Vous êtes sur la page 1sur 2

Travail fait par : Ouassim EL ATTOUCHI

Chapitre 8 :
Kingdon commence ce chapitre par une description de la fenêtre d’opportunité politique . Il la
décrit comme une fenêtre de lancement d’une fusée , qui est un intervalle de temps au cours
duquel les conditions optimales pour le lancement d'une fusée sont réunies , s’il rate cette
fenêtre il doit attendre la prochaine . La fenêtre d’opportunité politique est l’action de réunir
les problèmes et les solutions pour enfin en faire l’agenda décisionnelle . La fenêtre
d’opportunité s’ouvre quand un nouveau problème fait surface , quand il y a un changement
au sein de l’administration ou du congrès ou bien quand ce problème mobilise toute la nation.
L'entrepreneur des politiques publiques joue un rôle dans l’agenda décisionnelle. Quand la
fenêtre politique est ouverte , ce dernier doit lier les trois volets politiques “political streams”
pour établir cette agenda . Si ce problème n’a pas d'alternatives , ou bien ce problème se
trouve dans le programme des élus mais il n’a pas pris d’ampleur , ce n’est pas une urgence ,
il ne verra jamais le jour dans l’agenda décisionnelle.

Chapitre 9 :
Dans ce chapitre , l’auteur résume les apports de ce livre . Il évoque d’abord la mise sur
agenda , que cette dernière est réalisée par les acteurs visibles et inclut d’identifier les
problèmes majeurs . L’identification des alternatives est réalisée par le bureau du président
“hidden actors” et ces alternatives sont plus détaillées et plus réalisables . Malgré que ces
deux concepts se développent par deux processus différents , les trois volets doivent être
réalisés ensemble pour tirer profit de la fenêtre d’opportunité politique . Ce dernier point est
souvent réaliser par les entrepreneurs des politiques publiques .

Chapitre 10 :
Dans ce dernier chapitre , Kingdon applique sa théorie à certains problèmes survenus dans le
passé . Un des exemples est la réduction des impôts de 1986 . La politique reflète la colère de
la nation face aux impôts et l'échappatoire fiscale des riches qui leurs donne plusieurs
avantages . A cause de la complexité du code fiscale il y avait un problème méconnu . les
théories sur les avantages de la simplification des taxes ont été considérés comme alternatives
et elles ont été lancés au cours de nombreuses années ce qui a permis de dégager un large
consensus . Compte tenu de la situation , la théorie suggérait que la réforme fiscale passerait ,
ce qui a été réalisé réellement . Kingdon ajoute que les demandes au début étaient la réduction
des impôts mais que ce n’est qu’une réforme fiscale qui a été entreprise , ce qui nous conduit
à dire que le “garbage can model” ne peut avoir des résultats entièrement rationnels .
Kingdon a aussi évoqué le problème du système de santé , l’augmentation des coûts de soin ,
que Clinton essayait de résoudre . Cependant , Kingdon a déduit qu’il n’y avait pas de
consensus d’alternatives , ce qui pourrait conduire à l’échec du système de santé .

Vous aimerez peut-être aussi