Vous êtes sur la page 1sur 20

TP FABRICATION PERCAGE / ALESAGE / TARAUDAGE I.U.T.

ALENCON

SOMMAIRE

SOMMAIRE ................................................................................................................................................. 1
GENERALITES.................................................................................................................................................... 2
Le perçage:........................................................................................................................................................ 2
Le pointage / centrage: ...................................................................................................................................... 2
L’alésage: .......................................................................................................................................................... 2
Le taraudage:..................................................................................................................................................... 2
Le lamage / chanfreinage: ................................................................................................................................. 2
IDENTIFICATION DES OUTILS ....................................................................................................................... 3
Les outils disponibles à l’atelier sont: ............................................................................................................... 3
Principe d’usinage:............................................................................................................................................ 3
Principales terminologie des outils employés:................................................................................................... 4
Identification des outils ..................................................................................................................................... 4
OPERATIONS ELEMENTAIRES D’USINAGE ................................................................................................ 5
Perçage.............................................................................................................................................................. 5
Perçage – alésage .............................................................................................................................................. 6
OPERATION : Alésage ........................................................................................................................................ 7
1°) Définition d’un ajustement .......................................................................................................................... 7
2°) Notions de tolérance d’un alésoir ................................................................................................................ 8
3°) Principaux ajustements NF - R 91.011 ...................................................................................................... 8
4°) Opération d’alésage..................................................................................................................................... 8
OPERATION : Taraudage/filetage à main.......................................................................................................... 10
1°) Définitions................................................................................................................................................. 10
2°) Profil métrique ISO (NF E 03 001) ........................................................................................................... 10
3°) Opération de taraudage.............................................................................................................................. 12
PRESENTATION MACHINE ........................................................................................................................... 13
Bâti et armoire:................................................................................................................................................ 13
Boite de vitesses:............................................................................................................................................. 14
Mise en marche de la broche:.......................................................................................................................... 15
Avance : .......................................................................................................................................................... 15
INSTALLATION DE LA PIECE ....................................................................................................................... 16
Modélisation de l’ensemble pièce/porte-pièce/machine.................................................................................. 16
Procédure d’installation d’un étau sur la machine........................................................................................... 16
Procédure d’installation d’une pièce dans un étau .......................................................................................... 17
Procédure d’installation d’une pièce en montage sur table ............................................................................. 17
MONTAGE DES OUTILS ................................................................................................................................. 18
Modélisation de l’ensemble Outil/Porte-outil/Machine................................................................................... 18
Procédure d’installation d’un outil sur la machine .......................................................................................... 19
CONDITIONS DE COUPE: Généralités............................................................................................................ 20
1°) Vitesse de coupe Vc .................................................................................................................................. 20
2°) Conditions de coupe à l’IUT ..................................................................................................................... 20

Page 1 M.AVRIL
TP FABRICATION PERCAGE / ALESAGE / TARAUDAGE I.U.T. ALENCON

GENERALITES

Sur une machine de type perceuse conventionnelle, on est amené à réaliser un ensemble
d’opérations d’usinages diverses. Ces opérations nécessitent l’utilisation d’outils différents
choisis en fonction de la forme et des tolérances géométriques et dimensionnelles du trou
souhaité.

Les opérations les plus courantes sont:

Le perçage: Le lamage / chanfreinage:


C’est une opération qui est réalisée en Ceux sont des opérations de finition. Elles
ébauche (avant taraudage ou alésage) ou en permettent généralement de faciliter
finition (passage de vis, etc...). Elle l’assemblage des pièces par l’amélioration
consiste à réaliser un trou débouchant ou des portées de contact.
non dans une pièce.

Le pointage / centrage:
Si le diamètre du trou réalisé dépend du
foret, son positionnement et la forme de sa
génératrice sont liés à l’attaque de l’outil
sur la pièce. Il est donc souvent nécessaire
de réaliser une opération de pointage ou
centrage avant le perçage lorsque le
positionnement du trou nécessite une
précision.

L’alésage:
C’est une opération de finition. Elle est
réalisée après une série de perçages afin
d’obtenir les qualités géométriques et
dimensionnelles exigées.

Le taraudage:
C’est une opération de finition. Le
taraudage consiste à créer un filetage afin
d’assembler d’une manière démontable
deux pièces ou de transmettre un
mouvement.

Page 2 M.AVRIL
TP FABRICATION PERCAGE / ALESAGE / TARAUDAGE I.U.T. ALENCON

IDENTIFICATION DES OUTILS

Les outils disponibles à l’atelier sont:

Principe d’usinage:

Quelque soit l’opération effectuée le


mouvement de coupe et le mouvement
d’avance sont donnés à l’outil.

Page 3 M.AVRIL
TP FABRICATION PERCAGE / ALESAGE / TARAUDAGE I.U.T. ALENCON

Principales terminologie des outils employés:

Identification des outils

Page 4 M.AVRIL
TP FABRICATION PERCAGE / ALESAGE / TARAUDAGE I.U.T. ALENCON

OPERATIONS ELEMENTAIRES D’USINAGE

Perçage

Page 5 M.AVRIL
TP FABRICATION PERCAGE / ALESAGE / TARAUDAGE I.U.T. ALENCON

Perçage – alésage

Page 6 M.AVRIL
TP FABRICATION PERCAGE / ALESAGE / TARAUDAGE I.U.T. ALENCON

OPERATION : Alésage

1°) Définition d’un ajustement

L’alésage est un ensemble d’opérations d’usinage


permettant l’obtention de surfaces de révolution
généralement intérieures.

La notion d’alésage sous-entend:


• une bonne précision dimensionnelle (qualité 6, 7, 8)
• une bonne précision géométrique (cylindricité, etc..)
• un bon état de surface (Ra 0.4 à 1.6 µm)

Qualité d’un alésage:


la notion de qualité d’un alésage fait référence à un système de normes ISO définissant un
ensemble de tolérances à appliquer aux dimensions des pièces lisses à assembler. ( voir 3°) )

Principe:
On affecte aux deux pièces à assembler une dimension nominale (Dn) identique et l’on définit
pour chacune d’elle deux dimensions limites (écarts) par rapport à la dimension nominale. La
position relative des écarts (tolérances) détermine:
• soit un ajustement avec jeu (ex H7/g6)
• soit un ajustement incertain c.à.d. tantôt du jeu, tantôt un serrage (ex H7/f7)
• soit un ajustement avec serrage (ex H7/m6)

exemple:

dim. nominale commune 16 H8 / f7


symbole de tolérance de l’alésage symbole de tolérance de l’arbre

Système de l’alésage normal


Dans ce système, la position des tolérances de tous les
alésages est donnée par la lettre H. L’ajustement désiré est
obtenu en faisant varier la position de la tolérance de
l’arbre. C’est ce système que l’on doit employer de
préférence (il est plus facile de réaliser des tolérances
différentes sur un arbre que sur un alésage).

Page 7 M.AVRIL
TP FABRICATION PERCAGE / ALESAGE / TARAUDAGE I.U.T. ALENCON

2°) Notions de tolérance d’un alésoir

La tolérance d’un alésoir est fonction de la tolérance de l ’alésage à obtenir. la qualité de


l’alésage qu’il est possible d’obtenir est gravée sur l’alésoir.
Application:

calcul de la tolérance d’un alésoir pour réaliser un alésage


∅ 20 H 8.
Tolérance de l’alésage 20 H 8, IT = 0.033
Tolérance de l’alésoir = 0.35 x IT = 0.012
∅ max de l’alésoir = 20.033 - ( 0.15 x IT ) = 20.028
∅ min de l’alésoir = 20.028 - ( 0.35 x IT ) = 20.016

3°) Principaux ajustements NF - R 91.011

4°) Opération d’alésage

L’alésage est une opération de finition et nécessite la réalisation au préalable de plusieurs


perçages ou chariotages afin de laisser la bonne surépaisseur d’usinage adapté au travail de
l’outil d’alésage.

L’alésage de petits diamètres


sur perceuse à main peut s’effectuer avec:
• un alésoir (obtention d’une qualité 7 ou 8)
• un foret aléseur (obtention d’une qualité 9 ou 10)

Page 8 M.AVRIL
TP FABRICATION PERCAGE / ALESAGE / TARAUDAGE I.U.T. ALENCON

Alésoir Foret Aléseur

L’alésage de gros diamètres


s’effectue avec une tête à aléser

Page 9 M.AVRIL
TP FABRICATION PERCAGE / ALESAGE / TARAUDAGE I.U.T. ALENCON

OPERATION : Taraudage/filetage à main

1°) Définitions

Le taraudage ou filetage est une opération qui


consiste à réaliser une ou plusieurs rainures
hélicoïdales (filetage). Après l’opération d’usinage,
la partie restante est appelé filet. On dit qu’une tige
est filetée (Vis) et qu’un trou est taraudé (Ecrou).

Cet usinage est une opération de finition et nécessite


la réalisation au préalable d’un perçage ou d’un
chariotage afin de définir le diamètre nominal.

Pour la vis, le diamètre nominal d est le sommet des


filets.
Pour l’écrou, le diamètre nominal D est le fond des
filets.
La vis et l’écrou ont le même diamètre nominal.

D=d

Les normes ont prévu avec chaque diamètre nominal un pas usuel (distance entre deux
sommets de filets consécutifs).

2°) Profil métrique ISO (NF E 03 001)

C’est le type de profil de filet le plus utilisé.

Désignation:

Symbole M suivi du diamètre nominal (ex: d = 8) et du pas ( ex: p = 125) séparés par le
signe de la multiplication, indiquer ensuite si nécessaire la tolérance du filetage.

Pour une vis: M 8 x 1,25 * - 6 g **

Pour un écrou: M 8 x 1.25 - 6 H

* pour les pas gros, l’inscription du pas est facultative. ** 6: numéro de tolérance sur flancs.
g écart du profil

Page 10 M.AVRIL
TP FABRICATION PERCAGE / ALESAGE / TARAUDAGE I.U.T. ALENCON

Page 11 M.AVRIL
TP FABRICATION PERCAGE / ALESAGE / TARAUDAGE I.U.T. ALENCON

3°) Taraudage à la main

Page 12 M.AVRIL
TP FABRICATION PERCAGE / ALESAGE / TARAUDAGE I.U.T. ALENCON

PRESENTATION MACHINE

Le perçage est l’opération la plus courante dans l’industrie mécanique et plus particulièrement
dans l’industrie automobile. Il existe différentes sorte de perceuses ( perceuse sensitives, à
colonne, radiale, etc..). La machine de l’atelier est une perceuse taraudeuse à colonne. Elle est
constituée de deux ensembles de perçage et d’un bâti. Elle utilise l’énergie électrique.

Voici une présentation générale des différents éléments constituant l’ensemble des types de
perceuses:

Bâti et armoire:
Le bâti sert de support au deux têtes d’usinage, à l’ensemble du circuit de lubrification et aux
organes électriques.
Perceuse Perceuse

Taraudeuse

Bâti
Bac de lubrifiant Armoire
électrique
M/A
lubrification
sectionneur général

Page 13 M.AVRIL
TP FABRICATION PERCAGE / ALESAGE / LAMAGE I.U.T. ALENCON
1ere ANNEE

Boite de vitesses:
Chaque perceuse est équipé d’un moteur électrique indépendant. Le mouvement de rotation
est transmis à la broche par l’intermédiaire d’une boite de vitesse constituée d’un ensemble
poulie courroie.
La boite de vitesses permet d’atteindre huit vitesses au choix, quatre petites (gamme faible
fréquence) et quatre grandes (gamme haute fréquence). Il suffit de changer la position de la
courroie pour changer de vitesses dans une même gamme de fréquence. De même, il est
nécessaire d’inverser les poulie si l’on souhaite passer de la gamme grandes vitesse à la
gamme petite vitesse.

Position de la courroie et des poulies par vitesse:

Pour changer la position de la courroie, il est nécessaire de diminuer l’entraxe. Pour cela, on
se sert de la manette B située sur le coté en haut à droite, desserrer la l’écrou de serrage C
situé en face coté gauche.

Pour inverser les poulies, il faut diminuer l’entraxe comme précédemment puis desserrer
l’écrous A. Pour cela, on doit au préalable desserrer la vis Allen D.

couvercle de la
boite de vitesse

C
B

Page 14
TP FABRICATION PERCAGE / ALESAGE / LAMAGE I.U.T. ALENCON
1ere ANNEE
Mise en marche de la broche:
Elle est effectuée par les interrupteurs situés à gauche de la broche.
* perceuse de gauche : marche / arrêt
* perceuse de droite : 0/1

Avance :
L’avance est manuelle. Elle est réalisée à l’aide de la manivelle J. On peut régler une butée de
fin de course en positionnant les deux écrous moletés G. Ceux-ci arrivent en butée sur le bâti
de la broche.

Page 15
TP FABRICATION PERCAGE / ALESAGE / LAMAGE I.U.T. ALENCON
1ere ANNEE

INSTALLATION DE LA PIECE

Modélisation de l’ensemble pièce/porte-pièce/machine

Le serrage en étau parallèle:


Lorsque la pièce est de dimensions limitées et de forme régulière, on la fixe entre les mors
d’un étau parallèle. L’étau est appelé parallèle, quand les mors, fixe et mobile demeurent
parallèles entre eux.
L’étau est fixé sur la table par des lardons (boulons à tête carrée) placés dans les rainures en T
de la table. Pour des petits diamètres, l’étau n’est pas systématiquement bridé sur la table.

MONTAGE EN ETAU PARALLELE

Le réglage en hauteur s’obtient en plaçant sous la pièce des cales R trempées et rectifiées.

Procédure d’installation d’un étau sur la machine

Dans le cas de perçages de gros diamètres.

Page 16
TP FABRICATION PERCAGE / ALESAGE / LAMAGE I.U.T. ALENCON
1ere ANNEE
Procédure d’installation d’une pièce dans un étau

Remarque: pour les perçages débouchant, il est important de laisser la possibilité à l’outil de
déboucher sous la pièce en laissant l’espace nécessaire entre les cales ou l’étau et le foret (voir
le cas d’un bridage sur table).

Procédure d’installation d’une pièce en montage sur table

Page 17
TP FABRICATION PERCAGE / ALESAGE / LAMAGE I.U.T. ALENCON
1ere ANNEE

MONTAGE DES OUTILS

Modélisation de l’ensemble Outil/Porte-outil/Machine

Page 18
TP FABRICATION PERCAGE / ALESAGE / LAMAGE I.U.T. ALENCON
1ere ANNEE

Procédure d’installation d’un outil sur la machine

Remarque:

Le démontage des outils à queue conique


nécessite l’emploi d’un coin extracteur afin
de désolidariser le montage cône sur cône
du corps de l’outil et fourreau.
Ce coin extracteur E est placé dans la
rainure du cône afin d’avoir une action sur
le tenon de l’outil T.
Cette action est obtenue par des coups de
maillet sur le coin extracteur.

Page 19
TP FABRICATION PERCAGE / ALESAGE / LAMAGE I.U.T. ALENCON
1ere ANNEE

CONDITIONS DE COUPE: Généralités

Les facteurs liés au copeau et à sa formation dépendent exclusivement du choix des conditions
de coupe:
• vitesse de coupe (Vc)
• valeur de l’avance (fz)
• valeur de pénétration (a)

Ces paramètres varient suivants:


• la pièce à usiner (matière)
• l’outil (forme, matériau)
• la machine (puissance, gamme de vitesses)
• conditions de travail (ébauche ou finition, usinage intérieur ou extérieur, lubrification)

1°) Vitesse de coupe Vc


Les valeurs utilisées, résultants d’essais effectués par des laboratoires spécialisés, sont
généralement données sous forme de tableaux (abaques). Ces valeurs sont données pour une
durée de vie de l’arête tranchante de l’outil (entre deux affûtages ou changement) de 60 à 90
minutes d’usinage.
La vitesse de coupe est exprimée en m/min et permet de calculer la fréquence de rotation N de
l’outil qui est elle réglée sur la machine.

Tr/min N= Vc m/min
π D mm

2°) Conditions de coupe à l’IUT

Perçage :

Acier doux Acier dur cuivre plastique tendre


f 0,10 0,06 0,15 0,15
Vc 12 8 25 15

Fontes plexiglas aluminium plastique dur


f 0,05 0,10 0,12 0,15
Vc 4 20 15 15

Chanfreinage : Acier : Vc = 8 m/min


Alu : Vc = 12 m/min

Alésaage : Acier : Vc = 8 m/min


Alu : Vc = 12 m/min

Page 20