Vous êtes sur la page 1sur 21

SEMESTRUL II

1
UNITE 1

LA CONCORDANCE DES TEMPS

A. GRAMMAIRE

La concordance des temps est la correspondance, nécessaire d'après le sens et la


chronologie des actions, entre le temps du verbe de la proposition principale et le temps
du verbe de la proposition subordonnée.

La subordonnée exprime un fait qui peut être: antérieur, simultané, postérieur par
rapport à l'action principale. Le tableau ci-dessous présente, toutes les correspondances
possibles. Selon le degré de réalité, la condition éventuelle, le doute, etc. on utilisera un
mode ou un autre.

Verbe principal Verbe subordonné

antériorité Temps du passé, imparfait, plus-que-parfait de


l'indicatif ou subjonctif.

présent de l'indicatif simultanéité Présent de l'indicatif. Présent du subjonctif.

postériorité Futur indicatif. Présent du subjonctif.

antériorité Plus-que-parfait. Indicatif ou subjonctif.

passé de l'indicatif simultanéité Imparfait. Indicatif ou subjonctif.

postériorité Conditionnel présent. Imparfait du subjonctif.

antériorité Temps du passé, imparfait de l'indicatif.


futur de l'indicatif simultanéité Présent de l'indicatif ou du subjonctif.

postériorité Futur de l'indicatif. Présent du subjonctif.

antériorité Plus-que-parfait du subjonctif

conditionnel présent simultanéité Imparfait du subjonctif

postériorité Imparfait du subjonctif.

Ce tableau régit l'emploi des temps des verbes en fonction du sens et de la


chronologie. Le choix existe très souvent, particulièrement lorsque l'action subordonnée
est antérieure. Il faut donc choisir le temps qui reflétera le mieux la pensée, le temps qui
servira au mieux la nuance.

Il faut, devant une proposition subordonnée se poser une première question. Le


verbe de la subordonnée est-il à l’indicatif ou au subjonctif ? De cette première réponse
vont dépendre les possibilités liées aux temps.

1. Le verbe de la subordonnée est à l’indicatif: tous les temps sont possibles si


la principale est au présent ou au futur. Tout se passe comme si la subordonnée était une
indépendante (Je suis sûr qu'il mange actuellement. Je suis sûr qu'il a mangé hier. Je suis
sûr qu'il mangeait au moment de mon arrivée, etc.).

Si le verbe de la principale est à un temps du passé, la subordonnée se met:

- à l’imparfait ou au passé simple si le fait est simultané (Il a certifié qu'il était là
quand il est entré. Il nous salua dès que nous entrâmes);

- au conditionnel présent ou au conditionnel passé si le fait est postérieur (Il a


certifié qu'il serait là demain);

- au plus-que-parfait ou au passé antérieur si le fait est antérieur (Il a certifié qu'il


avait fini avant son arrivée. Il envoya la lettre dès qu'il eut eu confirmation de la chose).
Remarque:

Le présent de l’indicatif dans la subordonnée peut exprimer un fait intemporel et


celui-ci n'est pas soumis à la règle des temps (Le voisin m'a dit que la vie est trop chère).
On peut aussi envisager la position sur l'axe temporel par rapport au moment de la parole,
et le temps de la subordonnée est fonction du sens (Il m'a dit que vous êtes l'homme de la
situation. Il m'a assuré qu'il fera attention, etc.).

2. Le verbe de la subordonnée est au subjonctif.

Si la principale est au présent ou au futur, la subordonnée se met:

- au présent du subjonctif si le fait est simultané ou postérieur (Il veut que tu


viennes tout de suite. Il préfère que tu viennes demain. Il voudra que tu viennes tout de
suite. Il préférera que tu viennes demain);

- au passé du subjonctif si le fait est antérieur (Il doute que tu aies voulu le voir).

Si la principale est à un temps du passé, la subordonnée se met :

- à l’imparfait du subjonctif si le fait est simultané ou postérieur (Nous avons


voulu qu'il cédât immédiatement. Il voulait que nous finissions le lendemain);

- au plus-que-parfait du subjonctif si le fait est antérieur (Il voulait que tu eusses


écrit avant son départ).
Remarque:

Après un conditionnel présent, si le verbe de la subordonnée doit être au


subjonctif, il se met au présent ou à l’imparfait (Je voudrais qu'elle écrive ou Je voudrais
qu'elle écrivît).

B. TEXTES

Traduisez:

a. Quand le terme désigne une chose, il renvoie le plus souvent à une image, qui
sera commune à deux locuteurs appartenant à la même communauté culturelle et
linguistique. Quand le terme désigne une notion ou un concept, c’est, plutôt que par une
image, par un code commun que la communication devient effective. Le décodage peut
se faire par l’analyse des caractéristiques composant le concept.

Cand termenul desemneaza un lucru, se refera cel mai adesea la o imagine,


care vor fi comuna pentru doi locutori apartinand aceleiaşi comunitati culturale şi
lingvistice. Cand termenul desemneaza o notiune sau un concept, inseamna , mai
degraba decat printr-o imagine, printr-un cod comun ca , comunicarea devine
efectivă. Decodarea poate sa se faca prin analiza caracteristicilor ce alcatuiesc
conceptul .

b. La situation de l’Union européenne est, en fait, à mi-chemin entre celle des


pays multilingues ayant un même système juridique et celle des pays multilingues ayant
plusieurs systèmes juridiques.

Situatia UE este, în fapt, la jumătatea distanţei dintre cel al ţărilor multilingve


avand un acelasi sistem juridic similar şi cea a tarilor multilingve avand mai multe
sisteme juridice.
c. En effet, de façon idéale, le droit communautaire, en tant que droit
autonome devrait se fonder sur des concepts propres qui ne seraient pas issus de concepts
préexistants dans les droits nationaux des États membres de l’Union européenne. On
pourrait alors considérer que l’on a un seul système (le droit communautaire) exprimé en
plusieurs langues (celles des pays membres).

Într-adevăr, în mod ideal, dreptul comunitar, ca si dreptul autonom ar trebui să


se bazeze pe concepte proprii care nu ar fi proveni din concepte deja existente în
legislaţiile naţionale ale statelor membre ale Uniunii Europene. Am putea atunci
considera că, exista un singur sistem (dreptul comunitar) exprimat în mai multe limbi
(cele ale ţărilor membre).

d. En pratique, le texte communautaire est rédigé dans une langue donnée et


s’inspire d’un ou plusieurs droits nationaux: «Inévitablement, le droit communautaire se
ressent de ses origines et son langage, non pas créé ex nihilo mais issu de traditions
juridiques préexistantes, reflète les aléas de la construction européenne».

În practică, textul comunitar este redactat într-o limbă data şi se inspira din unul
sau mai multe drepturi naţionale: « Inevitabil, dreptul comunitar se resimte in originile
sale şi limbajul sau, nu creat ex nihilo, ci provenit din tradiţii juridice preexistente,
reflectă capriciile construcţiei europene «

e. Le droit communautaire se bâtit, petit à petit, comme droit autonome en


pratique, en utilisant le compromis pour construire des textes et des concepts qui soient à
la fois différents et compatibles avec les langues et les systèmes juridiques des États
membres. On peut, en ce sens, relever notamment l’existence d’un corpus et de concepts
proprement communautaires qui ne cessent de s’accroître.

Dreptul comunitar se construieste, încetul cu încetul, ca un drept autonom in


practica, folosind compromisul pentru a construi texte si concepte care sa fie in acelasi
timp diferite si compatibile cu limbile şi sistemele juridice ale statelor membre. Se
poate, în aces sens , releva mai ales existenţa unui corp si concepte proprii comunitare
care continua sa creasca .
f. La pluralité des langues dans l’espace communautaire européen est à la fois une
richesse culturelle et un défi à la communication. En outre, dans le domaine du droit, les
notions se définissent par rapport à l’ordre juridique où elles s’insèrent et sont souvent
différentes d’un ordre juridique à l’autre, sauf en ce qui concerne le fonds commun issu
par exemple du droit romain ou d’une coutume commerciale internationale. Or, l’ordre
juridique communautaire s’imbrique avec les autres ordres juridiques nationaux.

Pluralitatea limbilor in spatiul comunitar european este in acelasi timp o


bogăţie culturală şi o provocare (sfidare) a comunicarii. În plus , în domeniul dreptului,
notiunile (conceptele) se definesc în raport cu ordinea juridică în care se insereaza şi
sunt adesea diferite de la un ordin juridic la altul, exceptie in ceea ce priveste fondul
comun provenit , de exemplu , din dreptul roman sau dintr-o cutuma (uzanta) comerciala
internationala . Ori, ordinea juridica comunitara se imbina cu alte ordini juridice
nationale.

g. En ce qui concerne le droit communautaire au sens strict, la majeure partie du


droit de force contraignante est valable dans toutes ses versions linguistiques et ceci sans
cloisonnement par langue, c’est-à-dire qu’un ressortissant communautaire peut,
indépendamment de sa nationalité ou de son régime linguistique, invoquer à son profit
toute version d’un règlement ou d’une décision correspondant au ratio legis. Il s’agit de
l’expression multiple d’une même disposition et de son contenu notionnel défini par
rapport à un ordre juridique unique, l’ordre communautaire.

În ceea ce priveşte dreptul comunitar în sens strict, cea mai mare parte a
dreptului obligatoriu este valabilă în toate versiunile lingvistice şi aceasta fără
separare prin limbă, adica un cetatean comunitar poate , independent de naţionalitatea
sa sau de regimul sau lingvistic , sa invoce in beneficiul sau intreaga versiune a unui
regulament sau a unei decizii corespunzătoare lui ratio legis. Este vorba de o expresie
multipla a unei aceleiasi dispozitii si a continutului sau notional definit prin raportare la
o ordine juridica unica , ordinea comunitara .

h. Toute l’organisation des Communautés Européennes, depuis les mécanismes


institutionnels de base jusqu’à la révision rédactionnelle, tend à assurer l’équivalence
quant au fond des versions linguistiques, par une mise au point en parallèle des textes
normatifs dont toutes les versions linguistiques font foi (traités, règlements, directives et
décisions générales). Il existe des traductions seulement pour certains types d’actes dont
seule une version fait foi.

Intreaga organizare a Comunităţilor Europene, de la mecanismele instituţionale


de bază pana la revizuirea editoriala , tinde sa asigure echivalenţa in ce priveste fondul
versiunilor lingvistice, prin punerea la punct in paralel a textelor normative ale caror
intregi versiuni lingvistice prezinta incredere (tratate, regulamente, directive şi decizii
generale). Exista traduceri numai pentru anumite tipuri de acte din care o singura
versiune prevaleaza .

Temps d’étude individuel: 1 h


UNITE 2

L’EMPLOI DU SUBJONCTIF

A. GRAMMAIRE

1. Dans les propositions indépendantes ou principales pour exprimer:

- un ordre: Qu’il se taise!

- un souhait: Que la Nouvelle Année vous apporte le bonheur!

- une exclamation: Vive la République!

- une indignation: Moi, que je dise cela!

2. Dans les propositions subordonnées:

a) quand le verbe de la principale exprime: VOLONTÉ, DÉSIR, SOUHAIT


(j’aimerais que, je souhaite que - Je voudrais qu'il m'écrive. / Elle souhaite qu'on puisse
arriver à un accord. / Je désire que tu sois heureuse. / J'aime bien que vous soyez venus
me visiter. / J'exige qu'on s'occupe de moi de temps en temps.), NÉCESSITÉ,
OBLIGATION (il faudra que, il faut que, il faudrait que, il est nécessaire que - Il faut
que tu ailles chez elle tout de suite. / Il fallait qu'ils étudient davantage. / Il faudra que
nous trouvions une solution. / Il faudrait que tout le monde choisisse ... / Il a fallu qu'elle
vienne personnellement.), ÉMOTION, SENTIMENT, APPRÉCIATION (je regrette que,
il est surprenant que, je crains que - Je regrette qu'ils choisissent cette solution. / Je suis
heureuse qu'il soit avec nous. / Il est bizarre qu'il ne soit pas venu. / Il est dommage qu'il

9
dise tout ça. / Je suis content qu'elle ait trouvé un bon poste. / J'aime mieux que ce soit
elle qui le fasse … / Je regrette qu'ils ne soient pas venus. / Nous sommes heureux que
vous ayez réussi.), POSSIBILITÉ, IMPOSSIBILITÉ, PROBABILITÉ, DOUTE,
INCERTITUDE (il est probable que/qu', il est peu probable que/qu', je ne suis pas sûr
que/qu', il est fort probable que/qu', il n'est pas certain que/qu' - Il est peu probable qu'ils
vendent à ce prix-là. / Il est possible qu'ils viennent nous visiter. / Je ne suis pas sûr qu'il
puisse venir. / Il n'est pas certain qu'elles soient arrivés hier.);

b) après les verbes impersonnels et les expressions impersonnelles (Il ne faut pas
que tu pertes ton temps inutilement. / Il est possible qu’il pleuve cet après-midi. / Il est
nécessaire que vous disiez la vérité. / C’est dommage qu’il ne vienne au cinéma.);

c) après le superlatif relatif des adjectifs (C’est le plus beau garçon que je
connaisse.);

d) après certaines conjonctions ou locutions conjonctives exprimant MANIÈRE


(sans que - Ils l'ont fait sans que leurs amis se soient méfiés de rien.), TEMPS (avant que,
jusqu'à ce que, en attendant que - Je vais insister jusqu'à ce que tu avoues la vérité. Il faut
le faire avant qu'il ne soit trop tard), CONDITION (à condition que, pourvu que, à moins
que - Nous le ferons à condition qu'ils payent. Nous ne dirons rien à personne pourvu
qu'ils partent immédiatement. Je suis prêt à le faire à condition qu'ils me le demandent.),
BUT (afin que, pour que - J'ai beaucoup insisté pour qu'il se rende compte de son erreur.
Nous allons lui proposer un choix afin qu'il décide ce qui lui convient), OPPOSITION /
CONCESSION (bien que, quoi que, encore que - Bien qu'il soit trop tard, je vais
l'appeler. Quoi qu'elle dise, je vais essayer encore une fois.), CAUSE (de peur que, de
crainte que - Elles font très attention au budget, de peur qu'on ne refuse leur projet dès le
début.), HYPOTHÈSE (en admettant que, en supposant que, à supposer que - Le contrat
sera signé demain à supposer qu'ils se mettent enfin d'accord.);

e) après certains verbes à la forme négative ou interrogative (Je ne crois pas qu’il
faille admettre cette demande. / Penses-tu qu’il n’ait plus d’orgueil? / Je ne connais
personne qui puisse vous faire du mal.).

1
Remarque:

Il est utile de travailler mais aussi de respecter les heures de repos.

Il résulte que cette décision est la bonne.

Il est certain (sûr, vrai) qu’il réussira.

Il est évident que cette solution est bonne.

Je veux (désire) partir ce soir même.

Je crois qu’il est à la maison.

B. TEXTES ET EXERCICES

1. Traduisez:

a. Lorsqu’il y a confrontation entre plusieurs langues et plusieurs systèmes


juridiques, les difficultés inhérentes à la terminologie juridique prennent véritablement
toute leur ampleur et le recours au droit comparé devient indispensable puisque la
traduction d’un terme juridique impliquera la nécessité de comprendre le concept ou la
notion juridique dans le système et la langue de départ afin de pouvoir trouver sa
correspondance (totale ou partielle) dans le système et la langue d’arrivée. La
problématique est alors placée au niveau de la recherche notionnelle et non plus
simplement au niveau de la recherche dénominative.

Când exista confruntare între mai multe limbi şi mai multe sisteme juridice,
dificultăţile inerente în terminologia juridică iau cu adevărat intreaga lor amploare si
recurgerea la dreptul comparat devine indispensabila deoarece traducerea unui termen
legal(juridic) va implica necesitatea de a înţelege conceptul sau notiunea juridica în
sistemul şi limba de plecare (initiala), cu scopul de a putea găsi corespondenţa sa
(totala sau parţială), în sistemul şi limba de sosire (finala). Problematica este atunci

1
plasata la nivelul cercetarii notionale şi nu pur si simplu la nivelul cercetarii
denominative .

b. Au vu de ce qui précède, il apparaît donc que le problème de la terminologie


juridique est directement lié à la relation étroite existant entre langue juridique et système
juridique. En partant de cette base, il semble intéressant de pouvoir relever différentes
catégories de termes qui posent particulièrement problème parce qu’elles sont,
précisément, étroitement liées au système juridique qui les a élaborées. Il arrive souvent
que l’on trouve dans les documents juridiques multilingues, issus d’organisations
internationales, certaines notions ayant un caractère ambigu. Or, le problème ne tient pas
seulement à l’ambiguïté de ces notions qui, bien évidemment, rend — en soi — la
traduction difficile, mais plutôt au fait que cette ambiguïté est souvent voulue et doit donc
être maintenue, dans la mesure du possible, au travers de la traduction. Il y a alors une
utilisation politique de la langue qui transparaît au travers d’un problème terminologique.

Având în vedere cele de mai sus, se pare că problema de terminologie juridică


este direct legată de relaţia strânsă ce exista între limbajul juridic şi sistemul juridic.
Pornind de la această bază, pare interesant sa poti sa redresezi(redefinesti) diferite
categorii de termeni care pun in mod particular probleme deaorece sunt, in mod precis ,
strâns legate de sistemul juridic care le-a elaborat . Se intampla adesea sa găsesti în
documente juridice multilingve emise de organizaţii internaţionale, anumite notiuni
avand un caracter ambiguu . Insa . problema nu tine numai de ambiguitatea acestor
noţiuni care , in mod evident , fac - în sine - traducerea dificila, ci mai degrabă in faptul
ca această ambiguitate este adesea voita (dorita) şi trebui deci sa fie menţinuta in
masura posibilului , prin traducere. Există atunci o utilizare politica a limbii care se
transpune printr-o problema de terminologie .

c. Originellement, la cause pouvait être considérée de deux façons différentes.


Ainsi, les canonistes faisaient une distinction entre la cause efficiente (qui produit des
effets) et la cause finale (le but poursuivi). Ils étaient inspirés de considérations d'ordre
moral tels que le respect de la parole donnée nonobstant l'absence de formes et la
nécessité que l'engagement soit raisonnable (c'est-à-dire qu'il y ait une "cause" – on ne
s'engage pas sans raison – et que cette cause ne soit pas immorale). En droit romain était

1
utilisée la cause efficiente, de façon subsidiaire, en raison du formalisme. De nos jours,
c'est le sens de cause finale qui a été retenu. Il convient de rechercher le but poursuivi par
les parties. Dès lors, la cause peut être appréciée objectivement ou subjectivement.

Iniţial, cauza ar putea fi considerata în două moduri diferite . Astfel, canoniştii


faceau o distincţie între cauza eficientă (care produce efecte), şi cauza finală (scopul
urmarit). Ei au fost inspirati de considerente de ordin moral precum respectul cuvântului
fara a aduce atingere absentei de forme şi necesitatea ca angajamentul sa fie rezonabil
(adica sa existe o cauza - nu se poate angaja fără motiv - şi ca această cauză sa nu fie
imorala). In dreptul roman era utilizata cauza eficientă, în maniera subsidiara, pe
motiv de formalism. In zilele noastre , este sensul de cauza finală, care a fost reţinut.
Trebuie cautat scopul urmărit de către părţi. Prin urmare, cauza poate sa fie evaluata
(apreciata) în mod obiectiv sau subiectiv.

d. Pour Jean Domat et la théorie classique, lorsque le juge opère une appréciation
objective de la cause, il s'agit du mobile abstrait de l'obligation. On parle de cause de
l'obligation. Pour Jacques Maury et la théorie moderne, au contraire, lorsque le juge
opère une appréciation subjective de la cause, il faut prendre en compte les mobiles
concrets de l'obligation. On parle de « cause du contrat ». C'est à Jacques Maury que l'on
doit d'avoir souligné que sous ses deux aspects — cause objective et cause subjective —
il s'agit toujours d'une même notion: celle qui justifie le pourquoi de l'engagement.

Pentru Jean Domat şi teoria clasică, în cazul în care judecătorul operează o


evaluare obiectivă a cauzei, este vorba de mobilul abstract al obligaţiei. Se vorbeste
despre cauza obligatiei . Pentru Jacques Maury şi teoria modernă, din contra , în cazul
în care judecătorul face(opereaza) o apreciere subiectivă a cauzei, trebuie să ia în
considerare mobilele concrete ale obligatiei. Se vorbeste despre « cauza contractului ».
Dupa cum avea sa sublinieze Jacques Maury că noi sub cele două aspecte - cauza
obiectivă şi cauza subiectiva – este vorba intotdeauna de aceeasi notiune : cea care
justifica motivul angajamentului .

2. Mettez les verbes au subjonctif:

Il est peu probable qu’elles passer leurs vacances avec nous. (VENIR)

1
Nous sommes heureux que vous venus nous voir. (ÊTRE)

Je ne pense pas que ce vrai. (ÊTRE)

Elle n’est pas tout à fait certaine que les choses se passées comme ça. (ÊTRE)

Nous sommes désolés que vous ne pas venus à la fête d'anniversaire. (ÊTRE)

Je ne souhaite pas qu’ils nous voir. (VENIR)

Je ne pense pas qu’elle plus de 40 ans. (AVOIR)

Je ne tolère pas qu’il me la leçon. (FAIRE)

Cela me ferait plaisir que vous assister à la conférence. (POUVOIR)

Il se pourrait qu'elle raison, après tout. (AVOIR)

Il aimerait mieux que j’ le voir tout de suite. (ALLER)

Il est dommage que les choses se passées comme ça. (ÊTRE)

Il vaudrait mieux que nous à nouveau. (RECOMMENCER)

Il est surprenant que vous ça, vous ! (DIRE)

Pour valider l'accord il est indispensable que vous ces papiers. (SIGNER)

Il est nécessaire que nous une solution au plus vite. (TROUVER)

Il faut absolument que vous lui de cette affaire. (PARLER)

Il est vraiment fâcheux qu’ils n’ pas encore répondu à notre lettre. (AVOIR)

Il aurait fallu qu’ils leur réclamation un peu plus tôt. Maintenant, il est trop tard.
(PRÉSENTER)

Mais voyons, il est incroyable que vous avoir raison. (PRÉTENDRE)

Après ce qui s’est passé, il faudra que nous leur une lettre immédiatement.
(ÉCRIRE)

Je ne doute pas que vous ne l’ pas fait exprès ! Il ne manquerait plus que ça!
(AVOIR)

Je n’ai pas peur qu’elle ce qu’elle a promis de faire. (FAIRE)

1
Il faudrait que nous d’autres solutions à ce problème. (PROPOSER)

Vous voulez que je le pour vous ? (FAIRE)

Il est surprenant qu'il écrit ça dans ce journal. (AVOIR)

Je voudrais qu’il comprendre mes raisons. (POUVOIR)

Il est très probable qu’ils la majorité absolue. (OBTENIR)

Il faut donc que vous plus de confiance en elle. (AVOIR)

Il faudra que vous des preuves de ce que vous affirmez. (APPORTER)

Temps d’étude individuel: 1 h 30 min

1
UNITE 4

LE „SI” CONDITIONNEL (I, II, III)

A. GRAMMAIRE

Les structures avec "si"

Les structures avec "si" sont utilisées pour exprimer une hypothèse. Elles sont
formées ainsi:

si + verbe 1 ……………. , verbe 2

Si tu travaillais mieux, tu réussirais tes examens.

ou:

verbe 2 ………………… si + verbe 1

Tu réussirais tes examens si tu travaillais mieux.

Remarque:

S'il en existe beaucoup, les principales sont les suivantes:

1. Pour exprimer une probabilité ou une quasi-certitude:

Si + présent de l’indicatif, présent de l'indicatif

Si tu veux, tu peux rester ici.

Si + présent de l’indicatif, futur simple

Si vous venez, nous irons au cinéma.

1
Si + présent de l’indicatif, présent de l'impératif

Si vous avez faim, servez-vous !

2. Pour exprimer une hypothèse:

Si + imparfait, conditionnel présent

Si je gagnais au loto, je ferais le tour du monde.

3. Pour exprimer une hypothèse non réalisée dans le passé:

a. Conséquence dans le présent:

Si + plus-que-parfait, conditionnel présent

Si j'avais fait mon droit, je serais avocat.

b. Conséquence dans le passé:

Si + plus-que-parfait, conditionnel passé

Si vous étiez venus plus tôt, vous auriez vu Marie.

B. TEXTES ET EXERCICES

1. Traduisez:

a. Cette utilisation politique peut se refléter dans le choix du mot (quelque soit la
version linguistique) mais peut également apparaître par l’intermédiaire de la traduction.
L’institution actuellement connue sous le nom de «Parlement européen» avait au départ
été dénommée «Assemblée». Cependant, la propre «Assemblée» a rapidement opté pour
s’auto-dénommer «Assemblée parlementaire européenne» puis, plus tard, afin de mieux
illustrer sa vraie fonction, cet organe a finalement opté pour l’appellation de «Parlement
européen».

1
Această utilizare politică poate sa se reflecte în alegerea cuvântului (oricare ar fi
versiunea lingvistica), dar poate apărea , in mod egal , prin intermediul(mijlocitorul)
traducerii. Instituţia cunoscuta acum sub numele de Parlament European fusese numit
iniţial Adunare. Cu toate acestea, chiar Adunarea a optat rapid pentru a se auto –
denumi Adunarea Parlamentară Europeană apoi , mai târziu, pentru a ilustra mai bine
adevarata sa funcţie , acest organism a optat în cele din urmă optat pentru denumirea
de « Parlamet european «

b. Il est donc clair que ce changement de mot symbolise le renforcement du poids


institutionnel du Parlement et n’est pas le fruit du hasard. Dans ce cas, c’est la volonté
politique qui a joué une influence directe sur le langage, celle-ci devant être prise en
compte au niveau de la traduction.

Prin urmare, este clar că aceasta schimbare de cuvânt simbolizează întărirea


greutatii instituţionale a Parlamentului şi nu este o coincidenţă (nu este fructul
hazardului). În acest caz, voinţa politică a jucat o influenţă directă asupra limbajului ,
de aceasta din urma trebuie să se ţină seama la nivelul traducerii.

c. Le droit est avant tout une science sociale et, à ce titre, une science
profondément influencée par le contexte socio-historique dans lequel elle évolue. Il en
ressort que les correspondances terminologiques répertoriées entre langues juridiques,
bien qu’elles puissent être reconnues comme valables, varieront largement en fonction de
nombreux autres facteurs et notamment du contexte socio-politique et de la finalité
attribuée à la traduction.

Legea (dreptul) este inainte de toate o ştiinţă socială şi, ca atare, o ştiinţă
profund influentata de contextul socio-istoric în care evolueaza . Rezultă că,
corespondenţele terminologice enumerate intre limbajele juridice , deşi acestea pot fi
recunoscute ca fiind valabile, vor varia foarte mult în funcţie de numerosi alti factori, si
in mod special de contextul socio-politic şi de finalitatea atribuita traducerii .

d. Comme Domat avait systématisé la notion de cause objective, selon les


différents contrats, J. Maury systématise la fonction de la cause. Ainsi, la cause est
appréciée:

1
• objectivement, dans sa fonction de protection individuelle (du consentement);

• subjectivement, dans sa fonction de protection sociale de l'ordre social (stricto


sensu) et de l'ordre public économique (lato sensu). Par conséquent, lorsque la cause est
appréciée subjectivement, le juge va considérablement pousser la recherche de la cause
de chaque partie. Toutefois, il faut avoir à l'esprit que la cause est en principe et très
largement appréciée sous un angle objectif de nos jours. En effet, quelques arrêts de la
jurisprudence française ont laissé penser qu'on tendait vers une subjectivisation de la
cause, or il ne s'agit que d'exceptions.

Cum Domat sistematizase noţiunea de cauza obiectiv, conform diferitelor


contracte, J. Maury sistematizeaza funcţia cauzei . Astfel, cauza este apreciata :

• obiectiv, în funcţia sa de protecţie individuală (consimţământ)

* in mod subiectiv , în funcţia sa de protectie socială a ordinii sociale (în sens


strict) şi a ordinii economice publice (lato sensu). Prin urmare, atunci când cauza este
apreciata subiectiv, judecătorul va împinge în mod considerabil cercetarea cauzei
spre fiecare parte. Cu toate acestea, trebuie să aibă în vedere că cauza este, în
principiu, şi foarte larg apreciata din punct de vedere obiectiv in zilele noastre . Într-
adevăr, cateva decizii ale jurispridentei franceze au lasat sa se creada ca se tindea spre
o subiectivizare a cauzei , insa nu este vorba decat de excepţii.

2. Mettez aux temps convenables les verbes en italique:

Si je avoir le temps de me préoccuper de ces choses, cela m’amuserait sans doute.

Que diriez-vous si je vous proposer de retourner, car j’en ai assez de ce paysage.

Si l’on creuser à fond cette question, on découvrirait peut-être que les choses se
sont passées autrement.

Si je être sûre que ce changement d’air peut vous aider, j’y consentirais.

Si Isabelle était la femme de Nicolas, elle savoir empêcher les bévues de ce jeune
homme.

Si vous demander à Jules ce qu’il pense de vous, il vous le dirait très


franchement.

1
Je ne pas être très étonnée si un jour ma fille me disait qu’elle veut épouser Jules,
que je connais à peine.

Ne dites pas ces choses, papa serait fâché s’il vous entendre.

Facile à blâmer, mais je ne vois pas ce que tu faire si tu étais à ma place.

Si, au lieu de fuir, il courir tout expliquer à sa mère, loin de lui faire des
reproches, elle l’eût protégé contre tous.

S’il avoir le loisir de l’analyser, sans doute eût-il compris et aimé ce texte.

Vous ne me croire pas si je n’avais pas assisté moi-même à la discussion.

Si vous aviez connu son mari, comme vous l’apprécier!

Si cette histoire d’amour suivre son cours, la situation de la jeune femme aurait
été tout autre.

Si Jean était entré à ce moment, il s’apercevoir de ma présence et ne me laisser


pas partir.

Si elle se résigner à épouser un homme contre son gré, croyez-vous qu’elle aurait
été heureuse?

La curiosité des voisins ne pas être réveillée s’ils n’avaient pas crié si fort.

Si j’avais été chargé de cette question, je se trouver bien embarrassé.

Si vous se décider jamais à écrire ce livre, vous me le direz, n’est-ce pas?

Si je suis assez heureux pour obtenir une réponse favorable, je s’empresser de


vous la montrer.

Si tu me promettre de dire la vérité, je te croirai sur parole.

3. Traduisez en roumain:

Si nous revenons, nous nous souviendrons toujours de cette heure où on nous


aimait tant. (Montherlant)Dacă ne întoarcem, ne vom aminti mereu de această dată când
am iubit atât de mult.

2
Le malheur qui vous est arrivé, répondit M. Despres, serait à jamais déplorable
s’il faisait douter de la vertu une âme telle que la vôtre. (Musset)Nenorocire că te-a lovit
", a spus domnul Despres, ar fi deplorabil dacă el vreodată îndoieli în virtutea
unui suflet ca a ta.

Croyez-vous que, si je l’avais pu, je n’aurais pas sauvé les jours de cette pauvre
bête noire qui est là-bas dans le fossé? (Vigny)Crezi că dacă aş fi fost, nu aş fi salvat
viaţa a acestui bestie negru săraci este acolo, în şanţ?

S’il eût écouté son impatience, Frédéric fût parti à l’instant même. (Flaubert)
Dacă ar fi ascultat nerăbdarea lui, Frederick a trecut la o dată.

Si votre mari, madame, était encore de ce monde, il serait pour la première fois
peut-être en désaccord avec vous. (H. Becque)Daca sotul tau, doamnă, era încă în viaţă,
el ar fi pentru prima dată, poate nu sunt de acord cu tine.

Temps d’étude individuel: 2 h