Vous êtes sur la page 1sur 9

La maison de l'islam

Comprendre l'islam... dans son authenticité, avec contemporanéité


AccueilCatégories d'articlesArticles classés par thèmeDroits de reproductionQui suis-je ?
RappelContact

La Perfection absolue n'appartient qu'à Dieu - Quant


à l'homme, il ne peut tendre qu'à une perfection
relative : celle propre à son espèce
Anas19 juillet 2013 1.2 - Qualificatifs de Dieu ( ‫)صفات هللا‬, 1.5 - Reconnaître Dieu comme divinité (‫)تأليه هللا‬, et ne diviniser
rien d'autre que Lui ( ‫)توحيد هللا في األلوهية‬, b.h - Au sujet de l'homme (‫)اإلنسان‬

Muhammad, le Messager de Dieu, est le modèle de perfection humaine. Que Dieu le


bénisse et le salue (‫)صلى هللا عليه وسلم‬.

Cependant, il y a une différence entre la perfection humaine et la perfection


absolue.
La Perfection absolue appartient à Dieu, et à Lui Seul.
L'homme ne doit tendre quant à lui qu'à la perfection relative pour laquelle Dieu a
créé son espèce (naw'), perfection dont Muhammad présente le modèle accompli
(certains aspects, il est demandé à l'homme de faire comme le Prophète, alors que
d'autres aspects de la perfection de celui-ci ne sont pas atteignables : le prophétat,
l'infaillibilité dans les avis, etc.).
-

1) Il y a des attributs qui relèvent de la perfection pour


l'homme, alors qu'ils seraient imperfection par rapport à
Dieu :
Cela est dû au fait qu'ils relèvent de la perfection humaine, mais pas de
la perfection absolue.
– Ainsi en est-il de la faim : l'homme qui n'éprouve pas la faim est malade, car cela
indique un déséquilibre en lui, lui qui est ainsi fait qu'il doit manger pour vivre. La
faim (modérée) relève donc de la perfection humaine, de même que le fait de pouvoir
manger des choses bonnes, de même qu'ensuite, le fait de pouvoir éliminer les
déchets de cette nourriture sans problème : tout cela relève de la perfection eu égard
au fait que l'espèce humaine a été créée dépendante de nourriture et de boisson pour
vivre.
Mais c'est le fait de vivre sans avoir besoin de se nourrir du tout qui constitue un plus
haut degré de perfection. C'est pourquoi, adressant un message aux chrétiens post-
nicéens, Dieu leur fait comprendre par ce qui suit que Jésus et Marie ne peuvent pas
être divins : " ‫ه‬ ُّ ‫ل َوُأ‬
ُ ‫م‬ ُ ‫ُّس‬
ُ ‫ه الر‬ ِ ِ‫ق ْبل‬َ ‫من‬ ِ ‫ت‬ ْ َ ‫خل‬ َ ‫ل‬
َ ‫ق ْد‬ ٌ ‫سو‬ ُ ‫م ِإال َّ َر‬
َ َ‫م ْري‬
َ ‫ن‬ ُ ‫يح ا ْب‬ُ ‫س‬ َ ‫ما ا ْل‬
ِ ‫م‬ َّ
‫َأ‬
‫ظ ْر ن َّى‬ُ ‫م ان‬ َّ ‫م اآليَاتِ ُث‬ ُ ‫ن لَ ُه‬
ُ ّ ‫ف ُنبَ ِي‬َ ‫ظ ْر ك َْي‬
ُ ‫م ان‬ َ ‫َن الطَّعَا‬
ِ ‫كال‬ ‫ْأ‬
ُ َ‫ة كَانَا ي‬ َ ‫دي‬
ٌ ‫ق‬ ِّ ‫ص‬
ِ
َ‫كون‬ ُ ‫ف‬َ ‫" ُيْؤ‬ : "Le Messie fils de Marie n'est qu'un messager ; d'autres messagers ont
passé avant lui. Et sa mère est une très pieuse. Ils mangeaient tous deux de la
nourriture" (Coran 5/75). Et qui mange de la nourriture doit éliminer de son corps les
déchets résultant de la digestion. Ceux qui sont ainsi ne peuvent donc pas être divins !
Le fait de ne pas avoir besoin de nourriture n'est cependant pas accessible à l'homme.
Il n'a même pas été demandé à l'homme de faire des efforts pour tenter d'y parvenir.
– Ainsi en est-il également de pouvoir s'endormir facilement : l'homme qui n'arrive
pas à s'endormir est soucieux ; s'il souffre d'insomnie permanente, c'est qu'il y a un
déséquilibre chez lui. Le besoin (modéré) de sommeil relève donc de la perfection
humaine, car l'espèce humaine est ainsi faite qu'elle a besoin de dormir pour vivre de
façon équilibrée.
Cependant, c'est le fait de ne pas avoir besoin de sommeil du tout qui constitue un
plus haut degré de perfection. C'est pourquoi Dieu dit à Son Sujet, faisant Ses propres
éloges : "‫م‬ٌ ‫ة َوال َ نَ ْو‬
ٌ ‫س َن‬ ُ ‫"ال َ تَْأ‬ : "Ni la somnolence, ni le sommeil ne Le
ِ ‫خذُ ُه‬
prennent" (Coran 2/255).
– On peut passer en revue différents aspects de "l'humanité" (ce terme signifiant, ici :
"la condition humaine"), on arrive à la même conclusion. Ainsi encore, avoir de
l'énergie sexuelle est une qualité chez l'homme, car l'espèce humaine a été créée
ainsi.
Mais c'est le fait de ne pas avoir un tel besoin qui constitue un plus haut degré de
perfection. Cela n'est cependant pas demandé à l'homme ; même si un individu de
l'espèce humaine était ainsi, cela ne constituerait pas chez lui une perfection.
(– Je ne parle pas ici des traits qui sont reconnus comme une petite faiblesse
inhérente à l'être humain (même le Messager de Dieu n'y a pas échappé) : oublier
parfois un petit quelque chose : le Prophète a oublié un jour la récitation d'un verset
pendant la prière, et ce fut un de ses Compagnons qui le lui rappela ; un autre jour, il
accomplit 2 cycles de prière au lieu de 4.
Non, je parle des traits qui constituent de la perfection chez l'homme.)
-
1') Et avoir la Vie, une Face et Deux Mains, alors ? Qualifier Dieu
de tout cela, qui est perfection au niveau humain ou animal, ne
serait-ce pas imperfection au niveau absolu ?
Non, tant que l'on précise que ces Qualifications, Dieu les possède à un niveau très
différent de celui auquel les possèdent les créatures.
En fait, certes, la raison humaine ne peut pas, à elle seule, établir quels sont les
Attributs de perfection absolue, pour ensuite en qualifier Dieu : la règle est de
prendre connaissance de ce que le Coran et la Sunna ont dit sur le sujet et de s'y tenir
(at-tawqîf). Nous avons exposé cela dans un article précédent, relatif aux termes et
aux différentes nuances qu'ils véhiculent par rapport à la Perfection soit absolue, soit
nuancée.
Cependant, prenant connaissance des Attributs dont Dieu (dans le Coran) ou Son
Messager (dans la Sunna) a déclaré qu'Il en est Qualifié, la raison humaine ne
peut que reconnaître la cohérence de ce qui a ainsi été dit.
Ibn Taymiyya écrit ainsi que [par induction (istiqrâ') on s'aperçoit
que] tout Qualificatif qui a été employé au sujet de Dieu dans le Coran ou la Sunna
évoque une perfection qui :
– est en soi possible,
– tout en n'impliquant aucune faiblesse (besoin de quelque chose, etc.) (MF 6/85).
-
C'est cela que l'érudit damascain a exposé dans toute une épître, Ar-Rissâla al-
Akmaliyya ("‫( )"الرسالة األكملية‬MF 6/68-140).
– Ainsi, Dieu a un Nom qui est  : "Le Vivant". Alors, à ceux qui disent qu'on doit
faire ta'wîl de ce terme, "car Dieu ne peut pas avoir un Attribut qui serait "la vie", car
dire cela c'est Le ramener au niveau des végétaux et des animaux", à ceux qui disent
cela, Ibn Taymiyya répond : "Vous refusez (ce que vous considérez comme) le fait
de Le faire ressembler aux vivants [de la Terre], et vous L'avez alors fait ressembler
aux choses inertes ! Vous prétendez Le déclarer, ainsi, Pur des défauts, alors que
vous L'avez en fait qualifié de ce qui est le plus grand des défauts !" (MF 6/89).
– Pareillement : "La Face et les Deux Mains ne sont pas comptés parmi les
imperfections de quoi que ce soit qui est qualifié par cela. (Ensuite), la Face de
chaque chose est selon ce à quoi elle se rapporte. (Mais en tous cas), cette (chose) en
reçoit l'éloge, et pas le blâme" (MF 6/92).
– "C'est ce qui explique que Dieu est qualifié du Savoir et pas de l'ignorance ;
de la Puissance et pas de l'impuissance ; de la Vie et pas de la mort ;
de l'Entendement, de la Vue et de la Parole, et pas de la surdité, de la cécité et de
la mutité ; du Rire et pas du pleur ; de la Joie et pas de la tristesse. Quant à la
Colère avec le Contentement, et l'Aversion (bughdh) et l'Amour (hubb), (celui qui
en est doté) est plus parfait que celui en qui il n'y a que le Contentement et l'Amour,
et pas l'Aversion et la Colère vis-à-vis des choses qui méritent d'être blâmées et
détestées" (MF 6/93-94).
En fait la Perfection ne réside pas dans le fait d'être seulement Bon, Pardonnant,
Aimant, etc.
Elle réside dans le fait d'être Bon, Pardonnant, Aimant, etc., mais, parallèlement, de
Détester, d'être Courroucé, de Punir, etc.
Plus encore : la Perfection réside dans le fait que les premiers Attributs dominent
et dépassent les seconds ; en d'autres termes : que la Miséricorde domine et dépasse le
Courroux. Et c'est ainsi qu'est Dieu : "Sa Miséricorde dépasse Son Courroux" : "Il
l'a écrit dans un écrit qui se trouve auprès de Lui, au-dessus du Trône."
-
1'') Tous les Attributs de Dieu sont Perfection, et aucun ne constitue
une quelconque imperfection. Cependant, peut-on dire que, tout en
étant tous parfaits, certains Attributs de Dieu ont encore plus de
valeur que d'autres ?
Ibn Taymiyya répond par l'affirmative : "Les textes traitant de la plus grande valeur
(fadhl) de telle Parole de Dieu par rapport à une autre, et même de la plus grande
valeur (fadhl) de certains Attributs (de Dieu) par rapport à d'autres : sont
nombreux" (MF 17/89).
Plus loin l'érudit damascain écrit que la Miséricorde de Dieu a ainsi une plus grande
valeur que le Courroux de Dieu, et ce eu égard au fait que le premier Attribut dépasse
et domine le second (MF 17/91).

Il a écrit la même chose à propos de la Main Droite de Dieu, et Son Autre Main.

-
1"') Tout cela à la différence de la faim et de la soif, de désirer des
nourritures et boissons bonnes (tayyibât) et du fait de pouvoir
ingurgiter celles dont on s'est rendu propriétaire : tout cela
est perfection chez l'homme, mais est imperfection dans l'absolu :
Ibn Taymiyya écrit : "Celui qui est en bonne santé parmi les créatures animées, qui
désirent le manger et le boire, celui-là est plus parfait que celui qui, pour cause de
maladie, ne désire pas la nourriture et la boisson : car (lui aussi), le fait qu'il subsiste
se fait par le manger et le boire ; si on imagine alors quelqu'un qui n'en est pas
capable, il est imparfait par rapport à celui qui est capable de cette perfection.
Cependant, cela implique le besoin du mangeur et du buveur pour autre chose que
lui, à savoir la nourriture et la boisson qui vont entrer en lui ; et cela implique
l'évacuation de quelque chose de lui : les déchets. Celui qui ne dépend pas de
l'admission de quoi que ce soit en lui est plus parfait que celui qui en dépend" (MF
6/87).
-

2) A l'inverse, il est des attributs qui sont de perfection en


ce qui concerne Dieu, mais sont des défauts pour
l'homme.
– Le caractère divin en est un parfait exemple.
– L'omniscience en est un autre exemple.
– L'omnipotence un troisième.
Des défauts chez l'homme, ces qualités ?
Oui, dans la mesure où l'homme (ou une autre créature) qui prétendrait posséder l'un
de ces Attributs mentirait. Et, de ce point de vue, bien que cet Attribut soit en soi de
Perfection, prétendre qu'un autre que Dieu le possède, cela constitue un défaut.
Donc un défaut non pas parce que l'attribut serait en soi un défaut. Mais un défaut
parce que prétendre qu'un être autre que Dieu le possède est un mensonge, et c'est
donc qualifier cet être de ce qui ne lui convient pas (MF 6/137-141).
– C'est bien pourquoi se croire parfait et grand (‫ أي عظم الشأن‬،‫الكبر‬ ْ ) est lui
aussi un défaut chez l'homme ; de même qu'être excessivement content de ce qu'on
est (R‫ أي شدة سرور المرء بخصال نفسه‬،‫عجب‬ ُ ‫ )ال‬: Seul Dieu a le droit d'avoir ces
deux traits, dans la mesure où Il est Parfait.
L'homme, étant par essence imparfait, ne peut avoir ni le premier ni le second de ces
ressentis.
Quant à l'orgueil, cela est le fait d'exprimer qu'on se croit supérieur à lui (‫إظها‬ ‫التكبر‬
‫ ; )ر عظم الشأن‬quand cela est fait vis-à-vis d'autrui, cela conduit à considérer
autrui comme nous étant très inférieur (‫ )غمط الناس‬: de nouveau, Seul Dieu a le
droit d'être ainsi.
Al-'Askarî écrit : " ‫الكبر هو إظهار عظم الشأن؛ وهو في صفات هللا تعالى مدح‬
‫ وهو أهل للعظمة ولسنا لها‬،‫ ذم ألن شأننا صغير‬R‫ وفي صفاتنا‬،‫ألن شأنه عظيم‬
،‫باهل؛ والشأن ههنا معنى صفاته التي هي في أعلى مراتب التعظيم‬
‫) الفرق بين الكبر‬...( .‫ على وجه من الوجوه‬R‫ويستحيل مساواة األصغر له فيها‬
‫ وليست من الكبر في‬،‫ هي العز والملك‬R‫ أن الكبر ما ذكرناه؛ والكبرياء‬R‫والكبرياء‬
‫ والشاهد قوله تعالى {وتكون لكما الكبرياء في األرض} يعني الملك‬،‫شيء‬
R،‫ مثل التشجع إظهار الشجاعة‬،‫ وأما التكبر فهو إظهار الكبر‬.‫والسلطان والعزة‬
‫إال أنه في صفات هللا تعالى بمعنى أنه يحق له أن يعتقد أنه الكبير؛ وهو على‬
‫ المتكبر‬:‫ وقيل‬.‫ ال على ترفع علينا وتعظم‬،"‫ "تقدس" و"تعالى‬R‫معنى قولهم‬
‫"في صفاته بمعنى أنه المتكبر عن ظلم عبادة‬ (Al-Furûq ul-lughawiyya, p. 260).
-

3) Revenons-en à l'ensemble des attributs de perfection


humaine : parmi eux :
– Il en est que l'homme a en commun avec l'animal : les trois que nous avons
mentionnés plus haut relèvent de cette catégorie : la
faim, l'endormissement et l'énergie sexuelle.
– D'autres attributs de perfection, l'homme les a en commun avec l'ange : par
exemple la servitude vis-à-vis de Dieu (al-'ubûdiyya lillâh), qui s'exprime par le
besoin de soumission à Dieu (al-khudhû' lillâh), l'élan spirituel (ar-rûhâniyya) vers
Dieu.
– D'autres encore sont spécifiques à l'homme parmi toutes les
créatures : Ma'rifat ullâh (Connaissance de Dieu) ou une compréhension
particulière de la Grandeur et des Attributs de Dieu, par réflexion sur Ses Signes ; As-
Sabr (la Patience) ou une adoration de Dieu faite malgré les tentations et malgré les
difficultés liées à la vie sur Terre et en société ; Ash-Shawq, ou le désir de rencontrer
l'Être aimé, Dieu (lire notre article).
– D'autres attributs sont tels qu'ils constituent de la perfection et que l'on
retrouve au sujet de Dieu et au sujet de l'homme. Ils sont, en ce qui concerne Dieu,
d'un niveau qu'ils ne sont pas en ce qui concerne l'homme. Cependant, ils constituent
de la perfection pour Dieu comme pour l'homme. Ainsi en est-il du fait d'avoir de la
miséricorde pour autrui, de pardonner à ceux qui nous ont offensés, de sanctionner
celui qui le mérite réellement, etc.
C'est ce qui rend possible Al-Khilâfa (la Gérance), ou une responsabilité de l'homme
par rapport à la Terre et tous ceux qui y vivent (lire un premier et un second article sur
le sujet).
-

4) Nous avons donc :


– A) D'un côté les Attributs de Perfection de Dieu qui sont propres à
Lui (comme le caractère divin, l'omniscience, l'omnipotence, etc.) : aucune
créature ne peut les posséder.
– B) Les attributs qui sont de perfection chez Dieu et chez l'homme (comme
la miséricorde, la bonté, le pardon, la sanction quand cela est nécessaire,
la bonne gestion de ce dont on est responsable, etc.) mais qui sont chez Dieu d'un
niveau inatteignable par l'homme.
– C) A l'autre extrême les attributs de perfection de l'homme (comme le fait
de développer sa spiritualité vis-à-vis de Dieu, ressentir la faim et se
nourrir, avoir besoin de dormir et dormir, avoir de l'énergie sexuelle et l'utiliser
à bon escient, etc.), qui, parce qu'ils sont en fait révélateurs du besoin de
quelque chose, sont imperfection pour Dieu.
-
4') Pour l'homme, il s'agit alors :
– d'attribuer à Dieu les Attributs qui Lui ont été attribués dans Son Livre (le
Coran) ou dans la Sunna : les Attributs de type A et de type B ; et de mettre son
être dans la perspective de servitude à Dieu qui y correspond ;
– de chercher à développer en lui-même : les attributs de type B (à l'échelle
humaine toute relative) ;
– et de chercher à canaliser, tout en entretenant en lui : les attributs de type C.
Wallâhu A'lam (Dieu sait mieux).
Enregistrer

 ←  " ‫اِلَـ َه اِال هللا‬ ‫آل‬


" : L'adhésion au Monothéisme revêt 2 grands Niveaux. En

effet, l'action générale : "Adorer Dieu" ( ‫هللا‬ ‫عبادة‬


) revêt 2 Niveaux : " ‫أصل‬

‫العبادة‬
", et " ‫العبادة‬ ‫كمال‬
". Et l'action interdite "Associer quelque chose à

Dieu" (" ‫شيء باهلل في العبادة‬ ‫إشراك‬


") revêt aussi 2 Niveaux : " ‫كفر‬

‫أكبر‬
", et " ‫أصغر‬ ‫فسق‬
"

 ُ ‫م علَى‬
" ‫ص ْو َرتِه‬ َ ‫هللا آ َد‬
ُ َ َ‫خل‬
‫ق‬ َ" : "Dieu a créé Adam selon son apparence (sûra)" :

que signifie ce hadîth ?  →


Rechercher
Publicité

IqraShop.com Site marchand spécialisé dans le produits culturels islamiques (livre,


logiciel, cédérom, cassette audio & vidéo, articles divers).

<="" a="" style="max-width: 100%; height: auto; vertical-align: top; border: 0px;">

Ajouter votre publicité ici


Catégories

Catégories  Sélectionner une catégorie  0- Espace audio  (2)  1- Connaissez-vous Dieu ? (‫هللا ربنا تبارك‬
‫)وتعالى‬  (121)     1.1 - Généralités au sujet de Dieu  (15)        "Allah" est le Nom, en arabe, de Celui
qui est le Créateur de toute chose  (5)     1.2 - Qualificatifs de Dieu (‫)صفات هللا‬  (40)        - La Parole
de Dieu (‫)كالم هللا‬  (5)     1.3 - Les (99 et plus) Noms de Dieu ( ‫)أسماء هللا‬  (17)     1.4 - Les Décisions
de Dieu - Ce que Dieu a prédestiné (‫)القدر‬  (22)     1.5 - Reconnaître Dieu comme divinité (‫)تأليه هللا‬,
et ne diviniser rien d'autre que Lui (‫)توحيد هللا في األلوهية‬  (42)        1.5' - Le concept de Culte de
Dieu (‫)عبادة هللا‬  (7)  2- Spiritualité (‫ )الروحانية‬et autres Actions du Cœur (‫)أعمال القلب‬  (61)     - 2.1
- Généralités  (14)     - 2.2 - Evoquer Dieu (‫)ذكر هللا‬  (19)        - 2.2.2 - Actions destinées à faire
progresser la spiritualité (‫)عبادات‬  (10)     - 2.3 - L'intention (‫)النية‬  (15)        - 2.3.1 - Différences
d'intention (‫)اختالف القصد‬  (10)        - 2.3.2 -  La sincérité dans l'intention (،‫إخالص العمل هلل في النية‬
‫)واالحتساب‬  (7)     — - 2.4 - Autres Actions du Cœur (‫)أعمال قلبية أخرى‬  (4)  3- De la pédagogie en
islam, pour sa propre progression et pour l'enseignement aux autres  (15)  A- Les facultés du
"Cerveau" (‫خ‬ ّ ‫م‬ُ ‫ )ال‬et du "Cœur" (‫)القلب‬  (29)     - "‫"العلم والمعرفة‬, "Connaître" : Ce que nous ne
pouvons pas / ce que nous pouvons /devons savoir  (2)     - A quel degré de certitude (‫)درجة اليقين‬
savons-nous ce que nous savons ?  (9)     - Quelques concepts liés à la pensée pure  (7)  B- Le fait de
Raisonner avec son Coeur (‫)عقل بالقلب‬, et la Révélation divine (‫)السمع‬  (21)  C- Différents
Messagers de Dieu / Différents peuples  (109)     a - Généralités  (15)     b - Adam et Eve ( ‫عليهما‬
‫)السالم‬  (8)     c - Abraham (‫ )عليه السالم‬et l'Alliance avec Dieu  (12)     d - Moïse (‫ )عليه السالم‬-
Judaïsme  (22)     e - Jésus fils de Marie (‫ )عليهما السالم‬- Christianisme  (22)     f - Les fils d'Ismaël,
et les Arabes  (16)     g - Muhammad (‫ )صلى هللا عليه وسل ّم‬fils de Abdullah - Musulmans  (23)        -
Depuis le décès du Prophète Muhammad (‫)صلى هللا عليه وسل ّم‬  (8)     h - Divers  (11)  D-
Généralités au sujet de l'islam  (57)     b - Quelques termes et formules récurrents  (41)  E- La
Parole  (19)     --- Quelques règles liées à la langue arabe  (10)  E'- Le Coran  (150)     a - Généralités
au sujet du Coran  (20)     b - Compilation du texte coranique (‫)جمع القرآن‬, et variantes ( ‫األحرف‬
‫)السبعة‬  (21)     c - Principes à connaître pour une compréhension correcte de versets coraniques (
‫)أصول التفسير‬  (25)     d - Commentaire de versets coraniques  (52)     e - Récits coraniques ( ‫قصص‬
‫)قرآنية‬  (32)     f - Réciter le texte coranique  (3)  F- Vie et enseignements (Sunna) du Prophète ( ‫صلى‬
‫)هللا عليه وسلم‬  (102)     a - Généralités au sujet de la Sunna  (28)        a.b - Différentes catégories de
"Sunnas" (‫س َّنة عا ِديّة ؛ س َّنة ذوقيّة ؛ س َّنة اتفاقيّة‬
ُ ‫حيّة ؛‬
ِ ‫س َّنة َمصل‬
ُ ‫س َّنة تعبُّ ِديّة ؛‬
ُ )  (24)     b - Le
Prophète (‫ )صلى هللا عليه وسلم‬faisait-il des Ijtihâds ?  (10)     c - Principes quant à l'authentification
de ce qui est attribué au Prophète (‫)أصول الحديث‬  (17)     d - Vie et déroulement de la mission du
Prophète (‫)السيرة النبوية‬  (16)     e - Commentaire de quelques propos du Prophète (‫)شرح أحاديث‬  (4
1)  G- La foi : croyances (‫( )عقائد‬autres que celles relatives à Dieu, déjà traitées en 1)  (168)     a -
Généralités  (33)        La foi : minimum (‫ )أصل‬et perfection (‫)كمال‬  (14)        Les deux types
d'Hypocrisie (‫ )النفاق‬: Nifâq Akbar et Nifâq Saghîr  (9)     b - Au sujet de la création (‫)الخلق‬  (68) 
b.a - Généralités  (12)        b.b - Le temps et l'espace (‫)الزمان والمكان‬  (3)        b.c - Le Trône et le
Calame - Le Paradis et la Géhenne  (2)        b.d- Les Cieux et la Terre  (8)        b.e - Au sujet des
anges (‫)المالئكة‬  (7)        b.f - Au sujet des esprits ( ‫ن‬
ّ ِ‫)الج‬  (14)        b.g - Les éléments matériels  (8) 
b.h - Au sujet de l'homme (‫)اإلنسان‬  (30)     c - Les prophètes et leur message (‫)األنبياء والرسل‬  (14) 
d - Les Compagnons du Prophète (‫)الصحابة‬  (10)        d.d - Les batailles qui ont eu lieu entre certains
Compagnons (‫)مشاجرات الصحابة‬  (6)     e - Evénements allant se dérouler avant la fin des temps (
‫)أشراط الساعة‬  (16)        e' - Le Messie Trompeur (‫)المسيح الدجال‬  (9)     f - La demeure dernière (
‫)الدار اآلخرة‬  (26)     g - Croyances diverses (‫)عقائد مختلفة‬  (18)        g.b - La bénédiction ( ‫البركة‬
‫)والتب ُّرك‬  (13)  H- Ce que le fondement même de la foi implique  (41)     b - ‫ الوالء‬/ ‫ الوالية‬: Alliance de
divinisation / de relation humaine - Alliance humaine obligatoire / autorisée / interdite  (14)     c -
‫ ضرورة تحكيم الشرع‬: De la nécessité de prendre comme référentiel ce que Dieu agrée  (15)  H' - Les
œuvres (‫)األعمال سوى العقائد‬  (22)  I- Les enseignements de la Révélation (‫ )الوحي‬appréhendés par
la Raison humaine (‫)العقل‬  (94)     a - Généralités  (8)     b - Les Croyances religieuses, appréhendées
par la Raison humaine  (26)        - Appréhender un texte au sens propre / au sens figuré ( ‫حمل اللفظ‬
‫ تأويل اللفظ‬/‫)على معناه الظاهر‬  (15)     c - Les Normes d'origine religieuse, appréhendées par la
Raison humaine  (43)        - Se référer aux Textes (‫)الشرع‬, et tenir compte du Contexte (‫)الواقع‬  (17) 
d- Questions classiques ou actuelles  (29)  J- L'Orthodoxie ( ‫ما كان الرسول صلى هللا عليه وسلم عليه‬
‫)وأصحابه‬, & l'Hétérodoxie (‫)الضالل‬  (48)  J'- La science islamique, les ulémas - ‫ي وعلماء‬ ّ ‫العلم الشرع‬
)21(  ‫دِين‬ ّ ‫ال‬  K- Celui à qui la vérité n'était pas parvenue, ou qui avait mal compris ( ‫الجهل والتأويل‬
‫)الخطأ‬  (14)  M- Principes relatifs à l'interprétation des textes des sources ( ‫أصول االستنباط من‬
‫)النصوص‬  (182)     a - Les textes des Coran et Sunna eux-mêmes  (16)        - L'abrogation d'un texte
par un autre (‫)النسخ‬  (6)     b - Outils complémentaires  (48)        - Interprétation selon la Ratio Legis,
pour restreindre ou étendre la norme (‫ )تعليل الحكم فتخصيصه أو تعديته‬- Raisonnement par Analogie (
‫)القياس‬  (38)        - Le Consensus (‫)اإلجماع‬  (5)        - Les Cause (‫)سبب‬, Condition (‫)شرط‬, Etc.  (3) 
c - Quelques principes détaillés  (133)        - Devoirs et Droits (‫)الحقوق‬  (6)        - Divergence
d'interprétations (‫ االختالف‬/‫)التنازع‬  (38)           - Différentes tendances interprétatives : ‫أهل الظاهر‬
)5(  ‫وأهل الحديث وأهل الرأي‬        - Fatwâ, Ijtihâd / Suivre les avis d'un savant, ou d'une école
juridique (‫ التمذهب‬/ ‫ التقليد‬/ ‫)االجتهاد والفتوى‬  (19)        - Halal wa haram ( ‫)حالل وحرام‬  (20)        -
Objectifs supérieurs de la Sharî'a (‫)مقاصد الشريعة‬  (31)           - i - Règles générales / Règles
détaillées (‫ أحكام تفصيلية‬/ ‫)أحكام ُكلّيّة‬  (11)           - ii - Bienfait (Maslaha, ‫ )مصلحة‬et Méfait
(Mafsada, ‫)مفسدة‬  (11)        - Qadhâ, Qâdhî / Jugement émis par un juge (‫)قضاء القاضي‬  (12)        -
Ta'âwun (‫ ; )التعاون‬Muqaddima (‫ ; )المقدمة‬Dharî'a (‫ ; )الذريعة‬Hîla (‫' ; )الحيلة‬Urf, l'Usage (‫)ال ُعرف‬  (1
1)  N- Questions liées au culte (‫)مسائل متعلقة بالعبادات‬  (46)     – L'Aumône (Sadaqa) (et sa
composante obligatoire : la Zakât)  (5)  O- Aliments (‫ )األطعمة‬et boissons (‫)األشربة‬  (11)  P-
Vêtements et apparence  (8)  Q- La vie quotidienne  (18)  R- La femme en islam  (48)     a - La femme
en soi  (10)     b - La femme dans le couple  (12)     c - La femme dans la société  (17)     d - Tenue
vestimentaire de la femme  (12)  S- Mariage et famille  (27)     Questions intimes  (5)  T-
Ecologie  (4)  U- Technique et éthique  (8)  V- Finances et économie  (32)  W- Plus de
compréhension  (32)  X- La société humaine  (59)     Culture, identité, communauté,
nationalité  (28)  Y - Le dirigeant (‫)األمير‬  (8)  Y' - La cité (‫)سياسة المدينة‬  (47)     --- Pays
musulmans (‫ )دار اإلسالم‬/ Pays non-musulmans (‫)دار غير مسلمة‬  (19)        --- Les musulmans et le
Sécularisme et la Laïcité  (6)  z-edito  (1)  Z'- Engagement  (16)  Z''- Paix et conflit en islam  (30) 
Z'''- Relations Inter-Nation-ales  (30)     - L'Occident  (12)     - La Palestine et l'Etat d'Israël  (7)  Z''''-
Divers  (11) 
Avez vous lu ces articles ?

 Que signifie "‫"دعاء هللا‬, "invoquer Dieu" ? Les 2 types d'invocations : l'invocation d'éloge ( ‫دعاء‬
‫ )الثناء‬et l'invocation de demande (‫)دعاء المسألة‬
 Se contenter, lors des ablutions, de passer sa main humidifiée sur ses chaussettes
 Les délices du Paradis seront-ils créés en fonction des goûts que les humains auront développés
sur Terre ? Ou bien les délices du Paradis ont-ils été créés avant même les humains, ce qui
revient à dire que c'est Dieu qui a inspiré aux humains ce qu'ils aiment sur Terre ?
 Vers une déstabilisation du monde arabo-musulman ?
 Se contenter de considérer seulement certaines des règles détaillées (ahkâm tafsîliyya) relatives à
une action donnée ? (I)
Étiquettes

ame  amour avis C'- Le Coran clerge connaissance connaissance cachee copies corps culte cultuel cœur D-


Le Coran Dhu-l-
Qarnayn  Dieu divergence diversite divinité fatwa  femme foi  Gog  homme ijtihad islam jeûne kufr laïcite L
e Coran loi Magog mariage monothéisme mosquee Plus de compréhension purification raison ratio
legis révélation soufisme sunna temporel tombe variantes voile
Facebook

Copyright © 2021 Maison de l'islam

Auteur des articles : Anas Ahmed Lala

Vous aimerez peut-être aussi