Vous êtes sur la page 1sur 20

Chapitre III: Oxydo-Réduction

Historiquement, la définition initiale était :


 L’oxydation : « combinaison d’un élément avec
l’oxygène »
Exp : Hg + ½ O → HgO
2

oxydation

 La réduction : « Extraction d’un métal de son


oxyde »

Exp : FeO + C → Fe + CO
réduction
1
Définitions
Un oxydant :
espèce chimique (atome, molécule ou ion ..) capable de capter
un ou plusieurs électrons.
On dit qu’il subit une réduction
Exemple: Cu 2+ + 2e- → Cu
Oxydant réduction Réducteur

La réduction est un gain d’électrons

2
Un réducteur :

espèce chimique capable de céder un ou plusieurs électrons.


On dit qu’il subit une oxydation

Exemple: Fe2+ → Fe3+ + e-


oxydation
Réducteur Oxydant

L’oxydation est une perte d’électrons

3
Couple rédox

Deux espèces contenant le même élément et dont le passage


de l’une à l’autre se fait par transfert d’électron (oxydation
ou réduction) forment un couple rédox
Il est symbolisé par ox/réd
Ampholytes rédox
L’ampholytes rédox est une espèce pouvant fonctionner soit
comme réducteur soit comme oxydant.
Exemple: oxydant
réduction oxydation
Fe(s) Fe2+(aq) Fe3+(aq)
réducteur

Fe2+(aq) / Fe(s) Fe3+(aq)/ Fe2+(aq)


4
Degré d’oxydation (nombre d’oxydation NO)

C’est la charge fictive portée par un élément dans un composé chimique.

1/Calcul du nombre d’oxydation

a- Cas particulier :

Le nombre d’oxydation des éléments dans un composé simple est nul.

Exemples:

H2 : N.O (H) = 0 , O2: N.O (O) = 0, N2: N.O (N) = 0 ..

5
 la somme des N.O d’un composé chimique est égale à la charge
portée par ce composé ;

Exemples : SO42- : Σ N.O = -2 = N.O (S) + 4 N.O (O).

Cu : N.O (Cu) = 0,

Cu2+ : N.O(Cu) = +2,

Fe3+ : N.O (Fe) = +3

6
 le nombre d’oxydation de O est égale à –2 sauf :

- dans O2 : N.O (O)= 0


- dans OF2 : N.O (O) = +II

- dans les peroxydes (H2O2) N.O (O) = - I

 Le N.O de H est égale à +1 sauf :

- dans H2 : N.O (H) = 0

- dans MH: Hydrures, M : Li, Na, K, Cs...

MH : N.O (H) = -1

7
Exemple: Calcul du N. O dans les composés :
H2 O : N.O (O) = -2, N.O (H) = +1
NO2 : N.O (O) = - 2 soit x le N.O de N alors :
x-4=0⇒ x = 4 = N.O (N) = +4.

 Dans les molécules complexes (en particulier les molécules


organiques)

un même élément peut être présent dans différents états


d’oxydation.

8
9
a- N.O Fractionnaire

Parfois, le NO calculé peut être fractionnaire. C'est que l'élément se


trouve sous plusieurs états d'oxydation.

Exemple Dans Pb O le N.O calculé pour Pb vaut +8/3.


3 4

Cet oxyde de plomb est en fait constitué d'un Pb (IV) de N.O=+4


et de deux Pb (II) de N.O=+2.

On peut justifier cette affirmation par la réaction suivante:

Pb3O4 + 4H+ -> PbO2 + 2 Pb2+ + 2 H2O

10
le réducteur

2- Réaction d’oxydo-réduction
C’est une réaction d’échange d’électrons entre un oxydant et un
réducteur.
Elle est obtenue en associant deux couples redox .

Red1 + Ox2  Ox1 + Red2


Na + ½ Cl2  Na+ + Cl-

Au cours d’une réaction d'oxydo-réduction le N.O d'un ou de


plusieurs éléments change.

• Le nombre d'oxydation d’un oxydant diminue au cours


d'une réaction de réduction induite par le réducteur.

• Le nombre d'oxydation d’un réducteur augmente au cours


d'une réaction d'oxydation induite par l'oxydant.
11
exemple:

12
Comment équilibrer une réaction d’oxydo-réduction
?
Exemple :

Equilibrer la réaction suivante en milieu acide :

MnO4− + Br− Mn2+ + Br2

Couple 1 : MnO4−/Mn2+ Couple 2 : Br2 / Br−

13
3- Prévision des réactions d’oxydoréductions :

Considérons deux couples Ox1/Red1 et Ox2/Red2, de


potentiel respectif E10 et E20,

tels que E10 < E20.

En utilisant la règle dite du


gamma, il est possible de prévoir
le sens d'une réaction.

14
exemple

𝐸°(𝐶𝑢2+/𝐶𝑢)=+0,35𝑉 ˂ 𝐸°(𝐴𝑔+/𝐴𝑔)=+0,80𝑉

𝐸°(𝐴𝑔+/𝐴𝑔)

𝐸°(𝐶𝑢2+/𝐶𝑢)

On aura donc : 𝐶𝑢 +2𝐴𝑔+→𝐶𝑢2++2𝐴𝑔


15
4- Le potentiel du couple Ox/Red (la relation de Nernst)
la relation de Nernst
Soit l’équilibre : Ox + ne-  Red
On ne peut définir une constante pour cette réaction car les électrons ne peuvent
exister librement en solution.
En revanche on définit le potentiel standard E0 du couple, et le potentiel d'une
solution donnée de Ox et Red s'exprime selon la relation de Nernst :
Equation de Nernst
L’unité du potentiel E et E° est le volt (V).

 T : la température absolue (K).


 R : la constante des gaz parfaits. (R = 8,314 J.K−1 mol.L−1)
 F : le nombre de Faraday = 96480 C mol.L−1
 n : le nombre d’électrons échangés.
 a : s’appelle l’activité 16
Exemple:

pour l'équilibre électrochimique du couple MnO4-/Mn2+, l'équation-


bilan et la loi de Nernst s'écrivent respectivement :

17
 le potentiel standard E0 dépend de la température. (P=1 bar, soit 105 Pa).

 Lorsque la température est de 25°C, E0 est appelé "potentiel Normale"

2,3

18
Relation entre K et les potentiels standard des deux couples redox
engagés dans la réaction :

Exemple
Fe3+ + e- Fe2+ (1) E0 1

Ce4+ + e- Ce3+ (2) E0 2


Réaction globale:
Fe2+ + Ce4+ Fe3+ + Ce3+

Le potentiel mesuré de cette solution satisfait à la relation de Nernst de chacun des


systèmes (1) et (2) :

19
à l’équilibre on a:
DE = E2 – E1 = 0

D’où

20

Vous aimerez peut-être aussi