Vous êtes sur la page 1sur 5

,-

À
- "l*
Cours à domicile: 775136349
DE SANTE
A L'ECOLEMILTTAIRE
D'ENTREE
CONCOURS SESS|ON2008

I
I
. I enneuvEDEPHYSIQUE
II Durée: 04 heures
I
_,1
1:
EXERCICE (20 points)
faisaitétat des demières
A l,occasiondes Jeux Olympiquesde l'été 1996,une revue scientifique
y
méthodesde dépistagedu dopage.On décrivaitune nouvelleméthode en voie d'homologation,
de masse,dontle principeestdonné
mettantenjeu la spectlométrie ci-après.
se
Le dopage par les stéroidesanabolisantsadministrésaux sportifspour que leurs muscles
la
développéntserait assez facile à dépister.Pourtantdes stéro'idesanabolisants,notamment
testostéione, I'hormone rnâle,sontnaturellementprésentsdans :
I'organisme on se comment
demande
fairela différenceentreI'hormonenaturelle interdit'
et I'anabolisant

on proposeuneméthodefondéesur la spectrométrie de masseisotopique, où I'ondétermine le rapport


des concentrations à;;ril; 1â ltutr'et en un de ses isotopesle carbone12 ("c)"En effet,les
les matièrespremièresutiliséespour la préparation de la.testostérone de
rapportsqui caractérisent
,ynine." èt er molécules par
biosynthétisées I'homme à partirde son sont
alimentation' différents.

on proposedanscetteméthodede mesurerle rapportdesconcentrations en carbonettc et en carbone


ùô ?i, ?ioxyoede carboneprovenant de la combustion de I'hormone extraited'unprélèvement d'urine
contrôlé,parla technique de la spectrométriede masse.Le déplacement des particules dans
de I'athlète
leschambres d'accélérationet de déviation dansle vide
s'effectue

l;!-Accélération. P'
La chambred'ionisation (1) produit^desions
"Corn de masselil1 €t des ions "co2* de
massern2.On négligelesforcesde pesanteur
dansla suitedu problème; le mouvement des O : ionisation olo'@
ionsest rapporté au référentiel du laboratoire
t'Cor* et 13co2* :accélération
considéré galiléen.Les ions @
pénètrent dansla chambred'accélération en O
avec une vitesseinitialeconsidéréecomme : déviation
nulle: ils sontsoumisà un champélectrique
'-)
@ : détecteur
E , supposéuniforme, entreles plaquesP et
P' et sortent de la chambreen O' avec
respectivementdesvitessesde valeursV1et V2.

1.1.1.Reproduisez le schémasur votrecopie,représentez le vecteurchampélectrique Ë et justifiez


votreréponse.
1.1.2.En appliquant le théorèmede l'énergie cinétique à I'ion"car*, exprimerv1 €fi fonctionde la
r*t." mr,de la chargeélémentaire e et de la tensioilUo Vp - Vp''
=
1.1.3.Exprimer v2en fonction de ffi1,m2€t V1.
Vr ê t V z.
1 . 1 . 4C. a l c u l er
D o n n é e s : l U=o4l 0 0 0 V , r i l r= 7 , 3 1 1 0 - 2 6 ki g t T l z = 7 , 4 7 1 0 - 2 6 keg=; 1 , 61 0 - 1 e C .

1.2.Déviation.
de
i;, il; aCô;* etl3coz* pénètrenten o'dans unezoneoù règneun champmagnétique uniforme,
la
d'atteindre
àu'plande la figure,permettant plaque (4).
détectrice
vecteurperpeÀdiculaire
permettantla déviationdes
1.2.1.Représenteisur le schémareproduitle vecteurchamp magnétiqueB
ionsversla plaquedéflectrice.
Concours santé milituire - 2008 épreuvedephysique

http:physiquechimie.sharepoint.com
----:

Cours à domicile: 775136349


1.2.2.Exprimer
le rayonr de la trajectoire
desionsen fonctionde m, e, Uoêt B.
1.2.?.En déduirele rapportdes rayonsdes trajectoires des ions'2CO2*et 13COr*
en fonctionde leurs
maSSeSfilr êt ffi2.
1.2.4Placerlespositions11et lzdespointsd'impactdes ionsde massefi1 êt rfl2sur le schémarecopié.
/ 1.25.Exprimer la distance
lrlzèn fonction
de mr,rnz,€, Uoet B.
1.2.6.Calculer
la distance1112
sachantqueB = 0,25T.

1.3.Résultatd'un contrôle,

L'analyse les atomes"C et 13Ccontenusdansles ionsarrivéssur


des impactsa permisde dénombrer
pendantunecertainedurée.
le détecteur

Les résuitatsdes comptageseffectuésà partirdes échantillons


d'urinede deuxathlètesA et B sont
rassemblésdansle tableauci-dessous. y
On faitfigurerégalement réalisésà partird'un
les comptages
étalonstandardinternational.

Les résultatsdes équipesde recherchesur cetteméthodefont référenceà un coefficientdéfinipar la


- N'
o o o-Rstandard-
r e l a t i o:nô = lruuu ( R - R s t a n d a r d avec
) K = N; .
Les nombresd'atomesde carbone12 et 13,respectivement N1et N2,donnésdansle tableau,tiennent
comptede corrections dues,en particulier, à la présenced'isotopesde l'oxygène.
On considèreque
I'athlète s'estdopési la valeurdu coefficient ô estnotablement inférieure
à -27.

N, (ttC)

1.3.1.Recopier le tableau"
et connpléter
1.3.2.A partir s'ily a eu dopagepourlesathlètesA et B.
desdonnéesdu tableau,déterminer

2:
FXERCTCE (20 points)
Ee=-2,72eY
On donne sur le diagrammeci contre
quelques niveaux d'énergiede l'atome de Ez=-3,75eV
mercure.
Er=-4,99eV
2.1.Spectred'émissiondu mercure.

2.1i-: Calculerles énergiesdes photonsémis Eo= - 10'45eV (niveau


fondamental)
par l'atomede mercurelorsquecelui- ci passe:
a) du niveauEsâu niveauEr Figure1
b) du niveauE2âu niveauE6
2.1.2: Recopierle diagramme et représenter par une flèche le passage de I'atomede mercure du
niveauE.rau niveauEr
2.1.3: Quellessontles longueursd'ondeÀsrêt Àrsdes rayonnements émis? Dansquelsdomaines de
nadiationsse trouventcesdeuxlongueurs d'onde?

Données :
Chargeélémentaire : e = 1,6.10-1s C
c o n s t a n tdee P l a n ck:h = 6 ,6 2 .1 0 -s
J.s
vitessede la lumière : =
c 3,00.108 m.s''

permettant
Z_il.: Citerun appareil unspectrede raiesd'émission.
d'observer

Concours santé militaire - 2008 épreuve de physique

http:physiquechimie.sharepoint.com
1

Cours à domicile: 775136349 E


d'interférences en
4.On réaliseensuiteuneexpérience
iumieremonochromatique en l'une
utilisant des longueurs 2
que l'on note1".On utiliseune fente F.' X
d'ondeprécédentes
sourceàveclaquelleon éclairedeuxfentesverticales très 27 Y
a = 2,A0 mm' A -7p -/
/ finesFr et Fzsêparées par une distance
une distanceD = 0,50 m des deuxfentes,on placeun
écran verticalE permettantd'observerle phénomène
)r,
I
,-l
I
On considèresur l'écran un axe Ox
cl'interférences. I I
I,
et B I
horizontal,O se trouvantà égale distancede A I
(figure2). Pour un point M de cet axe d'abscissex, la I
I
)/
différencede nnarcheentre deux rayons provenant de F1 -tt i
AX i<-------P---i--*>t
etdeF2vaut:ô= D.
Figure2
2.2.L: Représentezqualitativementsur votre copie la
figureobservéesur l'écranE'
i en fonction..du
de l'interfrange
Z|Z.Z:ÉtablirI'expression D et a.
1, ?
expérience
2.2.3: On mesurei = 137pm.Quelleeétta longueurd'ondeutiliséedanscette

2.3. on réaliseenfin une expérienced'interférencesen utilisantles radiationsde longueursd'onde


expérimental
Le dispositif
Àgrêt 2.20. est celuide la figure2'
f-récédentes 1 deuxfrangesbrillantes
des
A quelledistanceoË"tatrangêcentralese produitla premièresuperposition
produitesparlesdeuxradiations?

EX ER G I C3E: ( 20 points)
\-
G ,-c € t-r\tc"
Lors d'une séance de travaux pratiques,on se propose de
I'inductance
déterminer interner d'unebobinepar
L et la résistance
deuxgroupesd'élèves'

1"méthode:
(L, r)
Le premiergroupe(Alioune,Fatou et Amadou) réalisele circuit
schématisé Parla figure1. = tL4i4tr
(a/ tt' r
cr,,r,1

ll monteen sérieun conducteur ohmiquede résistance R 2200 Q,


la bobined'inductance L et de résistance interne r inconnues et un
condensateur de capacitéC 3,32 = nF'
L'ensemble est alimentépar un générateur de fréquencevariable
qui délivre une tension sinusoïdaled'amplitudemaintenue
constante,
A l,aided'un oscilloscope bicourbe,les élèvesvisualisentles
tensionsu(t) aux bornesdu générateuret un(t)aux bornesdu
conducteur ohmique.
à;f Reproduirele schéma de la figure 1 en indiquantles
bËnchements de I'oscilloscope pourvisualisersur la voie Yn la
tensionu(t)aux bornesdu générateur et sur la voieYs la tension
un(t)aux bornesdu conducteur ohmiqÛe'
i.).'r-"r élèvesfixent la fréquence de la tensionà unevaleurfr et
obtiennent I'oscillogramme de la figure2'
Déterminerla pelioOeTr et la fréquencef1 des tensions
observées.
Po n n é e s :
Balayage: 56= $$ Ps/div
Sensibilité verticale: su= ! Y76iu Frgure2
estime que les calculs seraient fastidieux pour
3.3. Fatou
L et r. Elleôhangele réglagede la fréquence pourobtenirI'oscillogramme de la figure3'
déterminer
à.3.f ' Quelest lephénomèine obsérvésur I'oscillogramme de la figure3 ?

tfpreuve de physique
Concours sunté militaire - 2048

http:physiquechimie.sharepoint.com
Cours à domicile: 775136349
.t.3.2:DéterminerL et r à partirde I'oscillogrammede la flgure3.
g33, Peut-on dire que la résistanceinterner de la bobineest
négligeable votreréponse'
? Justifier
ful. Expliquer,en utilisant la démarcheque les élèvesauraient
/ adoptéepourla figure1, pourquoile réglagede Fatoudonneune
plussimPle.
exploitation

2" méthode:

Le deuxièmegroupe(Marième, Samba et ornar)utiliseles mêmes


composants en série mais utiliseun voltmètreet un ampèremètre
poureffectuerles mesuresadéquates.
3.5. Reproduirele schéma de la figure 1 en indiquantle
[Enchementde I'ampèremètre pourmesurerI'intensitéefficacedu
courantet celuidu voltmètrepourmesurerla tensionefficaceaux
bornesde la bobine.

3.6.Lesmesures donnent:
efficace: 1"6= 1,46mA
lntensité
Tensionsefficaces: Frgure3
- auxbornesdu résistor : Un= 3,21V
:Uc= 9,98V
- auxbornesdu condensateur
- auxbornesde la bobine: Ul = 6,42Y
- auxbornesdu générateur: U = 5 V

de Fresnelen indiquant
3.6.1: Fairela construction choisie'
l'échelle
de Fresnel,Déterminer
gO: , A partirde la construction graphiquement L de la bobineet
I'inductance
sa résistanceinterner.

EXERGIGEj: ( 20 points )

distantsde a formentun
41. Deuxrailsparallèles

plan horizontal ; un champ magnétiqueË


d'intensitéB = 1 T traversece plan comme
I'indiquela figure.On relieles railspar un résistor
de résistanceR = 1 Q et un conducteurMN de
résistancenégligeable, glissesur les railsen leur
restantperpendiculaire.
est
La distanceentre les railsest a = 10 cm et la tige se déplaceà la vitesseV dont la direction
parallèleauxrailset d'intensité V = 50 cm/s'
L1.1: Montrerquela tige MN, en mouvement dans le champÉ se comportecommeun générateur'
Quelest le nomdonnéà ce Phénomène ?
i.l.Z, Reproduire là figureet indiquer le desélectrons
sensde circulation et celuidu courant.
+.1.2, EtablirI'expression de la forceélectromotrice induiteen fonctionde B, a et v.
4.t.+: En déduireI'expression de la tensionUvx:
a) auxbornesdu résistor
b) auxbornesde la tige.
4.1.5: Calculer I'intensitédu couranti'
produirede l'énergie.Elleconsisteà fairetourner
&.On utiliseune autreméthodepluscourantepour
un aimantdroitplacéà cÔtéd'unebobine.
La bobine,de longueur(, = 5Qcm comprenant n=1000spiresde rayonmoyenr = 2 cm,est reliéeà un
résistorde résistanceR
L'aimanttournelibrement autourd'unaxe verticalpassantpar son centreà la vitesseangulairerrl= 4n
i"ài.. on supposeque le champmagnétique produitpar I'aimant,au voisinagede la bobine,a une
intensitéconstanteBo= 10-2T quelquesoit la directionde I'aimant'
Concours santé milituire - 2008 épreuve de physique

http:physiquechimie.sharepoint.com
Cours à domicile: 775136349

de Ë ,ont parallèles.
A l'instantt= 0, l'axede bobineet la direction
4.2.1A une datequelconque, la bobinea tournéde I'angle0 = cot.Exprimeren fonctiondesdonnées
fluxO(t)à traversla bobine.
4.2.2Montrerque la bobineest le sièged'uneforceélectromotrice d'induction
e(t).
/
Calculersa valeurmaximale.
N
SN
l--]ffiqtr

aimant aimant
bobine bobine

Aladatet=0 A la datet
4.3.
4.3.1Quelssont,selonvous,lesavantages de la deuxièmeméthodecomparée à la première?
4.3.2'.La deuxièmeméthodeest utiliséepouralimenterles lampesd'unebicyclette,
Quelest le procédé
utilisépourfairetournerI'aimantdansce cas?

EXERCICE5 : (20points)

Une mouchese déplacelentementsur l'aiguilleindicatrice des


secondesd'unegrandemontre"
La moucheest au centreO de la montreà l'instantto = 0 et se
dirigevers I'extrémité E de l'aiguilleà la vitessev = 5.10-3m/s
(vitessede la moucheparrapportà E).
to= 0, E est au pointEe.
A l'instant
5.1.
5.1.1. Quelleest la naturedu rnouvementde E par rapportà O ?
5.1.2.Déterminer :
a) : La vitesseangulaireotdu mouvement de E.
b) : L'équationhorairee(t)du mouvement de E.
c) Les équationshorairesxe(t) et ys(t) du mouvementde E
sachant quela longueur de I'aiguille
est30 cm.

5.2
de la moucheparrapport
5.2.1.Quelleestla naturedu mouvement à E?
5.2.2.Donnerson équationhoraire.
5.3.
5.3.1.Donnerles équations horairesXr(t) et Y,.n(t)
du mouvement de la rnouchepar rapportau centreO
de la montre.
5.3.2.Représenter du mouvement
la formede la trajectoire de la mouchepar rapportà O.
5.3.3.Quelest le nombre de tours effectuépar quand
I'aiguille la mouchearriveau pointE ?.

FIN DU SUJET.

Concours santé militaire - 2008 épreuve de physique

http:physiquechimie.sharepoint.com

Vous aimerez peut-être aussi