Vous êtes sur la page 1sur 12

Chapitre VI 

: Choix De L’appareillage

VI-1-Introduction :

Pour alimenter les ventilo-convecteur en eau glacé nous faudra un groupe de production
d’eau glacée

Les groupes frigorifiques, dits également « Refroidisseurs de liquides » sont une source de
production de froid, conçus pour le rafraîchissement d’eau, fonctionnant à un fluide
frigorigène.

Figure-1- groupe frigorifique

VI-2--Choix du groupe frigorifique :

Les critères de choix d’un groupe de production d’eau glacée sont :

La puissance fournie par le groupe est donnée par :

Q groupe = Q T ¿ (1+C). [KW].

Avec :

Q groupe : La puissance fournie par le groupe de production d’eau (chaude et glacée)

en [KW].

Q T : La puissance totale consommée par les V – C (Calorifique/ Frigorifique) en [KW].


Chapitre VI : Choix De L’appareillage

C : Coefficient de correction qui tient compte des pertes dans la tuyauterie, on le prend entre 10
et 15%. Pour notre cas on a décidé de le prendre

--Application à notre projet :

La puissance totale consommée par les ventilo – convecteurs est :


Puissance calorifique :
Q T = 130520W =130.52 KW
Puissance Frigorifique :
Q T =189699.95W = 189.7KW.
On tenant compte de la majoration C = 0,15 pour les conduites non protégés, on aura :

à chaud : Q chaudière =130.52 ¿ 1,15 = 150.1  KW.

à froid : Q groupe = 189.7 ¿ 1,15 = 218.15KW.

Mode. NRA FC UNITE 0800 H


Puissance frigorifique [KW] 221
Puissance totale absorbée [KW] 88
Débit d’eau [l/h] 38010
Perte de charge [KPa] 38
Courant de service [A] 152
Débit d’air total [m3/h] 114000
Compresseur [n.] 4
Intensité de démarrage [A] 352
Pression sonore dB [A] 56
Résistance du carter [W] 4 130
¿

Raccordements hydrauliques [Φ]* 3 "


Evaporateur (n) 1
Capacité ballon tampon (l) 700
Capacité vase d’expansion (l) (l) 2x24
Réglage de vanne de sécurité (bar) 6

90
Chapitre VI : Choix De L’appareillage

VI -3-Choix de la chaudière :

Les chaudières sont des échangeurs de chaleur ayant pour rôle de produire le
fluide caloporteur qui transmet le chaud. Elles sont généralement en fonte ou en acier et
utilisent un combustible solide ou gazeux (celles qui utilisent deux tubes de combustible
sont dits mixte) ses éléments constructifs les plus important sont :

 Le brûleur
 Le foyer (chambre où se déroule la combustion)
 Bloc de régulation

La chaudière est choisie à partir de la puissance calorifique nominale qui est


garantie par le constructeur et on fonction des besoins du bâtiment en chaleur.

Qchaudière = Qtot * (1+Zr).

Qtot : besoins calorifiques totaux [KW]

Zr : coefficient de majoration pour compenser les pertes calorifiques dans le réseau.

Quelques valeurs usuelles de Zr :

-Pour tuyauterie protégée, colonne montante le long des murs intérieurs ou


tuyauterie avec calorifuge dans les pièces froides Zr=0.05.

-Pour tuyauterie moins protégée, colonne montante le long des murs extérieurs
Zr=0.1.

-Tuyauterie avec le réseau très étendu, sans calorifuge Zr=0.15,

Avec Qtot = Qv-c + QB-C

91
Chapitre VI : Choix De L’appareillage

Qv-c: quantité de chaleur fournie pour les ventilo convecteurs.

QB-C: quantité de chaleur fournie pour la batterie chaude.

Application :

Qtot : besoin calorifique de chauffage qui est la quantité de chaleur fournie par les
ventilo convecteurs

Zr = 0.15

Donc

Q chaudière =130.52 ¿ 1,15 = 150.1  KW.

Caractéristiques des chaudières EDENA 4 selon Progress5


RT 2000

Type de générateur Chauffage

Poids en [kg] 330

Combustible utilise Gaz

Type de chaudière Basse température BT

Évacuation Cheminée

Puissance nominale [KW] 166.6

Débit calorifique [ KW] 180

92
Chapitre VI : Choix De L’appareillage

Débit des fumées [Kg/h] 411

Volume des fumées [ m3/h] 327

Tirage nécessaire [ mbar] 0.8

Rendement charge 100 % et 70 °C [ %] 92

Rendement charge 30 % et 50 °C [%] 92

Pertes à l'arrêt t = 30 K [W] 717

Puissance électrique [W] 150

Débit nominal d'eau à Pn t = 15 K [m3/h] 9.55

P chaudière à débit nominal [mbar] 100

Contenance en eau [L] 58

Pression maxi d'utilisation (primaire) [bar] 5

Référence du PV essai [ n°] 171312

Organisme GASTEC

VI -4 - Détermination de la section de la cheminée:

La section de la cheminée se calcul à partir de la relation suivante:

Sch = QCH / [106 * (h/l0) l/2] [m2]

D’où :

Sch : section de la cheminée [m2].

QCH: puissance de chaudière [W].

h : hauteur de la cheminée [m].

93
Chapitre VI : Choix De L’appareillage

-Carneau de fumée:

La section de carneau est augmentée de 20 à 30 % par rapport à la section de la


cheminée.

Scar = (1,2 -:- 1,3) .Sch [m2]

Application au projet:
Sch = QCH / [106 * (h/l0) l/2] = 166600/ [106 * (11/10)1/2].

Sch =0.158m2

 Carneau de fumée:

La section de carneau de fumée est augmentée de 30%, donc:

S car = (1.3x 0.158) = 0, 205m2

S car = 0.205 m2

On prend un carneau de section circulaire donc le diamètre du carneau sera:

d = [(4 * Scar) / π] 1/2

d=(4*0.205/3.14)1/2 => d=510mm

-Les ouvertures de ventilation de la chaufferie :

La ventilation de la chaufferie est réalisée par deux ouvertures, l’une en bas pour la
pénétration de l’air frais et l’autre en haut pour l’évacuation de l’air vicié.

1) Section d’évacuation de l’air vicié :

Sv = Sch / 2

2) Section d’amener d’air frais :

Sf = (Sv + Sch) / 2

94
Chapitre VI : Choix De L’appareillage

-Application :
Sv = Sch / 2 = 0.079m².

Sf = (Sv +Sch) / 2 = 0.118m².

VI -5 -CHOIX DES POMPES :

Les pompes sont des appareilles assurant la circulation de l’eau nécessaire, et par
conséquent vaincre toutes les pertes de charges du circuit le plus défavorisé.
En générale on prévoit deux pompes en parallèle, l’une pour le fonctionnement normale et
l’autre pour la réserve.
Le choix s’effectuera en fonction :
Du débit d’eau.
De la hauteur manométrique.
-Application au projet :

a-Période hivernal :

G=28.43m3/h

H= Hdef*2+Hch

H= 2.44x2+1.02=6 mCE

b-Période estivale :

G= 40.78 m3/h

H= Hdef*2+HGR

H= 3.91x2+3.876= 11.7mC

A partir de catalogue [salmson ], Le choix s'est porté sur la pompe dans les caractéristiques sont
les suivantes:

95
Chapitre VI : Choix De L’appareillage

Réseau d’eau froide:

Intensité
nominale
A
Puissan
G Hm vitesse ce Hauteu
Modèle Type
m3/h mCE tr /min nominal r mm
230 400
V kw
V

41 12 LRL208-12/2.2 8.5 4.9 2870 2.2 478


Salmson

Réseau d’eau chaude:

Intensité
nominale
A Puissanc
G Hm vitesse e Hauteur
Modèle Type
m /h
3 mCE tr /min nominal mm
kw
230
400
V
V

30 6 Salmson LRL204-12/1.5 6 3.5 1400 1.5 400

VI -6-CHOIX DE LA VASE D’EXPANSION :

96
Chapitre VI : Choix De L’appareillage

Sous l’action de la chaleur l’eau se dilate et son volume augmente dans l’installation
comprimant ainsi la membrane.
Le vase d’expansion est une réception de forme cylindrique ou carre destinée a absorbé les
augmentations de volume dus aux dilatations d’eau, il comporte une membrane en matière
synthétique qui sépare les chambres d’eau et de gaz (air ou azote).
Le vase d’expansion est destiné à :
 recevoir la quantité de surpris de l’eau due a l’échauffement.
 Alimenter le système en eau si la température de l’eau diminuée dans le cas au il y
aura une fuite. On choisit un vase d’expansion fermé.
 Supprimant tous risque de gels ou d’évaporation.
 Diminuer les déperditions calorifiques

-Méthode de calcul :

Calcul de la contenance en eau de l’installation :


La contenance représente le volume d’eau nécessaire pour le remplissage de
l’installation :

Vtot = Vtuy + VV.C

Vtuy : volume de la tuyauterie.

VV.C : volume d’eau dans les ventilo – convecteurs.

-Calcul de volume d’expansion :


Pour le volume d’expansion on utilise la formule suivante :

Vexp= Vtot (Cm – Cr)

Cm : coefficient de dilatation à la température moyenne de fonctionnement, soit :

tmoy= (t départ pac + t retour) /2

Cr : coefficient dilatation à la température de remplissage t rempl.

97
Chapitre VI : Choix De L’appareillage

-Calcul de volume total du réservoir (vase) :


Vvase=Vexp/(1 – (P1/P2))

Avec :

P1 : pression effective de soufflage correspondant à la hauteur statique + 1 bar.

P2 : pression d’ouverture de la soupape de sécurité + 1 bar. Cette pression dépend de la hauteur
statique.

T[°c] C T [°c] C

10 0,0004 75 0.0256

20 0,0018 83 0.0288

30 0.0044 85 0.0322

40 0,0079 90 0,0357

50 0,0119 95 0.0394

55 0,0143 100 0,0431

60 0,0169 105 0.0472

65 0,0196 110 0,0513

70 0,0225

Donner de base :

tdépart = 45°C

tretour = 40°C

tremp = 10°C Cr = 0.0004

tmoy = 42.5°C Cm = 0.0089

Donc :

 pour le volume du circuit de conduite on utilise le tableau (47) -RIETSCHEL – qui


donne la contenance eau de chaque D.N de conduit en l/m de longueur de conduit

98
Chapitre VI : Choix De L’appareillage

Ф nominal langueur (m) contenance en eau(L/m) V des tuyaux (L)


(mm)

15 131 0,201 26.33

20 151 0,366 55.27

25 57 0,581 33.12

32 73 1.012 73.9

40 81 1,372 111.13

50 277 2.050 567.85

60 47 3.274 153.9

80 3.5 5.346 18.7

100 3.5 7.981 28

110 2.5 9.679 24.2

Σ=1092.3

1092.3 L
Vtuy=

 calcul de volume d’eau dans les V-C

Type contenance de l'eau nbre Vv-c

TH30 1.1 93 102.3

TH40 1.4 20 28

Σ= 130.3

Vv-c= 130.3 L

le volume totale de l’installation : Vtot = Vtuy+VV.C +VGP=1.1+0.13+0.058=1.288 m3

le volume d’expansion :Vexp= Vtot (Cm – Cr) =1.288x(0.0089-0.0004)=0.011 m3

99
Chapitre VI : Choix De L’appareillage

le volume de vase d’expansion : Vvase= Vexp / (1 – (P1/P2)) =0.011/(1-(1.5/3.5))=0.0192 m3

Avec:

P1 = 0.5+ 1 = 1.5bar.

P2 = 2.5+ 1 = 3.5 bar.

A partir de cette valeur on choisie un vase (SALMSON), dont les caractéristiques sont :

Vase d’expansion série RESERV-24L-3.5B-VT-M avec membrane.

Figure : vase d’expansion

 Diamètre : 325 mm.


 Hauteur H = 420 mm.
 Volume V= 0.024m3

100

Vous aimerez peut-être aussi