Vous êtes sur la page 1sur 1

1STT ECONOMIE

FICHE 6 : L’ENTREPRISE ET SON ENVIRONNEMENT


1. L’ENVIRONNEMENT DES ENTREPRISES

1.1 DEFINITION

L’entreprise a pour environnement tout ce qui est situé en dehors d’elle et avec lequel elle peut avoir des relations
régulières ou épisodiques, volontaires ou subies.

1.2 LES COMPOSANTES DE L’ENVIRONNEMENT

L’environnement de l’entreprise est un ensemble interdépendant constitué de sept grands types de composantes :

une composante technologique ;


une composante démographique ;
une composante sociale ;
une composante économique ;
une composante juridique et réglementaire ;
une composante culturelle ;
une composante internationale.

1.3 L’ENVIRONNEMENT DES ENTREPRISES : OPPORTUNITE OU CONTRAINTE ?

Telle ou telle composante de l’environnement des entreprises peut, par son action, son évolution, créer une chance de
développement ou, au contraire, une menace qui peut se révéler fatale.

2. LES INTERACTIONS ENTRE L’ENTREPRISE ET SON ENVIRONNEMENT

L’entreprise et son environnement sont en interaction. En effet, le mouvement de l’un génère une adaptation de l’autre.

2.1 LA CONNAISSANCE DE SON ENVIRONNEMENT

La connaissance de son environnement permet à l’entreprise de s’adapter en permanence.

A cette fin, les entreprises se placent en état de veille et développent des services d’intelligence économique.

2.2 L’ADAPTATION DE L’ENTREPRISE A SON ENVIRONNEMENT

L’environnement des entreprises est en perpétuelle évolution. Les entreprises qui anticipent ou qui savent saisir ces
évolutions peuvent les transformer en opportunités de croissance et d’amélioration de leur position concurrentielle
(l’écologie est, par exemple, à l’origine des nouveaux marchés de produits verts et des nouvelles industries de
retraitement des déchets industriels et domestiques).

2.3 L’ACTION DE L’ENTREPRISE SUR SON ENVIRONNEMENT

L’impact de l’entreprise sur son environnement d’accueil (local, régional...) peut être positif. L’entreprise remplit une
mission économique en distribuant des revenus salariaux et fiscaux et en créant des emplois. Sur le plan social,
certains entrepreneurs estiment avoir des responsabilités à l’égard de la société dans son ensemble. Ils engagent
leurs entreprises dans des missions moins traditionnelles( exemple : la préservation de l’environnement écologique,
la solidarité envers les exclus du monde du travail, le développement d’actions humanitaires ou culturelles...).

Dans d’autres cas, l’activité économique des entreprises a des effets négatifs :

o elle crée des nuisances (pollution, dégradation des paysages, délocalisation...),

o elle licencie des salariés,

o elle a une mauvaise qualité de produit,

o elle manipule le consommateur.

AUTEUR : KARINE PETIT 12

Vous aimerez peut-être aussi