Vous êtes sur la page 1sur 137

Mathématiques financières

Pr. FALLOUL My El Mehdi

Semestre 2
Année universitaire: 2015/2016

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 1


Objectifs du cours

 Familiariser l'étudiant avec les principaux outils des


mathématiques financières et lui fournir les outils et
techniques nécessaires pour résoudre les problèmes
financiers requérant la connaissance des mathématiques
financières.

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 2


Plan du cours

1. Suites et séries

2. Les intérêts simples

3. Escompte commercial et équivalence


a intérêts simple

4. Les intérêts composés

5. Equivalence a intérêts composés

6. Les annuités

7. Les emprunts indivis

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 3


Chapitre 1

Suites et séries
numériques et notion
d’intérêt
HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 4
1.Les suites arithmétiques

 Le nombre réel r est la raison de la suite

 Propriété: Si la variation absolue entre deux termes consécutifs


d’une suite est constante, la suite est arithmétique c’est-à-dire :

 calcul du n-ième terme:

(n - p) représente la différence des indices

En particulier pour tout entier naturel n :

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 5


1.1 Suite arithmétique : croissance et décroissance

Soit r la raison de la suite :

• Si r >0, la suite est strictement croissante


• Si r <0, la suite est strictement décroissante
• Si r =0, la suite est constante

suite arithmétique de premier terme 2 et de raison 0,4 suite arithmétique de premier terme 2,5 et de raison r
=-0,3
14
12 4
10 2
8
0
6
0 5 10 15 20 25 30
4 -2
2
-4
0
0 5 10 15 20 25 30 -6

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 6


1.2 arithmétique : somme des termes consécutifs

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 7


1.2 Suites géométriques

 Le nombre réel q est la raison de la suite


 Propriété: Si la variation relative entre deux termes consécutifs
d’une suite est constante, la suite est géométrique c’est-à-dire:

 calcul du n-ième terme:

(n - p) représente la différence des indices


En particulier pour tout entier naturel n :

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 8


1.3 Suite géométrique : croissance et décroissance

Soit une suite géométrique de raison q et de premier terme


strictement positif :

• Si q >1, la suite est strictement croissante


• Si 0 < q <1, la suite est strictement décroissante
• Si q =1, la suite est constante

suite géométrique de premier terme 1 et de raison 1,5 suite géométrique de premier terme 1 et de raison 0,5

70 1,2
60 1
50 0,8
40
0,6
30
0,4
20
0,2
10
0 0
0 2 4 6 8 10 12 0 2 4 6 8 10 12

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 9


1.4 Suite géométrique : somme des termes consécutifs

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 10


Chapitre 2
Les intérêts simples

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 11


Notion d’intérêt

Notion d’intérêt

• C’est le loyer de l’argent (dépense ou revenu)

 Il s’agit d’une dépense pour l’emprunteur, l’intérêts correspond à la


rémunération du capital prêté
 Il s’agit d’un revenu pour le prêteur, l’intérêt est le revenu du capital prêté

Taux d’intérêt

• Le taux d’intérêt annuel: l’intérêt produit par un capital de 1 dh placé


pendant 1 an: si après avoir placé 1 dh pendant 1 an, on récupère 1,13, on
a un taux d’intérêt de 0,13 ou encore 13%,

• Habituellement le taux d’intérêt est donné pour une unité de capital de 100
dh

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 12


Notion d’intérêt (suite)
Variation de l’intérêt

• L’intérêt est variable selon les circonstances, il tient notamment


compte :

 De la loi de l’offre est de la demande: dans le cas ou l’offre de capitaux


excède la demande de capitaux → l’intérêt tendra à baisser et vice versa.

 Du montant du prêt, de la durée et du taux d’intérêt

 Du degré de confiance que les prêteurs accordent aux emprunteurs, plus


on a des garanties plus on a de chance d’obtenir des emprunts à faibles
coûts.
 De l’inflation

• On distingue L’intérêt simple utilisé dans les (placements à CT) et


l’intérêt composé utilisé dans les (placements à LT).
HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 13
2.1 Définition et calcul pratique
Définition

Dans le cas de l’intérêt simple:

- Le capital reste invariable pendant toute la durée du prêt;


- L’emprunteur doit verser, à la fin de chaque période l’intérêt dû

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 14


2.1 Définition et calcul pratique

Calcul pratique

Si nous désignons par :

C : le capital placé
t : le taux d’intérêt annuel pour 100 dh
n : la période de placement (n: années, m: mois, j: jours)
I : L’intérêts rapporté par le capital C

C *t * n C * t *m C *t * j
In  Im  Ij 
100 1200 36000
L’année est prise pour 360 jours (année commerciale) ceci majore en
réalité le taux d’intérêt qui devient t’= t*365/360

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 15


Exemples

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 16


Exemple

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 17


2.2 Méthode des nombres et des diviseurs fixes

Si la durée est exprimée en jours

C *t * j
L’intérêt est Ij 
36000 N
D
On divise en haut et en bas par t

(C * t * j) / t (C * j) / t N
Ij  on aura Ij  =
(36000) / t (36000) / t D
N: est le nombre et D est le deviseur fixe
 Cette formule est intéressante pour le calcul de l’intérêt global produit par
plusieurs capitaux au même taux pendant des durées différentes
n
Illustration
N1  N 2  N 3 ..... N n N i
Ig   i 1

D D

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 18


HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 19
2.3 Valeur définitive ou valeur acquise

La valeur définitive (VD) d’un capital C après n période de placement


est la somme du capital et des intérêts gagnés
Ctn tn
VD  C  I  C   C (1  ) si n est en année
100 100

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 20


2.4 Taux moyen de plusieurs placements

Soient n capitaux(C1, C2,…,Cn) placés à des taux variables


(t1,t2,..,tn) pendant des durées différents (D1, D2,…,Dn)

C1t1 j1  C2t2 j2  .....  Cntn jn


L’intérêt global de ces 3 placements Ig  (1)
36000
Définition : le taux moyen de ces 3 placements est un taux unique tm,
qui appliqué à l’ensemble de ces 3 placements donne le même intérêt
global

C1tm j1  C2tm j2  ....  Cntm jn


Si Ig  (2) n n
36000  t (C j )  t N
i i i i i
tm  i 1
 i 1
Puisque (1) et (2) sont identiques alors n n

C j
i 1
i i N
i 1
i

C’est une moyenne arithmétique pondéré par les Nombres Ni

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 21


HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 22
2.5 Intérêt précompté et taux effectif de
placement
Il existe deux manières de paiements des intérêts:

 Par versement unique lors du remboursement final du prêt, on dit


que l’intérêt est post-compté
 Par avance au moment du versement du capital (jour de la
conclusion du contrat du prêt), on dit que l’intérêt est précompté

D’un point de vue financier ces deux modes de calcul ne sont pas
équivalents: le taux effectif dans le deuxième cas est un peu plus élevé

Définition

• On appelle le taux effectif de placement (te) le taux d’intérêt simple


avec règlement des intérêt lors du remboursement des prêts
• On calcule le (te) à chaque fois que les intérêts sont précomptés
et que l’intérêt est calculé sur la base de la valeur nominale
HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 23
Formule de calcule du taux effectif (sans avoir la somme placée)

Le jour de placement du capital C, on reçoit I  Cin


On place donc effectivement (C  I  C  Cin)

On récupère n années plus tard le capital C. On gagne alors le même


intérêts I  Cin en investissant (C-Cin)

Si te est le taux effectif de placement alors


(C  Cin)*te*n  Cin
C (1  in) * te * n  Cin
i
te  si la durée est en années
(1  in)
i i
te  te 
(i * j) (i * j)
1 si la durée en mois et 1 
12 360 si la durée est en jours

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 24


2.6 Application aux comptes courants et
d’intérêts (Méthode hambourgeoise)
Date opération Capitaux Soldes Date Jour Intérêts
d’opér s Débit Crédit Débit Crédit de Débit Crédit
ation valeur
29/06 Solde 23400 23400 30/6 4 15,6
05/07 Retrait 12000 11400 06/07 5 9,5
12/07 Fourniss 18000 6600 11/07 4 6,6
14/07 Remise 20000 13400 15/07 6 13,4
effet
20/07 Dépôts 2500 15900 21/07 2 5,3
24/07 ChèqueF 19200 3300 23/07 5 4,12
27/07 Dépôt 30000 26700 28/07 2 8,9
26741,98
30/07 Intérêts 10,72 52,7
Commiss 24,6 26717,38
30/07 ion tenue

- Taux débiteur 9% et taux créditeur 6%


- Commission de tenu de compte 0,05% sur le total des opérations débitrices
- La durée de placement est date séparant la date de valeur et la date de valeur
suivante
HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 25
Compte courant méthode hambourgeoise avec
les nombres et diviseurs fixes
Date opération Capitaux Soldes Date Jour Intérêts
d’opér s Débit Crédit Débit Crédit de Débit Crédit
ation valeur
01/07 Solde 23400 23400 02/06 4 93600
05/07 Retrait 12000 11400 06/07 5 57000
12/07 Fourniss 18000 6600 11/07 4 26400
14/07 Remise 20000 13400 15/07 6 80400
effet
20/07 Dépôts 2500 15900 21/07 2 31800
24/07 ChèqueF 19200 3300 23/07 5 16500
27/07 Dépôt 30000 26700 28/07 2 53400
26741,98
30/07 Sintérêts 10,72 52,7
Commiss 24,6 26717,38
30/07 ion tenue

- Diviseurs fixes (créditeur) 36000/6=6000 et (débiteur) 36000/9=4000


- Intérêts (créditeurs) =(318900/6000=52,7) et débiteurs =(42900/4000=24,6)

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 26


Cas particulier

Dans certains cas ( livrets et carnets d’épargne par exemple) les dates
de valeurs sont imposées:

- Pour un dépôt: la date de valeur est le 1er et 16 du mois qui suit la date
de l’opération
- Pour un retrait: la date de valeur est la fin ou le 15 du mois qui précède
la date de l’opération

Si q est le nombre de quinzaines, l’intérêt produit pour un montant C


placé pendant q quinzaines entières est :

Ctq Ciq
I ou I
2400 24

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 27


Chapitre 3
Escomptes commercial
équivalence des capitaux
à intérêts simple

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 28


3.1 L’escompte commercial
• L’escompte commercial d’un effet de commerce (traite) c’est le
prix de la vente de cet effet à la banque avant la date d’échéance.

• La valeur escomptée(de vente) est inférieur à la valeur nominale. La


différence porte le nom de l’escompte

Si C: la valeur nominale de l’effet


t: le taux de l’escompte
j: le nombre de jours ( durée de l’escompte)
VE: la valeur escomptée j jours avant l’échéance
E: Le montant de l’escompte

Ctj Ctj tj
Alors E C et VE  C  E  C   C  (1  )
36000 36000 36000
• La valeur nette est la somme effectivement mise à la disposition du
vendeur de l’effet avant son échéance
Valeur nette = Valeur nominale – Agio (T.T.C)

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 29


Exemple

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 30


3.2 Valeur nette de l’escompte

• La valeur nette est la somme effectivement mise à la disposition


du vendeur de l’effet du commerce avant son échéance

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 31


3.3 Equivalence de capitaux à intérêts simples

• D’un point de vue pratique, on peut s’acquitter d’une dette (capital)


avant sa date d’exigibilité ( exemple escompte) ou bien proroger
cette date, d’où l’importance de l’équivalence de capitaux.

Notion de l’actualisation

Soit, un capital d’un montant C disponible à la période 0

• On peut comparer des capitaux versés à des périodes différentes


, en calculant leurs valeurs actualisées à la même date.

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 32


3.6.1 Equivalence de deux effets ( ou deux
capitaux)
Définition

Deux effets (ou capitaux) sont équivalents à une date déterminée, si


escomptées au même taux, ils ont la même valeur escomptée (valeur
actuelle commerciale). C’est la date d’équivalence

Si C1 et C2 : Valeurs nominales
j1 et j2 : les durées d’escompte en jours
t : taux d’escompte
VE1 et VE2:Valeurs actuelles

C1* t * j1 C 2* t * j 2
Alors VE1  VE 2  C1   C2 
36000 36000

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 33


Exemple

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 34


Application de la Méthode des nombres et diviseurs fixes
(équivalence de deux effets)

C1* t * j1 C 2* t * j 2
On a C1   C2 
36000 36000
(C1* t* j1) / t (C 2* t* j2) / t
C1   C2 
36000 / t 36000 / t
C1*(D j1)  C 2*(D j2) avec D=36000/t

- La date d’équivalence est antérieure à la date d’échéance des deux


effets , Elle doit être postérieure à la date de création des deux effets.
- A intérêts simple, la date d’équivalence lorsqu’elle existe elle est unique,
si deux effets sont équivalents à une date donnée, l’équivalence ne
peut avoir lieu qu’à cette date

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 35


3.6.2 Problème relatifs à l’équivalence de deux
effets
C1* t * j1 C 2* t * j 2
C1   C2 
36000 36000
A partir de cette équation on peut calculer :

1) La valeur nominale de l’effet équivalent ( exemple précèdent);


2) L’échéance de l’effet équivalent;
3) La date d’équivalence;
4) Le taux d’équivalence;

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 36


Exemple 1: détermination de l’échéance de l’effet
équivalent
 Exemple : Un débiteur désir remplacer un effet de valeur nominal
75000 dh qu’il doit payer dans 60 jours par un autre effet de valeur
nominale 74600 dh
 Quelle serait l’échéance de cette nouvelle dette ? (taux
d’escompte 13%)

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 37


Exemple 2: détermination de la date d’équivalence

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 38


Exemple 2: détermination de la date d’équivalence

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 39


3.6.3 Equivalence de plusieurs effets :l’échéance
commune
• L’échéance commune est le cas de remplacement de plusieurs
capitaux (effets) par un seul capital( effet).
• L’échéance commune est l’échéance d’un effet unique qui, à la
date d’équivalence, a une valeur actuelle égale à la somme des
valeurs actuelles des effets remplacées.
Exemple

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 40


Solution (Exemple)

• A l’intérêt simple, l’échéance commune dépend de la date


d’équivalence

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 41


HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 42
Généralisation (échéance moyenne)

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 43


Chapitre 4
Les intérêts composés

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 44


4.1- Principe de base

 Le système des intérêts composés est utilisé pour les opérations


financières à long terme ( plus d’un an).

 Soit un capital de 10 000 dh placé à intérêts composés au taux


annuel de 7% pour une durée de 3 ans:

 A la fin de la première année le capital a rapporté un intérêt simple de


10000*0,07= 700; (nouveau capital = 10 000+700= 10700)
 A la fin de la deuxième année, on place le nouveau capital qui produit à
son tour des intérêts on obtient : 10700*0,07= 749;
(nouveau capital = 10 700+749= 11149)
 A la fin de la troisième année, on place le nouveau capital qui produit à
son tour des intérêts on obtient : 11149*0,07= 801,43

 Ainsi le capital 10000 dh a rapporté un intérêt composé de


700+ 749+801,43 = 2250,43

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 45


4.2.1Le temps de placement est un nombre entier de périodes

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 46


Exemples

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 47


4.2.2Le temps de placement est un nombre fractionnaire de
périodes

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 48


Solution rationnelle

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 49


Solution commerciale

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 50


4.3 Taux proportionnels et taux équivalents

• En intérêt simple deux taux proportionnels produisent sur un


même capital les même intérêts au bout du même temps.

• Soit la formule du calcul de l’intérêt simple:

C p C p C t
* t* n* on multiplie par P/P * t* n* ce qui donne * *p
100 P 100 P 100 p

Exemple
Pour un taux annuel de 7% (p=1)
 équivaut un taux proportionnel semestriel (p=2) de 0,07/2 soit 3,5 %
 équivaut un taux proportionnel trimestriel (p=4) de 0,07/4 soit 1,75 %
 équivaut un taux proportionnel mensuel (p=12) de 0,07/12 soit 0,58 %

Remarque
Ce principe ne s’applique pas à la formule de l’intérêt composé d’où l’utilisation
des taux équivalents
HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 51
4.3 Taux proportionnels et taux équivalents
4.3.1 Taux proportionnels
• En intérêt simple deux taux proportionnels produisent sur un
même capital les même intérêts au bout du même temps.

• Soit la formule du calcul de l’intérêt simple:

C p C p C t
* t* n* on multiplie par P/P * t* n* ce qui donne * *p
100 P 100 P 100 p

Exemple
Pour un taux annuel de 7% (p=1)
 équivaut un taux proportionnel semestriel (p=2) de 0,07/2 soit 3,5 %
 équivaut un taux proportionnel trimestriel (p=4) de 0,07/4 soit 1,75 %
 équivaut un taux proportionnel mensuel (p=12) de 0,07/12 soit 0,58 %

Remarque
Ce principe ne s’applique pas à la formule de l’intérêt composé d’où l’utilisation
des taux équivalents
HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 52
4.3.2 Taux équivalents

• Soit deux placements définis respectivement par le taux i1 et i2 et


par leur périodes p1 et p2. Les placements sont effectués à taux
équivalents s’ils aboutisse, pour un même capital, à la même valeur
acquise.

Ce qui donne C (1  i1 ) p1  C (1  i2 ) p 2

 Donc i1  (1  i2 ) p 2/ p1  1 et i2  (1  i1 ) p1/ p 2  1

Exemple: Quel est le taux semestriel équivalent au taux annuel de 9 % ?


Si Is est le taux semestriel équivalent alors :

(1  is )2  1.09  is  (1.09)1/2  1 Donc is est de 4,4%

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 53


4.4 Valeur actuelle à intérêts composés

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 54


Exemple

Remarque: La recherche de la valeur actuelle repose sur le principe


de l’actualisation à partir des taux équivalents

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 55


4.5 Evaluation d’un capital à une date donnée

• Un capital Cp payable à l’époque p peut être facilement évalué à


n’importe quelle date.

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 56


Exemple

Une personne doit régler 75000 dh dans 4 ans combien paierait-elle- si


elle réglait sa dette :
a) Dans 2 ans,
b) Dans 7 ans.
Les intérêts composés sont au taux de 11,5%

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 57


4.6 Applications de la formule fondamentale

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 58


Exemple ( recherche de la durée de placement)

Une capital de 100 000 dh est placé à intérêts composés au taux annuel
de 8%. A la fin du placement, la valeur acquise s’élève à 233163,90 dh.

Quelle est la durée de placement ?

On sait que
100000(1, 08) n  233163, 90
(1,08)n  2,331639
n  ln(2.331639) / ln(1, 08)
n  l1
Donc n = 11, la période est de 11 ans

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 59


Chapitre 5
Equivalence des capitaux
à intérêts composés

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 60


5.1 Equivalence de deux capitaux

 L’équivalence à intérêts composés est appliquée à des opérations à


moyen et long terme. On retrouve ici le même principe que
l’équivalence de capitaux à intérêts simples.

 Deux capitaux sont équivalents à intérêts composés à une date


donnée, si escomptés à intérêts composés et au même taux, ils ont à
cette date la même valeur actuelle.

Soit C1 et C2 sont deux effets payable dans n1 et n2 périodes et escomptés à


un taux i par période.

• C1et C2 sont équivalents si et seulement si C1 (1  i )  n1  C2 (1  i )  n 2

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 61


Exemple

Exemple: Quelle est la valeur acquise au bout de 5 ans et 3 mois d’un


capital de 12000 dh placé à intérêt composés au taux annuel de 7,5% ?

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 62


 Remarque: D’une manière générale , en matières d’intérêts composés
si deux capitaux sont équivalents à une date, ils sont équivalents à
toute autre date. L’équivalence de deux intérêts composés est
indépendante de la date d’équivalence. Il convient donc de choisir la
date la plus favorable au calcul.

 Exemple: Reprenons l’exemple précédent et modifiant la date


d’équivalence

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 63


5.2 Equivalence de plusieurs capitaux

Définition: Un capital est équivalent, à intérêts composés et à une date


donnée, à un groupe de capitaux, si au même taux d’escompte, la valeur
actuelle de ce capital est égale à la somme des valeurs actuelles de
l’ensemble du groupe de capitaux.

Exemple: On souhaite remplacer les trois effets suivants: 12000 dans 2


ans, 15000 dans 6 ans, 18000 dans 4 ans. Par un effet unique de nominal
C payable dans 5 ans. Taux 11%. Calculer la valeur nominale de ce capital

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 64


5.2 Equivalence de plusieurs capitaux

Remarques:

 L’équivalence peut être effectuée à n’importe quelle autre date.


 L’exemple signifie que, à un taux de 11%, payer 49905,05 dh dans 5
ans est identique à des versements successifs de :
12000 dh dans 2 ans;
18000 dh dans 4 ans;
15000 dh dans 6 ans,

 On peut vérifier de la même manière l’équivalence entre deux groupe


d’effets.

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 65


5.3 Échéance commune et échéance moyenne

 Il s’agit du problème de remplacement d’un groupe de capitaux (ou


d’effets) par un seul capital:
 Si la valeur du capital unique est différent de la somme des valeurs
nominales des capitaux remplacés, il s’agit de l’échéance commune (ou
unique).
 Si la valeur du capital unique est égale à la somme des valeurs nominales
des capitaux remplacés, il s’agit de l’échéance moyenne.

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 66


HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 67
Cas de l’échéance moyenne

 Il s’agit de remplacer les 3 effets par un seul dont la valeur nominale


est égale à la somme des valeurs nominale des effets remplacés
 Valeur nominale du capitale unique = 15 000+ 20 000+ 35 000 = 70000

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 68


Exemple: calcul du taux d’actualisation

 Exemple: un débiteur remplace deux effets: 15 000 dh dans 3 ans et


13 000 dh dans 5 ans par un seul effet de 22701,24 dh payable dans 2 ans.
Quel est le taux retenu pour cet arrangement ?

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 69


Cas de l’échéance moyenne

 Par interpolation linéaire :


0,11  23019, 00
i  22701, 24
0.12  22646, 00

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 70


Chapitre 6
Les annuités

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 71


6.1 Définitions

 Les annuités sont des sommes payables à intervalles de temps


régulier ( une année).

 Lorsqu’il s’agit des paiements semestriels, trimestriels ou mensuels,


dans ce cas on parle de semestrialités, trimestrialités, mensualités.

 L’étude des annuité est d’une importance capitale, car celles-ci


permettent en effet, de résoudre plusieurs problèmes relatifs:
 Aux emprunts (remboursement de crédits);
 Aux placements ( constitution d’un capital retraite par exemple);
 A la rentabilité des investissements.

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 72


6.2 Annuités constantes de fin de période

 Ici les sommes sont payables à la fin de chaque période, le début de


la première période est appelé origine de la suite d’annuités, en outre
ces sommes sont constantes.

Soient :

a : Le montant de l’annuité constante


i : le taux d’intérêt correspondant à la période retenue
n : le nombre de versement de la dernière annuité
An : Valeur acquise au moment du versement de la dernière annuité.

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 73


6.2.1 Annuités constantes de fin de période
A- Valeur acquise au moment du dernier versement

Soit une série de n annuités s (ai ) de fin de période :


An est la somme des valeurs acquises des versements annuels

On présenter les valeur des versements annuels comme suit:

année 1  a(1  i ) n 1 An  a (1  i ) n  2  a (1  i ) n 1  ...  a(1  i )  a


année 2  a(1  i ) n  2 D’où An  a (1  a (1  i )  ....  (1  i ) n 1  (1  i ) n  2 
.......
qn 1
année n  2  a (2  i ) 2
On sait que 1  q  q  ....  q
2 n 1
 avec q  1
q 1
année n  1  a (1  i ) En posant q =(1+i)
On obtient An  a
(1  i) n
1
année n  a
(formule de capitalisation) i
HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 74
Remarque

 On applique cette formule quand on se situe au moment du dernier


versement.
 Ici le nombre n indique à la fois l’époque à laquelle on évalue la suite
d’annuités ( en An ), et le nombre d’annuités (n en exposant).
 Il ne faut jamais oublier que le nombre de versements est un entier.
 Le dernier versement ne rapporte pas d’intérêt et à ce titre la formule
précédente ne permet pas de résoudre directement les problèmes
relatifs à la constitution des capitaux. C’est une étape provisoire pour
les calculs.
 Le problème considéré peut s’inscrire dans le cadre de l’équivalence
des capitaux. En effet à l’époque n, An est équivalent à la suite des n
annuités de montant a chacune.

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 75


Exemples

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 76


Exemples

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 77


Exemples

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 78


Exemples

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 79


Remarque ( exemple précèdent)
 En fait aucune des propositions avancées ne répond exactement au
problème posé, et à ce titre le problème semble ne pas admettre de
solution. Il existe pourtant une solution satisfaisant les données du
problèmes mais il faut se situer après le dernier versement. En effet,
pour n = 8, le capital constitué au dernier versement s’élève à
352911,16 dh; placé pour une durée égale à x, cette somme acquiert la
valeur de 384 000 dh:

384 000dh  352 911, 16 * 1,09 x


 Par logarithme on trouve x=353 jours

Nous avons, en définitive, 8 annuités de 32 000 dh chacune, le capital de


384 000 dh est constitué de 11 mois et 23 jours après le dernier
versement.

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 80


B-Capital constitué par une suite d’annuités constante à une
date postérieure au dernier versement

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 81


• l’égalité s’écrit:
1, 09510  1
3000000  a *1, 095
0, 095
0, 095
a  300000 *1, 095 2
 16079, 60
1, 095  1
10

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 82


C-Cas ou le taux ne correspond pas à la période

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 83


Remarques

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 84


6.2.2-Valeur actuelle
A- Valeur actuelle à l’origine

 la situation peut être schématisée comme suit

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 85


HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 86
HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 87
HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 88
HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 89
HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 90
HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 91
B-Valeur actuelle à une date quelconque

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 92


HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 93
HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 94
C-Taux d’intérêt ne correspond pas à la période

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 95


B-Capital constitué par une suite d’annuités constante à une
date postérieure au dernier versement

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 96


6.3- Annuités constantes de début de période
6.3.1 Définition

 Les versement ont lieu au début de chaque période

 Remarque: Il importe donc, au niveau des formules, de tenir compte


du décalage d’une période

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 97


6.3.2 Valeur acquise

 Ici on se situe une période après le dernier versement d’où :

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 98


6.3.3 Valeur actuelle

 Ici on se situe une au moment du premier versement d’où :

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 99


6.4.1- Annuités en progression arithmétique
 L’annuité augmente chaque période d’un montant r constant ( si est
négatif alors il s’agit d’une diminution).

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 100


Valeur actuelle

 Exemple: Calculer la valeur actuelle d’une suite de 10 annuités en


augmentation de 10 000 par an et de premier terme 25 000 dh. Taux : 8
% l’an.

10000) 1, 0810  1 10*10000


A10  (25000  
0, 08 0, 08 0, 08
A10  922984, 37

A10  A0 (1, 08) 10  427520,35

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 101


6.4.2- Annuités en progression géométrique
 On passe d’une annuité à la suivante en multipliant par une constante
q ( avec q  1)

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 102


HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 103
HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 104
6.5- Problème d’équivalence

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 105


HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 106
B-Capital constitué par une suite d’annuités constante à une
date postérieure au dernier versement

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 107


Chapitre 7
Les emprunts indivis

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 108


7.1 Les emprunts indivis

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 109


7.2 Notion d’amortissement des emprunts indivis

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 110


7-2-1 Emprunts remboursables en une seule fois

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 111


Exemple

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 112


7-2-2 Amortissement à l’aide des annuités

 ce système se caractérise par le fait que les annuités contiennent


toutes un amortissement et donc dépasse l’intérêt de la période.

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 113


Remarque

 Le capital restant dû au début de la dernière année est égal au dernier


amortissement

3) Le système qui est présenté ici peut faire l’objet d’un tableau appelé
tableau d’amortissement:

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 114


Pério Capital en Intérêt de Amortisse Annuités Capital en
de début de la période ment (a) fin période
période (I) (M) (CFP
1 C Ci M1 a1=Ci+M1 C1=C-M1
2 C1 C1i M2 a2=Ci+M2 C2=C-M2
….. ….. ….. ….. …. …..
n Cn-1 Cn-1i Mn Mn Cn=0

 Un emprunt de 200 000 dh est remboursable à l’aide de 6 annuités, la


première venant à échéance un an après la date du contrat. Taux: 11%.
Sachant que les amortissements sont respectivement 35 000 dh,
20 000 dh, 50 000 dh, 40 000 dh, et 10 000 dh établir le tableaux
d’amortissement de l’emprunt considéré.

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 115


Période CDP I M a CFP
1 200 000 22 000 35 000 57 000 165 000
2 165 000 18 150 20 000 37 150 145 000
3 145 000 15 950 50 000 65 950 95 000
4 95 000 10 450 40 000 50 450 55 000
5 55 000 6050 10 000 16 050 45 000
6 45 000 4950 45 000 49 950 0

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 116


Remarques

1) Le dernier amortissement n’a pas été donné, son calcul ne pose aucun
problème:
M6 = 200 000 –(35 000+ 20 000+ 500 000+40 000+ 10 000)
= 45 000 dh
Ou encore
M6 = C5 = 45 000 dh
2) Dans cet exemple les amortissements n’obéissent à aucune loi et sont
distribués de manière tout à fait aléatoire

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 117


Quelques propriétés

Epoque Débit Crédit


0 C
1 a1
2 a2
…. ….. …
n an

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 118


HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 119
n p
Sp   ak (1  i )
k 1
p k
  ak (1  i ) p  k
k 1

ou encore
n p p pk
Sp   ak (1  i )
k 1
p k
 
k  p 1
ak (1  i ) p k
  ak (1  i )
k 1

n
Ce qui donne Sp  
k  p 1
ak (1  i )  ( k  p ) (4)

 Ainsi le capital restant dû ( ou encore dette vivante DV) à l’époque p,


juste après le paiement de l’annuité de rang p, est égal à la somme des
valeurs actuelles, à cette époque des annuités non échues.

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 120


7.3 Amortissement par annuités constantes
7.3.1- Construction du tableau d’amortissement et propriétés

 la somme de l’intérêt de la période et de l’amortissement est


constante. Cette somme peut être calculer à l’aide de la formule.
i
a C*
1  (1  i )  n

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 121


Les amortissements sont donc en progression géométrique de raison
(1+i); calculons en le premier terme
C  M 1  M 2  ....  M n  M 1  M 1 (1  i )  ....M 1 (1  i ) n 1
(1  i ) n  1
C  M1
i
i
D ' ou M 1  C
(1  i ) n  1

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 122


HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 123
Remarques

1) Les amortissements sont bien en progression géométrique. Par


exemple: 35 695,20/31 870, 71 = 1, 12

2) Le tableau peut être construit à partir la colonne des amortissements:

M1 = 350 000 *0,12/1,12^8 = 28 455, 99 dh

En multipliant à chaque fois par 1,12 on obtient les autres


amortissements.

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 124


7.3.2- Calcul du capital restant dû

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 125


B-Capital constitué par une suite d’annuités constante à une
date postérieure au dernier versement

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 126


7.3.3 La prise en compte de la TVA
 La TVA concerne les intérêts débiteurs: ainsi, celles-ci est de 10%,
alors pour 100 dh d’intérêts versés au banquier, par exemple, il
importe d’ajouter 10 dh de taxe, on se retrouve alors avec 110 dh
d’intérêts toutes taxes comprises (TTC).
 Pour tenir compte de la TVA on intègre une colonne spéciale à cette
effet. Seulement, l’annuité de remboursement s’en trouve modifiée;
celle-ci ne sera plus constante mais en légère diminution ( on ajoute à
un terme constant une taxe qui diminue avec l’intérêt). Pour rendre
constante l’annuité effective ( 1+TVA+ AMORTISSEMENT) il importe
d’utiliser intégrant la TVA (taux TTC)

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 127


 Le taux est alors de 13,12% l’an (i’= 0,132). A partir de ce taux. On
calcule l’annuité 0.132
a  50000* 6
 125774.00 dh
1  1,132
 D’où le tableau d’amortissement
Pério CDP I TVA AM a CFP
de
1 500 000 60000,00 6000,00 59774,00 125774,00 440226,00

2 440 226.00 52827,12 5282,71 67664,17 125774,00 372561,84

3 372561,84 44707,42 44707,42 76595,84 125774,00 295966,00

4 295966,00 35515,92 3551,59 86706,49 125774,00 209259,51


5 209259,51 25111,14 2511,11 98151,74 125774,00 111107,77

6 111107,77 13332,29 1333,29 111107,77 125774,00 0

Remarque:
1) Il importe de souligner que, dans le tableau, l’intérêt I est calculé à
12% et non à 13,2%
2) Toutes les propriétés rencontrées précédemment sont vérifiées ici:
par exemple les amortissements sont en progression géométrique de
raison 1,132.
HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 128
7.Amortissements constants

 La construction du tableau d’amortissement est encore plus simple


que dans le cas des annuités constantes puisque l’amortissement est
réparti de manière uniforme sur l’ensemble des périodes:

 Notons, qu’ici. Comme l’intérêt baisse de période en période, on se


retrouve en définitive avec une annuité en diminution. Ecrivons des
annuités successives:

 Ce qui donne:

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 129


HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 130
Chaque année on paie 50 000 dh (300 000:6) au titre d’amortissement,
d’où le tableau:

Remarque:
1) Chaque année l’annuité diminue de 5750 dh (50 000*0,15).
2) On peut intégrer la TVA dans le tableau. Celle-ci ne pose pas de
problème puisque nous n’avons plus cette contrainte de rendre l’annuité
constante
HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 131
7.5 Emprunts amortissables en une seule fois: système
américain

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 132


HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 133
HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 134
HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 135
Fonctions Excel

VA(taux;npm;vpm;vc;type) Valeur actuelle avec des paiements constants (Vo)

VC(taux;npm;vpm;va;type) Valeur acquise avec des paiements constants (Vn)

VPM(taux;npm;va;vc;type) Valeur d'un paiement (a)


TAUX(npm;vpm;va;vc;type;estimation) Intérêt attendu de 1 F pour une période (t)

NPM(taux;vpm;va;vc;type) Nombre de paiements (n)


INTPER(taux;période;npm;va;vc;type) Intérêts de la période

PRINCPER(taux;période;npm;va;vc;type) Amortissement du principal de la période

VAN(taux;série) Valeur actuelle avec des paiements variables (Vo)


TRI(série;estimation) Taux de rentabilité interne (montants variables)
Période N° de la période de paiement (de 1 à npm)
Type (facultatif) Paiement dans la période (0=fin, 1=début) (0 par défaut)

Estimation (facultatif) Degré de précision pour le calcul du taux (0.1 par défaut)

.Les paramètres en italiques (type, estimation) sont facultatifs ;


.Paramètres soulignés : préciser un paramètre sur deux ;
.Inscrire la valeur décaissée en négatif (vmp, va ou vc).

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 136


Bibliographie (indicative)

 Abdellatif SADIKI et Najib MIKOU, Mathématiques financières,


Imprimierie Najah Casablanca.

 Dominique BODIN, Cours des mathématiques financières, Université


Rennes 2.

 Robert BEDART, cours des mathématiques financières, Université du


Quebec à Montréal.

 Makrem Ben Jeddou et Hababou Hella, Mathématiques appliquées à


la gestion, Eléments des mathématiques financières.

HORIZON® - CIPE / Tous Droits Réservés diapo 137

Vous aimerez peut-être aussi