Vous êtes sur la page 1sur 9

COURS D’INGENERIE

INITIATION AU GPS ET A LA RECHERCHE

PLAN DU COURS
CHAPITRE I : Introduction générale
a) Définition du GPS
b) Description du GPS
c) Définition de quelques notions de base
CHAPITRE II : Les trois composantes du GPS
a) Le segment spatial
b) Le segment de contrôle
c) Le segment utilisateur
CHAPITRE III : fonction et utilisateur du GPS
a) La différente fonctionnalité du GPS
b) Travaux pratique sur le terrain
CHAPITRE IV : La recherche et prospection
a) Introduction (Définition de quelque concept)
b) Les équipements de prospection
c) Les différentes étapes de la recherche et prospection
1. Recherche de reconnaissance
2. Recherche de prospection préalable
3. Recherche préalable
4. Recherche détaillé
d) Exercice d’application sur la recherche et prospection

FIN DU PROGRAME

LANSANA TRAORE ingénieur des mines Page 1


COURS D’INGENERIE

CHAPITRE I : Le GPS

INTRODUCTION

La question qu’un navigateur l’aérien marin, prospection,….) de pose les plus


souvent sont les suivantes

 Quelle est ma position actuelle ?


 Quel cap dois-je maintenir pour me situer de ma position actuelle jusqu’à
ma destination ?
 Combien de temps me prendra-il arriver à destination à ma vitesse
actuelle ?
 Quel cap dont suis entrain de suivre ?
 Quel est ma vitesse de fond ?

Le navigateur peut compter sur les tracées traditionnelles et sa maitrise des


mathématiques pour résoudre ses questions.

Par ailleurs, les relèvements visuels d’objet proéminant cartographique et les


repères visuels, associés aux données de vitesse et de distances, aident bien le
navigateur.

Mais c’est dans les conditions de visibilité réduite, lorsque le navigateur a


perdue tout contact visuel avec la terre, qu’il lui devient plus difficile de
répondre à la question.

Les ondes électroniques ont permis au navigateur de trouver une réponse à cette
question. Le radiophare consol le système de navigation Decca, le système de
navigation loran A et C, ainsi que le système salvav assure la sécurité de la
navigation et leur stabilité (tranquite).

La plupart de ces aides à la navigation, à l’exception du cadran, sont


graduellement relire du service.

Heureusement qu’il existe à présent une aide à la navigation le système de


positionnement global (GPS), qui est supérieur à presque tout égard au
système précèdent

Définition du GPS (Global Positionnions système) :


LANSANA TRAORE ingénieur des mines Page 2
COURS D’INGENERIE

Le système de positionnement global est un système de radio navigation


spatiale qui permet aux utilisateur équipe de réception convenable de
déterminer sur terre, sur la mer, ou dans les aires leur position, leur vitesse et
l’heure en n’importe quel moment du jour ou de la nuit et seul, quelque soit les
conditions météorologiques .

Le système offre un niveau de précision équivalent ou supérieur à tout autre


système de navigation actuel.

Le GPS a été conçu dans les années 70 et mis en service dans les années
1986 par le ministre de la défense des Etats Unis qui assure également
l’exploitation et entretien.

A l’origine, il était destiné à répondre aux besoins des militaires, et par la


suite en l’a mis à la disposition des civils à partir du 26 Mars 1996 par la
déclaration du présidentiel décision directive « Nous continuerons à fournir
en permanence le service de positionnement standard GPS à des fins
spécifique, pacifique d’utilisation civils, commercial et scientifique à
l’échelle mondiale et sans imposer de redevance direct aux utilisateurs » le
GPS permet de réaliser un vieux rêve se repérer exactement dans le temps et
dans l’espace.

B : description du GPS


Le GPS de type garnin ou GPS de marque 60 Comprend ;
1. Le bouton d’allumage ou touche marche ou arrêt ; est le bouton nous
permettant de mettre l’appareil en marche ou l’éteindre, il est situé du côté
droit de l’appareil.
2. Le menu principale ou touche menu ; c’est la touche qui contient la liste des
applications se trouvant dans le GPS.
3. La touche entré : cette touche qui est la touche de validation des applications
de trouvant dans le GPS, nous permet d’accéder à une application.
4. Les touches de direction : elles sont situées au milieu des touches, elles
permettent au déplacement du curseur sur les différents pages du GPS.
5. La touche de page ; est le bouton qui nous permet de changer tous les pages
en avant.
6. La touche Mark ; nous permet de prélever ou de marquer des points à
n’importe qu’elle page du GPS (satellite menu).
7. La touche Quit ; cette touche joue le même rôle que la touche page mais en
changeant les pages en arrière.

LANSANA TRAORE ingénieur des mines Page 3


COURS D’INGENERIE

8. La touche Find : sert à accéder aux différents point (ou menu principale)


enregistré sur le GPS ;
9. La touche Zoom out + ; permet pour une vue de détaille
NB ; les deux zooms ne peuvent travailler que sur la page carte.
10.L’antenne ; permet de capter ou de recevoir les signaux émis par les
satellites.
11.La place des batteries ou piles ; au-dessous des piles se trouve la place de la
carte mémoire.
12.Le port USB ; c’est un port nous permettant de connecter le GPS aux autres
appareils.

c)_ définition de quelque concept de base ;

1. Position : est un endroit précis et unique est exprimé par un système de


coordonné géographique. Le format le plus utilisé est la longitude et la
latitude.
2. Les parallèles : sont des cercles imaginaires parallèles à l’équateur.
L’équateur est le paramétré de référence, il partage de globe terrestre en deux
hémisphère (Nord et Sud).

Sa longueur de calcul donc par la formule suivante :

Req=2 π R

Où Req est le rayon de la terre (étant une sphère légèrement aplati aux deux
pôles dont le rayon moyen est arrondi à 6400 Km)

La latitude (nord ou sud) : est la valeur en degré qui sépare une parallèle de
l’équateur (une position angulaire).

3. Les méridiens ; ce sont des demi-cercles qui joignant les deux


pôles. Ils méridien de Greenwich est le méridien d’origine qui passe par
l’observation de Greenwich, près de Londres. C’est le méridien de référence des
méridiens.

La longitude (ouest ou Est) ; est la distance mesurée en degré qui sépare un


méridien du méridien de Greenwich.

La boussole ; les boussoles est un instrument de navigation constitué d’une


aiguille magnétique qui s’aligne sur le champ magnétique de la terre. Elle est
un instrument fiable, précis léger, lois de sur utilisation, il est important de faire

LANSANA TRAORE ingénieur des mines Page 4


COURS D’INGENERIE

attention à ne pas être proche des masses de fer les gourdes en fer, armature en
sac en générale il est préférable à utiliser le Bra tendu pour s’affranche de tous
les objets métallique.

d) Description d’une boussole d’orientation : Aucune boussole ne se


ressemble, pour tant elles ont une toutes une aiguille aimantée qui se positionne
en fonction du champ magnétique terrestre. Nous servirons tel une boussole en
embase pour illustre les exemples ; mais même principe s’appliquent
également aux autres model. Une boussole d’orientation comprends les parties
suivants ; L’embase ; est la plaque en plastique transparent sur laquelle la
boussole est fixée.

 La flèche de direction ; c’est la flèche dessiné sur l’embase de la boussole.


 La monture de la boussole ; est le cercle a plastique transparent habitant la
boussole
 Le cadran ; est le socle tournant et gradué, encerclant la monture de la
boussole (affichant les 360° du cercle) d’aiguille qui est à l’intérieur de la
monture de la boussole.
 La flèche d’orientation ; ce sont des lignes situés à l’intérieur de la monture
de la boussole parallèle à la flèche d’orientation.
 Une loupe : c’est un instrument d’agrandissement.
 Le couvercle : sur lequel on a un miroir avec une ligne de viser.

Une réglé graduée : qui nous permet de mesurer(en mm). Le cadran de la


boussole est divisée de 0° à 360° dans le nord se trouve à 90°, s’appelle le
quadrant chaque quadrant est encore subdivisé en deux, les degrés situés à
l’intérieur des nouvelles division indiquent soit le N-S S-E E-N N-O S-O N-S

CHAPITRE II : Les compositions du GPS

L’exploitation civile du système GPS doit être considérée du point de vu de


segment spatial, le segment de contrôle et utilisateur. Cet aperçu global a pour
objet de cerner ses capacités et d’en comprendre ses limites intrinsèques.

Le segment spatial : Il inclut tous les éléments orbitaux du dispositif de


positionnement : la plateforme, le signal du GPS et message de navigation. C’est
éléments vont nous permettent d’envisager les modes d’exploitation.

LANSANA TRAORE ingénieur des mines Page 5


COURS D’INGENERIE

Ce segment se compose de 24 satellite repartent sur 6 orbite circulaire à


20 200 Km au-dessus de la terre. De ces 24 satellites 21 sont des satellites de
navigation et 3 du satellite de secours. Ces satellite font une révolution environ
12h (soit 11h 58min) est par conséquent, on retrouve le même satellite dans les
mêmes positions deux fois par jour.

Cette configuration permet à un récepteur à la surface ou au-dessus de la terre de


recevoir les signaux de plus de 4 à 8 satellites en 24h. Les satellites transmettent
continuellement leur donnée par les récepteurs GPS afin de déterminer la
position tridimensionnelle de l’utilisateur (la latitude, la longitude, et l’altitude),
sa vitesse et l’heure.

B_) Le segment de Contrôle :

Ce segment se compose d’une station de contrôle principale située à Colorado


aux USA de 5 station de pour suites et 3 antennes terriennes : repartent autour
de la terre. Les stations de poursuite surveillent tous les satellites GPS en vue est
recueillent les données contenus dans leur message.

Ces station sont capable de pour survire et de surveiller les positions de chacun
des satellites du GPS.

Les stations de poursuite transmettent les données obtenus des satellite à la


station de contrôle principale qui a son tour traite ces données pour les formats
en des messages de navigation actualiser chaque satellite à partie des satellite.
Les données actualisée sont en suit transmissent sur une bande montante à
chacun des satellites à partir des antennes terriennes. Ces antennes servent
également à transmettre et à recevoir les signaux de commande et de
surveillance des satellites.

C_) Le système utilisateur :

Ce troisième et dernier segment est évidement celui qui nous concerne le plus. A
l’heure actuelle, les utilisateurs du GPS constituent une population les très
diversifiées, tant dans ces objectifs que dans ces moyens. Ce segment comprend
les récepteurs et les antennes qui permettent aux opérateurs se trouvant en mer,
sur la terre et dans les aires de recevoir les transmissions des satellites GPS et de
calculer avec précision leur position, l’altitude, leur vitesse et l’heure.

Les utilisateurs sont entre autre :

LANSANA TRAORE ingénieur des mines Page 6


COURS D’INGENERIE

 Le transport maritime,
 Le transport aérien
 Positionnement et suivi (lors de la recherche) ;
 La pêche et agriculture,
 Le loisir
 La logistique et transport
 La défense

Les différents paramètres techniques d’un satellite

 Masse : 1 150 Kg
 Durée de vie : 10 ans
 Coût d’un satellite : environ 200M$
 Coût annuel du système GPS (entretien, …… : 750 M$

Les fonctions et utilisation du GPS :

Le GPS offre deux niveaux de service, un service de positionnement standard


(SPS) accessible à tout utilisateur et un système de positionnement précis (PPS)
dont l’accès de réserves principalement militaires américaines.

Le GPS ne fonction qu’en des lieux de découvert.

Les endroits à éviter lors de son utilisation sont entre autre :

 L’intérieur du bâtiment,
 Rues encaissées
 Forêt avec feuillage dense
 Vitre recouvert d’un dépôt métallisé.

A_ Les différentes fonctionnalités des touches du GPS

1) Comment allumer ou éteindre un GPS ?


 Pour allumer le GPS il suffit d’appuyer sur le bouton d’allumage ou arrêt.
Apres l’avoir allumé on attend que les satellites s’affichent (environ 4 et
12mn) et une précision de plus ou moins 10 m pour commencer à
travailler.
2) Comment déroule t_on les pages du GPS ?
 Pour dérouler les pages du GPS, il faut appuyer ou cliquer sur le bouton ‘’
page’’ pour faire déroule en avant et cliquer le bouton’’Quit’’ pour déroule
en arrière ou quitter la page).

LANSANA TRAORE ingénieur des mines Page 7


COURS D’INGENERIE

3) comment prélève t_on un point ou way_point ?


 Après avoir allumé le GPS et attendre le positionnement des satellites, on
appui sur le point et le point d’affiche avec les coordonnées : (N : la
latitude, W : la longitude, Z : l’élévation ou l’altitude)
4) Comment enregistre t_on les coordonnées d’un point les coordonnées du
point d’affichent la touche direction ou haut jusqu’à la 1er ligne ou se trouvent 3
chiffres. Entre dans le tableau des chiffres et des lettres s’affiche on déplace le
curseur à l’aide des boutons de direction pour sélectionner les lettres et les
chiffres pour écrire le nom du point CK touche de direction en bas-ok-entre.
5) Comment enregistre t_on un point dont les coordonnées sont déjà connues ?
Appuyer sur le tableau des chiffres.
Le curseur se trouvant au niveau des coordonnées se déplace lorsque
l’introduction des chiffres que nous désirons se fait au fur et à mesure puis
valider par ok.
6) Comment accédé t_on aux différents symboles du GPS ?
Tous les symboles se trouvant à gauche de la 1ère ligne.
Pour accéder aux symboles, il faut entrer ou valide au niveau de cette ligne par
la touche OK.
7) Comment retrouve-t-on un point enregistré dans le GPS ?
Pour trouver les points enregistré, il faut appuyer sur la touche FIND point
intermédiaire ou way point ou dernier endroit trouvés entrer.
8) Comment supprime-t-on les points dans le GPS ?
Apres avoir affiche les points sur l’écran du GPS, on clique sur le bouton menu
et option s’affichent parmi lesquelles nous avions l’option supprimé qui permet
de supprimer un point.
9) Comment change-t-on les unités du GPS ?
Pour change l’unité du GPS, on entre dans le menue principale puis dans réglage
pour retrouver les unités et on choisit l’unité que nous désirons (UTM, degrés
minute-seconde, degrés décimal-minimale –seconde, degrés-minute décimale-
seconde-décimale).
10) Comment rallié-t-on un point way point (faire le GO to) ?
Après avoir affiche le point sur la carte, on fait bouger le curseur jusqu’à rallier
ou go to tout en appuyant sur la touche Quit pour revenir. (Tout de suite le
compas s’affiche) ou bien on cherche à affiché le compas pour orienter la
direction pour prendre.
NB : Vous remarquerez sur l’écran la distance qui sépare le point à rallier et
votre position de départ.

LANSANA TRAORE ingénieur des mines Page 8


COURS D’INGENERIE

11) Comment construit-t-on un polygone dans le GPS ?


Pour construire un polygone on procède comme suit :
On rentre dans le menu principale puis on clique sur route puis nouveau en suite
choisir nouveau point PI ou point internet utiliser choisir nouveau point.
Le polygone se ferme toujours avec le premier way point.
Exemple : A_B_C_D_A
B) travaux pratique
L’utisation pratique du GPS sur le terrain.

LANSANA TRAORE ingénieur des mines Page 9

Vous aimerez peut-être aussi