Vous êtes sur la page 1sur 8

MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX

PROCEDURE ADAPTEE

ACCÈS PARC DU GRAND MARAIS

PASSERELLES ET ENTRÉE

LOT 3 GABIONNAGE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.)

Maître d'Ouvrage : VILLE D’AMIENS

Maître d'Œuvre : COMMUNAUTÉ D’AGGLOMÉRATION AMIENS MÉTROPOLE


Direction de l’Aménagement
Pôle Espaces Publics – Bureau d’Études
SOMMAIRE

1 GÉNÉRALITÉS ...................................................................................................................................... 3
1.1 Description des travaux............................................................................................................ 3
1.2 Prestations comprises dans l'entreprise................................................................................... 3
1.3 Prestations non comprises dans l'entreprise............................................................................ 3
1.4 Contrôle de la qualité ............................................................................................................... 3
1.5 Organisation du chantier .......................................................................................................... 3
1.6 Conduite des travaux ............................................................................................................... 4
1.7 Dépôts ...................................................................................................................................... 4
1.8 Signalisation temporaire........................................................................................................... 5
1.9 Circulation de chantier............................................................................................................. 5
1.10 Implantation - Piquetage .......................................................................................................... 5

2 TERRASSEMENTS ............................................................................................................................... 5
2.1 Généralités ............................................................................................................................... 5
2.2 Décapage ................................................................................................................................. 5
2.3 Géotextile sous remblais ou sous chaussées .......................................................................... 6
2.4 Remblais................................................................................................................................... 6

3 GABIONNAGE....................................................................................................................................... 6
3.1 Matelas en grillages métallique double torsion ........................................................................ 6
3.2 Gabions boites en grillages métallique double torsion............................................................. 6
3.3 Gabions électrosoudés en aménagements paysagers ............................................................ 7
3.4 Gabions électrosoudés en habillages ou façades.................................................................... 7
1 GÉNÉRALITÉS

1.1 DESCRIPTION DES TRAVAUX


Le présent Cahier des Clauses Techniques Particulières définit les spécifications des constituants, les
conditions de fabrication, de transport et de mise en œuvre des matériaux nécessaires à la construction
d’éléments paysagers en gabions et de confortement de berge en gabions.

1.2 PRESTATIONS COMPRISES DANS L'ENTREPRISE


Les travaux ci-après doivent être exécutés au titre du présent marché.
- Travaux préparatoires :
- Production des fiches d’exploitation pour chaque phase de chantier ;
- Production du plan d’installation de chantier ;
- Fourniture et pose de signalisation de chantier ;
- Terrassements nécessaires à la bonne assise des gabions en confortement de berges et la remise en état des abords.
- Maçonnerie :
- Pose de gabions en cages électro-soudées en habillage de culée de passerelles;
- Pose de gabions en cages électro-soudées en muret de séparation, allégé par une âme en polystyrène;
- Pose de gabions en cages électro-soudées en tête de garde corps;
- Pose de gabions en cages souples sur matelas en confortement de berge.

1.3 PRESTATIONS NON COMPRISES DANS L'ENTREPRISE


Les travaux désignés ci-après ne font pas partie de l'entreprise :
- Engazonnement des berges après travaux de confortement de berges ;
- Fourniture de terre végétale (Lot 3) ;

1.4 CONTRÔLE DE LA QUALITÉ


Afin d’assurer le contrôle de la qualité du chantier, les points critiques et points d’arrêt ci-après sont à
prendre en compte tout au long du chantier et de sa préparation.
Pour mémoire :
- un point critique correspond à un arrêt momentané de chantier permettant à l’entreprise de contrôler
elle-même que l’étape a bien été réalisée ;
- un point d’arrêt correspond à un arrêt de chantier au-delà duquel aucune activité ne doit se poursuivre
sur le chantier tant que le maître d’œuvre n’a pas contrôlé que l’étape a bien été réalisée. Points d’arrêt
identifiés :
1. Validation d’un échantillon de chaque type de cage gabion avant fabrication
2. Validation de la totalité des cages gabion avant pose
L’entreprise est tenue de fournir au Maître d’œuvre par courrier, fax ou courriel les dates et conditions de
réalisation des points critiques. Sans preuve écrite, les points critiques seront considérés comme non
réalisés.
Afin de ne pas ralentir l’avancement des travaux, l’entreprise définira avec le maître d’œuvre lors des
réunions de chantier les dates des points d’arrêt prévisionnels.
Au moment de la préparation de chantier, l’entreprise communique au Maître d’œuvre les nom et
coordonnées du (des) :
- conducteur des travaux ;
- chef(s) de chantier ;
- personne responsable du contrôle interne ;
- personne responsable du contrôle externe.
Au moment de la préparation de chantier et en fonction de sa complexité, le Maître d’œuvrer se réserve
le droit de formaliser plus précisément le contrôle de la qualité du chantier, notamment par la mise en
place contractuelle d’un Schéma Organisationnel du Plan d’Assurance de la Qualité.

1.5 ORGANISATION DU CHANTIER

1.5.1 Organisation générale des travaux


Le tableau ci-après comporte une liste non limitative des opérations à exécuter par l'Entrepreneur avant
le démarrage des travaux correspondants.

Accès Parc du Grand Marais – Passerelles et Entrée – CCTP Lot 3 Gabionnage– page 3/8
Désignation Référence au marché Document à fournir Délais

Plan Particulier de Sécurité et de Protection CCAP Plan et notice A fournir pendant la


de la Santé (PPSPS) période de préparation
Projet d'installation de chantier CCTP Plans et notices A fournir pendant la
période de préparation
Projet de mouvement des matériaux , zones CCAP Plans A fournir pendant la
de dépôt période de préparation
Planning prévisionnel et phasage détaillé de CCTP Plans et notes A fournir dans l’offre
chantier

1.5.2 Projet d'installation de chantier


L'Entrepreneur remettra au Maître d'œuvre son projet d'installation de chantier constitué de plans et de
notices techniques reprenant les informations suivantes :
- les dispositions envisagées pour l'implantation, l'édification, le raccordement aux différents réseaux et
l'aménagement des locaux (baraques pour le personnel, conformément aux règles d’hygiène et de
sécurité, bureau et salle de réunion, pour le Maître d’œuvre) ;
- les accès au chantier et aux diverses installations ;
- l’organisation des zones de stockage et de dépôts ;
- les mesures prisent pour le rétablissement de la circulation des usagers chemin de Montières à
Longpré ;
- les mesures prisent pour le rétablissement de la circulation des services de secours ;
- l’organisation mise en place pour assurer la maintenance des clôtures de chantier pendant toute la
durée du chantier ; clôtures installées et rémunérées dans le Lot 1 mais dont la maintenance peut être
assurée par le présent lot s’il se trouve seul sur le chantier ;
- l’organisation mise en place pour application de la convention « chantier propre ».
L'Entrepreneur se procurera, à ses frais tous les emplacements nécessaires pour ses installations.
L’Ensemble de ces prestations fait l’objet d’une rémunération, au forfait, conformément au bordereau et
détail estimatif, poste « Installation de chantier ».

1.5.3 Piquetage
Il est rappelé à l'Entrepreneur qu'il est responsable de la bonne conservation de l'implantation. Les
piquets doivent être maintenus en place ou reportés en dehors des emprises du chantier et permettre à
tout instant de procéder aux vérifications et contrôles tant en planimétrie qu'en altimétrie des ouvrages.

1.6 CONDUITE DES TRAVAUX

1.6.1 Prescriptions générales


Avant tout commencement d'exécution des travaux, l'Entrepreneur devra établir les Déclarations
d'Intention de Commencement des Travaux auprès des compagnies concessionnaires de réseaux et
gestionnaires de voirie.
L'Entrepreneur sera responsable de toute dégradation occasionnée aux ouvrages et câbles de toute
nature existant dans l'emprise du chantier ou sur les voies empruntées pour le chantier.
L'Entrepreneur devra soigneusement repérer la position de tous ces ouvrages. Il se renseignera pour
cela auprès des services intéressés.
Si les travaux nécessitent l'interruption de la distribution d'eau, de gaz, d'électricité, etc... l'Entrepreneur
sera tenu d'indiquer suffisamment à l'avance aux divers services intéressés, la date et la durée des
travaux.
L’entrepreneur prendra en charge les constats d’huissiers qu’il estime nécessaires pour éviter tous litiges
avec un riverain ou tout autre propriétaire.

1.6.2 Prescriptions particulières


L'entrepreneur est tenu de prendre en compte les prescriptions particulières prévues au Cahier des
clauses particulières d’exploitation et de sécurité de chantier pour la conduite du chantier et pour
l'établissement des prix.

1.7 DÉPÔTS
La recherche des lieux de dépôts définitifs ou provisoires incombe à l'entreprise, ainsi que leur entretien
et la remise en état des lieux après travaux.
L'Entrepreneur devra assurer sur les lieux de dépôts, ainsi qu'aux sorties du chantier vers les voies

Accès Parc du Grand Marais – Passerelles et Entrée – CCTP Lot 3 Gabionnage– page 4/8
publiques, la mise en place de la signalisation temporaire adaptée, le nettoyage des engins et camions,
par tous moyens appropriés, de manière à assurer la propreté des voies publiques.

1.8 SIGNALISATION TEMPORAIRE


La signalisation de chantier et de déviation est à la charge du lot n°1, conformément au CCP Exploitation
& Sécurité de chantier.
Cependant, si pour les besoins du chantier l’entreprise jugeait nécessaire de bloquer la circulation, la
signalisation de chantier serait à sa charge.
L'entrepreneur soumettrait alors à l'agrément du maître d'œuvre les fiches d’exploitation reprenant :
• par phase de chantier, la nature et l’implantation de la signalisation de chantier qui sera conforme à
l'Instruction interministérielle sur la signalisation routière (Livre I - 8ème partie : signalisation
temporaire), aux manuels du chef de chantier de la signalisation temporaire et autres guides du
SETRA traitants les alternats et les déviations ;
• l’organisation mise en place pour la maintenance de la signalisation (vérification pendant et hors des
heures de chantier, matériel en stock pour le remplacement sans délai d’un dispositif défectueux,
etc…) ;
• les coordonnées de la personne responsable de l’exploitation du chantier pouvant être jointe de jour
comme de nuit ;
La signalisation verticale est conforme aux normes NF P 98-501, NF P 98-532-6, XP P 98-541 (ou
normes Européennes équivalentes). Les équipements de balisage sont conformes aux spécifications de
la norme NF P 98-455 (ou normes Européennes équivalentes).
L'entrepreneur adapte cette signalisation dès que la situation du chantier se révèle différente de celle
prévue à l'origine.

1.9 CIRCULATION DE CHANTIER


L'Entrepreneur devra veiller à ce que les interférences entre la circulation de chantier et la circulation
générale soient minimes. L'Entrepreneur prendra toutes précautions pour limiter au maximum les chutes
de matériaux ou dépôts de boue sur les voies publiques empruntées par son matériel. Il effectuera les
nettoyages nécessaires aux sorties de. Les dépenses correspondantes seront entièrement à sa charge.
Sur les zones circulées, aucune dénivellation transversale brutale ne sera admise pendant une
interruption du chantier soit la nuit, soit en cas d'arrêt en cours de journée. Toute dénivellation devra être
traité avec un biseau compatible avec la circulation. L'Entrepreneur veillera en particulier à ce que les
conditions de circulation soient normales pour chaque week-end. Implantation - Récolement

1.10 IMPLANTATION - PIQUETAGE


Le piquetage sera conforme à l'article 27 du CCAG TRAVAUX.

2 TERRASSEMENTS

2.1 GÉNÉRALITÉS

2.1.1 Plan de mouvement des terres


Les volumes de terrassements sont fournis à titre indicatif. Le plan de mouvement des terres fourni par
l'entreprise sera soumis à l'accord préalable du Maître d’œuvre.

2.1.2 Conditions d'utilisation des sols


Les terrassements consisteront à réaliser une assise stable pour les gabions.
L'Entrepreneur proposera au préalable la technique de réemploi de chaque matériau à l'agrément du
Maître d'œuvre. Les matériaux de décapage ne pourront en aucun cas être réutilisés en remblais.

2.2 DÉCAPAGE
La terre végétale sera décapée sur les sections définies par le Maître d’œuvre quelle que soit l'épaisseur.

Accès Parc du Grand Marais – Passerelles et Entrée – CCTP Lot 3 Gabionnage– page 5/8
Les opérations de décapage de la terre végétale ne devront pas précéder les travaux de terrassements
de plus d'une semaine.
La terre végétale saine et indemne de déchets divers sera étalée sur site.

2.3 GÉOTEXTILE SOUS REMBLAIS OU SOUS CHAUSSÉES


Mise en place d’un géotextile, au dos des gabions et avant le remblaiement derrière le dispositif de
confortement.
Le mode de fixation ou ancrage de celui-ci est à soumettre pour accord au Maître d’œuvre.

2.4 REMBLAIS
Remblai en craie à soumettre à l’agrément du Maître d’Oeuvre.
L'entreprise devra fournir l'analyse des matériaux d'apport déterminant la nature et l'état hydrique du
matériaux tel que défini dans le guide technique "Réalisation des remblais et couches de forme" de
Septembre 1992, publié par le SETRA et le LCPC. La mise en œuvre des matériaux d'apport n'est
possible qu'après accord du maître d'œuvre.

3 GABIONNAGE

3.1 MATELAS EN GRILLAGES MÉTALLIQUE DOUBLE TORSION


Emplacement : confortement de berges du contre-fossé
Type : Gabions matelas d’épaisseur 0.3m, longueur multiple du mètre et largeur de 3m, en grillage
métallique double torsion de type 60x80mm. Fils ø2.2mm minimum, avec traitement Galfan ou similaire +
revêtement plastique. Agrafes ø3mm minimum avec traitement Galfan ou similaire.
Remplissage : Calcaire dur des Carrières du Boulonnais de calibre 90/130 mm ou équivalent.
Normes : conformité des éléments aux normes EN 10223-3 pour la tolérances des mailles et la
résistance des fils, EN 10218-2, classe T1 pour les tolérances dimensionnelles des fils, EN 10244-2,
classe A pour les revêtements d’alliage de zinc et EN 10245-2 et 10245-3 pour les revêtements
organiques de type PVC et PE.

3.1.1 Mise en oeuvre


1) Après terrassements et validation de l’assise par le Maître d’œuvre, montage, transport et assemblage
des cages. La ligature peut être faite avec du fil approprié (ayant les mêmes caractéristiques que le fil
des mailles) en passant par toutes les mailles et en faisant un double tour une maille sur deux ou par
agrafage pneumatique.
2) Remplissage à la pelle mécanique, en commençant par le bas de la pente. La granulométrie ne doit
pas être inférieure à l’ouverture de la maille et au maximum de 0.6 fois l’épaisseur du matelas.
3) Disposition et fixation des couvercles aux bases (côtés et diaphragmes).

3.2 GABIONS BOITES EN GRILLAGES MÉTALLIQUE DOUBLE TORSION


Emplacement : confortement de berges du contre-fossé
Type : Gabions boites hauts de 1 m, longs de 1.5, 2, 3 ou 4 m et larges de 1 m, en grillage métallique
double torsion de type 80x100. Fils ø2.7mm minimum, avec traitement Galfan ou similaire + revêtement
plastique. Agrafes ø3mm minimum avec traitement Galfan ou similaire.
Remplissage : Calcaire dur des Carrières du Boulonnais de calibre 90/130 mm ou équivalent.
Normes : conformité des éléments aux normes EN 10223-3 pour la tolérances des mailles et la
résistance des fils, EN 10218-2, classe T1 pour les tolérances dimensionnelles des fils, EN 10244-2,
classe A pour les revêtements d’alliage de zinc et EN 10245-2 et 10245-3 pour les revêtements
organiques de type PVC et PE.

3.2.1 Mise en oeuvre

Accès Parc du Grand Marais – Passerelles et Entrée – CCTP Lot 3 Gabionnage– page 6/8
1) Après terrassements et validation de l’assise par le Maître d’œuvre, montage, transport et assemblage
des cages, avec cadre de guidage pour alignement. La ligature peut être faite avec du fil approprié (ayant
les mêmes caractéristiques que le fil des mailles) en passant par toutes les mailles et en faisant un
double tour une maille sur deux ou par agrafage pneumatique.
2) Remplissage à la pelle mécanique, en commençant par le bas de la pente. La granulométrie ne doit
pas être inférieure à l’ouverture de la maille et au maximum de 0.6 fois l’épaisseur du matelas. Mise en
place de 4 tirants/m² de parement (tirants préfabriqués ou avec le fil de ligature).
3) Disposition et fixation des couvercles aux bases (côtés et diaphragmes).

3.3 GABIONS ÉLECTROSOUDÉS EN AMÉNAGEMENTS PAYSAGERS


• Murets bas de séparation sur ouvrages d’art :
Type : gabions de panneaux électrosoudés avec about arasé ou demi-diamètre en maille de
100x50mm. Fils ø4.5mm minimum, avec traitement Galfan ou similaire. Agrafes ø3mm minimum avec
traitement Galfan ou similaire. Mise en place d’un fer en U coté platelage bois et remplissage allégé
avec âme en matériau imputrescible type polystyrène extrudé (voir détails)
Dimensions : 0,50m x 0.50m de section et longueur variable en fonction de l’ouvrage
• Aux extrémités des garde-corps :
Type : gabions de panneaux électrosoudés avec about arasé ou demi-diamètre en maille de
100x50mm. Fils ø4.5mm minimum, avec traitement Galfan ou similaire. Agrafes ø3mm minimum avec
traitement Galfan ou similaire. Mise en place de poteaux verticaux métalliques pour renfort de la
structure, à soumettre à l’agrément du Maître d’œuvre.
Dimensions : hauteur de 1.00m, largeur de 0,50m et longueur de 1.00m
Remplissage : Calcaire dur des Carrières du Boulonnais de calibre 90/130 mm ou équivalent.
Normes : conformité des éléments aux normes EN 10223-4 pour la définition du produit, tolérance des
mailles et la résistance des fils, EN 10218-2, classe T1 pour les tolérances dimensionnelles des fils,
EN 10244-2, classe A pour les revêtements d’alliage de zinc et EN 10245-1, 10245-2 et 10245-3 pour les
revêtements plastifiés (polyester).

3.3.1 Mise en oeuvre


1) Définition des dimensions et des principes de construction des cages, notamment avec insertion de fer
en U pour les murets de séparation.
2) Vérification de l’assise et correction le cas échéant, à soumettre à l’agrément du Maître d’œuvre.
3) Aux extrémités des garde-corps, mise en place sur platine de poteaux verticaux métalliques pour
renfort de la structure, à faire valider par le maître d’œuvre.
3) Disposition des différents panneaux avec cornières de guidage et agrafage pneumatique.
4) Pour les murets bas de séparation, mise en place de l’âme en matériau allégé, à faire valider par le
maître d’œuvre.
5) Remplissage des cellules avec les matériaux pierreux, avec arrangement manuel du parement vu et
des angles. Prévoir 4 tirants/m2 de parement.
6) Mise en place les couvercles (fils transversaux par dessus) et agrafage pneumatique.

3.4 GABIONS ÉLECTROSOUDÉS EN HABILLAGES OU FAÇADES


Emplacement : en habillage des culées béton de la passerelle enjambant le contre-fossé
Type : Gabions de panneaux électrosoudés avec about arasé ou demi-diamètre en maille de 75x75mm.
Fils ø4.5mm minimum, avec traitement Galfan ou similaire. Agrafes ø3mm minimum avec traitement
Galfan ou similaire (voir détails)
Dimensions : 30cm d’épaisseur
Remplissage : Calcaire dur des Carrières du Boulonnais de calibre 90/130 mm ou équivalent.
Normes : conformité des éléments aux normes EN 10223-4 pour la définition du produit, tolérance des
mailles et la résistance des fils, EN 10218-2, classe T1 pour les tolérances dimensionnelles des fils,
EN 10244-2, classe A pour les revêtements d’alliage de zinc et EN 10245-1, 10245-2 et 10245-3 pour les
revêtements plastifiés (polyester).

Accès Parc du Grand Marais – Passerelles et Entrée – CCTP Lot 3 Gabionnage– page 7/8
Les panneaux seront fixés à l’ouvrage porteur au moyen de tiges ancrées et munies de platines spéciales
reprenant les panneaux arrière du parement. Des panneaux transversaux et des distanceurs
préfabriqués maintiendront l’épaisseur de parement.

3.4.1 Mise en oeuvre


1) Définition des dimensions et des principes de construction des cages.
2) Vérification de l’assise et correction le cas échéant, à soumettre à l’agrément du Maître d’œuvre.
3) Fixation des panneaux à l’ouvrage porteur par tiges ancrées et munies de platines spéciales reprenant
les panneaux arrière du parement.
4) Fixation des panneaux perpendiculaires verticaux et les tableaux des baies.
5) Mise en place les parements (fils transversaux par dessus) et agrafage pneumatique au fur et à
mesure du remplissage.
6) Remplissage des cellules avec les matériaux pierreux. L’approvisionnement des matériaux se fait
mécaniquement au moyen d’un chariot télescopique par couches de 35 à 50 cm, avec arrangement
manuel du parement vu et des angles. Prévoir 4 tirants/m2 de parement.

Accès Parc du Grand Marais – Passerelles et Entrée – CCTP Lot 3 Gabionnage– page 8/8

Centres d'intérêt liés