Vous êtes sur la page 1sur 23

UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH

FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES FES


Département Génie Électrique

Electronique Analogique
Non Linéaire

Pr : M. LAHBABI

Master: SIE
Systèmes Intelligents et Energie
Chapitre 2 :
Les Comparateurs et Triggers de Schmitt

Contenu :
1- Généralités sur les Amplificateur s Opérationnels
2- Fonctionnement en régime non linéaire de l’A.O
Comparateur
Comparateur à hystérésis (Trigger de Schmitt)

2
1- Généralités sur les Amplificateurs Opérationnels :
1- 1- Présentation :
On appelle amplificateur opérationnel, un boîtier (Circuit intégré) contenant
plusieurs transistors associés sur une surface de quelques millimètres carrés.
u+ ou e+ est l’entrée non inverseuse
u- ou e- est l’entrée inverseuse
VS est la sortie de l’amplificateur opérationnel.
ε est la différence de potentiel entre e+ et e- :
ε = e+ - e- (ε : tension différentielle)
+ VCC et – VCC sont les entrées d’alimentation de
Symbole l’A.O (Ils servent à polariser les transistors).

L’A.O possède huit broches qui se présentent comme suit :

3
1-2- Régime de fonctionnement d’A.O Réel :
La tension de sortie de l’amplificateur opérationnel peut varier entre deux
limites +Vsat et -Vsat .
VS= f(ε) avec (ε = e+ - e-) est la tension différentielle d’entrée.

• Si ε > εM ⇒ VS= +Vsat (zone de saturation positive)


• Si ε < -εM ⇒ VS = -Vsat (zone de saturation négative)
• Si -εM < ε < εM (zone de fonctionnement linéaire)

4
Remarque :
+Vsat = +VCC - δ+
-Vsat = -VCC - δ- avec δ+ = δ- (de l’ordre de 1 à 2 Volts)
VS = Ad ε 103 < Ad <106 (dans la zone linéaire)
Ad décroît fortement lorsque la fréquence du signal augmente
Ad est constante dans la zone de fonctionnement linéaire
(appelé gain différentiel en boucle ouverte).

1-3- Paramètres de l’A.O Réel :

Le gain différentiel en boucle ouverte est élevé.


L’impédance d’entrée de l’A.O est très élevée (supérieure à 1MΩ).
L’impédance de sortie de l’A.O est très faible.
Les courants d’entrée i+ et i- de l’A.O sont très faibles.

5
1-4- Amplificateur opérationnel idéal :
Un amplificateur opérationnel idéal ou parfait est caractérisé par les
propriétés suivantes :
Un gain en tension infini Ad = ∞.→ ε = 0 et e+ = e-
Une impédance d’entrée de l’A.O infinie (i+ = i- = 0).
Une impédance de sortie de l’A.O nulle.
Une tension de sortie nulle en absence de signal d’entrée; e+ = e- = 0.

fCB = 0 et fCH = ∞ ⇒ une bande passante infinie (BP → ∞).

Vs
VS = Ad ε ⇒ Ad = =∞ ⇒ ε = 0
ε
ε > 0 ⇒ VS = +Vsat
ε < 0 ⇒ VS = -Vsat
6
1-5- Régime de fonctionnement de l’A.O idéal :
a- Fonctionnement sans réaction (boucle ouverte) :

Un amplificateur opérationnel en boucle ouverte (pas de liaison entre


l’entrée et la sortie) est un comparateur. Il fonctionne en régime non
linéaire ou en commutation (VS = ± Vsat).
Pour fonctionner en régime linéaire, il est nécessaire qu’il y ait une
contre réaction (réaction négative de la sortie vers l’entrée de l’A.O).

Si la tension Ve est appliquée sur l’entrée +, il faut appliquer une tension de


référence sur l’entrée -.
Si Ve > Vref ⇒ ε > 0 ⇒ VS = +Vsat
7
Si Ve < Vref ⇒ ε < 0 ⇒ VS = -Vsat
b- Fonctionnement avec réaction négative (boucle fermée) :

Exemple : Soit le montage suivant :

R1
e = VS = β VS avec β > 0

R1 + R2

ε = e+ – e- = E - βVS → βVS = E - ε

E ε dVS 1
VS = - ⇒ =- <0
β β dε β
On remarque que VS décroit en fonction de ε, le système tend vers la stabilité.
Un amplificateur opérationnel bouclé par réaction entre la sortie et l’entrée -,
est contre réactionné (il s’agit d’une contre réaction
⇒ fonctionnement linéaire).
Exemples : Suiveur, Amplificateur Inverseur, Sommateur, Soustracteur,
Dérivateur, Intégrateur.
8
c- Fonctionnement avec réaction positive :
La réaction est positive si l’A.O est bouclé de la sortie vers l’entrée non
inverseuse (+).
.

Soit par exemple le montage suivant :


R1
e = VS = β VS avec β > 0
+

R1 + R2
ε = e+ – e- = βVS - E → βVS = E + ε
E ε dVS 1
VS = + ⇒ =+ >0
β β dε β
Remarque : VS croit en fonction de ε, le système tend vers l’instabilité.
Un A.O bouclé par réaction entre la sortie et l’entrée +, est donc
soumis à une réaction positive (fonctionnement non linéaire).
Ce type de montage fonctionne comme comparateur en mode
9
saturation (régime non linéaire).
d- Fonctionnement avec les deux type de réaction :

Ve - e- e- - VS − 1
+
1
=
Ve VS
+
= ⇒e ( )
R1 R2 R1 R2 R1 R2
R2 R1
e = Ve +

VS
R1 + R 2 R1 + R 2
0 − e+ e+ - VS 1 1 V
= ⇒ e+ ( + ) = S
R3 R4 R3 R4 R4

R3
e =
+
VS
R3 + R4
R3 R1 R2
On déduit ε : ε = e - e =
+ −
VS - VS - Ve
R3 + R4 R1 + R 2 R1 + R 2
R2 R3 R1
ε + Ve = ( - ) VS
R1 + R 2 R 3 + R 4 R1 + R 2
dε R3 R1
= -
dVS R 3 + R 4 R1 + R 2 10
Le type de réaction dépend du signe de la pente de dε/dVS.
R3 R1
Si la pente est positive : ⇒ >
R3 + R 4 R1 + R 2
il s’agit d’une réaction positive. (Fonctionnement non linéaire).
R3 R1
Si la pente est négative : ⇒ <
R3 + R4 R1 + R2
il s’agit d’une réaction négative. (Fonctionnement linéaire).

Résumé : Deux modes de fonctionnement d’un AO idéal :

Régime linéaire : ε = 0 ⇒ e+ = e-
Réaction négative (AO bouclé sur l’entrée e-)
Réaction négative et réaction positive avec dε/dVS < 0

Régime non linéaire : ε ≠ 0 ⇒ e+ ≠ e- , VS = signe(ε) x VSAT ,


Comparateur en mode saturation.
Boucle ouverte
Réaction positive (AO bouclé sur l’entrée e+)
Réaction négative et réaction positive avec dε/dVS > 0 11
1-6- Modélisation de l’A.O Réel :
a- Modélisation avec générateur de Thevenin :

b- Modélisation avec générateur de Norton :

c- Modélisation de l’A.O idéal : Ze →∝ et ZS = 0

12
2 - Fonctionnement en régime non linéaire de l’A.O :
2-1 - Comparateur :

Si ε < 0 ⇒ VS < 0 ⇒ VS = -Vsat


Si ε > 0 ⇒ VS > 0 ⇒ VS = +Vsat
a- Détecteur de passage par zéro :
Inverseur :

ε = v+ - v- = -Ve ⇒ Ve(t) = - ε
Ve > 0 ⇒ –ε > 0 ⇒ ε < 0 ⇒ VS = -Vsat
Ve < 0 ⇒ –ε < 0 ⇒ ε > 0 ⇒ VS = +Vsat 13
Non Inverseur :

ε = v+ - v- = Ve ⇒ Ve(t) = +εε
Ve > 0 ⇒ ε > 0 ⇒ VS = +Vsat > 0
Ve < 0 ⇒ ε < 0 ⇒ VS = -Vsat < 0

b- Détecteur de seuil différent de zéro :


Inverseur :

ε = v+ - v- = Vref – Ve(t)
ε > 0 ⇒ Vref > Ve ⇒ Ve < Vref ⇒ VS = +Vsat
ε < 0 ⇒ Ve > Vref ⇒ VS = -Vsat 14
Non Inverseur :

ε = v+ - v- = Ve -Vref
ε > 0 ⇒ Ve > Vref ⇒ VS = +Vsat > 0
ε < 0 ⇒ Ve < Vref ⇒ VS = -Vsat < 0

2-2- Comparateur à hystérésis (Trigger de Schmitt) :


a- Trigger inverseur :

R1
e+ = VS = βVS
R1 + R2
ε = e+ - e- = βVS – Ve
ε(t) = βVS(t) – Ve(t)
15
On suppose qu’à t = 0 :
ε > 0 donc VS = +Vsat ⇒ βVsat – Ve > 0 ⇒ Ve < βVsat
VS reste égale à +Vsat tant que Ve < βVSat puis VS bascule à –Vsat
quand Ve devient supérieure à βVSat.

Si VS = -Vsat → ε < 0 or ε = βVS – Ve = -βVsat –Ve < 0 ⇒ Ve > -βVsat


donc VS reste égale à –Vsat jusqu’à ce que Ve devienne inférieure à –βVsat.

16
On définit la tension d’hystérésis (ou largeur de l’hystérésis) par la
différence entre la tension de basculement Haut et celui Bas :
2R1
∆V = VH − VB = 2βVsat = Vsat
R1 + R2

Caractéristique de transfert ou « Hystérésis »

17
Chronogrammes d’un comparateur à Hystérésis inverseur
b- Trigger non inverseur :

ε = V+ − V− = V+
. Ve- Vs
v+ = Ve – R1I = VS + R2I ⇒ I =
R1 + R2
R2 R1
V+ = ε(t ) = Ve (t) + VS (t)
R1 + R2 R1 + R2

On suppose qu’à l’état initial ε<0, donc VS = - Vsat

Si Ve augmente, ε s’annule à un instant t1 : ε(t1)=0


Si Ve continue à augmenter après t1, ε devient positif et VS bascule vers +Vsat.
R1
Donc : Ve ( t1 ) = VH = Vsat
R2
Si Ve diminue, ε s’annule à un instant t2 : ε(t2)=0
Si Ve continue à diminuer après t2, ε devient négatif et VS bascule vers -Vsat.

Donc : Ve( t 2 ) = VB = −
R1
Vsat 18
R2
2R1
La tension d’hystérésis est : ∆V = VH − VB = Vsat
R2

R1
− Vsat
R2
R1
Vsat
R2

Caractéristique de transfert

R1
Vsat
R2

R1
− Vsat
R2

Chronogrammes d’un comparateur à Hystérésis non inverseur 19


c- Trigger inverseur décentré :

V- = Ve ⇒ ε = V+ - Ve
Vref - VS
v+ = Vref – R1I = VS + R2I ⇒ I =
R1 + R2
R2 R1
V+ = Vref + VS
R1 + R2 R1 + R2
R2 R1
D’où ε ; ε = V + VS - Ve
R1 + R2 R1 + R2
ref

R1 R2
On suppose qu’à t = 0; VS = +Vsat ⇒ ε > 0; donc Ve < Vsat + Vref
R1 +R2 R1 + R2
R1 R2
On pose A = Vsat + Vref ⇒ Ve p A
R1 + R2 R1 + R2 20
Quand Ve devient supérieure à A; VS bascule à -Vsat

R2 R1
Quand VS = -Vsat ⇒ ε < 0 ⇒ Ve > Vref − Vsat
R1 + R2 R1 + R2
R2 R1
On pose B = Vref − Vsat ⇒Ve > B
R1 + R2 R1 + R2
VS bascule à +Vsat quand Ve devient inférieure ou égale à B
2R1
La largeur de l’hystérésis est : ∆V = A − B = Vsat
R1 + R2

Caractéristique de transfert 21
VS =+Vsat quand Ve < A ; VS = -Vsat quand Ve > A
VS = -Vsat quand Ve > B ; VS =+Vsat quand Ve < B

Chronogrammes d’un comparateur à


Hystérésis inverseur décentré
3- Conclusion :
En boucle ouverte ⇒ le comparateur à un seul niveau

En réaction positive ⇒ le comparateur à deux niveaux (seuils)


ou à Hystérésis ou Trigger de Schmitt.

Ces deux seuils (haut et bas) permettent le changement d’état.

23

Vous aimerez peut-être aussi