Vous êtes sur la page 1sur 74

UNIVERSITÉ MOULAY ISMAIL

FACULTÉ DES SCIENCES JURIDIQUES,


ECONOMIQUES ET SOCIALES,
MEKNES.
!
!
Professeur: Mme. Nejla JBARA

Exercices corrigés de comptabilité générale

Avec rappels de cours

(Deuxième semestre S2)


!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
Année universitaire : 2019 / 2020
!
!
1
!
Préambule
!
!
Ce polycopié est destiné aux étudiants de la première année universitaire, option :
Sciences économiques et gestion.
!
L’objectif principal de ce polycopié est d’aider les étudiants à maitriser les chapitres de la
comptabilité générale concernant le deuxième semestre de la première année universi-
taire, à travers un résumé de chaque chapitre avec des exercices corrigés.
!
Nous avons essayé de préparer aux étudiants une synthèse de ce qu’il faut retenir du
cours et nous avons donné des exercices représentant les différentes situations que l’étu-
diant pourra rencontrer dans ses examens.
!
Les chapitres que nous allons voir ensemble dans ce polycopié se présentent dans l’ordre
suivant :
!
I- Acquisition des Titres
II- Cession des Titres
III- Amortissement linéaire
IV- Amortissement dégressif et cession des immobilisations amortissables
V- Provisions des éléments de l’actif et provisions pour risques et charges
VI- Ajustement des provisions
VII- Régularisations
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
2
!
I- Acquisition des titres
!
Ce qu’il faut retenir
!
Les types de titres
!
- Les TVP : Titres et valeurs de Placement
!
Lorsque l’entreprise dispose d’un excédent de trésorerie ( c’est à dire plus d’argent qu’elle
en dépense), l’entreprise a intérêt à faire fructifier son argent, en faisant l’acquisition par
l’intermédiaire de son banquier des titres de placement. Il s’agit d’acquérir des titres dans
un but spéculatif (lucratif; de placement, d’investissement ou de réalisation de béné-
fice) à court terme pour faire une plus value ( revendre les titres plus cher que leur prix
d’acquisition).
!
Dans les TVP, on distingue :
!
• Les obligations qui s’enregistrent sous le compte de l’actif circulant (AC) :
Obligations ;
• Les bons de trésor qui s’enregistrent sous le compte de l’AC : Bons de caisse et bons
de trésor ;
• Les actions qui s’enregistrent sous le compte de l’AC : Actions partie libéré et le
compte Actions partie non libérée ;
Actions non libérées : sont les actions dont le capital n’est pas totalement
versé par le souscripteur (l’acheteur)
Actions libérées : le capital est versé par le souscripteur .
!
Dans l’enregistrement comptable d’actions avec une partie non libérée, il faut obligatoire-
ment créditer le compte de dette sur acquisition de TVP avec la valeur des actions
non libérées ( Nombre d’actions x valeur nominale x % non libéré).
!
- Les Titres Immobilisés
!
Sont des titres acquis et conservés pour plus d’une année (long terme), ce sont des im-
mobilisations financières. Dans ce genre de titres on distingue entre :
!
3
• Titres de participation : ce sont des actions acquises pour contrôler une entreprise
( objectif stratégique; de participation; de gestion; de prisse de décision…). Ces titres
s’enregistrent sous le compte de l’actif immobilisé : Titres de participation.
!
En cas d’existence d’une partie non libérée de ces titres, il faut créditer le compte: Dettes
rattachées à des participations.
!
• Autres titres immobilisés : des titres qui sont acquis à LT, il s’agit de :
!
- Obligations qui s’enregistrent sous le compte de l’AI : Obligations
- Bons de trésor qui s’enregistrent sous le compte de l’AI : Bons divers.
- Actions qui s’enregistrent sous le compte de l’AI : Actions.
!
S’il y a une partie non libérée, il faut créditer le compte : Dettes de financement di-
verses.
!
NB : Dans le cas des actions de l’actif immobilisé, on n’utilise jamais les compte ac-
tions partie libérée et actions partie non libérée parce que tout simplement ce sont
des comptes de l’actif circulant qu’il ne faut pas utiliser pour l’enregistrement
comptable des éléments de l’actif immobilisé.
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
4
Exercices
!
Exercice 1

La société « AZHAR » reçoit de sa banque un avis de débit relatif à la souscription des


titres suivants :
!
- 115 obligations au cours unitaire de 540 dhs dont 3/5 à conserver plus d’un an
- 120 bons de trésor dont 1/4 à 9 mois et le reste à 18 mois. Le cours à l’unité est de 430
dhs.
- 150 actions au cours de 210 dhs l’unité dont 35 % à garder plus d’un an.
- Les commissions bancaires sont de l’ordre de 1 364 dhs TTC dont 10 % à garder plus
d’un an.
!
Travail à faire :
Passer les opérations précédentes au journal de la société AZHAR.
!
Corrigé
Journal de la société AZHAR
!
!!
24811 Obligations 37 260
! 115 x 540 x 3/5 !
3504 Obligations 24 840
! 115 x 540 x 2/5 !
24818 Bons divers 38 700
!
! 120 x 430 x 3/4 !
3506 Bons de caisse et bons de trésor 12 900
! 120 x 430 x 1/4 !
2581 Actions 11 025 !
! 150 x 210 x 0,35 ! !
3501 Actions partie libérée 20 475 !
! 150 x 210 x 0,65 ! !
6 147 Services bancaires 1 240 !
! 1 364 / 1,1 ! !
3 455 Etat TVA récupérable 124 !
! 1 240 x 0,1 !
5 141 Banque 146 564

5
Exercice 2
!
La société (Amal) souscrit, dans un objectif stratégique, 3 450 actions (A) au cours de 230
dhs l’unité (valeur nominale 180 dhs libérée des 2/3). Commissions bancaires 340 dhs HT,
TVA 10%.
!
Travail à faire :
Passer les écritures comptables nécessaires au journal de la société Amal.
!
Corrigé
Journal de la société Amal
!
2 510 Titres de participation 1 026 600 !
! ( 814 200 + 212 400) ! !
6 147 Services bancaires 340 !
3 455 Etat TVA récupérable 34 !
! ! !
5 141 Banque 814 574
1 483 Dettes rattachées à des participations 212 400
3 540 x 180 x 1/3

!
!
Exercice 3
!
La société (AKRAM) acquiert 710 actions (B), à garder plus d’un an, au cours de 195 dhs
(valeur d’émission 210 dhs libérée des 3/5). Les commissions bancaires s’élèvent à 506
dhs TTC dont 10 % de TVA.
!
Travail à faire :
Passer les écritures comptables nécessaires au journal de la société (AKRAM)
!
!
!
!
!
!
!
6
!
Corrigé
Journal de la société AKRAM
!
2 581 Actions 198 090 !
! (138 450 + 59 640) ! !
6 147 Services bancaires 460 !
! 506 / 1,1 ! !
3 455 Etat TVA récupérable 46 !
! 506 - 460 !
! ! !
5 141 Banque 138 956
1 488 Dettes de financement diverses 59 640
710 x 210 x 2/5

!
!
Exercice 4
!
La société (NAWAL) souscrit, dans un objectif de spéculation, 620 actions (C) au cours de
250 dhs (valeur nominale 220 libérée des 3/4). les commissions bancaires sont de 470
dhs HT, TVA 10 %.
!
Travail à faire :
Passer les écritures comptables nécessaires au journal de la société NAWAL

7
Corrigé
!
Journal de la société Nawal
!
3 501 Actions, partie libérée 155 000 !
! 620 x 250 ! !
3 502 Actions, partie non libérée 34 100 !
! 620 x 220 x 1/4 ! !
6 147 Services bancaires 470 !
3 455 Etat TVA récupérable 47 !
! 470 x 0,1 !
! ! !
5 141 Banque 155 517
4483 Dettes sur acquisition de TVP 34 100

!
!
Exercice 5
!
Le 31 octobre 2019 la société « YAMANI Holding » a acheté par l’intermédiaire de sa
banque :
- 100 actions (dans un objectif de spéculation) de la société S au prix unitaire de 90 dh
- 50 actions (dans un objectif stratégique) de la société T au prix unitaire de 100 dh
La banque envoie à la société l’avis de débit n° 31 en prélevant 590 dh HT de frais
d’achat (le taux de TVA est de 10 %)
!
Travail à faire :
!
Passer les écritures comptables relatives à l’opération d’achat, au journal de la société
YAMANI Holding.
!

8
Corrigé

Journal de la société YAMANI Holding


!
3 501 Actions, partie libérée 9 000
! 100 x 90 !
2 510 Titres de participation 5 000
! 50 x 100 !
6 147 Services bancaires 590
!
3 455 Etat TVA récupérable 59
! 590 x 0,1
! !
5 141 Banque 14 649

!
!
Exercice 6
!
Le 31/10/N, La société « PLASTIC SIHAM » participe dans le capital de son fournisseur
« F », en achetant 100 titres au prix unitaire de 320 DH.
!
Travail à faire :
!
Passer les écritures comptables nécessaires au journal de la société « PLASTIC SIHAM »
sachant que les frais d’acquisition des titres représentent 4,5 % de la valeur d’achat, le
taux de TVA sur frais est de 10%.
!
Corrigé
!
Journal de la société « PLASTIC SIHAM »
!!

9
2 510 Titres de participation 32 000 !
! 100 x 320 ! !
6 147 Services bancaires 1 440 !
! 32 000 x 4,5/100 ! !
3 455 Etat TVA récupérable 144 !
! 1 440 x 0,1 !
! ! !
5 141 Banque 33 584

!
!
Exercice 7
!
La société « INVEST HOLDING » acquis le 01/01/N, 200 actions au prix unitaire de 90
dh , elle décide de conserver ces titres pendant 4 ans, les frais d’acquisition exigés par la
banque représentent 4,5 % de la valeur d’achat , le taux de TVA est de 10 %.
!
Travail à faire :
!
Passer les écritures comptables nécessaires au journal de la société « INVEST HOL-
DING ».
!
Corrigé
!
Journal de la société « INVEST HOLDING »
!!
2 581 Actions 18 000 !
! 200 x 90 ! !
6 147 Services bancaires 810 !
! 18 000 x 4,5/100 ! !
3 455 Etat TVA récupérable 81 !
! 810 x 0,1 !
! ! !
5 141 Banque 18 891

!
!!
!!
!
10
Exercice 8
!
La société « YAAKOUBI » achète dans un objectif de spéculation, 100 actions X , au prix
de 12 000 du contre chèque bancaire. Les commissions bancaires sont de 540 dh HT,
TVA 7%.
!
Travail à faire
!Passer les écritures comptables nécessaires au journal de la société « YAAKOUBI »
!
Corrigé
!
Journal de la société YAAKOUBI
!
3 501 Actions, partie libérée 12 000 !
! ! ! !
6 147 Services bancaires 540 !
3 455 Etat TVA récupérable 54 !
! 540 x 0,1 !
! ! !
5 141 Banque 12 594

!
11
II- Cession des titres
!
Ce qu’il faut retenir
!
Le traitement comptable de l’opération de cession des titres diffère selon le type des
titres :
!
1- Les titres et valeurs de placement (TVP):
!
Seul le résultat de cession est enregistré. On se pose la question : est ce qu’il s’agit de
plus-value (PV) ou de moins-value (MV)?
PV ➱! ! Prix de cession (PC) > Prix d’acquisition (PA)
MV ➱! ! Prix de cession < Prix d’acquisition
!
• Cas de PV :
On doit créditer le compte : Produits nets sur cession de TVP de la valeur suivante: ( PC -
PA) x nombre de titres cédés.
• Cas de MV :
On débite le compte : Charges nettes sur cession de TVP.
!
En général :
L’enregistrement comptable de la cession des TVP se fait en une seule étape avec la date
de cession.
On doit constater la sortie du titre cédé, en créditant le compte qui lui correspond avec sa
valeur d’acquisition
En cas d’actions non libérées , il faut débiter le compte de dettes sur acquisition de TVP.
Il ne faut pas oublier de débiter les services bancaires HT et la TVA avec le compte
Banque.
!
2- Les Titres Immobilisés
!
• Cas de titres de participation:
L’enregistrement des titres immobilisés se fait en deux étapes :
!
a- La cession : le jour de la cession
Débit:
Banque
Services bancaires
Etat TVA récupérables
12
Crédit:
Produit de cession des immobilisations financières ( nombre de titres cédés x prix de ces-
sion)
!
b- La sortie du patrimoine : A l’inventaire (fin d’année)
!
Débit :
VNA des immobilisations financières cédées (Nombre de titres cédés x PA )
Dettes rattachées à des participation (uniquement s’il y a une partie non libérée) Nombre x
VO x % non libéré
Crédit :
Titres de participation(PL + PNL)
!
• Cas des autres titres immobilisés:
!Actions
!
a- La cession : jour de cession
Débit:
Banque
Services bancaires
Etat TVA récupérables
Crédit:
Produit de cession des immobilisations financières ( nombre de titres cédés x prix de ces-
sion)
!
b- La sortie du patrimoine : A l’inventaire (fin d’année)
Débit :
VNA des immobilisations financières cédées (Nombre de titres cédés x PA )
Dettes de financement diverses (uniquement s’il y a une partie non libérée) Nombre x VO
x % non libéré
Crédit :
Actions(PL + PNL)
!
Pour les obligations et les bons de trésor, l’enregistrement comptable se fait également en
deux étapes, les comptes utilisés pour la première étape sont les mêmes que pour les ac-
tions.

13
Les comptes pour la deuxième étape sont aussi les mêmes que les actions sauf qu’on
remplace le compte Action par le compte correspondant au titre cédé, et le compte de
dette ne sera pas utilisé.
!
Pour les titres immobilisés cédés , le résultat de cession n’apparait pas sur le journal, pour
le calculer, on fait la différence entre le produit de cession et la VNA
PV : PC > VNA
MV : PC < VNA
!
Remarque:
En cas de cession des obligations et des bons de trésor acquis à long terme, on procède
de la même manière d’enregistrement comptable des titres immobilisés déjà traitée ci-
dessus. sauf que dans le plan comptable le compte produit de cession et le compte VNA
sont des comptes destinés aux titres donnant droit de propriété. pour celà, on a créer deux
comptes similaires : produit de cession et VNA pour les titres donnant droit de créance,
Ainsi:
Au lieu du compte : 7514 Produits de cession des IF (droits de propriété), on utilise le
compte :7515 Produits de cession des IF ( droit de créance)
et au lieu du compte « 6514 VNA des immobilisations financières cédées (droit de proprié-
té) », on utilise le compte « 6515 VNA des immobilisations financières cédées (droit de
créance)
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
14
Exercices
Exercice 1
!
La société « WIFAK » reçoit de sa banque un avis de crédit relatif à la cession des titres
suivants:
- 370 obligations, acquises il y'a 3 mois pour 260 dus l’une, au cours de 380 dhs
- 500 actions, acquises au cours de l’année pour 275 dus l’une, au cours de 215 dus
- 250 bons de trésor acquis il y a 6 mois pour 300 dus, au cours de 320 dh.
Commissions bancaires 352 dus TTC dont 10 % de TVA.
!
Travail à faire :
Passer les écritures comptables relatives à la cession au journal de la société WIFAK.
!
Corrigé
!
Dans cette exercice, on a cédé des titres à court terme, il s’agis donc de TVP. Pour la ces-
sion de ce genre de titres, on enregistre le résultat de la cession.
!
Résultat de la cession des Obligations : (PC - PA ) x Nombre
= ( 380 - 260 ) x 370 = 120 x 370 = + 44 400 dh ( Plus-Value)
!
Résultat de la cession des Actions : ( 215 - 275 ) x 500
= - 60 x 500 = - 30 000 dhs (Moins-value).
!
Résultat de la cession des Bons de trésor : ( 320 - 300 ) x 250
= 20 x 250 = + 5 000 dhs (Plus value)
Donc le journal se présente comme suit :
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
15
Journal de la société WIFAK.
!
5141 Banque 327 748 !
6147 Services bancaires 320 !
! 352 / 1,1 ! !
3455 Etat TVA récupérable 32 !
! 320 x 0,1 ! !
6385 Charges nettes sur cession de TVP 30 000 !
! ! !
3504 Obligations 96 200
! 370 x 260 !
3506 Bons de caisse et Bons de trésor 75 000
! 250 x 300 !
3501 Actions partie libérée 137 500
! 500 x 275 !
7385 Produits nets sur cession de TVP 49 400
44 400 + 5 000

!
!
Exercice 2
!
La société « REDA » reçoit de sa banque un avis de crédit relatif à la cession des titres
suivants au 22 Avril 2019:
- 760 actions, acquises il y a deux ans au cours de 320 dus l’une, pour 410 dus. La valeur
nominale est de 180 dus libérée des 4/5
- 650 actions au cours de 360 dus l’unité ( valeur nominale 230 libérée de 75 %). Ces
titres ont été acquis, dans un objectif de contrôle il y a 4 ans, pour 420 dus.
- 530 actions au cours de 320 dus l’une. Ces titres ont été acquis il y a trois mois dans un
but de spéculation pour 260 dus l’unité. Les actions ont été émises pour 190 dus libé-
rées de 60 %.
- Commissions bancaires 450 dus HT, TVA 10 %.
!
Travail à faire :
Passer les écritures comptables relatives à la cession au journal de la société REDA
!
!
16
!
Corrigé
!
! 22/04/2019 !!
! 311 105
5 141 Banque

6 147 Services bancaires 450 !


Etat TVA récupérable 45
3 455
!! 450 x 0,1

7 515 Produit de cession des IF 311 600


760 x 410

! 31/12/2019 !
6 515 VNA des immobilisations financières cédées 243 200
! 760 x 320 ! !
24 811 Dettes de financement diverses 27 360
! 760 x 180 x 1/3
24 818 Actions 270 560

760 x 320 + 27 360

! 22/04/2019 ! !
5141 Banque 234 000
7515 Produit de cession des IF 234 000
650 x 360

! 31/12/2019 ! !
6515 VNA des immobilisation financières cédées 273 000 !
! 650 x 420 ! !
1483 Dettes rattachées à des participations 37 375
! 650 x 230 x 0,25
!
2510 Titres de participation 310 375
273 000 + 37 375

17
! 22/04/2019 ! !
5141
 Banque 169 105
4483 Dettes sur acquisition de TVP 40 280
!
! 530 x 190 x 0,4 !
3501 Actions, partie libérée 137 800
! 530 x 260 !
3502 Actions, partie non libérée 40 280
! 530 x 190 X 0,4 !
7385 Produits nets sur cession de TVP 31 800
(320 - 260 ) x 530

!
!
Exercice 3
!
La société « CHAMI » reçoit de sa banque un avis de crédit relatif à la cession des titres
suivants au 15/03/2019 :
- 400 obligations acquises il y a 2 ans au cours de 150 dhs, pour 200 dhs.
- 650 Bons de trésor acquis il y a 15 mois au cours de 240 dus, pour 200 dus
Commissions bancaires 500 dhs HT, TVA 10%.
!
Travail à faire :
Passer les écritures comptables relatives à la cession au journal de la société CHAMI
!
Corrigé
!
Il s’agit de cession de Titres immobilisés, l’enregistrement doit se faire en deux étapes:
!
! 15/03/2019 ! !
5 141 Banque 209 450
!
6 147 Services bancaires 500
3 455 Etat TVA récupérable 50 !
! 500 x 0,1 !
! ! !
210 000
7 515 Produit de cession des
immobilisations financières
(400 x 200) + (650 x 200)

18
! 31/12/2019 !
6 515 VNA des immobilisations financières cédées 216 000 !
! (400 x 150) + (650 x 240)
! !
24 811 Obligations 60 000

! 400 x 150 !
24 818 Bons divers 156 000

650 x 240
!
Exercice 4
Le 01/05/2019, la société « Amine » reçoit de sa banque un avis de crédit relatif à la ces-
sion à crédit des titres suivants : 950 actions au cours de 320 dus l’unité. Commissions
bancaires 143 dus TTC dont TVA 10%. Ces actions ont été acquises il y a six mois pour
350 dus l’une. La valeur nominale d’une action libérée de 70 % est de 280 dus.
!Travail à faire :
Passer les écritures comptables relatives à la cession au journal de la société Amine.
! !
Corrigé
Le résultat de la cession des TVP :
( PC - PA ) x Nombre = (320 - 350) x 950 = - 28 500 dh (MV)
!
Le journal de la société Amine :

! 01/05/2019 ! !
3482 Créances sur cession de TVP 303 857 !
6147 Services bancaires 130 !
! 143 / 1,1 ! !
3455 Etat TVA récupérable 13 !
! 130 x 0,1 ! !
4483 Dettes sur acquisition de TVP 79 800 !
6385 Charges nettes sur cession de TVP 28 500 !
3501 Actions partie libérée 332 500
! 950 x 350 !
3502 Actions partie non libérée 79 800
950 x 280 x 0,3

19
!
III- Amortissement Linéaire
!
Ce qu’il faut retenir
!
L’amortissement c’est la constatation comptable de la dépréciation irréversible de la valeur
de certains éléments de l’actif immobilisé :
!
- Immobilisations corporelles sauf les terrains
- Immobilisations incorporelles
- Immobilisations en non valeur.
!
Toutes les immobilisations financières sont non amortissables.
!
En amortissement linéaire la valeur du bien se déprécie de manière constante sur une du-
rée donnée.
L’amortissement linéaire débute le premier jour de l’achat du bien( et non pas le jour d’uti-
lisation)
!
• Comment obtient on le Taux linéaire ?
En fonction de la durée d’utilisation, sa formule est :
taux d’amortissement = 100 / n avec n la durée d’utilisation
!
• Comment obtient on la première annuité ?
C’est le montant que l’entreprise va amortir sur l’année :
Annuité 1 = VO x Taux x j/360 avec j : nombre de jours à partir du premier jour d’achat
jusqu’à la date de fin d’exercice.
!
• Comment obtient on la dernière annuité ?
Annuité n = VO x Taux x ( 360 - j ) / 360
!
• Comment obtient on les annuités complètes?
Annuité complète = VO x taux
!
NB : La base de calcul de l’amortissement est constante c’est toujours la valeur
d’origine du bien amortissable hors taxe.
!
• Comment enregistrer les amortissements au journal ?
La dépréciation constitue une charge , on l’enregistre alors au débit du compte : Dotation
d’exploitation aux amortissements des immobilisations corporelles

20
On crédite en contrepartie (pour réduire la valeur de l’immobilisation amortie) , le compte
Amortissement correspondant à l’immobilisations amortie (par exemple amortissement du
matériel et outillage).
!
NB: un compte d’actif se diminue en le créditant, et un compte de passif se diminue
en le débitant.
!
Dans le bilan, a la afin de la première année, on fait apparaitre au bilan la VNA
( VNA = prix d’achat - l’annuité d’amortissement ).
!
Ce processus se répète à la fin de chaque année, jusqu’à l’amortissement total du maté-
riel la fin de la dernière année, a ce moment, l’entreprise accumule un total d’amortisse-
ment égal au prix du matériel c’est à dire une somme lui permettant d’en acheter un autre
( le total des dotations)
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
21
Exercices
!
Exercice 1
!
Le 01/04/2014, la société industrielle YASSER a acquis un matériel de transport pour une
valeur de 240 000 dh TTC, pour être utilisé sur une durée de 5 ans. Sachant que la socié-
té utilise le mode d’amortissement linéaire.
!
Travail à faire:
1- Fêtes les calculs nécessaires et présenter le tableau d’amortissement linéaire.
2- Présenter au journal les écritures comptables correspondantes à la première annuité.
3- Présenter les postes correspondant à ce matériel dans le Bilan de l’exercice 2014.
! !
Corrigé
!!
n = 5 ans.
!Donc : Tx = 100 / n = 100VO/ 5= =24020%000 dh TTC Date d’acquisition : 01/04/2014

!VO = 240 000 TTC = 240 000 / 1,2 = 200 000 HT.
!1ère annuité = VO x Tx x j / 360 ( j = le nombre de jours depuis le premier jour d’acquisiti-
on jusqu’à la fin de l’année)
!Donc du 01/04/2014 jusqu’au 31/12/2014 : 9 mois = 9 x 30 = 270 j
!1ère annuité = 200 000 x 0,2 x 270 / 360 = 30 000.
!Annuité complète = VO x Tx = 200 000 x 0,2 = 40 000.
!Dernière annuité = VO x Tx x (360-j)/360 = 200 000 x 0,2 x (360-270 )/ 360 = 10 000.
!!
1- Le tableau d’amortissement linéaire :
!
Années VO Tx Annuités Cumul d’amort VNA

2014 ( 9 mois ) 200 000 20 % 30 000 30 000 170 000

2015 200 000 20 % 40 000 70 000 130 000

2016 200 000 20 % 40 000 110 000 90 000

2017 200 000 20 % 40 000 150 000 50 000

2018 200 000 20 % 40 000 190 000 10 000

2019 (3mois) 200 000 20 % 10 000 200 000 0

22
VNA = VO - ∑ d’amort
∑ d’amort = VO x Tx x N
!
Remarques :
- Lorsque l’acquisition est réalisée au cours de l’année, le tableau d’amortissement li-
néaire est composé d’un nombre de ligne égal à n+1.
- Pour la dernière année d’amortissement : le cumul d’amort = VO et la VNA = 0.
!
2- Journal de la société YASSER :
!
! 31 / 12 / 2014 !
30 000
6193 Dotations d’exploitation aux amortissements
! des immobilisations corporelles
!
! !
2834 Amortissement du Matériel 30 000
du transport

!
!
3- Extrait du Bilan au 31/12/2014
!
! Exercice 2014 Exercice 2013
Actif
Brut Amort Net Net

Matériel du 200 000 30 000 170 000 0


transport

!
!
Exercice 2
!
La société « KAMALI » a acquis le 12/03/2014, un matériel de production pour un montant
de 25 000 dh HT (TVA 20%). La durée de vie d’utilisation est de 4 ans.
!
Travail à faire :
1- Présenter le tableau d’amortissement linéaire
2- Passer au journal de la société l’écriture relative à le dernière annuité
!
Corrigé
!
VO = 25 000 dh HT n = 4 ans donc Tx = 100 / n = 100 /4

23
Tx = 25 %. la date d’acquisition est : le 12/03/2014
1 ère annuité = VO x Tx x j / 360 ( j: depuis le 06/03 jusqu’au 31/12/2014)
j = (9 x 30) + (30 -12) = 270 + 18 = 288 j
!
1ère annuité = 25 000 x 0,25 x 288 / 360 = 5 000.
!
Annuité complète = 25 000 x 0,25 = 6 250.
!
Dernière annuité = 25 000 x 0,25 x (360 - 288)/360 = 1 250.
!
1- Tableau d’amortissement linéaire
!
Années VO Tx Annuités Cumul d’amort VNA

2014 25 000 25 % 5 000 5 000 20 000


( 9 mois et 18 j )

2015 25 000 25 % 6 250 11 250 13 750

2016 25 000 25 % 6 250 17 500 7 500

2017 25 000 25 % 6 250 23 750 1 250

2018 25 000 25 % 1 250 25 000 0


( 2 mois et 12j )

!
!
2- L’écriture relative à la dernière annuité
!
! 31 / 12 / 2018 !
6193 Dotations d’exploitation aux amortissements 1 250
! des immobilisations corporelles
!
! !
2834 Amortissement du Matériel 1 250
du transport

!
!
Exercice 3
!
Achat d’un matériel de transport avec une valeur de 14 000 dhs HT
le 1/1/2017, sachant que le ∑amorti est d’un montant de 6 300 dhs au 31/12/2019 .
!
1) Calculez le taux d’amortissement puis déterminez la durée de vie.

24
2) Calculez l’annuité de 2017.
3) Calculez la VNA au 31/12/2017.

!
Corrigé
!
1- Le cumul d’amortissement = VO x Tx x N ( avec N la durée depuis le 01/01/2017
jusqu’au 31/12/2019)
Donc N = 3 ans. ∑amort = 6 300. VO = 14 000.
Et Tx = ∑amort / VO x N = 6 300 / 14 000 x 3 = 6 300 / 42 000 = 0,15 = 15 %.
Tx = 100 / n donc n = 100 / Tx = 100 / 15 = 6,67 ans.
0,67 ans = 0,67 x 12 = 8 mois. donc n = 6 ans et 8 mois.
!
2- L’annuité 2017 est la première annuité, c’est une annuité complète puisque l’acquisition
était le début de l’année le 01/01/2017. Donc:
Annuité 2017 = VO x Tx = 14 000 x 0,15 = 2 100.
!
3- La VNA au 31/12/2017:
VNA ( 2017) = VO - ∑amort (2017) = 14 000 - 2 100 = 11 900.
!
Exercice 4
!
L’entreprise a acheté un terrain amortissable sur 20 ans, avec une valeur de
2 000 000 dhs HT.
Le ∑amort est de 600 000 dhs au 31/12/2018.
!
1) Déterminez la date d’acquisition.
!
Corrigé
!
1- Détermination de la date d’acquisition :
∑amort (2018) = VO x Tx x N
N: depuis la date d’acquisition jusqu’au 31/12/2018
N = ∑amort (2018) / VO x Tx
Tx = 100 / 20 = 5 %
N = 600 000 / 2 000 000 x 0,05 = 6 ans.
Donc la date d’acquisition est : 01/01/2013.

!
25
Exercice 5
!
Dans la balance avant inventaire au 31/12/2015 extrait les donnés suivant :
Matériel de transport : 120.000
Amortissement du matériel de transport 72 000
Matériel de bureau ( à calculer)
Amortissement du matériel de bureau ( à calculer)
!
Travail à faire :
!
1- Sachant que le matériel de transport est amortis au taux de 20% déterminer la date
d’acquisition ?
2- La VNA du mobilier de bureau à la date de l’inventaire est de 4 800 et il est acquis le
01/01/2011 et amortis au taux 10%. Calculer la valeur d’origine , l’amortissement cu
mulée?
!
Corrigé
!
1- La date d’acquisition du matériel du transport :
!
La balance avant inventaire au 31/12/2015, présente le cumul d’amortissement
jusqu'au 31/12/2014, l’annuité de l’année 2015 ne sera calculée qu’à l’inventaire.
∑amort (2014) = VO x Tx x N = 72 000
N : la durée de puis le jour d’acquisition jusqu'au 31/12/2014.
N = ∑amort (2014) / VO x Tx
N = 72 000 / 120 000 x 0,2 = 3 ans
Donc la date d’acquisition de ce matériel du transport est le 01/01/2012
!
2- La valeur d’origine du mobilier de bureau :
!
VNA (2015) = 4 800 = VO - ∑amort (2015) = VO - VO x Tx x N
N depuis le 01/01/2011 jusqu’au 31/12/2015 donc N = 5 ans.
VNA = VO (1 - Tx x N) = 4 800
VO = 4 800 / 1 - (0,1 x 5) = 4 800 / 1 - 0,5 = 9 600 dh.
- Le cumul d’amortissement du mobilier de bureau :
∑amort (2015) = VO x Tx x N = 9 600 x 0,1 x 5 = 4 800.
Ou :
∑amort (2015) = VO - VNA (2015) = 9 600 - 4 800 = 4 800 dh.
!
26
Exercice 6
!
La société « HIBA » a fait l’acquisition d’un matériel de transport le 01/04/2016 pour une
valeur HT de 200 000 dh, sa VNA au Bilan de 31/12/19 est d’une valeur de 50 000.
!
1- Déterminer le taux d’amortissement linéaire?
2- Déduire la durée de vie du matériel du transport?
!
Corrigé
!
1- Le taux d’amortissement constant :
!
VNA ( 2019) = VO - ∑amort (2019) = VO - VO x Tx x N
VO x Tx x N = VO - VNA (N depuis le 01/04/2016 jusqu’au 31/12/2019: 3 ans et 9mois)
9mois = 9 / 12 = 0,75 ans donc N= 3,75 ans.
Tx = (VO - VNA) / VO x N = (200 000 - 50 000) / 200 000 x 3,75
Tx = 150 000 / 750 000 = 20 %
!
2- La durée de vie du matériel de transport :
!
Tx = 100 / n
n = 100 /20 = 5 ans.
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
27
IV- Amortissement dégressif et

cession des immobilisations amortissables


!
Ce qu’il faut retenir
!
La dépréciation est plus rapide durant les premières années d’utilisation ( à la différence
de l’amortissement linéaire qui considère que la dépréciation est constante).
!
• Comment obtient on le taux dégressif ?
!
Taus dégressif = taux linéaire x Coefficient
Coefficient = 1,5 ( de 3 à 4 ans)
Coefficient = 2 ( de 5 à 6 ans)
Coefficient = 3 ( durée > 6 ans )
!
• Comment calculer la première annuité ?
!
On calcule à partir du premier du mois d’acquisition ( même si l’acquisition est faite au
cours du mois).
Annuité 1 = VO x taux dégressif x nombre des mois restants dans l’année d’acquisition /12
Comment calculer les autres annuités?
Annuité = VNA de l’année précédente x taux dégressif
!
NB: le taux dégressif change lorsque ce dernier devient inférieur au taux linéaire
La première année compte pour une année complète
!
Remarque:
Lorsque l’achat est effectué au cours de l’année (et non pas le 01 / 01 de l’année) le
tableau d’amortissement linéaire contient toujours une ligne en plus que le nombre
d’années d’utilisation car l’amortissement se calcule sur une année entière.
!
• La cession des immobilisations amortissables :
!
Pour toute cession d’un élément de l’actif immobilisé amortissable, on doit suivre trois
étapes :
!
1ère étape : Prix de cession ( le jour de la cession )
!
Débit :
Créances sur cession d’immobilisation ( lorsqu’il s’agit de cession à crédit)

28
Banque ou caisse ( lorsqu’il s’agit de paiement au comptant)
Crédit :
Produit de cession d’immobilisations corporelles (incorporelles)
!
2ème étape : Au moment de l’inventaire ( à la fin de l’année de cession)
!
On enregistre l’amortissement correspondant à l’année de cession ( depuis le début de
l’année jusqu’à la date de cession)
Débit : DEA des immobilisation incorporelles ( ou corporelles)
Crédit : Amortissement du compte du bien amorti (cédé) ( valeur = l’annuité).
!
NB : Si la cession est faite le 01/01 de l’année, il n’y aura pas d’amortissement à cal-
culer et à constate dans le journal, dans ce cas la deuxième étape est annulée.
!
3ème étape : Constater la sortie ( à l’inventaire)
!
Débit:
VNA des immobilisations corporelles ( ou incorporelles) cédées ( cumul d’amortissement -
prix d’acquisition)
Amortissement (du bien cédé) ( cumul d’amortissement depuis l’acquisition jusqu’à la ces-
sion)
Crédit :
Compte du bien cédé (avec sa valeur d’acquisition)
!
Remarque:
Si le bien est totalement amorti avant la cession donc la VNA = 0 et le cumul d’amo-
rtissement est égal au prix d’acquisition.
!
!
!
!
!
!
!

29
Exercices
Exercice 1
!
Un matériel de production amortissable au système dégressif a été acquis début janvier
2013 pour un montant de 680 000 dh (HT). La durée d’utilisation est de 5 ans.
1- Présenter le tableau d’amortissement dégressif
!
Corrigé
!!
Taux dégressif = taux linéaire x coefficient
n = 5 ans donc Coef = 2
Donc : Taux dégressif = (100/5 ) x 2 = 40 %
Base de calcul de la première annuité = 680 000 dh
Base de calcul des autres annuité : La VNA de l’année précédente
!
1- Tableau d’amortissement dégressif :
!
Années VNA Tx Tx Annuités Cumul d’amort VNA
dégressif linéaire

2013 680 000 40 % 20 % 272 000 272 000 408 000


100/5

2014 408 000 40 % 25% 163 200 435 200 244 800
100/4

2015 244 800 40 % 33,34% 97 920 533 120 146 880


100/3

2016 146 880 50 % 50 % 73 440 606 560 73 440


100/2

2017 73 440 100 % 100 % 73 440 680 000 0

!
!
Remarque :
!
- Le nombre de lignes du tableau d’amortissement dégressif correspond au nombre
d’année de la durée de vie de l’immobilisation amortie.
- On fait les calculs avec le taux dégressif tant que le taux linéaire est inférieur à ce der-
nier.
- une fois le taux linéaire devient supérieur au taux dégressif on applique le taux linéaire.
30
!
Exercice 2
!
Un matériel industriel a été acquis le 10 janvier 2015 pour une valeur (HT) de 720 000 dh.
On a décidé d’effectuer l’amortissement dégressif sur 5 ans.
!
1- Présenter le tableau d’amortissement dégressif
!
Corrigé
!
Coef = 2 donc Taux dégressif = 100/5 x 2 = 40 %
!
Années VNA Tx Tx Annuités Cumul d’amort VNA
dégressif linéaire

2015 720 000 40 % 20 % 288 000 272 000 432 000


100/5

2016 432 000 40 % 25% 172 800 460 800 259 200
100/4

2017 259 200 40 % 33,34% 103 680 564 480 155 520
100/3

2018 155 520 50 % 50 % 77 760 642 240 77 760


100/2

2019 77 760 100 % 100 % 77 760 720 000 0

!
!
Remarque :
!
Même si l’acquisition est effectuée au cours du mois, on considère le mois entier
!
Exercice 3
!
Acquisition d’un matériel d’une valeur de 30 000 dh TTC, amortissable sur 4ans, la date
d’acquisition est le 06/03/2014.
1- Présenter le tableau d’amortissement dégressif

!
31
!
Corrigé
!
n = 4ans , coefficient = 1,5 donc Taux dégressif = 25 x 1,5 = 37,5 %
!
Base de calcul de la première annuité = 30 000 / 1,2 = 25 000 dh
!
1ère annuité = VOxTx dégressif x Nombre de mois restant dans l’année d’acquisiti-
on /12
!
1ère annuité = 25 000 x 0,375 x 10/12 = 7812,5
!
Année VNA Tx Tx Annuités Cumul VNA
dég lin d’amort

2014 25 000 37,5 % 25 % 7 812,5 7 812,5 17 187,5


100/4

2015 17 187,5 37,5 % 33,3% 6 445,3125 14 257,8125 10 742,1875


100/3

2016 10 742,1875 50 % 50 % 5 371,09375 19 628,90625 5 371,09375


100/2

2017 5 371,09375 100 % 100 % 5 371,09375 25 000 0

!
!
Remarque
!
En cas d’amortissement dégressif, la première année est considérée comme une année
entière même si on applique la règle de prorata temporis.
!
Exercice 4
!
Un matériel industriel acquis le 01/02/2012 pour un montant HT de 144 000 dh a été cédé
le 01/05/2014 pour 70 000 dh par chèque bancaire. Les amortissements ont été calculé
selon le système linéaire sur une période de 5 ans.
!
1- Enregistrer les écritures comptables relatives à la cession ?
2- Déterminer le résultat de cession ?
!
!
!
32
Corrigé
!!
Date d’acquisition: Le 01/02/2012 et VO = 144 000
!
Date de cession : le 01 / 05 / 2014 et Prix de cession = 70 000
!
n = 5 ans donc Tx = 20 %
!
Cumul d’amortissement de puis l’acquisition jusqu’au jour de la cession = VO x Tx x d
( avec la durée entre la date d’acquisition et la date de cession à savoir : 27 mois c’est à
dire 2 ans et 3 mois, soit 2,25 ans).
Cumul = 144 000 x 0,2 x 2,25 = 64 800
!
VNA = VO - ∑amort = 144 000 - 64 800 = 79 200
!
1- Journal
!
! 01/05/2014 !
5141 Banque 70 000 !
! !
7513 Produit de cession des 70 000
immobilisations corporelles

! 31 / 12: 2014 !
6193 Dotations d’exploitation aux amortissements 9 600
! des immobilisations corporelles
!
! 144 000 x 0,2 x 4/12
! (les 4 premiers mois de l’année de cession)
! !
2833 Amortissement du Matériel et 9 600
Outillage

! 31/12/2014 !
6513 VNA des Immobilisations corporelles cédées 79 200
2833 Amortissement du Matériel et outillage (cumul) 64 800
!
! !
2332 Matériel et Outillage 144 000

!
!
Résultat de cession = PC - VNA = 70 000 - 79 200 = - 9 200 dh (Moins Value)
33
Exercice 5
!
Soit un matériel industriel acquis le 15 juillet 2012.
!
Coût d'acquisition HT : 240 000 dh HT.
!
Amortissement dégressif sur 4 ans. La cession a lieu le 21 août 2018 au prix de 15 0 000
dh HT à crédit.
!
1- Présenter le tableau d’amortissement
2- Enregistrer la cession au journal
!
Corrigé
!
1- Tableau d’amortissement dégressif
!
n = 5 ans Coef = 2 donc Taux = 100/5 x 2 = 40%
!!
Années VNA Tx dég Tx lin Annuités Cumul d’amort VNA

2012 240 000 40 % 20 % 96 000 96 000 144 000


(6 mois) 100/5

2013 144 000 40 % 25 % 57 600 153 600 86 400


100/4

2014 86 400 40 % 33,34% 34 560 188 160 51 840


100/3

2015 51 840 50 % 50% 25 920 214 080 25 920


100/2

2016 25 920 100 % 100 % 25 920 240 000 0

!!
2- L’enregistrement de la cession dans le journal
!
La date d’acquisition : Le 15 / 07 / 2012 , n = 4 ans , Donc le matériel a été entièrement
amorti en 2016. La cession est effectuée en 2018.
!
Donc le matériel a été entièrement amorti avant la cession. Dans ce cas, on ne va pas en-
registrer la deuxième étape concernant l’enregistrement de l’amortissement correspondant
à l’année de cession
!
34
! 21/08/2018 !
3481 Créances sur cessions d’immobilisations 150 000 !
! !
7513 Produit de cession des IC 150 000

31/12 /2018
Pas d’écriture comptable

! 31/12/2018 ! !
0
6193 VNA des Immobilisations corporelles cédées
!
2833 Amortissement du Matériel et outillage (cumul) 240 000 !
! !
2332 Matériel et Outillage 240 000

!
!
Résultat de la cession : PC - VNA = 150 000 - 0 = + 150 000 (Plus value)

!
!
!
!

35
V- Provisions pour dépréciation de l’Actif

et provisions pour risques et charges


!
Ce qu’il faut retenir
!
La provision est une constatation d’une diminution probable des éléments de l’actif. Il
s’agit d’une diminution de la valeur probable ou latente.
Les provisions comme les amortissements font partie des travaux de fin d’exercice (tra-
vaux d’inventaire). La principale différence entre la provision et l’amortissement est que ce
dernier est certain et irréversible.
!
Tous les éléments de l’actif sont provisionnés sauf quelques éléments amortissables et les
immobilisations en non valeurs.
!
Il faut également constituer une provision pour risques et charges , pour prendre en consi-
dération des dettes probables correspondant à des risques ou à des charges dont les
dates de réalisation et les montants ne sont pas encore connus.
!
NB : Une fois le risque se réalise c’est à dire devient certain, la provision n’aura pas
d’objet, on ne la constate pas.
!
• Les immobilisations incorporelles
!
La valeur des immobilisations incorporelles risque dans certaines conditions ou circons-
tances particulières, de subir des dépréciations importantes qu’il faut constater sous forme
de provision comme suit :
!
Débit :
DEP pour dépréciation des immobilisations incorporelles
Crédit:
Provisions pour dépréciation des Immobilisations incorporelles
(Avec le pourcentage de dépréciation de valeur de l’immobilisation en question).
!
• Les immobilisations corporelles
!
Sont surtout les terrains ou toutes les immobilisations corporelles non amortissables.
!
Débit:
DEP pour dépréciation des immobilisations corporelles

36
Crédit:
Provisions pour dépréciation des immobilisations corporelles
!
• Provisions pour dépréciation des titres
!
On compare la valeur actuelle avec la valeur d’origine
Si :
Valeur actuelle (VA) = Valeur d’origine (VO) ➱! Pas de provision
VA > VO ➱! PV probable, par prudence pas de provision à
constater
VA < VO ➱! MV probable, il faut constituer une provision.
Provision = (VO - VA) x Nombre
!
- Pour les titres de participation
!
Débit:
Dotations aux provisions pour dépréciation des immobilisations financières
Crédit :
Provisions pour dépréciation des titres de participation
!
- Pour les autres titres immobilisés:
!
Débit :
DPD des immobilisations financières
Crédit:
Provisions pour dépréciation des titres immobilisés
!
- Les TVP
!
Débit :
DPD des TVP
Crédit :
Provisions pour dépréciation des TVP
!
• Provisions pour les stocks
!
Les éléments du stock subissent fréquemment des diminutions de valeurs, on doit leur
constater des provisions pour dépréciation.
!
Débit :
DEP pour dépréciation des stocks
37
Crédit:
Provisions pour dépréciation du stock concerné (marchandises; matières premières; …)
!
• Provisions pour les créances de l’actif circulant
!
Il s’agit surtout des créances clients : il y a un grand risque qu’un client devient insolvable
ou trouve des difficultés pour payer une partie ou la totalité de leurs créances.
!
Un client insolvable : perte définitive, dans ce cas on ne constate pas de provision
Dans ce cas on débite les comptes :
Pertes sur créances irrécouvrables (s’il s’agit de créance client)
Créances devenues irrécouvrables (s’il s’agit d’autres créances)
Et si on a déjà constitué une provision, il faut l’annuler par le compte reprise.
!
- Pour les clients douteux
!
Il faut d’abord reclasser le client parmi les clients douteux
!
Débit:
Clients douteux ou litigieux (avec le total de la créance)
Crédit:
Clients (pour annulation)
!
Ensuite, constituer la provision
!
Débit :
DEPD des créances circulants
Crédit:
PPD des clients et comptes rattachés
(avec le montant (HT) de la perte)
!
Enfin, constater la perte définitive
!
Débit :
Pertes sur créances irrécouvrables ( pour la créance définitivement perdue)
état TVA due sur cette perte
Crédit:
Clients douteux ou Clients

!
38
• Provisions pour risques et charges
!
Ces provisions sont destinées à couvrir des risques et des charges qui sont rendus pro-
bables par des événements survenus ou en cours, qui sont nettement précisés et dont la
réalisation est incertaine. Elles sont de l’ordre de deux :
!
- Provisions durables pour risques et charges ( Classe 1) (plus d’un an)
- Autres provisions pour risques et charges ( Classe 4). ( moins d’un an)

!
!
!
!
!
!
!
!

39
Exercices
!
Exercice 1
!
A la fin de l’exercice correspondant à l’année civile 2018, l’entreprise « BETA » a constaté
les dépréciations suivantes :
- 50 000 dh pour le fond commercial à la suite d’événements exceptionnels
- 200 000 dh pour un terrain non bâti du fait de la modification du plan d’urbanisme
!
Travail à faire :
!
Enregistrer au journal de la société les écritures comptables nécessaires?
!
Corrigé
Journal de la société « BETA »
!
! 31/12/2018 ! !
61942 DEP pour dépréciation des immobilisations 50 000 !
! incorporelles ! !
6194 DEP pour dépréciation des immobilisations 200 000
! corporelles !
! !
2920 Provisions pour dépréciation des 50 000
! Immobilisations incorporelles !
2930 Provisions pour dépréciations 200 000
des immobilisations corporelles

!
!
Exercice 2
!
La société ALPHA vous communique les informations suivantes :
a- Un fond commercial (A) acquis par l’entreprise « ALPHA » au cours de l’année 2018
pour une valeur 50 000 dh, est évalué au 31/12/2018 à 35 000.
b- Un fond commercial (B) acquis par l’entreprise « ALPHA » au cours de l’année 2018
pour une valeur de 100 000 dh, est évalué au 31/12/2018 à 120 000 dh.
c- Un terrain (A) acquis à 120 000 dh au cours de l’année 2018 figure à l’inventaire du
31/12/2018 pour une valeur nette de 100 000 dh.

40
d- Un terrain (B) acquis à 290 000 dh, sa valeur à l’inventaire est de 300 000 dh.
e- En 2021, l’entreprise Alpha envisage la réfection de la toiture de son magasin, les frais
sont estimés à 120 000 dh. L’entreprise a décidé de répartir cette charge sur 3 exercices
( 2018 / 2019 / 2020 ).
f- Aux 31/12/2018, à la suite d’un litige avec un salarié, Alpha estime à 10 000 dh le mon-
tant des dommages (indemnités) intérêts à verser au cours de l’exercice 2020.
g- L’indemnité de licenciement d’un salarié révoqué par la société a été estimé en 2019 à
20 000 dh, elle constitue à cet effet une provision au 31/12/2018.
!
Travail à faire:
!
1- Passer au journal de la société ( X ) les écritures comptables nécessaires au
31/12/2018.
Corrigé

a- VA = 35 000 < VO = 50 000, il faut constituer une provi-


sion = 50 000 - 35 000 = 15 000 dh.
!
! 31/12/2018 ! !
61942 DEP pour dépréciation des immobilisations 15 000

! incorporelles !
!
2920 Provisions pour dépréciation des 15 000
Immobilisations incorporelles

!
!
b- VA = 120 000 > VO = 100 000, il s’agit d’une plus value probable,
par prudence on n’enregistre rien dans le journal de l’entreprise.
c- Dépréciation du terrain
!
! 31/12/2018 ! !
6191 DEP pour dépréciation des immobilisations 20 000 !
! corporelles
!
! !
2930 Provisions pour dépréciation des 20 000
immobilisations corporelles

41
!
!
d- La valeur actuelle du terrain est supérieur à sa valeur d’origine, donc il s’agit de plus va-
lue probable, par prudence pas d’écriture comptable à passer dans le journal à l’inventa-
ire.
e- La charge totale des réparations est estimé à 120 000 dh à répartir sur 3 ans
donc : 120 000 / 3 = 40 000 dh.
Donc chaque année il faut constituer une provision de 40 000 dh.
!
! 31/12/2018 ! !
6195 DEP pour risques et charges 40 000 !
! ! !
1555 Provisions pour charges à répartir 40 000
sur plusieurs exercices

!
!
f- L’entreprise constitue une provision pour les indemnités qu’elle risque à payer en 2020
suite à un litige avec un salarié. ( risque à long terme)
!
! 31/12/2018 !
6195 DEP pour risques et charges 10 000 !
! !
1555 Provisions pour litiges 10 000

!
!
g- L’entreprise risque de payer en faveur du salarié licencié un montant estimé à 20 000
dh, il faut donc constituer une provision de ce montant. (risque à court terme)
!
! 31/12/2018 ! !
6195 DEP pour risques et charges 20 000 !
! ! !
4501 Provisions pour litiges 20 000

!
42
Exercice 3 `
La société « WALAA » vous communique la situation des stocks au 31/12/2018 :
!
Nature des stocks Montants Bruts Dépréciation prévue

Marchandises 200 000 25 %

Emballages 150 000 10 %

Matières et fournitures 345 000 30 %

!
!
Travail à faire:
Enregistrer au journal Les écritures comptables correspondantes.
!
Corrigé
!
Pour le cas des stocks:
Il faut enregistre la dépréciation prévue pour chaque type de stock sous forme de provi-
sion.
!
Nature des stocks Provisions

Marchandises 200 000 x 0,25 = 50 000

Emballages 150 000 x 0,1 = 15 000

Matières et fournitures 345 000 x 0,3 = 103 500

!
!
Journal au 31/12/2018
!
! 31/12/2018 ! !
61961 (6196) DEP pour dépréciation des stocks (ou DEPD 168 500 !
! de l’actif circulant) !
50 000 + 15 000 + 103 500 !
3911 PPD des marchandises 50 000
3912 PPD des matières et fournitures 118 500

15 000 + 103 500

43
!
Exercice 4
!
La société DELTA vous demande de passer au journal de la société les écritures relatives
aux informations suivantes au 31/12/2018:
!
1- Le client Jawad qui doit à l’entreprise 14 400 dh TTC est en difficulté et l’entreprise
n’espère récupérer que 40 % de cette créance.
!
2- Le client Fouad qui doit à l’entreprise 8 400 dh est définitivement insolvable.
!
3- Le client Aziz doit à l’entreprise 12 000 dh (TTC), il a réglé 70 % de sa dette envers
l’entreprise, et on estime perdre 20 % du reste.
!
Corrigé
!!
1- Le client Jawad risque de ne pas payer 60% de sa dette envers l’entreprise, il faut donc
reclasser ce client parmi les clients douteux et ensuite, lui constituer une provision = (14
400 / 1,2) x 0,6 = 7 200.
NB:
- On calcule la provision sur une base HT, pour cela il faut calculer la valeur HT de la
créance 14 400 / 1,2.
- La société espère récupérer juste 40 % de la créance sur ce client , donc la valeur de la
perte est estimée à 60 %.
!
- Journal de la société « DELTA »

!
! 31/12/2018 ! !
3424 Clients douteux ou litigieux 14 400
! ! !
3421 Clients (JAWAD) 14 400

! 31/12/2018 !
6196 DEPD de l’actif circulant 7 200 !
! !
3942 PPD des clients et comptes rattachés 7 200

!
2- Le client Fouad est un client définitivement insolvable, il s’agit donc d’une perte défini-
tive de 8400 dh.
44
!
! 31/12/2018 !
6182 Pertes sur créances irrécouvrables 7 000
! 8 400 / 1,2 !
4456 Eta TVA due 1 400
!
! 8 400 - 7 000
! !
3421 Clients (FOUAD) 8 400

!
!
3- Le client Ali a réglé : 12 000 x 0,7 = 8 400
Il lui reste à payer = 3 600 (TTC)
On estime perdre 20 % de ce qui reste à payer, donc il faut reclasser le client avec le mon-
tant qui reste à payer et après constituer la provision suivante :
(3600 /1,2) x 0,2 = 3 000 x 0,2 = 600.
!
! 31/12/2018
! !
! !
3424 Clients douteux ou litigieux 3 600 !
!! !
3421 Clients (ALI) 3 600

! 31/12/2018 !
6196 DEPD de l’actif circulant 600 !
!! !
3942 PPD des clients et comptes rattachés 600
!
Exercice 5
!
Les titres de placement possédés par l’entreprise se détaillent comme suit :
!
- 1 000 actions A acquises au prix unitaire de 242 dh, cours moyen de décembre 2019
225 dh.
- 500 actions B acquises au prix unitaire de 258 dh, cours moyen de décembre 2019, 272
dh.
!
- Les titres de participation
Les titres de participation possédés par l’entreprise se détaillent comme suit :
45
!
- 500 actions C acquises au prix unitaire de 422 dh, cours moyen de décembre 2019, 420
dh.
- 250 actions D acquises au prix unitaire de 322 dh, cours moyen de décembre 2019, 332
dh.
!
Travail à faire :
Passer les écritures nécessaires au journal de l’entreprise.
!
Corrigé

- Pour les titres de placement :


Actions A :

Nombre = 1 000 VO = 242 > VA = 225 Donc, il s’agit de MV probable.

Il faut constituer une provision de :( 242 - 225 ) x 1000 = 17 000.

Actions B :

Nombre = 500 VO = 258 < VA = 272 Donc, il s’agit de PV probable, par

prudence on ne va pas enregistrer cette PV. Pas de provision à constituer.

- Les titres de participation:


!
! • Actions C :
Nombre : 500 VO = 422 > VA = 420 Donc il s’agit de MV probable,
Il faut constituer une provision de : (422 - 420) x 500 = 1 000

Actions D :

Nombre = 250 VO = 322 < VA = 332 Donc, il s’agit de PV probable, par prudence on

ne va pas enregistrer cette PV. Pas de provision à constituer.

Le journal de l’entreprise:
!

46
! 31/12/2018 ! !
6394 Dotations aux provisions pour dépréciations 17 000
! des TVP !
! !
3950 PPD des TVP 17 000

! 31/12/2018 !
6192 Dotations aux provisions pour dépréciations 1 000
! des immobilisations financières
!
! !
2951 PPD des Titres de participation 1 000

!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!

!
47
VI- Ajustement des provisions
!
Ce qu’il faut retenir
!
A la clôture d’un exercice comptable, la provision déjà constituée doit faire l’objet d’un
ajustement. L’entreprise doit estimer sa nouvelle provision qui sera comparée à l’ancienne.
La différence entre la nouvelle et l’ancienne provision constitue la base de tout ajustement.
!
Nouvelle provision - Ancienne provision
!
Ajuster une provision déjà constituée, consiste à procéder à la clôture de l’exercice comp-
table, soit à l’augmentation, soit à la diminution partielle ou totale de ce montant sous
forme de reprise sur provision.
!
Deux cas peuvent se distinguer :
!
• Augmentation de la provision : Ajustement à la hausse
!
Nouvelle provision > Ancienne provision : différence positive
!
Débit: Dotations aux provisions…( avec la valeur de la différence)
Crédit: Provision pour dépréciation…
!
• Diminution de la provision : Ajustement à la baisse
Nouvelle provision < Ancienne provision : différence négative
!
Débit : Provision pour dépréciation… (avec la valeur de la différence)
Crédit : Reprise sur provisions…
!
NB : les biens provisionnés passent par trois étapes : constatation de la provision;
ajustement de la provision; annulation de la provision par le compte de reprise.
!
• Cas des stocks: cas différent

Pour les provisions relatives aux stocks, contrairement aux autres provisions pour dépré-
ciations, elles ne font pas l’objet d’ajustement : il faut annuler la provision existante et
constituer une nouvelle
Pour l’ajustement de la provision des stocks, on passe par les étapes suivantes :
!
1- Annuler le stock initial et sa provision
2- Constatation du stock final et sa provision
!
48
• Cas de créances douteuses
!
- Lorsqu’il s’agit d’un client douteux, on compare la provision actuelle avec la provision
précédente pour procéder soit à un ajustement à la hausse ou à un ajustement à la
baisse comme c’est indiqué ci-dessus.
- Lorsqu’il d’agit d’un régalement pour solde, c’est à dire ce qui reste à payer est perdu
définitivement, il faut calculer donc le montant de la créance perdue, et constater la perte
(HT) avec le débit du compte : pertes sur créances irrécouvrables, et TVA récup, pour
créditer en contrepartie le compte clients douteux ( ou client si on n’a pas constituer déjà
une provision pour lui).
- Lorsqu’il s’agit d’un client qui vient de rencontrer des difficultés pour la première fois, il
convient d’abord de le reclasser, ensuite lui constituer une provision correspondante à la
perte probable.
- Lorsqu’il s’agit d’un client insolvable, qui était douteux et ne va plus payer, il faut consta-
ter la perte d’abord, ensuite annuler la provision.
!
NB: On annule une provision lorsque cette dernière devient sans objet c’est à dire le
risque est annulé ou réalisé. l’annulation se fait par le débit du compte provision pour dé-
préciation et le crédit du compte reprise sur provision.
!
• Cas des risques et charges
!
Les provisions pour risques et charges sont destinées à couvrir des risques et des
charges qui sont rendus probables par des événements survenus ou en cours, qui sont
nettement précisés et dont la réalisation est incertaine.
!
On distingue entre Provisions pour risques et provisions pour charges.
!
- Lorsqu’il s’agit d’un litige (conflit) avec certains partenaires de l’entreprise tel que ses
clients, fournisseurs, employés….Trois cas sont à envisager : le risque ou la charge a
augmenté: on débite la dotation et on crédite la provision avec la différence. Le risque ou
la charge a diminué : on débite provision et on crédite reprise. Le risque ou la charge n’a
pas changé: aucune écriture n’est à passer.
!
- Lorsqu’il s’agit de charges à répartir sur plusieurs exercices, la charge importante
prévue pour l’exercice suivant doit faire l’objet d’une provision qu’il faut constituer en dé-
bitant le compte de dotation et en créditant le compte de provision correspondant .

!
49
Exercices
!
Exercice 1
!Le tableau suivant vous présente l’état des stocks de l’entreprise « ASMA »:
!
Nature des stocks Valeur au Provisions au Valeur au Valeur probable
31/12/N-1 31/12/N-1 31/12/N au 31/12/N

Matières premières 40 000 2 000 55 000 40 000

Marchandises 60 000 3 000 36 000 2 400

Produits finis 95 000 12 000 70 000 61 000

!!
Travail à faire :
Passer les écritures de régularisation
!
Corrigé
!
1- Annulation du SI et de sa provision
Journal :
!
! 31/12/N ! !
61241 Variation des stocks de matières premières 40 000 !
61242 Variations des stocks de marchandises 60 000 !
71321 Variations des stocks de produits finis 95 000 !
! ! !
3121 Stocks de matières premières 40 000
3111 Stocks de marchandises 60 000
3151 Stocks de produits finis 95 000
Annulation du Stock Initial

50
! 31/12/N ! !
3121 Stocks de matières premières 2 000
3111 Stocks de marchandises 3 000 !
3151 Stocks de produits finis 12 000
7196 Reprises sur provision pour déprécia 17 000
tion de l’Actif Circulant

!
2- Constatation du stock final de sa provision :
!
! 31/12/N ! !
3121 Stocks de matières premières 55 000 !
3111 Stocks de marchandises 36 000 !
3151 Stocks de Produits finis 70 000 !
!
Variation des stocks de matières premières 55 000
Variations des stocks de marchandises 36 000
Variations des stocks de produits finis 70 000
Constatation du stock final

! 31/12/N ! !
61961 Dotations d’exploitation aux provisions pour dépréciation 36 000
! des stocks
!
3912 PPD des matières premières 15 000
3911 PPD des stocks de Marchandises 12 000
3915 PPD des Produits finis 9 000
Provision pour dépréciation du stock final

!!
!!
!!
!!
!!
!!
!!
!!
!!
!
!
51
Exercice 2
!
Clients Créances Provisions Encaissement au Observations
totales TTC au 31/12/N cours de l’exercice N

ZAKARIA 1 800 600 600 Porter la provision à


80% du solde

YASSINE 1 200 700 1 200 -

SALIME 4 200 1 050 1 500 Pour solde

RACHID 7 200 3 000 Aucun versement Porter la provision à


80% du solde

MEHDI 3 600 750 1 800 Ramener la


provision à 20% du
solde

!
Travail à faire: Passer les écritures comptables au 31/12/N+1
!
Corrigé
!
• Pour le client ZAKARIA :
!
- Le client est déjà reclassé puisqu’on a déjà constitué une provision pour sa créance au
31/12/N.
- Il a encaissé 600 dh, donc la nouvelle créance = 1 800 - 600 = 1 200
- Il faut porter la provision à 80% du solde, donc la nouvelle provision =
(1200 /1,2) x 0,8 = 800
- Nouvelle provision = 800 > l’ancienne provision = 600, donc il faut ajuster à la hausse
l’ancienne provision de 800 - 600 = 200.
Journal:
!
! 31/12/N+1 !
6196 DEPD de l’actif circulant 200 !
! !
3942 PPD des clients et comptes rattachés 200

!
52
!
• Pour le client YASSINE
!
- Le client est déjà reclassé puisqu’on a déjà constitué une provision pour sa créance au
31/12/N, sa créances totale = 1 200 dh
- Il a encaissé 1 200 dh, donc il a payé la totalité de sa dette envers l’entreprise.
- Il faut donc annuler la provision déjà constituée au 31/12/N.
Journal:
!
! 31/12/N+1
! !
3942
! PPD des clients et comptes rattachés 700 !
7196 Reprise sur provisions pour dépréciations 700
de l’actif circulant

!
!
• Pour le client SALIME
!
- Le client est déjà reclassé puisqu’on a déjà constitué une provision pour sa créance au
31/12/N, sa créances totale = 4 200 dh (TTC) = 4 200
- Il a encaissé 1 500 dh et le reste est définitivement perdu :
- Il faut constater la perte définitive = 4 200 - 1 500 = 2 700 TTC = 2 700 /1,2 = 2250
- Il faut aussi annuler la provision déjà constituée au 31/12/N.
!
Journal :
!
! 31/12/N !
6 182 Pertes sur créances irrécouvrables 2 250
4456 Etat TVA due 450
!
!
3424 Clients douteux ou litigieux 2 700
(SALIME)

! 31/12/N+1 !
3942 PPD des clients et comptes rattachés 1 050 !
! !
7196 Reprise sur provisions pour dépréciations 1 050
de l’actif circulant
!
53
• Client RACHID
!
- Le client est déjà reclassé puisqu’on a déjà constitué une provision pour sa créance au
31/12/N, sa créances totale = 7 200 dh (TTC)
- Il faut porter la créance à 80 %
- L’ancienne provision = 3 000
- Nouvelle provision = (7 200 / 1,2 ) x 0,8 = 4 800
- Il faut donc ajuster l’ancienne provision à la hausse en ajoutant : 4 800 - 3 000 = 1 800.
!
Journal :
!
! 31/12/N+1 !
6196 DEPD de l’actif circulant 1 800 !
! !
3942 PPD des clients et comptes rattachés 1 800

!
!
• Client MEHDI
!
- Le client est déjà reclassé puisqu’on a déjà constitué une provision pour sa créance au
31/12/N, sa créances totale = 3 600 dh (TTC)
- Il a encaissé 1 800 dh, donc la nouvelle créance = 3 600 - 1 800 = 1 800TTC = 1800 /
1,2 = 1500 HT
- Il faut ramener la provision à 20%
- L’ancienne provision = 750
- La nouvelle provision = 1 500 x 0,2 = 300
- Il faut ajuster à la baisse l’ancienne provision donc il faut la réduire de : 750 - 300 = 450.
!
Journal
!
! 31/12/N+1 !
3942 PPD des clients et comptes rattachés 450 !
! !
7196 Reprise sur provisions pour dépréciations 450
de l’actif circulant

!!
54
Exercice 3
!Au 31/12/N, le comptable de l’entreprise « ALPHA » vous présente le tableau suivant ré-
capitulant le portefeuille des titres de l’entreprise :
!
Provisions Cours au
Titres de participation Nombre Prix d’achat
N-1 31/12/N

Actions A 100 200 1 000 210

Actions B 200 150 2 000 130

Actions C 150 100 1 500 85

Actions D 180 220 1 900 210

!!
Travail à faire : Passer les écritures de régularisation nécessaires
! !!
Corrigé
- Il s’agit de Titres de participation
!
!
Actions A:
- Prix d’achat = 200 < VA = 210, donc il s’agit de PV probable, par prudence il ne faut
pas enregistrer cette PV.
- Il faut annuler la provision déjà constituée parce qu’elle devient sans objet 1000 (Re-
prise)
!
Actions B :
- Prix d’achat = 150 > VA = 130, donc il s’agit de MV probable = (150 - 130) x 200 = 4
000
- Ancienne provision = 2 000 > Nouvelle provision = 4 000, il faut donc ajuster à la
hausse l’ancienne provision de 4 000 - 2 000 = 2 000 (Constitution).
!
Actions C :
!- Prix d’achat = 100 > VA = 85, donc il s’agit de MV probable = (100 - 85) x 150 = 2 250.
- Ancienne provision = 1 500 < Nouvelle provision = 2 250, il faut ajuster à la hausse

! l’ancienne provision de 2 250 - 1 500 = 750 (Constitution)


Actions D :

55
!
- Prix d’achat = 220 > VA = 210, donc il s’agit de MV probable = (220 - 210) x 180 = 1
800.
- Ancienne provision = 1 900 < Nouvelle provision = 1 800, il faut donc ajuster l’ancienne
provision à la baisse de 1 900 - 1 800 = 100 (Reprise)
Le journal :
!
! 31/12/N !
2951 PPD des Titres de participation 1 100
! 1 000 + 100
!
! !
7392 Reprise sur provisions pour dépréciations 1 100
des immobilisations financières
Actions A et Actions D

! 31/12/N !
6392 DAPD des immobilisations financières 2 750
! 2 000 + 750
!
! !
2951 PPD des titres de participation 2 750

Exercice 4
Les Titres et valeurs de placement de la société « MAROCTEC) se présente comme suit :
!
Titres Nombre Prix d’achat Provisions Observations
unitaire 31/12/N-1

Actions A 80 500 3 200 Le 15/10/N, les actions A ont


été cédées à 550 dh l’une.

Actions B 120 450 6 000 Le 15/12/N, 50 % des actions B


ont été cédées à 430 dh l’une,
le cours au 31/12/N est de 440
dh l’action.

Actions C 150 360 5 400 Le cours au 31/12/N est de 300


dh l’action.

Actions D 230 400 7 000 Le cours au 31/12/N est de 380


dh l’action.

!
Travail à faire : Passer les écritures de régularisation nécessaires au 31/12/N.

56
Corrigé
!
Il s’agit de TVP.
!
• Actions A :
- Toutes les actions A ont été cédées le 15/10/N ( avant l’inventaire), donc il convient
d’enregistrer la cession des actions et annuler la provision constituée au 31/12/N.
- Il s’agit de cession avec PV = (550 - 500) x 80 = 4 000 dh.
- On sait que pour les TVP seul le résultat de cession est enregistré.
Le journal :

! 15/10/N !
5141 Banque 1 100 !
!
7385 Produits nets sur cession de TVP 4 000
! 80 x (550 - 500) !
350 Titres et valeurs de placement 40 000
80 x 500
Cession des actions A

! 31/12/N !
3950 PPD des TVP 3 200
! 1 000 + 100
!
! !
7394 Reprise sur provisions pour dépréciations 3 200
des TVP

!!
• Actions B :
- 50% des actions sont cédées donc : 60 actions cédées
- Il convient donc de traiter les actions cédées et après les actions qui restent.
- Pour les 60 actions cédées : il faut constater la cession et annuler la provision déjà
constituée pour ces actions cédées.
Le résultat de la cession des actions =( PC - PA) x Nombre
= (430 - 450) x 60 = - 1 200 c’est une moins value.
La provision à annuler = (6 000 / 120) x 60 = 3 000.
- Pour les 60 actions B qui restent, il faut ajuster la provision.

57
Prix d’achat = 450 > Valeur actuelle = 440, MV probable
Nouvelle provision = (450 - 440) x 60 = 600 < Ancienne provision = 3 000
Il faut donc ajuster l’ancienne provision à la baisse de 3 000 - 600 = 2 400 dh.
Journal :
!
! 15/12/N !
5141 Banque 25 800
6385 Charges nettes sur cession de TVP 1 200
!
!
350 Titres et valeurs de placement 27 000
60 x 450
Cession des actions B

! 31/12/N !
3950 PPD des TVP 3 000 !
! !
7394 Reprise sur provisions pour dépréciations 3 000
des TVP

!!
Action C :
- PA = 360 > VA = 300 : MV probable,
- Nouvelle provision = (360 - 300) x 150 = 9 000 > Ancienne provision = 5 400
- Il faut donc ajuster l’ancienne provision à la hausse de 9 000 - 5 400 = 3 600.
Journal :
!
! 31/12/N !
6394 DAPD des TVP 3 600 !
!
3950 PPD des TVP 3 600

!!
Action D :
- PA = 400 > VA = 380, MV probable
- Nouvelle provision = 200 x ( 400 - 380) = 4 000 < Ancienne provision = 7 000
- Il faut donc ajuster l’ancienne provision à la baisse de 7 000 - 4 000 = 3 000

!
58
Journal :
!
! 31/12/N !
3950 PPD des TVP 3 000 !
! !
7394 Reprise sur provisions pour dépréciations 3 000
des TVP

!
!
Exercice 5
!La société « ALPHA » vous communique les informations suivantes relatives à son porte-
feuille de titres immobilisés :
!
Titres Nombre Prix Provisions Cours au Observations
d’achat au 31/12/N-1 31/12/N

TP:
! ! ! ! !
• Actions X 150 300 6 000 350 • Le 15/10/N, toues les
! ! actions ont été cédées à
! ! ! ! !
• Actions Y 200
!
480
! ! ! 280 dh l’une.
16 000 500
! ! ! ! • Le 10/11/N, 50 % des
actions ont été cédées à
! ! ! ! !
• Actions Z 100 370
!
5 000 360
! 500 dh l’une.
• Le 15/12/N, 50% des
actions ont été cédés à
350 dh l’une .

Titres immo: ! ! ! ! !
• Actions M 130 250 5 500 300 • Le 10/09/N, toutes les
! ! ! ! ! actions ont été cédées
• Actions N 180 450 15 000 • Le 15/10/N, 60% des
500
! ! ! ! ! actions ont été cédées à
• Actions P 90 350 4 500 370 • Le 20/12/N, 50% des
actions ont été cédées à
300 dh l’action.

!
!
Travail à faire:
Passer les écritures de régularisation nécessaires au journal de la société.

59
Corrigé
!
Pour les Titres de participation :
!
• Actions X :
!
- Le 15/10/N, toutes les actions ont été cédées, il faut donc enregistrer la cession et
constater la sortie de ces actions.
- Au 31/12/N, il faut annuler la provision constituée au 31/12/N-1.
!
Journal :
!
! 15/10/N !
5141 Banque 42 000 !
! !
7514 Produit de cession des IF 42 000
150 x 180
Cession de 150 actions X.

! 15/10/N !
6514 VNA des IF cédées 45 000
! 150 x 300
!
! !
251 Titres de participations 45 000
Sorties des Actions X cédées

! 31/12/N !
2951 PPD des Titres de participation 8 000 !
! !
7392 Reprises sur provisions pour dé 8 000
préciations des IF
Annulation de la provision

!
!
• Actions Y :
- 50 % des actions ont été cédées, il faut donc constater la cession, après annuler la pro-
vision sur les actions cédées et enfin, ajuster la provision pour les actions qui restent.
- Prix de cession = 100 x 500 = 50 000 VNA = 100 x 480 = 48 000

60
- Provision des actions cédés = (16 000 / 200) x 100 = 8 000 ( à annuler)
- Les actions qui restent = 200 x 0,5 = 100 actions
- PA = 480 < VA = 500, il s’agit de PV probable, par prudence il ne faut pas l’enregistrer,
mais il faut annuler la provision déjà constituée pour les actions qui restent = 8 000.
- Donc le total de la provision à annuler = 16 000.
!
Journal :
!
! 10/11/N !
5141 Banque 50 000 !
! !
7514 Produit de cession des IF 50 000
100 x 500
Cession de 100 actions Y.

! 15011/N !
6514 VNA des IF cédées 48 000
! 100 x 480
!
! !
251 Titres de participations 48 000
Sorties des Actions Y cédées

! 31/12/N !
2951 PPD des Titres de participation 16 000 !
! !
7392 Reprises sur provisions pour dé 6 000
préciations des IF
Annulation de la provision

!
!
Actions Z :
- 50 % des actions ont été cédées.
- Prix de cession = 350 x 50 = 17 500 VNA = 370 x 50 = 18 500
- Pour les actions cédées, la provision à annuler = 50 x ( 5 000 / 100) = 2 500
- Pour les actions qui restent : PA = 370 > VA = 360, donc, il s’agit de MV probable
- Nouvelle provision = 50 x (370 - 360) = 500 < Ancienne provision = 2 500, donc il faut
ajuster l’ancienne provision à la baisse de 2 500 - 500 = 2 000.

61
- Donc il faut annuler une provision = 2 000 + 2 500 = 4 500

!
Journal :
!
! 10/11/N !
5141 Banque 17 500 !
! !
7514 Produit de cession des IF 17 500
50 x 350
Cession de 50 actions Z.

! 15011/N !
6514 VNA des IF cédées 18 500
! 50 x 370
!
! !
2510 Titres de participations 18 500
Sorties des Actions Y cédées

! 31/12/N !
2951 PPD des Titres de participation 4 500 !
! !
7392 Reprises sur provisions pour dé 4 500
préciations des IF
Annulation de la provision

!
!
Pour les Titres Immobilisés :
• Actions M :
- Tous les actions ont été cédées le 10/09/N, il faut enregistrer la cession et annuler la
provision.
!
Journal :
!

62
! 10/09/N !
5141 Banque 40 300 !
! !
7514 Produit de cession des IF 40 300
130 x 310
Cession des actions M.

! 10/09/N !
6514 VNA des IF cédées 32 500 !
! 130 x 250
2581 Actions 32 500
Sorties des Actions M cédées

! 31/12/N !
2958 PPD des autres titres immobilisés 5 500 !
! !
7392 Reprises sur provisions pour 5 500

dépréciations des IF
Annulation de la provision

!!
• Actions N :
- 60% des actions ont été cédées, il s’agit de 180 x 0,6 = 108
- Prix de cession = 108 x 380 = 41 040. VNA = 108 x 450 = 48 600.
- Provision des actions cédées à annuler = (16 200 / 180 ) x 108 = 9 720
- Les actions qui restent = 180 - 108 = 72
- Ancienne provision des actions qui restent = (16 200 / 180) x 72 = 6 480
- Nouvelle provision: PA = 450 < VA = 300 donc il s’agit de MV probable
- Nouvelle provision = (450 - 300 ) x 72 = 10 800 > Ancienne provision = 6 480, donc il
faut ajuster l’ancienne provision à la hausse.
!
Journal :
!

63
! 10/09/N !
5141 Banque 41 040 !
! !
7514 Produit de cession des IF 41 040
108 x 380
Cession des actions N.

! 10/09/N !
6514 VNA des IF cédées 48 600 !
! 108 x 450
2581 Actions 48 600
Sorties des Actions N cédées

! 31/12/N ! !
2958 PPD des autres titres immobilisés 9 720
7392 Reprises sur provisions pour 9 720
dépréciations des IF
Annulation de la provision

! 31/12/N ! !
6392 DAPD des IF 6 480
2958 PPD des autres titres immobilisés 6 480

!!
Actions P:
- 50% des actions ont été cédées c’est à dire : 90 x 0,5 = 45
- Il faut enregistrer la cession de ces actions
- Prix de cession = 90 x 300 = 27 000 VNA = 45 x 350 = 15 750
- Il faut annuler la provision concernant ces actions cédées, la provision à annuler = (4
500 / 90 ) x 45 = 2 250
- Les actions qui restent = 45 actions
- Pour les actions qui restent : PA = 350 < VA = 370, donc il s’agit de PV probable
- Par prudence il ne faut pas enregistrer la PV, et il faut annuler la provision déjà consti-
tuée.

- Donc reprise de la provision totale : 4 500.


!
Journal :

64
!
! 20/12/N ! !
5141 Banque 27 000
7514 Produit de cession des IF 27 000
90 x 300
Cession des actions Z.

! 10/09/N !
6514 VNA des IF cédées 15 750 !
! 45 x 350
2581 Actions 15 750
Sorties des Actions N cédées

! 31/12/N !
2958 PPD des autres titres immobilisés 4 500 !
! !
7392 Reprises sur provisions pour 4 500
dépréciations des IF
Annulation de la provision

!
!
Exercice 6
!
1- L’entreprise « x » envisage d’effectuer en 2020 des travaux d’aménagement de cer-
tains de ses locaux. L’entreprise décide de répartir cette charge sur 3 exercices (2017 -
2018 - 2019). Le coût total des réparations est estimés à 300 000 dh. Le 10 Mars 2020,
l’entreprise a réalisé ses travaux qui l’ont coûté 275 000 dh.
!
2- Au cours de l’année 2018, l’entreprise « x » a procédé au licenciement d’un salarié. Ce
dernier a intenté une action en justice pour licenciement abusif contre l’entreprise. L’avo-
cat de l’entreprise a estimé l’indemnité probable à payer par l’entreprise à 220 000 dh. (La
durée du procès peut dépasser 12 mois).
!
3- Supposons qu’au 31/12/2019, le procès contre l’entreprise « X » est reporté jusqu’à
l’année suivante . Les nouvelles données ont poussé l’avocat à revoir l’estimation de
l’indemnité de licenciement. Elle sera probablement de 288 500 dh.
!

65
4- Supposons qu’au 31/12/2019, le procès contre l’entreprise « X » est reporté jusqu’à
l’année suivante. Les nouvelles données ont poussé l’avocat à revoir l’estimation de
l’indemnité de licenciement. Elle sera probablement de 160 000 dh.
!
5- Supposons qu’au 25/06/2019, l’entreprise « X » a versé à son salarié licencié une in-
demnité de 190 000 dh suite au jugement du tribunal.
!
Travail à faire :
Passer les écritures comptables au journal de l’entreprise « X ».
!
Corrigé
!
1- Il s’agit de charges à répartir sur plusieurs exercice :
La charge totale = 300 000 dh
Chaque fin d’année on doit constituer une provision = 300 000 / 3 = 100 000 dh
Au 31/12/2020 il faut annuler la provision des trois années précédentes.
!
Journal :
!
! 31/12/ 2019 ! !
6195 DEAP pour risques et charges 100 000
1555 Provisions pour charges à 100 000
répartir sur plusieurs exercices

! 10/03/2020 ! !
6133 Entretien et réparation 275 000
! Banque 275 000
5141

! 31/12/2020 !
1555 Provisions pour charges à répartir sur plusieurs 300 000 !
! exercices
7595 Reprises sur provisions pour 300 000

risques et charges
!2- Il s’agit de constitution d’une provision pour litige (LT)
!
! 31/12/ 2019 !
6195 DEAP pour risques et charges 220 000 !
! !
1511 Provisions pour litiges 220 000

!
66
!
3- La nouvelle estimation du risque a augmenté à 288 500, il faut donc ajuster à la hausse
l’ancienne provision de 288 500 - 220 000 = 68 500.
!Journal :
!
! 31/12/ 2019 !
6195 DEAP pour risques et charges 68 500 !
! !
1511 Provisions pour litiges 68 500
!4- La nouvelle estimation du risque est estimé à 160 000 dh, il faut donc ajuster l’ancienne
provision à la baisse de 288 500 - 160 000 = 128 500
!Journal :
!
! 31/12/ 2019 ! !
1511 Provisions pour litiges 128 500
7195 Reprise sur provision pour risques 128 500
et charges
!
5- Le risque est réalisé, il faut enregistré le paiement et annuler la provision.
!
! 25/06/ 2019 ! !
1511 Rémunération du personnel 190 000
5141 Banque 190 000

! 31/12/2019 ! !
1511 Provisions pour litiges 220 000
7195 Reprise sur provisions pour 220 000
risques et charges

!
!
!
!
!
!
!
!
67
VII- Les régularisations
!
Ce qu’il faut retenir
!
Principe :
!
Il faut respecter le principe de la spécialisation des exercices comptables, selon le-
quel : chaque exercice comptable doit enregistrer toutes ses charges et tous ses produits.
!
1- Les charges et les produits qui sont enregistrés dans un exercice comptable, alors qu’ils
ne le concernent pas doivent être éliminés.
!
2- Les charges et les produits qui concernent un exercice comptable, mais qui n’y sont pas
enregistrés doivent être pris en compte.
!
Quatre cas sont à envisager :
!
• Charges à payer
!
Pour être enregistrées, on doit avoir des pièces justificatives. Tant qu’on en a pas, on ne
peut pas enregistrer.
Les comptes de régularisation qu’on peut utiliser dans ce cas sont :
!
Débit : Compte de charge concerné
Crédit : RRR accordé, avoirs à établir
Charges de personnel à payer
Charges sociales à payer
Etat impôts et taxes à payer
Dettes rattachées à autres créanciers
Intérêts courus et non échus à payer
Fournisseur - factures non parvenues
!!
• Produits à recevoir
!
Ce sont des produits liés à l’exercice en cours, mais n’y sont pas enregistrés, soit parce
que ne sont pas encore facturés ou l’échéance n’est pas encore parvenu. Il faut les
constater à la fin de l’exercice dans l’un des comptes suivant :

!
68
Débit :
RRR à obtenir, avoirs non encore reçus
Clients facture à établir
Créances rattachées aux comptes d’associés
Créances rattachées aux autres débiteurs
Intérêts courus et non échus à percevoir
Crédit : Compte de produits concerné
!!
• Charges constatées d’avance
!
Ce sont des charges qui ne sont pas liés à l’exercice en cours mais qui y sont déjà enre-
gistrés, il faut les éliminer. En suivant les régularisations suivantes :
!
Débit : Charges constatées d’avance
Crédit : compte de charges concernées
!
• Produits constatés d’avance
!
Ce sont des produits qui ne sont pas liés à l’exercice en cours mais qui y sont déjà enre-
gistrés, il faut les éliminer.
Leur régularisation se fait comme suit :
!
Débit : Compte de produits intéressés
Crédit : Produits constatés d’avance

!
NB:
Toutes les régularisations des charges et des produits se font au montant Hors
Taxe.
!
!
!
!
!
!
!
69
Exercices
!
Exercice 1
Le 31/12/N, le comptable de la société « CHAMA » remarque que des marchandises fi-
gurent en stock alors que la facture correspondante n’est pas encore parvenue, Montant
75 000 dh TTC.
Travail à faire : Passer les écritures de régularisation nécessaires au journal de la société
« CHAMA »
!
Corrigé
!
C’est le cas des marchandises qui ont été déjà reçues par la société alors que la facture
n’est pas encore envoyée par le fournisseur jusqu’au 31/12/N. Donc l’enregistrement de
l’achat n’est pas encore fait par la société puisqu’elle n’a pas de pièce justificative.
Alors dans ce cas il faut à l’inventaire enregistrer l’achat tout en mentionnant que la fac-
ture n’est pas encore reçue comme suit :
!Journal de la société « CHAMA »
!
! 31/12/N !
6111 Achats de marchandises 62 500 !
! 75 000 / 1,2
4417 Fournisseurs factures non par 62 500

venues

!
!
Exercice 2

Il reste à payer le loyer de décembre, montant 3 000 dh.


!
Travail à faire : Passer les écritures de régularisation nécessaires
!
Corrigé
!
Il s’agit d’un loyer qui concerne l’année N, il convient de l’enregistrer au 31/12/N.
!

70
! 31/12/N !
6111 Locations et charges locatives 3 000 !
! !
4487 Dettes rattachées aux autres 3 000

créanciers
!!!
Exercice 3
!
Le 31/12/N on constate que :
!
a- Le loyer payé le 01/11/N est relatif aux mois de Novembre, Décembre et Janvier, Mon-
tant total de 6 000 dh.
!
b- Des fournitures de bureau évaluées à 3 000 dh n’ont pas été consommées
!
Travail à faire : Passer les écritures de régularisation nécessaires
!
Corrigé
!
a- On a déjà payer le loyer du mois de janvier alors qu’il concerne l’exercice suivant, donc
il faut annuler le loyer du mois de Janvier.
Le loyer de janvier = 6 000 / 3 = 2 000 dh (loyer mensuel)
!
b- Les fournitures de bureau qui restent ont été comptabilisées l’exercice N alors qu’elles
vont être consommées l’exercice suivant. Il convient donc de les annuler.
!Journal
!
! 31/12/N !
5 000
3491 Charges constatées d’avance !
! 2 000 + 3 000
6131 Locations et charges locatives 2 000
61254 Achats de fournitures de bureau 3 000
!!!
!!!
!!!
!!!
!!
!
!
71
Exercice 4
!
Le 31/12/N, le comptable de la société « CHAMA » a constaté que :
!
a- L’avoir correspondant à la remise de 1 000 dh que le fournisseur Ahmed a promis à la
société sur la facture du 25 /11/N, n’est pas encore reçue.
!
b- Les marchandises relatives à la facture du 27/12/N n’ont pas été livrées, montant 10
000 dh.
Travail à faire :
!
Passer les écritures de régularisation nécessaires

!
Corrigé
!
a- C’est une remise qui concerne l’exercice N, il faut l’enregistrer à l’inventaire
!
b- Les marchandises ne sont pas encore livrées au 31/12/N alors que la facture est déjà
comptabilisée au 27/12/N, il faut donc annuler cette vente.
!
Journal de la société « CHAMA »
!
! 31/12/N !
3417 RRR à obtenir, avoirs non encore reçus 1 000 !
7111 Ventes de marchandises 10 000
6119 RRR obtenus 1 000
4491 Produits constatés d’avance 10 000

!
!
Exercice 5
!
La société « AFAK » vous informe que :
!
a- Le loyer d’avance de trois mois de 3 000 dh a été reçu le 01/12/N;
!b- Lors de l’inventaire au 31/12/N, la prime assurance annuelle de 24 000 dh a été réglé le
01/07/N.
c- Des intérêts d’un emprunt ont été payés le 01/07/N pour les douze mois qui suivent,
montant : 3000 DH ;
!
d- Le coût du téléphone : 4250 DH, la facture nous parviendra courant janvier ;

72
!e- Un rabais de 180 DH a été promis au client Bachir, la facture d’avoir n’a pas encore été
envoyée
!f- Les marchandises de 6 000 dh ont été livrées au client Ali alors que la facture n’est pas
encore établie.
!
Corrigé
!!
a- Il faut annuler le loyer reçu de janvier et février parce qu’ils concernent l’exercice sui-
vant.
!b- Il s’agit d’une prime annuelle, puisqu’elle a été enregistrée le 01/07, donc elle couvre 6
mois de l’exercice suivant qu’il faut annuler. (24 000 /12 ) x 6 = 12 000 dh
!c- Il faut annuler la part des intérêts qui concernent les 6 mois de l’exercice suivant. (3 000
/12) x 6 = 1 500
d- Au 31/12 la facture du téléphone n’est pas encore reçue, il faut l’enregistrer.
e- La facture n’est pas encore envoyée au client Bachir, il s’agit d’une charge à constater
f- La facture concernant l’achat n’est pas encore établit par la société, il faut donc enregis-
trer cette opération de vente au 31/12/N.
!
Journal de la société « AFAK »
!

73
! 31/12/N !
!3491
71 271 Locations diverses reçues 3 000 !
Charges constatées d’avance 13 500
! 12 000 + 1 500 ! !
!7119 Frais postaux et frais de télécommunication
6145 4 250 !
! RRR accordés 180 !
34271 Clients facture à établir 6 000 !
! ! !
!6134
4491 Produits constatés d’avance 3 000
!6311 Prime d’assurance 12 000
Intérêts des emprunts et des 1 500
! dettes !
4487
Dettes rattachées aux autres 4 250
! créanciers !
!7111
4427 RRR à accorder, avoirs à établir 180
Ventes de marchandises 6 000

!
!
!
!

74

Vous aimerez peut-être aussi