Vous êtes sur la page 1sur 4

Où en est la logistique inverse dans le secteur de l’aéronautique 

?
Anicia Jaegler*,**, Tatiana Bouzdine-Chameeva* et Paul Mérieux*
* Centre d’excellence Supply Chain, KEDGE Business School, Bordeaux
** UMR 5600 Environnement Ville Société, Institut Fayol, ENS des Mines de Saint Etienne

Article publié en octobre 2017, dans la revue Logistique et Management, vol 25, n°2, 70-83,
éd. Taylor et Francis.

--------------------------------------------------------
Veuillez répondre aux questions suivantes en utilisant EXCLUSIVEMENT cet article de recherche
et en écrivant vos réponses à la suite de chaque question.
------------------------------------------------------

1) Dans le résumé de cet article, il est fait indiqué le terme «  benchmarck. Mais qu’est ce que le
benchamarking ?

Benchmarking = étalonnage , méthode de gestion qualité qui consiste à étudier et analyser les
techniques de gestion.

2) Dans l’introduction, on nous parle d’ » économie circulaire ». Expliquer en quelques mots en


quoi consiste l’économie circulaire, et les raisons pour lesquelles se développent ce nouveau
modèle économique ?

C’est un système économique dédié à l’efficacité et à la durabilité qui minimise le gaspillage en


optimisant la valeur que génèrent les ressources.

3) En quoi consiste l’écon-conception ?

Fabriquer des produits en limitant la consommation et le gaspillage de matières premières, d’eau


ou d’énergie.

4) Quelle est la durée de vie des avions commerciaux ?

Les avions commerciaux ( transport de passagers) ont une durée de vie comprise entre 20 et 25
ans
Les avions commerciaux plus petits ont une durée de vie de l’ordre de 15 à 20 ans

5) Comme indiqué sur la figure 1 présentant le cycle de vie de l’avion, le pavé « l’avion en
service » avec son lot de rénovations est plus important que les autres. En effet, à la différence
d’autres produits, les avions sont très suivis au niveau de leur maintenance. Quelles en sont les
raisons ?

La phase maintenance permet de maximiser l’utilisation de l’avion et d’allonger sa durée de vie et


parfois même de la doubler.

6) Pourquoi ces dernières années on constate un rajeunissement de la flotte d’avions ?

Des raisons économiques


L’augmentation de la qualité perçue par les clients

1
7) Quelles sont les deux options lorsqu’un avion atteint sa fin de vie opérationnelle ?
Soit la revendre pour qu’il soit réutilisé, soit le recycler ou le démanteler en le vendant à un courtier

8) Les cimetières d’avions : Pourquoi cette pratique nous semble choquante aujourd’hui  ?

Parce que c’est considéré comme du gaspillage puisque de nombreuses pièces à l’intérieur de
l’avion auraient pu être réutilisées

9 Depuis quand le marché de la déconstruction des avions a commencé à apparaître ?

Depuis 1967

10) Quel serait l’intérêt économique pour les constructeurs d’avions de revendre ou d’acheter des
équipements récupérés sur des vieux avions ?

Réduire les couts de maintenance

11) Quelles sont les 3 raisons pour lesquelles le secteur aéronautique n’a pas été en mesure de
gérer correctement la logistique inverse des avions (voir texte en base de la page 74, sous la figure
5) ?

Manque d’anticipation de la part de l’industrie.


Manque important d’infrastructure de recyclage.
Manque important de régulation motivant les propriétaires.

12) En étudiant le schéma de la figure 5 de cet article, nommer les différentes parties d’un avion
«  déconstruit », en faisant référence au schéma des choix de disposition (voir ci-dessous) :

Retrait : cimetière d’avions


Renouvellement, Produits, Réutiliser  ou Réparer :moteurs, trains d’atterissage, volets, électronique
de bord et sièges
Renouvellement, Matière, Recycler  : plastiques, composites, combustibles, carburants, huiles et
garnissages broyés
Renouvellement, Matière, Récupérer : titanes, aciers, nickel,chrome et aluminium

13) A partir de ce schéma, il apparaît logiquement trois grandes filières : le recyclage fonctionnel,
le recyclage matière et le traitement des déchets. Pourquoi les constructeurs d’avion et les
compagnies aériennes s’intéressent plus particulièrement à la filière du recyclage fonctionnel ?

Réduire les couts de maintenance en obtenant des pièces de seconde main.


Eviter les ruptures de stocks et d’avoir plus de flexibilité dans leur supply chain.
2
14) A combien estime-t-on le nombre de jour-homme pour démanteler un avion ?

Plus de 6 semaines et 3 personnes à temps complet

15) Citer les 3 phases importantes de démantèlement d’un avion.

Désassemblage.
Dépollution.
Découpage.

16) Indiquer le pourcentage de métaux par rapport à la masse totale d’un avion (voir fig.5), puis
indiquer la répartition de ces métaux selon leur type. Pourquoi l’aluminium est le métal le plus
employé (vu dans la vidéo c’est pas sorcier) ?

70% de métaux : titanes, aciers, nickel, chrome et aluminium


Parce qu’il est résistant à la corrosion, imperméable à l’air, aux rayon UV et aux micro-organismes.

17) Lister les enjeux du projet PAMELA  : Process for Advanced Management of End of Life of
Aircraft.

Unir leurs forces et leurs compétences et proposer de recycler les avions de façon économique,
écologique et durable.

18) Le projet PAMELA a été à l’origine de la création de Tarmac Aerosave, situé près de Tarbes,
qui est le premier centre de recyclage des avions en France. Quel est le nombre d’emplois crée par
cette société ?

50,75 bientôt en France et 100 en Espagne

19) Quel est la différence principale entre le projet PAMELA d’Airbus et le projet AFRA de
Boeing  ?

La véritable différence entre l’afra et pamela réside donc dans le fait que l’un prone uniquement
certains principes et propose des solutions alors que l’autre applique les principes et solutions
proposés en les testant au sein de Tamarc Aerosave.

20) Dans le secteur automobile, la logistique inverse fonctionne depuis très longtemps. Bien que le
nombre de véhicules hors d’usage (VHU) à traiter par an soit très important (plus d’un million),
comment peut-on expliquer la réussite du recyclage des VHU ?

Mettre en place du principe pollueur-payeur : certificat de destruction

21) Quels sont les processus de recyclage d’un VHU ?

La collecte, le traitement et l’éco-conception des véhicules

22) La logistique inverse dans le secteur maritime : Quel est le pourcentage de bateaux envoyés en
Asie pour être démantelé dans des très mauvaise conditions environnementales ?

90%

23) En quoi les réglementations européenne et française cherchent à modifier cette situation ?
3
Garantir que le navire sera recyclé dans des installations de traitement figurant sur la liste établie
par la commission européenne

24) Pour quelles raisons le secteur maritime pourrait s’inspirer des initiatives du secteur
aéronautique ?

Parceque le secteur aéronautique recycle en essayant au maximum de ne pas polluer


l’environnement

25) Qu’est ce que la convention de Bâle ?

Contrôle des mouvements transfrontaliers de déchets dangereux et de leur élimination afin de


réduire leur circulation entre les pays

26) Dans le secteur électronique, la logistique inverse s’est mis en place avec des difficultés et de
nombreuses dérives. L’éco-conception des produits électroniques et les stratégies marketing des
grands groupes améliorent un peu la situation. Mais que faudrait-il faire pour que la logistique
inverse de ces produits deviennent réellement un succès ?

Avec la coopération de toutes les parties prenantes ayant des objectifs similaires et à un partage des
initiatives

Vous aimerez peut-être aussi