-Unis ?
2. — Est-ce que vous êtes déjà allés dans ce nouveau restaurant ?
3. — Vous n’allez pas à la piscine toutes les semaines ?
4. — À quelle heure est-ce qu’il est arrivé à son bureau ?
5. — Quand serez-vous chez vos parents ?
6. — Quand est-ce que tu pars à Paros ?
7. — En quelle année a-t-elle déménagé en Italie ?

LE SUBJONCTIF DES VERBES IRRÉGULIERS


Avant d’aborder ce point de grammaire, faire conjuguer trois verbes réguliers au subjonctif présent et
rappeler après quels verbes introducteurs on utilise ce mode.
Demander aux élèves de relever tous les verbes du dialogue au subjonctif. Les élèves vont relever qu’on y
aille et que tu saches. Donner les infinitifs des deux verbes, puis faire observer le tableau de conjugaison,
page 97.
Pour faire assimiler, le professeur fait conjuguer chaque verbe de plus en plus vite, en attribuant une per-
sonne à chaque élève. Bien insister sur la prononciation correcte de ces verbes.
Faire la même activité au tableau, pour que les élèves maîtrisent également l’orthographe de ces conju-
gaisons.
Passer à l’exercice 3.

 Exercice 3, p. 97
Corrigé
1. que j’aille - 2. que tu saches - 3. que vous puissiez - 4. qu’il ne pleuve pas - 5. qu’il veuille -
6. que vous fassiez

Distribuer la liste de verbes suivants aux élèves, en attribuant à chacun deux personnes différentes (par
exemple, 1re personne du singulier et du pluriel). Imposer une limite de temps (de 5 à 6 minutes maximum).
L’élève qui a le plus de verbes corrects gagne.

aller manger pleuvoir


apprendre pouvoir être
faire avoir vouloir
finir savoir dire

 Cahier d’exercices, page 68, exercice 12


Corrigé
Pouvoir : que tu puisses, qu’elle puisse, que vous puissiez, qu’elles puissent
Savoir : que tu saches, qu’elle sache, que vous sachiez, qu’elles sachent
Vouloir : que tu veuilles, qu’il veuille, que vous vouliez, qu’elles veuillent
Aller : que j’aille, qu’il aille, que nous allions, qu’ils aillent
Faire : que je fasse, qu’il fasse, que nous fassions, qu’ils fassent
Pleuvoir : qu’il pleuve

 Cahier d’exercices, page 69, exercice 13


Corrigé
Production personnelle.

 Cahier d’exercices, page 69, exercice 14


Corrigé
1. que j’aille - 2. que tu prennes - 3. qu’il pleuve - 4. que nous fassions - 5. que vous sachiez - 6. que vos
enfants soient - 7. que ma fille ait - 8. que nous puissions - 9. que vous étudiiez - 10. que vous vouliez

132
LES COMPLÉTIVES : SUBJONCTIF OU INFINITIF ?
Rappeler la notion de complétive.
Rappeler aussi aux élèves qu’on emploie le subjonctif après des verbes introducteurs exprimant la volonté,
le souhait, l’obligation, la défense et de nombreux sentiments.

Écrire au tableau :
Je suis triste qu’il parte.
Je suis triste de partir.

Attirer l’attention sur la présence de deux sujets dans la première phrase, alors que le sujet des verbes
être et partir est le même (je) dans la deuxième phrase.
Attirer également l’attention sur le fait que l’infinitif est précédé de la préposition de.
Relever également On a voulu rester dans un Internet café, dans le dialogue page 92.
Faire observer l’encadré grammatical de la page 97. Expliquer que seuls les verbes ou les adjectifs
construits avec de gardent cette préposition devant l’infinitif. Après le verbe vouloir, par exemple, on
n’utilise pas de.

Passer à l’exercice 4.

 Exercice 4, p. 97
Corrigé
1. Emma est heureuse d’aller vivre en Grèce.
2. Ça l’agace que sa mère fouille dans sa chambre.
3. Je ne veux pas vivre dans une ville sale et bruyante.
4. Il faut vraiment que vous achetiez une maison dans notre quartier.
5. J’aimerais beaucoup que ma fille ait plus d’amis.
6. J’ai envie de faire une balade dans les champs.

 Cahier d’exercices, page 70, exercice 15


Corrigé
1. Elles veulent venir au mois de juillet.
2. Son père veut bien qu’elle fasse une boum à la maison.
3. Ils ont peur que leur fils soit malheureux avec sa petite amie.
4. Nous souhaitons habiter dans cette jolie ville située sur la Garonne.
5. Ils sont tristes que leurs enfants ne puissent pas venir cet été.
6. Nous pensons déménager à la rentrée.

Le professeur attribue une personne et un verbe introducteur à chaque élève qui doit proposer aussitôt
une phrase complète, d’abord au subjonctif, puis à l’infinitif. Si l’élève fait une faute, il est éliminé du jeu.
Le professeur continue le jeu avec les élèves restants dont le groupe se restreint de plus en plus, chaque
fois qu’un élève fait une faute. Le gagnant est, bien entendu, l’élève qui reste.
Verbes introducteurs : vouloir au présent et au conditionnel, falloir, aimer au conditionnel, avoir peur,
être heureux, être content, être triste.

Pages 98 - 99
Dans cette double page, les élèves vont découvrir une chanson sur Paris ainsi que la biographie de son
auteur, Thomas Dutronc. Le troisième document proposé est un extrait d’une brochure touristique de
Bordeaux.

DOCUMENT Thomas Dutronc


Les élèves parcourent rapidement le premier texte et observent les photos. Le professeur leur demande
d’identifier le texte (C’est une biographie). Puis, les élèves lisent silencieusement et remplissent la fiche.

133
Prénom Thomas
Nom Dutronc
Profession Chanteur, musicien
Nom et profession du père Jacques Dutronc, chanteur et acteur de cinéma
Nom et profession de la mère Françoise Hardy, chanteuse
Instrument Guitare
Style de musique Jazz manouche
Date et titre de son premier album 30 octobre 2007, Comme un manouche sans guitare
Prix de la « Chanson originale » aux vingt-quatrièmes
Prix remporté
victoires de la musique

Demander aussi aux élèves quelle chanson est présentée dans ce document et de quel album elle est extraite.
Le professeur peut expliquer que la musique manouche est la musique des gitans. Le jazz manouche
fait son apparition vers les années 1920 avec des musiciens comme Django Reinhardt. Aux alentours
des années 90, il redevient à la mode. Ses instruments de base sont la guitare acoustique, le violon, la
contrebasse, l’accordéon et la clarinette.

 Exercice 1, p. 98  Piste n° 69
Les élèves ferment leur livre. Faire écouter une première fois la chanson. Les élèves commentent. Ils pré-
cisent le style de la chanson, les instruments qui y sont employés, ils disent s’ils aiment ou s’ils n’aiment
pas ce type de musique.
Faire une nouvelle écoute, livre ouvert. À la troisième écoute, les élèves complètent les paroles de la
chanson, puis ils comparent avec leur voisin. Mise en commun. Le professeur n’explique pas encore les
mots inconnus, le deuxième exercice facilitant la compréhension de certains termes ou expressions.

Corrigé
vacances - gueule - ciel - pressé - stressé - J’aime plus - partout - m’ennuie - temps - mer -
J’irais - terre - toute - la plus belle - l’ennui

 Exercice 2, p. 98
Les élèves font l’exercice à deux. Mise en commun. Les élèves justifient leurs réponses en citant des mots
ou des phrases de la chanson.
Le professeur peut expliquer des expressions comme faire le plein d’essence, faire la gueule, se prendre
pour quelqu’un, se foutre de, faire le pari.

Corrigé
1. Vrai - 2. Vrai - 3. Vrai - 4. Faux - 5. Faux - 6. Faux - 7. Faux - 8. Vrai - 9. Faux - 10. Vrai

Pages 98 - 99
DOCUMENT Bordeaux, patrimoine mondial de l’UNESCO
Le professeur peut demander aux élèves de préparer certaines questions à la maison, en faisant des
recherches sur Internet. Il peut, en particulier, leur demander de trouver à quelle date correspondent les
époques de l’exercice 1 et de faire des recherches sur les styles architecturaux de l’exercice 2.
Ces recherches risquant d’être longues et fastidieuses, on peut d’abord limiter le champ de leurs recherches
en leur fournissant un ou deux sites à consulter (par exemple, Wikipédia). Il est aussi nécessaire de
partager le travail entre les élèves. Un groupe d’élèves sera chargé de retrouver les dates des époques,
un autre de trouver à quoi correspond le style gothique, etc.
Ne pas oublier de se procurer du matériel photographique pour animer le cours.

Les élèves parcourent rapidement le document et l’identifient. Leur faire lire également le premier énoncé
pour qu’ils aient brochure touristique.
Demander aux élèves de commenter les photos. Qu’est-ce qu’on voit sur les photos ? Ces bâtiments sont
modernes ? À quelle époque ils remontent, d’après vous ?
Les élèves lisent le texte silencieusement pendant quinze minutes environ, puis répondent aux deux
premières questions. Nouvelle lecture pour les deux questions restantes. Les élèves travaillent à deux
pour toutes les questions.

134
 Exercice 1, p. 99
Corrigé
1 2 3 4
c b d a

 Exercice 2, p. 99

Corrigé
gothique : 4 - XVIIIe siècle : 5 - gallo-romain : 2 - hellénistique : 1 - roman : 3

 Exercice 3, p. 99
Corrigé
1 2 3 4 5 6
d c f e b a

 Exercice 4, p. 99

Corrigé
1. enceinte fortifiée - 2. basilique - 3. superbe - 4. médiéval

À ton tour !

Avant de faire travailler les élèves, leur poser les questions suivantes : Quel type de texte est-ce que vous
allez écrire ? (Une lettre.) À qui vous allez écrire cette lettre ? (À un copain.) Pourquoi est-ce que vous lui
écrivez ? (Pour l’inviter à venir dans mon village.) De quoi allez-vous parler ? (De mon village ou de ma
ville.) Qu’est-ce que vous allez faire pour lui donner envie de venir ? (Je vais lui dire qu’on va faire des cho-
ses intéressantes. Je vais lui parler des monuments de ma ville, des animaux de la ferme, des paysages…)
Leur imposer un nombre minimum de mots pour cette production (80 mots environ) et une limite de
temps (30 minutes). Les élèves lisent leur production devant le reste de la classe qui prend des notes
pour corriger ou faire des remarques. On peut voter pour la meilleure production écrite.

Cahier d’exercices page 72

Les mots d’origine grecque

Comptine  Piste n° 70
Recopier la comptine au tableau. Passer l’enregistrement, puis la faire lire plusieurs fois. Demander à un
élève de souligner tous les mots d’origine grecque.
Faire lire l’encadré théorique.
Diviser la classe en groupes de 3 à 4 élèves. Attribuer une lettre grecque à chaque groupe. Chaque
groupe doit trouver un maximum de mots français à étymologie grecque comprenant cette lettre. On peut
donner des dictionnaires à consulter. Imposer une limite de cinq minutes maximum et chronométrer l’acti-
vité pour la rendre plus ludique.
Passer aux exercices.

 Exercice 1
Les élèves peuvent travailler par deux. Ils doivent chasser soit un mot à étymologie grecque, soit un mot
qui n’a pas d’étymologie grecque. Expliquer aux élèves que la lettre h n’est pas forcément la marque
d’une étymologie grecque. Les élèves peuvent utiliser un dictionnaire lorsqu’ils ne sont pas sûrs de l’éty-
mologie d’un mot. Imposer une limite de cinq minutes maximum et chronométrer l’activité pour la rendre
plus ludique.

135
Corrigé
Intrus : 1. théière - 2. archipel - 3. fantôme - 4. château - 5. chercheur - 6. hebdomadaire

 Exercice 2  Piste n° 71
Dictée. Passer l’enregistrement au moins trois fois. Pour la correction, le professeur demande à un élève
de dicter le texte à un camarade au tableau.

Transcription - corrigé
1. un chirurgien orthopédique
2. un fantôme méthodique
3. un pharaon archaïque
4. un chorégraphe fantastique
5. un psychiatre mythomane
6. une chorale hebdomadaire

 Exercice 3
Les élèves peuvent travailler par deux. Imposer une limite de cinq minutes maximum et chronométrer
l’activité pour la rendre plus ludique.

Corrigé
1. αρχέτυπος - 2. ιππόκαμπος - 3. θερμόμετρο - 4. ξενοφοβία - 5. καλλιγραφία - 6. αρχιπέλαγος -
7. υποκρισία - 8. αρχιτεκτονική - 9. χρονολογία - 10. συνωνυμία - 11. ανθρωποφάγος - 12. υποθερμία

Cahier d’exercices page 70 - 71

La ville de Paris
Avant de donner ce texte à faire comme devoir à la maison, le professeur peut d’abord dire aux élèves
de parcourir rapidement le texte et de répondre aux questions suivantes : De quel type de document il
s’agit ? (D’un article.) Qu’est-ce qu’il présente ? (La ville de Paris.)
On peut demander aux élèves de relever le vocabulaire ayant un rapport avec la ville.
Les élèves peuvent faire les exercices 1 et 2 en classe, à deux, le professeur les corrige puis donne les
exercices restants à faire à la maison.

 Exercice 1

Corrigé
De gauche à droite et de haut en bas : 5 - 6 - 3 - 4 - 1 - 2

 Exercice 2

Corrigé
1. fluvial - 2. se concentrer - 3. se dresser - 4. démolir - 5. actuel - 6. quartiers bourgeois

 Exercice 3
Corrigé
1. Vrai - 2. Faux - 3. Faux - 4. Vrai - 5. Faux - 6. Vrai - 7. Vrai

 Exercice 4
Corrigé
1. Les espaces verts sont rares dans la capitale car la ville s’est développée à l’intérieur d’enceintes.
2. les rois, puis les présidents de la République […] ont voulu attacher leur nom à un monument.

136
Colle, crayons, feutres, ciseaux
Matériel nécessaire
Feuille de papier Canson pour les affiches
Compétences
Présenter le programme d’une fête scolaire
Production orale
Écrire le récit d’une excursion dans une ville ancienne, écrire des
Production écrite légendes (localiser une ville, dater ses monuments)
Réaliser une affiche
Compréhension orale Comprendre quelqu’un qui parle de l’évolution du collège

Compréhension écrite Comprendre des portraits de professeurs


Discuter avec les membres de son groupe pour définir les caracté-
Interaction orale ristiques de la fête d’anniversaire (nom, date, heure, lieu, invités,
type d’invitations, programme, spectacles, musique)

Le professeur présente aux élèves la situation dans laquelle ils vont devoir réaliser le projet : leur col-
lège fête ses cinquante ans. Cet anniversaire va être l’occasion de faire une fête au cours de laquelle
d’anciens élèves présenteront les professeurs qui les ont marqués, un invité mystère parlera des trans-
formations intervenues dans le collège. Les élèves devront également présenter une excursion excep-
tionnelle qu’ils ont faite pour marquer la fin du collège. Ils devront réaliser une affiche pour annoncer la
soirée d’anniversaire.

Organisation de la soirée Interaction orale et production orale


Le professeur fait des groupes de 3 ou 4 élèves.
À l’intérieur de chaque groupe, les élèves discutent des personnes qu’ils veulent inviter (anciens profs,
anciens élèves, parents, grands-parents), du programme de la fête et du spectacle. Ils choisissent com-
ment ils vont informer leurs invités (lettre, affiche…)
Après discussion, chaque groupe établit son programme et le présente devant la classe. Chaque groupe
choisit au préalable son rapporteur.
Le professeur peut guider les élèves, donner des idées. Après les présentations, établir un programme
type qui sera suivi par l’ensemble de la classe.

Portraits des profs Compréhension écrite


Un des temps forts de la fête est le portrait de profs qui ont marqué les élèves. Les élèves peuvent tra-
vailler par deux dans chaque groupe ou individuellement. Donner vingt minutes pour lire les textes et
répondre aux questions. Mise en commun. Demander aux élèves de justifier leurs réponses à l’aide des
phrases des textes.

Corrigé
1. Mlle Marty - 2. Mme Courtois - 3. Mme Colin, Mme Courtois - 4. Mlle Marty - 5. Mme Colin -
6. Mme Courtois - 7. Mlle Marty - 8. Mme Colin

Notre collège a cinquante ans Compréhension orale  Piste n° 72


La soirée commence par un document audio : un invité mystère parle des transformations intervenues
dans le collège en 50 ans. Passer l’enregistrement au moins trois fois car il est très long. Le professeur
peut interrompre l’enregistrement pour laisser les élèves répondre. Chaque élève travaille individuelle-
ment. Il peut comparer ses réponses avec celles des autres élèves. Pour la deuxième question, exiger des
élèves des phrases complètes. Le professeur peut faire écrire ces phrases au tableau.

137
Transcription
Les enfants, bonjour ! En ce jour de juin 2010, je suis heureux d’être parmi vous pour célébrer les cinquante
ans du collège Goscinny. Quel chemin parcouru depuis l’époque où j’étais principal ici ! Cinquante ans déjà !
Que de souvenirs ! À mon époque, il n’y avait que vingt salles de classe. Aujourd’hui, vous en avez plus de
soixante à votre disposition ! Nos classes nous paraissaient ultramodernes mais si vos grands-parents
revenaient, ils seraient vraiment surpris ! Aujourd’hui, vous travaillez dans des classes claires et conforta-
bles, qui sont même, pour certaines, équipées d’ordinateurs portables et de tableaux interactifs.
Et que dire de votre lieu préféré, la cour de récré ? Aujourd’hui, vous jouez dans une immense cour entou-
rée d’arbres. Avant, elle était minuscule et bétonnée.
Et le CDI, où vous aimez tant venir préparer vos exposés… Eh bien, il y a cinquante ans, il n’existait pas. On
parlait alors de « bibliothèque ». Il n’y avait que des livres et aucun ordinateur pour surfer sur Internet !
Et pas de sport non plus pour vos papies et mamies. Ils n’avaient pas d’endroit pour faire de la gymnastique
et encore moins pour faire du sport. La cour de récré servait aussi à ça. Je suis sûre que vous allez regarder
autrement vos magnifiques installations sportives et vos terrains de basket.
Quant aux repas, vos camarades les prenaient dans une salle qu’on appelait le « réfectoire » et qui était
bien éloignée de votre self-service actuel avec ses entrées, ses plats et ses desserts au choix. Les élèves de-
vaient manger ce qu’on leur servait. J’entends souvent mes petits enfants critiquer la cantine ! C’est dégoû-
tant, j’en ai marre du poisson et des carottes !!! Un petit retour en arrière leur ferait le plus grand bien !!!
Célébrons donc tous ensemble votre beau collège et mesurons la chance que vous avez de pouvoir y passer
de si longues journées !!!

 Exercice 1
Corrigé
Qui fait ce discours ? L’ancien principal du collège.
Date de création du collège  1960
Date de la fête  Juin 2010
Nom du collège aujourd’hui Goscinny
Nombre de classes aujourd’hui  60
Comment appelait-on la cantine auparavant ? Le réfectoire.

 Exercice 2
Corrigé
1. Il y a plus de classes qu’autrefois (vingt autrefois, plus de soixante aujourd’hui). Elles sont claires,
confortables et mieux équipées. Certaines ont des ordinateurs portables et des tableaux interactifs.
2. La cour de récréation est immense et entourée d’arbres. Autrefois, elle était minuscule et bétonnée.
3. Autrefois, il n’y avait pas de CDI avec des ordinateurs. Il y avait une bibliothèque où il n’y avait
que des livres.
4. Il y a cinquante ans, il n’y avait pas de cantine avec des menus variés mais un réfectoire où les
élèves ne pouvaient pas choisir leur repas.

Une excursion exceptionnelle Production écrite


Les élèves doivent faire le récit d’une excursion qu’ils ont faite pour célébrer la fin du collège (les élèves
passent en seconde). La ville de Carcassonne a été choisie car c’est une ville du Moyen-Âge avec des
remparts, ce qui permet aux élèves de reprendre ce qu’ils ont appris dans l’unité 9. Le professeur peut
demander aux élèves de faire des recherches sur Internet et de les apporter à la séance suivante. Les
élèves peuvent travailler par deux pour les recherches, puis chacun écrit le récit de l’excursion. Le récit
peut être accompagné de photos avec légendes et présenté sur une feuille de papier Canson. Le profes-
seur lira les meilleurs récits et la classe choisira la plus belle réalisation.

Les invitations Production écrite


Des affiches pour informer le personnel et les élèves sont réalisées par chaque groupe. Le professeur
donne les consignes habituelles concernant la réalisation d’affiches. Toutes les informations données lors
de la présentation du programme (1re étape) doivent apparaître sur l’affiche.
La classe peut choisir la meilleure affiche qui sera récompensée par un petit prix.

138
Activité 1
Révision de la place des adjectifs qualificatifs. Faire lire attentivement le texte avant de faire l’exercice.
L’activité peut être faite en tandem. Mise en commun. Faire rappeler les règles lors de la correction au
tableau. 

Corrigé
J’ai acheté des/de nouveaux meubles et j’ai refait la déco du salon. Tu veux que je te le décrive ?
Devant le canapé, il y a une grande table ronde. Sur la table, un joli vase bleu et des petits objets
anciens. J’ai mis des/de longs rideaux verts en coton indien à la fenêtre et un magnifique tapis
persan sous la table. Au mur, à droite de la fenêtre, il y a le portrait d’une jeune fille. À gauche de
la fenêtre, j’ai mis un tableau moderne. Il s’appelle Le Premier Amour. Il y a aussi un immense
fauteuil (immense) avec des/de gros coussins sous le tableau et une petite bibliothèque avec des
livres français et étrangers sous la fenêtre. Tu aimes ?

Activité 2
Révision de l’emploi du subjonctif ou de l’indicatif. Faire rappeler les règles de l’emploi du subjonctif avant
de commencer l’exercice. Activité à faire en autonomie. Relever les feuilles. Correction collective au tableau.

Corrigé
tu ne puisses pas - tu aies - tu veuilles - on peut - tu n’es plus - tu n’as plus - tu ailles - c’est -
vous visitiez - vous admiriez - vous oubliiez - seront - tu réussisses

Activité 3
Révision de l’interrogation en langue courante ou soutenue. Activité à faire seul, les questions étant
personnelles. Relever les feuilles et faire des corrections individuelles. Revoir l’interrogation si ce point de
grammaire pose problème.

Proposition de corrigé
1. Où a-t-il appris son métier ?
2. Qu’est-ce qu’il préfère prendre en photo ?
3. Aime-t-il les paysages ?
4. A-t-il un studio pour faire ses photos ?
5. Avec quoi est-ce qu’il prend ses photos ?
6. Imprime-t-il toutes ses photos ?
7. Sur quel papier est-ce qu’il tire ses photos ?
8. Lesquelles de ses photos préfère-t-il ?

Activité 4
Révision de l’impératif des verbes pronominaux. Bien faire observer les illustrations et vérifier qu’elles
sont bien comprises. Activité à faire en tandem. Mise en commun au tableau.

Corrigé
1. Levez-vous tôt !
2. Habillez-vous avec des couleurs claires !
3. Entraînez-vous dans le parc de votre quartier !
4. Occupez-vous de vos fleurs.
5. Soyez toujours souriants.
6. Ne vous énervez jamais !
7. Ayez beaucoup de copains !
8. Ne vous disputez pas avec vos parents !

139
Activité 5
Révision des pronoms personnels. Activité à faire par deux. Mise en commun au tableau. Revoir les points
non maîtrisés.

Corrigé
1. Oui, je les vois souvent.
2. Non, je ne chatte pas souvent avec eux.
3. Oui, je leur téléphone souvent.
4. Oui, j’en ai un.
5. Oui, j’en prends beaucoup.
6. Non, je n’y vais pas souvent.
7. Oui, j’en ai un.
8. Oui, je m’y connecte souvent.
9. Non, je n’en ai pas.
10. J’en ai une vingtaine.

Activité 6
Révision des termes pour mettre en garde et proposer, du pronom indéfini tout, de l’adjectif tout, de l’ad-
jectif interrogatif lequel et de la place des adjectifs qualificatifs.
S’assurer que l’énoncé est bien compris. Insister sur le fait qu’il faut respecter la totalité de la consigne.
Rappeler que le dialogue doit comprendre environ 120 mots.
Activité à faire individuellement sur une feuille volante. Correction individuelle.

Corrigé
— Qu’est-ce qu’il y a ?
— J’ai un problème de valise. Qu’est-ce que je vais mettre pendant le week-end ? Oh là là !
— Tu veux que je t’aide ?
— Pourquoi pas ?
— Et si tu prenais ton gros pull blanc ?
— Quelle idée ! Je vais ressembler à une grosse peluche !
— Je te préviens qu’il fait froid en montagne en automne. Je te conseille de prendre des
vêtements chauds. Tu pourrais mettre ton pantalon noir avec ton nouveau pull gris.
— J’ai pas envie ! Toutes mes copines vont porter des petites jupes claires et moi, je vais
arriver avec mon pantalon noir et mon pull gris ! C’est triste !
— Alors, mets ta robe !
— Laquelle ?
— Ta robe longue. Avec des collants en laine et des bottes en cuir noir, ce sera très joli.
— Bravo maman ! Tu as tout compris !

Pages 104 - 105


Compréhension orale  Piste n° 73

Transcription
Venez découvrir Rouen, la capitale de la Normandie, l’une des quatre premières villes de France pour le
nombre de monuments classés ! Rouen offre un ensemble unique de monuments civils et religieux allant
du Moyen-Âge à nos jours. Venez admirer la cathédrale Notre-Dame d’architecture gothique, qui a inspiré
le peintre Claude Monet. Promenez-vous sur la place du Vieux-Marché, théâtre du martyre de Jeanne d’Arc,
brûlée vive le 30 mai 1434. Visitez le musée et la tour Jeanne d’Arc où l’héroïne a été emprisonnée.
Découvrez une multitude d’autres monuments historiques, comme le Gros-Horloge, le palais de justice ou
le monument juif.
L’Office du tourisme de Rouen vous propose un rallye touristique pour une découverte insolite de la ville
sous forme de jeu-concours. Inscriptions à partir de 12 ans. Pour plus d’informations, consultez notre site,
www.rouentourisme.com.

140
Corrigé
1. Il s’agit d’une annonce de l’Office du tourisme de Rouen.
2. Rouen est la capitale de la Normandie.
3. Faux.
4. Faux.
5. La cathédrale Notre-Dame est un monument d’architecture gothique.
6. Vrai.
7. Faux.
8. Vrai.
9. Le Gros-Horloge - Le palais de justice - Le monument juif
10. Les inscriptions au rallye sont ouvertes à partir de 12 ans.
11. Pour trouver des informations, il faut aller sur le site www.rouentourisme.com.

Compréhension écrite

Corrigé
1. du site officiel du Carrefour européen de la BD et de l’image.
2. 1. Vrai - 2. Vrai - 3. Faux - 4. ? - 5. Vrai - 6. ? - 7. Faux - 8. Vrai - 9. ? - 10. Faux
3. VTT - bâtiments anciens - cures d’eau - bande dessinée - calme

Production écrite

Exemple de production
Salut Sam !
Je suis à Saint-Martin depuis un mois. C’est un collège tout neuf. Les salles de classe sont claires.
Il y a une grande cour de récré entourée d’arbres. Le CDI est mieux équipé que celui de ton col-
lège. À la récré, on a l’autorisation d’y aller. Le règlement n’est pas trop dur ! Nous avons aussi
de super installations sportives et un grand terrain de basket. Malheureusement, je déteste mon
prof de maths. Il explique mal et il met des sales notes à tout le monde.
À+
Fred

141
Peut-être une angine

J’essaie en vain de penser à autre chose que toi


Mais ton image est là comme une obsession
Quoi que les gens fassent, ils ont quelque chose de toi
Dans leur démarche, leur voix ou juste leur blouson
Un peu démodé, tu devrais l’jeter
Il est vraiment immonde

Et tout bouillonne dans ma tête


Je suis en sueur comme une chevrette
Je tremble comme un écureuil
Je sens que je vais tourner de l’œil
Ma gorge se noue quand je te vois
J’ai attrapé le mal de toi…
Ou peut-être une angine ?

papa palalala, ou peut-être une angine ?


palapa palalala…

J’ai beau m’escrimer, tu me mets dans un drôle d’état


Proche de l’Ohio, l’Iowa et l’Alaska
Je suis lessivée, pensive et plus que ça
Mais saurais-tu mettre fin à mon tracas
À mes tourments ? Des milliers de gens
Mais plus que toi au monde

Et j’erre comme un âne en peine


Je bois du rhum à perdre haleine
Je pars en fumée dès le matin, de bonne heure
Je fais des ronds, des « ha », des haut-le-cœur
Je détale comme l’appendicite
Je me sens vidée comme une truite
Tu retournes mon estomac
C’est toi que j’ai au fond de moi…
Ou peut-être un alien ?

papa palalala, ou peut-être un alien ?


palapa palalala…

J’essaie en vain de penser à autre chose que toi

142
Game over

J’ai engagé la procédure


Reformaté le disque dur
Et supprimé de ma mémoire
Le moindre fichier de notre histoire

Tu m’as plantée, un peu moins soft


T’as préféré une Lara Croft
Je t’exécute, je te condamne
T’es plus dans mon programme

[Refrain] :
Game over, je veux plus jouer, j’abandonne
Si tu crois que je vais pardonner
C’est trop tard, fallait pas m’prendre pour une pomme
Game over, nous deux c’est terminé

Tu m’as trahie, aïe, erreur fatale


Hors de ma vie, j’te désinstalle
Redémarrer, c’est plus possible
J’crois qu’entre nous, c’est plus compatible

Ni mise en garde, ni mise à jour


Pas de sauvegarde à nos amours
C’est pas la peine que t’y reviennes
T’es plus dans mon système

[Refrain]

Sur mon écran ton nom qui s’efface


Ma mémoire avait besoin d’espace
Sur mon clavier je tape en capitales
Un point final, que ça fait mal, que ça fait mal…

[Refrain]

143
J’aime plus Paris

J’fais l’plein d’essence Y’a plus d’titis


J’pense aux vacances Mais des minets
Je fais la gueule Paris sous cloche
Et j’suis pas l’seul Ça me gaveroche
Le ciel est gris
Les gens aigris Il est fini
Je suis pressé L’Paris d’Audiard
Je suis stressé V’nez aujourd’hui
Voir çui d’Hédiar
J’aime plus Paris
On court partout ça m’ennuie (Ref)
J’vois trop de gens
Je me fous de leur vie J’irais bien voir la mer
J’ai pas le temps Écouter les gens se taire
Je suis si bien dans mon lit J’irais bien boire une bière
Faire le tour de la terre
Prépare une arche
Delanoë (Ref)
Tu vois bien
On veut s’barrer Pourtant Paris
C’est toute ma vie
Même plaqué or C’est la plus belle
Paris est mort J’en fais l’pari
Il est 5 or Il n’y a qu’elle
Paris s’endort C’est bien l’ennui
J’aime plus Paris…
Je sens j’étouffe
Je manque de souffle
Je suis tout pâle
Sur un p’tit pouf

J’aime plus Paris


Non mais on s’prend pour qui ?
J’veux voir personne
Couper mon téléphone
Vivre comme les nonnes
J’parle pas de John

J’aime plus Paris…


Passé l’périph’
De pauvres hères
N’ont pas l’bon goût
D’être millionnaires

Pour ces parias,


La ville lumière
C’est tout au bout
Du RER

144