Vous êtes sur la page 1sur 4

Fil

rouge : Naïo Technologies



Partie 1 : Présentation de l’entreprise
A partir des documents publiés par l’entreprise


Créée en 2011, Naïo Technologies conçoit et réalise des robots au service des
agriculteurs avec un triple objectif : réduire la pénibilité du travail, limiter l’impact
environnemental et améliorer la rentabilité des exploitations.

I. Sa mission
Naïo Technologies développe et commercialise des robots agricoles, viticoles et des
outils électriques pour aider les exploitants à désherber, biner1 et récolter les fruits de
leur travail en toute sérénité.

Leurs robots sont conçus pour assister les agriculteurs dans leurs tâches quotidiennes
afin d’alléger la charge de travail et d’optimiser la rentabilité des exploitations tout en
limitant l’impact environnemental.


II. Sa philosophie
Ces dernières décennies, les méthodes d’entretien et d’optimisation des terrains


1 En agriculture et jardinage, le binage consiste à ameublir la couche superficielle du sol autour des plantes

cultivées.

agricoles ont eu un impact néfaste sur l’environnement. Il devient évident que les
pratiques actuelles détruisent graduellement notre patrimoine végétal et animal.

Naïo Technologies est convaincu que les nouvelles technologies permettront de changer
de cap. Leurs robots agricoles et outils de pointe visent une productivité qui respecte
l’environnement et redonne de l’humanité à l’agriculture !

Depuis sa création en 2011, tous les employés sont attachés à ces valeurs et effectuent
des travaux de recherche et de production au profit d’une agriculture saine et durable.


III. Son ambition
Aucune limite à leurs ambitions du moment qu’elles respectent leurs valeurs ! L’objectif
de Naïo Technologies est de démocratiser l’utilisation des nouvelles technologies pour
l’ensemble de l’agriculture.

Toute la gamme de produits de Naïo Technologies est dédiée à une agriculture plus
saine, plus productive et plus respectueuse de l’environnement.

L’expertise de Naïo Technologies se déploie dans 3 grands domaines :


ü Le pilotage automatique (logiciel & électronique), et la collecte de données géo-
localisées
ü La conception et l’assemblage de porteurs motorisés
ü La conception et l’assemblage d’outils agricoles.

IV. Équipe et savoir-faire
Naïo Technologies a développé des compétences dans deux domaines culturellement
éloignés : l’agriculture et la robotique.

Gaëtan Severac : Aymeric Barthes :


Doctorat en robotique Expérience de gestion de projet industriel
Anime les projets R&D Gère l’équipe commerciale

Les fondateurs ont tous deux un terreau agricole et sont ingénieurs en robotique,
diplômés de l’IMERIR (Perpignan), promotion 2010. Naïo Technologies est née de
l’envie d’aider les agriculteurs à résoudre leurs contraintes.

L’équipe de salariés qui entourent Aymeric et Gaëtan a été méticuleusement recrutée


avec des profils sensibilisés aux enjeux d’une start-up innovante. L’équipe est composée
d’un pôle R&D développement logiciel, conception, d’un pôle production, d’un pôle
gestion et d’un pôle commercial expert agricole, soit dix personnes à ce jour.

L’équipe de R&D s’est efforcée de trouver la bonne harmonie, techniquement, entre


puissance, taille, poids, fonction, énergie pour répondre aux exigences concrètes des
premiers clients. Cette écoute exigeante permet à Naïo Technologies de concevoir et
fabriquer des solutions en rupture technologique. L’équipe commerciale va s’étoffer
pour faire connaitre plus largement les robots Oz et Anatis, vendre en direct et assister
les distributeurs dans la diffusion de produits innovants. La validation d’outils agricoles
ne pouvant se faire qu’à l’épreuve du terrain - au bout d’une saison de tests au minimum
- Naïo s’est d’ores et déjà créé une barrière à l’entrée.

Naïo Technologies ambitionne de développer une niche de marché en France. Les


compétences développées dans la conception, la fabrication et la commercialisation des
robots Oz et Anatis seront transférables à d’autres pratiques agricoles, comme
l’horticulture ornementale et la vigne, ainsi qu’à d’autres pays Européens.


V. Dates clés de l’entreprise
2010 :
1er mai 2010 : Fête de l’asperge à Pontonx Sur L’Adour et rencontre avec un producteur
qui évoque les problématiques liées à son métier.

2011 :
Gaëtan Sévérac et Aymeric Barthes créent Naïo Technologies. La société est dédiée au
développement de solutions robotiques pour permettre une agriculture durable.

2012 :
Développement des premiers prototypes de leurs robots agricoles et bineuses
électriques. Premiers tests en plein champ et mise au point des outils.

2013 :
Développement du premier prototype fonctionnel du robot Oz, grâce à une campagne
de crowdfunding (dons contre récompense) sur Ulule. Début des démonstrations

auprès des maraîchers et des Chambres d’Agriculture… et première vente ! Première


levée de fonds en capital via un « love money » de 60 K€ pour démarrer la production
de la première série d’Oz.

2014 :
10 robots Oz en circulation chez leurs clients. Début du prototypage de robots destinés
aux grandes cultures légumières. Levée de fonds de 750K€ auprès de Business Angels
et via une campagne de crowdfunding pour financer l’industrialisation d’Oz et sa mise
sur le marché.

2015 :
30 robots Oz en circulation chez leurs clients. Début de la conception d’un robot pour la
vigne. Levée de fonds de 3M€ pour le développement technique et commercial en
France et à l’étranger.

2016 :
70 clients utilisent leur robot Oz pour leur désherbage, soit déjà plus de 114 années
d’expérience cumulées pour leurs clients et leurs robots ! Première commercialisation
du robot Dino, et début de l’expérimentation du robot Ted pour la vigne.

2017 :
Début de la commercialisation de Dino avec 10 robots vendus. Chiffre d’affaires de 1,2
M €, et levée de fonds de 2,5 M € pour accompagner le développement technique et
commercial des nouveaux robots agricoles.

2018 :
Premiers robots Ted commercialisés dans les vignes. Déjà 150 robots au total en
circulation chez leurs clients en France et à l’étranger. Bridge 2 de 2,5 M €. Chiffre
d’affaires de 2,1 M € et 42 salariés au 31 décembre.

2019 :
Livraison du 100ème robot Oz.

🔎 Pour plus d’informations : https://www.naio-technologies.com/
🔎 Facebook : https://www.facebook.com/NaioTechnologies/
🔎 Linkedin : https://www.linkedin.com/company/na-o-technologies/

2 Si vous avez déjà levé des fonds et que vous êtes en situation de trésorerie difficile, vous pouvez alors tenter de
faire ce que l’on appelle un « bridge » avec les investisseurs actuels. Il s’agit de demander une rallonge aux
investisseurs historiques, en attendant le prochain tour de levée de fonds.

Vous aimerez peut-être aussi