Vous êtes sur la page 1sur 1

Arrêté n° 1/MERHPRTN du 19 février 1990

Modifiant l'arrêté n° 1/MERHPRTN du 20 janvier 1989 portant création du gasoil industriel.

Article 1er : Les dispositions de l'arrêté n° 1/MERHPRTN du 20 janvier 1989 portant création du gasoil industriel qui
supporte une taxation réduite dont bénéficient l'administration et les entreprises ayant une activité industrielle,
commerciale ou artisanale pour les usages ci-après :

- combustible d'installations fixes (moteurs fixes, chaudières, turbines, groupe électrogènes) ou ne se mouvant pas
par leurs propres moyens ;
- solvant ou matière première dans les processus industriels ;
- comburant de véhicules et engins circulant habituellement en dehors des voies publiques ;
- utilisation dans les locomotives et bateaux ; à l'exclusion de l'usage comburant pour les voitures de tourisme, les
voitures utilitaires, les camions, les véhicules et engins de gros tonnage routiers, circulant habituellement sur les voies
publiques et à l'exclusion de tout usage domestique.

Ce gasoil industriel ne sera délivré qu'en droiture des dépôts d'hydrocarbures qui sont à port-Gentil, Owendo,
Moanda, Mbinda, Dianondo et mayumba, et des annexes de dépôts d'hydrocarbures installées au port-môle de Libreville,
au port-môle de Port-Gentil et au port de commerce de Port-Gentil.

Article 2 (nouveau).- il est défini un quota annuel par consommateur ayant droit à ce gasoil industriel, dont les
modalités d'établissement sont précisées par ailleurs.
- Une demande doit parvenir à la direction générale de l'énergie avant le 31 décembre de l'année précédant l'année
concernée ; passé ce délai, le quota sera attribué au prorata temporis.

Article 3 (nouveau).- une commission composé de représentants de la direction générale de l'énergie, de la


direction générale des contributions directes et indirectes et de la direction générale des caisses de stabilisation et de
péréquation instruira les requêtes.
Hors les périodes où elle se réunit, la commission délègue à la direction générale de l'énergie la responsabilité de
l'instruction des demandes de modification ou d'attribution des quotas>>.

Article 2 : Le directeur général de l'énergie, le directeur général des contributions directes et indirectes, le directeur
général des prix et des enquêtes économiques sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'application du présent
arrêté, qui sera enregistré, publié selon la procédure d'urgence et communiqué partout où besoin sera.

Fait à Libreville, le 19 février 1990

Vous aimerez peut-être aussi