Vous êtes sur la page 1sur 12

Réalisé par 

_MOHAMED TAOUIL
_ AHMED TAIBI
_ YASSINE EL-MERNISSI (GROUPE TP N°3)

Encadré par :
❖ _ Mr. Hammou. SOUHA
But de manipulation:

Le but de cette manipulation est la détermination de la vitesse de la réaction


d'oxydation de K2S2O8 par la méthode chimique selon la réaction:
S2O82- + 2I- ----> 2SO42- + I2
En fait , en présence de S2O82- les ions iodure I- en solution aqueuse s'oxydent c-a-d le
K2S2O8 casse KI pour donner K+ + I-
lors de ce TP on étudie aussi l'effet de la variation de la force ionique sur cette
cinétique de réaction entre ions
la vitesse V 'une réaction chimique est définie soit par rapport a la disparition d'un
réactif , soit par rapport a l'apparition d'un produit
equation du dosage de I- par Na2S2O3 :

2 S2 O 32- -----> S4O 2-6+2e- (Oxydation)


I2 + 2e- ---->2I- (Réduction)
---------------------------------------------------------------
2 S2 O 32+ I2 -----> S4O 2-6 + 2I-
Manipulation :

Dans un bécher de 600 ml on introduit 100 ml de K2S2O8

On agit à l’aide d’un agitateur magnétique, puis on agite 100ml de KI(0,2M) =>une coloration
jommater apparition ,elle est dû au ionte I2 , au moment où la derniere goutte de KI tombe dans le
bécher , on déclenche le chronomètre (T=0).

On fait des prises d’essai au temps (3, 6, 9,…,60min), pour la suit on préléve 10ml à l’aide d’une
pipette du mélange réactionnel, on les introduit dans un erlenmeyer, avec envièrent30 ml d’eau
glacée, cette opération est fait pour tremper et diluer le mélange réactionnel ce que a pour effet de
ralentie sa vitesse dévolution.

On dose en présence d’émpois d’amidon, pour Na2S2O4 (10-5M) sans oublier de refraction la solution
de thiosulfate de sodium avant le dosage,

→ En présence d’amidon, l’iode donne une coloration bleue intense, ce qui facilite sa détection. Cette
coloration n’apparaiter que lors tout le thiosulfate aura disparu.

*les résultats exeperimentaux sous forme d’un tableau :

T (min) 3 6 9 12 15 20 25 30 35 40 50 60
V (ml) 1 3 3,1 3 ,5 5,9 6,5 8,2 9,4 11 12 14,8 17,5

● Le temperature au début = 25°C


● La température à la fin = 25°C
*Résultats :

2I- + S2O82- I2 + 2S2O42-


-

t= 0 En excès a 0
0
T [I-]- 2x a-x x
2x
t∞ [I-]- 2a 0 a
2a

La vitesse de la réaction :

On sait que : V= V0 [I] . [S2O8]

2− 2−
𝑑[𝐼2] 1 𝑑[𝑆𝑂4 ] 𝑑[𝑆2 𝑂8 ] −1 𝑑[𝐼 ]

V= 𝑑𝑡
= 2 𝑑𝑡
=- 𝑑𝑡
= 2 𝑑𝑡

La vitesse d’apparition de I2 est donc égale à la vitesse de idsparition des ions S2O82- .- les ions iodures
étant en excès-.

⇨ La vitesse de réaction peut s’écrire :


2−
−𝑑[𝑆2 𝑂8 ]
V= 𝑑𝑡
= K0[I-]m.[S2O82-]n

Et on sait que : k = k0[I-]m


2−
−𝑑[𝑆2 𝑂8 ]
Donc  => V= 𝑑𝑡
= K [S2O82-] n
II)- 2.2.3- l’ordre (n) en fonction du temps par la méthode différentielle :

en M1=> pente de la tg=V1


en M2=> pente de la tg=V2
en M3=> pente de la tg=V3
−𝑑[𝐾2𝑆2𝑂8]
et on a V = 𝑑𝑡
= k [K2S2O8]n

Log V = Log k + n Log [K2S2O8]

Y = b + ax

D’apres la courbe [K2S2O8] = f(t), on a :

0,00485−0,00482
Tg α1 = V1 = (12−6)×60
= 8,33 10-8 mol/s
Log V1= -7,07

0,0047−0,00459
Tg α2 = V2 = (25−15 )×60
= 1,83 10-7 mol/s

Log V= -6,73

0,00445−0,00444
Tg α3= V3= (40−35)×60
= 3,33 10-8 mol/s

Log V3= -7,47

Et on a V0 = k0 [K2S2O8]n

⇨ Log V0 = Log K0 + n Log [K2S2O8]

Et on a Log [K2S2O8]2= Log ( 0,0047) = -2,32

⇨ - Log [K2S2O8]2 = 2,32 pour – Log V2 = 6,73

Et Log [K2S2O8]3 = Log ( 0,00445 ) = -2,35

⇨ - Log [K2S2O8]3 = 2,35 pour - Log V3= 7,47

𝑉
D’Où [K2S2O8] = 5 10-3 ( 1 - 100
)

𝑉
Donc => ( a0 – X ) = [K2S2O8] = 5 10-3 ( 1 - 100
)

II) – 2.2.2- Résultat expérimentaux sous forme d'un


tableau:

T (min) 3 6 9 12 15 20 25 30 35 40 50 60
V (ml) 1 3 3,1 3 ,5 5,9 6,5 8,2 9,4 11 12 14,8 17,5

[K2S2O8] 4,95 4,85 4,84 4,82 4,70 4,67 4,59 4,53 4,45 4,44 4,24 4,12
10-3 10-3 10-3 10-3 10-3 10-3 10-3 10-3 10-3 10-3 10-3 10-3
II)- 2.2.1- On démontre que X= [I2] = 5 . 10-5 V

On a d’après la réaction la réaction du dosage :

2− 2 2− −
2 𝑆2𝑂8 + 𝐼 ------->𝑆4𝑂6 + 2𝐼
(
𝑛 𝑁𝑎2𝑆2𝑂3 )
2 ( )
= 𝑛 𝐼2
Donc [I2]=5.10-5V (S2O32-)
−3 𝑣
on démontre que : (a-x)=[𝐾2𝑆2𝑂8] = 5. 10 (1 − 100
)
On a n (S2O82-) =n (k2S2O8)=10-3mol
𝑛 (𝐾2𝑆2𝑂8)
Donc [K2S2O8] = 𝑉𝐾2𝑆2𝑂8 + 𝑉𝐾𝐼
= 5.10-3 mol/l

K2S2O8 + 2KI ------> 2K2SO4 + I2

T=0 a0 b0 0 0

T a0-x b0 -x 2x x

T∞ 0 b0-2a0 2a0 a0

K2S2O8 est le réactif limitant car on a KI en excés :


n(KI) = CV = 0.2 x 100 x 10-3= 0.02mol n(K2S2O8) = 0.001mol
alors : n K2S2O8 < n (kI)

et on a [K2S2O8] = a0 - x = 5.10-3(1-10-2V)

donc on peut tracer logV en fonction de log[K2S2O8] ainsi , la pente du graphe qui
donne l'ordre n de la réaction avec

logk0 = log(Ae-Ea/RT)

−𝑙𝑜𝑔𝑉3+𝑙𝑜𝑔𝑉2
on a tgα=n donc 𝑛 = −𝑙𝑜𝑔[𝐾2𝑆2𝑂8]3+ 𝑙𝑜𝑔[𝐾2𝑆2𝑂8]2

7.47−6.73
𝑛= 2.35−2.32
=2

et on sait que V0=K0[K2S2O8]n[KI]m

donc l'ordre totale =n+m=1+1=2


II)- 2.2.4- vérification par la méthode d'integration:

On a V=-d[K2S2O8]/dt=k[K2S2O8]n

On supose que la réaction est de l'ordre 1 donc :


𝑑[𝐾2𝑆2𝑂8]
−∫ 𝑑𝑡
= 𝑘∫[𝐾2𝑆2𝑂8]

𝑑(𝑎0−𝑥)
−∫ 𝑎0−𝑥
= 𝑘∫ 𝑑𝑡

> ln(a0-x)=Kt+cte

a t=0, On a X=0 donc la cte = ln (a0)

d'où ln(a0-x) + ln(a0) = kt

Log (a0/a0-x) × 2.3=kt

Log (a0) - log (a0 - x) = kt/2.3

Log (a0) = log (a0 - x) + kt/2.3

Log (a0 - x) = Log (a0) - kt/2.3

III) - détermination des ordres initiaux de la réaction:


on considére la réaction
K2S2O8 + 2KI ------> 2K2SO4 + I2
Qui admet un ordre initial selon les réactifs sa vitesse doit varier avec les
concentrations initiales :
V0 = K0 [KI-]n[S2O8]m

Résultats:
● Démonstration de V0=10-5/2 V

On a V0=X/t

Et 2 moles de Na2S2O3----> 1 mole d’I2


Donc 10-6 ----> 10-6V/2
−6
10 1
[I2]= 2
× −3
20 .10
1
⇨ [I2]= 4
. 10-4 V

−4
1 1 10
Donc V0 = 4
. 10-4 V × 15
= 60
V

−4
10
⇨ V0= 60
V

● Détermination de l’ordre initial par rapport à l’iodure :


On prépare 3 erlenmeyers contenant chacun 10 mL de
Persulfate 5.10-2 M
* Pour le 1ér erlenmeyer :On a 5mL de KI + 5mL d’eau distillée
* Pour le 2ème erlenmeyer : On a 7mL de KI + 3mL d’eau distillée
* Pour le 3 ième erlenmeyer : On a 10 mL de KI

𝑚 𝑛
on a 𝑣0 = 𝑘0[𝑁𝑎2𝑆2𝑂8] [𝐾𝐼]
−5
10
demonstration de 𝑣0 = 6
𝑣
v0 : la vitesse de la reaction
v : le volume de 𝑁𝑎2𝑆2𝑂3 utilise pour chaque dosage .
𝑥
on a 𝑣0 = 𝑡
2moles de 𝑁𝑎2𝑆2𝑂3 → 1𝑚𝑜𝑙 𝑑𝑒 𝐼2
−6
−6 10
10 𝑣 2
𝑣
−6
−4
[ ]𝐼2 =
10
2
×
2×10
1
−3 [ ]
→ 𝐼2 =
1
4
× 10 𝑣

−4 −5
1 −4 1 10 10
Donc 𝑣0 = 4
× 10 𝑣 × 15
= 60
𝑣 → 𝑣0 = 6
𝑣
V=V0[I-]m[S2O82-]n
[S2O82-]=cte V0=k [I-]
k=k0[S2O82-]n0
donc log V0=log k +n0 log[KI]
on a n(KI)=CV=10-2V10-3=10-5V
[KI]=5.10-4V

Pour KI V(Na2S2O3) V0 logV0 [KI] Log[KI]

5ml 2.4 4x10-9 -8.39 1.2x10-6 -5.92

7ml 3.5 5.83x10-9 -8.23 1.75x10-6 -5.75

10ml 8.1 1.5x10-9 -7.86 4.05x10-6 -5.39

n0=-5.92+5.39/-8.39+7.86=1

● Détermination de l’ordre initial par rapport au persulfate

On prépare 3 erlenmeyers contenant chacun 10 mL de KI (0.2M)


*Pour le 1ér erlenmeyer :On a 2mL de K2S2O8 + 8mL d’eau distillée
* Pour le 2ème erlenmeyer : On a 5 mL de K2S2O8 + 5mL d’eau distillée
* Pour le 3 ième erlenmeyer : On a 10 mL de K2S2O8

On a V0 = K0[K2S2O8]m0*[KI]n0 et [KI]=cte
Donc V0 = K[K2S2O8]m0

Alors log V0 = log K + m0 log[K2S2O8]0


Et on a n(K2S2O8)= 10-3 V
______
𝑛(𝐾2𝑆2𝑂8)
[K2S2O8]= 𝑉𝑡
==> [K2S2O8]=5. 10-4 V

Pour KI V(Na2S2O3) V0 logV0 [K2S2O8] Log[K2S2O8]

2ml 4.9ml 8.16x10-9 -8.08 2.45x10-6 -5.61

5ml 15.2ml 25.3x10-9 -7.59 7.6x10-6 -5.11

10ml 37.7ml 57.810-9 -7.23 17.35x10-6 -4.76

IV)- Détermination rapide de l’énergie d’activation


● L’expression de l’énergie d’activation
(−𝐸/𝑅𝑇1)
On a K01 = n𝑒
(−𝐸/𝑅𝑇2)
K02 = n𝑒
1 1
𝐾01 𝐸/𝑅( 𝑇2 − 𝑇2 )
== > 𝐾02
=𝑒

V01= K01[K2S2O8]n0p*[KI]n0i = 10-5 V1/6


V02= K02[K2S2O8]n0p*[KI]n0i = 10-5 V2/6

1 1
𝑉01 𝐾01 𝑉1 𝐸/𝑅( 𝑇2 − 𝑇2 ) 𝑉1
==> 𝑉02
= 𝐾02
= 𝑉2
==> 𝑒 = 𝑉2

1 1 𝑉1
Ea/R( 𝑇2 − 𝑇2
) = log 𝑉2
𝑇1−𝑇2 𝑉1
==> Ea/R( 𝑇1𝑇2
) = log 𝑉2

𝑉1 𝑇1−𝑇2
⇨ Ea = log 𝑉2
R( 𝑇1𝑇2
)

calcule de la valeau de En en Kcal/mol et en kj/mole


8.31𝐽
{𝑇1 = 25𝐶 𝑇2 = 7𝐶 𝑒𝑡 {𝑉1 = 19. 5 𝑉2 = 13. 5 𝑒𝑡 𝑅 = 𝑚𝑜𝑙𝐾

⇨ 𝐸𝑎 = 4318. 64𝐽/𝑚𝑜𝑙 = 21. 2𝐾𝑐𝑎𝑙/𝑚𝑜𝑙

Vous aimerez peut-être aussi