Vous êtes sur la page 1sur 76

ENSA Agadir ALPHA Etude

Je dédie ce travail à :

 Mes chers parents, qui m’ont toujours encouragé et soutenu dans


mes études jusqu’à atteindre ce stade de formation.
 Toute ma famille ZEKKA.
 Mes amies.
 Tous les enseignants qui m’ont dirigé vers la porte de la réussite.

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


1
ENSA Agadir ALPHA Etude

Toute notre parfaite gratitude et remerciement à Allah le tout puissant


qui nous a donné la force, le courage et la volonté pour élaborer ce
travail.

C’est avec une profonde reconnaissance et considération particulière


que je remercie mon encadrant à l’ENSA M.HILALI EL MOKHTAR et
mon encadrante au bureau d’étude Mme. SOUKAINA EL MOUTAOUKIL
pour leurs soutiens, leurs conseils judicieux et leurs grandes
bienveillances durant l’élaboration de ce projet.

Je saisis également cette opportunité pour remercier toutes les


membres du bureau ALPHA études et particulièrement Mme IMANE EL
MOUTAOUKIL qui a beaucoup m’aider pour élaborer ce travail.

Ainsi j’exprime ma reconnaissance à tous les membres de jury d’avoir


accepté de lire ce manuscrit et d’apporter les critiques nécessaires à la
mise en forme de cet ouvrage.

Enfin, à tous ceux qui m’ont aidé de près ou de loin pour la réalisation
JLde ce projet de fin d’Année.

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


2
ENSA Agadir ALPHA Etude

Ce projet présente une étude détaillée d’un bâtiment à usage


d’habitation au niveau de la commune TEMSIA, région d’Agadir. Il s’agit
d’un bâtiment composé de 2 étages et un rez-de-chaussée.
En utilisant les règlements de calcul et vérifications du béton armé
(RPS 2000 version révisée2011 et B.A.E.L91 modifié99), cette étude se
compose de trois parties :
La première entame la description générale du projet avec une
présentation des caractéristiques des matériaux et hypothèses de
calcul, le pré dimensionnement de la structure et enfin la descente des
charges.
La deuxième partie a pour objectif l'étude des éléments en béton armé
(poteau, poutre et escalier).
Dans la partie finale, le dimensionnement des fondations, à savoir les
semelles centrées, seront calculées dans la partie suivante.

Mots clés : Bâtiment, Béton armé, RPS 2000 version révisée2011, B.A.E.L91 modifié99

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


3
ENSA Agadir ALPHA Etude

.............................................................................................................................................. 1
...................................................................................................................................... 2
................................................................................................................................................... 3
..................................................................................................................................... 6
................................................................................................................................................. 8
............................................................................................................................. 9
CHAPITRE I : PRESENTATIONS .............................................................................................................. 10
I. Présentation du projet : ........................................................................................................... 10
1. Les dimensions de l’ouvrage ................................................................................................. 10
2. Fiche Technique : du projet « TOULI BELKACEM » :.............................................................. 11
II. Présentation de l’organisme d’accueil : ................................................................................... 11
1. Fiche de présentation : .......................................................................................................... 12
2. Domaines d’activités : ........................................................................................................... 12
CHAPITRE II : HYPOTHESES DE CALCUL, CONCEPTION ET CARACTERISTIQUES DES MATERIAUX ..... 13
I. Hypothèses de calcul ................................................................................................................ 13
II. CONCEPTION ............................................................................................................................. 13
1. Conception structurelle : ....................................................................................................... 13
III. Caractéristique des matériaux ............................................................................................. 15
1. Le Béton : ............................................................................................................................... 15
2. Acier :..................................................................................................................................... 20
CHAPITRE III : LE PREDIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS STRUCTURAUX ....................................... 22
I. Introduction : ............................................................................................................................ 22
II. Pré dimensionnement des planchers :..................................................................................... 22
III. Pré dimensionnement des poutres : .................................................................................... 23
IV. Pré dimensionnement des poteaux : ................................................................................... 24
CHAPITRE IV : DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS EN BETON ARME .............................................. 31
I. Poteau : ..................................................................................................................................... 31
1. Hypothèses de calcul : ........................................................................................................... 31
2. Effort normal : ....................................................................................................................... 31
3. Longueur du flambement : .................................................................................................... 32
4. Elancement λ : ...................................................................................................................... 32
5. Coefficient de flambement α : .............................................................................................. 33

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


4
ENSA Agadir ALPHA Etude

6. Section d’acier longitudinal : ................................................................................................. 33


7. Sections extrêmes : ............................................................................................................... 33
8. Espacement maximum : ........................................................................................................ 34
9. Armatures transversales :...................................................................................................... 34
10. Longueur de recouvrement : ............................................................................................. 35
11. Exemple de dimensionnement : ........................................................................................ 35
II. Poutre : ...................................................................................................................................... 41
1. Rappel de cours : ................................................................................................................... 41
2. Calcul des moments et les efforts tranchant : Méthode Caquot .......................................... 44
3. Calcul du ferraillage de : ........................................................................................................ 46
III. Escalier : ................................................................................................................................ 50
1. Définition : ............................................................................................................................. 50
2. Terminologie :........................................................................................................................ 51
3. Dimensions des escaliers ....................................................................................................... 51
4. Evaluation des charges et des surcharges pour la volée : ..................................................... 52
5. Ferraillage d’une volée de l’escalier : ........................................................................................ 54
CHAPITRE V : DIMENSIONNEMENT DES FONDATIONS ....................................................................... 58
1. Données de calcul :................................................................................................................ 59
2. Coffrage de la semelle. .......................................................................................................... 60
3. Calcul des armatures : ........................................................................................................... 61
Plan d’exécution de la semelle étudiée :....................................................................................... 62
.............................................................................................................................. 64
......................................................................................................................................... 65
........................................................................................................................................... 66
Annexe 1 : Les plans de coffrage ....................................................................................................... 67
Annexe 2 : Descente des charges ...................................................................................................... 70
Annexe 3 : dimensionnement des poteaux....................................................................................... 73

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


5
ENSA Agadir ALPHA Etude

FIGURE 1 : VUE EN ELEVATION DU BATIMENT

FIGURE 2 : VUE EN PLAN DU BATIMENT

FIGURE 3 : FICHE TECHNIQUE DU PROJET

Figure 4 : Plan de coffrage de l’étage courant

Figure 5 : Evolution de la résistance du béton à la traction ftj en fonction de celle à la compression f

Figure 6 : Diagramme parabole–rectangle des Contraintes–Déformations du béton

Figure 7 : Diagramme contrainte déformation du béton de calcul à l’ELS

Figure 8 : diagramme contrainte-déformation d’acier

Figure 9 : Dimension de poutre

Figure 10 : Poteau le plus sollicité

Figure 11 : Eléments constituants le plancher-terrasse

Figure 12 : Eléments constituant le plancher étage-courant

Figure 13 : Acrotère mur

Figure 14 : Coupe verticale d’un mur extérieur.

Figure 15 : Coefficients de majoration de l’effort normal

Figure 16 : Position du poteau étudié

Figure 17 : Zone critique du poteau

Figure 18 : Plan d'exécution du poteau P2-7

Figure 19 : Position de la poutre étudiée

Figure 20 : les charges sur la poutre

Figure 21 : Ferraillage transversale de la première mi- travée (poutre A10)

Figure 22 : Plan d'exécution de la poutre étudiée

Figure 23 : Schéma d'un escalier

Figure 24 : poutre pour calculer l’escalier

Figure 25 : Schéma du ferraillage de l’escalier

Figure 26 : Position des semelles étudiées

Figure 27 : Plan d'exécution de la semelle isolée étudiée

Figure 28 : plan de coffrage du haut sous-

Figure 29 : plan de coffrage du haut RDC

Figure 30 : Plan de coffrage de l’étage courant

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


6
ENSA Agadir ALPHA Etude

Tableau 1 : les dimensions de l’ouvrage

Tableau 2 : fiche de présentation du bureau

Tableau 3 : Les charges de plancher-terrasse

Tableau 4 : Les charges de plancher des étages courants

Tableau 5 La charge de l’acrotère

Tableau 6 : les charges des maçonneries

Tableau 7 : surcharges d’exploitation

Tableau 8 : pré dimensionnement des poteaux

Tableau 9 : Poids propre du poteau P2-7

Tableau 10 : Récapitulation des charges sur le poteau P2-7

Tableau 11 : Efforts appliquées repris par la poutre

Tableau 12 : les moments sur les appuis à l’ELU

Tableau 13 : Les moments et les efforts tranchant sur les travées à l’ELU

Tableau 14 : les moments sur les appuis à l’ELS

Tableau 15 : Les moments et les efforts tranchant sur les travées à l’ELS

Tableau 16 : Choix des aciers pour toutes les travées

Tableau 17 : Charge sur la paillasse et le palier

Tableau 18 : Valeurs de ls/∅

Tableau 19 Descente de charge R+2

Tableau 20 Descente de charge R+1

Tableau 21 Descente de charge RDC

Tableau 22 : ferraillage des poteaux du 2eme étage

Tableau 23 : ferraillage des poteaux du 1ere étage

Tableau 24 : ferraillage des poteaux de l’RDC

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


7
ENSA Agadir ALPHA Etude

𝑓𝑐28 : Résistance caractéristique à la compression du béton à 28 jours.


𝑓𝑐𝑗 : Résistance caractéristique à la compression du béton à j jours.
Eij : Module d’élasticité instantané.
Evj : Module d’élasticité différé.
ELS : Etat Limite de Service.
ELU : Etat limite Ultime.
𝛾𝑏 : Coefficient de sécurité du béton.
𝜎𝑏𝑐 : Contrainte de compression du béton.
𝑓𝑒 : Limite d'élasticité de l’acier.
Es : Module d'élasticité de l’acier.
𝛾𝑠 : Coefficient de sécurité dans l’acier.
𝜎𝑠 : Contrainte de traction de l’acier.
𝑓𝑡28 : Résistance caractéristique à la traction du béton à 28 jours d’âge.
L : Longueur ou portée.
ℎ : Hauteur.
b : Largeur.
G : Charge permanente.
Q : Charge d’exploitation.
Nu : Effort normal ultime.
𝐿𝑓 : Longueur de flambement.
𝜆 : Elancement.
𝛼 : Coefficient de flambement.
𝐴𝑠 : Section d’acier.
∅𝑙 : Diamètre minimal des armatures longitudinales.
∅𝑡 : Diamètre minimal des armatures transversales.
𝑆𝑡 : Espacement.
B : Aire d’une section de béton.
𝐿𝑠 : Longueur de scellement.
𝐿𝑟 : Longueur de recouvrement.
𝜏𝑠𝑢 : Contrainte ultime de cisaillement.
I : Inertie.
Ns : Effort normal de service.
Ma : Moment à l’appui.
M0 : Moment isostatique.
MW : Moment à gauche de l’appui.
Me : Moment à droite de l’appui.
𝑀𝑡 : Moment en travée.
V : Effort tranchant.
𝑉𝑤 : Effort tranchant à gauche.
𝑉𝑒 : Effort tranchant à droite.
𝜇𝑏 : Moment réduit.
𝜇𝑙𝑢 : Moment réduit ultime.
𝑍𝑏 : Bras de levier.
𝜏𝑢 : Contrainte tangente.
𝜏𝑢 : Contrainte tangente limite.
̅̅̅
𝑣𝑢 : Effort tranchant à l’ELU

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


8
ENSA Agadir ALPHA Etude

L’ingénierie civile est un ensemble d’activités qui contribue au


développement du pays en édifiant des infrastructures et des
superstructures selon les règles d’art.
Ainsi ce secteur requiert des acteurs ayant acquis les
connaissances, les compétences et les outils nécessaires pour faire un
travail fructueux et aboutir à des constructions et des édifices de
bonne qualité et de long rendement, c’est la mission des ingénieurs
génie civil.
Pour ceci l’Ecole Nationale des Sciences Appliquées d’Agadir
a prévu un parcours estudiantin où l’élève ingénieur est amené à
effectuer un stage au cours du deuxième semestre de la 2ème année
du cycle ingénieur lui permettant d’intégrer le milieu professionnel et
de concrétiser ses connaissances théoriques en élaborant un projet
réel de génie civil.
Dans ce cadre, nous avons eu l’opportunité d’effectuer notre
stage du projet de fin d’année au sein du bureau d’étude «
ALPHA ETUDE », et durant lequel on nous a confié la tâche de
concevoir et dimensionner un bâtiment R+2 . Les objectifs de ce stage
sont :
 Intégrer le milieu de travail des ingénieurs en respectant les
contraintes.
 La mise en exerce des acquis théoriques que nous avons appris
durant les deux années d’étude en cycle d’ingénieur.

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


9
ENSA Agadir ALPHA Etude

CHAPITRE I : PRESENTATIONS

I. Présentation du projet :
Le projet étudié est un bâtiment à usage d’habitation R+2 qui sera
bâtit dans le DAOUAR CHEIKH COMMUNE TEMSIA, région d’Agadir.
Notre étude comprend les niveaux suivants :
 Un RDC réservé aux activités commerciales,
 Deux étages de à usage d’habitation
 Une terrasse accessible
1. Les dimensions de l’ouvrage

Figure 1 : vue en élévation du bâtiment Figure 2 : vue en plan du bâtiment

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


10
ENSA Agadir ALPHA Etude

niveau hauteur
RDC 3,06
1ére étage 3,06
2eme étage 3,06
Tableau 1 : les dimensions de l’ouvrage

Hauteur total du bâtiment = 9,18 m


Superficie de la parcelle = 62,13 m2
2. Fiche Technique : du projet « TOULI BELKACEM » :

Maître • TOULI BELKACEM


d'ouvrage

Maître d'œuvre • ZOUHIR BERZOUQ

Bureau
• ALPHA ETUDES
d'études
Bureau de • companie générale de génie
controle parasismique

FIGURE 3 : FICHE TECHNIQUE DU PROJET

II. Présentation de l’organisme d’accueil :

Le bureau ALPHA d’études fut créé en Mars 2015, il est


actuellement dirigé par Mme SOUKAINA EL MOUTAOUKIL. ALPHA
Etudes intervient dans les projets de génie civil de manière
générale, et du bâtiment en particulier.

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


11
ENSA Agadir ALPHA Etude

1. Fiche de présentation :
Raison sociale Alpha Etudes
Année de fondation 2015
Téléphone +05 40 15 83 43 / +06 61 60 21 82
E-mail Alpha2015Etude@gmail.com
Siège social Rue ASFI lmm Barakat N°1 Zone Industriel Batoir -Agadir
Tableau 2 : fiche de présentation du bureau

2. Domaines d’activités :
ALPHA Etude intervient dans toutes les phases d’un projet de génie
civil :
 Etudes des plans de béton armé
 Électricité des bâtiments
 Charpente métallique
 Plomberie
 VRD et études des pistes

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


12
ENSA Agadir ALPHA Etude

CHAPITRE II : HYPOTHESES DE CALCUL,


CONCEPTION ET CARACTERISTIQUES DES
MATERIAUX
I. Hypothèses de calcul

Notre étude sera menée en respectant les prescriptions exigées


par les règlements suivants :
 Le règlement BAEL 91 révisé 99 : qui est un recueil des
règles techniques de conception et de calcul des ouvrages et
constructions en béton armé suivant la méthode des états
limites (ELU/ELS).
 Les règlements de construction parasismique (R.P.S.2000 et
R.P.S.2011) :ils ont pour objectifs de définir l’action sismique sur
un bâtiment ordinaire et de présenter un ensemble des
exigences minimales de conception et de calcul ainsi que des
dispositions constructives à adopter pour permettre aux
bâtiments ordinaires de résister convenablement aux secousses
sismiques.
II. CONCEPTION
1. Conception structurelle :
La conception de l’ouvrage est la phase la plus importante dans
l’étude d’une construction, elle consiste dans le choix de la structure
la plus optimale, c’est-à-dire celle qui respecte le plus, les exigences du
maître d’ouvrage, de l’architecte et du bureau de contrôle, tout en
gardant une structure bien porteuse, facile à exécuter et moins
couteuse sur le plan économique. Aussi, le respect des normes qui
réglemente le type de la structure étudiée est indispensable.
La conception se base sur les plans d’architecte, ces plans sont
donnés ou reproduits sur AUTOCAD pour faciliter la manipulation.
RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017
13
ENSA Agadir ALPHA Etude

En général, les étapes à suivre dans cette phase sont :


 Vérifier la faisabilité de la variante ;
 S’assurer que les plans respectent les fonctions prévus pour la
construction ;
 Respecter les normes et les règles qui régissent une telle
construction ;
 Vérifier la conformité entre les niveaux de la structure ;
 Chaîner les poteaux ;
 S’assurer que les dalles et les poutres sont bien appuyées ;
 Pré dimensionner les éléments (dalles, poutres, poteaux et
voiles) ;
 Renommer les niveaux ainsi que leurs éléments ;
 Définir les dalles et indiquer leur sens de portée ;
 Tracer les axes verticaux et horizontaux des poteaux et donner la
cotation entre axes ;
 Dessiner le plan de coffrage.
Dans mon projet, cette phase de conception a duré 3 semaines.
J’ai constat une seule contrainte c’est de consiste à avoir un
minimum d’axe pour faciliter le calcul et l’exécution du projet cela
nous a obligé parfois de refaire le travail.
La figure suivante illustre le plan de coffrage de la fondation :

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


14
ENSA Agadir ALPHA Etude

Figure 4 : Plan de coffrage de l’étage courant.

III. Caractéristique des matériaux


1. Le Béton :
Le rôle fondamental du béton dans une structure est de reprendre
les efforts de compression.
a) Les matériaux composant le béton :

On appelle béton un matériau constitué par un mélange de :

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


15
ENSA Agadir ALPHA Etude

 Ciment : Le ciment joue le rôle d’un liant. Sa qualité et ses


particularités dépendent des proportions de calcaire et d’argile,
ou de bauxite et de la température de cuisson du mélange.
 Granulats : Les granulats comprennent les sables et les
pierrailles :
 Sables : Les sables sont constitués par des grains
provenant de la désagrégation des roches. La
grosseur de ses grains est généralement inférieure à
5mm. Un bon sable contient des grains de tout calibre,
mais doit avoir d’avantage de gros grains que de petits.
 Graviers : Elles sont constituées par des grains rocheux
dont la grosseur est généralement comprise entre 5 et
25 à30 mm.
Elles doivent être dures, propres et non gélives. Elles peuvent être
extraites du lit de rivière (Matériaux roulés) ou obtenues par
concassage de roches dures (matériaux concassés).

b) Résistances mécaniques du béton :


Résistance à la compression :

La résistance caractéristique à la compression du béton fcj


à j jours d’âge est déterminée à partir d’essais sur des éprouvettes
normalisées de 16 cm de diamètre et de 32cm de hauteur.
- la caractéristique en compression à 28 jours est estimée à 25 MPa
(fc28 = 25 MPa) .
- Pour des résistances fc28 ≤ 40MPa :
𝑗
𝑓𝑐𝑗 = 𝑓𝑐28 Si j < 28 𝑗𝑜𝑢𝑟𝑠
{ 4.76 + 0.83𝑗
𝑓𝑐𝑗 = 1.1𝑓28 Si j > 28 𝑗𝑜𝑢𝑟𝑠

- Pour des résistances fc28 > 40MPa :


RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017
16
ENSA Agadir ALPHA Etude

𝑗
𝑓𝑐𝑗 = 𝑓𝑐28 Si j < 28 𝑗𝑜𝑢𝑟𝑠
{ 1.40 + 0.95𝑗
𝑓𝑐𝑗 = 𝑓28 Si j > 28 𝑗𝑜𝑢𝑟𝑠

Résistance à la traction :

La résistance caractéristique à la traction du béton à j jours, notée ftj


, est conventionnellement définie par les relations :
𝑓𝑡𝑗 = 0.6 + 0.06𝑓𝑐𝑗 Si j < 28 𝑗𝑜𝑢𝑟𝑠
{ 2
𝑓𝑡𝑗 = 0.275(𝑓𝑐𝑗)3 Si j > 28 𝑗𝑜𝑢𝑟𝑠

Figure 5 : Evolution de la résistance du béton à la traction ftj en fonction de celle à la compression f

c) Contrainte limite :
État limite ultime (ELU) :

Contrainte ultime du béton :


En compression avec flexion (ou induite par la flexion), le diagramme
qui peut être utilisé
dans tous les cas et le diagramme de calcul dit parabole rectangle.
Les déformations du béton sont :
-Ɛbc1= 2‰
3.5‰ 𝑠𝑖 𝑓𝑐𝑗 ≤ 40𝑀𝑝𝑎.
Ɛ𝑏𝑐2 = {
𝑀𝑖𝑛 (4,5 ; 0,025𝑓𝑐𝑗) ‰ 𝑠𝑖 𝑓 𝑐𝑗 > 40𝑀𝑝𝑎.
RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017
17
ENSA Agadir ALPHA Etude

Figure 6 : Diagramme parabole–rectangle des Contraintes–Déformations du béton

fbu : Contrainte ultime du béton en compression


0.85𝑓𝑐28
𝑓𝑏𝑢 =
𝜃 𝛾𝑏

Avec 𝛾𝑏 coefficient de sécurité du béton égal à :


Combinaisons fondamentales 𝛾𝑏 = 1,5
Combinaisons accidentelles 𝛾𝑏 = 1,15
Et 𝜃 fonction de la durée de la charge égal à :
Durée >24h 24h> … >1h <1h
𝜽 1,0 0,9 0,85

Etats limites de service (ELS)

Figure 7 : Diagramme contrainte déformation du béton de calcul à l’ELS

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


18
ENSA Agadir ALPHA Etude

La contrainte limite de service en compression du béton est limitée


par :
_
σ ≤ σbc

_
Avec : σbc = 0,6 fc28

d) Modules de déformation longitudinale :


 Module de déformation instantanée :

Pour des charges d’une durée d’application inférieure à 24 heures


(fc28=25MPa)
Eij=1100(fcj ^1/3 ) D’où on a: Ei28=3216.42 MPa
 Module de Young différé

Le module de Young différé du béton dépend de la résistance


caractéristique à la compression du béton :
Evj = 3 700 (fcj ^1/3 ) si fc28 ≤ 60Mpa D’où on a: Ev28=
10818.86 MPa
Evj = 4 400 (fcj^1/3) si fc28 > 60Mpa, sans fumée de silice.
Evj = 6 100 (fcj ) si fc28 > 60Mpa, avec fumée de silice.
 Coefficients de poisson۷ :

Le coefficient de poisson sera pris égal à :


• ۷ = 0 pour un calcul des sollicitations à l’Etat Limite Ultime (ELU).
• ۷ = 0,2 pour un calcul de déformations à l’Etat Limite Service (ELS).

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


19
ENSA Agadir ALPHA Etude

2. Acier :
L’acier est un alliage du fer et du carbone en faible
pourcentage, leur rôle est de résister les efforts de traction, de
cisaillement et de torsion.
a) Contrainte limite :
Etat limite ultime :

Pour le calcul on utilise le digramme contrainte–déformation .

Figure 8 : diagramme contrainte-déformation d’acier

𝑓𝑒 𝑓𝑒
avec : σs= et Ɛs=
𝛾𝑠 𝛾𝑠∗𝐸𝑠

𝛾𝑠 : Coefficient de sécurité.
𝛾𝑠 = 1 cas de situations accidentelles
𝛾𝑠 = 1.15 cas de situations durable ou transitoire.
Module d’Elasticité de l’Acier : Le module d’élasticité de l’acier sera
pris égal à : ES =2 10^5 Mpa.

Etat limite de service :

On ne limite pas la contrainte de l’acier sauf en état limite


d’ouverture des fissures :
- Fissuration peu nuisible : pas de limitation.
_

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


20
ENSA Agadir ALPHA Etude

- Fissuration préjudiciable : σst ≤ σst = min(2/3 fe ; 110√𝜂𝑓𝑡𝑗)


_

- Fissuration très préjudiciable : σst ≤ σbc = min(1/2 fe ; 90√𝜂𝑓𝑡𝑗)

η: Coefficient de fissuration.
η=1 pour les ronds lisses (RL).
η =1.6 pour les armatures à hautes adhérence (HA).
Avec : σst = fe / 𝛾𝑠

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


21
ENSA Agadir ALPHA Etude

CHAPITRE III : LE PREDIMENSIONNEMENT


DES ELEMENTS STRUCTURAUX
I. Introduction :
Le pré dimensionnement des éléments résistants (Les planchers,
Les poutres, Les poteaux, Les voiles) est une étape régie par des lois
empiriques. Cette étape représente le point de départ et la base de la
justification à la résistance, la stabilité et la durabilité de l’ouvrage aux
sollicitations suivantes :
 Sollicitations verticales

Elles sont dues aux charges permanentes et aux surcharges


d’exploitation de plancher, poutrelle, poutres et poteaux et
finalement transmises au sol par les fondations.
 Sollicitations horizontales

Elles sont généralement d’origine sismique et sont requises par


les éléments de contreventement constitué par les portiques.
Le pré dimensionnement de tous les éléments de l’ossature est
conforme aux règles de BAEL 91 Modifiés 99 et l’RPS 2000 version
2011.

II. Pré dimensionnement des planchers :


Les planchers sont constitués de corps creux reposant sur les
poutrelles qui seront à leur tour disposées suivant les petites
portées.
Ils assurent une isolation thermique et acoustique entre les
différents étages. L’épaisseur du plancher doit satisfaire la
condition suivante :
𝐿
H≥
22.7

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


22
ENSA Agadir ALPHA Etude

Avec : H : épaisseur total du plancher


L : longueur de la portée libre maximale de la grande travée
dans le sens des poutrelles.
Dans notre cas On opte pour une hauteur de plancher H=20 cm (15
cm de hourdis et 5 cm de la table de compression) qui sera valable
pour tous les étages.

III. Pré dimensionnement des poutres :


Les poutres reprennent les charges des poutrelles, des
cloisons et leurs charges propres puis les transmettent aux
poteaux. Les dimensions des poutres sont imposées d’une part
par celles des éléments structuraux, d’autre part par des
contraintes esthétiques et fonctionnelles (déformation, charges
transmises…). Aussi, doit-on songer à uniformiser les poutres
afin de faciliter leur exécution ;

Figure 9 : Dimension de poutre

 Selon les règles BAEL 91 Modifiés 99 :

La hauteur h de la poutre doit être :


𝐿 𝐿
≤h≤
15 10

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


23
ENSA Agadir ALPHA Etude

La largeur b de la poutre doit être :


0.3h ≤ b ≤ 0.7h
 Selon l’RPS 2000 version 2011 :

b≥20cm
b/h≥0.25
Avec :
L : portée de la poutre
h : hauteur de la poutre
b : largeur de la poutre
On a : L= 377
𝐿 𝐿
Selon le BAEL 91 Modifiés 99 : ≤ ℎ ≤ →→→→ 25,13 ≤ ℎ ≤ 37,7
15 10

Donc : h= 35 cm
0.3ℎ ≤ 𝑏 ≤ 0.7ℎ →→→→ 10.5 ≤ 𝑏 ≤ 24.5

Donc : b= 20 cm
Vérification selon RPS 2000 version 2011

b≥20cm -----------------------------------------------> c’est vérifié


b/h≥0.25 -----------------------------------------------> c’est vérifié

IV. Pré dimensionnement des poteaux :


Le pré dimensionnement des poteaux se fait par la
descente de charges pour le poteau le plus sollicité.
Les poteaux sont pré dimensionnés à l’ELS en compression
simple en supposant que seul le béton reprend l’effort
normal Ns tel que :

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


24
ENSA Agadir ALPHA Etude

Ns = G +Q
La section transversale du poteau le plus sollicité est
donnée par : Ap = Ns/σ
_
Avec : σbc = 0,6 fc28 : contrainte limite de service du béton
en compression.
_
On a : σbc = 0,6 * 25 = 15 MPa
Ns : effort normal maximal à la base du poteau déterminé par
la descente de charge.

a. Calcul de l’aire du plancher revenant au poteau le plus


sollicité (P3).

Figure 10 : Poteau le plus sollicité


S1 = 1.34 5 * 1.50 = 2.0175 m²
S2 = 1.565 * 1.50 =2.3475 m²
S3 = 1.77 * 1.37 =2.4249 m²
S4 = 1.885 * 1.60 = 3.016
d'où : St = S1 + S2 + S3 + S4 = 9.8059 m²

b. Calcul du poids propre des poutres revenant au poteau


(P3):
Poutres principales :
Gpp=0.35*0.20*25*3.385 =5.924 KN
Avec : ρ=25KN/m^3
RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017
25
ENSA Agadir ALPHA Etude

Poutres secondaires :
Gps=0.35*0.20*25*2.945 = 5.154 KN
Gt = Gpp + Gps = 5.924 + 5.154
D’où : Gt = 11.078 KN
c. Calcul du poids propre des planchers revenant au poteau
(P3):
 Plancher terrasse inaccessible :

Figure 11 : Eléments constituants le plancher-terrasse

N° Eléments Epaisseur Poids volumique Charges


(m) (KN/m^3 ) (KN/m²)
1 Couche de gravier 0.05 17 0,85

2 Etanchéité multicouche 0.02 6 0,12

3 Béton en forme de pente 0.06 22 1,32

4 Feuille de polyrâne - - -

5 Isolation thermique 0.04 4 0,16

6 Dalle en corps creux (15+5)=0.2 14 2,8

7 Enduit de plâtre 0.02 10 0,2


Tableau 3 : Les charges de plancher-terrasse
gpt = 5.46

Gpt=gpt * St = 5.46 * 9.8059


d'où : Gpt = 53.54 KN

 Plancher courant :

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


26
ENSA Agadir ALPHA Etude

Figure 12 : Eléments constituant le plancher étage-courant

N° Eléments Epaisseur Poids volumique Charges


(m) (KN/m^3 ) (KN/m²)
1 Revêtement en carrelage 0.02 22 0,44
2 Mortier de pose 0.02 20 0,4
3 Couche de sable 0.02 18 0,36
4 Dalle en corps creux 0.2 14 2,8
5 Enduit de plâtre 0.02 10 0,2
6 Cloisons de séparation 0.1 9
interne 0,9
Tableau 4 : Les charges de plancher des étages courants

gpc=5,10

Gpt=gpt * St = 5.10 * 9.8059


d'où : Gpt = 50.01 KN

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


27
ENSA Agadir ALPHA Etude

d. Calcul de charge de l’Acrotère

Figure 13 : Acrotère mur

Eléments surface Poids volumique Charges


(m²) (KN/m^3 ) (KN/ml)
Acrotère 0.0220 25 0,55
Mur (20) 0.12 10 1,2
Tableau 5 La charge de l’acrotère
Gc=1,75

e. Calcul du poids propre des maçonneries (Murs


extérieurs)

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


28
ENSA Agadir ALPHA Etude

Figure 14 : Coupe verticale d’un mur extérieur.

N° Eléments surface Poids volumique Charges


(m²) (KN/m^3 ) (KN/ml)
1 Deux Enduit de ciment 2*0.02*2,96 22 2 ,6
2 Briques creuses 0.2*2,96 9 5,33

Tableau 6 : les charges des maçonneries

Gmur=7,93
f. Calcul des surcharges d’exploitation :

Eléments Surcharges
Acrotère 1KN/m²
Plancher terrasse inaccessible 1KN/m²
Plancher étage courant (habitation) 1,5 KN/m²
plancher bas d’étage RDC 3,5 KN/m²

Tableau 7 : surcharges d’exploitation

D’où :
Plancher terrasse inaccessible : Q = 9.8059x1 = 9.8059KN
Plancher étage courant (habitation) : Q = 9.8059x1,5= 14,71 KN
Plancher de RDC : Q 9.8059x2,5 = 24,51 KN

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


29
ENSA Agadir ALPHA Etude

Charges permanents en (KN) Charges Section des poteaux


d’exploitations ( cm 2 )

Niveau Poids Poids G Gcum Q Qcum N Amin S


planches poutres

1 53,54 11,078 64,618 64,618 9,8059 9,8059 101,94315 67,9621 25*25

2 50,01 11,078 61,088 129,236 14,71 19,6118 203,8863 135,9242 20*30

RDC 50,01 11,078 61,088 190,324 24,51 34,3218 308,4201 205,6134 20*35
Tableau 8 : pré dimensionnement des poteaux

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


30
ENSA Agadir ALPHA Etude

CHAPITRE IV : DIMENSIONNEMENT DES


ELEMENTS EN BETON ARME

I. Poteau :
Les poteaux sont des éléments verticaux destinés à
transmettre les charges et les surcharges provenant des
planchers et des poutres vers le système de fondation.
1. Hypothèses de calcul :
Pour le bâtiment sujet d’étude, les poteaux
n’interviennent pas au système de contreventement de la
structure, ils sont donc calculés par la méthode forfaitaire
du BAEL selon les hypothèses suivantes :

 Elancement limité (λ < 70).


 Effort normal concentré.
 Justification à l ’ELU seule.

2. Effort normal :
Le calcul de l’effort normal sur le poteau se fait à l’aide
de la méthode des surfaces d’action : chaque poteau
supporte une partie du plancher délimitée en prenant la
moitié de chaque poutre, et comme cela on forme la surface
d’action de chaque poteau ayant une forme rectangulaire.
En se basant sur cette méthode, on est amené à faire
une majoration des charges transmises aux poteaux près des
poteaux de rives comme l’illustre le schéma suivant :

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


31
ENSA Agadir ALPHA Etude

Figure 15 : Coefficients de majoration de l’effort normal

La majoration ne concerne que la transmission de charge d’un


élément à un autre, et non pas d’un élément à lui-même, et
ainsi, le poids propre du poteau ne subira pas de majoration.
L’effort normal ultime se calcul, donc, selon la formule suivante :
Nu = (1.35 ∗ G + 1.5 ∗ Q) ∗ coefficient de majoration + 1.35 ∗ PP

3. Longueur du flambement :
La longueur du flambement Lf dépend, à la fois, de la
longueur du poteau et aussi de la nature de ses liaisons à
chaque extrémité.
On considérera que les poteaux de rive sont bi-articulés soit
donc :
Lf = L0
Et les poteaux centraux articulés dans une extrémité et
encastrés dans l’autre, soit : Lf = 0.7L0
Avec :
L0 : la distance verticale séparant la face supérieure du
plancher portant le poteau et la face supérieure du plancher
le coiffant.
4. Elancement λ :
𝐿𝑓∗√12 𝐿𝑓∗√12
C’est le rapport : λ= max ( ; )
𝑎 𝑏
L’élancement est limité à 70 pour rester dans le
domaine de validité de la méthode forfaitaire.

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


32
ENSA Agadir ALPHA Etude

5. Coefficient de flambement α :
Coefficient permettant de tenir compte de l’effet du
flambement dans le poteau :
0.85
𝛼 = 𝑆𝑖 𝜆 ≤ 50
𝜆
1 + 0.2( )²
35
50
𝛼 = 0.6 ∗ ( )² 𝑆𝑖 50 ≤ 𝜆 < 70
{ 𝜆

On devise α :

- Par 1.1, si plus de la moitié des charges sont appliquée


avant 90 jours.
- Par 1.2, si la majeure partie des charges sont appliquée
avant 28 jours avec utilisation de fcj au lieu de fc28 .

6. Section d’acier longitudinal :


La section d’acier nécessaire pour équilibrer l’effort Nu
agissant sur le poteau selon la méthode forfaitaire du BAEL
se calcul comme suit :
𝑁𝑢 𝐵𝑟∗𝑓𝑐28 𝛾𝑠
As= [ − ]*
𝛼 0.9∗𝛾𝑏 𝑓𝑒

Avec :
Nu : l’effort normal agissant à l’ELU. Br : La section réduite
du béton par déduction d’une bande de 1 cm à la périphérie
du poteau : (Br= (a-0.2)*(b-0.2))

7. Sections extrêmes :

𝐴𝑚𝑖𝑛 = max { 4𝑐𝑚² /𝑚 𝑑𝑒 𝑝é𝑟𝑖𝑚è𝑡𝑟𝑒


0.2% 𝑑𝑒 𝑙𝑎 𝑠𝑒𝑐𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑑𝑒 𝑏é𝑡𝑜𝑛
RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017
33
ENSA Agadir ALPHA Etude

- Amax = 5% de la section de béton

Si A s> Amax : il faut revoir le coffrage de la


section béton.

8. Espacement maximum :

Les armatures longitudinales ne doivent être distantes de


plus de :
40 𝑐𝑚
𝑒 = 𝑚𝑖𝑛 {
𝑎 + 10𝑐𝑚

Avec a : la petite dimension du poteau.

9. Armatures transversales :

𝛷𝑙
Diamètre minimal : Φt ≥
3

Avec :
Φt ≤ 12 mm .
Φl : diamètre minimal des armatures longitudinales.
Φt : diamètre minimal des armatures transversales.

Espacement :

> En zone courante :

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


34
ENSA Agadir ALPHA Etude

15 ∗ 𝛷𝑙
𝑆𝑡 = { 40 𝑐𝑚
𝑎 + 10𝑐𝑚
Avec a : la plus petite dimension de la section de béton.

> En zone de recouvrement :


S t = 0.6 * L s

Avec Ls : la longueur de scellement.

10. Longueur de recouvrement :

La longueur de recouvrement est donnée par :


L r > 0.6 * L

11. Exemple de dimensionnement :

Dans ce paragraphe on va traiter, à titre d’exemple, le


dimensionnement détaillé du poteau P2-7.
Ce schéma représente la position du poteau P2-7 dans le plan
de coffrage :

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


35
ENSA Agadir ALPHA Etude

Figure 16 : Position du poteau étudié

Descente de charge et caractéristique géométrique :(voir les


annexes)

Etage Charge cumulé Charge cumulé


G(kN) Q(kN)
1ére étage 63,7304 24,35

2éme étage 128,5794 48,7

RDC 175,35365 73,05

Tableau 9 : Poids propre du poteau P2-7

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


36
ENSA Agadir ALPHA Etude

a. Charge en pied du poteau P2-7 :


On a :
𝑁 𝑢 = (1.35 ∗ 𝐺 + 1.5 ∗ 𝑄) ∗ 𝑐𝑜𝑒𝑓𝑓𝑖𝑐𝑖𝑒𝑛𝑡 𝑑𝑒 𝑚𝑎𝑗𝑜𝑟𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛
{
𝑁𝑠 = (𝐺 + 𝑄) ∗ 𝑐𝑜𝑒𝑓𝑓𝑖𝑐𝑖𝑒𝑛𝑡 𝑑𝑒 𝑚𝑎𝑗𝑜𝑟𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛

Donc : Nu = (1,35 * 128,5794+ 1,5 *48,7) * 1,15


Nu = 283,62 KN

Ns = ( 128,5794+ 48,7) * 1,15


Ns=203,87
G(KN) Q(KN) Ns(KN) Nu(KN)
128,5794 48,7 203,87 283,62
Tableau 10 : Récapitulation des charges sur le poteau P2-7

b. Calcul des armatures :

Soit une section de béton : {𝑎 = 0 , 2


𝑏 = 0,3

𝐿𝑓∗√12 𝐿𝑓∗√12
Elancement : λ= max ( ; )
𝑎 𝑏
1,883∗√12 1,883∗√12
λ= max ( ; )
0,2 0,3

Donc : λ=32,61
0.85
Coefficient réducteur α : α= 𝜆
1+0.2( )²
35

0.85
α= 32,61
1+0.2( )²
35

Donc : α = 0,72

c. Armatures longitudinales :
La section d’armature d’après le BAEL est donnée par :
RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017
37
ENSA Agadir ALPHA Etude

𝑁𝑢 𝐵𝑟∗𝑓𝑐28 𝛾𝑠
As= [ − ]*
𝛼 0.9∗𝛾𝑏 𝑓𝑒
Avec Br= (0,2-0,02)*(0,3-0,02) =0,0504
𝟐𝟖𝟑,𝟔𝟐 0,0504∗25 1,15
As= [ 0,72 − ]*
0.9∗1,5 500
1,1
As=-11,50
Section extrêmes :

Amin = max { 4𝑐𝑚² /𝑚 𝑑𝑒 𝑝é𝑟𝑖𝑚è𝑡𝑟𝑒


0.2% 𝑑𝑒 𝑙𝑎 𝑠𝑒𝑐𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑑𝑒 𝑏é𝑡𝑜𝑛

Donc : Amin = max ( 4*2*(0,2+0,3) ; 0,02*(0,2*0,3))


Amin = 4 cm²
Et on a :
Amax = 5% de la section de béton
Amax = 30 cm²

On As ≤ Amin As = 4 cm²

On adopte : 6HA10 = 4,71 cm²

d. Armatures transversales :

𝛷𝑙
- Diamètre minimal : Φt ≥
3

Avec :
Φt ≤ 12 mm .
Φl : diamètre minimal des armatures longitudinales.
Φt : diamètre minimal des armatures transversales.

On a : Φl=12mm
RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017
38
ENSA Agadir ALPHA Etude

Donc : 4 ≤ Φt ≤12

On prend : 𝚽𝐭=8𝐦𝐦
Espacement :
En zone courante:
S t ≤ Min {12 * Φl ; 0,5*b ; 30cm }.
S t ≤ Min {14,4cm ; 15cm; 30cm}=14,4cm

On prend alors: Stc = 15 cm.


En zone critique :
S t ≤ min {8 * Φl; 0, 25*b; 15cm}.
Donc : S t ≤ min {9,6 cm ; 7,5cm ; 15 cm} = 7,5 cm
On prend alors : Stcr = 8 cm.

Figure 17 : Zone critique du poteau

Et on a : Lc = max (b ; he /6 ; 45cm)
Lc = max (30 ; 286/6 ; 45cm)=47,67
L c = 48 cm
Avec : Lc la longueur critique du poteau.

Longueur de recouvrement :

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


39
ENSA Agadir ALPHA Etude

La longueur de recouvrement est donnée par :


L r > 0.6 * Ls = 26,46
Donc : Lr = 30 cm

e. Plan d’exécution du poteau P2-7 :

Figure 18 : Plan d'exécution du poteau P2-7

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


40
ENSA Agadir ALPHA Etude

II. Poutre :
1. Rappel de cours :
a. Plancher à charge d’exploitation modérée : Méthode
forfaitaire :
Lorsqu’un plancher est à charge d’exploitation modérée c’est-à-
dire (Q< 5000 N / m² et Q < 2 G) ; et qu’en outre les conditions
suivantes sont remplies :
 Les moments d’inertie sont les mêmes dans les
différentes travées ;
 les portées successives des travées sont dans un rapport
compris entre 0.8 et 1.25 ;
 la fissuration est considérée comme non préjudiciable ;
En générale cette méthode est applicable aux bâtiments à
usage d’habitation ou de bureau.

Moment en travée : Les valeurs des moments en travée Mt


doivent vérifier :
 Mt + (Mw + Me)/2 ≥ Max (1.05M0, (1 + 0.3α)M0 )
 Mt ≥ (1 + 0.3α)M 0 /2 dans une travée intermédiaire,
 Mt ≥ (1.2 + 0.3α)M 0 /2 dans une travée de rive.
Avec Me et Mw les valeurs des moments sur appuis
respectivement à droite et à gauche de la travée considérée.
Moment sur appui : La valeur absolue de chaque moment sur
appui intermédiaire doit être au moins égale à :
 0.6M0 pour une poutre à deux travées
 0.5M0 pour les appuis voisins des appuis de rive
d’une poutre à plus de deux travées,
 0.4M 0 pour les autres appuis intermédiaires d’une
poutre à plus de trois travées.
Avec M 0 la valeur maximale du moment fléchissant dans la
travée de référence (travée isostatique indépendante de
même portée et supportant le même chargement que la

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


41
ENSA Agadir ALPHA Etude

𝑸
travée considérée) α= et le rapport des charges
𝑸+𝑮
d’exploitation à la somme des charges non pondérée. La
Figure ci-dessous résume ces conditions.

b. Plancher à charge d’exploitation élevée. Méthode Caquot


:
Lorsque les conditions indiquées au paragraphe 1 ne sont
pas remplies et, en particulier, lorsque la charge
d’exploitation est supérieure à deux fois la charge
permanente ou à 5000 N/m² ; on utilise la méthode de Caquot.

Pour calculer le moment sur appui quelconque, on ne tient


compte que des charges agissant sur les 2 travées fictives
encadrant cet appui. Celles-ci ont des longueurs fictives l’ :
 l’= l pour une travée de rive
 l’= 0.8l pour une travée intermédiaire

Dans le cas des charges uniformément répartie, Pw sur la travée


de gauche et Pe sur la travée de droite, produisent sur l’appui un
moment donné, en valeur absolue par :

c. Moment en travée :
RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017
42
ENSA Agadir ALPHA Etude

Le moment en travée est donné par la formule suivante :


Mt(x) = M0(x) + Mi-1*(1-x/l) + Mi*x/l
Soit: Mt(x) = (P*l/2 – P*x²/2) + Mi-1*(1-x/l) + Mi*x/l

Dans notre cas ; la poutre étudiée est la poutre A8-9-10 du


RDC. Il s’agit d’une poutre porteuse qui reprend un plancher
composé d’une dalle en corps creux de 15 cm d’épaisseur,
surmontée de 5cm de dalle de compression.

Figure 19 : Position de la poutre étudiée

d. Efforts appliquées repris par la poutre

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


43
ENSA Agadir ALPHA Etude

Travée Pp(KN/m) G(KN/m2) Q(KN/m2) L(m) G Q Nuréel Nuréduit Nser(KN/m)


(KN/m) (KN/m) (kN/m) (Kg/m)
1 1,75 5,46 2,5 3,15 18,949 7,875 37,39365 28,9518705 26,824
2 1,75 5,46 2,5 3 18,13 7,5 35,7255 27,648585 25,63
3 1,75 5,46 2,5 3,5 20,86 8,75 41,286 31,99287 29,61
Tableau 11 : Efforts appliquées repris par la poutre

2. Calcul des moments et les efforts tranchant : Méthode Caquot

Figure 20 : les charges sur la poutre


 A l’ELU
a. Les Moments sur les appuis

Num appui 1 2 3 4
Mq(KN.m) 0 27,2841565 34,9732471 0
M(totale) 0 27,2841565 34,9732471 0
Tableau 12 : les moments sur les appuis à l’ELU

b. Les moments et les efforts tranchant sur les travées

Num travée 1 2 3
L(m) 3,15 3 3,5
L'(m) 3,15 2,4 3,5
Nu(réduit) 28,9518705 27,648585 31,99287
Nu(réel) 37,39365 35,7255 41,286
Mw(KN.m) 0 -27,2841565 -34,9732471

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


44
ENSA Agadir ALPHA Etude

Me(KN.m) -27,2841565 -34,9732471 0


Vw(KN) -50,2333618 -51,0252198 -82,2428563
Ve(KN) 67,5566357 56,1512802 62,2581437
xo(m) 1,3433661 1,42825768 1,99202772
Mtu(KN.m) 33,7408976 9,15442456 46,9417776
Tableau 13 : Les moments et les efforts tranchant sur les travées à l’ELU

Avec :
Vw : l’effort tranchant sur l’appui gauche
𝑀𝑤−𝑀𝑒 𝑞∗𝐿
Et on a : Vw = −
𝐿 2

Ve : l’effort tranchant sur l’appui droit


Et on a Ve = Vw+q*L
Le moment est maximal au point d’effort tranchant nul dont on nomme
X0 l’abscisse à partir de l’appui gauche (w).
−𝑉𝑤
Et on a X0 =
𝑞

 A l’ElS
a. Les Moments sur les appuis
Nser appui 1 2 3 4
Mq(KN.m) 0 25,2828132 32,3796185 0
M(totale) 0 25,2828132 32,3796185 0
Tableau 14 : les moments sur les appuis à l’ELS

b. Les moments et les efforts tranchant sur les travées


Nser(KN/m) 26,824 25,63 29,61

Mw(KN.m) 0 -25,2828132 -32,3796185

Me(KN.m) -25,2828132 -32,3796185 0

Vw(KN) -34,2215101 -36,0793982 -61,0688196

Ve(KN) 50,2740899 40,8106018 42,5661804

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


45
ENSA Agadir ALPHA Etude

xo(m) 1,27577953 1,40770184 2,06243903

Mtser(KN.m) 21,829551 0,11170449 30,5957399


Tableau 15 : Les moments et les efforts tranchant sur les travées à l’ELS

3. Calcul du ferraillage de :
a. Armatures longitudinales

Données :
B 0,2
H 0,35
D 0,315
Fc28(Mpa) 25
fbu(Mpa) 14,1666667
fe(Mpa) 500
Σs 434,782609
Ft28(Mpa) 2,1

𝑀𝑡𝑢
le moment réduit est : µb=
𝑏∗𝑑2 ∗𝑓𝑏𝑢

Avec d: hauteur utile telle que : d = 0.9 * h


Le moment réduit ultime est calculé par la relation suivante :
𝑓𝑐28
µlu = 10−4 * (3220 ∗ 𝛩 ∗ 𝛾 + 51 ∗ -3100)
𝛩
𝑀𝑡𝑢
Avec : γ=
𝑀𝑡𝑠

Si µb > µlu (poutre avec acier comprimes)


µl < µlu (poutre sans acier comprimes)
Pas d’aciers comprimés.

α = 1,25*(1-√1 − 2 ∗ µ𝑏 )
Le bras de levier est donné par la relation :

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


46
ENSA Agadir ALPHA Etude

Zb = d * (1 – 0,4 * α)
𝑀𝑡𝑢
Donc: At =
𝑍𝑏∗𝜎𝑠

Vérification de la condition de non fragilité :

𝑓𝑡28
On a: A t1 ≥ A min = 0,23 * *b*d
𝑓𝑒

Les résultats pour le Dimensionnement de poutre A8-9-10 sont


regroupés dans le tableau suivant :
Calcul de feraillage pour les travées

travé Mtu(MN.m) µb µlu αu Zb Au(cm²) Amin(cm²) section

1 0,0337409 0,12001564 0,31520007 0,16029769 0,29480249 2,63240871 0,60858 3HA10

2 0,00915442 0,03256209 26,2060964 0,04138779 0,30978514 0,67967032 0,60858 3HA6

3 0,04694178 0,16697089 0,31153127 0,22984512 0,28603951 3,77451655 0,60858 3HA12


Tableau 16 : Choix des aciers pour toutes les travées

b. Calcul des armatures transversales :

Afin de reprendre l’effort tranchant et limiter les fissures, des


armatures transversales sont disposées en cours successifs, plans et
normaux à l’axe longitudinal de la poutre. Dans chaque cours, elles
forment une ceinture continue sur le contour de la poutre et
embrassent toutes les armatures longitudinales.
On détaille le calcul pour la travée 1, et pour les autres travées un
calcul identique est conduit.
Vérification vis-à-vis l’effort tranchant :
|𝑉𝑚𝑎𝑥|
Il faut que : Tu= ≤Tlim
𝑏∗𝑑

Pour la travée 1 :
On a : |𝑽𝒎𝒂𝒙| =67,5566357 KN

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


47
ENSA Agadir ALPHA Etude

67,56
Donc : Tu=
0,35∗0,315

Tu= 1,07232755 MPa


𝑓𝑐28
Avec Tlim= min(5MPa ; 0,2* )
𝛾𝑏

Donc Tlim=3,33 MPa


La condition est vérifiée.
On peut alors utilisée des armatures transversales droites telles que :
α = π/ 2.

Calcul des espacements :


Choix du tracée et du diamètre :
On a :
ℎ/35 = 10 𝑚𝑚
∅t≤ { 𝑏/10 = 20 𝑚𝑚 on prend : ∅ t = 6 mm
∅𝑙𝑚𝑖𝑛 = 10 𝑚𝑚

Et : At = 3 * S ∅6 = 3 * 0,283
At = 0, 85 cm²
c. Application de la méthode de Caquot :

Calcul de l’espacement St à l’appui :


0,9∗𝐴𝑡∗𝑓𝑒 0,9∗0,85∗500
St ≤ =
𝛾 𝑠 ∗ 𝑏 ∗ ( 𝜏 𝑢 −0,3 ∗ 𝑓𝑡𝑗 ) 1,15 ∗ 20 ∗ ( 1,072 −0,3 ∗ 2,1 )

On prend : S t = 20 cm

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


48
ENSA Agadir ALPHA Etude

Position du premier cours à une distance S t /2 de l’appui : Donc on


place le premier cours à 10 cm du nu de l’appui.
- On continue les espacements jusqu’au mi-portée de la poutre en
adoptant la suite des nombres suivante: 10-11-13-16-20-25, chaque
espacement est répété autant de fois qu’il y a de mètres dans la demi-
portée de la poutre. Le nombre entier de mètres dans la demi-travée
égal à quatre.
Espacement selon RPS2000 :

Pour les zones critiques, situées aux extrémités non libres de la poutre,
le règlement RPS 2000 exige :
- La première armature doit être placée à 5 cm au plus de la face du
poteau.
- L’espacement ne doit pas excéder le minimum des grandeurs
suivantes :
s = min (8∅l ; 24 ∅t ; 0.25h; 20 cm)
La zone critique est calculée comme suit :
Lc = 2 * h = 0,7m

Figure 21 : Ferraillage transversale de la première mi- travée (poutre A10)

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


49
ENSA Agadir ALPHA Etude

d. Plan d’exécution de la poutre continue étudiée :

Figure 22 : Plan d'exécution de la poutre étudiée

III. Escalier :
1. Définition :
Les escaliers sont des éléments constitués d'une succession de
gradins permettant le passage à pied entre les différents niveaux d'un
RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017
50
ENSA Agadir ALPHA Etude

immeuble comme il constitue une issue des secours importante en cas


d'incendie.
2. Terminologie :
Un escalier se compose d'un nombre de marches, on appelle
emmarchement la longueur de ces marches, la largeur d'une marche
"g" s'appelle le giron, est la hauteur d'une marche "h", le mur qui limite
l'escalier s'appelle le mur déchiffre. Le plafond qui monte sous les
marches s'appelle paillasse, la partie verticale d'une marche s'appelle
la contre marche, la cage est le volume se situe l'escalier, les marches
peuvent prendre appui sur une poutre droite ou courbe dans lequel
qu'on appelle le limon. La projection horizontale d'un escalier laisse au
milieu un espace appelé jour.

Figure 23 : Schéma d'un escalier

3. Dimensions des escaliers


Pour les dimensions des marches "g" et contre marches "h", on
utilise généralement la formule de BLONDEL :
60𝑐𝑚 ≤ 2ℎ + 𝑔 ≤ 64 𝑐𝑚
Avec :
h : hauteur de la marche (contre marche) ;
g : largeur de la marche ;
Pour notre cas, on prend 2h+g=62cm
RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017
51
ENSA Agadir ALPHA Etude

H : hauteur de l’étage ;
n : nombre de contre marches ;
a. Dimensionnement des marches et contre marches :
On commence avec une contremarche de 17 cm.
Hauteur de l’étage : 2,96 m avec deux volées.
0,5∗2,96
 Nombre de contremarche 𝑛 = 0,17
=8,70 donc on prend n=9.

Calculons maintenant la hauteur des contremarches pour n= 9.


0,5∗2∗96
ℎ= = 16,44cm soit h=17 cm.
9

D’où 𝑔 = 0,63 − 2 ∗ 0,17


𝒈= 28 cm.
b. Épaisseur de la paillasse :
Pour les bâtiments à usage d’habitation l’épaisseur de la paillasse
doit satisfaire la condition suivante :
𝐿
𝑒𝑝 ≥ 𝑀𝑎𝑥( ; 10 𝑐𝑚) Soit 𝒆𝒑 =14 cm.
25
4. Evaluation des charges et des surcharges pour la volée :

a. Charge sur paillasse :


 Charge permanente
𝑒𝑝 ℎ
Le poids propre de la paillasse g1 : 𝑔1 = 𝜌( + ) Avec 𝛼 =
𝑐𝑜𝑠 𝛼 2
0,5∗𝐻
𝑡𝑎𝑛−1 ( )
𝐿𝑥
ℎ 𝑝3
𝑔2 = 𝑝1 + 𝑝2 ∗ + Par m² horizontal
𝑔 𝑐𝑜𝑠 𝛼

Avec 𝑝1 : le revêtement sur marche (KN par m² horizontal)


𝑝2 : le revêtement sur contremarche (KN par m² vertical)
𝑝3 : Revêtement en sous face de la paillasse (par m²
suivant la pente).
RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017
52
ENSA Agadir ALPHA Etude

- Carrelage 2 cm 𝝆 = 𝟐𝟐 𝑲𝑵/𝒎²
- Mortier de pose 2 cm 𝝆 = 𝟐𝟎 𝑲𝑵/𝒎²
- Enduit en plâtre 2 cm 𝝆 = 𝟏𝟐 𝑲𝑵/𝒎²

En s’appuyant sur ces valeurs on obtient :


𝑝1 = 0,02 ∗ 22 + 0,02 ∗ 20 = 0,84𝐾𝑁/𝑚²
𝑝2 = 𝑝1 = 0,84𝐾𝑁/𝑚²
𝑝3 = 0,02 ∗ 12 = 0,24𝐾𝑁/𝑚²
Finalement, on obtient :
g1=5,85KN/m² ; g2=1,64KN/m²
Donc une charge permanente totale qui vaut : G= g1+ g2=7,49
KN/m²
 Charge d’exploitation :
Pour l’habitation : Q= 2,5 KN/m²
𝑃 = 1,35 ∗ 𝐺1 + 1,5 ∗ 𝑄 = 13,51 𝐾𝑁/𝑚²
𝑂𝑛 𝑎 { 𝑢
𝑃𝑠 = 𝐺1 + 𝑄 = 9,73 𝐾𝑁/𝑚²
b. Charge palier :

 Charge permanente
Les mêmes données utilisées que précédemment conduit à :
G=4,58 KN /m².
 Charge d’exploitation :
Pour l’habitation : Q= 2,5 KN/m²
𝑃𝑢 = 1,35 ∗ 𝐺2 + 1,5 ∗ 𝑄
𝑂𝑛 𝑎 {
𝑃𝑠 = 𝐺2 + 𝑄

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


53
ENSA Agadir ALPHA Etude

les charges
paillasse g1(KN/m²) 5,85
g2(KN/m²) 1,64 Pu2(kN/m) 13,87
G(kn/m²) 7,49 Ps2(kN/m) 9,99
Q(kn/m²) 2,5

palier G(Kn/m²) 4,58 Pu1(kN/m) 9,933


Q(Kn/m²) 2,5 Ps1(kN/m) 7,08
Tableau 17 : Charge sur la paillasse et le palier

5. Ferraillage d’une volée de l’escalier :


a. Les sollicitations appliquées :
L'escalier se dimensionne comme une poutre de largeur 1.00 m.
Dans le cas d'espèce, il est schématisé comme suit:

Figure 24 : poutre pour calculer l’escalier

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


54
ENSA Agadir ALPHA Etude

La travée L reprend 2 chargements différents :


Pu1 : charge du palier.
Pu2 : charge de la paillasse.
Un calcul habituel suivant les méthodes de la résistance des matériaux
𝒒∗𝑳²
conduit aux résultats suivants : M=
𝟖
moment maximal(ELU) en KN.m 17,21
moment maximal(ELS) en KN.m 13,64

b. Le ferraillage de la volée :
 Les armatures longitudinales :
Mu = 17,21kN.m/ml et Mas4 = 13,64 kN.m/ml
𝑀𝑢
Le moment réduit est : 𝜇𝑏 = = 0,15
𝑏∗𝑑2 ∗𝑓𝑏𝑢

Avec d est la hauteur utile et égale à d=0,9*h=0,9*0,14=0,126 m


 Le moment réduit ultime est :

Pour les aciers Fe500 et 𝑓𝑐28 ≤ 30𝑀𝑃𝑎 : 𝜇𝑙𝑢 = 10−4 ∗ (3220. 𝜃. 𝛾 +


𝑓
51 𝑐28 − 3100)
𝜃
𝑀𝑢 17,21
Avec 𝛾 = = = 1.26
𝑀𝑠 13,64

Donc : 𝜇𝑙𝑢 = 0.22 > 𝜇𝑏 = 0,15 alors pas d’aciers


comprimés.
 On calcule : 𝛼 = 1,25 ∗ (1 − √(1 − 2𝜇𝑏) )) =0,20
 Le bras de levier est :

𝑍𝑏 = 𝑑. (1 − 0,4𝛼 ) = 0,08 𝑚
 Section d’armature est :
𝑀𝑢
𝐴𝑢 = = 4,79𝑐𝑚²
𝑍𝑏 ∗ 𝜎𝑠
RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017
55
ENSA Agadir ALPHA Etude

On choisit donc : 7HA10 pour un mètre de largeur, avec un espacement


St=12cm.
 Vérification du pourcentage minimum :

Le pourcentage minimum pour une poutre rectangulaire en flexion


simple vaut :
𝑓𝑡28
𝐴𝑚𝑖𝑛 = 0.23 ∗ ∗ 𝑏0 𝑑 Soit 𝐴𝑚𝑖𝑛 = 1,44 𝑐𝑚²
𝑓𝑒

Donc 𝐴𝑢 > 𝐴𝑚𝑖𝑛 : la condition du pourcentage minimum est vérifiée.


 Les armatures transversales :

𝐴𝑢
La section des armatures est calculée par la formule : 𝐴𝑡 = =
4
1,2𝑐𝑚²/𝑚𝑙
Soit 5HA6 par mètre linéaire, avec un espacement St calculée par :
𝑆𝑡 ≤ 𝑀𝑖𝑛(3 ∗ 𝑒𝑝 ; 33𝑐𝑚) Alors 𝑆𝑡 ≤ 33𝑐𝑚
Soit 𝑆𝑡 = 25𝑐𝑚
 Les armatures de chapeau :
Les aciers de chapeau sont donnés par :

𝐴𝑐 = 0,15 ∗ 𝐴𝑢
𝐴𝑐 = 0,72 𝑐𝑚2 /𝑚𝑙 , qui Correspond à 3HA6 pour un mètre de largeur
avec un espacement de 44 cm.

Plan d’exécution

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


56
ENSA Agadir ALPHA Etude

Figure 25 : Schéma du ferraillage de l’escalier

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


57
ENSA Agadir ALPHA Etude

CHAPITRE V : DIMENSIONNEMENT DES


FONDATIONS

I. Introduction :
La fondation est la partie de l’ouvrage en contact avec le sol auquel elle
va transmettre toutes les charges permanentes et variables supportées
par cet ouvrage. La fondation est donc une partie importante de
l’ouvrage car sa bonne réalisation résulte de la tenue de l’ensemble.
Les fondations ont deux fonctions essentielles :
 Transmettre les charges et surcharges au sol dans des bonnes
conditions, de façon à assurer la stabilité de l’ouvrage.
 Reprendre les charges et surcharges supportées par la structure.
On se propose d’étudier la semelle isolée S1-2 . La position de cette
semelle est illustrée dans la figure suivante :

Figure 26 : Position des semelles étudiées

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


58
ENSA Agadir ALPHA Etude

II. Choix des fondations :

Une étude géotechnique du sol de fondation a été élaborée par


le laboratoire géotechnique en vue de déterminer le niveau du bon
sol et sa contrainte admissible ainsi que les recommandations pour
l’ensemble des fondations du projet.

 Les fondations à retenir sont de type superficiel en semelle


isolée.
 Le niveau d’assise des fondations doit être établi dans le grès
(environ 4.5 m de profondeur).
 La contrainte admissible vis-à-vis de la rupture est de
σad = 3 bars.

Semelle isolée :
On se propose de dimensionner la semelle S1-2 située au-dessous du
poteau P1-7.
1. Données de calcul :
Charges transmises à la semelle :
P s = G + Q = 0,1966 𝐌 𝐍
P u = 1.35 ∗ G + 1.5 ∗ Q =0,2729 𝐍
Dimensions du poteau P18-7: ( a=0,2 ; b=0,35 )

Portance du sol :
σ u = . 15𝐌 𝐏𝐚
σ s = 2/3 ∗ σ u = 𝟎. 1 𝐌 𝐏𝐚
RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017
59
ENSA Agadir ALPHA Etude

l’enrobage dans les éléments de l’infrastructure est égal à 5cm.


Matériaux :
Acier ∶ F e 500
Béton ∶ fc28=25
2. Coffrage de la semelle.
- Condition d’homothétie :
𝐴 𝑎 0,2
On a : = = = 0,571 donc A=0.571*B
𝐵 𝑏 0,35
𝑃𝑠 0,1966 𝑃𝑢 0,2729
Et = = 1,966 > = = 1,82 donc le calcul du
𝜎𝑠 0,1 𝜎𝑢 0.15
ferraillage se fait à l’ELS.
𝑏 𝑃 0,35 0,1966
On a : 𝐵 ≥ √ ∗ 𝑠 = √ ∗ = 1,85 𝑚 et on a
𝑎 𝜎 0,2 𝑠 0.1
A=0 ,571*B=1,05
En prend A=110cm et B=190cm
Les hauteurs utiles doivent respecter
𝐵−𝑏
≤ 𝑑𝑎 𝑒𝑡 𝑑𝑏 ≤ 𝐴 − 𝑎
4
1,9−0,35
= 0,39 𝑚 ≤ 𝑑𝑎 𝑒𝑡 𝑑𝑏 ≤ 1,10 − 0,20 =
4
0,9 𝑚

En prenant une semelle de longueur 1,9 m, de largeur sur1,1m et de


hauteur 0,5 m, le poids propre du béton est :
𝑃𝑝 = 1,9 ∗ 1,1 ∗ 0,5 ∗ 25 = 0.026 𝑀𝑁
Soit : 𝑃𝑠 = 0,92 + 0,026 = 0,946 𝑀𝑁 𝑒𝑡 𝑃𝑢 = 1,27 + 1.35 ∗ 0,026 =
1,3𝑀𝑁
RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017
60
ENSA Agadir ALPHA Etude

𝑏 𝑃𝑠 0,35 0,946
𝐵≥√ ∗ =√ ∗ = 1,86 𝑚 et on a A=0 ,571*B=1,08
𝑎 𝜎𝑠 0,2 0.15

𝐴 = 1,10 𝑚
Donc les dimensions de la semelle sont : {𝐵 = 1,90 𝑚
ℎ = 50 𝑐𝑚
3. Calcul des armatures :
 Ancrage des armatures :

Pour déterminer la longueur des barres et leur mode d'ancrage, on


calcule la longueur de scellement 𝑙𝑠 donnée par la formule suivante :
∅ 𝑓𝑒
𝑙𝑠 =
4 0.6 𝛹²𝑓𝑡𝑗

Cette valeur dépend du type d’acier et de la résistance du béton ; le


tableau suivant fournit le rapport 𝑙𝑠 /∅ :

𝐟𝐜𝟐𝟖 (𝐌𝐏𝐚) 16 18 25 30 40 50 60
Fe E400 47.5 44.1 35.3 30.9 24.7 20.6 17.6
Fe E500 59.4 55.1 44.1 38.6 30.9 25.7 22.0
Tableau 18 : Valeurs de ls/∅

𝑙𝑠
Dans notre cas on a : 𝑓𝑐28 = 25 𝑀𝑃𝑎 et Fe E500, donc = 44.1

La condition pour qu’il y ait ou pas à placer des crochets est que :
𝑙𝑠
Dans notre cas on a : 𝑓𝑐28 = 25 𝑀𝑃𝑎 et Fe E500, donc = 44.1

La condition pour qu’il y ait ou pas à placer des crochets est que :
 Dans le sens A :
𝑙𝑠𝑎 𝐴 𝐴 1100
Il faut que : ≤ soit : ∅𝑎 ≤ = =
∅𝑎 4 4 𝑙𝑠𝑎 4∗44.1
8 𝑚𝑚
On va opter pour des armatures dont le diamètre maximum est ∅8, ce
qui va éviter l’utilisation des crochets.
 Dans le sens B :
RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017
61
ENSA Agadir ALPHA Etude

𝑙𝑠𝑏 𝐵 𝐵 1900
Il faut que : ≤ soit ∅𝑏 ≤ = = 12 𝑚𝑚
∅𝑏 4 4 𝑙𝑏 4∗44.1

On va opter pour des armatures dont le diamètre maximum est


∅12, ce qui va éviter l’utilisation des crochets.
En utilisant la méthode des bielles, on obtient les sections
d’armatures𝐴𝑎 , dans le sens de la largeur et 𝐴𝑏 dans le sens de la
longueur :
 Dans le sens de la longueur B : 𝑨𝒃
𝑃𝑢 (𝐵−𝑏)
On a : 𝐴𝑏 = avec 𝑑𝑏 = 50 𝑐𝑚 − 3 𝑐𝑚 − 0,4𝑐𝑚 = 46,6𝑐𝑚
8 𝑑𝑏 𝜎𝑠
𝑃𝑢 (𝐵−𝑏)
Donc 𝐴𝑏 = =2,91 𝑐𝑚2 .
8 𝑑𝑏 𝜎𝑠

Donc 𝐴𝑏 = 2,91𝑐𝑚2 .
On choisit donc 6HA8 avec un espacement st= 30cm.
 Dans le sens de la largeur A : 𝑨𝒂

Le lit supérieur sera des HA16, donc 𝑑𝑎 = 50 𝑐𝑚 − 3 𝑐𝑚 − 0,8𝑐𝑚 −


0.4𝑐𝑚 = 45,8𝑐𝑚
𝑃𝑢 (𝐴−𝑎)
Soit donc 𝐴𝑎 = = 1,70 𝑐𝑚2 .
8 𝑑𝑎 𝜎𝑠

On choisit donc 4HA8 avec un espacement de st=30 cm.


 Hauteur de rive :

15 𝑐𝑚
On a : 𝑒 ≥ 𝑀𝑎𝑥 { = 10,8 𝑐𝑚
6∅ + 6 𝑐𝑚
On prend : e=15cm

Plan d’exécution de la semelle étudiée :

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


62
ENSA Agadir ALPHA Etude

Figure 27 : Plan d'exécution de la semelle isolée étudiée

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


63
ENSA Agadir ALPHA Etude

Partie de l’objectif de dimensionner tout un bâtiment R+2 de


type habitation, nous avons compris en mettant en pratique
beaucoup de notions qui jadis pour nous n’étaient que théorique.
Le calcul d’un bâtiment est une tâche très cruciale car une petite
erreur peut entrainer des dégâts très graves. Ainsi le calcul se fait
toujours avec une bonne marge de sécurité et aussi est-il
important de veuillez au respect de tous les règlements en
vigueur ce qui a été le cas dans notre projet surtout au niveau du
calcul des éléments porteurs.
En fait, l'ensemble du projet a été très instructif et intéressant
car ce projet a été également une occasion pour nous
d’appliquer les connaissances qui nous ont été inculquées au
cours de ces quatre ans d’études à l’Ecole Nationale des
Sciences Appliquées d’Agadir. Il a été aussi pour nous l’occasion de
découvrir et d’utiliser des outils dont nous ignorions l’existence.
Nous avons été confrontés aux difficultés réelles du monde du
travail et du management d’équipe et à de nombreux problèmes
que, dans la plupart des cas, nous avons pu solutionner. Nous
espérons avoir répondu aux attentes aussi bien de notre encadrant à
l’école, que de notre encadrant en entreprise.

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


64
ENSA Agadir ALPHA Etude

RPS 2000 version 2011 [1].


BAEL 91 Modifiée 99 [2].
Monsieur Hassan FATMAOUI Cours de béton armé ENSA Agadir
2014/2015 [3].
Monsieur Morad BENJABROU Cours de fondation et coffrage
ENSA Agadir 2014/2015 [4].

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


65
ENSA Agadir ALPHA Etude

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


66
ENSA Agadir ALPHA Etude

Annexe 1 : Les plans de coffrage

Figure 28 : plan de coffrage du haut sous-

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


67
ENSA Agadir ALPHA Etude

Figure 29 : plan de coffrage du haut RDC

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


68
ENSA Agadir ALPHA Etude

Figure 30 : Plan de coffrage de l’étage courant

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


69
ENSA Agadir ALPHA Etude

Annexe 2 : Descente des charges

Poteau S(m²) Gpl(kN/m²) Gacro(kN) Gpoutre(kN) poteau


a(m) b(m) poids(kN)

P3-1 2,44 5,46 5,47 5,47 0,25 0,25 4,625


P3-2 2,44 5,46 5,47 5,47 0,25 0,25 4,625
P3-3 2,02 5,46 4,98 4,98 0,25 0,25 4,625
P3-4 6,8 5,46 5,08 10,44 0,25 0,25 4,625
P3-5 4,79 5,46 5,36 8,1 0,25 0,25 4,625
P3-6 3,86 5,46 5,02 7,37 0,25 0,25 4,625
P3-7 9,74 5,46 0 10,55 0,25 0,25 4,625
P3-8 5,36 5,46 5,72 8,45 0,25 0,25 4,625
P3-9 2,42 5,46 5,5 5,5 0,25 0,25 4,625
P3-10 6,95 5,46 4,9 4,9 0,25 0,25 4,625
P3-11 3,02 5,46 6,1 6,1 0,25 0,25 4,625

Gtot(kN) Qtot(kN/m²) Qtot(kN) N'u(kN) N'ser(kN) majoration Nu(kN) Nser(kN) Smin(cm²)

24,2624 2,5 6,1 41,90424 30,3624 1 41,90424 30,3624 2,793616


24,2624 2,5 6,1 41,90424 30,3624 1 41,90424 30,3624 2,793616
20,9892 2,5 5,05 35,91042 26,0392 1 35,91042 26,0392 2,394028
52,648 2,5 17 96,5748 69,648 1,15 111,06102 80,0952 7,404068
39,6134 2,5 11,975 71,44059 51,5884 1,1 78,584649 56,74724 5,2389766
33,4656 2,5 9,65 59,65356 43,1156 1,15 68,601594 49,58294 4,5734396
63,7304 2,5 24,35 122,56104 88,0804 1,15 140,945196 101,29246 9,3963464
43,4356 2,5 13,4 78,73806 56,8356 1,1 86,611866 62,51916 5,7741244
24,2132 2,5 6,05 41,76282 30,2632 1 41,76282 30,2632 2,784188
47,747 2,5 17,375 90,52095 65,122 1 90,52095 65,122 6,03473
28,6892 2,5 7,55 50,05542 36,2392 1 50,05542 36,2392 3,337028
Tableau 19 Descente de charge R+2

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


70
ENSA Agadir ALPHA Etude

S(m²) Gpl(kN/m²) Gmur(kN) Gpoutre(kN) poteau Gtot(kN)


a(m) b(m) poids(kN)

2,44 5,1 24,78125 5,47 0,2 0,3 4,44 71,58265


2,44 5,1 23,03665 5,47 0,2 0,3 4,44 69,83805
2,02 5,1 22,56085 4,98 0,2 0,3 4,44 63,45705
6,8 5,1 23,03665 10,44 0,2 0,3 4,44 125,42965
4,79 5,1 24,2658 8,1 0,2 0,3 4,44 101,0332
3,86 5,1 22,7591 7,37 0,2 0,3 4,44 87,9057
9,74 5,1 0 10,55 0,2 0,3 4,44 128,5794
5,36 5,1 26,84305 8,45 0,2 0,3 4,44 110,68965
2,42 5,1 24,9002 5,5 0,2 0,3 4,44 71,5804
6,95 5,1 19,032 4,9 0,2 0,3 4,44 111,749
3,02 5,1 27,63605 6,1 0,2 0,3 4,44 82,45225

Gtot(kN) Qtot(kN/m²) Qtot(kN) N'u(kN) N'ser(kN) majoration Nu(kN) Nser(kg) Smin(cm²)

71,58265 2,5 12,2 114,936578 83,78265 1 114,936578 83,78265 7,6624385

69,83805 2,5 12,2 112,581368 82,03805 1 112,581368 82,03805 7,5054245

63,45705 2,5 10,1 100,817018 73,55705 1 100,817018 73,55705 6,7211345

125,42965 2,5 34 220,330028 159,42965 1,15 253,379532 183,344098 16,8919688

101,0332 2,5 23,95 172,31982 124,9832 1,1 189,551802 137,48152 12,6367868

87,9057 2,5 19,3 147,622695 107,2057 1,15 169,766099 123,286555 11,31774

128,5794 2,5 48,7 246,63219 177,2794 1,15 283,627019 203,87131 18,9084679

110,68965 2,5 26,8 189,631028 137,48965 1,1 208,59413 151,238615 13,9062754

71,5804 2,5 12,1 114,78354 83,6804 1 114,78354 83,6804 7,652236

111,749 2,5 34,75 202,98615 146,499 1 202,98615 146,499 13,53241

82,45225 2,5 15,1 133,960538 97,55225 1 133,960538 97,55225 8,9307025

Tableau 20 Descente de charge R+1

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


71
ENSA Agadir ALPHA Etude

S(m²) Gpl(kN/m²) Gmur(kN) Gpoutre(kN) poteau


a(m) b(m) poids(kN)

2,1 5,1 16,64 5,084 0,2 0,3 4,44


4,54 5,1 23,0763 5,1 0,2 0,35 5,18
2,44 5,1 23,03665 5,47 0,2 0,35 5,18
4,12 5,1 24,78125 5,355 0,2 0,35 5,18
8,9 5,1 0 10,44 0,2 0,35 5,18
4,79 5,1 24,2658 8,1 0,2 0,35 5,18
3,86 5,1 22,7591 7,37 0,2 0,35 5,18
9,74 5,1 0 10,55 0,2 0,35 5,18
5,36 5,1 26,84305 8,45 0,2 0,35 5,18
2,42 5,1 24,9002 5,5 0,2 0,35 5,18
6,95 5,1 19,032 4,9 0,2 0,35 5,18
3,02 5,1 27,63605 6,1 0,2 0,35 5,18

Gtot(kg) Qtot(kg/m²) Qtot(kg) N'u(kg) N'ser(kg) majoration Nu(kg) Nser(kg) Smin(cm²)

108,45665 2,5 5,25 154,291478 113,70665 1 154,291478 113,70665 10,2860985


125,60835 2,5 23,55 204,896273 149,15835 1,15 235,630713 171,532103 15,7087142
108,8477 2,5 18,3 174,394395 127,1477 1 174,394395 127,1477 11,626293
181,0179 2,5 20,4 274,974165 201,4179 1,1 302,471582 221,55969 20,1647721
161,3032 2,5 56,25 302,13432 217,5532 1,15 347,454468 250,18618 23,1636312
149,1405 2,5 35,925 255,227175 185,0655 1,1 280,749893 203,57205 18,7166595
182,8345 2,5 28,95 290,251575 211,7845 1,1 319,276733 232,96295 21,2851155
175,35365 2,5 73,05 346,302428 248,40365 1,15 398,247792 285,664198 26,5498528
138,64945 2,5 40,2 247,476758 178,84945 1,1 272,224433 196,734395 18,1482956
158,9312 2,5 18,15 241,78212 177,0812 1 241,78212 177,0812 16,118808
146,26925 2,5 52,125 275,650988 198,39425 1 275,650988 198,39425 18,3767325
49,13805 2,5 22,65 100,311368 71,78805 1 100,311368 71,78805 6,6874245

Tableau 21 Descente de charge RDC

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


72
ENSA Agadir ALPHA Etude

Annexe 3 : dimensionnement des poteaux

Poteau dimension charge N k Lf λ α Athéo A min A max


N° a b L0(m) ELU(MN) ELS(MN)
P3-1 0,25 0,25 2,86 0,04 0 1,00 2,86 39,58 0,68 -49,27 4 31,25
P3-2 0,25 0,25 2,86 0,04 0,03 1,00 2,86 39,58 0,68 -49,27 4 31,25
P3-3 0,25 0,25 2,86 0,04 0,03 1,00 2,86 39,58 0,68 -49,48 4 31,25
P3-4 0,25 0,25 2,86 0,11 0,08 1,00 2,86 39,58 0,68 -46,92 4 31,25
P3-5 0,25 0,25 2,86 0,08 0,06 1,00 2,86 39,58 0,68 -48,03 4 31,25
P3-6 0,25 0,25 2,86 0,07 0,05 1,00 2,86 39,58 0,68 -48,36 4 31,25
P3-7 0,25 0,25 2,86 0,14 0,10 0,70 2,002 27,71 0,76 -46,40 4 31,25
P3-8 0,25 0,25 2,86 0,09 0,06 1,00 2,86 39,58 0,68 -47,75 4 31,25
P3-9 0,25 0,25 2,86 0,04 0,03 1,00 2,86 39,58 0,68 -49,28 4 31,25
P3-10 0,25 0,25 2,86 0,09 0,07 1,00 2,86 39,58 0,68 -47,62 4 31,25
P3-11 0,25 0,25 2,86 0,05 0,04 1,00 2,86 39,58 0,68 -48,99 4 31,25

A choi ZONE CRITIQUE


COURANT
Φl φt St Ls Lr Stc(cm) Stcr(cm)
4 4 HA12 12 8 35 52,9100529 31,7460317 12,5 6,25
4 4 HA12 12 8 35 52,9100529 31,7460317 12,5 6,25
4 4 HA12 12 8 35 52,9100529 31,7460317 12,5 6,25
4 4 HA12 12 8 35 52,9100529 31,7460317 12,5 6,25
4 4 HA12 12 8 35 52,9100529 31,7460317 12,5 6,25
4 4 HA12 12 8 35 52,9100529 31,7460317 12,5 6,25
4 4 HA12 12 8 35 52,9100529 31,7460317 12,5 6,25
4 4 HA12 12 8 35 52,9100529 31,7460317 12,5 6,25
4 4 HA12 12 8 35 52,9100529 31,7460317 12,5 6,25
4 4 HA12 12 8 35 52,9100529 31,7460317 12,5 6,25
4 4 HA12 12 8 35 52,9100529 31,7460317 12,5 6,25
Tableau 22 : ferraillage des poteaux du 2 eme étage

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


73
ENSA Agadir ALPHA Etude

Poteau dimension charge N k Lf λ α Athéo A min A max


N° a b L0(m) ELU(MN) ELS(MN)
P2-1 0,2 0,3 2,86 0,11 0 1,00 2,86 49,48 0,61 -43,95 4 30
P2-2 0,2 0,3 2,86 0,07 0,05 1,00 2,86 49,48 0,61 -45,51 4 30
P2-3 0,2 0,3 2,86 0,07 0,05 1,00 2,86 49,48 0,61 -45,79 4 30
P2-4 0,2 0,3 2,86 0,16 0,12 1,00 2,86 49,48 0,61 -42,07 4 30
P2-5 0,2 0,3 2,86 0,12 0,09 1,00 2,86 49,48 0,61 -43,61 4 30
P2-6 0,2 0,3 2,86 0,11 0,08 1,00 2,86 49,48 0,61 -44,11 4 30
P2-7 0,2 0,3 2,86 0,18 0,13 0,70 2,002 34,63 0,71 -42,56 4 30
P2-8 0,2 0,3 2,86 0,14 0,10 1,00 2,86 49,48 0,61 -43,10 4 30
P2-9 0,2 0,3 2,86 0,08 0,05 1,00 2,86 49,48 0,61 -45,43 4 30
P2-10 0,2 0,3 2,86 0,13 0,09 1,00 2,86 49,48 0,61 -43,29 4 30
P2-11 0,2 0,3 2,86 0,09 0,06 1,00 2,86 49,48 0,61 -44,93 4 30
A Choi ZONE CRITIQUE
COURANT
Φl φt St Ls Lr Stc(cm) Stcr(cm)
4 6 HA10 10 8 30 44,0917108 26,4550265 14,4 7,5
4 6 HA10 10 8 30 44,0917108 26,4550265 14,4 7,5
4 6 HA10 10 8 30 44,0917108 26,4550265 14,4 7,5
4 6 HA10 10 8 30 44,0917108 26,4550265 14,4 7,5
4 6 HA10 10 8 30 44,0917108 26,4550265 14,4 7,5
4 6 HA10 10 8 30 44,0917108 26,4550265 14,4 7,5
4 6 HA10 10 8 30 44,0917108 26,4550265 14,4 7,5
4 6 HA10 10 8 30 44,0917108 26,4550265 14,4 7,5
4 6 HA10 10 8 30 44,0917108 26,4550265 14,4 7,5
4 6 HA10 10 8 30 44,0917108 26,4550265 14,4 7,5
4 6 HA10 10 8 30 44,0917108 26,4550265 14,4 7,5
Tableau 23 : ferraillage des poteaux du 1ere étage

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


74
ENSA Agadir ALPHA Etude

Poteau dimension charge N k Lf λ α Athéo A min A max


N° a b L0(m) ELU(MN) ELS(MN)
P2-12 0,2 0,3 2,86 0,17 0 1,00 2,86 49,48 0,61 -41,76 4 30
P1-1 0,2 0,35 2,86 0,15 0,11 1,00 2,86 49,48 0,61 -51,33 4,4 35
P1-2 0,2 0,35 2,86 0,14 0,10 1,00 2,86 49,48 0,61 -51,63 4,4 35
P1-3 0,2 0,35 2,86 0,20 0,15 1,00 2,86 49,48 0,61 -49,32 4,4 35
P1-4 0,2 0,35 2,86 0,21 0,15 0,70 2,002 34,63 0,71 -50,24 4,4 35
P1-5 0,2 0,35 2,86 0,22 0,16 1,00 2,86 49,48 0,61 -48,64 4,4 35
P1-6 0,2 0,35 2,86 0,20 0,15 1,00 2,86 49,48 0,61 -49,16 4,4 35
P1-7 0,2 0,35 2,86 0,24 0,17 0,70 2,002 34,63 0,71 -49,25 4,4 35
P1-8 0,2 0,35 2,86 0,24 0,17 1,00 2,86 49,48 0,61 -47,78 4,4 35
P1-9 0,2 0,35 2,86 0,19 0,14 1,00 2,86 49,48 0,61 -49,61 4,4 35
P1-10 0,2 0,35 2,86 0,20 0,14 1,00 2,86 49,48 0,61 -49,48 4,4 35
P1-11 0,2 0,35 2,86 0,12978637 0,09143805 1,00 2,86 49,48 0,61 -52,01 4,4 35

A choi ZONE CRITIQUE


COURANT
Φl φt St Ls Lr Stc(cm) Stcr(cm)
4 6 HA10 10 8 30 44,0917108 26,4550265 14,4 7,5
4,4 6 HA10 10 8 30 44,0917108 26,4550265 14,4 8,75
4,4 6 HA10 10 8 30 44,0917108 26,4550265 14,4 8,75
4,4 6 HA10 10 8 30 44,0917108 26,4550265 14,4 8,75
4,4 6 HA10 10 8 30 44,0917108 26,4550265 14,4 8,75
4,4 6 HA10 10 8 30 44,0917108 26,4550265 14,4 8,75
4,4 6 HA10 10 8 30 44,0917108 26,4550265 14,4 8,75
4,4 6 HA10 10 8 30 44,0917108 26,4550265 14,4 8,75
4,4 6 HA10 10 8 30 44,0917108 26,4550265 14,4 8,75
4,4 6 HA10 10 8 30 44,0917108 26,4550265 14,4 8,75
4,4 6 HA10 10 8 30 44,0917108 26,4550265 14,4 8,75
4,4 6 HA12 10 8 30 44,0917108 26,4550265 14,4 8,75
Tableau24 : ferraillage des poteaux de l’RDC

RappoRt du pRojet de Fin d’année 2016/2017


75

Vous aimerez peut-être aussi