Vous êtes sur la page 1sur 22

Modélisation de la structure avec

logiciel ARCHE :
Dans ce chapitre, nous nous intéresserons à l’étape du projet
consacré à l’insertion de l’ouvrage dans un logiciel de calcul
de structure afin de dimensionner et déterminer le ferraillage
des différents éléments porteurs constituant le squelette de
l’édifice. Dans ce chapitre

Il s’agit essentiellement des : poteaux, poutres, semelles.

Cette phase, intervenant après celle de la conception


Modélisation de la structure
structurale, nécessite une attention particulière car elle avec arche

implique la stabilité, résistance et durabilité de l’ouvrage. Déterminer les plans de


ferraillage pour certain
Pour assurer des résultats satisfaisants et surtout rassurants éléments porteures

compte tenu de l’importance de cette phase, nous avons fait


usage de l’outil de calcul de structure le mieux adapté :
GRAITEC OMD

Présentation du logiciel ARCHE :


Depuis sa sortie commerciale en 1993, Arche s'est imposé
comme le logiciel de référence pour la conception et le dessin
des bâtiments en béton armé. A partir d'un modèle 3D de
bâtiment composé de dalles, poutres, poteaux, voiles et
fondations, Arche analyse la stabilité globale de l'ouvrage et
produit automatiquement tous les plans de ferraillage.
Quand on termine notre plan de fondation et coffrage on crée un autre fichier
autocade et on copier les poteaux et les axe (de poutre) de notre plan de coffrage
vers le nouveau fichier qu’on a déjà crée. Après on doit modifier le point style
(Unités =>point style) comme indique cette photo au dessous :

Et on choisi le type de point et on change la valeur de point size a 0.11 comme


indique cette photo si dessous :

Après on change le nom du calque d’axe sous le numéro 2 et on change aussi le


type de ligne d’axe de line interrompu à type de ligne continue. Au même temps
on change le nom de calque du poteau sous le nom de 1

Donc notre plan devient comme celle-ci :

Après on a enregistré le fichier sous forme de DXF :

En suite on ouvre l’arche ossature après qu’on a terminée tous les configurations
nécessaires

(Style de ferraillage de chaque élément, hypothèse nécessaires (matériel, calcul


DDC, etc.)
On doit importer le fichier DXF qu’on a souvent enregistré dans l’arche :

Et celle-ci le résultat d’importation :

Après on a passé à fabriquer une dalle on cliquant sur cette icône et on mit
l’épaisseur 21 cm et on choisie aussi le sens de nervures comme suit :
Et pour le chargement on le mit comme celle-ci :

 Pour dalle creux de terrasse

Après on lie tous les poteaux de rive ensembles pour réaliser cette dalle, en
suite on décompose cette dalle on cliquant sur cette icône et notre plan
devient comme suit :
En suite on passe à l’étape suivante c’est pour mettre les dimensions de chaque
poutre on cliquant sur chaque poutre :

Et pour le chargement comme suit :


Pour la poutre de rive

Pour la poutre intermédiaire

En suite on fait la même chose pour les poteaux (on mit les dimensions de
chaque poteau on cliquant sur chaque poteau) :
Et à la fin en doit dimensionner la semelle de chaque poteau on cliquant sur
icône suivante :

 Dimension pour semelles S0


 Dimension pour S1

 Dimension pour S2

Et maintenant on peut avoir notre projet avec vu en 3D on cliquant sur cette


icône :
Travail 1 :
Travail 2 :
Après on doit vérifier la structure on doit vérifier qu’on n’a pas des erreurs :

Après on passe a modéliser pour qu’on vérifie qu’il n’ya pas des erreurs aussi :

En suite on lance le calcule de DDC :


Ou bien

 Donc notre calcule de descente de charge est terminé.


Voici la flèche maximale de chaque poutre :

On remarque que la poutre 13.1 eu la flèche maximale de poutre [

 donc il est le plus solliciter

Et celle-ci le résultat de DDC

 Charge de poteau :
On remarque que le poteau 21 et le plus chargée (G=23.1 T et Q=2 T)

 donc P21 est le plus solliciter


 Et voici le résultat de descente de charge de la semelle :

On remarque que la semelle la plus chargée c’est la semelle de poteau


21 (G=23.4 T et Q= 2 T)

 la semelle du P21 est la plus sollicité.

Maintenant on va faire l’appel de modules de ferraillage pour avoir le


ferraillage de l’élément le plus sollicité de chaque famille (poutre, poteau, et
semelle) :
 Poutre 13.1 (22*60) :

On doit sélectionner le poutre le plus solliciter et on fait l’appel de module de ferraillage pour
détermine le ferraillage de poutre :

Le ferraillage de cette poutre :


 poteau 21 (22*22) :

On doit sélectionner le poteau le plus solliciter et on fait l’appel de module de


ferraillage pour détermine le ferraillage de poteau :
Et le ferraillage de poteau P21 :
 semelle 21 (100*100*20) :

On doit sélectionner la semelle le plus solliciter et on fait l’appel de module


de ferraillage pour détermine le ferraillage de la semelle:
Et le ferraillage de cette semelle :
Conclusion :
Nous avons modélisé et dimensionné la superstructure et
les fondations en béton armé de bâtiment.

Le calcul de certains éléments de la structure suivi de vérification par logiciel


ARCHE

D’abord, nous avons pu noter l’importance de la conception qui représente une


étape principale de travail. En fait nous avons confronté un certain nombre de
problèmes concernant l’emplacement des poteaux et les retombés des poutres.
Leur conception devrait être conforme aux exigences architecturales et
économiquement acceptables, en garantissant une sécurité certaine pour
l’ouvrage et une facilité d’exécution.

Puis, nous avons modélisé, dimensionné, calculé et vérifié les différents


éléments de la structure de l’immeuble.

La modélisation a été faite conformément au BAEL 91avec logiciel ARCHE.

Vous aimerez peut-être aussi