Vous êtes sur la page 1sur 18

Département de Génie

Electrique
1er Master GE

Compte Rendu des travaux pratiques


De communication numérique

Réalisé par : Encadré par :


Benjdia imane Mr. BOUROUHOU

El- mengad Souad

Année Universitaire 2018-2019


Sommaire

TP1 : Générateurs de séquences de données et Modulateurs/Démodulateurs


Numérique................................................................................................................. 4
But .............................................................................................................................................. 4
Matériel utilisé............................................................................................................................ 4
I. Générateur de séquence de données et codage ......................................................... 4
1. Codage NRZ unipolaire ........................................................................................ 4
1.1. Identification du circuit ................................................................................. 4
1.2.Les oscillogrammes de V3 et V4 ................................................................ 5

II. MODULATEUR/DEMODULATEUR MDA ASYNCHRONE AVEC DONNEES


CODEES NRZ ........................................................................................................ 5
1. Identification Le circuit MDA asynchrone .................................................................5
2. Les oscillogrammes V6 signal de données et V16 signal MDA .................................6

3. Les oscillogrammes des V6 et V16 ............................................................................6


4. Les oscillogrammes V16 et V20 avant et après canal de transmissions. ....................7

5. . Les oscillogrammes V6 ‘ données transmis’ et V29 ‘données reconstitués’ ............7


6. Les oscillogrammes V6 et V29 ...................................................................................8

7. Effet du bruit et mesure du TEB ..................................................................................9

III. MODULATEUR/DEMODULATEUR MDF SYNCHRONE AVEC DONNEES


CODEES NRZ ...................................................................................................... 10
1. Identification Le circuit MDF synchrone ...............................................................10
2. Les oscillogrammes V6 signal de données et V16 signal MDF..............................10

3. Les oscillogrammes des V6 et V16 ........................................................................11


4. Les oscillogrammes V16 et V20 avant et après canal de transmissions. ...............11

5. . Les oscillogrammes V6 ‘ données transmis’ et V29 ‘données reconstitués’ .......12


IV. Modulateur/Démodulateur MDP Avec Modulation Absolue Et Différentielle ... 12
1. modulation absolue .......................................................................................... 12
1.1. Les oscillogrammes V6, V12 signal porteuse et V16 signal MDPB ....................13

1.2. Les oscillogrammes V16 et V20 avant et après canal de transmissions. ..............13

1.3. Les oscillogrammes V21, V23 signal MDPB démodulé ......................................14

2
1.4. Les oscillogrammes V21, V24 signal MDPB démodulé et filtré ..........................14

1.5. Les oscillogrammes V6, V31 données reçues, V32 horloge reconstitué................14

2. modulation différentielle .................................................................................. 15


2.1. Les oscillogrammes V4 (les données transmises)et V9 (les données reçues) ......15
CONCLUSION ....................................................................................................................................18

3
TP1 : Générateurs de séquences de données et Modulateurs/Démodulateurs
Numérique.

Le but :

L’objectif de ce TP est de faire une étude pratique des générateurs de séquences de


données , de codeur NRZ ,et des modulateur/démodulateur MDA ,MDF,MDP et QAM
et l’observation du bruit sur les données reconstituées.

Matériels utilisés :
- Module expérimental mod. MCM3 1.
- Alimentation mod. PSLC/EV.
- Oscilloscope.

I. Générateur de séquences de données et codage :


1. Codage NRZ :
1.1 Identification et représentation du circuit :

4
1.2. Les oscillogrammes de V3 signal d’horloge et V4 de séquence de
données :

 Le signal en bleu indique l’horloge de synchronisation et l’autre


montre la séquence de données.

II. Modulateur/Démodulateur MDA asynchrone avec donnés codées


NRZ :
On dispose le circuit en mode MDA (ASK), avec source de données 24 bits on introduire
J1c-J3d-J4-J5-J6a, on positionne SW2 :24 bits , SW4 :1200, SW6 :ASK , SW8 :BIT ,
ATT : min ,NOISE :min.

1. Identification et représentation du circuit en mode MDA asynchrone :

5
2. Les oscillogrammes de V6 signal de données et V16 signal MDA :

 Le signal en bleu présente le signal de données et l’autre montre le signal MDA.


On a réglé la phase de la porteuse pour faire correspondre le zéro de la sinusoïde avec le
début des intervalles de bits. Et on a changé la fréquence de la porteuse en 1800hz. On a
obtenu les signaux suivants :

3. Les oscillogrammes des V6 et V16 :

 On remarque que avec la MDA on transmise un seul bit par période.

6
4. Les oscillogrammes V16 et V20
Ils sont des signaux avant et après le canal de transmission :

 On observe qu’il y a un petit déphasage entre le signal d’entrée et le signal de sortie.


On déduire que le type de canal est réel

5. Les oscillogrammes V6 et V29 (données transmis, données


reconstitués) :

 La figure montre qu’il y a un déphasage entre le signal émis et le signal reconstitué, dû


au canal de transmission

7
6. Les oscillogrammes V6 et V29 :
6.1 Avec atténuation :
On introduit un affaiblissement de ligne, on agit sur l’atténuation, on obtient les signaux
suivants :

 On remarque que les données reçues ne sont plus identiques aux données transmises.

5.2. Avec bruit :

 On remarque qu’on n’obtient pas les mêmes données transmis , il y a des pertes de
l’information au niveau de signal reconstitué

8
7. Effet du bruit et mesure des taux d’erreurs binaire :

On dispose le circuit en mode MDA avec source de données pseudo-aléatoires 64 bits et


codage Manchester des données (J1d, J3d, J4, J5, J6a; SW2:Normal , SW3:64bit, SW4:1200,
SW6:ASK, SW8:BIT, SW9:READ, ATT: min, NOISE: min).
On a appuyé sur la touche RESET et on introduit un bruit sur la ligne, l’afficheur
commence à comptés les bits erronés reçus.
- La mesure De TEB :
é
=
ç
à une minute on a compté 22 bits erronés
Tb=6,8 ms => Db=147 b/s
TEB= 2.5.10

III. Modulateur / Démodulateur MDF synchrone avec données codées


NRZ:
On a configuré le circuit en mode MDF, avec source de données 24 bits ,On introduit J1c-J3a-
J4-J5-J6b, on a positionné SW2:Normal, SW3:24bit, SW4:1800, SW5:1200/0°, SW6:FSK,
SW8:BIT, ATT: min, NOISE: min).
On dispose d’une séquence de données 00/11 alternées et un appuie sur START.

1. Identification et représentation du circuit en mode MDF synchrone :

9
2. Les oscillogrammes de V6 et V16 :

 On remarque que avec la MDF on transmise plusieurs bits par période.et le signal
MDF représente des impulsions de même amplitude.

3. Les nouveaux oscillogrammes V6 et V16 :


On pose SW4 à 1800 hz on obtient les signaux suivants :

 On remarque que si on augmente la fréquence, le signal MDF ne reste plus le même.

10
4. Les oscillogrammes V16 et V20 :
Ils sont des signaux avant et après le canal de transmission :

 On observe que le signal reste le même lorsqu’il passe sur le canal de transmission.

5. Les oscillogrammes V6 et V29 (données transmis, données


reconstitués) :

 On remarque que le signal reconstitués ni plus le même le signal émis ça est dû au


canal de transmission.

IV. Modulateur / Démodulateur MDP synchrone avec modulation


absolue et différentielle :
1. Modulation absolue :

11
On a configuré le circuit en mode MDPB, avec source de données 24 bits ,On introduit J1c-
J3b-J4-J5-J6c, on a positionné SW2:Normal, SW3:24bit, SW4:1200, SW7:Squaring_loop,
SW6:PSK, SW8:BIT, ATT: min, NOISE: min).
On dispose d’une séquence de données 00/11 alternées et un appuie sur START.

1.1. Identification et représentation du circuit en mode MDPB :

1.2. Les oscillogrammes de V6, V12, V16 :

V6 : signal de données :

V12, V16: signal porteuse, signal MDPB

12
 On remarque que le signal porteuse et le signal de données sont en phase
1.3. Les oscillogrammes V16 et V20
Signaux avant et après le canal de transmission

 On observe il y a un décalage entre les signaux, on déduit que le canal est


réel

1.4. Les oscillogrammes V21 et V23 “signal MDPB démodulé “

1.5. Les oscillogrammes V21 et V24 “signal MDPB démodulé et filtré “

13
 Le rôle du filtre se trouvant a la sortie de démodulateur :

Il permet d’éliminer la composante nul de signal or le signal démodulé devient négatif


ou positif.

 Le principe de reconstitution de la porteuse :


Pour démoduler un tel signal, on peut envisager de réaliser une détection cohérente.
Pour cela, on multiplie le signal modulé par un signal sinusoïdal à la même fréquence que la
porteuse, déphasé de ϕ par rapport à la porteuse de démodulation, Ensuite on filtre le signal
obtenu pour éliminer les fréquences voisines de 2.fp et récupérer l’information à une
constante près. On constate que pour récupérer un signal non nul, il faut éviter que la
porteuse de démodulation soit en quadrature de phase par rapport à la porteuse de
modulation.

1.6. Les oscillogrammes V6, V31 et V32 :

V6 : Signal de données
V31 : données reçues

14
 On observe que le signal reçu présente un décalage par rapport au signal de
données
V32 : horloge reconstitué

 On remarque que l’horloge est récupérée, pas des pertes (graphe en bleu).

2. Modulation différentielle :

On réalise une connexion MDPB (non différentielle) comme décrit au paragraphe


précédent.

2.1. Les oscillogrammes de V4(les données transmises) et V9(les


données reçues) :

15
 On remarque que les signaux sont identiques mais ils représentent un
décalage
2.2.
On a appuyé sur « Phase sync » et on observe que les données reçues peuvent
inversées par rapport aux données transmises. Comme il montre la figure au dessous

16
2.3.
On a sélectionné le mode de fonctionnement différentiel [SW2 : Différentiel], Et on a relevé
à nouveau V4 et V9 et on observe que les signaux restent identiques :

17
Conclusion
Ce TP nous a permet de connaitre le principe de modulation numérique, Et de vérifier les
différents types des modulations qu’on a vues dans le cours en terme théoriques et on conclu
que ces résultats obtenu en pratique, ils sont les mêmes que les résultats théoriques.

18

Vous aimerez peut-être aussi