Vous êtes sur la page 1sur 2

Thème 

: principes généraux applicable à l’informatique

Table des matières


Thème : principes généraux applicable à l’informatique......................................................................1
Introduction.......................................................................................................................................1
I. DDD............................................................................................................................................1
II. DDD............................................................................................................................................1
III. SSS..........................................................................................................................................1
CONCLUSION......................................................................................................................................1

Introduction

L'informatique est un domaine d'activité scientifique, technique, et industriel concernant


le traitement automatique de l'information numérique par l'exécution de programmes
informatiques hébergés par des dispositifs électriques-électroniques : des systèmes
embarqués, des ordinateurs, des robots, des automates. Il est donc important que ce
dernier renseigne des principes généraux qui lui sont applicables.

I. Les principes de la sécurité informatique

La sécurité informatique vise généralement cinq principaux objectifs : 


 L'intégrité : garantir que les données sont bien celles que l'on croit être
 La disponibilité : maintenir le bon fonctionnement du système d'information
 La confidentialité : rendre l'information inintelligible à d'autres personnes que les
seuls acteurs d’une transaction. 
 La non répudiation : garantir qu'une transaction ne peut être niée
 L'authentification : assurer que seules les personnes autorisées aient accès aux
ressources.

II. Les Principes fondamentaux du droit et leur application au secteur


informatique.

La règle de droit applique le principe de neutralité technologique : les textes


juridiques ne sont pas dépendants d’une technologie. Cependant l’abstraction juridique
conduit à associer ce principe de neutralité technologique à « l’équivalence
fonctionnelle ». La règle de droit impose des contraintes d’usage des outils numériques
supérieures à celles des outils traditionnels. Alors que l’identité des sujets de droit
résulte de contraintes juridiques légales, le sujet de droit peut librement se constituer
une ou plusieurs identités numériques.

III. SSS

CONCLUSION

Vous aimerez peut-être aussi