Vous êtes sur la page 1sur 33

Rapport du TP : calcul et conception des structures en béton armé

Introduction

Le rapport est consacré à la conception et le dimensionnement principalement en


béton armé de le RDC du plan 11 et l’RDC plan 13.

Dimensionner un bâtiment dans les règles de l'art revient à déterminer pour


chaque poutre, chaque poteau, chaque plancher de ce bâtiment, les dimensions
de cet élément, les caractéristiques du béton à utiliser, les aciers à employer et
surtout comment allier ces deux éléments. Ce projet s'inscrit donc à juste titre
dans ce cadre. Les objectifs de cette étude sont avant tout d'assurer la sécurité
des usagers de cet immeuble. Ensuite, il devra entre autres, durer dans le temps
et résister aux éventuelles intempéries.

Pour y parvenir, il convient de bien maîtriser les charges permanentes du


bâtiment, les charges d'exploitation à prendre en compte, ainsi que leurs
combinaisons. De même, il doit être tenu compte de la nature et des
caractéristiques du sol sur lequel la construction sera érigée. Sans oublier la
nécessité de la conception d’une structure qui pourra transmettre d'une manière
optimale au sol.

Ce rapport comporte quarts chapitres : Dans le premier chapitre, nous allons


présenter généralement le projet. En premier temps la conception architecturale
du projet afin de donner une idée générale sur la répartition des espaces et sur
leurs usages. Dans le deuxième chapitre, nous allons proposer une conception
pour la structure de l’immeuble (1ere étage du plan 11 et l’RDC plan 13) en
respectant les règles d’art est les contraintes architecturales.

Le troisième chapitre sera consacré au dimensionnement de la structure de


l’immeuble. La modélisation et le calcul d’une poutre continue à 3 travées, du
poteau le plus sollicité et de la semelle sous ce poteau seront conduits
numériquement moyennant le logiciel « Arche ».

Et enfin le dernier chapitre sera consacré sur une conclusion générale et des
interprétations de tous ce qu’on a vus dans ce projet.

Moussa mohamed & sakli mortadha Page 1


Rapport du TP : calcul et conception des structures en béton armé

Présentation du projet

Au fil du temps le domaine du bâtiment ne cesse de progresser ; les projets


acquièrent de l’ampleur et deviennent de plus en plus nombreux.

Il est devenu l’un des principaux secteurs pour chaque pays et dont l’évolution
reflète d’une grande partie le développement du pays en question, les techniques
de construction pour leur part, s’enrichissent d’innovations et de nouveautés
dans le domaine du bâtiment dérivant d’une bonne maitrise des caractéristiques
des matériaux et des différentes découvertes au niveau des instruments de
travail.

Le projet objet de notre étude est le RDC de plan 11 et le RDC du plan 13.

Le RDC du plan 11 présente une surface couverte de 105.63 m² et le RDC du


plan 13 présente une surface couverte de 167.42 m²

Moussa mohamed & sakli mortadha Page 2


Rapport du TP : calcul et conception des structures en béton armé

Conception

La conception de l’ouvrage est la phase la plus importante dans l’étude d’une


construction, elle consiste dans le choix de la structure la plus optimale, c’est-à-
dire celle qui respecte le plus, les exigences du maitre d’ouvrage, de l’architecte
et du bureau de contrôle, tout en gardant une structure bien porteuse, facile à
exécuter et moins couteuse sur le plan économique. Aussi, le respect des normes
qui réglementent le type de la structure étudiée est indispensable.

Cette phase est d'une grande importance dans le dimensionnement d'un


bâtiment. Au cours de cette étape le concepteur doit tenir compte des retombées
financières de ses choix et aussi de la difficulté liée à l'étude technique, à la
réalisation. Il faut également noter que la conception doit dans la mesure du
possible, respecter les plans architecturaux.

Les plans de coffrage :


Ce sont des plans représentant les planchers limités par des poutres. L'objectif
est de faire porter un plancher par le minimum de poutres possible et dans la
même logique, les poutres par le minimum de poteaux. Cependant des
contraintes régissent cette conception.

Les étapes que nous faites pour réaliser ce type de plan d’exécution :

1- effacer tous ce qui est architecturale

2 - dessiner les axes des poteaux

3- faire l’emplacement des poteaux

4- dessiner les poutres et les raidisseurs

5- distinguer le type de la dalle : corps creux ou dalle pleines


Dans le cas d’une dalle nervuré

6- choisir le sens des nervures (le sens de la petite portée lorsqu'il s'agit des
panneaux rectangulaires)

7- dessiner les nervures

8- faire la cotation

Moussa mohamed & sakli mortadha Page 3


Rapport du TP : calcul et conception des structures en béton armé

Les plans de fondation :


Le plan de fondation permet de donner l’ensemble des côtes indispensables au
bon positionnement de la construction sur le terrain ainsi que l’exécution des
fouilles, dans lesquelles en fond, prendront place les semelles de fondations.

Les étapes que nous faites pour réaliser un plan de fondation :

A partir du plan de coffrage, le plan de fondation se fait comme suit : après le


calcul DDC on va déterminer les dimensions des semelles et de gros béton puis
on va dessiner 2 rectangles au dessus des poteaux (un pour la semelles et l’autre
pour le gros béton)

Ensuite, on va dessiner les longrines (longrines et longrines de redressements)


qui va assurer la liaison entre les semelles

Et enfin on va dessiner la hauteur de la chapes

Les portées des poutres :


Il faut éviter les grandes portées qui créent d'un e part des moments fléchissant
importants, donc des grandes sections d’aciers. D'autres parts, les grandes
portées imposent des grandes hauteurs de poutres qui entraînent des nuisances
esthétiques. Cependant il arrive que le concepteur soit dans l'obligation de
prendre des grandes portées.

Les poteaux :
D’une manière générale, les poteaux sont crées pour réduire les portées des
poutres. Mais en plus certains poteaux jouent un double rôle : architectural et
structural.

Les fondations :
La fondation est destinée à transmettre au sol, dans les conditions les plus
favorables, les charges provenant de la structure.

NB : à la fin de chaque travail il faut vérifier qu’il n’y a pas d’erreurs, car le
moindre peut entraîner des catastrophes et des pertes énormes dans la réalisation
de l’édifice et aussi perte de la stabilité d’immeuble.

Moussa mohamed & sakli mortadha Page 4


Rapport du TP : calcul et conception des structures en béton armé

Description du projet :
 La réalisation du croquis :

 L’immeuble dispose d’un RDC du plan 11 et un RDC du plan 13. Le


premier RDC est d’usage d’habitation se compose d’un salon, une
chambre, une SDB, une cuisine et une cage d’escalier sachant que
l’escalier est construit à coté de SDB.

 Le RDC de plan 13 est d’usage d’habitation aussi se compose de 3 salons,


4 chambres, cuisine et 3 SBD. Et une cage d’escalier sachant que
l’escalier est construit a coté droite de SDB et a coté gauche de salon.

Concernant les cotations des plans d’architectures, l’unité objet utilisée est le
mm.

Moussa mohamed & sakli mortadha Page 5


Rapport du TP : calcul et conception des structures en béton armé

Description architecturale du RDC


RDC plan 11 :

Moussa mohamed & sakli mortadha Page 6


Rapport du TP : calcul et conception des structures en béton armé
RDC plan 13

Moussa mohamed & sakli mortadha Page 7


Rapport du TP : calcul et conception des structures en béton armé

Plan de coffrage :
 RDC plan 11

Plancher Rez-de-chaussée plan 11 :

Moussa mohamed & sakli mortadha Page 8


Rapport du TP : calcul et conception des structures en béton armé
 RDC plan 13

Plancher Rez-de-chaussée plan 13:

Moussa mohamed & sakli mortadha Page 9


Rapport du TP : calcul et conception des structures en béton armé

Plan de Fondations :
 Plan de fondation : RDC plan 11 :

Moussa mohamed & sakli mortadha Page 10


Rapport du TP : calcul et conception des structures en béton armé
 Plan de fondation : RDC plan 13 :

Moussa mohamed & sakli mortadha Page 11


Rapport du TP : calcul et conception des structures en béton armé

Modélisation de la structure avec


logiciel ARCHE :
Dans ce chapitre, nous nous intéresserons à l’étape du projet
consacré à l’insertion de l’ouvrage dans un logiciel de calcul de
structure afin de dimensionner et déterminer le ferraillage des
différents éléments porteurs constituant le squelette de l’édifice.

Il s’agit essentiellement des : poteaux, poutres, semelles.

Cette phase, intervenant après celle de la conception structurale, Dans ce chapitre


nécessite une attention particulière car elle implique la stabilité,
résistance et durabilité de l’ouvrage.

Pour assurer des résultats satisfaisants et surtout rassurants Modélisation de la structure


avec arche
compte tenu de l’importance de cette phase, nous avons fait
usage de l’outil de calcul de structure le mieux adapté : Déterminer les plans de
ferraillage pour certain
GRAITEC OMD éléments porteuses

Présentation du logiciel ARCHE :


Depuis sa sortie commerciale en 1993, Arche s'est imposé
comme le logiciel de référence pour la conception et le dessin
des bâtiments en béton armé. A partir d'un modèle 3D de
bâtiment composé de dalles, poutres, poteaux, voiles et
fondations, Arche analyse la stabilité globale de l'ouvrage et
produit automatiquement tous les plans de ferraillage.

Moussa mohamed & sakli mortadha Page 12


Rapport du TP : calcul et conception des structures en béton armé
Quand on termine notre plan de fondation et coffrage on crée un autre fichier
autocade et on copier les poteaux et les axe (de poutre) de notre plan de coffrage
vers le nouveau fichier qu’on a déjà crée. Après on doit modifier le point style
(Unités =>point style) comme indique cette photo au dessous :

Et on choisi le type de point et on change la valeur de point size a 0.11 comme


indique cette photo ci dessous :

Après on change le nom du calque d’axe sous le numéro 2 et on change aussi le


type de ligne d’axe de line interrompu à type de ligne continue. Au même temps

Moussa mohamed & sakli mortadha Page 13


Rapport du TP : calcul et conception des structures en béton armé
on change le nom de calque du poteau sous le nom de 1

Donc notre plan devient comme ceci :

Après on enregistre le fichier sous forme de DXF :

En suite on ouvre l’arche ossature après qu’on a terminée tous les configurations
nécessaires

(Style de ferraillage de chaque élément, hypothèse nécessaires (matériel, calcul


DDC, etc.)

Moussa mohamed & sakli mortadha Page 14


Rapport du TP : calcul et conception des structures en béton armé
On doit importer le fichier DXF qu’on a souvent enregistré dans l’arche :

Et celle-ci le résultat d’importation :

Après on a passé à fabriquer une dalle on cliquant sur cette icône et on mit
l’épaisseur 21(Dalle 16+5) cm et on choisie aussi le sens de nervures comme
suit :

Moussa mohamed & sakli mortadha Page 15


Rapport du TP : calcul et conception des structures en béton armé

Et pour le chargement on le mit comme ceci :

 Pour dalle creux de terrasse

Après on lie tous les poteaux de rive ensembles pour réaliser cette dalle, en
suite on décompose cette dalle on cliquant sur cette icône et notre plan
devient comme suit :

Moussa mohamed & sakli mortadha Page 16


Rapport du TP : calcul et conception des structures en béton armé

Maintenant on passe à l’étape suivante, c’est mettre les dimensions de chaque


poutre on cliquant sur chaque poutre :

Et pour le chargement comme suit :

Moussa mohamed & sakli mortadha Page 17


Rapport du TP : calcul et conception des structures en béton armé

Pour la poutre de rive

Pour la poutre intermédiaire

En suite on fait la même chose pour les poteaux (on mit les dimensions de
chaque poteau on cliquant sur chaque poteau) :

Moussa mohamed & sakli mortadha Page 18


Rapport du TP : calcul et conception des structures en béton armé

Et à la fin en doit dimensionner la semelle de chaque poteau on cliquant sur


icône suivante :

 Dimension pour semelles S0

Moussa mohamed & sakli mortadha Page 19


Rapport du TP : calcul et conception des structures en béton armé

 Dimension pour S1

 Dimension pour S2

Et maintenant on peut avoir notre projet avec vu en 3D on cliquant sur cette


icône :

Moussa mohamed & sakli mortadha Page 20


Rapport du TP : calcul et conception des structures en béton armé

Travail 1 :

Moussa mohamed & sakli mortadha Page 21


Rapport du TP : calcul et conception des structures en béton armé

Travail 2 :

Moussa mohamed & sakli mortadha Page 22


Rapport du TP : calcul et conception des structures en béton armé

Après on doit vérifier la structure c'est-à-dire on doit vérifier qu’on n’a pas des
erreurs :

Après on passe a modéliser pour qu’on vérifie qu’il n’ya pas des erreurs aussi :

Moussa mohamed & sakli mortadha Page 23


Rapport du TP : calcul et conception des structures en béton armé
En suite on lance le calcule de DDC :

Ou bien

 Donc notre calcul de descente de charge DDC est terminé.

Moussa mohamed & sakli mortadha Page 24


Rapport du TP : calcul et conception des structures en béton armé
Voici la flèche maximale de chaque poutre :

On remarque que la poutre 13.1 a la flèche la plus maximale de poutre

 Donc elle est la plus sollicitée.

Et celle-ci le résultat de DDC

 Charge de poteau :

Moussa mohamed & sakli mortadha Page 25


Rapport du TP : calcul et conception des structures en béton armé
On remarque que le poteau 21 et le plus chargée (G=23.1 T et Q=2 T)

 donc P21 est le plus solliciter


 Et voici le résultat de descente de charge de la semelle :

On remarque que la semelle la plus chargée c’est la semelle de poteau


21 (G=23.4 T et Q= 2 T)

 la semelle du P21 est la plus sollicité.

Maintenant on va faire l’appel de modules de ferraillage pour avoir le


ferraillage de l’élément le plus sollicité de chaque famille (poutre, poteau, et
semelle) :

Moussa mohamed & sakli mortadha Page 26


Rapport du TP : calcul et conception des structures en béton armé

 Poutre 13.1 (22*60) :

On doit sélectionner le poutre le plus solliciter et on fait l’appel de module de ferraillage pour
détermine le ferraillage de poutre :

Le ferraillage de cette poutre :

Moussa mohamed & sakli mortadha Page 27


Rapport du TP : calcul et conception des structures en béton armé

Moussa mohamed & sakli mortadha Page 28


Rapport du TP : calcul et conception des structures en béton armé
 poteau 21 (22*22) :

On doit sélectionner le poteau le plus solliciter et on fait l’appel de module de


ferraillage pour détermine le ferraillage de poteau :

Moussa mohamed & sakli mortadha Page 29


Rapport du TP : calcul et conception des structures en béton armé
Et le ferraillage de poteau P21 :

Moussa mohamed & sakli mortadha Page 30


Rapport du TP : calcul et conception des structures en béton armé
 semelle 21 (100*100*20) :

On doit sélectionner la semelle le plus solliciter et on fait l’appel de module


de ferraillage pour détermine le ferraillage de la semelle:

Moussa mohamed & sakli mortadha Page 31


Rapport du TP : calcul et conception des structures en béton armé
Et le ferraillage de cette semelle :

Moussa mohamed & sakli mortadha Page 32


Rapport du TP : calcul et conception des structures en béton armé

Conclusion :
Nous avons modélisé et dimensionné la superstructure et
les fondations en béton armé de bâtiment.

Le calcul de certains éléments de la structure suivi de vérification par logiciel


ARCHE

D’abord, nous avons pu noter l’importance de la conception qui représente une


étape principale de travail. En fait nous avons confronté un certain nombre de
problèmes concernant l’emplacement des poteaux et les retombés des poutres.
Leur conception devrait être conforme aux exigences architecturales et
économiquement acceptables, en garantissant une sécurité certaine pour
l’ouvrage et une facilité d’exécution.

Puis, nous avons modélisé, dimensionné, calculé et vérifié les différents


éléments de la structure de l’immeuble.

La modélisation a été faite conformément au BAEL 91avec logiciel ARCHE.

Moussa mohamed & sakli mortadha Page 33

Vous aimerez peut-être aussi